Archives de Tag: sevran

Le mercato du rap : Pourquoi que Kaaris il a été drafté depuis AZ vers Def Jam Frince

PUTES !

PUTES !

Quand t’écris vaguement sur des sites de rap, y a toujours des mecs qui sortent de nulle part pour te poser des questions dont tu connais évidemment pas la réponse. Du coup, on m’a beaucoup demandé Pourquoi Kaaris a signé sur Def Jam. Et bien j’en sais rien, donc je vais inventer. Tout d’abord on va déjà expliquer comment K A Double Rotor a signé sur AZ l’an dernier. C’est parti pour un petit voyage dans le temps.
Générique !

(Super ce générique) L’histoire se déroule pendant l’été 2013, dans les locaux d’une maison de disque tenue par un homme avec une tronche de lopette qui fait exprès d’être mal coiffé et mal rasé. Comme tous les patrons de label rap de Frince, pour une raison qui échappe au bon sens. Un jour, un grand barbu frappe à la porte.

Creuzard –Euh… Bonjour monsieur…Vous désirez ?
Kaaris –Julien Creuvard ?
Creuzard –Euh, non… C’est Creuzard, moi.
Kaaris –Et bien ne creuse plus. T’iras pas plus bas, de toute façon. (Il entre dans les locaux sans y être invité et se met à tapoter les parois du corridor)
Creuzard (Paniqué)–Mais qu’est-ce que vous voulez, à la fin ?
Kaaris –Vous avez des rappeurs incontinents dans vos murs.
Creuzard –De quoi ?
Kaaris –Vous avez des rappeurs incontinents dans vos murs. Des vieux MCs qui devraient mettre des couches.
Creuzard –Et en quoi ça vous regarde, je vous prie ?
Kaaris –Il serait temps qu’ils s’arrêtent. Ça fait trop longtemps qu’ils laissent traîner la crasse de leur raie. Y en a partout. C’est des geysers de merde, les mecs.
Creuzard –C’est élégant, bravo…
Kaaris –Ou c’est comme des Petits Poucets de la crotte, pour les plus constipés d’entre eux, si tu préfères.
Creuzard –Mais je ne préfère rien du tout… Et je réitère ma question, en quoi ça vous regarde ?
Kaaris –Bah c’est là que j’interviens. Je choppe ces chieurs et je leur enfonce mon bouchon de liège dans leur trou du cul !
Creuzard –Et bien c’est très gentil à vous, mais je doute que nous ayons besoin de vos services et…
Kaaris –Ah ouais ?! Et Kool Shen il était pas signé chez vous par exemple ?
Creuzard –Non, alors écoutez, monsieur Shen, Kool de son prénom, a effectivement sorti son deuxième album solo chez nous mais il est de nouveau à la retraite. Et cette fois ci c’est définitif.
Kaaris –La première fois aussi c’était définitif.
Creuzard –Oui mais entretemps il avait tout perdu au poker alors il s’est refait de la seule façon qu’il connaisse : soutirer de l’argent à des collégiens. C’est aussi simple que ça.
Kaaris –Et qui dit qu’il va pas encore perdre tout son argent d’une manière ou d’une autre et revenir en mode super authentique trop trop vrai de la mort ?
Creuzard –Je pense qu’à ce niveau-là, passez-moi l’expression, mais il faudrait être très con ou n’avoir aucun respect du tout pour son public pour refaire le même coup 2 fois de suite.
Kaaris –Justement… Et sinon ça en est où sa reconversion dans le cinéma ?
Creuzard –Et bien, je… Oh mon Dieu.

Kaaris aperçoit alors quelqu’un qui passe au bout du couloir et se met à hurler « Là ! Il y en a un !! » il se précipite alors en courant vers le bout du couloir, puis poursuit l’ombre qu’il a cru apercevoir tout en beuglant « J’te pète comme un bouchon de liège ! J’te pète comme un bouchon de liège !! »

