Archives de Tag: exclu

Le Clashico (rattrapage)

Alors ça en fait c’est ce qu’on aurait dû sortir y’a à peu près un mois ou deux, vu que c’est la suite directe de ça,  sauf qu’on n’avait pas le temps. Du coup faut te dire dedans ta tête que ça se passe avant ce qui se passe maintenant. Je sais, c’est dur, mais tu y arriveras.

Au QG du 92i, Booba déprime, ce qui dans son cas précis veut dire qu’il fait des avions avec des billets de 500 tout en caressant un chat.

Dje – Bah alors ? Gros sur la patate tu as ?
Shay – c’est pas la grande forme on dirait
Booba – mais vous êtes qui à la fin ?
Shay – bah on…
Booba – oh et puis merde, je m’en fous. J’ai d’autres soucis.
Dje – comme quoi ?
Booba – hier j’ai dragué une dominicaine. Vous savez ce qu’elle a fait ? Elle a regardé mes jambes pendant tout le temps où je lui parlais. Et à la fin elle a dit « c’est vrai que ça me rappelle les combats de coq au pays ».
Shay – elle parlait pas espagnol ?
Booba – fous moi le camp.
Dje – si à ce point là c’est, peut-être répondre à Rohff tu devrais
Booba – c’est trop tard, j’ai essayé mais j’ai pas le temps. La technique du saladier a ses limites.
Dje – la technique du saladier ?
Booba – oui, c’est comme ça que j’écris. Je note plein de bouts de phrases sur des petits papiers, je les mets dans un saladier, et je jette le saladier en l’air. Celles qui retombent du bon côté, je les mets ensemble et ça fait un couplet.
Mala – IZI TECHNIQUE
Booba – voilà
Mala – MAIS IZI LIMITES
Booba – je te le fais pas dire. Et c’est pas tout, regardez ce que j’ai reçu comme courrier aujourd’hui
Dje – pas à ton nom c’est. « Mrs Zoulette » y’a marqué sur les enveloppes.
Booba – t’as tout compris. C’est comme ça que tout le monde m’appelle désormais, y compris le facteur. J’ai même surpris le concierge qui voulait changer le nom sur la sonnette ni vu ni connu, l’enzencuzulézé.
Dje – mais console-toi, caramel numéro 1 des ventes il est.
Booba – ventilé ? Mais qu’est-ce que ça veut dire bordel ? Tu sais que tu commences sérieusement à mes les briser à parler comme ça tout le temps ? Tu peux pas mettre des « z » partout comme tout le monde, non ?
Dje – des Zaïrois ?
Booba – oh putain.
Dje – c’est vrai que Grodash tu as invité sur Autopsie 4, mais sinon il n’y a pas eu beaucoup de…
Booba – LA FERME.
Shay – et je me demandais, t’es sûr que t’as vu Heat ? Parce qu’elle est chelou ta phrase.
Booba – pas du tout : Comme De Niro dans Heat sauf qu’à la fin je pars sans la fe-meu. Lui il tente de l’emmener avec lui.
Shay – mais au final il l’abandonne dans la voiture
Dje – du coup que t’as rien compris au film on dirait.
Mala – QUIZIPROZOQUOZO

(mais là, le téléphone sonne)

