Archives de Catégorie: Avec Salif

Rap Game Wrestling

Alors comme ça vous voulez savoir si Booba et Rohff vont enfin se taper en 2013 ?
Et bien contre toute attente, oui. Mais pas dans un match de boxe vu que pour Rohff il n’y a pas d’arbitre dans la rue. 
Donc il se battront dans… (roulements de tambours enculé) UN STREET FIGHT MATCH DE CATCH !!! C’est comme un combat de rue mais dans un ring. C’est à dire qu’à part qu’y a des gens qui gueulent sur des gradins, c’est pareil. Juste tu te tapes, y a pas de règles  C’est ça aussi le catch, des stipulations réellement débiles et dénuées de sens. Et Bien sûr,  c’est le Blavog qu’on a appelé pour commenter ce truc.

Et non, ce n'est pas Hype Hagrah à gauche

Et non, ce n’est pas Hype Hagrah à gauche

Teobaldo -Bienvenue à cette super soirée si vous nous rejoignez seulement. Nous avons pu déjà voir Orelsan contre Cortex dans un combat de pouces match ainsi que Nessbeal face à Youssoupha dans un concours de beauté match. Et enfin voici venir le main event.
Spleenter -Le clou du spectacle pour les cons qui parlent pas anglais.
Teobaldo -Le main event de cette soirée déjà bien remplie de la RGW.
Spleenter -La Rap Game Wrestling pour les cons qui savent pas.

Teobaldo -Voici venir Ikbal, en smoking avec un micro.
Spleenter -Que va-t-il dire ?
Ikbal -Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, levez vous pour la fierté de Vitry. La 5ème étoile des Comores. Le guerrier linguistique. Le plus green d’entre nous ! Celui qui va écraser la zoulette, ce soir. ERRE O AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAACHE 2 EEEEEEEEEEEEEFFES !!!!!!!!!!
Teobaldo -Le premier à arriver sur le ring est Rohff qui rentre sur sa musique « Wesh Zoulette »
Spleenter -Alors que la foule l’acclame en criant « Super Green », surtout Ikbal.
Teobaldo -Alors qu’une 3ème personne est avec eux… Un inconnu.
Spleenter -Ce doit être Alain de L’Ombre.
Teobaldo -Comment tu fais pour le reconnaître ? Il a des lunettes de soleil et une casquette.
Spleenter -C’est ça la magie de l’ombre. On ne peut jamais être sûr.

Avec une pelle

Avec une pelle

Teobaldo -Alors qu’on attend toujours l’arrivée de Booba dans l’arène.
Spleenter -Qui ne devrait plus tarder d’ailleurs. Ah ? Où est passé la lumière ?
Teobaldo -Nous sommes totalement dans le noir obscu-ure, ici dans cette salle omnisport Patrice Quarteron.
Spleenter -Mais c’est pas vrai, putain.
Teobaldo -La musique de Booba se fait entendre.
Spleenter -Mais pourquoi, putain ?
Teobaldo -Et il s’agit de « Caramel« …
Spleenter -Mais il est au courant qu’il y va pour se péta, là ?
Teobaldo -C’est vrai, il aurait pu rentrer sur « Kalash » mais non, t’auras « Caramel »
Spleenter -Il a vraiment un problème avec l’autotune.
Teobaldo -C’est vrai que 2013 a commencé avec des révélations chocs du médecin personnel de Booba qui a avoué qu’à cause d’un accident avec une MPC, Booba doit prendre de l’autotune matin, midi et soir.
Spleenter -Apparemment c’est un accident tout bête qui est en cause. Booba aurait demandé sa route à une MPC qui lui aurait dit d’aller tout droit. Le Duc de Boulogne aurait alors percuté la MPC de plein fouet et aurait été électrocuté.
Teobaldo -Ces faits remonteraient à 2008, selon toute vraisemblance.

mercedes-trou-dans-le-mur

Spleenter -Alors que c’est parti, le combat commence. Rohff à la droite de votre écran et Booba à gauche, en slip Ünkut.
Teobaldo -Rohff qui porterait 2 protèges dents selon les rumeurs.
Rohff -TU CROIS AUX RUMEURS ? T’ES UN FILS DE PUTE !
Spleenter -Il t’a entendu.
Teobaldo -Alors que le public donne de la voix aussi.
Spleenter -Une foule très partagée.
Teobaldo -La moitié chante « Vazy Booba » tandis que l’autre moitié chante « Booba craint »
Spleenter – c’est là qu’il faut se rappeler les paroles sages de Kamelancien qui nous a fait parvenir le message suivant : « je suis pas super fan de ce match, mais je suis pas contre non plus »
Teobaldo – qu’est-ce que ça veut dire ?
Spleenter – je suis pas payé assez cher pour réfléchir à ce genre de choses.

Spleenter -Ah ! Dans le public, Fababy, euphorique en chantant « Vazy Booba » a fait tomber la boisson d’Alpha 5 20 sans faire exprès.
Teobaldo -FAB s’excuse maintenant disant qu’il a été manipulé et qu’il peut payer une bouteille à Alpha et qu’il l’a toujours considéré comme un grand frère.
Spleenter -Alpha refuse poliment mais fermement. Il prévient que c’est la dernière fois.
Teobaldo -Quelle classe.
Spleenter -Tandis que la Fouine n’a rien dit du tout pendant tout cet épisode.
Teobaldo -Se cachant derrière Sadek qui semble plus consterné encore que devant Tonton Marcel, la famille.

C'est bien de partir en couilles, mais est-ce que tu peux les porter ?

C’est bien de partir en couilles, mais est-ce que tu peux les porter ?

Spleenter -Alors que sur le ring, le combat continue de plus belle. Booba ayant déjà placé un Destinée à son adversaire, mais ce ne fut pas assez pour en venir à bout.
Teobaldo -Il tente maintenant de lui placer son redoutable Numéro 10 mais c’est contré !
Spleenter -Un magnifique Code 187 de la part du Vitriot qui semble reprendre l’avantage.
Teobaldo -Housni de son prénom utilise maintenant La Puissance.
Spleenter -Ce ne sera pas assez. Le DUC s’est relevé et semble se préparer pour un Boulbi.
Teobaldo -Et non, Ikbal est monté sur le rebord du ring et distrait B2O.
Spleenter -Ce manque d’attention profite à Rohff qui a eu le temps de prendre appui sur la troisième corde pour un Son qui tue dévastateur. Détruisant 1 table dans son élan.

Teobaldo -Kopp est au sol mais Rohff y à mis tout son coeur dans sa gueule et semble avoir du mal à se relever lui même.
Mais ?! Qu’est-ce que ?!
Spleenter -Ikbal est rentré dans le ring et agrippe Booba pour qu’il ne puisse plus bouger. Il hurle des instructions à Alain de L’Ombre qui est parti chercher quelque chose sous le ring.
Teobaldo -Oh mon Dieu ?! C’est Gisèle ! Gisèle la pelle !!
Spleenter -Et le public ne s’y est pas trompé, il chante « Sors la pelle comme à Vitry » le nom du nouveau single de Rohff !
Teobaldo -Rohff lui même ne semble pas comprendre ce qu’il se passe mais son petit frère lui chuchote maintenant des paroles étranges à l’oreille en pointant du doigt le Météore.

Spleenter -Alors que Mala arrive en hurlant.
Mala –C’EST IZI PHYSI PHYSIQUE ICI !!!
Teobaldo -Il mord les fesses d’Alain De L’Ombre qui laisse tomber Gisèle, la pelle.
Spleenter -C’est ce qui s’appelle avoir du catch à l’arrière.
Teobaldo -On rappelle que tout ceci est parfaitement légal et régulier dans ce type de match.
Spleenter -Mais Ikbal est déjà descendu et s’en prend maintenant à Mala.
Teobaldo -Et c’est là que le surnombre rentre en jeu. Ils traînent Mala à 2 dans le ring et commencent à le rouer de coups.

Spleenter -Et Booba est toujours sonné. Tout comme Rohff, d’ailleurs qui peine à tenir debout.
Teobaldo -Il se tient aux cordes pour ne pas tomber.
Une voix provenant de la rampe d’accès -OH CLICK !
Spleenter -Oh putain ! OH PUTAIN !

ER_Photo_093
Teobaldo -C’est Kaaris !
Spleenter -Kaaris arrive en courant vers le ring. Kaaris est dans le ring. Kaaris est là !! Et il remplit des culs !!!
Teobaldo -La baraque de Sevran fait le ménage, infligeant un double SuperNova sur Ikbal et De L’Ombre en même temps !
Un mec –EN MÊME TEMPS !
Spleenter -Veuillez retourner dans le public, monsieur.

