Archives de Tag: Melopheelo

l’œil de Madizm

En août dernier (décidément ça n’arrête pas les amis), nous avons eu le plaisir, la chance et la gentillesse de divertir un vieux d’interviewer Madizm, un producteur qu’on ne présente plus, notamment parce que c’est chiant. Mais bon en gros il a fait des sons pour NTM, puis pour l’écurie IV my people, puis pour plein d’autres mecs jusqu’à présent. Pour des raisons qu’on ne peut que qualifier de honteuses, cette interview est assez délicate à retranscrire, on va donc la transformer en une nouvelle rubrique (décidément ça n’arrête pas les amis), sobrement intitulée l’œil de Madizm. Parce que maçonnique musique, illuminatis, complot, juif, etc.

« non mais Dany Dan je l’adore, c’est même un pote, donc y’a pas de mal. J’ai déjà été DJ pour les sages poètes une fois, c’était un plaisir vraiment. Mais déjà à l’époque y’avait un truc. C’est que, tu vois, y’a ce que nous on appelait  »les rimes interdites ». Je pense pas qu’on dit encore ça maintenant (ahahah, sacré vieux). Mais en gros y’a certaines rimes, certaines associations de mots, qui sont tellement cramées, soit parce qu’elles sont évidentes soit parce qu’elles sont vraiment stupides, et c’est des trucs que forcément tu dois pas faire. Sinon tout le monde va se foutre de ta gueule. Genre par exemple un truc style goldorak/anorak, bah c’est typiquement ça. Plus personne ne parle d’anorak depuis je sais pas combien d’années. C’est un mot qui existe mais qui est même plus courant, ça date d’une époque mais maintenant tu vas dire autre chose même si ça désigne le même truc. Bah à une période on se disait qu’un seul mec pouvait oser faire cette rime, et ce genre de rimes en général d’ailleurs, et ce mec c’est Dany Dan. Y’a des rimes, tu les entends, au début t’y crois pas tellement c’est… personne peut les faire à part lui. Et pareil, comme il a ce côté vraiment hiphop mais à fond, à l’ancienne tu vois, bah ça passe. Lui il peut encore te parler de wack mc dans ses lyrics, personne trouve ça ringard. C’est comme le truc « l’enfoiré le plus dingue de la planète », surtout quand tu le connais vraiment, c’est juste du pur gimmick, mais personne pensera jamais à dire « hé, mais c’est pas vrai en fait, t’es tranquille comme garçon ». Vu qu’il a une façon de le dire que les autres ont pas… Parce que c’est Dany Dan. »

Effectivement, jusqu’à aujourd’hui, on constate une sorte d’immunité lyricale assez unique autour du pape de Boulogne.
L’exemple le plus récent est cette rime dans Zaggin avec Nakk et Nubi. On peut très clairement entendre Daniel Lakoué dire avec emphase : «  j’veux des ouh ! des ah ! des oh ! des han ! / car j’arrive lourd comme Hannibal sur son éléphant ». Et le pire c’est qu’il le gueule vraiment comme la punchline du millénaire le bougre. N’importe qui d’autre ferait ça, tout le monde serait consterné. Mais là ça passe. Et ça fait longtemps que ça dure, on se rappelle du fameux « Dan est vraiment frais, appelle-moi Hollywood Menthe » qui, dans la bouche d’un Lino par exemple, déclencherait perplexité et inquiétude alors qu’au sein du couplet de Dan ça te fera sourire avec bienveillance. Ça marche même avec la mémoire du public, qui a oublié du jour au lendemain le feat pas glorieux avec Willy Denzey et le refrain « beuaarrgh » qui va avec.

On ne parlera pas non plus de ses innombrables rimes cracras, qui ne lui ont jamais valu d’image de gros macho. Non, il gardera toujours ce côté gentleman rappeur. Et c’est, entre autres, pour ça qu’on l’aime #nohomo
Pourquoi ça marche pour lui et pas pour d’autres ? Parce que Dan a un petit quelque chose en plus, qu’on appelle le bagout. Pour donner un ordre d’idée aux plus jeunes d’entre vous, le bagout est au swag ce que le foie gras est au pâté en croûte.

4 Commentaires

Classé dans hors-sujet, l’œil de Madizm

Il y a des jours comme ça…

… où tout merde inévitablement. Sans qu’on puisse rien faire pour l’empêcher.  Par exemple la veille vous faites l’interview d’un rappeur qui se passe très bien, avec des trucs pertinents qui plairont aux amoureux du rap de westeux et des jeux de mots, et puis le lendemain vous lisez un message de votre collègue qui dit « mauvaise nouvelle : l’enregistreur a merdé, on entend que des grésillements. rien n’est sauvable. » Et ceux qui connaissent les itw d’ici savent que c’est très, très, très dur de reconstruire le truc de mémoire, même à chaud. C’est un peu pour ça que y’en a une pourtant très intéressante de Joe Lucazz qui dort dans les cartons depuis bientôt 6 mois (l’interview, pas Joe).