Kery James –Calme toi, mon frère. Que signifie ton agitation. On n’est pas condamné à beugler.  Surtout en présence du grand Kery James, le dernier MC.
Kaaris –Le dernier MC à qui il faut que je foute un bouchon dans le cul.
Kery James –Par contre, fais gaffe, j’aime pas trop qu’on m’emmerde dans les couloirs. Dès qu’on m’emmerde dans un couloir ça part en couille. J’entends une réaction de mauvais garçon …
Kaaris –COMME DIDDY !
Kery James –Bon OK, ça suffit. Je suis un mec pour la paix mais là on va se cogner.
Kaaris –Stocma comme Borck Lesnar. Stoppe-moi.
Kery James -Pourquoi faut-il toujours que je croise des malandrins dans les couloirs, Seigneur ?
Kaaris –C’est éprouvant.
Kery James –Ça doit être pour ça, en effet. Dieu nous éprouve Autant dans la souffrance que dans…
Kaaris –Non. C’est toi qui es éprouvant.
Kery James –M’appelle pas éprouvant. Eprouvant. Je suis pas Rasta éprou… Attends nan, ça veut rien dire, ça. Qu’est-ce que tu racontes en fait ?
Kaaris –T’es éprouvant parce que tu mets trop de mots dans tes phrases.
Kery James –Voilà autre chose… C’est sûr que vous, la nouvelle génération de rappeurs, vous faites carrément des phrases sans mots, maintenant.
Kaaris –Oh Click ?
Kery James –Ouais voilà…
Kaaris –Kaaris ! Kaaris !
Kery James –Ouais mais le grand esprit Hip Hop il m’a dit que le rap c’est aussi de dire des trucs, quand même.
Kaaris –Je vais lui ressusciter le cul, au grand mouvement Hip Hop, moi. Il peut déjà préparer ses couches.
Kery James –C’est une louable attention. Mais t’es vraiment obligé de mettre les mots « cul », « bite » ou je ne sais quoi dans chacune de tes phrases ?
Kaaris –Oh Click ! Sevran Sevran !
Kery James –Ah bah oui… C’est soit ça, soit pas de phrases du tout, c’est vrai… Et c’est moi qui suis éprouvant, après ?
Kaaris –Ouais. Et ta carrière aussi, elle est éprouvante. Tu t’en vas, tu reviens. Tu rentres et tu sors comme dans la chatte d’une vieille pute.
Kery James –On dit un moulin d’habitude, mais passons. Une vieille pute, c’est une belle allégorie du rap Frinçais.
Kaaris –Allez gorilles ?
Kery -De toute façon, mon album « Denier MC » c’est mon dernier album. Donc ton histoire de bouchon, c’est toi qui peux te la carrer au cul.
Kaaris –C’est ton combientième dernier album ?
Kery James –Et bien… Euh… 6… Attends, nan 7… Je retiens 2, je déduis la bissectrice et… Oh et puis qu’est-ce que ça peut te foutre ?
Kaaris –Tu dilues ton bordel. Tu perds de ton impact. Alors que tous les macaques visés qui jactent doivent être pulvérisés par l’impact.
Kery James –Développe, qu’on voit si je te suis.
Kaaris –Par exemple, ton clip Post Rectum, il est bien en soi, pas de problème.


