Archives de Tag: poétiquement correct

l’œil de Madizm

En août dernier (décidément ça n’arrête pas les amis), nous avons eu le plaisir, la chance et la gentillesse de divertir un vieux d’interviewer Madizm, un producteur qu’on ne présente plus, notamment parce que c’est chiant. Mais bon en gros il a fait des sons pour NTM, puis pour l’écurie IV my people, puis pour plein d’autres mecs jusqu’à présent. Pour des raisons qu’on ne peut que qualifier de honteuses, cette interview est assez délicate à retranscrire, on va donc la transformer en une nouvelle rubrique (décidément ça n’arrête pas les amis), sobrement intitulée l’œil de Madizm. Parce que maçonnique musique, illuminatis, complot, juif, etc.

« non mais Dany Dan je l’adore, c’est même un pote, donc y’a pas de mal. J’ai déjà été DJ pour les sages poètes une fois, c’était un plaisir vraiment. Mais déjà à l’époque y’avait un truc. C’est que, tu vois, y’a ce que nous on appelait  »les rimes interdites ». Je pense pas qu’on dit encore ça maintenant (ahahah, sacré vieux). Mais en gros y’a certaines rimes, certaines associations de mots, qui sont tellement cramées, soit parce qu’elles sont évidentes soit parce qu’elles sont vraiment stupides, et c’est des trucs que forcément tu dois pas faire. Sinon tout le monde va se foutre de ta gueule. Genre par exemple un truc style goldorak/anorak, bah c’est typiquement ça. Plus personne ne parle d’anorak depuis je sais pas combien d’années. C’est un mot qui existe mais qui est même plus courant, ça date d’une époque mais maintenant tu vas dire autre chose même si ça désigne le même truc. Bah à une période on se disait qu’un seul mec pouvait oser faire cette rime, et ce genre de rimes en général d’ailleurs, et ce mec c’est Dany Dan. Y’a des rimes, tu les entends, au début t’y crois pas tellement c’est… personne peut les faire à part lui. Et pareil, comme il a ce côté vraiment hiphop mais à fond, à l’ancienne tu vois, bah ça passe. Lui il peut encore te parler de wack mc dans ses lyrics, personne trouve ça ringard. C’est comme le truc « l’enfoiré le plus dingue de la planète », surtout quand tu le connais vraiment, c’est juste du pur gimmick, mais personne pensera jamais à dire « hé, mais c’est pas vrai en fait, t’es tranquille comme garçon ». Vu qu’il a une façon de le dire que les autres ont pas… Parce que c’est Dany Dan. »

Effectivement, jusqu’à aujourd’hui, on constate une sorte d’immunité lyricale assez unique autour du pape de Boulogne.
L’exemple le plus récent est cette rime dans Zaggin avec Nakk et Nubi. On peut très clairement entendre Daniel Lakoué dire avec emphase : «  j’veux des ouh ! des ah ! des oh ! des han ! / car j’arrive lourd comme Hannibal sur son éléphant ». Et le pire c’est qu’il le gueule vraiment comme la punchline du millénaire le bougre. N’importe qui d’autre ferait ça, tout le monde serait consterné. Mais là ça passe. Et ça fait longtemps que ça dure, on se rappelle du fameux « Dan est vraiment frais, appelle-moi Hollywood Menthe » qui, dans la bouche d’un Lino par exemple, déclencherait perplexité et inquiétude alors qu’au sein du couplet de Dan ça te fera sourire avec bienveillance. Ça marche même avec la mémoire du public, qui a oublié du jour au lendemain le feat pas glorieux avec Willy Denzey et le refrain « beuaarrgh » qui va avec.

On ne parlera pas non plus de ses innombrables rimes cracras, qui ne lui ont jamais valu d’image de gros macho. Non, il gardera toujours ce côté gentleman rappeur. Et c’est, entre autres, pour ça qu’on l’aime #nohomo
Pourquoi ça marche pour lui et pas pour d’autres ? Parce que Dan a un petit quelque chose en plus, qu’on appelle le bagout. Pour donner un ordre d’idée aux plus jeunes d’entre vous, le bagout est au swag ce que le foie gras est au pâté en croûte.

4 Commentaires

Classé dans hors-sujet, l’œil de Madizm

Dead Buzz Walking 3

Mais que fait Doudou Masta de tout ce buzz ? Il ne le garde pas pour lui ça se saurait. Quelle est sa mission parmi nous ? Redistribuer ce buzz aux rappeurs méritants. C’est ainsi qu’il se retrouve dans le XXe à Paris, mais freine un peu trop vite devant le KFC.

