Archives de Tag: Sonic

Sonic vs GTA

rappel des faits : charles hamilton est parfois présenté comme l’avenir d’un rap new yorkais parfois inégal qui se noie un peu plus dans sa propre merde à chaque nouvel album de jay-z/nas/busta rhymes/ex-bon rappeur de ton choix. au pire tu mets kanye west, même s’il est pas de new-york, même s’il a jamais été bon, personne t’en voudra.
à l’linverse, gucci est un mongol total sudiste trappeur coke etc, et si ses talents de rappeur peuvent faire débat, tout le monde s’accorde à penser qu’il n’est l’avenir de rien, ce qui le rend d’office beaucoup plus sympa. ajoutons que c’est le genre de joyeux luron qui patate une nana quand elle squatte trop la scène, alors que charlie est un ex-clodo gay friendly qui fait du son PFPF (Par les Fiottes, Pour les Fiottes) et dont le plus gros coup de buzz a consisté à se faire cogner par une copine à lui devant caméra.

Il était donc logique que le blavog les réunisse, pour le pire et pour le pire.

Charlie – non mais c’est arrivé une seule fois, ça va, c’est pas comme si…
Une fan – oh mon dieu charles hamilton et gucci mane !
Charlie – ah ! (il se cache sous la table)
Gucci – tu vois c’est bien ce que je craignais. t’es devenu pire qu’avant. Tu te fiottises chaque jour de plus en plus.
Charlie – depuis l’incident avec la meuf tu veux dire
Gucci – ah non t’étais déjà une tapette avant. Mais là tout le monde le sait. Dans 6 mois le stade de la fiottisation sera achevé. Et là le travelottage commencera. Tu travelotteras tellement que tu voudras t’habiller comme Prince, te laisser pousser les veuch et tout.
Charlie – merde.
Gucci – heureusement je suis là pour t’aider à taper les femmes.
Charlie – dieu soit loué
Gucci – et faut aussi que tu te drogues
Charlie – c’est déjà fait ça

Gucci – l’alcool et la weed ça compte pas
Charlie – ha ?
Gucci – non ça c’est plus des produits de beauté quand t’es rappeur.
Charlie – des produits de beauté ?
Gucci – la weed c’est ton parfum et l’alcool c’est pour la ligne, et le teint.
Charlie – le teint ?
Gucci – tu répètes encore une fois bêtement ce que je dis et tu t’en prends une
Charlie – mais je croyais que c’est les femmes qu’il faut frapper ?
Gucci – seigneur… non. C’est tout le monde qui te manque de respect. Mais pour toi on commence par le plus urgent, les meufs. En tant que rappeur masculin c’est le minimum. pour l’instant t’es en dessous de la moyenne, remy martin est plus virile que toi.
Charlie – mais je suis mieux coiffé qu’elle. (il se prend une baffe)
Gucci – t’étais prévenu. Même ton hérisson bleu, là, faut le frapper. Faut tous les patater quand le moment s’y prête.
Charlie – sonic ? mais c’est juste un perso de jeux videos
Gucci – c’est pas une excuse. Bon on va retourner voir la pute, voir comment tu te debrouilles.
Charlie – ah c’est une pute ? je croyais que c’était juste une fan.
Gucci – quoi ?
Charlie – ben je sais pas distinguer les putes des fans et des groupies
Gucci – MAIS C’EST LA MEME CHOSE BORDEL !
Charlie – ah pardon.

Gucci – en plus dans ton cas t’auras que des putes, pas de fan et encore moins de groupie. Faut pas oublier le style de son que tu fais.
La fan – vous me signez des autographes ?
Gucci – tu nous files ton numero ?
La fan – attendez je prends mon portable
Charlie – oh mon dieu elle est armée ! (il plonge sur le coté)
Gucci – qu’est-ce qui se passe ? qu’est-ce que t’as fait salope ? (il lui file un pain)
Charlie – elle avait une arme !
Gucci – mais non c’était pas un gun, juste un telephone
Charlie – ça peut faire mal quand même, ma copine m’a déjà battu avec son iphone.
Gucci – …
Charlie – bon pour la suite on pourrait…
Gucci – non
Charlie – ba alors on a qu’à…
Gucci – non plus
Charlie – tu sais même pas ce que j’allais dire
Gucci – si
Charlie – ok alors à quelle couleur je pense si t’es si…
Gucci – rose
Charlie – merde