Teobaldo -Kaaris semble vouloir les achever, il se prépare pour son finish : L’armée de soucis.
Spleenter -La foule est en transe alors que Kaaris fait entendre sa voix pour annoncer la fin des hostilités.
Kaaris -KAARIS !! KAARIS !!!
Teobaldo -C’est parti, il prend son élan, il va le faire.
Spleenter -Putain de merde !!
Teobaldo -Kaaris est à terre, Kaaris est à terre !
Spleenter -Il s’est pris un méchant coup de pelle par derrière. Mais qui qu’a fait ça ?

sneak_attack

Teobaldo -C’est La Fouine ! La Fouine a profité du chaos pour quitter le public et ramasser Gisèle la pelle pour assommer le Légiste.
Spleenter -Il enfonce maintenant sa barbichette dans la bouche de Kaaris pour l’étouffer !
Teobaldo -C’est le fameux Paname Boss, cette technique aussi fourbe qu’efficace.
Spleenter -K A double napalm est foutu.
Teobaldo -Mais Mala s’est relevé et mord les fesses de La Fouine ! La Fouine qui est obligé de lâcher prise ! Quel beau match ! Ça c’est du grand catch !!
Spleenter -Sale taré…

Teobaldo -Le public chante à nouveau « KAARIS ! KAARIS ! »
Spleenter -Ils savent ce qui arrive.
Teobaldo -Une armée de soucis !! UNE ARMEE DE SOUCIS !! Parfaitement exécuté !
Spleenter -La Fouine est maintenant au sol, inanimé.
Teobaldo -Les TLF qui ont vu le sort réservé à La Fouine préfèrent s’en aller à travers la foule.
Spleenter -Ils sont poursuivis par Mala et Kaaris qui sautent à leur tour par dessus les barrières.
Kaaris -KAARIS ! KAARIS !!
Mala -IIIIIIIIIIIIIZIIIIIIIIIIIIIII

Teobaldo -Alors que dans le ring Rohff semble avoir retrouvé tous ses esprits et aperçoit Gisèle au sol.
Spleenter -C’est mauvais signe pour Booba, ça.
Teobaldo -Booba qui a enfin repris connaissance lui aussi et se relève difficilement.
Spleenter -Le public a vu Rohff avec sa pelle, en main. Tout le monde se doute de la suite.
Teobaldo -Les supporters de Rohff entonnent le célèbre chant « À la Gisèle, à la, à la Gisèle !! »
Spleenter -Rohff attaque !
Teobaldo -Mais Booba utilise La Fouine, resté sur les lieux, comme bouclier ! Très belle stratégie.
Spleenter -Stratégie ?

Teobaldo -Booba a réussi à rouler sous les cordes pour descendre du ring. Il cherche lui aussi sous le ring, mais que cherche-t-il ?
Spleenter -C’est une bouteille de Jack ! Une bouteille de Jack Daniels. Si si !
Teobaldo -Il remonte sur le ring. Les 2 hommes sont face à face. c’est l’heure de vérité.
Spleenter -Mais c’est quoi cette musique ?
Teobaldo -Je connais cet accord de piano !

Chuchotement -À la mort ! À la mort !
Spleenter -Le public a tout de suite compris et chante « Caillera à la muerte ».
Teobaldo -Batte de base ball à la main, casquette sur le regard, Salif est de retour !
Spleenter -On avait pas ou très peu aperçu Salif au Rap Game Wrestling depuis 2010. Presque 3ans, mesdames et messieurs.
Teobaldo -Le Boulogne Boy ! Le Black Skin ! L’homme libre est de retour dans ce Rap Game !
Spleenter -Ouais bah c’est bon, rassied toi.
Teobaldo -Non !
Spleenter -Sors au moins ta main de ton calebar…
Teobaldo -Jamais ! C’est un grand jour ! Il revient faire du catch à l’antenne !
Spleenter -Mais que va-t-il faire ? Que va-t-il se passer ?
Teobaldo -La suite au prochain NUMEROOOOOOOOOOOOOOOO
chereau-agius
Voilà, si 2013 ça se passe comme ça, moi j’achète. Et en prime, du bonus :

6 Commentaires

Classé dans Avec Salif, booba & rohff sont sur un bateau, Uncategorized

Toucher le Fon (2)

la suite de ça, bande d’assistés

Salif – ça n’a aucun sens, déjà je vois pas comment tu peux exister tout court, et en plus si tu m’appelais vraiment ce serait du passé, vers 98 ou un truc comme ça.
Fon – tu sais moi et les chiffres…
Salif – mais tu viens de quelle époque, tu sors d’où bordel ?
Fon – là je sais juste que je sors des chiottes
Salif – … je hais ce mec.
il raccroche.

Zox – allo Salif ? kdb zic niggaz !
Salif – ouais c’est qui ?
Zox – c’est zozoxeazea ! sages pozoeze !
Salif – tu es bègue ?
Zox – mais non bordel… c’est zoxea quoi.
Salif – ben fallait le dire tout d’suite, quoi d’neuf ?
Zox – ben déjà bravo pour l’album, c’est du bon ça !
Salif – mais tu l’as pas écouté mon album
Zox – j’ai pas besoin de ça pour savoir qu’il est bon.
Salif – ah.
Zox – c’est normal je suis le king de boulogne.
Salif – ah, c’est pas fini ça…
Zox – tu sais que je prépare mon album là ?
Salif – tu me crois si je te dis non ?
Zox – ouais ça va être un événement, parce que tu vois sur celui là j’écris pas !
Salif – hmm.
Zox – non mais ce sera vraiment tout dans la tête là !
Salif – j’ai bien compris oui.
Zox – mais ça s’est jamais vu en France là ! c’est une première !
Salif – en fait non : y’a déjà eu oxmo y’a 10 ans avec l’amour est mort qui n’écrivait pas. sinon moi ça fait pas mal d’années que j’écris plus non plus, je l’ai dit dans une vidéo y’a pas longtemps.
Zox – …
Salif – mais c’est bien, ça fait plaisir de voir que t’as la pêche. allez à plus.
Zox – hahaaaa ! salut ! zilizoxea !
Salif – brrra !
Zox – c’est du bon çaaa !
Salif – yeaaaaaah !
standardiste – bon les autistes vous avez fini ? vous me niquez les oreilles avec vos conneries.
Salif – hein ? écoute salope. tu m’empêcheras pas de dire au revoir à mon pote. tu vois je suis un mec très respectueux. et si t’as un problème avec ça tu devrais aller te faire foutre et dégager avant que je te pète ta gueule.
Zox – mais d’ailleurs mon album est pas bouclé, si tu veux tu pourrais poser
Salif – ahaha, elle est bonne, lâche rien.
Zox – mais…
Salif – allez à plus (à la standardiste) mais raccroche bon dieu !

aidons les personnes âgées

Salif – allo
Joe Lucazz – ouais mimil !
Salif – ah salut joe
Joe – j’appelle pour dire que j’ai beaucoup aimé le son cash converter.
Salif – merci c’est sympa.
Joe – par contre y’a une grosse incohérence dans l’album. dans un son tu dis que tu veux arrêter la vente du shit, c’est une sage décision, mais dans un autre tu dis que t’es heureux de pas vendre de coke.
Salif – oui, c’est vrai.
Joe – mais qu’est-ce que c’est que ça mimil ? si t’arrêtes le shit et que tu vends pas non plus de coke, ta vie n’a plus aucun sens.
Salif – non mais moi c’est pas mon délire ça.
Joe – ah, tu vas te mettre dans les extas ?
Salif – non plus non.
Joe – l’héroïne ?
Salif – non, t’as pas vraiment…
Joe – les amphets ? crystal meth ? crack ? codéine ? morphine ? opium ? croquettes pour chat ?
Salif – non, non, rien de tout ça putain.
Joe – mais si tu vends rien de tout ça, tu veux dire que… oh mon dieu. tu arrêtes la bicrave tout court ?!
Salif – c’est le projet, oui.
Joe – t’as repris l’alcool ?
Salif – mais non.
Joe – je tiens à te dire que je suis sincèrement désolé salif. j’espère que tu te reprendras bientôt.
Salif – …
Joe – mais faut pas t’inquiéter, on a tous nos périodes de doute.
Salif – non, je vais arrêter définitivement.
Joe – bon mimil, je vois que je te convaincrai pas.
Salif – voilà t’as tout compris gringo.
Joe – bonne chance pour les braquages alors.
Salif – bordel… appel suivant.

