Archives de Tag: pont de sèvres

Interview LIM (et ses potes à côté de lui)

limitw3

Donc en partenariat avec le site Black City, on a été interviewer LIM, qui est évidemment venu accompagné de JP, Samira, Capitaine Kwassi, Mida, BBM et Moha Le Vagabond.
Nostalgie, gros mots, lunettes noires et bonne humeur sont au rendez-vous, ou-hou.

La dédicace à la fin est probablement le plus grand moment de toute ta vie, surtout si tu connais ce mec.

jvpfffb

Poster un commentaire

Classé dans Interview (et ouais mon pote !)

Toucher le Fon (2)

la suite de ça, bande d’assistés

Salif – ça n’a aucun sens, déjà je vois pas comment tu peux exister tout court, et en plus si tu m’appelais vraiment ce serait du passé, vers 98 ou un truc comme ça.
Fon – tu sais moi et les chiffres…
Salif – mais tu viens de quelle époque, tu sors d’où bordel ?
Fon – là je sais juste que je sors des chiottes
Salif – … je hais ce mec.
il raccroche.

Zox – allo Salif ? kdb zic niggaz !
Salif – ouais c’est qui ?
Zox – c’est zozoxeazea ! sages pozoeze !
Salif – tu es bègue ?
Zox – mais non bordel… c’est zoxea quoi.
Salif – ben fallait le dire tout d’suite, quoi d’neuf ?
Zox – ben déjà bravo pour l’album, c’est du bon ça !
Salif – mais tu l’as pas écouté mon album
Zox – j’ai pas besoin de ça pour savoir qu’il est bon.
Salif – ah.
Zox – c’est normal je suis le king de boulogne.
Salif – ah, c’est pas fini ça…
Zox – tu sais que je prépare mon album là ?
Salif – tu me crois si je te dis non ?
Zox – ouais ça va être un événement, parce que tu vois sur celui là j’écris pas !
Salif – hmm.
Zox – non mais ce sera vraiment tout dans la tête là !
Salif – j’ai bien compris oui.
Zox – mais ça s’est jamais vu en France là ! c’est une première !
Salif – en fait non : y’a déjà eu oxmo y’a 10 ans avec l’amour est mort qui n’écrivait pas. sinon moi ça fait pas mal d’années que j’écris plus non plus, je l’ai dit dans une vidéo y’a pas longtemps.
Zox – …
Salif – mais c’est bien, ça fait plaisir de voir que t’as la pêche. allez à plus.
Zox – hahaaaa ! salut ! zilizoxea !
Salif – brrra !
Zox – c’est du bon çaaa !
Salif – yeaaaaaah !
standardiste – bon les autistes vous avez fini ? vous me niquez les oreilles avec vos conneries.
Salif – hein ? écoute salope. tu m’empêcheras pas de dire au revoir à mon pote. tu vois je suis un mec très respectueux. et si t’as un problème avec ça tu devrais aller te faire foutre et dégager avant que je te pète ta gueule.
Zox – mais d’ailleurs mon album est pas bouclé, si tu veux tu pourrais poser
Salif – ahaha, elle est bonne, lâche rien.
Zox – mais…
Salif – allez à plus (à la standardiste) mais raccroche bon dieu !

aidons les personnes âgées

Salif – allo
Joe Lucazz – ouais mimil !
Salif – ah salut joe
Joe – j’appelle pour dire que j’ai beaucoup aimé le son cash converter.
Salif – merci c’est sympa.
Joe – par contre y’a une grosse incohérence dans l’album. dans un son tu dis que tu veux arrêter la vente du shit, c’est une sage décision, mais dans un autre tu dis que t’es heureux de pas vendre de coke.
Salif – oui, c’est vrai.
Joe – mais qu’est-ce que c’est que ça mimil ? si t’arrêtes le shit et que tu vends pas non plus de coke, ta vie n’a plus aucun sens.
Salif – non mais moi c’est pas mon délire ça.
Joe – ah, tu vas te mettre dans les extas ?
Salif – non plus non.
Joe – l’héroïne ?
Salif – non, t’as pas vraiment…
Joe – les amphets ? crystal meth ? crack ? codéine ? morphine ? opium ? croquettes pour chat ?
Salif – non, non, rien de tout ça putain.
Joe – mais si tu vends rien de tout ça, tu veux dire que… oh mon dieu. tu arrêtes la bicrave tout court ?!
Salif – c’est le projet, oui.
Joe – t’as repris l’alcool ?
Salif – mais non.
Joe – je tiens à te dire que je suis sincèrement désolé salif. j’espère que tu te reprendras bientôt.
Salif – …
Joe – mais faut pas t’inquiéter, on a tous nos périodes de doute.
Salif – non, je vais arrêter définitivement.
Joe – bon mimil, je vois que je te convaincrai pas.
Salif – voilà t’as tout compris gringo.
Joe – bonne chance pour les braquages alors.
Salif – bordel… appel suivant.