Kery James –C’est Post Scriptum.
Kaaris –De quoi ?
Kery James –C’est Post Scriptum, pas Post Rectum, le nom de l’outro sur mon dernier album.
Kaaris Ah… Bon… Du coup c’est moins bien que ce que je pensais. Mais ça change pas ce que je voulais dire.
Kery James –Alors exprime toi le jeune. T’en as visiblement gros sur la patate.
Kaaris –Ton clip il est bien, il est très joli. Mais combien de fois on t’a vu faire tes adieux ? On a bien tiré la larmichette 1 ou 2 fois y a plus de 10 ans, mais depuis on y croit plus du tout. Et ça c’est dans le meilleur des cas. Le plus souvent, on s’en bat complètement les couilles, depuis le temps.
Kery James –Je tiens à dire au revoir à mon public proprement et je t’emmerde si t’es pas content.
Kaaris –Mais bordel ! Tu n’as fait que ça de toute ta carrière solo ! Depuis 15 ans tu dis au revoir. Tu fais tes petits albums tout propres, bien nettoyés aux entournures, pour partir sur la meilleure image. Et OK, c’est cool. Mais pas tous les 2 ans, putain ! Et c’est pas comme si c’était radicalement différent musicalement à chaque fois.
Kery James –Je vais pas faire des albums entiers de trap, non plus. T’es malade, toi. Et c’est normal que je travaille bien mes albums. Imagine que je revienne vraiment plus cette fois-là.
Kaaris –Honnêtement, depuis le temps, j’arrive pas à imaginer un truc pareil…
Kery James –Ouais, mais au moins, si j’ai plus envie de revenir, je sais que je suis parti sur un vrai album de fin. Qui dit au revoir, en synthétisant bien tous les thèmes que j’ai toujours abordés, comme ça je suis sûr de rien avoir oublié avant de partir, d’éteindre la lumière, de fermer et porte et de verrouiller la chevillette et la bobinette. Bien polie est l’attitude.
Kaaris –C’est ça le problème. Peut-être que ça te soulage, toi et ta petite conscience mais du coup tu t’es jamais autorisé à vraiment te lâcher. Tout tes albums disent  « au revoir et à jamais ». Y en a pas un seul qui soit bien sauvage comme du temps de Ideal J et qui disent « bonjour » pour une fois.
Kery james –Comment ça ?
Kaaris –Un album qui dise « Salut, je suis Kery James et ici on rappe comme ça » et t’envoies le pâté ! Kalash est chargé ! Kalash est chargé ! Cuisine du ke-cra ! Cuisine du ke-cra !
Kery James –Je vois ce que tu veux dire, mais le ke-cra, non merci. Je ne crois plus en l’illicite.
Kaaris –Tu bouffes ce que je te prépare !
Kery James –T’énerves pas, gamin. Et si c’est bel et bien le dernier album que je lègue à la postérité ? Il faut bien qu’il soit parfait ou le plus proche, possible, non ? Y a quoi de mal à ça ?
Kaaris –Je pense que ça te bride. Cette envie de bien faire absolument, se dresse entre ta musique et ce que tu pourrais extérioriser réellement. Et que beaucoup d’auditeurs auraient eu besoin d’entendre un album plus spontané venant de Kery James. Et probablement que toi aussi tu en aurais eu besoin…
Kery James –Bah je ne sais pas trop quoi répondre à ça… Oui, peut-être qu’il y a une part de vrai dans ce que tu dis et que…
Kaaris –En plus tes grands retours c’est toujours le même morceau et ça fait toujours dans les 7 minutes à chaque fois.
Kery James –Je reconnais que c’est un peu long, mais ça passe.
Kaaris –Non. Ma bite c’est un peu long mais ça passe. Mais ce que tu fais c’est juste chiant à force.
Kery James –Bon allez, fous moi le camp. Sale jeune.
Kaaris –Hum Humm !
Kery James –Mais un jour on règlera ça, toi et moi.
Kaaris –Hum Humm ?
Kery James –Je te mettrai une pile à Street Fighter 2.
Kaaris –Impossible, poto. Je suis le meilleur joueur de la Terre avec Guile.
Kery James –Mais ouais… C’est ça… Street Fighter 2 c’est mon jeu !

On retrouve la K Double Napalm assis sur les marches d’une des cages d’escaliers des couloirs de la maison de disque AZ. Booba est à quelques marches au-dessus de lui. Kaaris roule un bédo. Et Julien Creuzard assiste à la scène, médusé, se protégeant derrière un extincteur même si on ne comprend pas bien de quoi il se protège.

Booba –Voilà, t’as bien suivi mon exemple, faut que tu les tacles à la gorge toutes ces antiquités comme NTM, Solaar, IAM et les autres dont je me suis même pas rabaissé à retenir les blases.
Kaaris –Je veux savoir ce que ça fait de prendre leur place.
Booba –Ouais, voilà. Izi.
Kaaris –Je m’entraîne à sourire devant ma glace.
Booba –Ça par contre, ça sert à rien. Je souris jamais moi, en télé. Je méprise tous ces gens. Izer
Kaaris –T’es en rotation, t’es claqué, faudra m’expliquer.
Booba –Ouais, c’est vrai que tous ces enfoirés sont en rotations alors que nous… Attends… Moi aussi je suis en rotation. Hey ! Tu parles pas de moi quand même, j’espère.
Kaaris –J’n’ai aucune peine, j’te nique ta race.
Booba –Mais… Mais… Mais c’est pas gentil du tout ça.
Kaaris –Dans les veines, je n’ai que de la glace.
Booba –C’est moi qui t’es fait ! Je t’ai sorti de mon trou, je t’ai chié, pratiquement. Tu parles mal, alors que t’es mon petit.
Kaaris –Je veux que toute affiliation décède. Je suis le petit à personne.
Booba –Ah ouais ! Tu devrais lécher mes chaussures tous les jours pour me remercier de même te parler. Comme Kennedy et d’autres en leur temps. Même si ça m’agace prodigieusement et que je finis par les tej comme des biatchs. Les suceurs de queues, plus ils m’aiment, plus je les déteste, ces fans mythomanes ! Mais ceux qui me sucent pas du tout, ceux-là c’est les pires ! T’as pas la reconnaissance du ventre !
Kaaris –Je t’ai déjà prévenu, je ne reconnais que le ventre que j’ai quitté. Toi, la seule chose dont tu vas accoucher à parler comme ça c’est de ta propre fin.
Booba –Ah ouais ?
Kaaris –Ouais. Toi aussi t’as trop longtemps laissé traîner la crasse de ta raie ! Bouchon de liège dans le cul !

