Archives de Tag: sir doum’s

Interview LIM (et ses potes à côté de lui)

limitw3

Donc en partenariat avec le site Black City, on a été interviewer LIM, qui est évidemment venu accompagné de JP, Samira, Capitaine Kwassi, Mida, BBM et Moha Le Vagabond.
Nostalgie, gros mots, lunettes noires et bonne humeur sont au rendez-vous, ou-hou.

La dédicace à la fin est probablement le plus grand moment de toute ta vie, surtout si tu connais ce mec.

jvpfffb

Poster un commentaire

Classé dans Interview (et ouais mon pote !)

Un sapin, des cadeaux, de la neige et du couscous (2)


pour la première partie c’est là-bas derrière.
Le Foulala (et Aelpeacha) – MDR (à écouter rien que pour « c’est 1 pour ma cadillac, 2 pour mon cognac, 3,4 pour tous les acteurs qui ont joué dans le film Mars Attacks)
Roro – The Famous Issaguen Road
Starlito – Funeral & Court Dates
Mike Will Made It – Est. In 1989 2.5

si vous avez bien maté la dernière partie de l’interview des Kaira vous avez dû voir que ça se termine sur un truc en suspens assez incompréhensible. Était-ce un clash de Frank Gastambide contre Thomas N’Gijol ? non, c’était juste ça :

ça c’est un son de Niro quand il était encore tout jeune et Jeff Le Nerf quand il était encore écoutable

et maintenant des freefree qui datent (un peu)











il est à noter que j’aurais pu mettre également le long freestyle 361 records pour la nuit cut killer mais en le survolant un peu j’ai constaté que
1) ces champions ont ramené l’algérino ET soprano
2) akh hurle « le monde est une abscisse » à un moment
donc à la place ce sera le long freestyle de la Scred avec leurs amis Flynt & Zone Sensible où vous pourrez entendre Willy le barge (ou son pote) gueuler « je mérite ma gloire, pas comme ce fils de pute de Magloire » (ou un truc comme ça). Ça me semble plus instructif.

alors là attention grosse exclu, puisque vous pourrez voir à l’œil nu LES CHEVEUX D’AL K-POTE, qui commençait à développer son gimmick consistant à meubler les silences par des insultes pendant les freestyles. good times.

et comme on a appris récemment que selon Mac Kregor il n’y aura plus d’album du groupe Tandem, le blavog leur rend hommage à sa façon, en se remémorant ce moment inoubliable :

un joyeux Kwanza à tous et à toutes.

1 commentaire

Classé dans joyeux noël bande de putains

Un sapin, des cadeaux, de la neige et du couscous (1)

JOE LUCAZZ – Rencontre avec JO€ : http://depositfiles.com/files/aycruioz9

pour lire (et entendre des bouts de) « l’interview » (guillemets de rigueur) qu’on avait faite du monsieur c’est là, puis et après . Bref Joe, il y a peu de chance que tu lises ça mais bon courage quand même.

Lalcko – les diamants sont éternels
Moms – dactylopathe
Sazamyzy – mix à l’ancienne (2000-2006)
Seno – Nouveau Jésus
Riff Raff – Hologram Panda
King Louie – Drilluminati
The Game – Sunday Service Compilation
Gucci Mane – Trap God

et ça c’est un court dessin animé spécial Noël par les mecs de Lil Hop, qui bossent depuis pour Trae, et si tu demandes qui c’est t’es une sacrée tache.

et maintenant, des freestyles qu’on a retrouvés, non pas qu’ils soient spécialement rares ou collectors, simplement personne d’autre les a cherchés. Sauf qu’en fait le temps de les foutre sur youtube on sera déjà le 26, donc ce sera pour la partie 2, en attendant vous aurez quand même ceux-là :






ensuite un court-métrage très rigolo avec à un moment un mec violé par son sapin de Noël (entre autres). Ca date pas d’hier mais si tu connais pas bah c’est que t’es un enculé.

et ça ça rappelle des souvenirs

1 commentaire

Classé dans joyeux noël bande de putains

Le Clashico (préliminaires)

Un cavalier, qui surgit hors de la nuit
Court vers l’aventure en treillis
Son nom, il le signe à la pointe de sa pelle
D’un H qui veut dire Housni

c’est donc la suite de ce truc, même si ça se passe avant.

