Archives de Tag: stains

Dead Buzz Walking 6

Chez les Sales Blancs, on s’inquiète des hallucinations de Lil Thug. Entouré du Fou la merde et de Tombokarnage, Seno tente de calmer son fils.

Seno – va falloir que ces crises s’arrêtent fiston
Lil Thug – mais c’est pas moi ! C’est eux qui me parlent tout le temps !
Seno – qui ça eux ?
Lil Thug – les rappeurs au buzz mort ! Ils me poursuivent !
Seno – écoute, on en a déjà parlé. C’est dans ta tête tout ça. Quand le buzz d’un rappeur s’éteint, plus personne ne peut l’entendre. Regarde Harlem : une fois sorti du château magique, il a disparu de la surface de la terre.
Lil Thug – tu veux dire la starac ?
Seno – je veux surtout dire que faut stopper tes conneries. T’es plus un bébé maintenant.
Lil Thug – mais…
Seno – y’a pas de mais. Maintenant va dans ta chambre.
(lil thug part)
Le Foulala – tu sais, il serait peut-être temps de le mettre au courant…
Tombokarnage – ouais
Seno – hors de question. Il est bien trop jeune pour ça et… attendez c’est quoi ces bruits dans la chambre du petit ?

Lil Thug s’est enfermé dans sa piaule et repense aux événements étranges de la journée. Mais il est dérangé par un intrus.

James Izmad – et ça te dirait un feat ?
Lil Thug – ah ! Dégage de chez moi !
James Izmad – non mais attends. Ça fait des mois que je cherche quelqu’un qui peut me voir, et t’es le seul, donc tu vas m’aider. Tu sais qui je suis ?
Lil Thug – mais ouais t’es james izmad. T’as posé avec kery, puis sur plein de tapes, et même sur hostile 2006. et l’année suivante ton buzz est décédé.
James Izmad – non mais j’ai quand même sorti un album, t’es pas au courant ?
Lil Thug – mais PERSONNE n’est au courant, sale cinglé.
James Izmad – j’m’en fous. Mon heure n’est pas encore venue. Que tu le veuilles ou non tu vas me suivre et poser avec moi !
Lil Thug – non mais ça va pas ?! À l’aiiiiiiiiide !

C’est alors que Seno et ses deux compères défoncent la porte de la chambre et voient avec stupeur Lil Thug à terre, tiré vers la fenêtre par une sorte de force invisible. Un peu comme dans Paranormal activity, sauf que ce film pue la merde et que donc je l’ai pas vu.

Seno – oh putain ! Ça a déjà commencé !
Lil Thug – aidez-moi !
Foulala – mais comment ?
Lil Thug – enlevez-moi çaaaaaaaaaaa !
Tombokarnage – mais quoi ?
James Izmad – ils ne peuvent rien contre moi car ils ne peuvent me voir. Abandonne ! Et puis bon une bonne combinaison sur une prod d’un de mes potes ça peut…
Lil Thug – pitiééééééééé !
Seno – accroche toi fiston ! Et vous autres, écartez vous. Je te bannis de ma demeure, buzz ectoplasmique ! Ta place n’est pas ici !

Il sort alors un bocal de poudre vert foncé et en jette l’intégralité dans toute la chambre. James Izmad qui en a plein les yeux se met à hurler et tombe par la fenêtre (on voit le winner).

Seno – ça va aller fiston ?
Lil Thug – ouais, mais c’était quoi ça putain ?
Seno – tu as été victime d’une attaque de fantôme de buzz.
Tombokarnage – c’est le truc le plus con que j’ai jamais entendu*
Seno – ça sonnait mieux dans ma tête. Quoiqu’il en soit ma poudre magique…
Lil Thug – c’est du poivre
Seno – pas du tout, sinon on aurait tous les yeux qui piquent, alors que non
Lil Thug – ça c’est parce qu’on porte des lunettes de soleil en permanence
Seno – c’est une poudre magique ! Et elle a renvoyé le démon d’où il venait.
Foulala – et il est où maintenant ?
Seno – il est retourné dans les ténèbres, là où les buzz morts reposent en paix depuis la nuit des temps.
Lil Thug – pas du tout, il est en bas dans le jardin en train de ramper en hurlant parce qu’il s’est pété une jambe.

