Archives de Tag: westeux

Saturday night bâtard

Alors pour ceux qui se demanderaient, ce papier c’est une commande en fait. C’est pas qu’on a écouté le son hier et qu’on a écrit super vite. Non. Ça fait un mois qu’on l’a, c’est juste qu’on avait rien foutu avant.
Mais on a su mettre ce temps à profit pour mener une réflexion ethnologique sur les modes de vie de certaines peuplades. Enjoy.

Seno – ah, salut Joe, content de te voir
Joe – salut, mimil.
Seno – non, moi c’est Seno, le sale blanc bâtard.
Joe – ne sois pas si dur avec toi-même, négro.
Seno – non mais Sales Blancs, c’est le nom de mon groupe.
Joe – mais oui, tu as un groupe, ben voyons. et vous êtes tous des sales blancs. c’est ça… toi t’as pas besoin de drogue en fait.
Seno – c’est pas pour ça que je t’ai appelé. Je me suis dit que j’allais faire tourner des sons gratos, un peu comme mon fils quand il a lâché sa webtape et…
Joe – T’as un fils ?
Seno – Ouais.
Joe – Dis lui de pas traîner dans mes pattes, je risquerais de lui proposer de la came.
Seno – C’est une phase de Booba ça.
Joe – C’est surtout un réflexe.
Seno – bref, j’ai pensé qu’on pouvait remixer le son B.M.F (il lance l’instru).
Joe – tu veux rapper sur Jour de paye de Booba ? C’est pas super original…
Seno – mais non, c’est un son de Rick Ross…
Joe – Bien sûr, Rick Ross reprend des beats à Booba. T’as définitivement un problème toi.
Seno – t’occupe. L’idée c’est qu’on parte sur des couplets plutôt crus, rue, tout ça.
Joe – fallait le dire tout de suite mimil.

Et ni une ni deux, Joe pose son couplet.

Seno – c’est pas mal du tout. Par contre y’a un truc que je capte pas. La phase où tu dis que t’as les pieds sur le bureau, le rap français sous le bureau.
Joe – ouais ?
Seno – bah comment c’est possible que le rap te suce si t’as les jambes sur le bureau.
Joe – c’est un truc de renoi, ça. Tout est dans l’appui sur les genoux et les adducteurs. c’est pas plus surprenant que toi qui te vois en Mesrine ou en Ferrara au refrain.
Seno – bah quoi ?
Joe – tu connais beaucoup de gens qui rêvent d’être mort ou en taule à perpèt mimil ?

Soudain, la porte du studio s’ouvre sans prévenir. Comment une porte pourrait prévenir de quoi que ce soit ? C’est pas la question.

Myssa – alors ça parle de gangsta ? C’est une mission pour Myssa !
Joe – mais qu’est-ce que tu fous là ?
Myssa – j’ai entendu que ça parlait de putes, de guns, je suis venu.
Seno – Attends, là. T’es venu en 4e vitesse jusqu’à Evreux parce que t’as entendu un son gangsta depuis Grigny ? Ça n’a aucun sens.
Myssa – j’ai un 6e sens pour tout ce qui est OG. Ça ne s’explique pas, c’est comme ça c’est tout.
Joe – c’est cool, plus on est de négros plus on rit.
Myssa – enfin pour être exact, moi je suis métis.
Joe – à la fois un sale blanc et un négro sale.
Seno – balaise.
Joe – non seulement tu dois être fort au basket mais en plus tu connais tous les épisodes de Friends par coeur.
Myssa – c’est des clichés ça.
Seno – Myssa, on va prendre des photos pour immortaliser le truc. Va chercher ton béret et ta cravate.
Myssa – j’en ai pas putain de merde. Je porte des bandanas et des sweat capuches moi.
Seno – pour la dernière fois tu es à moitié blanc ! T’as forcément un béret.
Joe – comme à la fin de ce clip par exemple.
Myssa – fait chier…
Joe – et tu dis que t’as bac + 5 aussi.
Myssa – et ?
Joe – et alors t’es blanc.
Myssa – je suis aussi Camerounais.
Joe – alors t’as pas bac + 5.
Myssa – …

Seno pose son couplet.

