Archives de Tag: wesh on écoute ou quoi ?

HousnInception (intro)

Au sommet d’un building (ça c’est la classe), un homme est pensif. Il scrute un écran d’ordinateur. Après avoir parcouru certains comptes twitter et facebook, regardé certains clips et écouté certains sons, il pousse un long soupir. Puis il appuie sur un bouton d’interphone.

Le type – Suzanne, j’ai pris ma décision. appelez-moi l’équipe de choc.
Interphone – écoutez, pour la dernière fois, moi je suis le gardien du parking, et je n’ai aucune idée de quoi vous parlez.
Le type – ah merde. Autant pour moi.

Quelques heures après qu’il ait lui-même composé le numéro sur son téléphone (parce qu’on n’est jamais mieux servi que par sa main, ou ptêt parce que cet homme est profondément cinglé et que Suzanne n’a jamais existé), deux hommes, à l’allure patibulaire mais presque, entrent dans l’immense bureau. Parce que si t’es au sommet d’un building, c’est pour avoir un immense bureau, pas un studio de 25m2 avec des fientes de pigeons sur les rebords de fenêtre.

Le type – bonjour messieurs. Je vous ai fait venir parce qu’il y a une certaine affaire que je souhaite que vous preniez en main.
Kertra – faut tuer un pitbull ?
Le type – Hein ? Mais non.
Kertra – non parce que moi ça me pose pas de problème, simplement faut le dire maintenant quoi.
Weedy – nous prévenez pas à la dernière minute
Le type – Ecoutez, personne n’aura besoin de tuer qui que ce soit, encore moins un chien…
Kertra – un pitbull.
Le type – non mais de toute façon…
Kertra – Je m’attaquerai jamais à un caniche ou un chihuahua J’ai une réputation quand même.
Le type – Bref. J’ai besoin de vos services pour une mission très spéciale. Vous allez devoir implanter une idée dans le cerveau de quelqu’un. En vous infiltrant dedans ses rêves dedans sa tête.
Kertra – …
Weedy – …
Le type – Mais ne vous inquiétez pas, c’est un procédé qui est possible scientifiquement. En fait, on va injecter un produit à notre cible, puis on va vous injecter le même produit, et…
Kertra – ça a l’air laborieux et chiant. Vous avez qu’à dire que c’est de la magie ou une connerie du genre.
Le type – Ben… oui mais bon… la magie ça fait pas sérieux ni crédible
Weedy – on a dépassé ce stade depuis longtemps je pense. Surtout que vous avez un masque de Mickey sur la tronche.
Le type – C’est pour l’anonymat ça. Bon. Voici la cible. (il sort une photo)
Kertra – mais ?
Weedy – c’est ?