Seno – fiston, il est temps que nous ayons une discussion tous les deux.
Lil Thug – si c’est à propos du rhum, c’est Le Foulala qui m’a dit que je pouvais vider la bouteille
Foulala – hé !
Seno – non c’est pas ça
Lil Thug – si c’est pour les dvd porno, c’est Tomborkarnage qui me les a passés
Tombokarnage – c’est faux ! Et d’ailleurs il serait temps que tu me les rendes.
Seno – fermez tous vos gueules ! Et toi assieds-toi
Lil Thug – je pourrais pas d’abord m’enlever le poivre que j’ai dans les cheveux ?
Seno – c’est une poudre mag… oh et puis merde. Donc il y a un truc qu’on t’a jamais dit ta mère et moi, et qui est plutôt grave.
Lil Thug – ah ?
Seno – Ca risque de te choquer.
Lil Thug – oh.
Seno – c’est vraiment quelque chose que j’aurais aimé éviter.
Lil Thug – hmm.
Seno – Après, plus rien ne sera comme avant. Tu ne seras plus jamais le même et…
Lil Thug – faudrait vraiment accélérer, là, les gens attendent.
Seno – très bien. Tu vois, à ta naissance, il y a eu des complications. Ca a failli être très grave. J’en flippe rien que d’y penser.
Lil Thug – comment ça ?
Seno – eh bien… c’est dur à dire… mais ton buzz s’est arrêté quelques instants, jusqu’à ce qu’on puisse le ranimer. Tu as eu un buzz cliniquement mort pendant plus d’une minute
Lil Thug – QUOI ?
Seno – c’est la vérité. On t’a sauvé de justesse, mais tu as failli être un buzz mort-né.
Lil Thug – putain…
Seno – je sais, c’est toujours choquant d’apprendre des trucs comme ça. Et c’est pour ça que nous autres avons depuis fait voeu d’abstinence de buzz et vivons retiré de toute la superficialité de ce rap game.
Tombokarnage – et aussi parce qu’on a pas de buzz de toute façon. Jamais.
Foulala – moi j’en ai eu un jour je crois…
Tombokarnage – non mais tu vas pas recommencer avec ça. T’étais bourré, c’est tout.
Lil Thug – mais quel rapport avec le fait que je sois le seul à voir les…
Seno – j’y viens. Donc tu vois pendant la minute où ton buzz était cliniquement mort, tu as pu avoir un aperçu de l’autre monde, celui des rappeurs au buzz mort. Et c’est pour ça qu’aujourd’hui tu peux voir les êtres des ténèbres.
Lil Thug – ah ouais, un peu comme John Constantine
Seno – c’est un de tes copains de collège ?
Lil Thug – non c’est un film, avec Keanu Reeves en médium et…
Seno – non mais ho ! qu’est-ce que j’ai dit sur ce genre de film ?
Lil Thug – ah c’est vrai… « s’il n’y a pas de drive-by au bout de 30 minutes, change de chaîne ».
Seno – voilà. Maintenant prépare-toi, je sais exactement qui appeler pour régler le problème.

A l’autre bout de l’île de frince, un téléphone sonne.

Doudou – allo ?
Seno – c’est moi.
Doudou – je croyais qu’on était d’accord : il n’y a pas de livraison de buzz pour les westeux en france. C’est le seul pays au monde où y’en a jamais eu, c’est pas dur à retenir bon dieu.
Seno – j’appelle pas pour ça
Doudou – l’élu a été appelé ?
Seno – voilà
Doudou – tu as utilisé la poudre magique que je t’avais passée y’a des années ?
Seno – ouais, d’ailleurs est-ce que tu pourrais bien dire à tout le monde que c’est pas du poivre, non parce que moi personne me… allo ? Allo ?

Mais Doudou Masta a déjà raccroché et s’est mis en route. Le début d’une grande mission l’attend. Désormais, plus rien ne sera comme avant.

TOUBIKONTINEYOUD.

* il faut bien prendre en compte que celui qui dit ça, c’est le gars qui jouait le serial killer du film Cramé, le tueur qui enfonçait une banane dans le cul de ses victimes. donc en matière de truc con il s’y connaît.

Les Sales Blancs – Va te faire enculer (et ouais !)
4.21 – la la la
Le Foulala dans son meilleur rôle – Yuri Orlov
Tombokarnage – chien de guerre
Tombokarnage, pimpsi, mario rui silva & slap – Besoin de personne

109 Commentaires

Classé dans dead buzz

Wire & rap game (3)

wire01_web
encore et toujours, suite et fin et tout et tout, etc.
Bunk
Lino
plus qu’indispensable au tableau, un bourlingueur surdoué qui connaît le terrain, expérimenté, et alcoolique au dernier degré. il a de la bouteille, quoi (humour).