Rohff -Les gars, maintenant que le vrai TLF est de retour, je vais venir vous aider à faire votre promo.
Ikbal – Super green !
Alain -Tu faisais plus leur promo quand j’étais plus là ?
Rohff -Toi non plus.
Alain -J’avais quitté le groupe
Rohff -Chacun ses petits problèmes d’emploi du temps. Moi c’est parce que j’avais honte, Ikbal faisait vraiment de la merde new wave sans toi.
Ikbal -C’est pas ma faute, c’est Yakouba et Badoo qui ont une très mauvaise influence sur moi.
Alain -Qui sont ces gens ?
Ikbal -Ils étaient là depuis le tout début de TLF. Souviens toi.
Alain – …
Rohff -Mais maintenant que tu es revenu, Alain. C’est comme si j’avais retrouvé mon frère !
Ikbal – green ?
Rohff – on va aller à Skyrock. Mais je vais peut-être pas venir parce que je suis très en colère contre Fred, donc je vais venir. Ton avis sur la question, mon frère ?
Ikbal -Bah je viens de dire que c’était green.
Rohff -Je te parle pas à toi, je demandais à Alain, t’as bien un avis ?
Alain – ouais
Ikbal -Et c’est quoi ?
Alain -Je m’en fous.
Ikbal -Qu’est-ce qu’il t’a fait Fred ? C’est pas la mif ?
Rohff -Il dit du mal de moi. Gisèle me l’a dit.
Alain -C’est qui Gisèle ?
Rohff -C’est ma pelle.
Alain -Ta pelle ? Ta pelle te parle ?? Et tu lui as donné un nom ?
Rohff -Ma pelle m’appelle. Depuis que mon aigle Ernesto a fugué, elle me guide et là elle me dit que Fred a été un mauvais garçon cette année. Elle me dit aussi qu’on va faire un micro trottoir pour la sortie de votre album !
Ikbal -Green !
Alain -Pourquoi pas.


Rohff – et même si c’est pas le cas on dira que c’est une émeute sur les champs ! Comme l’autre zoulou de merde y’a deux ans ! Dedans, on demandera aux gens ce qu’ils pensent de votre retour.
Ikbal – trois fois green !
Alain -Ouais, pourquoi pas.
Rohff -Et on demandera aussi s’ils préfèrent Rohff ou Booba.
Ikbal -Super Green !
Alain -Mais où est le rapport avec TLF ?
Rohff –TLF sert à me mettre en valeur, fais pas comme si tu découvrais. T’es pas parti assez longtemps pour ça. Par contre c’est chiant, l’autre salopard aussi a insulté fred, les gens vont encore dire que j’arrive après lui
Alain – c’est simple, t’as qu’à menacer fred en direct, tout en précisant que quand c’est toi qui le fais c’est mieux que quand c’est Booba.
Rohff – putain mais c’est du génie ! DU GENIE !
Ikbal – we the greenest
Alain – mais j’étais pas sérieux… oh et puis à quoi bon.
Ikbal -Mais t’as pas peur qu’on sache que tu parles de Booba si tu le cites ? Je veux dire que ça va se voir.
Rohff -j’en ai plus rien à foutre. Il a fait des photos avec Benzema ! Benzema ! Tu te rends compte !?
Ikbal -Le refré Karim Benzé ?
Rohff -Je suis passé sur beaucoup de choses, il m’énerve depuis très longtemps. Mais là c’est beaucoup trop ! Karim Benzema c’était MON fan ! À MOI ! PERSO !
Ikbal -Calme toi, Houss. Regarde, je fais des grimaces, c’est rigolo les grimaces ! Uhuhuhuh
Alain -Tu fais des grimaces pour calmer ton frère ?
Ikbal -Bah oui. Uhuhuhuhuh et je glousse aussi, j’ai tout un numéro. C’est mon truc, c’est tout. Je te trouve pas très green en ce moment toi, pourquoi t’es revenu d’ailleurs ?
Alain -Bah j’ai vu que loin de mon crew j’étais loin d’exporter mon groove. Au bout d’un moment c’était soit retourner avec vous, soit retourner en taule…
Ikbal -Bah t’aurais peut-être dû aller en taule.
Alain -C’est ce que j’ai dit à la juge. Mais je me suis réveillé ici.
Rohff -J’ai payé ta caution.
Alain – ça marche pas comme ça en Frince…
Rohff -Je ne t’ai pas assommé avec une pelle pour te trainer de force ici, si c’est ça que tu insinues.
Alain -Non mais moi je m’en fous de toute façon.