Mano – allo salif ? c’est monsieur Mano, ton ancien prof de math. c’est madame Castellan qui m’a donné le numéro.
Salif – fait chier…
Mano – non mais j’appelle pour te féliciter. j’ai écouté le son cash converter et je vois que tu as bien assimilé mes cours
Salif – mais dans ce track je parle de kilos de shit
Mano – ah ? je m’en suis pas rendu compte
Salif – comment vous avez fait pour pas faire gaffe ?
Mano – oh j’ai aucun mérite, je suis alcoolique.
Salif – et en plus je compte que jusqu’à 5 dans le son.
Mano – tu sais dans ta classe y’avait aussi lim, cens nino, exs, boulox, sir doum’s, et brams. c’est quand j’ai appris le redoublement de mala que j’ai fait ma 1ère tentative de suicide. alors je me console comme je peux.

Fon – ah, enfin. surtout raccroche pas
Salif – va falloir que tu m’expliques comment c’est possible
Fon – c’est assez simple, suffit de garder le combiné près de ton oreille
Salif – je veux dire parler à une ancienne version de moi-même abruti, comment CA c’est possible
Fon – ça intéresse qui, ça ? je suis là pour te délivrer un message de la plus haute importance
Salif – vas-y je t’écoute
Fon – …
Salif – …
Fon – …
Salif – t’as oublié c’est ça ?
Fon – oublier quoi ?
Salif – appel suivant.

Salif – cash converter
Joe Lucazz – jamais
Salif aka Fon – Sous Basse Et Drum Obligé
Salif – j’hésite

5 Commentaires

Classé dans Avec Salif

Toucher le Fon

Aujourd’hui nous laissons nos lecteurs encore plus tarés que nous (lisez les commentaires du site pour vérifier) poser des questions à… Salif !!
(Ouais parce que nous on l’a déjà interviewé une fois en vrai pour un site dont on taira le nom mais qui incorpore un roux dans son équipe… un site de rap avec un roux…)

Salif – Salut les gringos et les gringas, vous êtes sur 92 FM, balancez vos questions au Boulogne Boy !
Mec qu’a rien à dire – Allo Salif ?
Salif – quelle est ta question ?
Mec qu’a toujours rien à dire – euh.. Ouais.. euh… Ma question c’est, t’aurais pas un T-Shirt à me filer ?
Salif – Passe sur mon site officiel.
Mec qu’a vraiment rien à dire – Il est pas encore ouvert.
Salif – Ouais voilà ! Appel suivant !

Un vrai – Allo Salif. Je voulais savoir pourquoi ton nouvel album il est à moitié PD ? Le dernier album « prolongations » t’étais vrai t’as vu.
Salif – Bon alors déjà, Prolongations c’était une mixtape et là c’est un album et…
Trop un vrai – Ouais t’as fait un album formaté, c’est ça ? Hein ? Hein ?
Salif – Ecoute quand t’es dans la rue t’es en mode rue et quand t’es chez toi c’est différent, là c’est pareil, c’est mon album c’est pas pareil…
Vrai de vrai – moi je dis c’est à moitié PD tout ça !
Salif – Tu vas fermer ta gueule toi. (Salif met un coup de batte au téléphone)
Trop un vrai – Aaah !
Salif – On l’entend moins là ta grande gueule ! Question suivante.

Un chieur – Wesh Salif ! Moi je voulais te dire le morceau Ghettoyouth il est ghettoyouth !
Salif – Bah ouais mon vieux !
Le chieur – C’est bien, on dirait du Sefyu. Même au niveau du clip
Salif – … Comment ça ?! Ecoute, je suis noir ! Si je peux plus mettre une casquette sans qu’on me prenne pour Sefyu c’est dur quand même. Regarde le gars là dans le couloir, c’est pas parce qu’il est noir avec une casquette que c’est Sefyu…
Sefyu – Acide ! je veux dire : ah si !
Salif – c’est ça, fous toi de ma gueule.
Sefyu -Zahef you ?

Salif – Appel suivant.
Jack Many – Ouais Salif ! C’est quoi les djizz, c’est quoi les by zere ? Qu’est-ce que tu penses des bougs du 91zere ? Grigny, le DGC, Banque de sons, tous les mogo ! parce que bon, on est isolé et on a l’impression d’être boycotté-zère. On est iomb tu vois, on nous fait passer pour des floco. On nous prend pour des bouseux…
Salif – Honnêtement, je vous regarde de loin enculer des chevres mais je vous respecte parce que vous êtes dans un délire, assez marginal ici, et que vous l’assumez jusqu’au bout.

Salif – Appel suivant.
Mme Castelan – Allo, Salif ? c’est bien toi ?
Salif – Putain t’es qui toi ?
Mme Castelan – Je suis ma’ame Castelan, ton ancienne prof d’Espagnol. Tu me fais un peu passer pour la méchante dans ton album, sur « Cursus scolaire. »
Salif – C’est ta faute, j’ai pas eu la moyenne à cause de tes notes de merde.
Mme Castelan – J’y peux rien si tu es une insulte à la langue de Cervantes.
Salif – C’est qui lui ? Il a pas aimé mon album Cervantes ? je le défonce !
Mme castelan – … Passons… et qu’est-ce que c’est que cette manie de dire « gringos » et « gringas » à tout va. c’est pour te venger du Castillan, c’est ça ? Et tu me dois toujours une aile de voiture.
Salif – je fais pas de chrome, moi.
Mme Castelan – Au moins c’est bien tu emploies des mots en Espagnol, mais que veut dire « hermanos muy caliente » sur ton morceau « Elévation » ? ça n’a aucun sens…
Salif – Je t’emmerde la vieille. Déjà 1, ton aile de poulet tu…
Mme Castelan – de voiture, de voiture. c’est une aile de voiture.
Salif – tu peux te la carrer au cul. Ensuite si t’aimes pas mon album, c’est ta faute. Si tu m’avais pas saqué au conseil de classe, je serai devenu chez d’entreprise et j’aurai pas fait de rap. et tu serais pas là à mendier un kfc ou je ne sais quoi.
Mme Castelan – Mais je pouvais pas faire autrement. Tu répondais en Anglais sur tes devoirs…

Salif – Bah c’est que j’étais meilleur en Anglais, demande à mon ancienne prof d’Anglais, madame Jones. T’aurais au moins pu m’accorder ça, la vioque.
Mme Jones – Pas du tout !
Salif – Oh putain ! qu’est-ce que vous foutez là, vous ?
Mme Jones – Bah écoute, nous sommes 2 vieilles profs et comme toutes les profs nous avons les cheveux courts et nous sommes moches, nous sommes donc lesbiennes…
Salif – C’est réglo. mais j’étais quand même bon en Anglais.
Mme Jones – Tu étais nul jusque dans la présentation. Non seulement tu écrivais la date en français mais en plus tu mettais n’importe quoi. Je cite « date : c’est l’arrivée de la hiya, la journée du boudin »…
Salif – bah ça c’est pas si grave.
Mme Jones – Et même dans ton nom et prénom tu poussais la provocation jusqu’à marquer Fofana…
Salif – mais je m’appelle vraiment Fofana, y a qu’a voir les crédits de mon album. je suis un Fofana Yeah ! En plus c’était des années avant l’affaire du mec là…
Mme Jones – Les crédits on les a pas. Et que veut dire « réel real soldat » sur « Elévation » ? Tu mets 2 fois réel à suivre en français ?
Salif – Putain mais vous me parlez que d’Elévation là, les deux morues.
Mme Jones – On aime beaucoup trade Union.
Mme Castelan – En même temps on t’a dit qu’on était homosexuelles.
Salif (il met des coups de batte sur le téléphone) – Appel suivant !

Fon – Allo Salif ?!
Salif – qui c’est ?
Fon – C’est fon !
Salif – Quoi ? Qui ça ?
Fon – Là c’est Fon l’artiste ! celui que les connards kiffent !! Ton alter ego, gros !
Salif – Quoi ?! Tu veux dire que tu m’appelles du passé ?
Fon – Non ! Du futur !!

Salif – freestyle radio
Salif aka Fon – bois de l’eau
interview LMC Click (Jack Many & Juicy P)
c’est vrai que c’est folklo leur façon de parler, mais c’est vrai aussi qu’ils sont très forts, la preuve :
LMC Click feat Salif & Fofo 44 – Pop ce négro

8 Commentaires

Classé dans Avec Salif, sliphop

mieux vaut pas venir que guérir (3)

 

 

Booba – Bon, t’es peut-être un pro de l’autopsie…
Autop C – Je suis au top, si !
Booba – Mais à partir de maintenant les autopsies se feront aux scalpels rouillés. économie.
Koffi Trop 2 Style – T’arrives même pas à gérer ton buzz, négro. Comment tu vas gérer un hosto, negro ?
Booba – Mais t’es qui wesh ?
Autop C – C’est mon assistant. Y a un nouveau à la morgue et c’est mon pote Koffi.

