Archives de Tag: RIP

Salut l’artiste 2.6

donc c’est tout simplement la même chose que ça mais en angliche.

nate vo 1

nate vo 2

nate vo 3

2 Commentaires

Classé dans hommage

Salut l’artiste 2.5

ça faisait longtemps qu’on en parlait, ça a mis encore plus longtemps à se faire, mais c’est là.
Et pour avoir la version angliche c’est par là-bas.

Un grand merci à Nacho, allez sur son site pour voir son travail et éventuellement tenter de nous le piquer, bande de fdp —–> http://naormawor.blogspot.fr/

et maintenant, comme vous le savez sûrement, c’est l’anniversaire de la mort de Nate Dogg. Enfin, ça l’était y’a 5 jours, faites pas chier. A l’époque j’avais fait ça https://leblavog.wordpress.com/2011/03/17/salut-lartiste-2/

et c’était sympa mais pas top. C’est donc l’occasion de faire exactement la même chose mais en mieux. N’hésitez pas à cliquer dessus pour avoir l’image en plus grand (ouais parce que y’en a qui ont du mal, on va pas se le cacher) :

nate1 nate2 nate3

2 Commentaires

Classé dans hommage

Noir du slip 2

Nous retrouvons donc Youssoupha en studio pour la confection de son album.
Il y est conseillé par Oxmo Puccino et s’est aussi « offert » les conseils de Kery James et Akhenaton.

Kery -Faut me laisser partir, maintenant. Détache moi !
AKH – aideuh nous toi.
Oxmo -Vous êtes très bien attachés là. Ne nous forcez pas à vous mettre au mitard.
Kery – Vous avez un mitard ?
AKH -C’est quoi un mitard ?
Youssou -En fait c’est la salle de bain. On a dû y mettre Ekoué, il se tenait pas tranquille.
Kery -Vous avez mis Ekoué dans les chiottes ?
AKH -Ekoué est ici ??!! Le laissez pas sortir, siouplait. Je ferai tout ce que vous dites !
Ekoué -LAISSEZ MOI SORTIR !!!!
Oxmo -Ah ?! Il s’est réveillé…
Kery -Il a senti ta peur, à tous les coups.
AKH -Mais j’ai pas peur, putaing con !
Ekoue -IL EST LÀ !! AKHENATON EST LÀ !! ÇA SENT L’HUILE D’OLIVE ET LE POISSON !!! C’EST LUI !!!
AKH -Vous l’avez bieng attaché au moins ?
Ekoue -JE SUIS METEQUE  MAIS JE VIENS PAS D’ITALIE, ORDURE !
Kery -Il a l’air très remonté contre toi.
AKH –C’est ça mon frère
Kery -M’appelle pas frère, frère, je suis pas rastafrère !
AKH -Et moi je suis pas une ordure. Mais je suis attaché, je peux pas aller lui dire en face.
Kery -forcément…
Oxmo -Tu n’es point tellement mat, non plus.
Kery -Bah, Métèque et blanc comme un cul, ça devait pas être vendeur.
Oxmo -Et Métèque et moustachu, c’était déjà Nougaro.
AKH – Non, mais c’était une façon de dire que j’étais méditerranéen comme les arabes et tout.
Kery -C’est vrai que t’es un peu à l’origine de tous ces rappeurs blancs complexés qui compensent en parlant de la perte de leur prépuce à tout va.
Oxmo -Leur grand manitou.
Kery – leur père spirituel
Youssou – leur capichef
Oxmo – leur gourou
Kery – leur big boss
Youssou – leur grand Gana
AKH -C’est un fond de commerce comme un autre.
Kery -On ne t’en blâmera pas.
Oxmo -Oh que non.
Ekoue -MOI SI, SALE MERDEUX !