Le type – ça va, c’est Rohff, on va pas faire comme si y’avait du suspens non plus, c’est dans le titre de toute façon. Vous le connaissez bien, c’est un peu vous et vos potes qui lui avez mis le pied à l’étrier dans le rap, vous l’aimez bien et c’est réciproque, vous êtes donc les hommes de la situation.
Weedy – vous voulez qu’on lui fasse quoi ?
Le type – je veux que vous le fassiez redevenir comme avant.
Kertra – facile, ça. On lui pète sa dent et le tour est joué.
Le type – non, non, non. Je veux dire comme avant, comme il était avant. Avant d’accuser la météo quand son album vend pas, avant le feat avec Jena Lee, avant de clasher Booba tous les 4 matins sans jamais dire son nom, avant d’insulter la terre entière sur les réseaux sociaux. C’est le Rohff d’avant tout ça que je veux retrouver.
Weedy – ah ouais quand même.
Kertra – c’est vrai que c’est plus que tendu. Surtout si on fait face à des pitbulls surentraînés.
Le type – c’est pour ça que vous allez être aidés par un expert. D’ailleurs le voilà qui entre.
Orelsan – heu… salut les gens.
Weedy – c’est qui lui ?
Orelsan – en fait moi c’est orelsan. Vous m’avez pas reconnu sans doute parce que j’ai laissé pousser mes cheveux.
Kertra – et aussi parce qu’on sait pas qui t’es.
Weedy – en quoi il va nous aider dans la tête d’Housni ?
Le type – c’est un expert de tout ce qui est rêves et tout ça.
Orelsan – ah non pas du tout.
Le type – mais si. Les histoires de rêves imbriqués et de trucs complexes et cools c’est des trucs de geeks, et t’es le roi des geeks. En plus t’aimes les super héros, genre batman tout ça.
Orelsan – ouais mais je vois pas le rapport.
Le type – Batman a été réalisé par Christopher Nolan. Qui a aussi réalisé Inception.
Orelsan – …
Kertra – en fait vous avez juste appelé un type au hasard quoi.
Le type – possible, mais j’ai pas le temps d’en chercher un autre plus compétent, en plus j’ai déjà dépassé le budget.
Weedy – comment vous avez fait ? Parce que vous avez pas spécialement parlé de nous payer jusqu’ici.
Le type – Hé ho ! Vous avez vu où on est ? Le building ? La taille du bureau ? La fontaine à l’entrée ? C’est pas gratuit tout ça hein. Maintenant, partez, un hélico vous amènera à la cible.
Kertra – un hélico ? Mais rohff je sais où il crèche, c’est à deux rues d’ici.
Le type – écoutez, j’ai acheté un hélico juste pour l’occasion, alors faut quand même le rentabiliser un minimum.

Sur le chemin de chez Rohff. La Hous’House comme on dit dans le jargon.

Weedy – faudrait pas que ça nous prenne la journée non plus
Kertra – grave, on a notre dernier brako à préparer, j’espère que ce sera vite expédié cette histoire
Orelsan – ouais, j’ai pas envie de louper la rediff de Full metal alchemist.
Weedy – n’ouvre pas la bouche quand tu m’adresses la parole.
Kertra – moi je pense à un truc. Imagine que dans le rêve de Rohff où on va, à un moment, sans prévenir, tac ! On tombe sur un pitbull. Parce que le type a dit qu’on aurait pas à tuer de pit. Mais dans ce cas, est-ce qu’on doit…
Weedy – faut vraiment que t’arrêtes avec ça.
Orelsan – en tout cas il a bien changé Mickey Mouse, je trouve, surtout au niveau de la voix.
Kertra – …
Weedy – …

on the road again.

6 Commentaires

Classé dans housninception

Dead Buzz Walking 7

Après avoir roulé pendant longtemps, Doudou toque enfin chez les Sales Blancs.

Lil Thug – papa ! Y’a un buzz mort à la porte !
Doudou – mais bordel je suis dans le cinéma moi. Le cinéma ! vous voulez pas comprendre ça ?
Seno – excuse-le il savait pas
Lil Thug – pourquoi vous imitez la voix du chef Massaï de Arthur et les Minimoys ?
Doudou – putain de merde… je SUIS la voix de ce perso !
Lil Thug – c’est ça, et vous êtes aussi la voix de Moto Moto dans Madagascars 2 tant qu’on y est…
Doudou – tais-toi et monte dans la Doudoumobile
Lil Thug – c’est un scooter.
Doudou – il est toujours chiant comme ça ?
Seno – et encore, t’as pas vu comment il parlait de la poudre magique

Après que Doudou Masta ait mis quelques coups dans un mur pour se calmer, il part avec le petit thug sur la Doudoubécane (on coupe la poire en deux). Après une petite frayeur causée par une crise de Lil Thug (ils passaient devant l’élysée-montmartre, où Ja Rule donnait un concert exceptionnel, pas de pot), ils arrivent à destination.

Lil Thug – c’est chez toi là ?
Doudou – Non, d’abord je dois passer chez quelqu’un
Lil Thug – ah j’ai eu peur. ça pue sévère ici.