Doudou – ah, fait chier, j’ai fait tomber du buzz dans la bouche d’égout… ba, tant pis, personne ira le chercher là…
Hill-G – Hep ! doudou ! Tu m’as pas refilé ma dose de buzz, ces derniers temps.
Doudou – Tu n’as rien fait pour dernièrement.
Hill-G – Je sais, je sais. mais t’inquiète, je vais bientôt ! Allez quoi ! Avant tu me faisais confiance…
Doudou – dans ta phrase, c’est le « avant » qui est important.
Hill-G – Laisse moi une toute dernière chance, s’te plait. je suis sur un bon coup en ce moment.
Doudou – Je peux pas te donner ce buzz, tu ne l’as pas mérité, et tu le sais très bien.
Hill G – Attends ! Je sais ! Si je fais un clip où je mets un t-shirt « le rap c’était mieux avant » ? et si je fais du tennis dedans ? Non ?
Doudou – je vais faire comme si j’avais pas entendu.
Cassidy – moi je suis actif par contre, je mérite mon buzz. j’ai des projets de prévu.
Doudou – oui mais si c’est des trucs comme l’album en commun avec Atto, c’est terrifiant.
Cassidy – On a réédité notre premier album « Jeunes, coupables et libres » en Décembre. C’est bien ça, non ?
Doudou – Mais pourquoi vous l’avez pas dit plus tôt ? Je vous aurais filé un minimum de buzz pour ça… Là personne n’est au courant…
Cassidy – Là c’est du Al Simmons, ma partie homme seul dans l’ombre. Je disparais.
Hill G – Moi c’est Jayce seul face à Discor. Pour mes conquérants de la lumière.
Doudou – Mais vous êtes tous les 2 complètement tarés…
Cassidy – Allez file du buzz.
Hill G – Du buzz ! Euj 2 Beuj ! Vide ton sac. Vite mec. Ou reste loin de nous.
Doudou – Ça marche pas comme ça…
Hill G – Allez quoi ! Je suis I L L pour ils et elles ! Je suis le boss de ce rap game, je veux mon buzz. J’ai quand même sorti un album commun avec Jay-Z en 99 « 1999 problems » et un avec Lil Wayne en 2009 « ILL WAYNE ».
Doudou – Quoi ?!
Cassidy – Non mais là il faut dire que Ill est atteint de la folie des grandeurs et…
Doudou – Ah, c’est pas fini, ça…

Hill G – ça veut dire que pour le buzz c’est mort ?
Doudou – Mais ?! Mais ?! Oh putain !! Mais vous êtes les X-Men ! Bande d’enfoirés !!! Vous avez pratiquement inventé le concept de buzz de rue en France ! Vous vous rendez pas compte que si vous revenez ensemble au meilleur niveau on ne parlera plus que de vous ?! Seulement pour ça faut vous sortir les doigts du cul un peu…
Cassidy – Tu veux dire un petit retour en ninety five, là où les psykos débarquèrent avec une attaque du mike large comme la cité Carter ?
Doudou – Oui ! Voilà !!!
Hill G – Mais ça fait longtemps comme Jésus. On sait plus comment faire nous…
Doudou – Mais je sais pas moi, ramenez Hifi par exemple. Comme à Retour aux sources.
Hill G – Mais il était pas sur « Retour aux pyramides » Hifi… Non ?
Cassidy – Il parle du concert Retour aux sources.
Hill G – ça ne me dit rien…
Doudou – Hifi, veux tu un peu de buzz ?
Hifi – Non merci.
Doudou – Comment ça, non merci ?
Hifi – Je m’en fous du rap game, je sais déjà que je suis le meilleur.
Doudou – Et ça te blase pas de savoir que tu seras à jamais le seul à le savoir ?
Hifi – Non parce que si les gens savent que je suis le meilleur, ils me compareront avec d’autres et ils trouveront des mecs plus fort que moi. Et ça je ne le veux pas. Je veux rester le meilleur.
Doudou – …

Le passeur de buzz timide et sans complexe resta interdit et estomaqué un long instant avant de comprendre qu’il n’y avait définitivement plus rien à attendre des X-Men même si, comme tous, il avait encore très envie d’y croire.