Booba – Allo ?
25g – salut c’est 25g mon copain
Booba – plaît-il ?
25g – c’était juste pour dire qu’à la base c’était quand même moi le premier à utiliser « morray ».
Booba – et ?
25g – et c’est tout, je tenais à le dire.
Booba – fascinant.
25g – sinon c’est vrai que « wesh morray » c’est pas contre rohff, je le vois bien.
Booba – enfin un qui comprend. T’es moins con que t’en as l’air
25g – ouais tout le monde sait que c’est un clash sur Morsay
Booba – ouais et… hein ?!
25g – c’est pas ça ?
Booba – cette conversation touche à sa fin.
Dje – d’ailleurs Morsay t’a répondu.
Booba – ahaha ! Bravo, tu m’as redonné le sourire.
Dje – c’est pas une blague
Booba – mais… mais… putain de bordel d’izi, c’est quoi tous ces cons qui répondent alors que je leur ai jamais parlé ? Quel est leur projet ? Est-ce que moi je fais ça ?
Mala – en même temps, toi tu réponds même pas quand ça t’est adressé directement.
Booba – c’était une façon de parler, tas de cons ! C’est l’autre salopard qui doit jubiler…
Dje – il est jube ?
Booba – DEHORS.
Shay – sinon j’ai pensé à autre chose
Booba – tu as pensé ?
Shay – hé ho ça va hein. J’ai quand même un mental de paysanne.
Booba – …
Shay – donc je me suis dit qu’on pourrait faire un montage vidéo, où on prend des images de l’ex à rohff qui le clash sauf qu’après on coupe le son et on fout le titre 5.9.1 à fond.
Booba – quel est l’intérêt ?
Shay – bah… sa situation avec la meuf… le gosse… tout ça… c’est ironique quoi, c’est ce qu’il dit dans 5.9.1
Booba – mais dis donc c’est un sacré truc de pute ce que tu nous proposes. Et pourtant t’es encore habillée.
Shay – mais…
Booba – non mais je disais ça comme un compliment. Ceci dit, c’est non.
Shay – mais pourquoi ?
Booba – j’ai dit que je m’attaquais pas aux mamans des gens, c’est pas pour faire chier leurs gosses après, Einstein. Par contre tu m’as fait voir la situation d’un autre œil, il est temps de me reprendre en main.
Shay – c’est à dire ?
Booba – t’es virée. Mala, va lui trouver un remplaçant.

Chez Foolek empire

Ikbal – bah alors ? Tu l’as terminée la zoulette là ! Street célébration, coup de pelle pour tout le monde.
Rohff – mouais.
Ikbal – bah quoi ? On dirait que t’as pas la patate.
Rohff – il me répond pas. A quoi ça sert d’avoir fait tout ça, j’ai repris son instru, je lui ai déclaré la guerre, je l’ai insulté salement, et il fait le mec au-dessus de tout ça.
Ikbal – mais ça c’est parce qu’il a peur. Il flippe dans son slip, hein Alain ?
Alain – si tu le dis.
Rohff – n’empêche que voilà, il vend pareil qu’avant, c’est comme si j’avais rien fait, ça sert à rien tout ça.
Ikbal – attends, mais ça on s’en fout, c’est des zoulous qui achètent ses cd. Un cheval, des chevaux, une zoulette, des zoulous, normal.
Rohff – …
Ikbal – regarde cette vidéo, même s’il est toujours à l’aise niveau ventes, dans la street il est fini ! La rue a parlé !
Rohff – les gens qui parlent ont été sélectionnés, même moi je suis assez lucide pour le voir. En plus vous avez repris les gitans de notre clip, et y’a même mon pote Sayd des Mureaux en plein milieu, comme si personne n’allait le reconnaître.
Ikbal – mais personne ne le reconnaît jamais, c’est un beatmaker et on est en frince.
Rohff – c’est pas la question. Plus rien n’a de sens maintenant. Si j’ai plus d’adversaire je vais faire quoi moi ? Qui c’est qui va remplir mon réservoir de rage ? C’est ça qui me permet d’aller au-delà de mes limites, de me dépasser.
Alain – juste une question comme ça, là. Tu parles au figuré où t’as réellement un réservoir dans lequel tu… hum, entreposes ta rage ?
Rohff – t’es con ou quoi ? C’est une image hein.
Alain – on sait jamais avec vous aussi.
Rohff – tant pis, je vais me réécouter mon feat avec Sofiane, ça me remontera le moral.
Ikbal – euh…
Rohff – quoi ?
Ikbal – concernant ce son, je crois qu’il y a un léger problème
Alain – ce qu’il veut dire c’est que ce feat n’a jamais eu lieu.
Rohff – mais si, ça s’appelle code 187 II, un pur son ghetto où on kicke tous les deux en mode vénèr et… même que le refrain ça fait, heu… non ?
Alain – c’est dans ta tête Housni. Tout ce que t’as fait pour l’instant c’est apparaître dans un clip avec lui. Le dernier mec que t’as featé c’est Sultan
Ikbal – non c’est Zaho
Alain – c’est une meuf.
Ikbal – autant pour moi.