Mano – allo salif ? c’est monsieur Mano, ton ancien prof de math. c’est madame Castellan qui m’a donné le numéro.
Salif – fait chier…
Mano – non mais j’appelle pour te féliciter. j’ai écouté le son cash converter et je vois que tu as bien assimilé mes cours
Salif – mais dans ce track je parle de kilos de shit
Mano – ah ? je m’en suis pas rendu compte
Salif – comment vous avez fait pour pas faire gaffe ?
Mano – oh j’ai aucun mérite, je suis alcoolique.
Salif – et en plus je compte que jusqu’à 5 dans le son.
Mano – tu sais dans ta classe y’avait aussi lim, cens nino, exs, boulox, sir doum’s, et brams. c’est quand j’ai appris le redoublement de mala que j’ai fait ma 1ère tentative de suicide. alors je me console comme je peux.

Fon – ah, enfin. surtout raccroche pas
Salif – va falloir que tu m’expliques comment c’est possible
Fon – c’est assez simple, suffit de garder le combiné près de ton oreille
Salif – je veux dire parler à une ancienne version de moi-même abruti, comment CA c’est possible
Fon – ça intéresse qui, ça ? je suis là pour te délivrer un message de la plus haute importance
Salif – vas-y je t’écoute
Fon – …
Salif – …
Fon – …
Salif – t’as oublié c’est ça ?
Fon – oublier quoi ?
Salif – appel suivant.

Salif – cash converter
Joe Lucazz – jamais
Salif aka Fon – Sous Basse Et Drum Obligé
Salif – j’hésite

5 Commentaires

Classé dans Avec Salif

Toucher le Fon

Aujourd’hui nous laissons nos lecteurs encore plus tarés que nous (lisez les commentaires du site pour vérifier) poser des questions à… Salif !!
(Ouais parce que nous on l’a déjà interviewé une fois en vrai pour un site dont on taira le nom mais qui incorpore un roux dans son équipe… un site de rap avec un roux…)

Salif – Salut les gringos et les gringas, vous êtes sur 92 FM, balancez vos questions au Boulogne Boy !
Mec qu’a rien à dire – Allo Salif ?
Salif – quelle est ta question ?
Mec qu’a toujours rien à dire – euh.. Ouais.. euh… Ma question c’est, t’aurais pas un T-Shirt à me filer ?
Salif – Passe sur mon site officiel.
Mec qu’a vraiment rien à dire – Il est pas encore ouvert.
Salif – Ouais voilà ! Appel suivant !

Un vrai – Allo Salif. Je voulais savoir pourquoi ton nouvel album il est à moitié PD ? Le dernier album « prolongations » t’étais vrai t’as vu.
Salif – Bon alors déjà, Prolongations c’était une mixtape et là c’est un album et…
Trop un vrai – Ouais t’as fait un album formaté, c’est ça ? Hein ? Hein ?
Salif – Ecoute quand t’es dans la rue t’es en mode rue et quand t’es chez toi c’est différent, là c’est pareil, c’est mon album c’est pas pareil…
Vrai de vrai – moi je dis c’est à moitié PD tout ça !
Salif – Tu vas fermer ta gueule toi. (Salif met un coup de batte au téléphone)
Trop un vrai – Aaah !
Salif – On l’entend moins là ta grande gueule ! Question suivante.