S’ensuivra le numéro de comique troupier que l’on a déjà détaillé par là-bas.

Chez Booba, quelques jours plus tard.

Dje -Entendu tu as ? Insulté Rohff t’as.
Booba -Mais t’es qui wesh ?
Dje –Djé je suis.
Booba -Bordel ! Où est Doums ?
Dje – congédié il a depuis longtemps été.
Booba -Ah oui, merde. Bah tu lui arrives pas à la cheville. Qui que tu sois.
Mala -PUUUUUUUUUUUUUUUTE !!!
Dje -Blessant c’est.
Booba -Il a dit quoi Dent du bonheur ?
Dje -Qu’une zoulette tu étais.
Booba -Wahou, ça c’est de l’insulte. Je suis blasé de la life.
Mala -Les pédés font du BRUIIIIIIIIT !
Dje -Si tu vas répondre, les gens se demandent.
Booba -Ça me rendra plus riche ? C’est ça la question que tu dois te poser. Tout le temps.
Mala -Du Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiifff !!
Dje -Si buzz il y a, le biff tu pourras trouver.
Booba -Pas besoin de répondre pour ça. Tu oublies que je suis un illuminati.
Dje – ¿¿¿¡¡
Booba -Tout le monde le dit donc c’est sûrement vrai.
Mala -IZILUZUMIZINAZATIZI !!!
Booba -Je vais utiliser mes super pouvoirs pour contrôler les médias, comme on fait, nous autres, les maîtres du monde.
Dje -Faire comment on doit ?
Booba -Appelle juste une radio de merde et dis leur qu’on a vu l’ex à Rohff à ma boutique. Ça devrait suffire, ces connards vont l’appeler et ça partira en couilles comme d’hab.
Mala -Izi !!
Dje -Faire ça je vais.
Booba -Très bien. Maintenant foutez le camp. Et éteignez la lumière en partant, je dois rester seul assis dans le noir pour rire de façon machiavélique.

Alors que Booba s’exerce, assis dans son fauteuil en contemplant la ville par la fenêtre de son bureau, on frappe à sa porte.

Dje -Du nouveau il y a !
Booba -Mais putain, t’es encore là, wesh ? Ceux qui disent que tu fais chier en feat te connaissent pas en vrai, heureusement.
Dje -Il Facebook insulté t’a Rohff.
Booba -Izi quoi ça ? J’ai rien compris.
Djé -Facebook TLF Dexter apparaît le sang !
Booba -Hé merde, il a buggé. C’est pire que des décodeurs pirates ce truc là.
Dje -Sur facebook et twitter Rohff et TLF t’ont insulté.
Booba – J’ai compris, cette fois. Mais quelque part, ce que j’entends est encore plus consternant.
Dje – « Tous les feux sont green pour pouvoir baiser ta mère » TLF ont dit.
Booba – j’ai donc affaire à des fins stratèges.
Dje -Ton futur leur OVNI va violer.
Booba -C’est pas un ovni leur album, c’est juste du R’n’B.
Dje -Insulter Benzema Rohff a.
Booba -IZI MOUAHAHAHAHAHA ! (là on voit que ça paye de s’entrainer en rire de méchant)
Dje -Ta réponse quelle sera ?
Mala – IZI EMBROUILLE
Booba – Attends… J’ai déjà un morceau où je fais une rime genre « J’ai niqué le rap dans une merco, je l’ai benzé »
Dje -À chier est cette vanne.
Booba -J’aime l’humour de merde, c’est mon droit, faudra vous y faire tas de cons. Mais l’important c’est que Rohff pense à Benzema en l’écoutant. Et c’est ce qu’il fera, c’est ce qu’ils feront tous, parce qu’ils ont des vies de merde et rien d’autre à foutre.
Mala – izi ? Tout le monde sait très bien que t’as jamais répondu aussi vite, à personne. Gab’1 ça a pris un mois pour un seul couplet, sinik c’était deux semaines, personne pensera qu’en quelques jours t’as filé en studio pour faire ça en speed.
Booba – tu devrais pas faire des phrases aussi longues, ça ne te va pas. Et tu oublies l’essentiel : le public rap ne réfléchit pas comme ça.
Mala – il réfléchizit comment ?
Booba – il réfléchit pas, du tout. Comment tu crois que je vends autant de cd ?
Dje -Mais ton premier extrait « Caramel » ça devait être, en clip.
Booba -Tant pis, je vais sortir « Wesh Morray » avant. En plus je dis que les gens sucent à Planète Rap. Ça tombe plutôt bien. Et comme d’habitude pour un premier extrait, je vais insulter un petit mec inoffensif qui passait par là. Pourquoi prendre des risques quand on peut prendre de la thune à la place ?
Mala – pour que les gens arrêtent de dire que t’es une fiotte qui s’attaque qu’aux faibles, peut-être.
Booba – c’était une question rhétorique, bordel de merde !