Parce que oui, une fois de plus (1) Doudou Masta doit composer avec des rappères toujours plus avides de buzz. Il avance donc avec Lil Thug dans une arrière-salle des plus louches, où un étrange bonhomme tape sur une mpc en agitant de temps à autres un cadavre de chat au-dessus. Qui est-il donc ? il est l’homme que l’on nomme…
 
Dj Sek – Doudou Masta San. J’ai sorti une compil où je me vante d’avoir été là au bon moment au bon endroit entouré de gens qui avaient du talent.
Doudou – Mais ça ne justifie pas du buzz, ça. Tu sais combien il en sort des compilations sur Time Bomb par an ?
DJ Sek – Oui mais moi j’ai fait partie de l’aventure. Hihihihihiiiii !
Doudou – T’as fait quoi, en gros ?
DJ Sek – C’est moi qui les ai signé sur le label.²
Doudou – Le label dont ils se sont presque tous barrés en mauvais termes ?
DJ Sek –Oui voilà.
Doudou –Parce qu’ils accusaient les autres de plus ou moins tenter de les arnaquer ?
DJ Sek – Oui voilà.
Doudou – C’est tout ? Pasqu’en fait ton problème numéro 1 maintenant c’est que tout le monde sait que t’as fait des pures prods, mais à l’heure actuelle les gens savent plus trop c’que tu vaux.
DJ Sek – non, ça c’est mon problème numéro 2
Doudou – c’est quoi ton problème numéro 1 ?
DJ Sek – je suis fourbe
Doudou – comment ça ?

L’honorable Kessey retire alors ses lunettes noires.

DJ Sek – Je suis asiatique
Doudou – oh putain !
Lil Thug – remet tes lunettes, ça devient dégueulasse là.
DJ Sek – Mais à time bomb, j’étais aussi un peu le patron. Et croyez-moi j’ai le sens de l’entreprise, je suis Chinois.
Lil Thug – T’es pas plutôt Cambodgien ?
DJ Sek – Ça intéresse qui ça ? Chine, Cambodge, c’est pareil. bref ! Je leur disais aussi quand censurer quelques mots trop vulgaire. Fallait bien un superviseur. Un contremaître sur la chaine de fabrique de paires de Ni… de fabrique de machin là…
Doudou – Musique ?
DJ Sek – on va dire ça. Par exemple j’ai dit à Booba de pas dire tout le temps « Biatch », que ça vendrait jamais.
Doudou – …
DJ Sek – Donc tu vois, Time Bomb c’est moi. L’album de Oxmo par exemple, c’est un peu l’album de Time Bomb.
Doudou – Mais c’est beaucoup l’album de Oxmo aussi…
DJ Sek –Si tu y tiens. Mais Time Bomb c’est moi !
Doudou – OK, ça justifie un tout petit peu de buzz en plus, mais c’est pas grand-chose. T’as pas des inédits de l’époque ?
DJ Sek –Bien sûr que si, j’en ai toute une chiée. Une armée en terre cuite d’inédits.
Doudou – Ah bah voilà ! C’est du bon ça !! Mets ça et c’est le buzz du siècle !!!
DJ Sek – Non.
Doudou – Comment non ?
DJ Sek – Je vais en mettre 3 ou 4 à tout péter. Je ressortirai les autres plus tard. Quand j’aurai de nouveau plus de thune. Faut pas mettre toutes ses boulettes de poulet sauté sur la même brochette, comme on dit chez moi. Hihihhihihihi !
Lil Thug – t’es obligé de rire comme ça ?
Doudou – Mais t’as pas peur que le public le prenne mal ? Je veux dire, t’as des morceaux extraordinaires que tu gardes jalousement et t’en sors à peine 1 tout les 5 ans.
DJ Sek – T’es un ouf, Doudou Masta San ?! Je sais bien qu’il faut manger la cervelle du singe quand elle est encore chaude, mais mon public c’est principalement des puristes. Et les puristes en rap Frinçais sont vraiment maboules. Les mecs sont nostalgiques d’une époque où Def Bond était l’un des plus gros vendeurs de singles en invitant Matt Houston. Ils en ont même fait des T-Shirts…
Doudou – Pas faux…