Un chieur – Wesh Salif ! Moi je voulais te dire le morceau Ghettoyouth il est ghettoyouth !
Salif – Bah ouais mon vieux !
Le chieur – C’est bien, on dirait du Sefyu. Même au niveau du clip
Salif – … Comment ça ?! Ecoute, je suis noir ! Si je peux plus mettre une casquette sans qu’on me prenne pour Sefyu c’est dur quand même. Regarde le gars là dans le couloir, c’est pas parce qu’il est noir avec une casquette que c’est Sefyu…
Sefyu – Acide ! je veux dire : ah si !
Salif – c’est ça, fous toi de ma gueule.
Sefyu -Zahef you ?

Salif – Appel suivant.
Jack Many – Ouais Salif ! C’est quoi les djizz, c’est quoi les by zere ? Qu’est-ce que tu penses des bougs du 91zere ? Grigny, le DGC, Banque de sons, tous les mogo ! parce que bon, on est isolé et on a l’impression d’être boycotté-zère. On est iomb tu vois, on nous fait passer pour des floco. On nous prend pour des bouseux…
Salif – Honnêtement, je vous regarde de loin enculer des chevres mais je vous respecte parce que vous êtes dans un délire, assez marginal ici, et que vous l’assumez jusqu’au bout.

Salif – Appel suivant.
Mme Castelan – Allo, Salif ? c’est bien toi ?
Salif – Putain t’es qui toi ?
Mme Castelan – Je suis ma’ame Castelan, ton ancienne prof d’Espagnol. Tu me fais un peu passer pour la méchante dans ton album, sur « Cursus scolaire. »
Salif – C’est ta faute, j’ai pas eu la moyenne à cause de tes notes de merde.
Mme Castelan – J’y peux rien si tu es une insulte à la langue de Cervantes.
Salif – C’est qui lui ? Il a pas aimé mon album Cervantes ? je le défonce !
Mme castelan – … Passons… et qu’est-ce que c’est que cette manie de dire « gringos » et « gringas » à tout va. c’est pour te venger du Castillan, c’est ça ? Et tu me dois toujours une aile de voiture.
Salif – je fais pas de chrome, moi.
Mme Castelan – Au moins c’est bien tu emploies des mots en Espagnol, mais que veut dire « hermanos muy caliente » sur ton morceau « Elévation » ? ça n’a aucun sens…
Salif – Je t’emmerde la vieille. Déjà 1, ton aile de poulet tu…
Mme Castelan – de voiture, de voiture. c’est une aile de voiture.
Salif – tu peux te la carrer au cul. Ensuite si t’aimes pas mon album, c’est ta faute. Si tu m’avais pas saqué au conseil de classe, je serai devenu chez d’entreprise et j’aurai pas fait de rap. et tu serais pas là à mendier un kfc ou je ne sais quoi.
Mme Castelan – Mais je pouvais pas faire autrement. Tu répondais en Anglais sur tes devoirs…

Salif – Bah c’est que j’étais meilleur en Anglais, demande à mon ancienne prof d’Anglais, madame Jones. T’aurais au moins pu m’accorder ça, la vioque.
Mme Jones – Pas du tout !
Salif – Oh putain ! qu’est-ce que vous foutez là, vous ?
Mme Jones – Bah écoute, nous sommes 2 vieilles profs et comme toutes les profs nous avons les cheveux courts et nous sommes moches, nous sommes donc lesbiennes…
Salif – C’est réglo. mais j’étais quand même bon en Anglais.
Mme Jones – Tu étais nul jusque dans la présentation. Non seulement tu écrivais la date en français mais en plus tu mettais n’importe quoi. Je cite « date : c’est l’arrivée de la hiya, la journée du boudin »…
Salif – bah ça c’est pas si grave.
Mme Jones – Et même dans ton nom et prénom tu poussais la provocation jusqu’à marquer Fofana…
Salif – mais je m’appelle vraiment Fofana, y a qu’a voir les crédits de mon album. je suis un Fofana Yeah ! En plus c’était des années avant l’affaire du mec là…
Mme Jones – Les crédits on les a pas. Et que veut dire « réel real soldat » sur « Elévation » ? Tu mets 2 fois réel à suivre en français ?
Salif – Putain mais vous me parlez que d’Elévation là, les deux morues.
Mme Jones – On aime beaucoup trade Union.
Mme Castelan – En même temps on t’a dit qu’on était homosexuelles.
Salif (il met des coups de batte sur le téléphone) – Appel suivant !

