Archives de Tag: tout saigne

La phrase débile de la semaine 2

il faut bien l’admettre, on en a rien à carrer des élections et vous non plus, alors une nouvelle fois on va choisir une rime au pif ou presque et la décortiquer selon des critères arbitraires mais surtout complètement idiots.

« I NEED MONEY ! man on arrive et tout saigne, on casse la gueule à Bruce Wayne » (Sofiane, I need money)

Cette phrase pose problème à de nombreux niveaux. Il arrive que les rappeurs dérapent en egotrip, mais là ça va beaucoup trop loin. C’est dégueulasse de parler de Bruce Wayne comme ça. Non seulement il passe ses journées dans une cave à s’entraîner alors qu’il pourrait baiser de la pute de luxe en pagaille, mais en plus c’est un super héros. Ajoutons que c’est d’ailleurs le premier et le seul à avoir recruté un banlieusard rebeu de clichy-sous-bois comme acolyte. Il est cool Bruce. Mais c’est apparemment pas assez pour Sofiane et ses amis, qu’on imagine tous surentraînés et dotés de super pouvoirs, parce que sinon Batman tu le niques pas comme ça.

A MOINS QUE le fait qu’il l’appelle par son nom et prénom indique que le need money gang arrive dans une soirée mondaine, trouve Wayne en civil et le tape. Pour préserver son identité, il peut forcément pas montrer ses aptitudes de fighter, donc il se laisse faire. Le fait que le chœur hurle en début de phrase « i need money » peut aussi faire penser qu’il jalouse la fortune du milliardaire, et qu’il organise une vengeance.

Le contresens à ne pas faire : penser que « tout saigne » fait référence aux règles, ce qui pourrait signifier que quand il dit « on arrive et tout saigne » Sofiane se compare lui et ses potes à des menstruations. Ça n’a pas de sens, ce n’est pas flatteur et ce serait stupide.

notre hypothèse : comme beaucoup d’autres avant lui, Sofiane ne doit pas savoir que Bruce Wayne est en fait Batman, ce qui explique qu’il le prenne pour un bolos pété de thunes facile à défoncer.

l’idée bonus : se démerder pour foutre un name dropping de Bane, vu que ça rime aussi. Bane qui restera dans l’histoire comme le seul gars à avoir réellement cassé la gueule (et le dos) à Bruce Wayne, mais que personne ne connaît dans le grand public. Il y a fort à parier que les rappeurs frinçais attendront tous la sortie de batman 3 cet été pour commencer à faire des rimes dessus.

l’idée super bonus : dire « man on arrive et tout saigne, on casse la gueule à Lil Wayne », parce que
1) c’est plus réaliste et ça demande moins d’effort
2) ça fait appel à un antiaméricanisme primaire qui marche toujours très bien auprès du public frinçais
3) même si on aime bien Weezy, c’est quand même très drôle d’imaginer la scène, personnellement je visualise un lancer de nain comme bouquet final.

L’idée maxi bonus de la mort qui tue : se démerder pour citer Bane tout en gardant l’idée de tabasser Lil Wayne. Un combat qui serait sans doute le plus court de toute l’histoire de l’humanité puisque ça donnerait

ça :

contre ça :

Et comme tout combat inégal, c’est toujours très drôle à regarder.

Et ça c’est cadeau, ça me fait plaisir, c’est Sofiane et ses sbires qui capturent Fif dans leur repère secret de super-vilains. On voit que y’a un vrai potentiel niveau bd là, jusque dans la description de Booska-p en dessous de la vidéo : « univers sombre et mystérieux », on respecte à fond.

et ça ça prouve qu’on ne choisit vraiment pas ses homonymes :

A la semaine prochaine pour de nouvelles nanalyses croustillantes et inspirées.

3 Commentaires

Classé dans la phrase débile de la semaine, sliphop

Sylar 2.0

Youssoupha est le nouveau Sylar, sa mission devant les hommes et de trouver ceux qui ont pompé son style et de leur dire « c’est pas bien » afin qu’ils ne recommencent plus jamais.
Il va maintenant s’attaquer à Papillon, cet infâme rustre bridé et bandané qui a osé s’appeler Papillon depuis des années alors que Youssoupha vient juste de sortir un son du nom de « L’effet papillon. »
Quelque part ça prouve bien que ce westeux adepte de G-Funk, de substances illicites et de putes est un imposteur.
En tout cas il en faut pas plus à Youssoupha, l’autoproclamé Morphéus au mic.