Bref. Pour couronner le tout vous ouvrez vos volets et constatez que les gentils moineaux et pigeons que le voisin du dessus s’obstine à nourrir ont confondu le rebord de votre fenêtre avec un genre de chiottes à la Turque. Donc on se dit c’est pas grave, au moins aujourd’hui Seno sort sa webtape gratuite qui regroupe tous les samedis bâtards, plus des inédits. Sauf qu’une fois sur son site tout beau tout neuf, on s’aperçoit que le blavog n’est pas en lien. Par contre d’autres sites (de merde) qui n’ont jamais parlé de lui, si, preuve que cet ex-obèse doublé d’un ingrat de  la pire espèce n’est également pas la moitié d’un traître. Donc à ce stade c’était assez logique qu’Amy Winehouse décède, au point où on en est.

Que faire dans ces cas là ?

C’est très simple. Agir avec dignité. Quelqu’un doit payer. Et ce quelqu’un, c’est le groupe 1995.

Pas parce qu’ils sont pires que d’autres.

Pas parce que leur niveau en clash (voir les rap contenders) est inversement proportionnel aux braillements de leur crew qu’ils ramènent toujours en spectateurs.

Pas parce qu’ils portent tous des noms de méchants tout droit sortis d’un dessin animé style Captain Planet.

Pas parce qu’un de leur pote de l’entourage a sorti la phase ultime « je rentre dans tes oreilles comme dans un clito« , clamant ainsi bien fort à la face du monde que ses connaissances en anatomie féminine sont sensiblement les mêmes que celles de votre petit neveu de 8 ans.

Pas parce que leurs dégaines constituent la preuve irréfutable que le concept d’anti-swag a bel et bien des adeptes en France.

Pas parce que « un neuf neuf QUINCE » est l’utilisation du verlan la plus consternante depuis « zé-ar » de maitre gims et ses amis pour désigner le quartier Arts et métier.

Pas parce que pour introduire le concert de Snoop et se rapprocher d’une ambiance West ils ont rien trouvé de mieux que de ramener Vomito Guizmo et le faire freestyler sur du Mobb Deep.

Pas même parce qu’un d’entre eux réussit l’exploit d’être à la fois blanc, roux , et albinos tout en imitant le flow de Cyanure (mais sans les accélérations, ça c’était trop dur).

Non.

Mais parce que leurs fans sont tellement des demeurés avec des goûts de merde et des têtes de cons que du coup, si, ça les rend bien, bien pires que beaucoup d’autres groupes. Leurs auditeurs peuvent te sortir leur coup spécial, le fameux « ils ramènent un bon esprit dans le hiphop ». gné ? Le bon esprit, le côté familial, tu peux aussi le voir en bougeant ton cul d’attardé à Grigny au barbecue des LMC Click avec à peu près tous les rappeurs de la ville, et y’avait aussi Shone & MIKO, parce que c’est comme ça. Mais c’est vrai que Grigny c’est loin, et sans doute que ça fait peur aux cons tous ces grands types qui parlent de rue avec un argot venu d’ailleurs.

D’autres vont t’expliquer pendant une heure que ce groupe, pardon, « la nouvelle sensation du rap français » est une bouffée d’air frais salutaire, à des années lumières des clichés racailleux et je ne sais quel autre argument de fils de pute trop heureux de pouvoir enfin se masturber sur autre chose que ses albums de Triptik d’il y a dix ans. Les mêmes qui feront semblant de pas remarquer que les textes de Nekfeu pourraient être ghostwrités par Al K-pote sous anesthésie générale (à noter que cette équation marche aussi pour Alpha Wann, avec Dany Dan décédé).

Enfin, vous l’aurez compris, il était plus que temps de faire

UN MONTAGE MONGOL

et là d’un coup, cette journée est tout de suite beaucoup plus satisfaisante.

50 Commentaires

Classé dans hors-sujet, sliphop

Salut l’artiste (3)

Apparemment Brams est mort.
Alors bon. C’est le cœur lourd et les couilles vides que nous sommes dans l’obligation de rédiger cet hommage.
Au début ça a fait comme les cons pour DSK : on y croit pas. Brams mort ? mais pourquoi faire ? dans quel but ? Les rappeurs morts ils sortent au minimum un solo juste avant, histoire de. Mais lui il avait pas le temps pour ça, il était déjà ailleurs. Une chose est sûre, il ne méritait pas ça. Pas lui. On évitera donc les vannes à chier du style « il a dû voir le dernier clip de Zoxea et il l’a pas supporté », c’est de mauvais goût. Je suis comme Crimson Bolt dans le film Super quand il dit « come on Boltie wake up » à sa coéquipière et qui la retourne et qui voit un bout de cervelle manquant. D’ailleurs vous allez écouter la musique de cette scène tout en lisant cet article, ça me semble approprié. Moi ça me fait penser à une montée au paradis, c’est un peu triste et beau en même temps. Donc voilà.