Booba – y’a une raison pour laquelle vous avez attaché ce cadavre de vieux au plafond ?

Koffi – c’est pour s’entraîner, ça fait un punching ball

Booba – pourquoi faire un punching ball avec un cadavre ?

Koffi – ça sert à quoi d’avoir un cadavre si on en fait pas un punching ball ?

Rockin’squat – s’il vous plaît, je vous répète que je suis pas encore mort !
Autop C – faut pas faire gaffe, c’est une réaction chimique normale au début de la décomposition. ça s’appelle le déni.

Booba –  putain de cassos… c’est pour ça qu’on y arrive pas à la fin du mois ! Et d’abord, je suis même pas sûr qu’il y ait des légistes dans un hosto…
Autop C – J’en sais rien non plus. C’est la vision de Salif tu lui demanderas.
Booba – Bordel ! Pourquoi les auteurs écrivent des scènes qui servent à rien ?
Autop C – C’est pour meubler, ducon.
Booba – meubler ? Ah non ! J’ai fait des coupes dans le budget des meubles. Les bollos… fin les clients… Les patients pardon, dorment par terre maintenant.


On retrouve les petits gars de Nysay qui ont fait tout le tour parce qu’ils obéissent au concierge. C’est un grand de l’hôpital (plus de 2 mètres). Ils pénètrent une nouvelle chambre. Black Kent est dans un lit et Driver qui lui rend visite est assis sur deux chaises.

Driver – Ah docteur. Qu’est-ce qu’il a mon pioupiou ?
Salif – J’en sais rien je viens d’arriver. EXs, file le dossier. Ah mais oui ! Vous êtes Black Kent de la Sexion D’Assaut…
Black kent – Je fais pas partie de la Sexion D’Assaut…
Salif – Infirmière !!!! Amenez moi des tranquillisant, le patient perd la boule et montre une attitude hostile.
Driver – Non docteur, il ne fait vraiment pas partie de la Sexion, il dit la vérité.
Salif – Infirmière !!!!! Ramenez moi deux doses de tranquillisants… Enfin plutôt trois… Vu son gabarit à là uiç. Fais des pompes mec.
Driver – Mais je vais très bien moi docteur.
EXs – Ouais bah fais des pompes sinon ça va pas durer.
Amel Bent – Tenez voilà les tranquillisants.
Salif – Merci sale pute. C’est l’heure de la dose envoie les piquouses.
Driver – Pourquoi c’est Amel qui fait l’infirmière ? Ça aurait pas pu être Vitaa ? J’aurais préféré.
Salif – C’est parce qu’elle ressemble plus à Carla dans la série Scrubs et que ce billet est en partie né d’une trop grosse consommation de cette série.
Amel – Ah ? Alors maintenant on le dit carrément, on respecte plus rien quoi ?…
Salif – On a jamais rien respecté, sale pute.
Rohff – Parce que le Blavog c’est trop sans respeeeeect !!
Black Kent – Excusez moi d’intervenir, d’habitude j’fais pas ça mais je me suis fait mal à la mâchoire et je viens juste pour ça.
Salif – Bah ferme ta gueule ça ira mieux.

 

 

 

Black Kent -Euh… Excusez moi d’habitude je fais pas ça, j’aime pas trop, mais là je dois insister… Vraiment…
Salif – Rien à foutre.
Black Kent – Mais j’ai même apporté mon scalpel.
Salif – Notre chirurgien c’est Rohff et lui il opère avec une pelle. Alors tu penses si on s’en branle de ta lame de minipouce.
Black Kent – J’aime pas faire ça d’habitude, mais j’aimerais bien que vous me soigniez s’il vous plait…
Salif – Bon bah on va appeler notre dentiste.
Dry – Tout le monde à terre ! Terre !
Black Kent – C’est lui le dentiste ?
Dry – Je viens pour déraciner tes molaires !
Black Kent – Bonjour docteur. J’ai ramené mon scalpel si besoin est, vous allez m’ausculter avec quels sortes d’instruments ?
Dry – La kalash ou le pompe c’est comme tu le sens.
Black Kent – Je… Euh… D’habitude j’aime pas trop faire ça mais je peux vous demander d’appeler mon médecin traitant ? Parce que docteur Fouiny Fouiny fait du bien.
Salif – là il est parti en vacances sur Royal Air Maroc.
Black Kent – Dites lui que c’est son boy Black.
Salif – Ouais, non, il a dit qu’il s’en foutait.

Black Kent – comment vous savez, vous l’avez pas appelé !

Salif – oh, comme si ça changeait quelque chose… bon ok.

 

il se tourne quelques secondes.

 

Salif – allo ? ouais, il dit que c’est ton boy black… tu t’en fous ? ok.

Black Kent – attendez vous vous foutez de moi, vous avez pas de blue tooth, vous avez juste plaqué votre main contre votre oreille et fait semblant de…

Salif – attendez… oui ? (il replaque sa main sur son oreille) hmm. hmm.

Black Kent – quoi ?

Salif – ma main dit que vous devez impérativement vous taire.

Black Kent – mais !!
Dry – Quelle chochotte, je regrette que tu sois signé sur le même label que moi finalement…
Black Kent – Mais je ne fais pas partie de la Sexion D’Assaut, bon sang !
Salif – Infirmière !!!

 

Dr Cox Top 5 rants http://www.youtube.com/watch?v=t-b6GIo1g68

salif – il suffit http://www.rap1pulsif.com/mp3.5467.salif.il.suffit.html

black kent – shoot me down http://www.youtube.com/watch?v=JrgLpps7q-c

4 Commentaires

Classé dans Avec Salif, série, sliphop, tu parleras moins avec une batte dans ton c...

mieux vaut pas venir que guérir (2)

 

Nos deux compères de Nysay se dirigent donc en blouses blanches à travers les couloirs de l’hôpital. Ils arrivent à une première chambre où un malade étonnamment laid et informe est allongé en attendant les résultats de ses tests.

 

Salif – Salut.
Patient – Bonj…
Salif – Ca n’appelle pas de réponse, tu la fermes. Alors bon, j’ai lu le dossier vite fait. Faut faire des pompes, matin, midi et soir. C’est tout.
Patient – Mais je ne peux pas dans mon état.
Salif – Vous voulez un deuxième avis ? Demandez à mon assistant.
EXs – Pompe et pousse à fond la fonte.
Salif – Et vend du shit mec.
Patient – Mais je ne peux pas je vous dis, j’ai le bras cassé.
EXs – T’es une chatte ? Docteur, je préconise une opération de changement de sexe pour ce patient. Qu’il se transforme en blonde.
Salif – Une SDB ? OK ! OK ! Ouiiiiiiiii !
Patient – Mais vous êtes tarés ?!…
Salif – EXs tient le, je prépare l’anesthésie.
 
 

 

Le docteur Salif sort alors une batte et défonce la télé.
 
 

 

Salif – C’est bon elle marche on y va…
Patient – Nooooooooooon !! Je veux une vraie anesthésie. J’exige un anesthésiste professionnel.
Salif – Ah oui. Excusez nous monsieur Bouneau, on avait oublié que vous étiez une chatte. J’appelle l’anesthésiste de service.
Doums – Bon, elle est où la fiotte ?
EXs – C’est monsieur Laurent Bouneau ici présent.
Salif – C’est une chatte. Allez-y monsieur Bouneau, tu t’allonges comme May Line.
Patient – Vous êtes sûr d’être habilité Docteur Doums ?
Doums – SIR Doums ! Bon alors je vous explique comment ça va se passer. On a plus le produit habituel pour endormir les patients, restriction budgétaire, donc je vais vous doser de la morphine jusqu’à ce que vous frôliez le coma. Je vous explique comment je procède…
Patient – De quoi ? Le coma ?
Salif – Si vous préférez, j’ai toujours la batte.
Patient – …
Doums – Je disais donc, trop de style, sperme dans le brushing, profil banlieusard, je kick, sors la morphine.
Patient – Mais c’est pas possible ça. Vous pouvez même pas me dire un truc rassurant dans cet hôpital ?
Doums – Je confonds « 300 » et « Le seigneur des anneaux. »
Patient – Mais qu’est-ce que j’en ai à foutre ?
Doums – Et bah disons que ça n’influera pas sur le bon déroulement de votre opération. Vous serez maintenu en vie par le shit et la coke plein le block opératoire.
Patient – Non attendez ! Je dois pas d’abord prendre une douche à la méthadone avant ? Histoire que je m’echap… que je me prépare ?
Sir Doums – On en a plus non plus de ça. Restriction budgétaire. Mais vous pouvez prendre une douche de 9 millimètres si vous le désirez.
Patient – Non ! merci… Sans façon… Mais qui est le chirurgien ?
Rohff – Tchicky ! R.O. tchicky ! H. 2 F. ! Rohff le capi’chef !