Booba –Ça suffit ! Creuvard !
Creuzard –Euh… C’est à moi que vous vous adressez ?
Booba –Ouais ouais ! Vire moi ce sauvage. Fous le dehors. C’est un ordre.
Creuzard –Mais ce n’est pas vous qui donnez les ordres ici.
Booba –Je te fais les yeux de la mort (Il enlève ses lunettes de soleil)
Creuzard –Naaaaan. Je vous en prie ne me regardez plus comme ça, c’est d’accord, je vais le virer. Je vais le virer d’AZ.
Booba –T’as j’veux dire.
Creuzard –Mais je sais pas encore comment je vais faire ça…
Booba –Izi. Moi je me débarrasse sans arrêt des boulets. Tu le revends, tu fais ce que t’en veux.
Creuzard –Vous feriez comment ?
Booba –Moi, je vais partager d’autres gens qui font du son comme à Chicago sur mon twitter. Des parfaits inconnus. Y aura énormément de déchets, mais y en a bien un dans le lot qui fera l’affaire. Ensuite tous ses assistés d’auditeurs comprendront enfin que le style de Chicago c’est pas que l’apanage de Kaaris. D’ailleurs mes abrutis de fans retiendront que les meilleurs et parleront jamais du fait que j’ai partagé des dizaines de mecs sans intérêt.
Creuzard –Non mais je voulais dire, que feriez vous à ma place ?
Booba –Justement, j’y suis pas à ta place. J’ai qu’uuuune viiiiiiiiiie ; et à ta place j’aurais tout fait pour être à la mienne. C’est pour ça que j’ai qu’à tweetter des mecs pour qu’il fasse du buzz alors que toi tu dois diriger tout un label pour essayer de faire aussi bien. J’arrête les carrières pour de vrai alors je peux bien en lancer, tant que c’est pas Sultan. Izi blague.

En fin de compte, Julien Creuzard, ou plutôt Julien Creuvard comme il aime qu’on l’appelle, n’osera pas non plus dire à Kaaris qu’il est viré. Il le transfèrera donc vers une autre maison de disque : Def Jam Frince.

Kaaris –Salut.
Lacrim –Salam.  De Marseille à Panam. On vit dans la hram.
Kaaris –Sevran ! Sevran !
Lacrim –On t’monte en l’air ! On t’monte en l’air !
Kaaris –Enfin un endroit où on peut avoir de vraies conversation. Ça se fait rare comme les orangs outangs.
Lacrim –C’est bien vrai. Ici c’était pas aussi bien y a pas si longtemps. Beaucoup d’inconnus et de vieilles gloires.
AKH -…
Lacrim –Enfin, je voulais pas non plus vexer qui que ce soit… On a du pirater mon compte instagram.
Akh –De quoi ? Jy comprinds pas ton lingage de jeune. Oh.
Kaaris –Ça recommence…
AKH –Vous lis jeunes, vous savez mêmeuh plus poser un nom sur un ligumeuh. Peuchère.
Kaaris –Ouais, ouais, l’ancien, tu connais aussi bien le rap que ta poche urinaire, on a compris.
Lacrim –Attends, parce que moi je suis un mec de Marseille aussi maintenant, techniquement, alors je respecte quand même un peu cet homme livide.
Kaaris –oh mais j’ai du respect pour IAM même si musicalement c’est devenu de la merde et que Therapy les encule 10 fois.
AKH –Attentiong garçong. Ty joues lis badeuh boyeus mais ung jour, le calibre que ty portes à la ceinture va te tirer dans les noix, peuchère.
Kaaris –Ou te rafaler dans les dents de sagesse. On sait jamais avec ça.  Mais ce que je voulais dire c’est que malgré le fait que vous vous soyez toujours habillés comme des postiers avec IAM, je suis quand même heureux de voir un mec issu du rap en tant que directeur artistique dans un gros label.
AKH –Mais oh dis donc couillong, vé té la pitchoun alors. Jy suis pas DA di tout. Je suis signé en tant que rappeur itou !
Kaaris –Quoi ?
AKH –Jy vais sortir mon nouveleu aleubum « Jy suis en vieuh »
Lacrim –« Je suis un vieux » ?
Kaaris –Alors je vais devoir T’ENFONCER MON BOUCHON DE LIEGE DANS TON TROU DU CUL !
AKH –Hé mé nan enfin dis là oh !
Lacrim –Mais il t’insulte, là, papy. Réponds un vrai truc, là !
AKH -Mais moi j’y rieng contre son style do rap. C’y bieing que ça ce soit diversifié. Li rap Frinçais est infin commeuh li rap inglais. Il y a mis 10 ans, mais ça y est.
Kaaris -La faute à qui si il a mis 10 ans, la momie ? C’est qui les gardiens du temple qui faisait chier dés qu’on faisait pas des sonorités strictement New Yorkaises alors qu’il y a du rap différent partout aux states ?
AKH -Bah oui mais I luv NY, moi, couillong…
Lacrim -Mais réponds lui en vrai ! Il t’a dit « momie ». C’est pas un compliment. Même pour toi. Rentre lui dedans. On a quand même pas fait tout ce chemin pour se rendre compte que monsieur Akhenaton est en fait une femme ?
AKH –De quoi ?
Lacrim –Ah non, pardon. On a trop repiraté mon compte instagram, là. Je voulais pas dire ça en fait.
Kaaris -…
AKH -…
Lacrim (On ne comprend pas bien à qui il parle) –Hé ! Toi là ! Le hackeur. Va faire des sous plutôt que de hacker des comptes instagram. C’est mieux, t’as vu. Ahah. Trop Kikou lool.
AKH –Bong, écoutez les minots : À tous ceux qui m’appellent « inculé » ji voulais dire…
Kaaris –Je m’en bats les couilles, enculé. VASECTOMIE !