Brams c’était le 3e membre du 92i avec Mala et Booba, également le 3e membre de la Malekal Morte quand ça existait encore avec Mala et Issaka. Brams on l’a découvert dans le Beat 2 Boul, avec notamment le morceau catch à l’arrière.
Il se distinguait de ses autres compères en ayant une voix somme toute assez normale, voire très discrète. On était encore très proche du post-adolescent encore prépubère. Du coup c’était très complémentaire au milieu de l’ogre Mala et du boucher Issaka.
La première fois que je l’ai vu ça devait être dans le concert de Lunatic à L’Elysée Montmartre, y’a 10 piges maintenant, pour le morceau 92i. Il était là avec son sweat capuche et son éternel bonnet, à rapper son couplet sans grande conviction, encore très timide. Une sorte de Sir Doum’s mal réveillé, on savait pas trop qui c’était ni ce qu’il foutait là, lui-même semblait se le demander aussi. Suite à la non-réaction totale du public il s’est donc mis de profil et rappait face à Mala, voire limite dos à la foule par moments. Il est comme ça, Brams, il se prend pas la tête. Des années plus tard, c’est avec la même spontanéité salutaire qu’il hurlera au micro « sisi, bande de chiens » ou encore « bande de fils de pute » au stade de France après le bouteilledejackgate de Booba. C’était d’ailleurs limite le seul à continuer d’ambiancer au micro dans ces circonstances, sans doute qu’il trouvait déjà ça très drôle sur le moment, pendant que Fred suppliait au micro également mais en coulisses « calmez-vous s’il vous plaît ne donnez pas une mauvaise image du rap et du rnb ». Et ça c’est du lourd.
Entre temps ? pas grand-chose, et c’est d’ailleurs bien dommage, on avait fini par l’aimer ce ptit gars du 92100. Avec son style totalement je m’en foutiste et ses phases sorties de nulle part mais qui cognent quand tu t’y attends absolument pas (« ce que tu nous caches est rectal« , fallait quand même la sortir celle-là mon con). C’était un peu le pote avec qui tu traînes pas trop mais quand tu le fais tu te dis ah ouais en fait il est intéressant ce type, et après tu te remets à pas trop traîner avec lui. Et puis un jour il clamse et tu t’aperçois que t’as loupé pas mal de trucs. Bien sûr que y’avait meilleur que lui, plus technique, mieux écrit, etc. Mais comme ce fameux pote, il avait « son truc ». On s’est jamais penché dessus, et maintenant c’est trop tard et on se retrouve comme des cons. Avec un seul couplet, il faisait le tour de la terre. Et sûrement qu’il détournait des groupies de Booba avec passion aux 4 coins du monde en tournée. Ça mérite amplement le respect. Sans compter qu’il s’adaptait à tous les changements de Booba niveau flow et instru, alors qu’on sait très bien qu’il ne l’avait pas choisi lui-même. Pourtant dans 92 izi il pose comme s’il avait fait du son orienté south toute sa vie. Allez comprendre. L’album d’après, on lui impose l’autotune, et le miracle se reproduit. Couplet lunaire tout en nonchalance là où d’autres se cassent la gueule lamentablement.

Pour se faire une vraie idée de qui était vraiment ce garçon, le plus simple est sans doute de mater le dvd de Ouest Side, où il figurera dans le clip Boulbi, dans un polo unkut qui lui a valu le doux surnom de sexy chocolat par mala sur le tournage. Et cette merveilleuse blague pas piquée des hannetons pendant le second jour de shooting :
« – vous avez bien gardé les mêmes habits qu’hier ?
Brams – ouais, sauf le slip ! »

Adieu Brams, tu nous auras fait marrer, kiffer, et même supporter Djé, ce que Booba peine à faire la plupart du temps. Même en chien on ne le tenait pas en laisse. Un sacerdoce qui l’a guidé toute sa vie.
A la question de l’inénarrable tonton marcel « alors brams la famille un peu tu prépares un projet solo dans le hiphop« , le mc du Pont de Sèvres répondra simplement « moi comme je dis toujours, je prépare un album, mais c’est un album photo, toujours beau gosse tu vois« . avec le sourire. Fidèle à lui-même. Je pense que ça résume bien le personnage.

Pour citer les dédicaces du livret de Dany Dan :
« Je dédie cet album à (…) Brams (Le vrai roi de Boulogne) »
Brams à l’époque ou la scène boulonnaise était encore à peu près unie était donc le mec marrant du groupe qui sortait de la vanne punchlinesque à gogo. Inventeur selon Dany Dan de l’expression « je voyage en BMW » pour Bus Métro Walkman. Donc là tu sais qu’on a perdu un grand homme qui ne sera jamais remplacé.
On ne dira pas mais merde pourquoi il est mort, on attendait un solo, un son tout seul au moins un truc bordel de merde, même si on le pense. Car pour citer une ligne de Tyler The Creator de Odd Future
« See they’re missing the new album, I’m missing my only friend« .
parce que ouais. c’est quand même vrai.
Son couplet sur Izi life avec l’instru planante prend une toute autre ampleur à présent.
This ain’t a rap song, this is my life
RIP au roi.
Et balance ta maaaaaille, ton spliff ou ton verre de skyyyyyyyy au paradis. Là haut aussi, on lui souhaite de contrôler la zone.

Brams anthologie (tous les sons ou il était là quoi).
et ça c’est une autre bande-son de montée au paradis, vu que tu dois avoir fini d’écouter la première si tu lis lentement.

17 Commentaires

Classé dans hommage, sliphop

Dead Buzz Walking 3

Mais que fait Doudou Masta de tout ce buzz ? Il ne le garde pas pour lui ça se saurait. Quelle est sa mission parmi nous ? Redistribuer ce buzz aux rappeurs méritants. C’est ainsi qu’il se retrouve dans le XXe à Paris, mais freine un peu trop vite devant le KFC.