 

Laurent Bouneau s’évanouit. Le docteur Salif et son interne EXs repartent alors dans le couloir pour poursuivre leurs visites.
 
 

 

EXs – C’est curieux, mais le fait de changer de sexe était finalement ce qui avait l’air de moins le faire chier.
Salif – C’est parce que comme ça il pourra s’attirer plus facilement les faveurs de son patron, Pierre Bellenflure.
 
 

 

Ils sont alors arrêtés par le concierge, un grand gars de près de 2 mètres habillé en gris, un balai à la main et l’air pas commode.
 
 

 

Salif – Qu’est-ce que vous voulez encore ?
Issaka – Vous pouvez pas passer par ici. Je viens de nettoyer ce couloir. Vous allez devoir faire tout le tour du bâtiment.
Salif – Et alors, si on passe on aura juste les chaussures mouillées, ça fait quoi ?
Issaka – Oui, sauf que j’ai fait face aux restrictions budgétaires. j’ai dû remplacer l’eau de javel par un produit fait par mes propres soins à base de sauce tomate et d’Eristoff que j’ai volé à la cantine.
Salif – … Vous nettoyez le sol avec de la sauce tomate et de vodka ?
Issaka – Oui. Sauf le Jeudi. Je ne lave jamais le Jeudi. je suis trop occupé à faire fondre des balles de G.L.O.C.K.

Exs – mais dans quel but ?

Issaka – après je mets ça petit à petit dans la bouffe des flics. comme ça ils ont une balle de glock dans la tête

Salif – ben non c’est dans le bide du coup…

Issaka – écoutez chuis pas médecin, je fais ce que je peux.
 
Qui est donc ce directeur qui réduit tous les budgets de l’hopital ?
 
Nysay feat Issaka – On fume on traine http://www.youtube.com/watch?v=fdseQ4AsD_A

2 Commentaires

Classé dans Avec Salif, série, sliphop

mieux vaut pas venir que guérir (1)

 

 

S

alif prépare activement « Curriculum vital » son second vrai-album. Depuis le 1er Mars, son nouveau son « Boomerang » est en écoute. Il a également lancé une opération spécial « Pose toutes tes questions. Salif te répond. » ici > http://www.salifofficiel.com/qr/
Mais Salif connaît-il suffisamment le public rap Français sur internet ? Est-il préparé à ça ? Quand tout un tas de cons lui envoie des messages pour dire « Oualah Salif je te suce la bite » ou l’inverse « Salif t’es un bollos, suce ma queue. » Sans parler de mecs très sérieux qui veulent tous caser un feat avec leur mc préféré dans le meilleur des cas ou avec leur cousin ou eux même.

 

« Fais un feat avec mon cousin, oualah t’as vu c’est un vrai. »
« Vas-y t’as vu ? C’est possible un feat ? »
« Pourquoi tu ferais pas un son avec Mac Tyer ? Fais le ! »
« Un feat avec Booba, c’est possible ? »
« Tu penses quoi d’un feat avec Médine ? »
« Salif avec Larsen c’est possible ? »
« Pourquoi tu fais pas un feat avec Seth Gueko ? »

(l’auteur ignore sans doute que Salif et Seth ont déjà posé plusieurs fois ensemble)
« Salif, un duo avec Rohff ce serait le top ! »
« Vas-y Salif fais pas de son avec Booba, c 1 PD. »
« Salif reste vrai, comme Rohff, fais pas le cainry comme La Fouine ou Booba mdr »
« Salif, pkoi tu fais plus de sons avec LIM »
« T con toi ? LIM c devenu de la merde. Oualah Salif y va pas s’afficher avec lui. »
« Mais vas-y toi ta gueule sale fils de pute. Je te tue si je te vois en vrai.
« Ah ouais ? Vas-y viens je te mets sale chien ! »

 

Salif – Mais qu’est-ce que c’est que ces cons ?
EXs- Bah c’est ton public.
Salif – Qu’est-ce que tu racontes ? C’est pas ça mon public. C’est pas eux.
EXs – Qu’est-ce que tu croyais ? Tu passes ton temps à parler de rue et de ta bite. Ton public c’est pas des mecs posés qui…
Salif – Tu fermes ta gueule ! Sinon tu te casses, t’es viré.

Après avoir mis un coup de batte à son PC, Salif prend sa moto et va faire un tour pour oublier toutes ces conneries. Non sans avoir donner ses instructions à EXs « Dis aux internautes et à leurs commentaires que ma vie est amère. t’aimes pas ? Pas grave, va niquer ta mère. »
Au volant de sa moto (comme dirait Sefyu) il se pose pleins de questions sans réponse sur le pourquoi du rap. Pourquoi en fait-il ? Peut-être par manque de chance, il est nul en danse. C’est ça qu’il voulait gosse ? Rêvait-il vraiment de cuts, d’assonances ? Il aurait voulu aller en seconde mais les profs ont séquestré ses rêves et lui ont à détester les règles. Ses parents auraient voulu qu’il ait son bac, mais pour son père il n’est qu’un bon à rien. Il aurait voulu être médecin pour soigner les plaies de ses frères et…
Soudain, il manque d’écraser un môme et l’évite de justesse mais perd le contrôle de sa moto. Ensuite ça devient confus… Il voit ce qu’il perçoit être des gyrophares… Il entend une voix « il a écrasé Kenza Farah » Il se sent transporté sur une civière… Il est dans l’ambulance… Il se sent partir…
Le trou noir…
 
« On demande le docteur Salif. »
Salif – Hein ?
EXs – Encore en train de pioncer ? C’est l’heure des visites.
Salif -Tu me parles pas comme ça, sale interne, c’est moi le chef de service ici. Allez, on va voir tous ces patients qui peuvent pas se soigner eux même. Bande de taches.

 

1 commentaire

Classé dans Avec Salif, série, sliphop

En route vers d’anciennes aventures.

Bon, en raison de souci technique (WordPress n’a pas de talent) le blavog a stagné dernièrement. On aime laisser croire que c’est mort et voir qui ont souri. Et comme vous en avez tous marre de voir Jacques Mes en haut de la page, j’ai décidé de vous faire patienter avec un bonus sur le remix des fils de Jacques Mes… Du coup vous allez continuer de voir sa gueule.

On va décortiquer ensemble la vidéo du making of du titre, sauf que vous allez fermer vos gueules et moi je vais encore me farcir tout le taff. Normal.

Alors d’abord on a Salif. Salif rappe comme un ouf, il aime ça on le sait. Et il aime aussi taquiner la caméra comme on l’a déjà vu en interviouve. Et là il en oublie même le micro, il rappe vers la camera en s’en rapprochant, la prise de voix doit être une catastrophe mais on s’en fout. Salif veut être le patron dés que la lumière rouge s’allume, all eyes on him. Seulement voilà, là il se trouve en présence de Seth Gueko. et Seth Gueko il aime être la star, surtout si c’est son morceau à lui. Seth va donc montrer c’est qui le patron et bizuter le Boulogne Boy. « Il est beau ton sac à dos ma couillasse ! » et vas-y que je te pince les joues petit gars. Salif reste paralysé, comme interdit. Il fixe l’objectif en tentant d’ignorer les singeries de ce blanc fou à collier de barbe. Il implore du regard le mec qui filme de passer à autre chose ? Ou est-ce qu’il est en train de prendre sur lui pour ne pas mettre une baffe à ce petit agité ? En tout cas, il regrette les vidéos de Booska P où il peut maltraiter Fif à sa guise. Et là il se dit « Ah… Ce bon Fif, Vivement que je sortes mon album pour que je puisses de nouveau victimiser tous ces couillons. »

Ensuite c’est Lino qui pose son couplet, gobelet à la main. À moins qu’il ne boive encore et toujours, micro à la main. On notera que Lino ne dira rien.

Seth -Lino, un petit commentaire ?

Lino -Non, va te faire foutre.

Seth -…Ok… Je comprends…

C’est peut-être que Monsieur Bors se venge. pensez donc, déjà il vient il rappe, il sait même plus avec qui depuis le temps. Mais en plus y a un mec avec un collier de barbe et des grosses lunettes de soleil qui reste planté à moins d’un mètre de lui pendant qu’il pose. Seth le fixe come un pervers en plus… « Oui, vas-y rappe. Hou c’est bon ça ! Fais des punchlines ! Oh oui ! C’était bon ça ! Mmmm ! Une phase sur les promesses, c’est bon !! Marche ou crève ou cours plus vite que les balles ! OUIIII !!! C’est Bon !!! Rhaaaaa !!!! » et Seth ne pourra pas se retenir de cracher la purée. Il lâche un gros « Sblax !! » pendant l’enregistrement. Et merde ! Faut reposer le couplet maintenant… Fuck it !