DJ Sek – L’âge d’or du rap, comme ils l’appellent eux même… Quand Booba était en taule, quand Rohff faisait des singles de merde pour se faire connaitre du grand public, quand Dany Dan sortait pas son solo, quand Casey sortait pas son solo, quand Nakk Mendosa sortait pas son solo qu’on attend toujours, quand on nous faisait croire que Marseille était la capitale du rap avec des groupes comme 3ème Œil, quand Daddy Lord C accouchait d’un solo pas du tout à la hauteur de son talent, quand Express D était tricar partout, quand TSN faisait des sons de malade dans l’indifférence générale, quand le lp des X-Men était boudé alors que Baccardi cartonnait, quand le blavog n’existait pas, quand Squat était considéré comme une référence en matière de rap engagé et d’écriture riche, quand Stomy est passé de très vulgaire à trop consensuel sans jamais trouver le juste milieu, quand absolument tout le monde se mettait à copier des instrus New Yorkaises avec 10 ans de retard et en moins bien pour pas que ça se voit et que quand Ärsenik tentait des tendances plus actuelles ils étaient traités de vendus. Enculés Américains impérialistes de merde !
Lil Thug – moi je vais bouffer un morceau, vous me prévenez quand c’est fini.
DJ Sek – Parce que là on parle quand même d’une époque où le public rap considérait que moins tu faisais de blé et moins tu faisais parler de ta musique, plus t’étais un bon petit gars qui n’en voulait et qui faisait avancer la cause… Parce que les mecs pensaient vraiment qu’ils défendaient une cause en ce temps là. Avec un message à faire passer. Mais alors, si le rap d’aujourd’hui est si mauvais que ça, c’est peut-être aussi parce que le message est très mal passé à l’époque. Ça faudra bien l’envisager à un moment. Si ils étaient si forts, comment et pourquoi ils ont laissé le rap Frinçais dans cet état, hein ? Hein ?! Je pose la question !
Doudou -… Euh… Oui… Peut-être…
DJ Sek – Alors les puristes, ils peuvent bien la ramener, j’en ai rien à foutre ! Qu’ils achètent mon disque comme les mange-merde qu’ils ont toujours été. Je leur chie à la gueule à tous ces empaffés ! Ils vont même me remercier, ces cons là, tu verras.
Doudou –Mais, et les artistes dont tu sors des inédits, ils touchent quelque chose là-dessus ?
DJ Sek –C’est là que ça devient très grand. Je ne leur demande absolument pas leur avis, j’ai tous les droits, gros. Je représente l’âge d’or du hip hop, Doudou Masta San. Alors qu’ils me sucent tous mes boules de litchi à genoux ! Je représente une époque où y’avait pas tous ces enculés d’internet qui téléchargent les albums ! Moi j’aime les cons quand ils achètent mes disques. Faut arrêter le téléchargement illégal ! Eux mériter la torture ! Ihi ihi !
Doudou – Ouais, faire le flic c’est hip hop…
DJ Sek – Toi tu aurais pas tenu bien longtemps en Chine, Doudou Masta San.

Une fois sorti, Doudou Masta retrouve Lil Thug juste devant.

Lil Thug – y’a quand même un truc de bizarre
Doudou – quoi ?
Lil Thug – j’ai un tonton, il s’appelle papillon, il est aussi cambodgien, comme ce type…
Doudou – et ?
Lil Thug – bah il s’est pourtant jamais comporté en trou du cul dégénéré.
Doudou – cette histoire doit t’apprendre qu’il ne faut jamais généraliser.
Lil Thug – ouais, les asiatiques sont pas méchants au fond et…
Doudou – je t’arrête tout de suite, c’est les cambodgiens qui sont pas tous méchants. Tous les autres, tu t’approches pas d’eux. Jamais.
 

(1) achète le maxi, t’auras le remix en bonus
 
(²) El Blavog quiere decir que DJ Sek hizò buenos beats a pesar de todo. Pero lo haremos en español. Màs reglo !