Youssou -Il a l’air un peu énervé, non ?
Oxmo -N’aie crainte, immonde individu, j’ai l’astuce de toutes pour se faire appeler ma puce.
Youssou -Quoi ?
Oxmo -Laisse, c’est une de ces merveilleuses citations de moi même qui te dépassent. Comme ma bite.
Youssou -Ah ok.
Oxmo -J’entends par là que je m’en vais calmer ce mufle à la virilité saillante en lui administrant un médicament bien senti.
Youssou -Euh… GESTE ?!!
Kery -Hey, le gogol ! Il va lui faire quoi en vrai ?
Youssou -Il va obliger Ekoué à regarder des clips de TTC.
Kery -Vous êtes des monstres !
AKH -C’est rude. Mêmeuh pour Equouwé de la Rumeureuh.
Oxmo -Et voilà. Ekoué est maintenant totalement choqué et calmé par la vue d’un documentaire où Teki Latex explique ce qu’est le rap.
Kery -Quel infâme gros tas visqueux et prétentieux…
Oxmo -Moi non plus je n’aime pas Teki latex mais modère ton langage.
Kery -Je parlais de toi
Oxmo -Je le savais ! Ceux qui t’ont dit le contraire t’ont menti et… Hey !! Mais c’est pas gentil.
Kery -Ah non mais je disais ça comme un compliment. T’es vraiment un gros connard fier de lui et hautain. J’aime ça.
Oxmo -Tu n’es pas mal non plus.
Kery -Tu m’étonnes. Je suis Kery James quand même ! Je donne le meilleur de moi même. Et je peux te dire que le meilleur de moi même, c’est vraiment pas de la merde !
Oxmo – c’est tellement dommage qu’on doive à chaque fois le rappeler à tout le monde
Kery – m’en parle pas, moi on me fait chier depuis des années avec des prétextes à la con : « kery t’avais renoncé aux instruments à corde et à vent pourquoi tu les réutilises » ; « kery tu dis tout le temps que faut s’unir mais tu bastonnes d’autres rappeurs » ; « kery tu refusais de faire hardcore en live à une époque et après t’as fait hardcore 2 » ; « kery ça fait 6 ans que tu fais le même morceau avec un titre différent » ;  « kery c’est quoi ce nouveau bouc à la craig david », etc.
Youssou – c’est vraiment des sales cons !
Kery – grave. sinon ils comprendraient bien que, comme tous les grands génies de ce monde, j’ai ma fragilité artistique, mes doutes, et mon autobiographie qui va bientôt paraître pour surfer sur le buzz de mon retour qui surfe lui-même sur l’actualité électorale.
Youssou – putain mais ça sur-geste à fond là ! wouhou !
Oxmo – je dois avouer que tu places la barre très haut dans l’exploitation de la branlette. Mais du coup niveau zic tu vas faire quoi ?
Kery – là tout de suite ? rien.
Oxmo – comment ça, rien ?
Kery – je vais juste faire un best-of en live. mais ce sera des concerts acoustiques où les gens seront assis, dans une salle de théâtre parisienne.
Oxmo – c’est légèrement pompé sur moi, ça.
Kery – bah…
Oxmo – non mais j’adore qu’on me pompe, rassure-toi.
Youssou – putain mais ça geeeeeeeeeeste ! gestitude de dingue !