Doudou – Finalement l’actualité récente la plus bandante des X-Men c’est Moms qui reprend Retour aux pyramides
Et sur ces paroles pleines de sagesse, il s’en alla, ne prêtant guère attention à une voix étrange venue des profondeurs qui semblait hurler « ouga ouga » pasque Doudou Masta, c’est pas la SPA non plus.

Doudou – Yagaya yagaya yagayaya !! Doudou Mastaaaa !!!
Dany Dan – Hey yo D, quoi de neuf ? Gangsta ?
Doudou – Je suis désolé, Dany, je t’aime beaucoup mais là je vais bientôt devoir reprendre tout ton buzz si tu fais pas vite quelque chose d’événementiel.
Dany Dan – À la régulière. Mais t’inquiète, je veux pas me jeter de fleurs mais on sera bientôt en place. Trouve moi dans les Big Deal comme Vincent Lagaffe !
Doudou -Oh !!! Violent !!! Punchline !!! Et mais… Non attends… c’est de la merde…
Dany Dan – Oui, c’est nul, mais quand c’est moi qui le dit, tu kiffes ! Il ne s’agit que de ça, je suis vraiment frais comme Hollywood menthe !
Doudou – Chewing Gum !!! Ah merde !! Tu m’as encore eu, là… Bon t’as gagné, je te laisse ton buzz, mais s’il te plait fais en quelque chose.
Dany Dan – À la régulière, on est là. D’ailleurs, il te reste un peu de buzz à filer à mon negro Moda ?
Doudou – … En quel honneur ?
Dany Dan – C’est mon pote. Et je suis quand même l’auteur de « Tout le monde se lève pour Dany » le single interplanétaire ; avec mes choristes, les Danettes, au refrain. Tu sais, ce single qui a inspiré la pub pour le yaourt. Gangsta.
Doudou – Hein ??!!! (il sursaute) merde ! j’ai fait tomber du buzz par la fenêtre… enfin, il est éparpillé dans ce qui me semble être une benne à ordures… aucune chance qu’on vienne le récupérer.
Melo – (il arrive en courant) Houlà non ! Tu sais bien c’est à cause de sa maladie, la folie des grandeurs tout ça…
Doudou –Ah oui, c’est vrai… Lui aussi…
Melo – Et encore, là il t’a pas parlé de « Dany the Dogg » son album commun qu’il aurait fait avec Snoop…
Doudou – … Bon OK, je donne du buzz à Moda. Ses skeuds vieillissent bien dans l’ensemble. Rien qu’un peu alors. Mais c’est tout ! Je n’en donnerai pas à ton gros copain Saloon. Jamais !
Dany Dan – tu peux pas faire ça, Doudou !
Melo – c’est étrange, y’a un ptit mec qui crie « lady gaga » depuis tout à l’heure en bas de l’immeuble…
Doudou – Si saloon te réinvite sur son album, je serai forcé de te reprendre un peu de buzz. équilibre cosmique tout ça.
Dany dan – Pire encore yo ! Du coup il va me redemander de poser avec sa copine…
Doudou –Il a une copine ???
Dany Dan – Bah oui, c’est Agonie. À l’irrégulière yo !
Doudou – Nom d’un chien, j’ai bien fait de pas lui donner de buzz à elle…

Mais il arrive aussi que Doudou Masta se rate. Sans doute bourré ou maladroit, il donne du buzz à des gens, on sait pas pourquoi. Mais ils ont du buzz, et pis c’est tout.