Seno – alors ?
Myssa – frais !
Joe – non.
Seno – comment ça, non ?
Joe – tu dois rapper lentement. Ou alors tu vires mon couplet, j’ai pas envie de passer pour un con.
Seno – je vois pas le rapport.
Joe – tu m’avais pas prévenu pour les roulements et tout ça. Pour moi un rappeur blanc ça rappe pas comme ça. Ça rappe comme Cross.
Seno – non mais c’est pas une règle non plus. Surtout que moi j’ai grandi chez les westeux, j’ai pris leurs trucs.
Myssa – comme Mowgli dans Le Livre de la jungle.
Seno – …
Joe – …
Myssa – en tout cas moi je ferai des roulements. C’est pas négociable, je sais pas faire autrement.
Joe – normal, t’es à moitié noir. Mais Seno il a pas d’excuse.
Seno – la journée va être longue…

Seno, Joe Lucazz, Myssa – B.M.F. (mp3)

et bonus parce qu’on l’aime bien, Myssa – amuse gueules (webtape best-of)

1 commentaire

Classé dans saturday night bâtard

Sylar 2.0

Youssoupha est le nouveau Sylar, sa mission devant les hommes et de trouver ceux qui ont pompé son style et de leur dire « c’est pas bien » afin qu’ils ne recommencent plus jamais.
Il va maintenant s’attaquer à Papillon, cet infâme rustre bridé et bandané qui a osé s’appeler Papillon depuis des années alors que Youssoupha vient juste de sortir un son du nom de « L’effet papillon. »
Quelque part ça prouve bien que ce westeux adepte de G-Funk, de substances illicites et de putes est un imposteur.
En tout cas il en faut pas plus à Youssoupha, l’autoproclamé Morphéus au mic.

Youssoupha -Dis donc l’ami. Je sais que tu as depuis longtemps prévu un album qui s’appelle l’effet papillon.
Papillon – Tu m’apprends un truc, là.
Youssoupha – Et je tenais à te dire que j’ai déjà sorti un son de ce nom récemment donc tu es un copiteur et c’est mal, m’voyez ?
Papillon -Burbs ! Hic ! (oui, il est bourré) Attends t’es qui toi ? lâchez moi l’bandana !
Youssoupha -Youssoupha AKA Morpheus au Mic.
Papillon – … On va dire que je t’ai pas posé cette question et que t’as pas répondu. Alors écoute mon gars. Papillon, c’est mon blase. Depuis des lustres*. Je faisais un top single plein de gros mots et d’obcénités vendus à des milliers d’exemplaires avec Eddy Barclay dans mon clip quand toi t’avais même pas encore posé sur une compil de merde comme « Sachons dire non » ou que sais-je…
Youssoupha -Mais l’effet papillon c’est mon morceau, alors tu refais pas comme moi, copieur, c’est mal.
Papillon -Ouais mais moi c’est mon blase Papillon. Donc je l’écris avec un P majuscule dans mon titre « L’effet Papillon » et là t’es bien feinté. en plus l’effet papillon c’est déjà un titre de Benabar, et c’est aussi une émission sur Canal +. donc l’un dans l’autre, tu l’as dans le cul.