Ensuite c’est au tour de Despo d’arriver, paisiblement. Seth Gueko a pris la caméra lui même en main. « Regardez, je filme Despo, il est tout petit. C’est un nain. » On sent que Despo est habitué aux conneries de son complice, il est fatigué de ça. Dés qu’il y a une caméra on le tient plus le poto…

Seth -T’as ramené le pare balles ? Le gilet ?

Despo -Hein ? de quoi ? où ça ? Sur la table là ?

Seth -Mais non, j t’ai eu, ma couillasse !

Despo -Oh putain, ça me gonfle…

Et Despo aura le droit au traitement inverse de Lino. On ne le verra pas rapper, que parler. Histoire qu’on ne voit pas que les autres lui ont fait courir 5 tours de piste avant qu’il pose son couplet tout essoufflé.

Pour finir on voit Médine qui pose son couplet, il va reprendre une phase que Seth avait posé sur le morceau d’origine. Et Seth forcement, il se sent plus et saute au micro avec son copain de pilosité « Tu tu tu peux pas faire plus poile au menton ! »

La dernière scène est très ambiguë (en fait non, elle ne l’est pas du tout mais on va dire que si, parce qu‘il me faut une chute). Médine sort donc par cette porte dérobée qui est planqué dans une petite ruelle qui ne débouche sur rien. Il affiche un énorme sourire aux lèvres, on dirait qu’il sort d’un sex shop. Seth en ressort également mais reste sur le pas de la porte. C’est le taulier et ses propos peu claires mais explicites (oui oui, ça se peut) accréditent cette thèse « Sblax ! Sblax ! Hein mon copain ?! On y chamboule ta boite à rustine là ! Viendez mes petits loups ! »

La dite vidéo : http://www.rap2france.com/video-clip-rap-seth-gueko-fils-de-jack-mess-remix-salif-medine-despo-rutti-lino.php

1 commentaire

Classé dans Avec Salif, hors-sujet, sliphop

Swagger like mess

mesrine_pote
Vous vous êtes peut-être posé la question « pourquoi dans le remix du son les fils de jack mess on entend Despo Rutti respirer aussi fort entre chacune de ses phrases ? » Alors que d’habitude il le fait pas ? C’est très simple. Les autres ne voulaient pas qu’il leur pique la vedette…
 
Lino -Tch tch ! Je veux bien poser dessus à côté de Despo mais alors je veux pas qu’il soit meilleur que moi. (hic !)
Seth -Bien ma couillasse !
Lino – OK ! Je veux qu’il n’ait plus de souffle pour ses phases. tchtch ? qu’il enregistre sous l’eau. (hips !)
Seth – Zblax ? Mais s’il se noie, comme dans une tartiflette ?
Salif – Rien à foutre ! Si il meurt on fait yeah !
Despo – Ey les gars ! J’ai une phase de ouf ! « Tu veux ressembler à Mesrine ? Nous casse pas les couilles ! Fais toi la barbe à Médine, ou fais toi canner à Clignancourt ! »
Médine – Pourquoi tu parles de ma barbe dans le dos de ta moustache ?!
Despo – Excuse moi ma gueule. Je sais que la langue qui fourche fait plus mal que de trébucher sur un pied de biche. (Proverbe Africain, un peu)
Médine – Euh… Ouais !

Par acquis de conscience, Médine fait des recherches pour comprendre ce que ça veut dire.

Despo – Bon bah je vais dire ‘Seth Gueko’ à la place…
Seth – Mais ça s’en va pas rimer ensemble ça ma couillasse ?!
Despo – Pas grave, l’erreur n’annule pas la putain de valeur de l’effort que t’as accompli. (Proverbe Africain, un peu)
 

 

Les autres sont choqués.

 

Médine – …
Lino – Pas de rime ? c’est couillu.

Seth – mais toi aussi des fois tu fais pas de rime non ?

Lino – en fait si, c’est juste que chuis trop technique, donc tu les vois pas.
Salif – Rien à foutre ?
Despo – Celui qui t’empêche de te taper pour que dalle, donne lui une putain de récompense. (Proverbe Africain, un peu)
Lino – tchtch ?
Salif – bra ?
Médine – Ça va pas les mecs, j’ai vérifié 15 fois dans le dictionnaire des rimes et j’ai recoupé avec Wikipédia et Encarta, « Mesrine » ça ne rime pas avec « Seth Gueko » c’est sûr désormais.
Salif – Ici on fait la diff avec du biff et un calibre, et pas un livre.
Lino – La vie c’est pas un putain de bouquin à feuilleter. Cueille ton blé, d’emblé tous les scarlas se ressemblent, c’est foutu il me semble et… Et… ? souffleur !!!

Seth – non mais les souffleurs c’est au théâtre, ou à la rigueur quand je me plante en interview, ou pour Abd al Malik, mais c’est tout.

Lino – fait chier. salif, passe moi le mousseux !
Salif – Désolé, j’ai arrêté la bibine.
Médine – Ah t’as arrêté l’alcool ? Pourtant tu buvais pas mal avant non ?
Salif – Je suis comme les substances que je bicrav, j’ai bien changé.
Médine – Je savais pas, j’ai fait des recherches sur toi quand j’ai su qu’on allait faire un son ensemble mais j’en suis encore au premier album là.
Despo – On est plus le fils de son époque que le fils de son daron. Mais ça ira t’en qu’on est pas le fils d’une michetonneuse crasseuse ou d’une Shakira des block.
Médine – Vous saviez que Shakira signifie en arabe « pleine de grâce » ?

Lino – on le savait pas & on s’en branle petit.
Salif – J’ai besoin qu’elle me suce sans faire la meuf glamour.
Seth – elle sera pleine de crasse quand j’lui aurai écarté le rideau de viande.

Sur ce point, ils sont tous d’accord. Ils se remettent donc au travail. Médine lance une recherche intensive sur wikipedia. Lino se bourre la gueule sur le sofa, puis par terre. Despo entre dans une transe mystique en agitant des grigris. Et Seth Gueko regarde Snatch, sa 1ère source d’inspiration avec Vincent Cassel. Seul Salif semble ne pas trop savoir comment attaquer son couplet, semblant convoiter la place de Lino. Mais Al K-Pote fait irruption dans le studio.

Al K – Si si si bande de putains ! A.L.K.P.O.T.E. de l’U.N.I.T.E. 2 F.E.U. ! Vous allez sucer !!
Seth – Ma couillasse ?

Al K – non, ma bite ! Pourquoi que je suis pas dans le remix all star des fils de Jack Mess moi ? Et pourquoi y a Médine ?
Seth – La chevalière ! Je voulions un remix avec des styles différents. Zdedededex !
Al K – Si si si si si gros ! Mais pourquoi Médine ? Je suis bien plus le fils de Jack Mess que lui.

Seth – t’étais pas le fils de Serge Gainsbourg toi ?

Despo – moi chuis son cousin alors.

Al K – salope ? heu, non j’veux dire : quoi ?

Despo – chuis un mélange de Infamous Mobb, Gainsbourg, Koffi Olomidé.
Médine – Tu pourras pas éviter le morphing de Mesrine et Massoud.
Al K – Massoud ? Tu serais pas plutôt le morphing de Carlos toi ? Avec ton encyclopédie caché dans ta barbe, suceuz ! Qu’est-ce qui y avait besoin de ça sur ce son ?
Médine – Besoin de dire que ça vient du 76 !
Al K – Pas besoin de faire de grandes recherches pour savoir que le meilleur gros rappeur chauve du 76 barbu, c’est Lalcko. Catin !

Seth – mais j’ai aussi fait un feat avec Lalcko, ça s’appelle « La cage aux lions », y’avait déjà Despo, et puis…

Al K – Pétasses ! Je vous emmerde et je rentre à ma maison (Il se casse).
Lino – C’est qui Lalcko ? J’aime bien son blase. ça ressemble à l’alc…
Despo – Celui qui n’a pas encore traversé ne se fout pas de celui qui s’est pris un camion, ma gueule. (Proverbe Africain, un peu). Lisez mon texte & disez ce que vous en pensez.

Seth – ok

Lino – mais on dit pas « disez » c’est « dites »

Medine – j’ai vérifié dans ma grammaire, c’était pas évident mais il a raison. en fait le verbe dire…

Salif   – on s’en bat la race, à part ça le couplet est impec.

Seth – bon ça suffit. je veux bien pour les punchlines mais c’est tout. alors tu vas courir 5 tours de terrain avant de poser avec nous.