Doudou – Yagaya yagaya yagayaya !!! Doudou Masta !!!!!
Mister You – Yougataga !!!
Doudou – Qu’est-ce que tu veux, toi ? Tu n’auras pas de buzz.
Mister You- ah mais non, mais ça va, j’en ai suffisamment là. Je venais te remercier d’ailleurs.
Doudou – Attends, mais t’es qui putain ?!
Mister You – C’est moi, c’est Mister You ! C’est moi, quand tu regardes les nouvelles vidéos rap, je suis là et je dis que je suis en cavale ! C’est moi, c’est Mister You !
Doudou – Je suis désolé, monsieur. Je ne vois pas qui vous êtes…
Mister You – Mais si ! C’est moi, c’est Mister You ! Quand Neochrome vire K-Tana de l’U2F en solo, ils me mettent en avant à la place ! C’est moi, c’est Mister You !!
Doudou – Ah quand même… mais t’es qui ?
Mister You – Mais c’est moi ! C’est Mister You !! Je fais rimer « 400 coups » avec « pâtes sans goût » ! C’est moi ! c’est Mister You !!!
Doudou – Oh putain !!! Et je t’ai filé du buzz, moi ?!
Mister You – Bah oui ! bon c’est vrai des fois tu t’amuses à le mettre dans des endroits bizarres, mais je le trouve toujours !
Doudou – Saloperie ! En plus, je peux pas te le reprendre vu que tu l’as déjà utilisé. Mais maintenant tu vas devoir mériter ton buzz.
Mister You – Comment ?
Doudou – T’as bien dit que t’étais en cavale tout à l’heure ?
Mister You – Euh oui, mais en fait non… je dis ça pour internet, quoi. En fait je me suis juste barré de chez moi avant que les keufs fassent une descente. Mais on peut pas vraiment dire que je sois recherché activement pour de vrai non plus, quoi…
Doudou – Ouais mais tu vas aller en taule quand même.
Mister You – Mais euh !
Doudou – C’est le moyen le plus logique de légitimer tout ce buzz que tu as.
Mister You – mais je peux pas attendre encore un an ou deux ?
Doudou – ah non, faut y aller là. mais t’inquiètes, ils t’allumeront pas tant que ça au jugement. et quand tu sortiras ton buzz aura encore grandi, tu verras, je m’en occuperai pour toi, je l’arroserai tous les matins
Mister You – sérieux ?
Doudou – mais oui. comment tu crois qu’il a fait, Shyne ? là maintenant il est plus attendu que jamais.
Mister You – mais il a fait 10 piges de taule Shyne…
Doudou – ça c’est ce que j’ai toujours dit, les states ont une longueur d’avance sur nous.

Mister You, Al K-pote, Still Fresh – suce nos boules
Mister You, Nessbeal – quand on était petits
Cassidy – GOD
Dany Dan – briquets et portables
je ne leur paye pas de verres, elles boivent la capote
Y’a pas à dire, y’a des choses que seul Dany peut faire.

6 Commentaires

Classé dans dead buzz

Dans mon club des métaphores 4 (fermeture)

 

Nous y sommes, le club des métaphores dernière part… Mais qu’est-ce que c’est que ça Mimil ?

13Or -Dipset Byrd gang ! Tah sah !
Lalcko -Que veux tu encore ? Tu as trouvé une phase ?
13Or -Non, mais il me semble que j’avais un chapeau en arrivant. Où il est ?
Lalcko -Euh… Je… Driver ?! T’as un chapeau en vestiaire ?
Driver- Bah j’ai celui là, c’est lui ?
13Or -Ouais pourquoi pas. Rends le moi ! I want my hat back !
(et il arrache le chapeau des mains de Driver et s’en va en courant, tout content pasqu’en fait il n’avait pas de chapeau en arrivant)
Lalcko -… Tu lui as donné quoi ?
Driver -Un abat-jour défectueux.

 

 

 

À l’intérieur, Rohff, Ikbal et Sinik sont en tenue camouflage pour se fondre dans le décor (mais les canapés sont violets tirant vers le rouge…). Ils observent en silence et épient les maîtres des métaphores. Dans le carré VIP, Ill, Dany Dan et Nakk Mendosa essayent de dégager une date commune pour enregistrer un son à trois. Mais eux et les dates ça fait beaucoup, vous les connaissez… Escobar Macson, Mac Kregor et Casey font un concours de phases gores. Oxmo et Lino sont dans le carré VIP du carré VIP.
Oxmo -Et là tu comprends c’est formidable, j’ai écrit toutes mes rimes de cet album dans le but d’être reçues pas d’être données… Ou c’est le contraire je ne sais plus…
Lino -Tcht Tcht. C’est quoi la différence ? Fuck it.
Oxmo -Et mon album sera plus dans la veine de mes projets personnels, comme Opéra Puccino, L’Amour est mort ou Le cactus de Sibérie.
Lino -Bref, comme tout ce que t’as fait (hips) sauf le Lipopette Bar…
Oxmo -Voilà et dedans j’ai des métaphores de fou ! Par exemple celle que j’ai donnée à Lalcko pour qu’il me laisse passer, écoute ça « Je suis un Cheeseburger, renoi, je… »
 
 

 