Kurupt fait son apparition

Kurupt – respect, mec c’est toi qui fous toujours sonic le bleu sur tes mixtapes, t’es affilié crips du coup, c’est frais.
Charlie – oui j’aime bien le bleu, c’est une couleur romantique.
Kurupt – ah ouais quand même.
Charlie – mais vous êtes qui monsieur ? et blood et crips c’est pas des sauces pour les frites au mcdo ? (il se prend une baffe)
Gucci – bon on s’en va. le petit n’est pas prêt pour ça.
Charlie – mais quoi ?! à chaque fois au mcdo ils en ont plus, c’est que ça doit être drôlement bon.
Gucci – bon faut qu’on ait une sérieuse discussion à propos de la drogue.
Charlie – je sais, c’est mal.
Gucci – non, je veux dire que t’en prends clairement pas assez. Faut que tu tapes au moins des pills, de la codéine, de la prométhazine et surtout de la coke.
Charlie – c’est quoi le mieux ? les trucs chimiques ou la coke ?
Gucci – je peux pas te dire, franchement, me demande pas de choisir entre mon père et ma mère.
Charlie – mais c’est pas ce que je t’ai demandé
Gucci – alors j’ai pas compris la question. (il lui fout un pain)
Charlie – Pourquoi t’as fait ça ?
Gucci – Fait quoi ?
Charlie – Tu m’as tapé…
Gucci – Ah oui, peut-être, je sais plus.
Charlie – Je vais faire une vidéo où je m’excuse, pour pas que le public s’inquiète.
Gucci – mon public s’inquiète pas pour moi
Charlie – mais le mien si.
Gucci – ton public ? wow, la drogue te fait vite de l’effet, toi.

Une clocharde surgit alors d’un carton usagé.

La clodo – charlie ! rentre à la maison tout de suite ou tu te prends une baffe
Gucci – c’est le moment ! applique les leçons que je t’ai apprise
Charlie – mais euh…
Gucci – vas-y !
Charlie – bon ok. (il la frappe violemment avec sa PSP)
Gucci – eh ben voilà. C’était pas si dur que ça tu vois
Charlie – oui mais en même temps c’était ma mère.

Une petite conne arrive en courant

La ptite – Charlie ! t’as 2 secondes ?
Gucci – tu veux quoi toi ? tu vois pas qu’on a pas le temps (il lui file un pain)
Charlie – non mais ça c’était ma sœur
Gucci – ah pardon.
Charlie – non mais c’est cool, maintenant elle me rackettera plus mes pins super mario. Tu vas mettre quoi sur ta prochaine pochette sinon ? ça pourrait m’aider à repositionner mon image.
Gucci – ben probablement des putes, des grosses chaînes, et moi qui sourit au milieu de tout ça. Peut-être de la coke, young jeezy pendu… et des putes.
Charlie – moi ce sera des singes violets.
Gucci – des gorilles en train de se faire violer ? mais c’est génial ça mon gars !
Charlie – non, juste des dessins de singes. Mais en violet.
Gucci – tout compte fait c’est peut-être du crack qu’il te faut.

et maintenant un bonus offert par l’eminence grise, suisse et malheureusement blonde du blavog.
vous devez être nombreux à ne pas vous demander d’où vient le nom « gucci mane ». big paul castellano se propose de vous le dire quand même, même si c’est pour de faux.
« Atlanta est la ville où y’a le plus de stripclub au monde. d’ailleurs Gucci est né dans un strip club. à la base sa mère était une strip teaseuse, et il est né sur scène dans un numéro spécial. c’était risqué mais elle a eu plein de fric pour ça, et des sappes gucci, d’où le nom. elle l’a fait pour son frère également. »
rappelons également que pour cette personne, gucci mane ressemble à bart simpson, et birdman à homer. sur le blavog on recrute pas n’importe qui.

Charlie s’excuse d’avoir mal parlé et sa meuf… s’excuse de l’avoir frappé (l’égalité homme femme, c’est aussi ça)
Gucci Mane en pleine action, on s’en lasse pas http://www.youtube.com/watch?v=c22EYjWWClk
et là ce qui est très fort, c’est que quand la meuf explique à la fin que son visage n’a rien et qu’elle a plein de projets, on en vient à rêver que gucci surgisse sans prévenir et lui refoute un pain pour finir le boulot.
Gucci Mane – I Think I Love Her
Gucci Mane ft. Juelz Santana & Big Boi- She Got A Friend
Gucci Mane ft so icey boyz – my shirt off
bon ben là c’est mon préféré, entre le mec qui fait bouffer de force un gâteau à la crème à la meuf, gucci qui étrangle carrément la meuf à la fin pour illustrer « all the hoes stop breathin’ « , c’est génial. beaucoup de rappeurs ont une casquette, et ont des gros chaînes autour du cou, mais seul Gucci Mane a eu l’idée de foutre une casquette sur son bling, le mec est en avance. et bien sûr les mecs qui enlèvent leur fameux haut pour impressionner ces dames ont une totale absence de muscle et de tablettes, c’est juste des ivrognes avec un gabarit de branleur. autant dire que ce sont des héros et que t’es forcé de les respecter.
Gucci & Jeezy – so icy live (et oui, en plus d’avoir convié un taré autotuné bien avant tout le monde en 2005-2006, gucci rappe masqué avec un bandana sur la bouche, il confirme son génie).
dommage qu’ils aient divorcé quand même, c’était sympa ensemble.