Alors on va nous dire pourquoi tant de haine sur les chinois ? parce que les japonais sont bien trop flippants : http://acidcow.com/pics/8344-only-in-japan-97-pics.html

Seno – Rap à l’eau
Lunatic – freestyle dj sek
Lil Thug – Spootnik
Oxmo Puccino & Dany Dan – J’Rappe Pour Rien (DJ Sek)
Mr JL, Prodige, Al, Rocé, Le Bavar – Classic antidote Remix (DJ Sek)
SAV – et les chinois !
Lil Thug – spring break mixtape

597 Commentaires

Classé dans dead buzz

gestion de la colère (1ère séance)

 

De nombreux rappeurs s’affichent régulièrement non pas dans la section culturel/musique des grands quotidiens nationaux, mais dans la rubrique faits divers, même en été.

ça tient à 2 trucs :

1) les journalistes sont des fils de pute qui retiennent que les mauvaises choses et pis c tout

2) les rappeurs sont un chouia trop nerveux par moment

les pires d’entre eux ont donc été contraints par leur maman de suivre un stage de gestion de la colère, une thérapie de groupe menée par le plus calme d’entre eux.

 

 

Solaar – salut sali salaud c’est solaar ! alors si vous êtes là c’est pasque vous avez tous un point commun. vous avez une ptite idée de c’que ça peut être. une suggestion, Kertra ?

Kertra   – j’écoutais pas

Joey     – le point commun c’est qu’on t’aime pas.

Rohff    – on est victime de jalousie ?

Booba   – moi je suis là juste pour me faire du buzz

Rohff      tu m’étonnes t’as fait un sale flop

Booba  – ouais mais moi j’suis plus riche que toi

Rohff    – docteur, j’ai droit à ma pelle ?

Solaar – Non ! vous vous calmez tous les 2. votre point commun c’est que vous avez du mal à gérer un sentiment humain auquel chacun est confronté. je vous donne un indice : c’est dans le nom du stage, suffit de lire la pancarte derrière moi.

LIM    – pasqu’en plus on doit lire ? c’est quoi ce stage de merde ??

Solaar – alors je veux que tous vous souhaitiez la bienvenue à un nouveau venu : Ahmed Koma.

Tous   – Bonjour Ahmed Koma !

Solaar – maintenant Koma tu dois dire « bonjour je suis Koma et je ne sais pas gérer ma colère »

Koma – c’est hors de question ! je n’ai rien à foutre ici moi !

Solaar – pourtant je lis dans ton dossier que tu as débarqué dans une fnac *

Koma – c’est pas moi ! quoi à chaque fois que y’a un problème en fnac vous allez m’accuser ?

Solaar – tu as été filmé par les caméras de surveillance, regarde, on te reconnaît facilement à l’écran

Kertra – ah oui c’est toi là

Koma – vous dites ça juste pasque c’est un arabe ! rien ne prouve que c’est moi.

Solaar – regarde ce passage, là t’es en train de hurler que tu t’appelles Koma & que les cd de la scred sont pas assez mis en avant.

Koma – je vois pas ce que ça prouve.

Solaar – …

Koma – et même en admettant, ça devait être l’alcool. moi j’y suis pour rien.

Solaar – ça s’est passé à 11h du matin.

LIM    – je vois pas le rapport par contre.

Koma – oh ça va hein ! c’est un pays libre ici ! on est où là, au purgatoire ?

Booba – faut en parler avec ta bouteille de jack

Rohff  – de toute façon il a bien raison ! les vendeurs ils boycottent, coup de pelle dans la gueule gros !

 

 

Solaar – quant à toi LIM, j’ai cru comprendre que tu avais eu un différend avec une personne âgée ?

LIM  – non, pas du tout.

Booba – je crois qu’il parle de…

Zoxea – je suis pas une personne âgée !

Solaar – tu n’es pas dans ce stage non plus. attends à la porte, et quand Salim le sentira, il sortira & te présentera ses excuses pour votre altercation.

LIM     – mais on n’a jamais eu d’altercation, je lui ai juste niqué sa mère.

Solaar – …

Kertra – c’était pourquoi au fait ?

LIM    – ben attends il a osé dire dans un son qu’il était le king de boulogne.

Solaar – alors que c’est toi le king c’est ça ? oui, c’est classaclassique, TI & ludacris ont eu le même…

LIM    – ah non non, personne n’est le king.