(Ils sont interrompus dans leur écoute)
Lalcko -Patron.
Rohff -Hein ? Quoi ?! Pourquoi tu viens me déranger toi ? T’es pas dehors ?
Lalcko -Y a ce monsieur qui ne veut pas partir, il dit qu’il vous connaît personnellement.
Kery -Mais je connais personnellement Rohff et…
Rohff -Non pas du tout !
Lalcko -Vous voyez monsieur… Faut partir maintenant.
Kery -Attends ! J’ai une métaphore « Mais Amour m’avait caché Déception. » Alors ça te la coupe, hein ?
Lalcko -Ouais c’est très gentil mais ça n’a rien d’une métaphore ça. C’est une personnification. Je vais vous raccompagner jusqu’à la sortie, monsieur. Revenez accompagné d’une métaphore. Ou de Karlito.
Kery -Je rapperai depuis l’extérieur pour mon frère à l’intérieur. je rapperai pour R.O.H.2F, je pleure nos erreurs.
Rohff -Ouais, ouais, c’est ça…

(Rohff et les autres retournent à l’écoute de la métaphore d’Oxmo mais ils ont tout raté, Lino et Oxmo se dispute un verre)

Lino -Je te dis que c’est le mien !
Oxmo -Non c’est le mien !
Lino -Mais arrête de pomper mec !
Oxmo -N’y touche pas enfoiré !

 

 

Rohff, Ikbal et Sinik rampent sous les canapés du coin VIP pour aller vers le milieu de la salle où Escobar Macson, Despo Rutti et d’autres devisent gentiment.
 
 
 

 

Despo – Et là j’ai dit ‘Je peux rater Miss Dominique dans un couloir.’
Dany Dan – Ma parole !
Esco – Et moi j’ai dit ‘Ils poussent des street albums comme des champignons au Bois de Boulogne.’
Dany Dan – Pire encore yo ! À la régulière, on est bon !
Ill – Oh ! Il est chaud, Esco. Attends, attends ! Laisse moi enchaîner un truc là dessus ‘Oh oui ! Voici du bon produit. pas de bonbons gratuits. Ils vont regretter ou devenir persona non grata.’
Joe Lucazz – Ouais Mimil ! La fonte des neiges à libérer un monstre. Plus Sosa que Tony car on ne m’encule pas.
Despo – J’ai dit enlevez les posters de Scarface. c’est un shlag. Elvira, c’est une shlag. Qu’est-ce qu’y a ?

Rohff – note, Ikbal, apparemment Scarface c’est pas si green que ça.

Dany Dan – Et personne n’aime quand la haine se pointe au fond de mes yeuz. Je suis Scarface, la scène avec la tronçonneuse.

Rohff – non attends Ikbal, renote, c’est pas si mal que ça apparemment.
Esco – Je rappe avec ma tronçonneuse. Drive By Firme à la vie à la mort, toujours les mêmes tronches haineuses.

 

Mais là c’est trop pour Rohff, qui ne comprend pas qu’on puisse se revendiquer haineux. Il intervient.
Rohff – Tchicky mais c’est quoi ça ? T’es un haineux ?
Esco -Ouais ! La haine, c’est sûr, je l’ai !
Rohff -C’est pas possible de dire ça. Tu veux dire que t’as la cassette de ‘La haine’ chez toi, c’est ça ?
Esco – Non !
Rohff – T’es pas dans le Dîn, c’est ça ?
Esco – Mais qu’est-ce que tu racontes ?
Rohff – En quoi est-ce que tu crois ?
Esco – Pose pas de question à la con.
Rohff -Tu veux que je sorte ma pelle ?
Esco – Fais gaffe ma gueule pasque moi aussi j’en ai des pelles ! Méfie toi de tout ce qui peut saigner pendant des semaines sans jamais mourir ! t’as peut-être passé le code de l’horreur mais moi j’ai le permis depuis des années.

Kennedy – et moi j’ai le code de la rue gros !

Rohff – mais comment t’es rentré toi ??

 

Ça aurait pu se terminer très mal mais Lalcko intervient une nouvelle fois.