Kery – et je vais faire quand même 2 ou 3 inédits, histoire de me payer des vacances cet été, j’ai prévu tout un planning. y’en a un où j’ai fait exprès de dire que la frince c’est caca, comme ça, polémique…
Youssou – …et débat en télé, ouais je connais, j’ai utilisé ça pour zemmour, ça m’a duré 2 ans, ça marche toujours ces trucs.
Kery – non, moi j’irai pas en télé. et j’expliquerai dans un communiqué que c’est parce que les présentateurs du PAF ne méritent pas d’adresser la parole à l’être supérieur que je suis, parce qu’après des années d’observation j’ai découvert que la télé frinçaise, c’est aussi caca que la politique frinçaise.
Youssou – j’y avais pas pensé
Oxmo – le buzz et l’argent du buzz, c’est finement joué.
AKH – je dois direuh que moi aussi je suis pas contreuh me chatouiller la nouilleuh, mais jamais à ce point là, je vous tireuh mon chapeau
Youssou – d’ailleurs en parlant de chapeau, ça doit te faire bizarre d’être en 2012 non ?
AKH – heing ? pourquoi ça ?
Youssou – bah, les prédictions mayas, tout ça. avec IAM vous étiez vachement portés sur les cultures aztèques non ?
AKH – non. moi c’était les pyramides et les pharaons d’égypte. ainsi que les jedis, les cowboys, les mafieux new yorkais des années 80 et à peu près tout ce qui nous permet de nous déguiser. on aime bien ça, les déguisements.
Youssou – alors je dois confondre avec shurikn
AKH – non plus, lui c’était les samouraïs, les ninjas, et les chevaliers du moyen-âge
Youssou – alors peut-être que c’était Fr…
AKH – STOP ! QU’EST-CE QUE J’AI DIT ?!
Youssou – pardon. Ox Pucc, mon super conseiller et interprète du grand Hip Hop. J’ai besoin de ta lumière.
Oxmo -Comme tout le monde.
Youssou -Je veux faire une super belle phase, comme toi.
Oxmo -Ah, tu veux dire emballer la plèbe aux capacités médiocres de par ma verve pour que tous m’acclament ?
Youssou -Ouais, les trucs classes où je comprends pas tout. Mais je fais semblant pour pas avoir l’air con.
Oxmo -C’est ça même ! Vous parlez d’or, ami jeune au visage dévasté par l’horreur.
Youssou -Ma phrase c’est un peu « j’ai tué ma vie d’adulte avant d’enterrer ma vie de garçon » mais en mieux, quoi…
Oxmo -Mmmm… Je vois… Je vois… Laisse moi d’abord envisager cette rime dans sa globalité… Mmmm… Oui c’est bon… Mmmm…. C’est bon !! L’esprit Hiphop est en moi ! l’esprit Hiphop me parle !!
AKH -Ah super ! Demande lui si il a aimé « I luv NY » avec Faf Larage ?
Oxmo -On a pas le temps pour ces conneries !
Youssou -Alors ? Ma phase, ça donnerait quoi ?
Oxmo -Mmm… « j’ai tué ma vie d’adulte avant d’enterrer ma vie de garçon » !!
Youssou -GESTE !!!
Kery -C’est la même phase, espèce de taré…
Oxmo -Oui, mais vu que c’est moi qui l’ai dite, c’est encore mieux. C’est l’effet Puccino, ça.
Youssou -Wow !!!
Oxmo -Tu vois, passé un certain stade, tu peux juste te permettre de dire tout et n’importe quoi.
Youssou -Sérieux ?
Oxmo -Mais oui. Y aura toujours des gros cons, quelque part, qui penseront que tu es un génie. Pourquoi auraient ils tort ?
Youssou -Je sais pas.
Oxmo -Ta gueule. Ils ont raison. Si on me trouve génial, c’est que je le suis ! Regarde moi droit dans les yeux et répète après moi : « Je suis génial. Je suis génial. »
Youssou -Je suis génial ! Je suis génial !!
Oxmo -« Mes pets sentent bon. Mes pets sentent bon ! »
Youssou -Mes pets sentent bon !! Mes pets sentent bon !!!!!!!
Oxmo -Voilà !!
Youssou -Je vais péter dans des fioles et ouvrir une parfumerie !!!
Oxmo -Oui, c’est ça l’idée. Mais ne te donne pas tant de mal : Sors juste un album.
Youssou -Mais ouais !

4 Commentaires

Classé dans sliphop

Noir du slip 1

Youssoupha est le Jay-Z frinçais.
C’est pas nous qui le disons, c’est des gens sérieux et très bien comme il faut.
Mais à part le fait d’avoir une tête amusante comme son homologue outre-atlantique, quel est le secret du succès de Prims Parolier le Lyriciste Bantou ?

Et bien c’est évidemment d’avoir de bonnes références qui font plaisir aux gentils journalistes du rap.
Encore un qui doit invoquer l’esprit hip hop seul en slip dans sa chambre le soir.


Youssou -Ah ! Kery James, mon meilleur ami de toujours, content que tu aies pu venir.
Kery -Quoi ? Qu’est-ce que je fais ici ? Qui êtes vous ? Un E.T. ?
Youssou -Mais non, c’est moi.
Kery -Vous êtes un E.T. et vous m’avez enlevé car je suis le meilleur représentant de la race humaine. Évidemment. je suis Kery James, la lumière parmi les peuples et les ruisseaux.
Youssou -Non, mais c’est moi, Youssoupha, je t’ai invité sur mon album.
Kery -Invité ? Alors pourquoi je suis attaché à une chaise ?
Youssou -On va faire du vrai hip hop ensemble.

