Archives de Tag: sous-titres

Déformation professionnelle

 

vous connaissez à peu près tous jack bauer. mais si, le mec qui meurt, ressuscite & sauve le monde 4 fois à raison d’un jour par an. alors d’un côté c’est tranquille comme emploi du temps, mais de l’autre il se fait chier tout le reste de l’année.

comment ce brave patriote gère-t-il son quotidien au jour le jour ?

on sait déjà qu’au restau quand le serveur lui déconseille un plat il prend ça pour un mot de passe et va torturer le chef cuistot pour savoir pourquoi il fout de l’anthrax dans la bouffe.

qu’aux toilettes quand un mec l’avertit « faites gaffe, y’a une fuite » il lui fout la tête dans les chiottes pour lui faire cracher d’où vient la fuite, qui est le traître et d’abord comment il sait tout ça.

 

jack – je veux une image satellite du Carrefour sur mon portable, j’entre dans la zone alimentaire dans 3… 2… 1. localise les compotes de pomme.

chloé – attention jack un employé arrive droit devant toi en poussant un chariot qui bloque le passage. tu vas être bloqué dans le rayon.

jack – trouve moi un autre itinéraire, j’ai pas beaucoup de temps.

chloé – il faut que tu tournes à gauche jack, dans 7 mètres exactement.

jack – reçu. non attends… BORDEL DE MERDE CHLOE

chloé – jack ?

jack – je peux pas passer. je répète je peux pas passer. c’est le rayon surgelé et chuis enrhumé. je vais tenter d’improviser.

 

le grand jack montera donc sur un caddie, sautera par-dessus un rayon sous l’œil blasé des employés qui en ont légèrement marre de ce demeuré qui revient faire ses pitreries semaine après semaine.

 

chloé – jack tu as les compotes & la viande ?

jack – oui c’est bon.

chloé – bon il manque plus que les conserves et… oh mon dieu

jack – quoi ?? quoi ???

chloé – reste où tu es, et surtout cache toi le visage, fais comme si t’étais occupé.

jack – c’est fait, mais qu’est-ce qui…

chloé – y’a une petite vieille qui passe. j’ai recoupé sa photo avec les maisons de retraite des environs. selon son dossier, elle a le profil type de la chieuse qui demande des services à tout le monde pour se faire porter ses affaires.

jack – même attraper des trucs en haut des rayons, l’accompagner jusqu’à la caisse, des trucs comme ça ??

chloé – oui, jack, même ça elle le demande.

jack – seigneur.

Allison Taylor – excusez moi jeune homme

jack – ah ! me touche pas saloperie !

Taylor –je veux juste savoir si vous pouviez m’indiquer…

 

mais jack étant paré à toute éventualité, il l’a déjà maîtrisée avec un taser, coupé l’oxygène de son cerveau en l’étranglant & mis un ptit coup de latte dans la gueule histoire de.

 

 

chloé – j’ai le fbi en ligne j’te les passe

jack – fait chier

larry moss – jack je vois à l’écran que vous avez pris un croque-monsieur, or je vois dans votre dossier que vous n’avez qu’un micro-onde chez vous. et mettre un croque monsieur au micro-onde est déconseillé et…

jack    on n’a pas le temps pour les questions d’éthique larry ! le temps presse.

renée – combien de plats à emporter allez-vous encore gâcher jack ? combien avant que vous réalisiez que vous mangez juste de la merde ?

jack – et vous, vous êtes prêts à supporter combien de visages de ménagères horrifiées devant des raviolis explosés dans tous les sens pasque le four soi-disant high tech n’était pas bien configuré ! ça bien sûr on y pense pas, aux victimes. des fois la bonne solution c’est juste la SEULE solution. au moins contrairement à vous je n’ai pas de la sauce au guacamole sur les mains et des brocolis sur la conscience.

 

l’agent Bauer arrive finalement à la caisse.

 

caissière – ce coupon de réduction n’est plus valide monsieur

jack  – QUOI ? appelez moi le responsable

 

Wayne Palmer le responsable de l’accueil écoutera donc patiemment ce client particulièrement lourd.

 

jack – j’ai besoin que vous validiez mon coupon de réduction.

Wayne – écoutez, je pense sincèrement que vous avez raison. mais cette décision ne dépend pas de moi

jack – alors appelez moi le président !!