Du côté de Foolek Empire.

Ikbal -Hous ! Hous ! Pas Green Hous !!
Rohff -Calme toi. Qu’est-ce qui se passe ?
Ikbal -Hé bien y a B…
Rohff -Non ! Je veux que ce soit De l’Ombre qui me raconte. Il faut l’encourager, il revient après de longs mois d’absence au sein de la Foolek Empire Family du Padre.
Alain -Si ça peut te faire plaisir.
Rohff -WOUH !!
Alain -Booba a profité du buzz qu’on fait en ce moment.
Rohff -Wouh !!
Alain -Il a sorti le 1er extrait de son album à l’improviste.
Rohff -Wouh…
Alain -Et dedans y a des piques sur les gens qui sucent à Planète Rap.
Rohff -QUOI ?!
Ikbal -Wouh !!
Rohff -Ta gueule, toi ! C’est pas green, ça !
Ikbal -Mais si ! C’est l’occasion rêvé pour enfin clasher Booba.
Rohff -Je sais pas là, je dois demander à Gisèle.

Housni sort alors sa pelle de son étui où est inscrit « Say hello to my little friend » et la porte à ses oreilles. Derrière lui, Ikbal se met de dos et se pince le nez.

Rohff -Gisèle, ma belle. Gisèle, ma pelle, je t’invoque, je t’appelle !
Ikbal (voix de fausset) -C’est Gisèle qui te parle. Tu dois clasher Booba.
Rohff – je sais pas, j’ai toujours dit que les clash c’est pour les lâches
Giskbal – ça c’était avant, mais c’est lui qui a commencé, c’est différent
Rohff – ce serait pas mieux d’avancer sur PDRG ?
Gisèle – absolument pas. Le plus important est d’attaquer Booba, ce sale pourri qui t’a toujours jalousé, comme six coups mc, comme tous les autres contre qui je t’ai préservé toutes ces années.
Rohff – mais même y’a deux jours, j’ai dit à fred que la différence entre nous c’est que moi c’était direct, que je faisais pas de chanson sur les gens
Gisèle – tu as fait un couplet entier sur ton ex dans Maudit
Rohff – c’était déjà ton idée, moi j’étais contre
Gisèle – la ferme ! N’oublie pas tout ce que j’ai fait pour toi ! Sans moi tu serais personne !
Rohff – je suis conscient de tout ce que tu m’as apporté, mais moi aussi j’ai fait beaucoup pour toi ma pelle, avec les vidéos, les bagarres, j’ai pas servi à rien
Gisèle – si tu veux que je continue de t’aider tu dois répondre à Booba, sur un son en entier. Il vient d’insulter ta mère !
Rohff – ah bon ?
Gisèle – évidemment ! Il te dit d’aller niquer ta mère à chaque refrain, cet enfoiré.
Rohff – ça aussi c’est une pique pour moi ?! Putain je pensais pas !
Gisèle – c’est pour ça que je suis là. Personne ne peut mentir à une pelle. Maintenant va, brave Housni, accomplis ton destin.
Rohff – quel genre de prod je dois prendre pour ce morceau ?
Gisèle – la même que la sienne, comme si tu faisais un remix
Rohff – je sais pas trop là… dans le temps j’ai aussi dit « moi, poser sur ses instrus ? Jamais d’la France » parce que ce serait se rabaisser. C’est comme si je reprenais ses gimmicks et ses intonations, ça fait petit joueur.
Gisèle – pas du tout. Tu vas customiser le beat. Et ton refrain sera plus accrocheur, car tu vas gueuler « à la Gisèle ! À la à la Gisèle ! »
Alain -…
Ikbal -Surtout, toi, tu dis rien.
Alain – à ce stade j’avais plus rien à dire de toute façon.
Rohff – La pelle porte conseil ! Ikbal, sache que ce petit enculé a insulté notre maman !
Ikbal – si t’insultes les mères, t’es un fils de pute !
Alain – …