Kery -Bon, écoute petit, je pose sur ton album, c’est d’accord, mais détache moi maintenant !
Youssou -Mais non, c’est mieux, comme ça je suis sûr que tu poseras assis puisque t’es saucissonné à la chaise.
Kery -Quoi ?!
Youssou -Mais oui ! Comme les X-Men sur Retour aux pyramides !! Ils ont posés assis !! ASSIS !!! GENIAL !!!
Kery -Euh… Ouais… Et pourquoi on doit le refaire ?
Youssou -Parce que c’est du vrai real hip hop esprit man !
Kery –M’appelle pas man, man !! Je suis pas rasta man !!!
Youssou -On va gester !
Kery -Quoi ?
Youssou -C’est le verbe gester !
Kery -Il veut dire quoi ?
Youssou -Je ne sais pas…
Kery -Alors pourquoi tu le dis ?
Youssou -Parce que dès que je sais plus quoi dire je parle de geste et de gester.
Kery -…
Youssou -Je fais pareil dans mes rimes.
Kery -… évidemment …

Youssou -Alors tu vas poser ? Pour l’esprit hip hop ! Pour Ideal J ! Pour DJ Mehdi !
Kery -DJ Mehdi ? Mais qu’est-ce qu’il vient foutre là ? Laisse le tranquille.
Youssou -C’était vraiment trop un musicien brillant. Il a apporté beaucoup à la musique et au grand esprit hip hop. Sa mort nous a tous beaucoup affecté.
Kery -Ouais, moi c’est surtout parce que c’était un très bon ami…
Youssou -C’était notre ami ! Oui ! Il était l’ami de tout les vrais adeptes de real hip hop. Et on se retrouvera tous là haut ! Au paradis du hip hop !!
Kery -Quoi ?!
Youssou -Et on fera une grande ronde en smurfant sous un arc en ciel peint à la bombe !
Kery -Seigneur…
Youssou -Et un Dj scratchera le soleil et la lune et on fera des freestyles avec BIG et 2Pac et…
Inconnu -NON !! NON !!! NON!!! ET NONG !!

Kery -Mais ?! Toi aussi t’es là ?
AKH -Et oui, ji mi suis fait aleupaguer à la sortie de la gare d’Ausseutèreuliteuzeu. Et toi gazier ?
Kery -m’appelle pas gazier, gazier !! je suis pas rasta gazier !!!
Youssou -Pourquoi il faut pas freestyler avec Biggie et Pac au paradis du grand esprit hip hop ? j’ai fait quelque chose de mal ?
AKH -Nang petit, aveque Bi Aïeu Deuji c’y bong, tu peux. Mais ton toupaque là, c’est le mal.
Youssou -Ah ?
AKH -Mais oui ! Il fait la ouesteuh costeuh là. Aveque les cagoles peu vêtues dans les clipeuh vidéo. Il joue li rôle de l’esclave.
Youssou -J’avais pas vu ça comme ça moi…
AKH -Crois moi mon petit. C’y moi qui ai ramené le vrai esseuprit hip hop de Nouille York alors qu’il n’était qu’un embryon de 11 mois. Sur mes épaules ! À la nage ! Jusqu’à Marseille ! Depuis nouille York !
Youssou -Wahou !
AKH -L’esseuprit hip hop qui s’est retrouvé à Lossannegelesse est un faux, peuchère !


Youssou -WAHOU !! Ça geste !! Comment je peux faire pour avoir l’esprit hip hop moi aussi ?
AKH -C’y simple. Déjà, tu as une coupeuh de cheveux de merde. Comme moi à l’époque !
Youssou -Yeah ! Comment ça geste ! Ça geste à fond là !
AKH -Et j’avais une mousseutacheu aussi.
Youssou -Bah vous avez une toujours une moustache.
AKH -Ah non.
Kery -Bah si, un peu quand même…
AKH -Non, je vous assure que non, je me raseuh.
Kery -J’ai bien peur que tu portes ta moustache toute ta vie…