Rohff – Sultan j’ai fait plus que le feater, j’ai lancé sa carrière, on a déjà parlé de ça
Alain – tu sais c’est dur de trouver un rappeur qui n’a pas lancé ce mec à un moment ou à un autre.
Ikbal – mais tais-toi à la fin, tu l’aides pas, là.
Rohff – qu’est-ce que je vais faire maintenant ? S’il répond pas du tout mais que tout le monde pense que j’ai gagné, je vais insulter qui ?
Ikbal – tu peux toujours insulter six coups mc, enfin moi je dis ça je dis rien
Rohff – 6 coups ? Passer de booba à 6 coups ? Non mais tu m’as pris pour qui ?! Il me faut un ennemi, un grand, un vrai, à ma taille. Sinon je vais me faire chier. Maintenant que l’autre est plus dans la course je suis au sommet. Je n’ai plus rien à accomplir. C’est la fin d’un beau rêve, l’aventure s’arrête ici les gars.
Alain – j’aime pas trop quand il se met à parler comme ça.
Rohff – laissez-moi seul. Je dois faire mes adieux à celle qui a guidé mes pas dans la tourmente.
Ikbal – ah ?
Rohff – oui. Il est temps d’enterrer Gisèle. Prends là, et offre lui un enterrement décent.
Alain – donc maintenant on va enterrer une pelle. Tout va bien.
Ikbal – t’inquiète Hous, je m’en charge

(il s’en va avec la pelle)

Rohff – ah, je ne pensais pas que ce serait si dur pour moi d’être le numéro 1 incontesté du rap game mon petit Alain. Tu as bien de la chance d’être un mc médiocre et inconnu tu sais.
Alain – ouais enfin faudrait peut-être aussi que tu sortes un nouvel album un jour.
Rohff – bof, quel intérêt ?
Alain – mais… je sais pas, enfin, c’est assez évident que si t’es le plus fort mais que tu fais rien, le public va se brancher sur d’autres au bout d’un moment. Quand y’a eu un petit creux dans le créneau egotrip, le public a un peu plus écouté La Fouine par exemple, c’est mécanique.
Rohff – attends. Mais t’as raison, Alain.
Alain – ah ?
Rohff – c’est dingue que je m’en sois pas aperçu plus tôt.
Alain – tu me fais peur là
Rohff – mais c’est évident ! Je dois affronter La Fouine désormais ! C’est lui ! C’est le prochain ! Comme dans Highlander !
Ikbal – bon ça y est, j’ai enterré Gisèle. Ça a pas été facile parce que…
Rohff – tu étais triste, oui, je comprends
Ikbal – ah non, c’est juste qu’une fois que j’ai eu fini de creuser je me suis rendu compte que j’avais pas prévu de seconde pelle pour lui remettre des pelletées de terre dessus, donc j’ai dû…
Rohff – peu importe. J’ai à nouveau besoin d’elle. Le devoir m’appelle. J’ai un nouveau rival, Alain me l’a dit
Ikbal – t’as fait ça ?
Alain – non, mais au point où on en est…
Rohff – on a pas de temps à perdre. Va me chercher Gisèle immédiatement.
Ikbal – ouais mais c’est chiant je viens de l’enterrer, on peut pas se contenter d’une bêche plutôt ?
Rohff – UNE BÊCHE ?! Tu te fous de ma gueule ?!
Ikbal – ou alors je sais pas, moi, un… hum… peut-être un râteau ? C’est thématique, en plus.
Rohff – ne sois pas insolent. Alain, accompagne le et assure toi qu’il traite ma pelle comme une princesse.
Alain – évidemment…