Doudou – ah, fait chier, j’ai fait tomber du buzz dans la bouche d’égout… ba, tant pis, personne ira le chercher là…
Hill-G – Hep ! doudou ! Tu m’as pas refilé ma dose de buzz, ces derniers temps.
Doudou – Tu n’as rien fait pour dernièrement.
Hill-G – Je sais, je sais. mais t’inquiète, je vais bientôt ! Allez quoi ! Avant tu me faisais confiance…
Doudou – dans ta phrase, c’est le « avant » qui est important.
Hill-G – Laisse moi une toute dernière chance, s’te plait. je suis sur un bon coup en ce moment.
Doudou – Je peux pas te donner ce buzz, tu ne l’as pas mérité, et tu le sais très bien.
Hill G – Attends ! Je sais ! Si je fais un clip où je mets un t-shirt « le rap c’était mieux avant » ? et si je fais du tennis dedans ? Non ?
Doudou – je vais faire comme si j’avais pas entendu.
Cassidy – moi je suis actif par contre, je mérite mon buzz. j’ai des projets de prévu.
Doudou – oui mais si c’est des trucs comme l’album en commun avec Atto, c’est terrifiant.
Cassidy – On a réédité notre premier album « Jeunes, coupables et libres » en Décembre. C’est bien ça, non ?
Doudou – Mais pourquoi vous l’avez pas dit plus tôt ? Je vous aurais filé un minimum de buzz pour ça… Là personne n’est au courant…
Cassidy – Là c’est du Al Simmons, ma partie homme seul dans l’ombre. Je disparais.
Hill G – Moi c’est Jayce seul face à Discor. Pour mes conquérants de la lumière.
Doudou – Mais vous êtes tous les 2 complètement tarés…
Cassidy – Allez file du buzz.
Hill G – Du buzz ! Euj 2 Beuj ! Vide ton sac. Vite mec. Ou reste loin de nous.
Doudou – Ça marche pas comme ça…
Hill G – Allez quoi ! Je suis I L L pour ils et elles ! Je suis le boss de ce rap game, je veux mon buzz. J’ai quand même sorti un album commun avec Jay-Z en 99 « 1999 problems » et un avec Lil Wayne en 2009 « ILL WAYNE ».
Doudou – Quoi ?!
Cassidy – Non mais là il faut dire que Ill est atteint de la folie des grandeurs et…
Doudou – Ah, c’est pas fini, ça…

Hill G – ça veut dire que pour le buzz c’est mort ?
Doudou – Mais ?! Mais ?! Oh putain !! Mais vous êtes les X-Men ! Bande d’enfoirés !!! Vous avez pratiquement inventé le concept de buzz de rue en France ! Vous vous rendez pas compte que si vous revenez ensemble au meilleur niveau on ne parlera plus que de vous ?! Seulement pour ça faut vous sortir les doigts du cul un peu…
Cassidy – Tu veux dire un petit retour en ninety five, là où les psykos débarquèrent avec une attaque du mike large comme la cité Carter ?
Doudou – Oui ! Voilà !!!
Hill G – Mais ça fait longtemps comme Jésus. On sait plus comment faire nous…
Doudou – Mais je sais pas moi, ramenez Hifi par exemple. Comme à Retour aux sources.
Hill G – Mais il était pas sur « Retour aux pyramides » Hifi… Non ?
Cassidy – Il parle du concert Retour aux sources.
Hill G – ça ne me dit rien…
Doudou – Hifi, veux tu un peu de buzz ?
Hifi – Non merci.
Doudou – Comment ça, non merci ?
Hifi – Je m’en fous du rap game, je sais déjà que je suis le meilleur.
Doudou – Et ça te blase pas de savoir que tu seras à jamais le seul à le savoir ?
Hifi – Non parce que si les gens savent que je suis le meilleur, ils me compareront avec d’autres et ils trouveront des mecs plus fort que moi. Et ça je ne le veux pas. Je veux rester le meilleur.
Doudou – …

Le passeur de buzz timide et sans complexe resta interdit et estomaqué un long instant avant de comprendre qu’il n’y avait définitivement plus rien à attendre des X-Men même si, comme tous, il avait encore très envie d’y croire.

Doudou – Finalement l’actualité récente la plus bandante des X-Men c’est Moms qui reprend Retour aux pyramides
Et sur ces paroles pleines de sagesse, il s’en alla, ne prêtant guère attention à une voix étrange venue des profondeurs qui semblait hurler « ouga ouga » pasque Doudou Masta, c’est pas la SPA non plus.