Youssou -Donc Kery James, tu poses. En l’honneur de notre ami disparu.
Kery -Non mais moi c’était mon ami pour de vrai.
Youssou -Moi aussi ! regarde, c’est une photo de moi à l’enterrement de DJ Mehdi. Tu vois que c’était mon pote inséparable.
Kery -Je ne sais pas ce qui m’effraie le plus. Que tu t’incrustes à des enterrements ou le fait que tu te prennes en photo à ces enterrements… En plus t’es caché dans un arbre…
Youssou -Ça c’est parce que rester debout aux enterrements, c’est devenu trop commercial. Tout le monde le fait.
AKH -Là, il a raison. Je me souviens de l’enterrement de Freeman et…
Kery -Mais il est pas mort Freeman
AKH -POUR MOI IL L’EST !! TU M’ENTENDS ?!! NE REDIS JAMAIS QUE FREEMAN EST ENCORE VIVANT DEVANT MOI SINON JE TE VIOLE DANS LA BOUCHE, JE TE VIOLE DANS TA PUTAING DE BOUCHEUH !!!
Kery -Bon ok, d’accord, t’énerves pas, ça va…
Youssou -Tu veux bien poser ?! GESTE ! Je t’apporte le micro !
Kery -Non mais je disais ça à Akhenaton, moi… Oh puis merde…

Youssou -Faudrait que ton flow soit…
Kery -Houla ! Je t’arrête tout de suite !! j’ai dit que je posais, pas que je rappais.
Youssou -Quoi ?
Kery -Ou alors tu me payes très cher.
Youssou -C’est esprit hip hop ça ?
Kery -Eh oh ! Evidemment ! Ouh ouh ! C’est moi ! Kery James. Je suis le hip hop, ok ?!
Youssou -Bah non, mais je croyais que la passion de la musique, tout ça…
Kery -Oui, mais nous ne sommes pas voués à l’échec. On peut s’en sortir. On peut monter nos propres affaires. C’est écrit sur mon t-shirt. Tu es d’accord ?
Youssou -Oui !
Kery -Et moi, mon affaire, c’est la musique. OK ?
Youssou -Oui !!
Kery -Alors si je veux m’en sortir je dois me faire payer pour ma musique et pas être voué à l’échec. Donc je me fais payer sauf que moi c’est hip hop, c’est comme ça.

Youssou – oui… OUI !!! l’esprit hiphop est en moi ! Voilà ton argent Kery !
Kery -Sacré pigeon…

Youssou -Mais ! Tu rappes pas là.
Kery -Bah non.
Youssou -Mais pourquoi ?
Kery -À ton avis ? Si tu dis que je suis sur ton album, qu’est-ce que ton public de débi… qu’est-ce que ton public va penser ?
Youssou -Bah… Que tu rappes.
Kery -Voilà ! Et tu crois qu’ils ont envie d’entendre ça ?
Youssou -Bah oui.
Kery -Mais moi je ne suis pas là pour leur dire ce qu’ils veulent entendre ! Et toc ! Esprit hip hop mon con !
Youssou -Quel geste !!
AKH -Ty es sûr là ?
Kery -Si ça passe, on dira que c’est parce qu’officiellement j’ai encore arrêté le rap. Et toc !
Youssou -Mais tu dis ça depuis des années et tu sors encore des albums.
Kery -Bah disons que j’ai arrêté de rapper avec vous.
Nouvel inconnu -C’est bien ! Mais pas encore assez !!


AKH -Mais ? Ty es là aussi toi ?
Oxmo -Et oui ! C’est moi c’est moi c’est moi. Applaudissez dissez moi.
Kery -Mais pourquoi t’es pas attaché, toi ?
Oxmo -Parce que moi je suis consentant, mon petit bonhomme.
Kery -M’appelle pas mon petit bonhomme, mon petit bonhomme ! Je suis pas rasta petit bonhomme !!
AKH -Mais poureuquoi ty es consentant ?
Oxmo -Je suis le conseiller et grand prêtre de l’esprit hip hop et je guide ce petit au faciès immonde.
Youssou -GESTE !!
Oxmo -Et tu vois, machin…
Youssou -Youssoupha.
Oxmo -Me soule pas.
Youssou -Non, Youssoupha.
Oxmo -Ne m’interromps plus Machin. Ça fâche le grand esprit hip hop quand tu fais ça. Tu devrais plutôt écouter Kery James.
Kery -Et si vous m’écoutez, vous avez intérêt à m’avoir acheté et pas téléchargé illégalement.
Oxmo -Quand il dit qu’il a arrêté de rapper avec vous, c’est génial ! C’est vers ça que tu dois aller.
Youssou -Arrêter les feats ?
Oxmo -Oui. Tu arrêtes de rapper avec les autres. C’est le premier pas. Ensuite tu arrêtes de rapper tout court.
Youssou -Euh… Vous êtes sûr là ?
Oxmo -Évidemment. Moi je ne rappe plus depuis des années et pourtant, les adorateurs du real vrai esprit hip hop me sucent toujours quand je sors une rime.
Youssou -C’est vrai. Gestitude !
Oxmo -Et c’est ça l’évolution ultime du real esprit hip hop. A terme, le hip hop n’aura plus besoin du rap du tout !