Retour chez le 92i

Booba – va aussi falloir lancer le son avec 2 Chainz, peut-être que ça calmera tous ces assistés.
Dje – pourquoi tu lancerais pas celui avec Rick Ross ?
Booba – pourquoi tu fermerais pas ta gueule ? Ah, voilà Mala, avec… mais qu’est-ce que ?
Mala – DE REZETOUZOUR
Booba – ça je vois, mais pourquoi t’as une centaine de mecs avec toi ? Et pourquoi ils ont une catapulte ?
Mala – c’est pas moi, c’est à lui, il dit que c’est sa « catapulte à foutre »
Booba – une catapulte à foutre… de mieux en mieux. quel nouveau genre de cinglé tu m’as ramené ?
C’est alors qu’un rugissement retentit depuis le fond de la salle, et un type se fraie un chemin jusqu’à Booba.
Kaaris – bon, alors on va se poser calmement et tu vas me dire qui doit se faire remplir le cul
Booba – …

on passe enfin aux choses sérieuses

1 commentaire

Classé dans clashico

The Mala billet (prélude)


Le plus grand rappeur suisse, Booba, se rend en studio. Mais sur le trajet, il change plusieurs fois de place.

Booba – Qu’est-ce que t’as ? T’es véner ?
Chauffeur – Non monsieur.
Booba – Si t’es véner ! Je le sens. Mais je pose mon cul où je veux comme Rosa Parks !
Chauffeur – Bien monsieur.
Booba – Ton mépris à l’encontre de mon peuple ne te grandit pas.
Chauffeur – Désolé monsieur.
Booba – Vous les chauffeurs vous vous croyez tellement malin… Tu te crois supérieur à moi ?
Chauffeur -Non monsieur.
Booba – Et bah tiens, regarde. Je m’assois là maintenant. Tu dis plus rien, hein ?! Vous êtes bien niqué maintenant que le président du monde c’est un noir. Je vous ai toujours dit que ça arriverait, bande de taches.
Chauffeur – vous avez raison monsieur.
Booba – dépose moi là, georges.
Chauffeur – je m’appelle Bakary, je suis sénégalais, je vous l’ai déjà dit
Booba – ben c’est pas en livrant des pizzas que tu vas avoir ta propre bm
Chauffeur – je suis chauffeur, pas livreur de pizza
Booba – t’es surtout viré.

Booba sort et, n’étant pas homme à rechigner sur les primes de licenciements, demande à une pute de sucer son chauffeur. Mais pas plus parce qu’il soupçonne cet homme d’être profondément négrophobe. Il est maintenant en studio pour voir où en est l’album de Mala qui doit sortir bientôt depuis 1996.

Booba – Où ça en est ?
Brams – Izi ! Encore 3 ou 4 minutes.
Booba – J’ai le temps d’écrire 7 nouveaux morceaux… Et Brams, écoute ça. Tu te souviens quand je disais « J’ouvre des sociétés, t’ouvres des boîtes de conserve. »
Brams – Izi ! Ouais !
Booba – Ou quand je disais « Tu manges au Quick, je mange du ferme. »
Brams – Euh… oui…
Booba – Ben là je vais dire « T’envoies des textos à ta go. Je lui envoie des diamants. »
Brams – izi bien.
Booba – Et aussi « Je paye ma bouteille, tu payes ta canette. »
Brams – Izi. Bah ouais… Pourquoi pas… Tu pourrais aussi dire « Garde la pêche ducon. Je pèche sans jamais me repentir. Tu pêches des thons. »
Booba – Non, ça c’est nul. Je comprends que ton album ait pas bien marché.
Brams – Mais j’ai jamais sorti d’album.
Booba – Je crois me souvenir de ce que tu as sorti !
Brams – Ah non, je t’assure. Mon seul album, c’est l’album photo de ma famille.
Booba – Il ne me semble pas avoir autorisé ça…
Brams – …
Booba – Ecoute ça « On baise ta grand mère si elle est encore en vie. » c’est une pique pour Rohff.
Brams – Izi ?
Booba – Parce que lui il déterre les grands mère et il les baise même si elles sont déjà mortes. Bah moi pas. J’aimerais bien voir sa tronche quand il entendra ça. Ahaha ! Et ensuite en interview je dirai que je n’ai jamais visé personne.
Brams – personne captera cette phrase, sauf peut-être des mongols.
Dje – ou des chinois.
Brams – toi par contre y’a pas qu’au micro qu’on comprend rien à ce que tu dis.
Booba – Et tu te souviens quand je disais « Musculation et poulet braisé » ? bah là je vais dire « Musculation et rice and bean. » Et tu te souviens quand je disais…