Youssoupha -Dis donc l’ami. Je sais que tu as depuis longtemps prévu un album qui s’appelle l’effet papillon.
Papillon – Tu m’apprends un truc, là.
Youssoupha – Et je tenais à te dire que j’ai déjà sorti un son de ce nom récemment donc tu es un copiteur et c’est mal, m’voyez ?
Papillon -Burbs ! Hic ! (oui, il est bourré) Attends t’es qui toi ? lâchez moi l’bandana !
Youssoupha -Youssoupha AKA Morpheus au Mic.
Papillon – … On va dire que je t’ai pas posé cette question et que t’as pas répondu. Alors écoute mon gars. Papillon, c’est mon blase. Depuis des lustres*. Je faisais un top single plein de gros mots et d’obcénités vendus à des milliers d’exemplaires avec Eddy Barclay dans mon clip quand toi t’avais même pas encore posé sur une compil de merde comme « Sachons dire non » ou que sais-je…
Youssoupha -Mais l’effet papillon c’est mon morceau, alors tu refais pas comme moi, copieur, c’est mal.
Papillon -Ouais mais moi c’est mon blase Papillon. Donc je l’écris avec un P majuscule dans mon titre « L’effet Papillon » et là t’es bien feinté. en plus l’effet papillon c’est déjà un titre de Benabar, et c’est aussi une émission sur Canal +. donc l’un dans l’autre, tu l’as dans le cul.

Youssoupha -Les rappeurs lancent des clashs pour s’égayer, mais dans le freestyle Hostile 2006, c’est pas Médine qui bégayait !
Papillon -Quoi ? C’est quoi le rapport ?
Youssoupha -C’est dans mon son « L’effet papillon » donc tu vois un peu le niveau. Si tu t’entêtes à garder le même nom que moi faudra être à la hauteur.
Papillon -Petit a°/ Il y a trop de gay dans ta phase. Petit b°/ Tu reproches à un rappeur d’en clasher un autre en envoyant aussi le même genre de pique de merde. Petit c°/ dans la version album de ton son tu censures toi même le nom de Kemi Seba que tu prononçais avec fierté dans la version qui tournait avant. Petit d°/ Si t’as fini de dire de la merde faut j’aille me saouler la gueule au Soleil et j’y vais en vélib parce que mon low-bike il est cassé.
Youssoupha – un low-bike ? c’est une abréviation pour stylo bic ? moi aussi ça me saoule quand ils se pètent, en plus t’as de l’encre partout et…
Papillon – toi je devrais te prêter mon dickies pour que t’aies du style. mais je suis pas sûr que ça suffise.
Youssoupha – j’ai déjà mon t-shirt « le rap c’est mieux maintenant », en combinant les deux ça va le faire.
Papillon – ah ouais ben non du coup. rends le dickies, il a pas mérité ça. Comment s’appelle ton album au fait ?
Youssoupha – Sur le chemin du retour.
Papillon – OK, bah le mien ce sera Destination ailleurs. Parce que si tu reviens je me casse.
Youssoupha -Ils seraient prêts à reconnaître la môme de Rachida Dati pour avoir des fafs !
Papillon -C’est de toi ça ?
Youssoupha -Ouaip !
Papillon -Putain de merde !
Youssoupha -C’est pas bien, c’est ça ? C’est ce que je me disais…
Papillon -Au contraire grosse tête. C’est vachement bien. C’est la preuve qu’en plus t’en es capable. T’es capable de faire de vraies punchlines, c’est donc toi qui décide sciemment de faire du vieux rap conscient.
Youssoupha -Le rap c’est pour éduquer…
Papillon – bon ben je vais être forcé de te demander de foutre le camp. Putain… Il a changé Youss de l’S-Kadrille…

Youssoupha -Pourquoi vous m’avez pas pris pour faire Bisso Na Bisso 2 ?
Passi -Parce qu’on a pris les mêmes que dans le 1 à part Mystik et que t’étais pas dans le 1 à la base.
Youssoupha -Oui mais moi je te parle du 2 à la base.
Lino -Mais nous on te parlait pas du tout à la base. On fait pas toujours ce qu’on veut.
Passi -Pourquoi on t’aurait pris ?
Youssoupha -Parce que je suis du Zaïre aussi et que…
Lino -Attends, ta gueule. Tcht ! je veux dire Chut ! Si on t’avait pris il aurait fallu prendre aussi tous les autres rappeurs Congolais qui sont meilleurs que toi. et crois moi y en a une chiée. Despo Rutti, Escobar Macson, Dry d’Intouchable, Maître Gims et j’en passe.
Passi -Et puis nous c’est plutôt le Congo de Brazzaville et toi t’es de Kinshasa.
Lino -Ouais enfin bon, si tu dois retenir qu’une seule raion, c’est surtout que t’es nul.
Youssoupha -Mais pourtant j’ai trop l’esprit Bisso. J’ai tout un tas de putes qui font des choeurs de merde dans mes refrains pour donner un côté africanisant tout ça dans mon nouvel album.
Lino -Mais qu’est-ce que ça à voir avec l’esprit Bisso ça ? L’esprit Bisso c’est juste qu’il faut niquer tout le monde !
Youssoupha -Qui ça ?
Lino -Mais tout le monde, bordel ! On a pas le temps de se poser des questions pareilles. Faut tous les détester !
Passi -Oui enfin non… Pas vraiment. À vrai dire le petit est plus proche de l’esprit de départ.
Lino -Tiens, bah commence par détester Passi. ça devrait être facile, même pour toi. Tout le monde déteste Passi.
Passi -Mais toi tu me détestes pas, t’es mon ami.
Lino -Je vois pas le rapport. T’as quand même fait la Star Ac.
Youssoupha -Moi j’ai fait Popstar !
Lino -Oh putain…

Youssoupha -J’ai fait un morceau où je parle à ma future fille que j’ai pas encore.
Lino -Ta meuf est en cloque et vous attendez une gnarde ? Pas de bol. Je connais ça moi aussi, je voulais un bonhomme mais j’ai eu une fille. Alors pour me consoler je hais mon futur gendre, ça aide.
Youssoupha -Non, non, moi c’est pas ça. Moi je parle à la fille imaginaire que je rêve d’avoir. Si je dois être papa je veux une fille.