Despo – mais pourquoi ?

Seth – pour que tu sois à bout d’souffle au moment de poser.

Despo – Une putain de pirogue peut être aussi grande que tu veux, elle risque quand même de chavirer ! (Proverbe Africain, un peu).

là-dessus, personne n’avait rien compris, mais au moins, niveau prise de voix, ils avaient éliminé le danger.

Seth – bon ben on a tous fini je crois.

Salif – ben…

Lino – j’avais fini ce texte avant que tu sois dans le ventre de ta mère.

Medine – pareil. D’ailleurs Lino c’est un honneur de poser avec toi et de…

Lino – tu l’as déjà dit.

Medine – oui mais c’était un autre titre, c’était pour mon album à moi.

Lino   – ah ? je m’en souviens pas. pour moi tous les featurings se ressemblent… même si ta barbe me dit quelque chose.

Medine – ah ! tu te rappelles on a fait un feat ensemble même ! t’es mon mc préféré & tout.

Lino  –  heu…

Salif – mais si même que c’est un rappeur conscient. fais un effort au lieu de rouler sur le lino, Lin… heu Bors ?

Lino – ok j’me rappelle ! tu serais pas Monsieur R ?

Medine – ben non chuis Medine, le mec de Poussières de guerre, en plus M. R a même pas de bar…

Seth – ça va le saoûle pas non plus. l’alcool s’en charge déjà. et toi salif t’as fini ?
Salif – Tout ce que je sais c’est que je vais essayer de placer le mot ‘bite’ parce que ça c’est marrant. Qu’est-ce que je pourrais dire qu’a pas encore été dit par Lino ? attends…
Mais là 25g fait son entrée
25g – qui veut de la tise & de la ratatouille ?

Mais là salif n’en peut plus d’être tenté, il doit faire quelque chose.

Seth – et toi salif t’en veux un peu ? tu veux quoi ?
Salif – À cette heure ci, faut un petit phone-télé !!…
Il sort à la vitesse de l’éclair (c’est à dire un sprint de Hussein Bolt, mais coursé par des huissiers), défonce la porte, arrive dehors, va dans un taxiphone pour téléphoner à son parrain des alcooliques anonymes.

– Boulogne boy ! c’est l’boulogne boy !

– Mangeur de pierre gars ?
Et malheureusement pour lui, c’est Freko qui répond au bout du fil.

hé, hé ! pssst ! toi aussi, trafique des proverbes Africains : http://www.mon-poeme.fr/proverbe/proverbes-africains.php

Neochrome live : http://www.dailymotion.com/video/x85yxb_concert-seth-gueko-alkpote-farage-2_music

seth gueko – fils de jack mess http://www.dailymotion.com/video/x42n4r_seth-gueko-fils-de-jack-mess-neochr_music

seth gueko, salif, lino, despo, medine – fils de jacks mess http://www.zshare.net/audio/547064645bfa3af7/

making of – http://www.rap2france.com/video-clip-rap-seth-gueko-fils-de-jack-mess-remix-salif-medine-despo-rutti-lino.php

25g & le retour du manouche fou http://www.youtube.com/watch?v=RJQguAekfDI

 

T.I, jay-z, lil wayne, kanye west – Swagger like us  http://www.dailymotion.com/video/x6jie4_t-i-swagger-like-us-ft-kanye-west-j_music

40 Commentaires

Classé dans Avec Salif, experts en séduction, joyeux noël bande de putains, sliphop

Casting 92i (3 : le retour du Djedi)

Le casting de l’année, dernier round. C’est maintenant ou jamais pour le 92i. soit ils trouvent quelqu’un, soit ils se retrouvent à 3 losers, comme les 2be3, ou pire, IAM.

 

Booba – salut

Salif – non moi c’est salif. dites bonsoir au black skin !

Booba – ça fait plaisir de te revoir. tu sais qu’on a eu un barjo qui arrêtait pas de dire qu’il te connaissait et qu’il avait un groupe avec toi et tout ? j’ai failli appeler la sécu…

Salif  – il s’appelait comment ?

Booba – Exs je crois.

Salif    – non, ça me dit rien, désolé.

Booba – on a donc bien fait de pas le croire. et toi ça roule ?

Salif   – si si la famille. j’ai eu un ptit creux dans ma carrière mais là chuis au top. j’enchaîne les feat, street credibility, ambiance gangsta, bitches, le tout avec de la technique & des punchlines pas piquées des hannetons.

Booba – ah bah c’est prometteur tout ça.

Mala   – faut pas qu’il soit trop technique non plus

Brams – ouais pasque dans l’idée faut qu’il soit moins bon que nous aussi

Booba – non, vous avez pas bien compris. faut juste qu’il soit moins bon que moi. après, vous vous démerdez entre vous.

Brams – j’ai le bluuuuuuuuues

Salif    – de toute façon moi je vous laisse utiliser l’autotune, j’en utilise pas perso.

Mala   – cool !

Salif    – ouais c’est pour les fiottes. comme les tatouages, les piercings, & chanter torse nu.

Booba – hum ! va quand même falloir faire quelques ajustements à c’que j’vois. déjà c’est bien l’ambiance hooligan, ça me plaît.

Brams – et mais c’est moi le 1 er à avoir parlé de hooligan dans ouestside et…

Booba – on s’en fout. en plus ça fait 2 mixtapes où il est dans le sujet. et il a une batte de baseball. toi t’as une batte de baseball brams ? pasque j’en vois pas là.

Brams – mais…

Booba – tu vois à urban peace ? imagine on aurait eu une batte. j’aurais pu finir ma teille.

Mala   – mais nous on avait des bouteilles d’eau en plastique en même temps.

Booba – voilà. vous étiez pas sur le coup les mecs.

Mala   – …

Brams – …

Salif    – et pis j’ai tout un tas de gimmicks, genre des trucs style « yeeeeesssss » ou « guiliguiligansta » ou « brrrrrraaaaa ». et j’ai un son « je t’aime moi non plus » où c’est rigolo, je dis des trucs bien durs sur une instru de lover année 80 : j’ai reçu ton message qui m’parle de test de grossesse de pharmacie / c’est plutôt grotesque, tu sais j’aime pas les femmes faciles.

Booba – putain ! mais c’est presque la même que pourvu qu’elles m’aiment ! vous voyez ça les gars : on est en alchimie lui et moi. comme si on se connaissait déjà.

Salif  – ben en même temps on se connaît déjà, j’étais dans beat 2 boul & pis on traînait vachement ensemble à l’époque et sur boulogne…

Booba – gâche pas tout en racontant ta vie minable non plus.

Salif   – et pis en plus j’ai évolué depuis 4 my people.

Booba – attends… t’étais dans 4 my people ???

Mala    – ça sent l’antiquité ça !

Brams – avec zoxea & son pote le nain asmathique là !

Salif    – nan mais j’y suis plus et puis… euh… j’ai changé depuis l’époque : avant j’étais ingérable, j’assurais plus la promo de mon lp à cause de l’alcool, mais maintenant chuis sobre, depuis des années.

Brams – la honte ! tu bois plus, comme un boyscout. laisse, tout ça j’les boycotte.

Mala  – tes chichis sont relous.

Booba – chuis désolé mais si tu tiens pas le jack daniels, tu n’as pas ta place parmi nous.

 

Salif s’arrachera donc énervé, en passant il en profitera pour tabasser Agonie à coup de batte, en criant « j’ai besoin que tu me suces sans faire la meuf glamour ».

Booba lui est bien embêté. il lui semble qu’ils ont fait le tour de tous les mc de boulogne. il envisage même de rappeler kennedy.

C’est alors que, tel le messie, un inconnu fait son apparition.

 

Booba – t’es qui toi encore ? dany dan avec un bandana ?

Dje    – non pas du tout, je m’appelle dje.

Booba – qui ?

Mala   – qui ça ?

Brams – … (il dort)

Dje    – vous m’avez souvent vu tenir les murs à l’époque du beat 2 boul, et des studios aussi.

Booba – tu veux dire que tu fais que tenir les murs et c’est tout ? t’es un assisté ?!

Dje    – nan j’ai déjà posé sur plein de projets, dont notamment… euh…

Booba – Brams, appelle la sécu. Brams ? BRAMS !

Brams – zzzz… izi ? mais c’est dje !

Booba – tu le connais ???

Brams – mais oui c’est un brave petit gars du pont de sèvres. il a posé dans la mixtape de mala, « mazone ».

Booba  – et bien sûr mala, t’aurais pas pu le dire plus tôt.

Mala    – à l’époque il s’appelait pas comme ça, il s’appelait « Jjay aka Djedo ».

Booba – t’aurais quand même pu le dire.