Mais avant que B2O finisse sa phrase et que Brams ne se jette par la fenêtre, Marc d’Animalsons fait son apparition.

Booba – double poney (clip) http://www.youtube.com/watch?v=9zos4BfiPm0

20 Commentaires

Classé dans zizi don milou

Déformation professionnelle

 

vous connaissez à peu près tous jack bauer. mais si, le mec qui meurt, ressuscite & sauve le monde 4 fois à raison d’un jour par an. alors d’un côté c’est tranquille comme emploi du temps, mais de l’autre il se fait chier tout le reste de l’année.

comment ce brave patriote gère-t-il son quotidien au jour le jour ?

on sait déjà qu’au restau quand le serveur lui déconseille un plat il prend ça pour un mot de passe et va torturer le chef cuistot pour savoir pourquoi il fout de l’anthrax dans la bouffe.

qu’aux toilettes quand un mec l’avertit « faites gaffe, y’a une fuite » il lui fout la tête dans les chiottes pour lui faire cracher d’où vient la fuite, qui est le traître et d’abord comment il sait tout ça.

 

jack – je veux une image satellite du Carrefour sur mon portable, j’entre dans la zone alimentaire dans 3… 2… 1. localise les compotes de pomme.

chloé – attention jack un employé arrive droit devant toi en poussant un chariot qui bloque le passage. tu vas être bloqué dans le rayon.

jack – trouve moi un autre itinéraire, j’ai pas beaucoup de temps.

chloé – il faut que tu tournes à gauche jack, dans 7 mètres exactement.

jack – reçu. non attends… BORDEL DE MERDE CHLOE

chloé – jack ?

jack – je peux pas passer. je répète je peux pas passer. c’est le rayon surgelé et chuis enrhumé. je vais tenter d’improviser.

 

le grand jack montera donc sur un caddie, sautera par-dessus un rayon sous l’œil blasé des employés qui en ont légèrement marre de ce demeuré qui revient faire ses pitreries semaine après semaine.

 

chloé – jack tu as les compotes & la viande ?

jack – oui c’est bon.

chloé – bon il manque plus que les conserves et… oh mon dieu

jack – quoi ?? quoi ???

chloé – reste où tu es, et surtout cache toi le visage, fais comme si t’étais occupé.

jack – c’est fait, mais qu’est-ce qui…

chloé – y’a une petite vieille qui passe. j’ai recoupé sa photo avec les maisons de retraite des environs. selon son dossier, elle a le profil type de la chieuse qui demande des services à tout le monde pour se faire porter ses affaires.

jack – même attraper des trucs en haut des rayons, l’accompagner jusqu’à la caisse, des trucs comme ça ??

chloé – oui, jack, même ça elle le demande.

jack – seigneur.

Allison Taylor – excusez moi jeune homme

jack – ah ! me touche pas saloperie !