Youssoupha -Les rappeurs lancent des clashs pour s’égayer, mais dans le freestyle Hostile 2006, c’est pas Médine qui bégayait !
Papillon -Quoi ? C’est quoi le rapport ?
Youssoupha -C’est dans mon son « L’effet papillon » donc tu vois un peu le niveau. Si tu t’entêtes à garder le même nom que moi faudra être à la hauteur.
Papillon -Petit a°/ Il y a trop de gay dans ta phase. Petit b°/ Tu reproches à un rappeur d’en clasher un autre en envoyant aussi le même genre de pique de merde. Petit c°/ dans la version album de ton son tu censures toi même le nom de Kemi Seba que tu prononçais avec fierté dans la version qui tournait avant. Petit d°/ Si t’as fini de dire de la merde faut j’aille me saouler la gueule au Soleil et j’y vais en vélib parce que mon low-bike il est cassé.
Youssoupha – un low-bike ? c’est une abréviation pour stylo bic ? moi aussi ça me saoule quand ils se pètent, en plus t’as de l’encre partout et…
Papillon – toi je devrais te prêter mon dickies pour que t’aies du style. mais je suis pas sûr que ça suffise.
Youssoupha – j’ai déjà mon t-shirt « le rap c’est mieux maintenant », en combinant les deux ça va le faire.
Papillon – ah ouais ben non du coup. rends le dickies, il a pas mérité ça. Comment s’appelle ton album au fait ?
Youssoupha – Sur le chemin du retour.
Papillon – OK, bah le mien ce sera Destination ailleurs. Parce que si tu reviens je me casse.
Youssoupha -Ils seraient prêts à reconnaître la môme de Rachida Dati pour avoir des fafs !
Papillon -C’est de toi ça ?
Youssoupha -Ouaip !
Papillon -Putain de merde !
Youssoupha -C’est pas bien, c’est ça ? C’est ce que je me disais…
Papillon -Au contraire grosse tête. C’est vachement bien. C’est la preuve qu’en plus t’en es capable. T’es capable de faire de vraies punchlines, c’est donc toi qui décide sciemment de faire du vieux rap conscient.
Youssoupha -Le rap c’est pour éduquer…
Papillon – bon ben je vais être forcé de te demander de foutre le camp. Putain… Il a changé Youss de l’S-Kadrille…

Youssoupha -Pourquoi vous m’avez pas pris pour faire Bisso Na Bisso 2 ?
Passi -Parce qu’on a pris les mêmes que dans le 1 à part Mystik et que t’étais pas dans le 1 à la base.
Youssoupha -Oui mais moi je te parle du 2 à la base.
Lino -Mais nous on te parlait pas du tout à la base. On fait pas toujours ce qu’on veut.
Passi -Pourquoi on t’aurait pris ?
Youssoupha -Parce que je suis du Zaïre aussi et que…
Lino -Attends, ta gueule. Tcht ! je veux dire Chut ! Si on t’avait pris il aurait fallu prendre aussi tous les autres rappeurs Congolais qui sont meilleurs que toi. et crois moi y en a une chiée. Despo Rutti, Escobar Macson, Dry d’Intouchable, Maître Gims et j’en passe.
Passi -Et puis nous c’est plutôt le Congo de Brazzaville et toi t’es de Kinshasa.
Lino -Ouais enfin bon, si tu dois retenir qu’une seule raion, c’est surtout que t’es nul.
Youssoupha -Mais pourtant j’ai trop l’esprit Bisso. J’ai tout un tas de putes qui font des choeurs de merde dans mes refrains pour donner un côté africanisant tout ça dans mon nouvel album.
Lino -Mais qu’est-ce que ça à voir avec l’esprit Bisso ça ? L’esprit Bisso c’est juste qu’il faut niquer tout le monde !
Youssoupha -Qui ça ?
Lino -Mais tout le monde, bordel ! On a pas le temps de se poser des questions pareilles. Faut tous les détester !
Passi -Oui enfin non… Pas vraiment. À vrai dire le petit est plus proche de l’esprit de départ.
Lino -Tiens, bah commence par détester Passi. ça devrait être facile, même pour toi. Tout le monde déteste Passi.
Passi -Mais toi tu me détestes pas, t’es mon ami.
Lino -Je vois pas le rapport. T’as quand même fait la Star Ac.
Youssoupha -Moi j’ai fait Popstar !
Lino -Oh putain…

Youssoupha -J’ai fait un morceau où je parle à ma future fille que j’ai pas encore.
Lino -Ta meuf est en cloque et vous attendez une gnarde ? Pas de bol. Je connais ça moi aussi, je voulais un bonhomme mais j’ai eu une fille. Alors pour me consoler je hais mon futur gendre, ça aide.
Youssoupha -Non, non, moi c’est pas ça. Moi je parle à la fille imaginaire que je rêve d’avoir. Si je dois être papa je veux une fille.

Lino lui met une tarte dans la gueule.