Mala   – fallait me demander.

Dje     – j’ai apporté mon morceau  de la tape, ça s’appelle « mali haine ». et aussi un autre avec doum’s « indomptable ».

 

Ils écoutent tous et dès la première rime ils savent qu’ils tiennent leur homme. flow, rimes, technique, street credibility : tout est là, condensé en un homme providentiel.

 

Booba – oh putain on le signe !

Mala   – izi !

Dje     – mais…

Brams – je prépare les contrats. viens avec moi, dje.

Mala  – y’a un dernier postulant, là, un basketteur apparemment.

Booba – oh pourvu que ce soit pas tony parker.

Brams – c’est vrai qu’il est super grand et qu’il a un maillot.

Jordan – salut yo ! le truc est simple : je vous ai apporté ma démo et aussi…

Booba – tu sais tu ne trompes personne dany. tu t’es juste sapé en sportif et tu  t’es collé une barbe mais on reconnaît ton swag quand même. t’as oublié un détail crucial.

Dany – lequel ?

Booba – les 2 bimbos qui t’entourent. je t’ai grillé dès le début.

Dany – aaaah. pire encore…

Booba – bon comme t’as pas l’air de vouloir nous foutre la paix voilà c’que j’te propose : je m’arrange avec animalsons et ils te lâchent des prods de qualité pour ton prochain solo. ça marche ?

Dany   – on roule !

Booba – et vu que chuis d’humeur généreuse, toi, ramène toi. ça te dit d’être le nouveau cuistot officiel du 92i ? tu partiras avec nous en tournée et tu nous feras les meilleures pizzas.

Saloon – mais je… oh après tout pourquoi pas.

Booba – et puis comme ça la prochaine fois qu’on me balance des merdes sur scène, je serai pas violent, juste je te laisserai le micro et ils comprendront leur douleur.

Saloon – cool.

Booba – par contre le 2e mec sur les 2 sons là c’est qui ? qu’est-ce qu’il est moyen par rapport à l’autre…

Dje      – ben c’est ce que je voulais vous dire tout à l’heure, le 1er c’était Doums, le 2e c’est moi.

Booba – QUOI ???

Dje      – j’ai faxé les contrats à mon avocat et là je file au studio pour autopsie 2. on va faire du bon son les mecs. à plus.

Booba – nooooooooooooooooooooooon.

 

et tandis que mala & brams tentaient de consoler notre pauvre ourson qui avait fait la connerie de sa vie et noyait déjà son chagrin dans l’alcool, sa peine & son insomnie dans la feuille à rouler, personne ne prêtait attention à melopheelo coincé dans le sas de sécurité qui hurlait « ouvrez moi les mecs je suis le docteur dre français ».

 

THE END.

 

Sir doum’s feat Djedo – indomptable http://www.zshare.net/audio/54103646364b9976/

Sir Doums feat Dje & Kedj – mali haine http://www.zshare.net/audio/5409285220855f64/
Nysay – je t’aime moi non plus http://www.zshare.net/audio/54092893e9b1441f/

 

 

22 Commentaires

Classé dans Avec Salif, booba & rohff sont sur un bateau, casting 92i

Casting 92i (2)

 

Nous retrouvons donc nos sympathiques boulogne mc dans les locaux de tallac records.

 

Booba – Tiens salut EXs, ça va ?

Exs – Bien et toi ?

Booba -Bah ça va, je suis riche. Tu fais quoi ?

Exs – Je viens pour le casting

Booba – Oh l’autre hé ! Tu me fais une blague tu rappes pas toi

Exs    – Ben si… j’ai même un groupe ça s’appelle NYSAY.

Brams – joue pas les fans mythomanes ! c’est le groupe de salif ça !

Exs     – ouais mais c’est aussi le mien.

Mala  – t’es le dj du groupe quoi.

Exs    – non non, je rappe bordel !

Booba – mais alors c’est toi ! le mec qui rappe avec salif dans le groupe de salif ?

Mala   – c’est quand même plus le groupe de salif que le tien.

Booba – et donc tu t’appelles comment ?

Exs      – mais putain chuis Exs ! vous vous rappelez pas de moi ? j’étais dans le beat de boul aussi !

Booba – désolé mais ça me dit vraiment rien. laisse ton CV et on te rappellera.

Brams  – heureusement qu’il est parti, je crois qu’on avait affaire à un fou.

Zoxea   – salut les ptits

Booba  – tiens zoxea, ça va ? tu viens pour le casting ?

Mala – izi, il revient en rampant izi

Zoxea – nan, rien à foutre du casting chuis déjà le king moi. je venais juste voir si vous aviez pas une clope ou un sandwich à me dépanner. ou un featuring. ou des bonnes prods.

Booba – va falloir arrêter zox. tu n’es pas le king.

Lim     – écoute bien ! ici y’a pas de king ! y’a pas de duc ! juste des mecs déter sur le terrain !

Booba – voilà. sauf que y’a un duc, et c’est moi.

Zox – si si regarde c’est marqué « le king de boulogne » sur mon fond d’écran de portable. c’est bien la preuve.

Brams – ….

Mala   – …

Booba – …

Zoxea – alors ? alors ? vous dites plus rien là hein !

Booba – c’est difficile de répondre à quelqu’un qui n’a honte de rien.

Zoxea  – on s’appellera quand vous serez dignes de reposer avec moi.

Brams  – c’est ça.

 

 

Un nouveau venu pénètre alors dans les locaux.

 

Booba – mais t’es qui toi encore ?

Saloon – Saloon.

Booba – qui ?

Saloon – Saloon.

Booba – non c’est un bureau ici.

Saloon – non mais je m’appelle comme ça quoi.

Booba – ah c’est ton nom… et tu rappes donc.

Saloon – oui voilà.

Booba – t’es sûr que tu bosses pas dans une pizzeria plutôt ?

Saloon – a priori non.

Booba – hé les mecs ! ce mec il bosse pas dans une pizzeria ?

Lim – mais si c’est lui ! alors comment ça va pizzaiolo ?

Boulox  – elles sont trop bonnes tes pizzas.

Cens Nino – pas comme ta meuf.

Booba – bon ça suffit les conneries. tu veux un poste de cuistot c’est ça ?

Saloon – mais non je rap. j’ai même trop de phases ! j’te jure que j’en enlève !

Booba – bon ok. c’est quoi ton gimmick ? dans le 92i on tient à ce que chacun soit reconnaissable facilement (izi), technique commerciale de base.

Saloon – moi j’ai un gimmick unique, ça tombe bien.

Booba – vazy on t’écoute.

Saloon – piou ! piou ! piou !

Booba – …

Brams – tu imites un pigeon c’est ça ?

Saloon – c’est le bruit d’un pistolet laser de l’espace ! c’est classe non ?

Booba – si on pouvait mesurer la classe, je pense que tu serais dans le négatif. et niveau rap, c’est quel style ?

Saloon –  conscient mais technique, avec plein de punchlines.

Booba – t’as un exemple ?

Saloon – « le roi des animaux bonhomme ! t’as déjà vu un lion avec une veste d’homme ? »

Booba – …

Brams – …

Mala – …

Saloon – ça vous la coupe hein ? alors chuis pris ?

Booba – non.

Brams – en plus t’es petit, gros, blanc et t’as des lunettes.

Booba – je te raccompagne pas, tu connais le chemin.

Mala – ce mec c’est butters dans le corps de cartman.

 

Un nouveau venu (encore) entre à nouveau.

 

Booba – mais qu’est-ce que… pourquoi t’es sapé comme le pape sale taré ?

L’inconnu – c’est parce que je suis le pape de boulogne ! à la régulière.

Booba – oh putain…

Le pape – en tout cas l’important c’est  que je suis pas dany dan.

Mala   – mais tu l’es en même temps.

Brams – oui, c’est toi

Le pape – nan mais là chuis undercover, comme ça je peux intégrer le groupe ET rester dans les sages po. malin non ?

Booba – c’est bien tenté, mais moi je me lave le pénis à l’eau bénite. donc ça ferait pas cohérent. on te remercie de bien vouloir foutre le camp maintenant, la journée a été longue et on a pas fini les auditions.

Dany   – je reviendrai !

Mala   – c’est vraiment l’enfoiré le plus dingue de la planète.

 

 

Malekal Morte, LIM – Boulogne bizness  http://www.zshare.net/download/5383430194f6f00a/

Dany Dan – le pape de Boulogne http://www.zshare.net/audio/53834401ef9083fd/

Zoxea – le king de Boulogne http://www.zshare.net/audio/53834444de374ec7/

4 Commentaires

Classé dans Avec Salif, booba & rohff sont sur un bateau, casting 92i, sliphop