et, juste pour vous, en exclusivité mondiale au Nord-Pas-de-Calais, la réaction d’Oxmo Puccino face à la rivalité entre les deux poids lourds du rap frinçais :

4 Commentaires

Classé dans booba & rohff sont sur un bateau, clashico, sliphop

l’œil de Madizm

En août dernier (décidément ça n’arrête pas les amis), nous avons eu le plaisir, la chance et la gentillesse de divertir un vieux d’interviewer Madizm, un producteur qu’on ne présente plus, notamment parce que c’est chiant. Mais bon en gros il a fait des sons pour NTM, puis pour l’écurie IV my people, puis pour plein d’autres mecs jusqu’à présent. Pour des raisons qu’on ne peut que qualifier de honteuses, cette interview est assez délicate à retranscrire, on va donc la transformer en une nouvelle rubrique (décidément ça n’arrête pas les amis), sobrement intitulée l’œil de Madizm. Parce que maçonnique musique, illuminatis, complot, juif, etc.

« non mais Dany Dan je l’adore, c’est même un pote, donc y’a pas de mal. J’ai déjà été DJ pour les sages poètes une fois, c’était un plaisir vraiment. Mais déjà à l’époque y’avait un truc. C’est que, tu vois, y’a ce que nous on appelait  »les rimes interdites ». Je pense pas qu’on dit encore ça maintenant (ahahah, sacré vieux). Mais en gros y’a certaines rimes, certaines associations de mots, qui sont tellement cramées, soit parce qu’elles sont évidentes soit parce qu’elles sont vraiment stupides, et c’est des trucs que forcément tu dois pas faire. Sinon tout le monde va se foutre de ta gueule. Genre par exemple un truc style goldorak/anorak, bah c’est typiquement ça. Plus personne ne parle d’anorak depuis je sais pas combien d’années. C’est un mot qui existe mais qui est même plus courant, ça date d’une époque mais maintenant tu vas dire autre chose même si ça désigne le même truc. Bah à une période on se disait qu’un seul mec pouvait oser faire cette rime, et ce genre de rimes en général d’ailleurs, et ce mec c’est Dany Dan. Y’a des rimes, tu les entends, au début t’y crois pas tellement c’est… personne peut les faire à part lui. Et pareil, comme il a ce côté vraiment hiphop mais à fond, à l’ancienne tu vois, bah ça passe. Lui il peut encore te parler de wack mc dans ses lyrics, personne trouve ça ringard. C’est comme le truc « l’enfoiré le plus dingue de la planète », surtout quand tu le connais vraiment, c’est juste du pur gimmick, mais personne pensera jamais à dire « hé, mais c’est pas vrai en fait, t’es tranquille comme garçon ». Vu qu’il a une façon de le dire que les autres ont pas… Parce que c’est Dany Dan. »

Effectivement, jusqu’à aujourd’hui, on constate une sorte d’immunité lyricale assez unique autour du pape de Boulogne.
L’exemple le plus récent est cette rime dans Zaggin avec Nakk et Nubi. On peut très clairement entendre Daniel Lakoué dire avec emphase : «  j’veux des ouh ! des ah ! des oh ! des han ! / car j’arrive lourd comme Hannibal sur son éléphant ». Et le pire c’est qu’il le gueule vraiment comme la punchline du millénaire le bougre. N’importe qui d’autre ferait ça, tout le monde serait consterné. Mais là ça passe. Et ça fait longtemps que ça dure, on se rappelle du fameux « Dan est vraiment frais, appelle-moi Hollywood Menthe » qui, dans la bouche d’un Lino par exemple, déclencherait perplexité et inquiétude alors qu’au sein du couplet de Dan ça te fera sourire avec bienveillance. Ça marche même avec la mémoire du public, qui a oublié du jour au lendemain le feat pas glorieux avec Willy Denzey et le refrain « beuaarrgh » qui va avec.