Youssoupha -Mais t’en fais pas, pour mon futur gendre je sais déjà qui ce sera. Ce sera mon pote S-Pi. C’est mon rêve qu’il épouse ma fille.
Lino -C’est encore un ami imaginaire ce merdeux ?
Youssoupha -Non, c’est potentiellement le plus grand rappeur français de sa génération.
S-Pi -Au lit je suis un X-Man comme ill et cass. Illégal style de fille, tous les styles de bites, il régale !
Youssoupha -Avec un mec comme ça, ma fille sera entre de bonnes mains.
ILL –Mais ?!! Pourquoi il reprend une de mes phrases pour dire de la merde ? Qu’est-ce que je lui ai fait bordel ?!
Lino -Ah bah t’es là toi ?
ILL -Dés qu’y a une guerre et qu’on m’appelle, comme Machiavel j’acours. c’est ILL, la ville m’appelle !
Lino -Ouais… Et si on t’appelle pour un concert tu cours aussi ?
Youssoupha -Wahou ! C’est ILL ! ILL devant moi, c’est merveilleux. Je te kiffais trop à l’ancienne. Bien sûr t’étais pas aussi fort que Diable Rouge qu’était le mec le plus buzzé de Time Bomb mais t’étais fort aussi.
ILL -Oh putain ! C’est qui lui ?
Lino -Maintenant tu regrettes d’être venu.

Youssoupha -Le rap c’est novateur !
Lino -Ton rap c’est nos waters ? Pas faux…
Youssoupha -Non c’est pas ce que j’ai…
Lino -Mais ta gueule. c’est à cause de ton cheveux sur la langue, on comprend pas bien.
Youssoupha -Mais mon cheveux il fait pas mal prononcer les V ?
ILL -Faut fermer ta gueule quand même, par mesure de prévention.
Youssoupha -Mais toi aussi t’as un cheveux sur la langue.
Lino -Oui mais lui il peut se permettre de pas aller à un concert événementiel où tout le monde a payé pour le voir alors qu’il avait aucune actu et que ça lui aurait fait un buzz de ouf. Quelque part il peut tout se permettre.
Youssoupha -Tu veux savoir pourquoi j’ai un cheveux sur la langue ? Demande à ta pine-co !
Lino -Attends, bouge pas, je l’appelle. Allo ? Madame Bors ? Ouais c’est moi… Non mais je m’en fous de ça… Attend, tais toi j’ai une question… Quoi ? Non tu peux pas toucher à la réserve d’alcool du garage, c’est au cas où les Chinois nous attaque, ça. C’est des réserves ! Quoi ? Mais je m’en fous qu’il y ait plus de place pour la voiture, gare là dans le hall. Oui, j’ai une question. Pourquoi Youssoupha a un cheveux sur la langue ? Ah bah voilà ! On est d’accord ! Faut qu’il ferme sa gueule !!
ILL -Mouahahahaha ! Les cheveux sur la langue c’est comme le rap : c’était mieux avant.
Lino -Le rap c’était mieux avant ? Tu veux dire quand t’en faisais ? Quand tu te sortais les doigts du cul et que t’allais au concert où t’es sensé te produire ? Ouais c’était mieux, mais je la ramènerai pas à ta place. Tcht ! Tcht !

*Pour ceux qui voient pas qui est Papillon exactement, bande d’attardés, c’est le mec de Playa (c’est plage en Espagnol ça vient pas de player, faut tout te dire à toi, sale assisté de merde).
Si tu vois toujours pas qui c’est (c’est que déjà t’es un connard) c’est une espèce de vietnamien qui ressemblerait à n’importe quel vietnamien s’il était pas sappé en latinos.
C’est la preuve qu’en y mettant les moyens et avec un peu de goût, un asiatique peut s’acheter une âme sans forcément faire des TIG de plusieurs siecles en tant que Lutin du Père Noel après sa mort pour gagner le Paradis.
Un exemple pour tous. Mais faut pas que ça vous incite à faire pareil non plus.
Résumons nous pour les attardataires.
Latinos > Asiatiques
Et je ne m’appuie sur absolument rien.

Papillon – qui m’aime me suive
youssoupha feat S.pi – check de l’épaule
youssoupha – l’effet papillon
Bandana music feat OG Auteuil
si quelqu’un pouvait trouver de quel making off de film c’est tiré, il gagne un flamby.

79 Commentaires

Classé dans Le Sylar du rap Français