Omar Little

Mc Jean Gab’1
thug life, clash tout le monde, s’en bat les couilles de tout, destiné à être stoppé au bout d’un moment par des plus jeunes qui s’obstinent à le prendre pour une fiotte.

Kima

Ste Strausz
aussi rude & efficace que ses collègues, là depuis un ptit bout de temps, elle en a vu d’autres, tu vas pas l’attendrir comme ça.

Butchie

Black Jack
un vrai ancien, respectable et tout, mais qu’on a tendance à carrément négliger voire pire avec le temps.

Randy Wagstaff

Lil Thug
un père qui a un pied dans le game mais tu sens le mec gentil qu’a rien demandé à personne au départ.

Lester Freamon
JPS2
Jean-Pierre Seck
assez inégalable, que ce soit pour débusquer l’argent sale ou repérer le talent, tout est question de flair.

Slim Charles

dry-s-est-fait-connaitre-dans-la-mafia-k
Dry
« no offense, but I’m not a leader »
un soldat loyal qui n’a jamais aspiré à être le king mais qui sait fermer la bouche des merdeux quand il le faut. il a attendu longtemps son tour et là ça commence à être bon.

Orlando, gérant/couverture-du-club-Barksdale-qui-se-fait-arrêter-bêtement (saison 1)

Doc Gyneco
il a joué, s’est fait griller au bout d’un moment et, comme beaucoup malheureusement, a préféré trahir pour s’en sortir.

Nerese Campbell

nerese-campbell
Rama Yade
ambitieuse, opportuniste, haut placée, et on s’la taperait bien.

Kenard

Béné
une tête de tueur, tout petit et déjà terrifiant.

Thomas « Herc » Hauk
25G - CABOCHARD
25G
oui, on a sans doute déjà vu plus subtil dans le périmètre, mais efficace quand il le faut, toujours prêt à passer à l’action.

Howard « Bunny » Colvin

Dieudonné
l’homme par qui le scandale arrive. les avis sont très très partagés de chaque côté, on sait pas trop si ce qu’il a fait c’est bien ou mal, mais ses intentions étaient pas mauvaises à la base et il a pas mérité une telle chute.

et pasque le blavog est une dictature populaire, on écoute les commentaires. par contre on les lit pas.
wire-simpsons
Carcetti

Akhenaton
un idéaliste assez naïf au tout départ, que l’exercice & la soif du pouvoir ont rendu complètement nase et faux-cul en un temps record.

Norman Wilson

Le Rat Luciano
un mec pas con, doué, mais dont le sommet de la carrière sera juste dans l’ombre d’un troufion, cf plus haut.

Charles « the unit killer » Marimow, l’abruti-qui-dirige-la-major-crime-unit-après-Lester-et-foire-toutes ses-descentes (saison 4) Charles Marimow wire Boris McGiver
François Grosdidier
« He does not cast off talent lightly. He heaves it away with great force »
à force de prendre les mecs du bizness pour des gros cons, il a fait la plus lamentable attaque contre le game depuis longtemps, et maintenant il est retourné du placard d’où on l’a sorti.

Scott Templeton

alors oui, des mytho dans le rap y’en a, plein, et dans les journalistes encore plus. mais Scott, ce « jackass full of shit » comme Jimmy & Gus l’appellent affectueusement, méritait le haut du panier.

Malik “Poot” Carr

DJ Mehdi
après des années de charbonnage, convaincu que le game lui apporterait rien de plus à part des déceptions, il a pris ses distances, même si certains le considèreront un peu comme un lâcheur, il a fait son truc.

William Rawls
article_2403-MED-ZEMMOUR
Eric Zemmour
méprisant, agressif, anti-tout, c’est vrai qu’il parle mal à tout le monde, mais au final c’est vrai aussi que c’est un petit pédé.

Jimmy McNulty
Weedy
Weedy
ingérable, caractériel, buveur, problème avec l’autorité, des gosses sur les bras, mais un charisme & un talent qui fait qu’on l’aime bien quand même. même si le game l’a rejeté lui & son équipe, tu peux pas cracher sur ses faits d’arme.

tumblr_kv53mvMALJ1qzfmx7

24 Commentaires

Classé dans hors-sujet, politrique, série, sliphop