On ne parlera pas non plus de ses innombrables rimes cracras, qui ne lui ont jamais valu d’image de gros macho. Non, il gardera toujours ce côté gentleman rappeur. Et c’est, entre autres, pour ça qu’on l’aime #nohomo
Pourquoi ça marche pour lui et pas pour d’autres ? Parce que Dan a un petit quelque chose en plus, qu’on appelle le bagout. Pour donner un ordre d’idée aux plus jeunes d’entre vous, le bagout est au swag ce que le foie gras est au pâté en croûte.

4 Commentaires

Classé dans hors-sujet, l’œil de Madizm

Salut l’artiste (3)

Apparemment Brams est mort.
Alors bon. C’est le cœur lourd et les couilles vides que nous sommes dans l’obligation de rédiger cet hommage.
Au début ça a fait comme les cons pour DSK : on y croit pas. Brams mort ? mais pourquoi faire ? dans quel but ? Les rappeurs morts ils sortent au minimum un solo juste avant, histoire de. Mais lui il avait pas le temps pour ça, il était déjà ailleurs. Une chose est sûre, il ne méritait pas ça. Pas lui. On évitera donc les vannes à chier du style « il a dû voir le dernier clip de Zoxea et il l’a pas supporté », c’est de mauvais goût. Je suis comme Crimson Bolt dans le film Super quand il dit « come on Boltie wake up » à sa coéquipière et qui la retourne et qui voit un bout de cervelle manquant. D’ailleurs vous allez écouter la musique de cette scène tout en lisant cet article, ça me semble approprié. Moi ça me fait penser à une montée au paradis, c’est un peu triste et beau en même temps. Donc voilà.

Brams c’était le 3e membre du 92i avec Mala et Booba, également le 3e membre de la Malekal Morte quand ça existait encore avec Mala et Issaka. Brams on l’a découvert dans le Beat 2 Boul, avec notamment le morceau catch à l’arrière.
Il se distinguait de ses autres compères en ayant une voix somme toute assez normale, voire très discrète. On était encore très proche du post-adolescent encore prépubère. Du coup c’était très complémentaire au milieu de l’ogre Mala et du boucher Issaka.
La première fois que je l’ai vu ça devait être dans le concert de Lunatic à L’Elysée Montmartre, y’a 10 piges maintenant, pour le morceau 92i. Il était là avec son sweat capuche et son éternel bonnet, à rapper son couplet sans grande conviction, encore très timide. Une sorte de Sir Doum’s mal réveillé, on savait pas trop qui c’était ni ce qu’il foutait là, lui-même semblait se le demander aussi. Suite à la non-réaction totale du public il s’est donc mis de profil et rappait face à Mala, voire limite dos à la foule par moments. Il est comme ça, Brams, il se prend pas la tête. Des années plus tard, c’est avec la même spontanéité salutaire qu’il hurlera au micro « sisi, bande de chiens » ou encore « bande de fils de pute » au stade de France après le bouteilledejackgate de Booba. C’était d’ailleurs limite le seul à continuer d’ambiancer au micro dans ces circonstances, sans doute qu’il trouvait déjà ça très drôle sur le moment, pendant que Fred suppliait au micro également mais en coulisses « calmez-vous s’il vous plaît ne donnez pas une mauvaise image du rap et du rnb ». Et ça c’est du lourd.
Entre temps ? pas grand-chose, et c’est d’ailleurs bien dommage, on avait fini par l’aimer ce ptit gars du 92100. Avec son style totalement je m’en foutiste et ses phases sorties de nulle part mais qui cognent quand tu t’y attends absolument pas (« ce que tu nous caches est rectal« , fallait quand même la sortir celle-là mon con). C’était un peu le pote avec qui tu traînes pas trop mais quand tu le fais tu te dis ah ouais en fait il est intéressant ce type, et après tu te remets à pas trop traîner avec lui. Et puis un jour il clamse et tu t’aperçois que t’as loupé pas mal de trucs. Bien sûr que y’avait meilleur que lui, plus technique, mieux écrit, etc. Mais comme ce fameux pote, il avait « son truc ». On s’est jamais penché dessus, et maintenant c’est trop tard et on se retrouve comme des cons. Avec un seul couplet, il faisait le tour de la terre. Et sûrement qu’il détournait des groupies de Booba avec passion aux 4 coins du monde en tournée. Ça mérite amplement le respect. Sans compter qu’il s’adaptait à tous les changements de Booba niveau flow et instru, alors qu’on sait très bien qu’il ne l’avait pas choisi lui-même. Pourtant dans 92 izi il pose comme s’il avait fait du son orienté south toute sa vie. Allez comprendre. L’album d’après, on lui impose l’autotune, et le miracle se reproduit. Couplet lunaire tout en nonchalance là où d’autres se cassent la gueule lamentablement.