Doudou – Yagaya yagaya yagayaya !! Doudou Mastaaaa !!!
Dany Dan – Hey yo D, quoi de neuf ? Gangsta ?
Doudou – Je suis désolé, Dany, je t’aime beaucoup mais là je vais bientôt devoir reprendre tout ton buzz si tu fais pas vite quelque chose d’événementiel.
Dany Dan – À la régulière. Mais t’inquiète, je veux pas me jeter de fleurs mais on sera bientôt en place. Trouve moi dans les Big Deal comme Vincent Lagaffe !
Doudou -Oh !!! Violent !!! Punchline !!! Et mais… Non attends… c’est de la merde…
Dany Dan – Oui, c’est nul, mais quand c’est moi qui le dit, tu kiffes ! Il ne s’agit que de ça, je suis vraiment frais comme Hollywood menthe !
Doudou – Chewing Gum !!! Ah merde !! Tu m’as encore eu, là… Bon t’as gagné, je te laisse ton buzz, mais s’il te plait fais en quelque chose.
Dany Dan – À la régulière, on est là. D’ailleurs, il te reste un peu de buzz à filer à mon negro Moda ?
Doudou – … En quel honneur ?
Dany Dan – C’est mon pote. Et je suis quand même l’auteur de « Tout le monde se lève pour Dany » le single interplanétaire ; avec mes choristes, les Danettes, au refrain. Tu sais, ce single qui a inspiré la pub pour le yaourt. Gangsta.
Doudou – Hein ??!!! (il sursaute) merde ! j’ai fait tomber du buzz par la fenêtre… enfin, il est éparpillé dans ce qui me semble être une benne à ordures… aucune chance qu’on vienne le récupérer.
Melo – (il arrive en courant) Houlà non ! Tu sais bien c’est à cause de sa maladie, la folie des grandeurs tout ça…
Doudou –Ah oui, c’est vrai… Lui aussi…
Melo – Et encore, là il t’a pas parlé de « Dany the Dogg » son album commun qu’il aurait fait avec Snoop…
Doudou – … Bon OK, je donne du buzz à Moda. Ses skeuds vieillissent bien dans l’ensemble. Rien qu’un peu alors. Mais c’est tout ! Je n’en donnerai pas à ton gros copain Saloon. Jamais !
Dany Dan – tu peux pas faire ça, Doudou !
Melo – c’est étrange, y’a un ptit mec qui crie « lady gaga » depuis tout à l’heure en bas de l’immeuble…
Doudou – Si saloon te réinvite sur son album, je serai forcé de te reprendre un peu de buzz. équilibre cosmique tout ça.
Dany dan – Pire encore yo ! Du coup il va me redemander de poser avec sa copine…
Doudou –Il a une copine ???
Dany Dan – Bah oui, c’est Agonie. À l’irrégulière yo !
Doudou – Nom d’un chien, j’ai bien fait de pas lui donner de buzz à elle…

Mais il arrive aussi que Doudou Masta se rate. Sans doute bourré ou maladroit, il donne du buzz à des gens, on sait pas pourquoi. Mais ils ont du buzz, et pis c’est tout.

Doudou – Yagaya yagaya yagayaya !!! Doudou Masta !!!!!
Mister You – Yougataga !!!
Doudou – Qu’est-ce que tu veux, toi ? Tu n’auras pas de buzz.
Mister You- ah mais non, mais ça va, j’en ai suffisamment là. Je venais te remercier d’ailleurs.
Doudou – Attends, mais t’es qui putain ?!
Mister You – C’est moi, c’est Mister You ! C’est moi, quand tu regardes les nouvelles vidéos rap, je suis là et je dis que je suis en cavale ! C’est moi, c’est Mister You !
Doudou – Je suis désolé, monsieur. Je ne vois pas qui vous êtes…
Mister You – Mais si ! C’est moi, c’est Mister You ! Quand Neochrome vire K-Tana de l’U2F en solo, ils me mettent en avant à la place ! C’est moi, c’est Mister You !!
Doudou – Ah quand même… mais t’es qui ?
Mister You – Mais c’est moi ! C’est Mister You !! Je fais rimer « 400 coups » avec « pâtes sans goût » ! C’est moi ! c’est Mister You !!!
Doudou – Oh putain !!! Et je t’ai filé du buzz, moi ?!
Mister You – Bah oui ! bon c’est vrai des fois tu t’amuses à le mettre dans des endroits bizarres, mais je le trouve toujours !
Doudou – Saloperie ! En plus, je peux pas te le reprendre vu que tu l’as déjà utilisé. Mais maintenant tu vas devoir mériter ton buzz.
Mister You – Comment ?
Doudou – T’as bien dit que t’étais en cavale tout à l’heure ?
Mister You – Euh oui, mais en fait non… je dis ça pour internet, quoi. En fait je me suis juste barré de chez moi avant que les keufs fassent une descente. Mais on peut pas vraiment dire que je sois recherché activement pour de vrai non plus, quoi…
Doudou – Ouais mais tu vas aller en taule quand même.
Mister You – Mais euh !
Doudou – C’est le moyen le plus logique de légitimer tout ce buzz que tu as.
Mister You – mais je peux pas attendre encore un an ou deux ?
Doudou – ah non, faut y aller là. mais t’inquiètes, ils t’allumeront pas tant que ça au jugement. et quand tu sortiras ton buzz aura encore grandi, tu verras, je m’en occuperai pour toi, je l’arroserai tous les matins
Mister You – sérieux ?
Doudou – mais oui. comment tu crois qu’il a fait, Shyne ? là maintenant il est plus attendu que jamais.
Mister You – mais il a fait 10 piges de taule Shyne…
Doudou – ça c’est ce que j’ai toujours dit, les states ont une longueur d’avance sur nous.

Mister You, Al K-pote, Still Fresh – suce nos boules
Mister You, Nessbeal – quand on était petits
Cassidy – GOD
Dany Dan – briquets et portables
je ne leur paye pas de verres, elles boivent la capote
Y’a pas à dire, y’a des choses que seul Dany peut faire.

6 Commentaires

Classé dans dead buzz

MORTELLE SAINT VALENTIN

 

 

la saint Valentin arrive, et comme tous les loosers, vous ne savez pas comment trouver les mots qu’il faut pour prouver votre amour à votre belle.

Les rappeurs français sont là pour vous aider.