Solaar – heu… mais alors pourquoi tu l’as pris pour toi ??

LIM     – dans le doute, je le prends toujours pour moi

Booba – et quand dany ou moi on dit qu’on est le pape ou le duc, tu prends ça comment ?

LIM   – vous avez dit QUOI ???

Solaar – gestion de la colère, salim ! gestion ! écoute le son de ma main et regarde ma voix ! tu te calmes, doucement…

(il l’hypnotise)

Koma – bon moi vous me signez ce certificat comme quoi j’ai suivi le stage comme ça je peux me tirer.

Solaar – ça m’est imposso-impossible, mon bon Ahmed

Koma – « mon bon Ahmed » ?!

Rohff – moi il m’appelle « mon cher housni », tu t’habitueras

Booba – moi c’est « l’élieKoppter » ou même parfois « supercopter », c’est insupportable.

Kertra – moi il sait pas mon nom donc il m’appelle pas, j’m’en sors pas mal.

 

 

 

Solaar – à moins bien sûr que tu ne prouves que désormais tu ne recommenceras plus ce genre de betabettyboop-bêtises

Joey   – moi je dis mieux vaut être colérique que de se prendre pour Ned Flanders…

Koma – mais si je peux plus m’en prendre aux gros vendeurs de disques comme la fnac, je fais quoi ? t-max c’est des potes à moi, je vais pas saccager leur shop…

Solaar – déjà je vais te faire parrainer par un ancien des alcooliques anonymes. il s’appelle Freko, il est très expérimenté. peut-être aussi devrais-tu remonter plus en amont la chaîne du disque & trouver les vrais fautifs.

Kertra – ouais fais comme moi, va traumatiser les boss des majors.

Koma – ceux qui me donnent autant d’importance qu’un mégot dans un cendar ?

LIM    – t’as tout compris (il se réveille dès qu’on parle de maltraiter les majors, ça fait partie du processus d’hypnose)

Koma – faut ptêt qu’on aille en bas de chez eux pour les menacer au fusil ! oué c’est pas con ça.

(il file).

Solaar – bon, encore un qu’on va pas tarder à revoir. j’espère que vous vous êtes nourri de cette expérience, on apprend toujours des erreurs des…

Joey – regardez les mecs y’a Eric Zemmour qui passe dans une décapotable dehors !

Kertra – préparez les molards !

Booba – j’ai un flash de jack, ça fera l’affaire.

Rohff   – et merde, je savais bien que j’aurai besoin de ma pelle ! c’est ta faute ça connard ! tu viens de Maison-Alfort et t’as toujours jalousé Vitry !

 

et tandis que Housni mettait une rouste à ce bon vieux Claude mc accompagné de LIM qui ne comprenait pas trop qui ils étaient en train de taper mais qui s’en foutait pas mal, aucun d’eux ne songeaient qu’ils avaient ainsi gagné une 2e séance… et sûrement une 3e.

 

Scred connexion – vivre de ma musique http://www.dailymotion.com/video/x61xx1_scred-connexion-16-vivre-de-ma-musi_music

Rohff extériorise sa colère http://www.youtube.com/watch?v=V9u39VcVNeE

Kertra & Weedy toujours pacifistes http://www.youtube.com/watch?v=ktAOrkCA-DM

Booba est très sociable, pédé http://www.youtube.com/watch?v=ajf-pjl4s6Y

le roi de l’humour en action http://www.youtube.com/watch?v=bVApFnc519M

là il fait la connerie de sa vie http://www.dailymotion.com/video/k1svB8gDcM2m7TVYNO
(à 12’50, et payez votre barre de rire…)
« Mes excuses » à la 14e minute : http://www.dailymotion.com/video/k7EN509AxeDCzVWtz1

* nous tenons d’ailleurs à remercier toutes les groupies/starfuckers/dickriders qui nous ramènent des anecdotes de merde et particulièrement celles qui bossent en FNAC.

28 Commentaires

Classé dans booba & rohff sont sur un bateau, gestion de la colère, sliphop