Fon – Allo Salif ?!
Salif – qui c’est ?
Fon – C’est fon !
Salif – Quoi ? Qui ça ?
Fon – Là c’est Fon l’artiste ! celui que les connards kiffent !! Ton alter ego, gros !
Salif – Quoi ?! Tu veux dire que tu m’appelles du passé ?
Fon – Non ! Du futur !!

Salif – freestyle radio
Salif aka Fon – bois de l’eau
interview LMC Click (Jack Many & Juicy P)
c’est vrai que c’est folklo leur façon de parler, mais c’est vrai aussi qu’ils sont très forts, la preuve :
LMC Click feat Salif & Fofo 44 – Pop ce négro

8 Commentaires

Classé dans Avec Salif, sliphop

The Mala billet (prélude)


Le plus grand rappeur suisse, Booba, se rend en studio. Mais sur le trajet, il change plusieurs fois de place.

Booba – Qu’est-ce que t’as ? T’es véner ?
Chauffeur – Non monsieur.
Booba – Si t’es véner ! Je le sens. Mais je pose mon cul où je veux comme Rosa Parks !
Chauffeur – Bien monsieur.
Booba – Ton mépris à l’encontre de mon peuple ne te grandit pas.
Chauffeur – Désolé monsieur.
Booba – Vous les chauffeurs vous vous croyez tellement malin… Tu te crois supérieur à moi ?
Chauffeur -Non monsieur.
Booba – Et bah tiens, regarde. Je m’assois là maintenant. Tu dis plus rien, hein ?! Vous êtes bien niqué maintenant que le président du monde c’est un noir. Je vous ai toujours dit que ça arriverait, bande de taches.
Chauffeur – vous avez raison monsieur.
Booba – dépose moi là, georges.
Chauffeur – je m’appelle Bakary, je suis sénégalais, je vous l’ai déjà dit
Booba – ben c’est pas en livrant des pizzas que tu vas avoir ta propre bm
Chauffeur – je suis chauffeur, pas livreur de pizza
Booba – t’es surtout viré.

Booba sort et, n’étant pas homme à rechigner sur les primes de licenciements, demande à une pute de sucer son chauffeur. Mais pas plus parce qu’il soupçonne cet homme d’être profondément négrophobe. Il est maintenant en studio pour voir où en est l’album de Mala qui doit sortir bientôt depuis 1996.

Booba – Où ça en est ?
Brams – Izi ! Encore 3 ou 4 minutes.
Booba – J’ai le temps d’écrire 7 nouveaux morceaux… Et Brams, écoute ça. Tu te souviens quand je disais « J’ouvre des sociétés, t’ouvres des boîtes de conserve. »
Brams – Izi ! Ouais !
Booba – Ou quand je disais « Tu manges au Quick, je mange du ferme. »
Brams – Euh… oui…
Booba – Ben là je vais dire « T’envoies des textos à ta go. Je lui envoie des diamants. »
Brams – izi bien.
Booba – Et aussi « Je paye ma bouteille, tu payes ta canette. »
Brams – Izi. Bah ouais… Pourquoi pas… Tu pourrais aussi dire « Garde la pêche ducon. Je pèche sans jamais me repentir. Tu pêches des thons. »
Booba – Non, ça c’est nul. Je comprends que ton album ait pas bien marché.
Brams – Mais j’ai jamais sorti d’album.
Booba – Je crois me souvenir de ce que tu as sorti !
Brams – Ah non, je t’assure. Mon seul album, c’est l’album photo de ma famille.
Booba – Il ne me semble pas avoir autorisé ça…
Brams – …
Booba – Ecoute ça « On baise ta grand mère si elle est encore en vie. » c’est une pique pour Rohff.
Brams – Izi ?
Booba – Parce que lui il déterre les grands mère et il les baise même si elles sont déjà mortes. Bah moi pas. J’aimerais bien voir sa tronche quand il entendra ça. Ahaha ! Et ensuite en interview je dirai que je n’ai jamais visé personne.
Brams – personne captera cette phrase, sauf peut-être des mongols.
Dje – ou des chinois.
Brams – toi par contre y’a pas qu’au micro qu’on comprend rien à ce que tu dis.
Booba – Et tu te souviens quand je disais « Musculation et poulet braisé » ? bah là je vais dire « Musculation et rice and bean. » Et tu te souviens quand je disais…

Mais avant que B2O finisse sa phrase et que Brams ne se jette par la fenêtre, Marc d’Animalsons fait son apparition.