 


Lalcko – Patron, y a ces mecs qui viennent d’arriver mais je ne comprends rien à ce qu’ils disent, je les laisse rentrer ou pas ?
Rohff – Pourquoi ? Il parle en quelle langue ?
Lalcko – Je ne suis pas sûr. Il y a du Français mais c’est compliqué.
Nikkfurie – Il se cache parmi nous, parmi nos Stan. Compte son cash, par millions, Parigo Flash
Arrivant d’Abidjan ou d’Avignon ou d’Algérie en filigrane.
Envoyant toute sa maille par télégramme. Et les drames qui n’épargnent personne
Rohff – De quoi ? Mais qu’est-ce que c’est que ça ?
Hi Tekk – Espèce d’hindou rien à foutre tu viens d’où. Quinze coups dans la gueule, j’ai la main lourde
Je déterre ta grand mère et la viole comme une chienne, et si t’es pas content, je viole ton père
Prêt pour la douche ? Je te pisse dessus et je te brise le cul, petit fils de pute, Je te fist nu, ne te crispe plus.
Rohff – J’adore ce mec ! Il est trop green !
Esco – Ouais, c’est bien ce qu’il dit le petit gars.
Nikkfurie – En fait, elle jouait la timide, sans vouloir être insistant… Une comédienne insipide, ainsi s’envole son innocence !

Je suis lycée, tu es amiante. Je suis vissé, tu es anéantie. J’suis officier, tu es sergente. Je suis fiché, tu es pervenche !
Dany Dan – C’est génial, même moi je comprends à peine. Je veux pas me jeter des fleures en disant que je suis le plus cool. Mais si je suis le prince de la métaphore, eux ce sont les rois.
Oxmo -Moi je comprends.
Lino -Mais merde ! Arrête de mytho, mec !
Kennedy – Arrrgh… je me sens… pas bien (il s’évanouit)

Mac Kregor – il lui arrive quoi à lui ?

Lalcko – il a jamais dû entendre autant de métaphores en un seul coup, là il fait une overdose. je m’en charge (il réanimera Kennedy en lui faisant écouter du Christophe Maé)

Casey – quelle fiotte…

Hi Tekk – N’arnaque pas n’importe qui, sinon, c’est la visite au congélateur, température : -14° Celsius,opposée à la chaleur du luxe ou se complait l’acteur, la valeur du stup se compte en grammes de came ou de skunk .Avec les ragots : le plus con c’est le jacteur ,je dirais que même le mec le plus complexe a peur.

Kennedy – Rhaaaaa…

Lalcko – merde arrêtez vous, il va me faire une rechute.
Sinik – Houlà là quel truc de fou malade. Je comprends rien.
Ikbal – Moi non plus je capte rien. Hous, c’est green ou pas ?
Rohff – Bah si personne ne comprend rien c’est que c’est bien écrit. Ces mecs sont très forts en métaphores et en images. C’est eux qui devraient être les gérants d’ici.
Nikkfurie – OK !
Hi Tekk – Alors on va commencer par virer tous ceux qui savent pas en faire, c’est à dire vous trois là.
Sinik – quoi ? Nous ?
Ikbal – Pas green ?
Rohff – Vous jouez les fiers ?! c’est ça ?! Je vais vous enculer vos mères les putes moi !
Mac Kregor – Ouais ! Qu’ils sortent leurs chéquiers sinon nique leur grands mères les putes !!
Rohff Tchicky ! tais toi, toi ! Taisez vous tous !! Cassez vous !!! Barrez vous de mon club !!!!

 

Et tandis que Rohff arrose les lieux et Sinik à l’essence (sacré pyromane) les MCs évacuent les lieux.
 
 
 

 

Esco – Moi je m’en fous. j’ai des punchlines en brouettes.
Lalcko – Bah on a qu’à refaire la même ailleurs du coup.
Despo – Ouais, sauf que c’est pas un club qu’on va faire mais un pays des métaphores.
Esco – Et ce sera une dictature !
Ill – Je peux avoir l’asile politique ?
Joe Lucazz – Ouais Mimil, moi aussi (en effet les stups se rapprochaient dangereusement de sa voiture)
 
 

 

 

Oxmo qui présente son album et qui terrorise des gens mal habillés : http://fr.youtube.com/watch?v=WDtolB4L1vc

L’un des clips les plus rigolos du rap Français : http://www.dailymotion.com/video/x1amai_batards-de-barbares_shortfilms

La version que ta copine préfèrera : http://www.dailymotion.com/video/x48k7i_gentiment-je-timmolebatard-de-barba_music

Mac Kregor, on ne s’en lasse pas : http://www.booska-p.com/video-mac-tyer-mac-kregor-tandem-v483.html

La Caution & Casey – on n’a qu’ça : http://www.zshare.net/audio/55178843b867c137/

On récapépette depuis le début : https://leblavog.wordpress.com/category/dans-mon-club-des-metaphores/

3 Commentaires

Classé dans Dans mon club des métaphores, sliphop