Wayne – le pdg de carrefour ??

jack – c’est une priorité nationale, on a pas le temps pour vos conneries de bureaucrates.

 

 

Wayne appelle donc le pdg, et jack lui arrache le téléphone.

 

jack – monsieur le président, il est impératif que vous donniez votre aval pour ce document

pdg – mais vous êtes qui ??

jack – j’ai besoin d’une réponse MAINTENANT.

pdg – attendez c’est vous l’abruti qui saccage mes magasins ? je valide votre coupon mais vous vous barrez & vous revenez plus jamais hein !

jack – je suis prêt à me sacrifier s’il le faut

pdg – putain de taré…

 

Nina Meyers la traîtresse fera ensuite courir le bruit dans la file d’attente que jack a 11 articles alors que c’est une caisse réservée aux 10 articles maxi.

Alors que les frères Salazar, qui eux n’avaient pris que des tacos & des burritos (braves mexicains), deviennent menaçants, Tony Almeida se sacrifie en arrachant in extremis une boite d’épinards du caddie de jack, clamant que c’était la sienne depuis le début.

 

 

Tony – tout va bien jack, on va payer en 2 fois.

Jack – merci tony, t’étais pas obligé. mais après je te rembourse.

Tony – je ne sais pas si je dois accepter jack

Jack – tu n’as pas le choix

Tony sera ensuite pris par les vigiles du magasin et partira en hurlant « dites à ma femme que je l’aime ».

Chloé – il faut y aller jack, bientôt y’aura trop de circulation & les plats frais vont se réchauffer.

Jack – bien reçu. au fait vous pouvez me faire un sous-total ?

caissière – un quoi ?

jack – tu sais pas ce qu’est un sous-total ??

 

il la soulèvera de sa chaise en lui demandant qui elle est et ce qu’elle a fait de la vraie caissière avant de laisser tomber.

 

chloé – ok jack tu ne peux pas sortir par le parking, un certain Juma s’est garé n’importe comment et bloque l’accès.

jack – saloperie de sangalais, ils savent pas conduire. une autre issue ?

chloé – tu vas sortir par derrière à pied, mais attention : dès que tu tournes l’angle, il faut que tu sprintes 25m pour éviter les vapeurs toxiques des kebabs d’Habib Marwan. Après tu seras en lieu sûr et bill viendra te chercher.

 

Jack s’exécute donc, esquivant le perfide Turc et ses sandwich sournois.

 

Marwan – qu’est-ce qu’ils ont mes kebabs ?

jack – lâche moi toi, je ne négocierai jamais avec les turcs !

Marwan – les terroristes turcs sont pas pires que les autres hein !

jack – j’ai pas parlé de terroriste. juste de turc.

bill – attends jack j’ai une mauvaise nouvelle.

jack – quoi encore ?

bill – ce n’était pas la bonne liste. tu as repris celle d’hier. la bonne est toujours à la maison. on s’est planté depuis le début

jack – NOOOOOOOOOOOOOOON

 

et rebelote.

 

12 Commentaires

Classé dans cinoche, série, sliphop

Nous aurions pu

Chère et tendre Bushy. Ou plutôt ma petite ‘Bushy Cat’ adorée comme j’aimais à t’appeler.C’est le coeur gros que je t’écris cette lettre. N’y allons pas par quatre chemins, je pense que la nouvelle ne sera pas une surprise pour toi bien que, si tu es comme moi, tu as du vouloir nier l’évidence. Toi et moi ce n’est plus possible. Ces derniers temps ont été synonyme de changements dans notre couple et je m’en réjouis, sois en assurée.Tu mérites ce qui t’arrives. Tu as toujours été douée pour le rap, c’est ta passion, ce n’est même pas moi qui le dit mais Mad Izm et Jee2Tuluz, preuve s’il en fallait encore de ton talent naissant. Seulement les choses vont trop vite, je te revoie encore briller dans des vidéos avec tout ce que compte Toulouse comme rappeurs peu talentueux et au physique ingrat. Seul ombre au tableau, ce manque de style vestimentaire mais bon il ne fallait pas que tu brilles trop fort au milieu de tes copains les bouseux*. Je me rassurai donc en me convaincant qu’après tout ce manque de style n’était que la marque de fabrique de cette chère bonne vieille ville rose et sournoise. Depuis tu as fait ton petit bonhomme de chemin si j’ose dire (c’est super marant comme expression, paske t’es une gonzesse), tu es désormais sous la coupe de ce bon vieux Rohff et à ce titre donc, en quelque sorte la famille, l’hégérie de la marque Distinct. marque que tu arbores toujours hélas avec autant de non style : Pull à carreaux rose sous veste en cuir avec la sangle du sac par dessus le tout ornementé d’un joli chapeau à la Kyle (le Juif sournois dans South Park) mais en moumoute. Peut on faire pire ? Mais pour toi j’aurais tout supporté « et tu l’sais salope ! »