17 Commentaires

Classé dans sliphop

Areuhretour

comme le dit le titre. et l’image.

en fait on a pas eu le temps de retranscrire toutes les interviews qu’on a faite, notamment parce qu’une moitié du blavog n’est jamais parti en vacances, et que l’autre ne sait pas vraiment écrire sans que la première moitié ne relise derrière, donc non. mais sinon ça va.

alors du coup, on va vous foutre des clips montés par nos soins (et nos soins, ça revient à teobaldo, faut pas se leurrer, même si dans certains cas spleenter dit « met aussi telle scène sur tel truc », ça s’arrête là et c’est déjà beaucoup). certains nouveaux, d’autres pas, mais bon. et y’a un teaser d’interview à la fin. ouais. un teaser d’interview. c’est comme un teaser de clip, mais en mieux, parce que rien ne sera jamais pire qu’un teaser de clip, demandez à youssoupha ou joey starr.

ça c’est deux arabes qu’on aime bien

ça c’est un gros noir qu’on aime bien, et il a ramené ses copains

et ça c’est un rongeur qu’on aime bien qui gagne à être connu, même si la légende veut qu’il se soit fait péter la tronche par Alley Boy à une époque. en même temps, dans ranger du risque, y’a risque.

et ça c’est une association de malfaiteurs

et maintenant, ce que vous n’attendez pas, pas parce que c’est une surprise, mais parce que tout le monde s’en fout : le fameux

TEASER D’INTERVIEW

« sa galbation est très très élevée »

Shone, expert en galbation

« hmmm, héhé »

Miko, qui était là aussi

« crois moi, tu dirais pas que c’est un transexuel si tu l’avais vue en vrai. »

Kicket, spécialiste en teaser d’interview

« la violez pas, les mecs »

DJ Allstaarrzzz, on saura jamais le nombre exact de a ou de z dans son nom mais il est de bon conseil.

« elle est bonne elle, non ? »

Express, certifieur de bavonnitude

« elle fait garçon manquée, en vrai ? »

Hich’, expert en séduction

« bon ok : elle est bonne »

Cockein, un mec de Grigny qui s’y connaît en barbecue

« elle est refaite de partout »

une amie jalouse

« mais baise la, putain ! »

Hype, éternel romantique

« pour moi, bon ça va être cru ce que je vais dire, mais pour moi, une meuf, elle a rien à faire dans le rap« *

Kertra, entraîneur de pitbulls.

« je l’ai croisée, elle a des sales mollets »

un gars sur twitter.

« B-La ??!!! Pffffffffffftt !!! »
Merci Seno

« ah ? c’est elle la Brésilienne ? Ouais… la Colombienne, c’est pareil, hein… »

Madizm, futur président du FMI.

« vous auriez pas de la coke, sinon ? »

Jackie du club Dorothée

« Mais pourquoi elle vous parle ? »

Damencio, malien comme un singe

« tant qu’elle n’a pas couché avec moi, une fille n’est qu’une salope. Et après, c’est pas forcément mieux »

ça je sais plus bien d’où ça sort, mais c’était très bien.

*on notera que la phrase de Kertra prend un tout nouveau sens si on rajoute une seule lettre : pour moi, une meuf, elle a rien à faire dans le rape. merci à tous pour votre attention.