 

déjà, jouez la simple, prouvez lui que vous n’êtes pas difficile & que vous l’aimez comme elle est.

les hommes préfèrent les chiennes. (Bass Click)

 

Montrez-vous romantique à chaque occasion.

je suis un gangster d’amour, elles font la queue pour que je les bourre (Stomy Bugzy)

 

Ne soyez pas trop sûrs de vous.

quand ma main sera dans ton froc tu diras « vive le king ! » (Dany Dan)

 

Partagez avec elle vos goûts, que ce soit musique, films ou même cuisine.

j’avoue j’aime qu’on me suce quand j’ai le gland nappé de confiture (Zoxea)

 

Mettez la à l’aise, qu’elle comprenne que vous n’êtes pas pressé.

On a besoin que les filles baisent et qu’elles baisent vite. Sur mon sexe y’a le goût de fraise. (Exs)

 

Ne la brusquez pas trop.

passe la vaseline pour qu’on aille plus loin (Melopheelo)

 

Mettez vous en valeur.

crois pas ta foufe quand elle prétend plus s’rappeler le nom d’mon gang, mais surtout crois-la si elle te dit qu’elle l’avait sur le bout d’la langue (Lino le patron)

 

Précisez quand même qu’elle vous attire un minimum, plus qu’aucune autre.

j’deviens fou, quand il s’agit de corps et d’nichons, viens lécher mon cornichon (Brasco)

 

Indiquez bien que vous ne la jugez pas.

Remballe, sale pute, tu veux gratter, y’a pas moyen, va t’faire niquer  (13or)

 

Dites lui que vous vous voyez bien avec elle pour toute la vie.

Tu veux que j’te passe la bague au doigt, mais elle glisserait avec le sperme qu’il y a dessus […] et moi j’te dirai que j’voudrais faire une pause, quand t’écouteras ce rap, j’en baiserai une autre.

 

elle est branchée égalité hommes/femmes & vous entraîne dans un pénible débat sur la parité ? no problemo, comme disent les gens qui ne parlent pas espagnol.

pétasse on a du taf, toi t’as qu’à faire serveuse, fais pas ta nerveuse suce mon missile à tête chercheuse (Al k-pote)

 

Poursuivez en prouvant votre soutien à sa cause.

t’es ni pute ni soumise, ah bon ? Mais t’es quoi alors ?  (Monseigneur Mike)

 

 

Il est maintenant l’heure de la déclaration, l’officielle, celle qui lui fera comprendre qu’elle est l’élue de votre cœur.

j’veux que tu sois ma ptite copine, ma copinette, & que j’me prenne pas la tête pour des clopinettes, sinon j’te casse en deux, j’ai failli vach-cra une nana à coup de batte. (Freko)

 

vous vous ambiancez ensuite avec de la musique, il est temps de la flatter habilement.

Regarde ma liasse, danse pour moi biatch. Quoi ? Tu n’en ai pas une ? Oh ! Au temps pour moi biatch  (Booba)

 

Consolez la quand ça va mal.

Seche ton rimel (…) Ton cul je sais qu’il circule sur e-mail (ill)

 

Assurez la que les expériences malheureuses de vos potes vous ont rendu assez mature pour gérer une relation

Il s’est dégoté une fille dont tout le monde connait l’odeur de l’urine. Planque même des sachets dans sa terrine utérine. (Lalcko le boss)

 

Aidez la pour les tâches ménagères, ça peut aider.

Je vais faire une playstation session pendant que tu laves parterre (Weedy)

 

C’est le moment, lâchez vous, et sortez le grand jeu, la tirade d’amoureux qui la laissera bouche bée.

allez cesse tes chichis chéries, mets juste mon sexe dans ta bouche jusqu’à ce que je crache.

j’veux qu’t’avales tout parce que si tu recraches, tu seras obligée de sucer tous mes zincous qui ont des bites durs commes des bambous. (B.James)

 

il est maintenant temps de passer aux choses sérieuses, montrez lui que vous êtes un pro.

dis moi tout ma choupette, il est où ton cu-cul, elle est où ta té-tête ? que j’m’égoutte la quéquette. (Seth Gueko)

 

sachez garder le contact avec elle, et préserver la romance même sur des longues distances.

mets toi sur messenger, j’te mets ma bite en emoticone, j’aime ta beauté intérieure quand tu remues tes seins en silicone. (Gringe)

 

et si elle vous manque, n’hésitez pas, s’il le faut, laissez parler le cri du cœur.

ma chérie viens, me laisse pas en chien, chez moi ou chez oit’, au chaud dans ta chatte (Aelpeacha)

 

rassurez la, dites lui bien qu’elle restera toujours la priorité à vos yeux.

chuis romantique, suce ma bite pendant que je regarde le foot (Orelsan)

 

tentez des expériences aussi, on sait jamais.

j’ai réalisé mon fantasme, j’ai pris une blonde & une brune, je les ai baisées en même temps.

(kennedy parlait en fait de cigarettes & de bières, mais ça personne ne le sait)

 

JOYEUSE SAINT VALENTIN BANDE DE CON(NE)S.