Lino lui met une tarte dans la gueule.

Youssoupha -Mais t’en fais pas, pour mon futur gendre je sais déjà qui ce sera. Ce sera mon pote S-Pi. C’est mon rêve qu’il épouse ma fille.
Lino -C’est encore un ami imaginaire ce merdeux ?
Youssoupha -Non, c’est potentiellement le plus grand rappeur français de sa génération.
S-Pi -Au lit je suis un X-Man comme ill et cass. Illégal style de fille, tous les styles de bites, il régale !
Youssoupha -Avec un mec comme ça, ma fille sera entre de bonnes mains.
ILL –Mais ?!! Pourquoi il reprend une de mes phrases pour dire de la merde ? Qu’est-ce que je lui ai fait bordel ?!
Lino -Ah bah t’es là toi ?
ILL -Dés qu’y a une guerre et qu’on m’appelle, comme Machiavel j’acours. c’est ILL, la ville m’appelle !
Lino -Ouais… Et si on t’appelle pour un concert tu cours aussi ?
Youssoupha -Wahou ! C’est ILL ! ILL devant moi, c’est merveilleux. Je te kiffais trop à l’ancienne. Bien sûr t’étais pas aussi fort que Diable Rouge qu’était le mec le plus buzzé de Time Bomb mais t’étais fort aussi.
ILL -Oh putain ! C’est qui lui ?
Lino -Maintenant tu regrettes d’être venu.

Youssoupha -Le rap c’est novateur !
Lino -Ton rap c’est nos waters ? Pas faux…
Youssoupha -Non c’est pas ce que j’ai…
Lino -Mais ta gueule. c’est à cause de ton cheveux sur la langue, on comprend pas bien.
Youssoupha -Mais mon cheveux il fait pas mal prononcer les V ?
ILL -Faut fermer ta gueule quand même, par mesure de prévention.
Youssoupha -Mais toi aussi t’as un cheveux sur la langue.
Lino -Oui mais lui il peut se permettre de pas aller à un concert événementiel où tout le monde a payé pour le voir alors qu’il avait aucune actu et que ça lui aurait fait un buzz de ouf. Quelque part il peut tout se permettre.
Youssoupha -Tu veux savoir pourquoi j’ai un cheveux sur la langue ? Demande à ta pine-co !
Lino -Attends, bouge pas, je l’appelle. Allo ? Madame Bors ? Ouais c’est moi… Non mais je m’en fous de ça… Attend, tais toi j’ai une question… Quoi ? Non tu peux pas toucher à la réserve d’alcool du garage, c’est au cas où les Chinois nous attaque, ça. C’est des réserves ! Quoi ? Mais je m’en fous qu’il y ait plus de place pour la voiture, gare là dans le hall. Oui, j’ai une question. Pourquoi Youssoupha a un cheveux sur la langue ? Ah bah voilà ! On est d’accord ! Faut qu’il ferme sa gueule !!
ILL -Mouahahahaha ! Les cheveux sur la langue c’est comme le rap : c’était mieux avant.
Lino -Le rap c’était mieux avant ? Tu veux dire quand t’en faisais ? Quand tu te sortais les doigts du cul et que t’allais au concert où t’es sensé te produire ? Ouais c’était mieux, mais je la ramènerai pas à ta place. Tcht ! Tcht !

*Pour ceux qui voient pas qui est Papillon exactement, bande d’attardés, c’est le mec de Playa (c’est plage en Espagnol ça vient pas de player, faut tout te dire à toi, sale assisté de merde).
Si tu vois toujours pas qui c’est (c’est que déjà t’es un connard) c’est une espèce de vietnamien qui ressemblerait à n’importe quel vietnamien s’il était pas sappé en latinos.
C’est la preuve qu’en y mettant les moyens et avec un peu de goût, un asiatique peut s’acheter une âme sans forcément faire des TIG de plusieurs siecles en tant que Lutin du Père Noel après sa mort pour gagner le Paradis.
Un exemple pour tous. Mais faut pas que ça vous incite à faire pareil non plus.
Résumons nous pour les attardataires.
Latinos > Asiatiques
Et je ne m’appuie sur absolument rien.

Papillon – qui m’aime me suive
youssoupha feat S.pi – check de l’épaule
youssoupha – l’effet papillon
Bandana music feat OG Auteuil
si quelqu’un pouvait trouver de quel making off de film c’est tiré, il gagne un flamby.

79 Commentaires

Classé dans Le Sylar du rap Français