Et repose en paix DJ Mehdi.

on l’avait placé , dans une improbable blague de merde. des gens plus calés niveau musique parleront bien mieux de ses prods de fou furieux que nous, donc on va juste dire salut l’artiste et chapeau bas à celui qui a tiré la mafia kainfry vers une qualité que peu de gens soupçonnaient au départ.

et en plus il était de Gennevilliers. c’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup.

3 Commentaires

Classé dans hors-sujet, sliphop

Salut l’artiste (3)

Apparemment Brams est mort.
Alors bon. C’est le cœur lourd et les couilles vides que nous sommes dans l’obligation de rédiger cet hommage.
Au début ça a fait comme les cons pour DSK : on y croit pas. Brams mort ? mais pourquoi faire ? dans quel but ? Les rappeurs morts ils sortent au minimum un solo juste avant, histoire de. Mais lui il avait pas le temps pour ça, il était déjà ailleurs. Une chose est sûre, il ne méritait pas ça. Pas lui. On évitera donc les vannes à chier du style « il a dû voir le dernier clip de Zoxea et il l’a pas supporté », c’est de mauvais goût. Je suis comme Crimson Bolt dans le film Super quand il dit « come on Boltie wake up » à sa coéquipière et qui la retourne et qui voit un bout de cervelle manquant. D’ailleurs vous allez écouter la musique de cette scène tout en lisant cet article, ça me semble approprié. Moi ça me fait penser à une montée au paradis, c’est un peu triste et beau en même temps. Donc voilà.

Brams c’était le 3e membre du 92i avec Mala et Booba, également le 3e membre de la Malekal Morte quand ça existait encore avec Mala et Issaka. Brams on l’a découvert dans le Beat 2 Boul, avec notamment le morceau catch à l’arrière.
Il se distinguait de ses autres compères en ayant une voix somme toute assez normale, voire très discrète. On était encore très proche du post-adolescent encore prépubère. Du coup c’était très complémentaire au milieu de l’ogre Mala et du boucher Issaka.
La première fois que je l’ai vu ça devait être dans le concert de Lunatic à L’Elysée Montmartre, y’a 10 piges maintenant, pour le morceau 92i. Il était là avec son sweat capuche et son éternel bonnet, à rapper son couplet sans grande conviction, encore très timide. Une sorte de Sir Doum’s mal réveillé, on savait pas trop qui c’était ni ce qu’il foutait là, lui-même semblait se le demander aussi. Suite à la non-réaction totale du public il s’est donc mis de profil et rappait face à Mala, voire limite dos à la foule par moments. Il est comme ça, Brams, il se prend pas la tête. Des années plus tard, c’est avec la même spontanéité salutaire qu’il hurlera au micro « sisi, bande de chiens » ou encore « bande de fils de pute » au stade de France après le bouteilledejackgate de Booba. C’était d’ailleurs limite le seul à continuer d’ambiancer au micro dans ces circonstances, sans doute qu’il trouvait déjà ça très drôle sur le moment, pendant que Fred suppliait au micro également mais en coulisses « calmez-vous s’il vous plaît ne donnez pas une mauvaise image du rap et du rnb ». Et ça c’est du lourd.
Entre temps ? pas grand-chose, et c’est d’ailleurs bien dommage, on avait fini par l’aimer ce ptit gars du 92100. Avec son style totalement je m’en foutiste et ses phases sorties de nulle part mais qui cognent quand tu t’y attends absolument pas (« ce que tu nous caches est rectal« , fallait quand même la sortir celle-là mon con). C’était un peu le pote avec qui tu traînes pas trop mais quand tu le fais tu te dis ah ouais en fait il est intéressant ce type, et après tu te remets à pas trop traîner avec lui. Et puis un jour il clamse et tu t’aperçois que t’as loupé pas mal de trucs. Bien sûr que y’avait meilleur que lui, plus technique, mieux écrit, etc. Mais comme ce fameux pote, il avait « son truc ». On s’est jamais penché dessus, et maintenant c’est trop tard et on se retrouve comme des cons. Avec un seul couplet, il faisait le tour de la terre. Et sûrement qu’il détournait des groupies de Booba avec passion aux 4 coins du monde en tournée. Ça mérite amplement le respect. Sans compter qu’il s’adaptait à tous les changements de Booba niveau flow et instru, alors qu’on sait très bien qu’il ne l’avait pas choisi lui-même. Pourtant dans 92 izi il pose comme s’il avait fait du son orienté south toute sa vie. Allez comprendre. L’album d’après, on lui impose l’autotune, et le miracle se reproduit. Couplet lunaire tout en nonchalance là où d’autres se cassent la gueule lamentablement.