La plus tragique histoire d’amour de tous les temps http://www.youtube.com/watch?v=9Kzo0lwfjg0

The supremes – you can’t hurry love http://www.youtube.com/watch?v=sS_rXpt1JpI

Andre 3000, Nas, Lloyd – Want you http://www.youtube.com/watch?v=BKUCU15KqK8

Cam’ron – girls http://www.youtube.com/watch?v=6co1jUfzn5k

Jay-z – girls (le vilain copieur) http://www.youtube.com/watch?v=LUg7G3CPos0

Aelpeacha J’L’tismé – tiens moi au chaud remix http://www.youtube.com/watch?v=ENngN0Ue1ys

Les Sages poètes de la rue – veux tu coucher http://www.zshare.net/audio/5562689860bf0306/

Expression Direkt – macho http://www.zshare.net/audio/5562696811a776d8/

Orelsan & Gringe – st valentin http://www.youtube.com/watch?v=a2j1BLL0cpg

ce que veulent les stars du X pour la st valentin – http://fr.asylum.com/photos/ce-qu-elles-d-sirent-pour-la-st-valentin/1333260/

6 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Dans mon club des métaphores 2 On recrute

Ça y est , Rohff et Sinik ont trouvé les locaux adéquats pour y ouvrir leur club des métaphores. Ainsi tous les rappeurs forts en métaphores viendront dans leur club et nos deux compères pourront les écouter parler en toute discrétion et comprendre ce qu’est une métaphore. Ils s’occupent pour le moment de recruter le personnel :J’suis l’physio de la boîte, celui qui guette les chattes. Celui qu’on paie et qui emmerde le monde quand ça lui chante…

Rohff -D’abbord il nous faut un videur. Pour pas qu’il laisse passer les rappeurs pas métaphoriques.
Sinik -Je suis pas sûr là…

Rohff -Non mais nous on est les patrons ils nous laisseront passé.

Sinik -Ah cool ! Ce qui serait bien c’est que dans notre club nos videurs résistent aux balles man !

Rohff -Tu veux pas des robots, non plus ? Parce que personne ne peut faire ça.

Sinik -Ah bon ?

Rohff -Je te jure !

Sinik -… Attends… Je réalise.

Rohff -Ah non !! Si tu ramènes James Blunt je sors ma pelle !

Ikbal -Ça y est Hous’ j’ai passé l’annonce dans le journal.

Cherche videur pour club, de préférence comme tous bons videurs : qui en impose, black, gros, chauve, sans pitié, calme, serviable et fou dangereux.

Les candidats ne se font pas attendre, Mélopheelo arrive dans le club. Rohff, Ikbal et Sinik sont assis derrière une table, façon jury de pop star.

Melo -Je suis le physio de la boite, celui qui guette les chattes. Celui qu’on paye et qui emmerde le monde quand ça lui chante.

Rohff -J’aime bien mais t’as l’air trop gentil. On veut un vrai fou.

Melo -Ok… Pas de problème, je comprends… Je vais retourner taffer sur mon album solo…

Rohff -Tu nous apitoieras pas, cherche pas.

Ikbal -T’es dur là Hous’. pas green…

Melo -Au fait, mon frère est là.

Sinik -Oh nooooooon !! (il se cache sous la table)

Zoxea entre -Mais t’es con ? La table est en verre, je te vois…

Sinik -Vas-y j’écoute pas les rappeurs morts moi !

Rohff -Tupac, Biggie ? Tu les écoutes pas ? Ceci explique cela…

Ikbal -C’est quoi cette histoire ?

Sinik -Il a fait un morceau ‘Pierre tombale’ où il dit que je suis fini. Et moi pour les contrer j’ai fait ‘De tout là haut’ dans la foulée. Un morceau où je dis que je suis mort. C’est pour ça que je dis que j’écoute pas les rappeurs morts…

Rohff -…

Ikbal-…

Zoxea -…

Melo -…

Rohff -Hachek ! Au risque de me répéter, t’es si con que ça ??

                                                                               —-Sinik est un con—-

Ensuite, c’est au tour de Monsieur Oxmo Puccino de faire son entrée majestueuse.

Oxmo -Et oui c’est moi, c’est moi, c’est moi, c’est moi ! Applaudissez moi, sez moi, sez moi, sez moi !

Rohff -Qui, qui est dans la plazza ? Qué, qué passa ? Houlà là ! Mais c’est quoi ça ?

Oxmo -On m’appelle Yeah ! Mais je peux également vous interprétez l’un de mes rôles les plus populaires à la scène, j’ai nommé : le Black Popaye !

Rohff -Ça veut dire que tu viens pour la place de videur ?

Oxmo -Bien évidement entendu ! Je suis comme qui dirait prêt à me remettre aux épinard si j’ose dire… Ah ah ah ! Elle est bien bonne celle là. ce que je suis drôle.

Ikbal -Les épinards c’est green !

Oxmo -Niii, N’y touche pas enfoiré !

Ikbal -Euh… OK.

Sinik -Il a l’air complètement cinglé.

Rohff -Tant mieux, on le prend.

(Mais c’est alors que le Célèbre Bauza arrive en faisant de grands gestes avec ses mains)

Oxmo -Que dis tu Black Bernardo ? Le sergent Garcia fait des siennes ?

Bauza agite les bras.

Oxmo -Allons-y ! Lo siento señores pero el deber llama me ! Black Desperadooooooooo !!!

Et Oxmo s’en va en chantant enfilant la cape, le chapeau et le masque noir que lui tend Bauza qui le suit de près.

Rohff -Dommage.

Sinik -Tu crois que le Garcia, là, c’est le même que Massimo Garcia ? Parce qu’hier encore dans mon club je lui vendais des garcis.