Pour se faire une vraie idée de qui était vraiment ce garçon, le plus simple est sans doute de mater le dvd de Ouest Side, où il figurera dans le clip Boulbi, dans un polo unkut qui lui a valu le doux surnom de sexy chocolat par mala sur le tournage. Et cette merveilleuse blague pas piquée des hannetons pendant le second jour de shooting :
« – vous avez bien gardé les mêmes habits qu’hier ?
Brams – ouais, sauf le slip ! »

Adieu Brams, tu nous auras fait marrer, kiffer, et même supporter Djé, ce que Booba peine à faire la plupart du temps. Même en chien on ne le tenait pas en laisse. Un sacerdoce qui l’a guidé toute sa vie.
A la question de l’inénarrable tonton marcel « alors brams la famille un peu tu prépares un projet solo dans le hiphop« , le mc du Pont de Sèvres répondra simplement « moi comme je dis toujours, je prépare un album, mais c’est un album photo, toujours beau gosse tu vois« . avec le sourire. Fidèle à lui-même. Je pense que ça résume bien le personnage.

Pour citer les dédicaces du livret de Dany Dan :
« Je dédie cet album à (…) Brams (Le vrai roi de Boulogne) »
Brams à l’époque ou la scène boulonnaise était encore à peu près unie était donc le mec marrant du groupe qui sortait de la vanne punchlinesque à gogo. Inventeur selon Dany Dan de l’expression « je voyage en BMW » pour Bus Métro Walkman. Donc là tu sais qu’on a perdu un grand homme qui ne sera jamais remplacé.
On ne dira pas mais merde pourquoi il est mort, on attendait un solo, un son tout seul au moins un truc bordel de merde, même si on le pense. Car pour citer une ligne de Tyler The Creator de Odd Future
« See they’re missing the new album, I’m missing my only friend« .
parce que ouais. c’est quand même vrai.
Son couplet sur Izi life avec l’instru planante prend une toute autre ampleur à présent.
This ain’t a rap song, this is my life
RIP au roi.
Et balance ta maaaaaille, ton spliff ou ton verre de skyyyyyyyy au paradis. Là haut aussi, on lui souhaite de contrôler la zone.

Brams anthologie (tous les sons ou il était là quoi).
et ça c’est une autre bande-son de montée au paradis, vu que tu dois avoir fini d’écouter la première si tu lis lentement.

17 Commentaires

Classé dans hommage, sliphop

Le grand jeu de la Toussaint

C’est les vacances et vous ne partirez nulle part grâce à la pénurie d’essence (Merci Sarkozy).
Mais ne vous inquiétez pas, dans le but de vous divertir malgré tout, le Blavog lance un grand jeu concours.
Pour participer, c’est très simple, il te suffit de partir à la recherche de Sir Doums.
Toute personne susceptible d’avoir des informations sur l’actualité du rappeur Boulonnais peut jouer.
Mais ceux qui n’en ont pas peuvent jouer aussi en en inventant.
Un petit indice : la dernière fois qu’il a été aperçu c’était aux côtés d’obscurs mecs du 91
Alors si vous avez des nouvelles sur son futur projet annoncé depuis déjà de nombreuses Lunes et intitulé « O²Seine guerrier », envoyez les au Blavog en notant « Grand jeu concours : Où est Sir Doums ? » en objet de votre courrier.
Les réponses seront triées et celui qui aura envoyé la réponse jugée la plus intéressante recevra un flamby.

A noter que si tu t’emmerde vraiment, ce jeu marche avec Nubi également.

http://www.zshare.net/download/81938863fbd39d9f/

http://www.youtube.com/watch?v=O6RSXqSAud4

http://www.youtube.com/watch?v=yjp8BllU2kE

25 Commentaires

Classé dans petites annonces