Taylor –je veux juste savoir si vous pouviez m’indiquer…

 

mais jack étant paré à toute éventualité, il l’a déjà maîtrisée avec un taser, coupé l’oxygène de son cerveau en l’étranglant & mis un ptit coup de latte dans la gueule histoire de.

 

 

chloé – j’ai le fbi en ligne j’te les passe

jack – fait chier

larry moss – jack je vois à l’écran que vous avez pris un croque-monsieur, or je vois dans votre dossier que vous n’avez qu’un micro-onde chez vous. et mettre un croque monsieur au micro-onde est déconseillé et…

jack    on n’a pas le temps pour les questions d’éthique larry ! le temps presse.

renée – combien de plats à emporter allez-vous encore gâcher jack ? combien avant que vous réalisiez que vous mangez juste de la merde ?

jack – et vous, vous êtes prêts à supporter combien de visages de ménagères horrifiées devant des raviolis explosés dans tous les sens pasque le four soi-disant high tech n’était pas bien configuré ! ça bien sûr on y pense pas, aux victimes. des fois la bonne solution c’est juste la SEULE solution. au moins contrairement à vous je n’ai pas de la sauce au guacamole sur les mains et des brocolis sur la conscience.

 

l’agent Bauer arrive finalement à la caisse.

 

caissière – ce coupon de réduction n’est plus valide monsieur

jack  – QUOI ? appelez moi le responsable

 

Wayne Palmer le responsable de l’accueil écoutera donc patiemment ce client particulièrement lourd.

 

jack – j’ai besoin que vous validiez mon coupon de réduction.

Wayne – écoutez, je pense sincèrement que vous avez raison. mais cette décision ne dépend pas de moi

jack – alors appelez moi le président !!

Wayne – le pdg de carrefour ??

jack – c’est une priorité nationale, on a pas le temps pour vos conneries de bureaucrates.

 

 

Wayne appelle donc le pdg, et jack lui arrache le téléphone.

 

jack – monsieur le président, il est impératif que vous donniez votre aval pour ce document

pdg – mais vous êtes qui ??

jack – j’ai besoin d’une réponse MAINTENANT.

pdg – attendez c’est vous l’abruti qui saccage mes magasins ? je valide votre coupon mais vous vous barrez & vous revenez plus jamais hein !

jack – je suis prêt à me sacrifier s’il le faut

pdg – putain de taré…

 

Nina Meyers la traîtresse fera ensuite courir le bruit dans la file d’attente que jack a 11 articles alors que c’est une caisse réservée aux 10 articles maxi.

Alors que les frères Salazar, qui eux n’avaient pris que des tacos & des burritos (braves mexicains), deviennent menaçants, Tony Almeida se sacrifie en arrachant in extremis une boite d’épinards du caddie de jack, clamant que c’était la sienne depuis le début.

 

 

Tony – tout va bien jack, on va payer en 2 fois.

Jack – merci tony, t’étais pas obligé. mais après je te rembourse.

Tony – je ne sais pas si je dois accepter jack

Jack – tu n’as pas le choix

Tony sera ensuite pris par les vigiles du magasin et partira en hurlant « dites à ma femme que je l’aime ».

Chloé – il faut y aller jack, bientôt y’aura trop de circulation & les plats frais vont se réchauffer.

Jack – bien reçu. au fait vous pouvez me faire un sous-total ?

caissière – un quoi ?

jack – tu sais pas ce qu’est un sous-total ??

 

il la soulèvera de sa chaise en lui demandant qui elle est et ce qu’elle a fait de la vraie caissière avant de laisser tomber.

 

chloé – ok jack tu ne peux pas sortir par le parking, un certain Juma s’est garé n’importe comment et bloque l’accès.

jack – saloperie de sangalais, ils savent pas conduire. une autre issue ?

chloé – tu vas sortir par derrière à pied, mais attention : dès que tu tournes l’angle, il faut que tu sprintes 25m pour éviter les vapeurs toxiques des kebabs d’Habib Marwan. Après tu seras en lieu sûr et bill viendra te chercher.