Pour se faire une vraie idée de qui était vraiment ce garçon, le plus simple est sans doute de mater le dvd de Ouest Side, où il figurera dans le clip Boulbi, dans un polo unkut qui lui a valu le doux surnom de sexy chocolat par mala sur le tournage. Et cette merveilleuse blague pas piquée des hannetons pendant le second jour de shooting :
« – vous avez bien gardé les mêmes habits qu’hier ?
Brams – ouais, sauf le slip ! »

Adieu Brams, tu nous auras fait marrer, kiffer, et même supporter Djé, ce que Booba peine à faire la plupart du temps. Même en chien on ne le tenait pas en laisse. Un sacerdoce qui l’a guidé toute sa vie.
A la question de l’inénarrable tonton marcel « alors brams la famille un peu tu prépares un projet solo dans le hiphop« , le mc du Pont de Sèvres répondra simplement « moi comme je dis toujours, je prépare un album, mais c’est un album photo, toujours beau gosse tu vois« . avec le sourire. Fidèle à lui-même. Je pense que ça résume bien le personnage.

Pour citer les dédicaces du livret de Dany Dan :
« Je dédie cet album à (…) Brams (Le vrai roi de Boulogne) »
Brams à l’époque ou la scène boulonnaise était encore à peu près unie était donc le mec marrant du groupe qui sortait de la vanne punchlinesque à gogo. Inventeur selon Dany Dan de l’expression « je voyage en BMW » pour Bus Métro Walkman. Donc là tu sais qu’on a perdu un grand homme qui ne sera jamais remplacé.
On ne dira pas mais merde pourquoi il est mort, on attendait un solo, un son tout seul au moins un truc bordel de merde, même si on le pense. Car pour citer une ligne de Tyler The Creator de Odd Future
« See they’re missing the new album, I’m missing my only friend« .
parce que ouais. c’est quand même vrai.
Son couplet sur Izi life avec l’instru planante prend une toute autre ampleur à présent.
This ain’t a rap song, this is my life
RIP au roi.
Et balance ta maaaaaille, ton spliff ou ton verre de skyyyyyyyy au paradis. Là haut aussi, on lui souhaite de contrôler la zone.

Brams anthologie (tous les sons ou il était là quoi).
et ça c’est une autre bande-son de montée au paradis, vu que tu dois avoir fini d’écouter la première si tu lis lentement.

17 Commentaires

Classé dans hommage, sliphop

Salut l’artiste (2)

… (les points de suspension sont là pour le suspens) mais là le ciel s’ouvre sous leurs pieds (ouais le ciel, sous leurs pieds, c’est possible).

Nate Dogg – qu’est-ce que je fous là ?
Pimp C – tu dois être mort non ?
Nate Dogg – fais chier…
Tupac – ouais, t’auras pas la chance de voir Dre s’afficher avec des prods de puceaux
Biggie – nate c’était quand même un bon.
Tupac – ouais
Pimp C – mouais. ouais. ouais.
Eazy E – t’étais un bon, nate. même si t’avais un nom de merde.
Nate – hé ho ! ça va, merde. je viens de clamser.
Mac Dre – le nom était pas top non plus. faut le dire. mais t’étais le dernier de ta destinée. le seul qui pouvait être chanté par des européens qui n’ont pas conscience que t’es en train de parler de putes.
Nate – et c’est tout ?
Eazy E – non. t’as bercé des générations de chattes mec. tu t’en rends pas compte, sûrement, mais t’as été à l’origine de beaucoup d’enfants. le côté classe niveau chant tout en disant des saloperies, c’est toi qui l’a amené pour toute une génération. t’as aidé des gens à apprendre l’anglais.
Nate – j’en ai rien à battre.
Eazy E – très bien. magnéto serge !

5 Commentaires

Classé dans hommage, Uncategorized