1 commentaire

Classé dans problèmes de couples, rap d'amères loques

J’ai les mêmes excuses que Dieudonné

         
Blavogueurs, blavogueuses, bien la famille ? Quoi de neuf dans l’internet ? J’espère que ça va bien pour vous, sachant que quelque soit votre réponse ce qui va suivre va suivre et puis c’est tout. Pourquoi cette introduction si solenel, ce ton sentancieux, why so serious ? Parce que dernièrement un sale pompeur est venu sur notre bô blavog, s’est allegrement servi et à coller nos histoires ailleurs en s’atribuant tout le crédit de nos oeuvres éternelles et magnifiques. Sans même mettre de liens qui ramèneraient chez nous (paske tant qu’à faire, il avait qu’à dire que c’était son blog carrément, au point où on en est)…

Cette petite p hutte qui va par le nom de Slayeur a été démasqué et sodomisé virtuellement sur la place publique. Et c’est pour ça qu’il est ici ce soir, tenant à s’excuser pour sa conduite inqualifiable (en effet, il a écrasé Kenza Farah). Alors nous, ça ne nous dérange pas d’être pompé, on aime ça, ça prouve bien qu’on est les meilleurs. Les plus novateurs sont souvent pompés. La seule exception étant peut-être Despo Rutti, un mec tellement novateur que personne n’arrive à faire comme lui ou alors ça n’y ressemble plus du tout ce qui fait qu’on est pas au courant. Mais auquel cas, bande de suce-pénis il faut créditer notre foutre quand vous allez le revomir ailleurs, c’est la moindre des politesses. Histoire que les gens viennent ensuite sur le blog. pour que ça fasse plus de visites. Ici c’est le milieu du ternet, si t’as les visites t’as le pouvoir et si t’as le pouvoir tu nous le passes, c’est cool. Pour qu’on continue à caracoller en tête des blogs les plus green, et que ANU et Frooty soient un peu plus consternés en nous lisant (et s’ils répondent à ça c’est l’aveu qu’ils nous lisent et ça c’est moche).

Bonzour à vous tous, ze sais que vous me détestez désormais paske z’ai été très vilain. Ze me présente ze m’appelle Slayer, ze suis fan de Booba et de Buffy contre les vampires, ce que z’aime avant tout c’est que les zens m’aiment. Mais c’est pas facile, sassant que je suis roux, petit, et que ze n’est qu’un seul sourcil, grâce au net ze peux me casser derrière mon ordi. Un zour z’est trouvé un blog qu’il est drole dedans alors ze me suis dit que si y avait des zens si cools qui existaient sur Terre être l’un d’eux devait être le sumum de l’aboutissement de l’existence. Z’ai donc subtilisé les textes si bien écrit de ces zénies pour aller les poster sur un forum de fans de Booba (ze voulais un forum de fans de Booba et de Buffy mais apparemment ça n’existe pas, c’est bizarre). les zens m’aimaient enfin. Moi que mon père battait puis m’enfermer dans un sac après m’avoir raser le scrotum… (oui même mon enfance ze la pompe sur des trucs que z’ai vu)… Z’étais enfin accepté, les zens me trouvaient drole, spirituel, talentueux et les femmes voulaient cousser avec moi. Tout aurait bien fonctionner si les incomensurables intellizences suéprieures qui rézissent ce blavog ne m’avait pas astucieusement démasqué en révélant ainsi ma vraie nature de sale roukmoute sournois à la face du monde. Z’en suis infiniment désolé, le pire c’est que z’ai tout perdu puisque désormais ces auteurs que z’admirais tant vont me hair comme il se doit. Ze ne suis qu’un misérable, un moins que rien mais comprenez moi, z’avez mes raison. Ze ne sais plus si c’est Zésus ou Tupac qui disait « If you dont no mi, dont zeudze mi. »

Et ben voilà ! Si ton blog c’est pas le blavog, negro ne le lis pas.

Nous sommes le blavog, ne cherche rien d’autres ailleurs, there is no country for ungreen men. We blav the world. Par contre on blav pas your children parce que Pedo Bear s’en charge déjà.

No body fuck with us, ‘cause we’re too hugly, ok ?!

3 Commentaires

Classé dans hors-sujet, Puatches, tu parleras moins avec une batte dans ton c..., Uncategorized