Car si tu as toujours autant de non style ce n’est plus le même. avant c’était le jeune fille qui devenait jeune femme, découvrant ses formes (je n’emploierai pas le terme d’aprenti biatch que des esprits chagrins m’ont rapporté, ce sont des sales jaloux de merde) bref la sexy attitude qui s’affirmait. Maladroitement certes, mais c‘était mimi tout plein. Aujourd’hui, exit cette politique de la sensualité, tu craches sur les filles qui en font autant dans tes freestyle. Pression de ton nouvel entourage peut-être ? J’ai eu du mal à comprendre mais j’ai fait des efforts, pour toi, pour nous, pour sauver notre couple. Complètement paumée, il n’y a qu’à entendre tes sons sur ton myspace, ton skyblog ou je sais plus trop quoi là. Dans « Rêve » tu te définiras « Ecorchée à vif comme Diams » et dans « Donc tu respectes » tu diras, je cite : « Kizito baise Diams. »… Alors que tu dédicaces Diams dans une chanson pour l’insulter dans une autre ne me dérange pas plus que ça. C’est surtout le fait que tu la dédicaces tout court que je ne comprends pas…

Dernièrement tu as tout de même réussi à me surprendre en teignant tes cheveux. J’apprécie les efforts que tu fais pour entretenir ma flamme et être blonde te va à ravir mais je crains pour la suite. Ton nouveau patron Rohff ne t’a-t-il pas expliqué qu’il fallait stopper la laque ? Que ça faisait fausse rebeuse, fausse black ? Parce qu’il est comme ça Rohff, il supporte pas. Il est allé voir Selim du 94 et il lui a dit « C’est quoi cette coupe ? Tu te prends pour Eminem ? » et coup de pelle dans sa gueule. Tu sais que rien ne l’arrête ce Rohff, il a dit à DJ Mehdi « Fuck la techno, c’est de la musique de drogué ! » et coupe de pele dans sa gueule aussi, paske faut pas conne-der. Il est super le programme anti drogue de Rohff, arrêter la techno et c’est bon. Mais je m’égare. Tout ça pour dire que tes tentatives de sauver notre couple de l’ennuie ne sont pas ignorés. Malheureusement, nous sommes devenus des etrangers l’un pour l’autre malgré toutes nos vaines entreprises pour rester proches. J’ai su que tout était fini entre nous quand tu as déclaré que ton morceau préféré du ‘Code de l’horreur’ (le dernier album de ton nouveau patron) n’était autre que ‘Sans amour’… Cet horrible chanson avec le vilain Speedy. Bouh Speedy ! cet affreuse voix qui homosexualise ce morceau comme pas possible mais le talent en moins, parce que c’est pas Elton John le castra là…

Ma petite Bushy, je suis venu te dire que je m’en vais, c’est fini. Sache toutefois que je ne te hais pas et ne te souhaite que du bonheur. Mais comme je ne saurais te souhaiter une vie privée heureuse désormais (ce serait déplacé) je te souhaite une carrière pleine de putain de bons sons dans ta vie professionnelle.

 

*Pour comprendre cette méchanceté gratuite justifiée envers Toulouse, la ville rose, ses députés en partouzes et ses usines qui explosent voyez plutôt la vidéo ci dessous. Vidéo à l’initiative d’Al Peco pour montrer les talents de cette ville. Et comme il est pas trop con Al Peco, il pose pas dedans et pourtant c’est le plus connu. À noter qu’il y a Billy Bats par contre, qui lui n’est pas connu alors qu’il n’est pas plus mauvais que son frère Dadoo (ex KDD) qui lui est connu (un peu).

 

 Le traditionel Myspace : http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=129104035

Aisni que le non moins traditionel blog : http://bushy-foolek-records.skyrock.com/

11 Commentaires

Classé dans hors-sujet, problèmes de couples, sliphop, soirée entre filles