Rohff -Ouais ouais ouais… Sauf que Massimo il s’appelle Gargia, pas Garcia, andouille…

Un nouveau pénètre les lieux, il est imposant, black, gros et il a l’air très serviable peut-être un peu trop.

Rohff -Non, désolé, ça va pas être possible. T’as l’air sympa pourtant et même sûrement trop sympa. T’as trop de swagg qui aura peur de toi ?

Driver -Zut, ça avait l’air bien pourtant, pouvoir laisser passer toutes ces gentes dames dans leurs plus belles robes.  Bon bah je vais retourner au Nibard Bar, tu peux me trouver dans le club comme 50 Cent sauf que mes groupies sont moches et ont mauvaise haleine.

Rohff -Myspace groupie ! C’est pas Fifty que je fuck !

Ikbal -On va voir ce qu’on peut faire, comment tu t’appelles ?

Driver -Je suis Driver, le conducteur de ces dames en solo.

Rohff -Bah tu feras voiturier.

Sinik -Ah ah ! Comment il fera si des gens viennent en smart ? Il rentre pas dedans. ah ah !

Rohff -… Les blagues sur le physique c’est nul. t’aimerais qu’on se moque de ton regard de chien battu, de ta tête de cul ou de tes oreilles en débouche-chiottes ? Sans parler de tes fringues… Et puis personne ne viendra en smart dans mon club, bouffon.

Sinik -Je suis désolé.

Driver -C’est rien. Tu me donneras le numéro personnel de Vitaa en échange. En plus j’ai même pas le permis je rentrerai pas dans les voitures, je les pousserai.

Sinik -Tu penses toujours que je suis un con ?

Rohff -Bah oui.

 

Pensant qu’il ne trouverait pas mieux, ils allaient remballer, quand un inconnu correspondant parfaitement à la description fait son entrée. Cet homme avec énormément de présence était à la fois rassurant et inquiétant. La folie se lisait dans son regard pourtant posé.

Rohff -Attendez les gars, rangez pas tout. Juste le temps qu’on compte un, deux, trois, quatre, qu’apparaisse le nouveau mac.

Lalcko -Non, c’est mon pote Mac. Mon nom à moi c’est L.A.L. Lalcko. C’est comme ça qu’ils m’ont appelé. Vous voulez un videur, je vais les vidé.

Rohff -Tu fais zizir. Qu’est-ce qui te fait penser que t’as ce qui faut pour faire un bon videur ?

Lalcko -Il y a trois choses qui peuvent changer le cours d’une soirée : Les actes héroïques quand je vire des mecs armées, les grandes décisions quand je laisse passer des belles filles et les erreurs décisives quand un videur laisse passer des petits cons, ce qui n’arrivera pas. Parce que je leur dirai ce que Samuel Eto’O a dit à Henry : Respecte ton couloir !

Rohff -Il me plait bien lui.

Lalcko -Mais n’oublie pas qu’un grand gérant est esclave et que ses habitués sont libres.

Rohff -Ma position nécessite beaucoup de self contrôle, on est d’accord.

Sinik -Ouais mais est-ce qu’il est fort en métaphores lui ?

Ikbal -Ouais. Est-ce qu’il est green ? Dis une métaphore pour voir.

Lalcko -Ici on voit tous Samy à la défense et Rohff à l’attaque.

Rohff -Frais ! Personnellement j’adore ! On continuera de soutenir le PSG même relegué.

Ikbal -Green !

Sinik -J’ai pas compris…

Lalcko -en fait c’est simple, c’est une référence au foot. On voit Samy Traoré à la défense, tout simplement parce qu’il est défenseur et Rohff à l’attaque pour son côté buteur dans le rap Français. Et pour l’anecdote, Samy c’est aussi le prénom d’un pote qui est dans la finance et avec mes amis on le voit bien travailler à la défense. J’avais dis ça sur la compilation 94.

Rohff -T’es du 94 en plus ? Green ! t’es d’où ?

Lalcko -De la ville mère, Créteil. En passant par Yaoundé où les menottes n’ont pas de clefs. Je me souviens aussi de la place de l’hôtel de ville à Rouen.

Ikbal -Green ! Nous aussi on est à Créteil maintenant.

Sinik -Moi je suis des Ulis, fils des bergères.

Rohff -T’es surtout un plouc.

Sinik -Bah Thierry Henry aussi il en vient. Tu lui dirais que c’est un plouc à Thierry henry ?

Lalcko -Respecte ton couloir.

Ensuite Lalcko essaye d’expliquer à Sinik le sens de phrases telles que « Les phrases que je leur dit portent des armes dans les rues de leur mémoire. » mais là ça devient extrêmement long parce que Sinik a beaucoup de mal à saisir.

Bonus :

Les sages Poètes de la Rue & Gary ‘Mudbone’ Cooper (AKA un mec que tu connais pas) « Les gangsters boivent à l’oeil » http://www.megaupload.com/fr/?d=7E4Y4E3V

Oxmo Puccino « Black Popaye » en live http://fr.youtube.com/watch?v=kXf9tUJXs9M

Le blog de Driver, le blog le plus green de tous les rappeurs Français http://driver-officiel.skyrock.com/

Lalcko « Toutes options » http://www.megaupload.com/fr/?d=Y56U8QVP

6 Commentaires

Classé dans booba & rohff sont sur un bateau, Dans mon club des métaphores