Booba – double poney (clip) http://www.youtube.com/watch?v=9zos4BfiPm0

20 Commentaires

Classé dans zizi don milou

Casting 92i (1)

 

Booba – il va nous falloir un bouche trou pour remplacer I2S, pasque une team avec moi & juste 2 gars ça pue la défaite, c’est comme rohff & tlf

Mala – mais pourquoi t’as viré Issaka alors ? iziiiiiiiii

Booba – pasqu’il devenait beaucoup trop bon. du coup les gens recommençaient à demander un album de malekal morte alors que c’est pas possible.

Brams – c’est trop guez-mer

Booba – le secret pour avoir la classe dans les albums, c’est pas d’être le meilleur, mais de s’entourer de gens plus mauvais. c’est pour ça que depuis time bomb je travaille plus du tout avec Ill par exemple. bon j’ai foutu une petite annonce. tous les boulognes mc vont être reçus pour passer un casting : j’organise un casting pour tous les rappeurs, pour faire un film de boules.

Mala    – on pourrait avoir une meuf en casting ?

Booba – la seule rappeuse de boulogne c’est agonie, alors non. on est complet niveau thon.

 

Booba ouvre donc la double porte de la salle d’attente où attendent patiemment la plupart des mc de cette bonne vieille ville de boulogne. salle d’attente avec une fontaine au milieu, pasque plus tu pèses plus ta fontaine est haute. c’est une sorte de convention.

Il scrute les têtes et élimine d’office quelques-uns. pasque son temps est précieux, comme une breitling.

 

Booba – bon… toi t’es trop talentueux… toi pas assez… toi t’es saloon… toi t’es dany dan, non. tu fais déjà partie d’un groupe en plus, c’est n’importe quoi.

Dany  – mais je pourrais quand même…

Booba – non

Lim     – t’as des feuilles dany ?

Dany  – on roule !

Booba – mais lim qu’est-ce que tu fous là ??? je te rappelle que t’as quitté 92i de ton plein gré & que ça marche super bien pour toi en indé.

Lim     – ah non mais moi je suis juste venu pour le buffet gratuit.

Boulox – ouais j’avais un ptit creux

Cens Nino – par contre on s’est dit qu’on pouvait te refiler des mecs de tous illicites prod

Lim     – ouais pasqu’on est plus de 30, en studio c’est intenable

Booba – mouais non je crois pas que ça va être possible

Lim    – tu veux pas les généraux ? salem & ismaeli ?

Booba – c’est un label ici hein, pas une garderie.

 

 

Kennedy – salut

Booba – mais ?? j’avais dit seulement les mc de boulogne. c’est pas 92 & 94i non plus. t’es con ou quoi ?

Kennedy – mais à l’époque y’avait nessbeal et il était du 94.

Booba – ouais mais il était 92i. toi non. il avait son badge, sa dérogation et tout. et il traînait vachement ici.

Kennedy – ben moi je peux traîner h24 au pont d’sèvres. je peux même déménager ici.

Booba  – Dieu nous en garde*. Par contre j’ai entendu dire que rohff cherchait des recrues, tu devrais tenter ta chance, surtout que t’as tous les flows.

Kennedy – ah ouais ? super, gros ! (il part)

Booba – ça nous avance à rien mais au moins ça fera chier rohff. et ça sert à rien de revenir avec une perruque dany on t’a reconnu. t’es trop bon, alors tu dégages.

L’inconnu – mais chuis pas dany dan, chuis gremsy grems, j’viens d’marseille, on roule peuchère !

Brams – t’as dit quoi ?

L’inconnu – peuchère ?

Booba – oui mais avant ?

L’inconnu – on r… et merde

Booba – reviens quand tu seras moins talentueux. là on pourra parler affaire sérieusement.

 

TO BE CONTINUED.

 

* oui, parce que quand il panique booba se met à croire en dieu, comme tous les athées devant la mort, ou devant kennedy.

 

 

3 Commentaires

Classé dans booba & rohff sont sur un bateau, casting 92i, sliphop