 

Jack s’exécute donc, esquivant le perfide Turc et ses sandwich sournois.

 

Marwan – qu’est-ce qu’ils ont mes kebabs ?

jack – lâche moi toi, je ne négocierai jamais avec les turcs !

Marwan – les terroristes turcs sont pas pires que les autres hein !

jack – j’ai pas parlé de terroriste. juste de turc.

bill – attends jack j’ai une mauvaise nouvelle.

jack – quoi encore ?

bill – ce n’était pas la bonne liste. tu as repris celle d’hier. la bonne est toujours à la maison. on s’est planté depuis le début

jack – NOOOOOOOOOOOOOOON

 

et rebelote.

 

12 Commentaires

Classé dans cinoche, série, sliphop

Casting 92i (prélude)

 

Et oui. vous l’attendiez tous. vous n’en dormiez plus la nuit. vous saouliez vos parents, votre meuf & même votre ours en peluche avec ça. vous avez fait une grève de la faim, refusé d’aller à l’école, au travail et même écrit sur les murs des chiottes « I want it now » ou encore « LE BLAVOG M’A TUER » pour les plus malins.

la raison du pourquoi du comment du pourquoi de la présence de Dje le mystérieux homme de l’ombre dans l’album 0.9. La résolution de la plus grande énigme de ce siècle. Les coulisses du casting du 92i. avec tous les boulogne mc en guest.

IL EST LA.

mais pas tout de suite, donc là c’est l’intro. les flashback. l’origine du mal.

 

Booba – Ness, il paraît que tu fais un EP là ?

Nessbeal – bah ouais

Booba – bah non

Nessbeal – mais b2o, faudrait que je sorte un truc maintenant

Booba – non tu n’es pas prêt. mais t’auras droit à un solo

Nessbeal – yeah ! maroc stiky !

Booba – un solo sur autopsie volume 1. et qui t’a parlé de sortir un ep ?

Nessbeal – Ben Doums il le fait bien

Booba – quoi ???? bon. Doums ! ramène toi !

Doum’s – ouais ?

Booba – vous voyez le genre de négro qui largue leur équipe ? le genre lâcheur méprisant ?

Doum’s – ouais

Ness    – ouais, comme avec ali quoi

Booba – bah je déteste ces nègres là. je déteste être comme ça. mais je vais devoir être forcé d’être ce genre de nègre. vous êtes virés.

Doum’s – quoi ?

Booba – t’entends pas ou quoi ?

Jacky brown – on m’a appelé ?

Booba – non

 

Issaka – Bon on sort quand l’album malekal morte ?

Booba – quel album ?

Issaka – ben l’album malekal morte. laisse moi faire mon bizness quoi.

Booba – Cette rime c’est moi le premier à l’avoir sorti sur la tape de Cut Killer spécial Lunatic, coco. mais attends je vais demander à mala & brams leur avis là-dessus.

 

Il les appelle donc

 

Mala – qu’est-ce qu’il y a ? izi !

Booba – i2s se la joue trop perso, faut que vous le viriez de malekal morte pour que je le vire du 92i

Brams – il pourrait rester dans malekal & quitter 92i sinon

Booba – et tu pourrais être viré à sa place aussi

Brams – Issaka ! t’es viré !

Issaka – merde. je fais quoi maintenant ?

Booba – demande ta route au mur.

 

lunatic, mala, brams, doums, nasme, hifi, lesly – freestyle 1 & 2 http://www.youtube.com/watch?v=HTtlBn5oQVA

http://www.youtube.com/watch?v=94xepkmvZAY

booba, malekal morte, doums – 100-8 zoo http://www.youtube.com/watch?v=vNEissQjDR4

lunatic, malekal morte – 92i live http://www.youtube.com/watch?v=3-NA7UOXDAE

3 Commentaires

Classé dans booba & rohff sont sur un bateau, casting 92i