king-kong-end-title-still

Publicités

1 commentaire

Classé dans Mercato du Rap

Avengerzere 3

la suite de ça
BgoLUEFIAAAjM5H.jpg large

Nous revoici dans l’hézélizipozorteuzeur du SHIZIELD, où le directeur général Booba Fury est en colère. Et au passage, on dit directeur général mais c’est bien plus que ça. Il est directeur mais aussi général. Les 2. Donc le jour où il passe PDG je vous dis pas le merdier.

Booba -Mais qu’est-ce que tu fous là, toi ?
Zekwe -Je viens du futur en Delorean, comme Marty MacFly….
Booba -Faux ! C’est moi qui suis dans le futur, pas toi. Bâtard, c’est mon futur ! Surtout celui là. Et ça explique pas comment t’es arrivé à bord de mon super Héliziporteur en plein vol.
Zekwe -Peut être parce que la Delorean peut voler ?
Seth Gueko -Et qu’est-ce que t’es venu foutre là, ma couillasse ?
Zekwe –J’ai la richesse d’être libre donc techniquement, je fais ce que je veux.
Seth Gueko -Avec tes cheveux ? Ça explique la crête ! ZBLAX !
Zekwe -Très marrant. Non en fait je suis venu pour la fille d’à côté. De toi.
Shay -Moi ? Tu peux toujours rêver si tu veux un feat.
Zekwe -Non, je sais que tu es un T800 venu du futur.
Shay -Ouais, T800 version feumeu.
Kaaris -Toi aussi t’es venue du futur pour baiser Sarah Connor ?
Booba -Fermez là avec vos conneries ! Y a que moi qui vient du Futur ici ! C’est même le blase de mon album.
Zekwe -En fait je me surnommais « Mr Futur » bien avant et…
Booba -Je m’en branle, c’est moi le plus connu. Si c’est comme ça je vais aussi prendre des gimmicks de chez toi genre « Zere ». Et toc, bien feinté l’asticot.
Zekwe -Je viens d’Evry, moi. Pas de Grigny.
Booba – MAIS C’EST PAREIL PUTAIN
Kennedy -Je suis désolé de casser l’ambiance, mais moi je disais déjà « On m’appelle Kennedy ou Futur » et c’était en 2005. Donc ça veut dire que, techniquement, je vous ai pompé. Je suis désolé.
Booba -…
Zekwe -…
Shay -…
Kaaris -…
Dosseh -…
Nessbeal -…
Niro -…
Issaka -…
Mala -…
Djé – »’
Grodash -…
Smoker -…
Seth Gueko -Non, alors je t’ai déjà expliqué, ma couillasse, mon julot, mon potogo. Une bonne fois pour toutes : pomper quelqu’un c’est ce que tu fais d’habitude en reprenant des phases que les gens ont sorti AVANT toi. Pas après.
Kennedy -Ah ok… Mais du coup, si on la sort tous les 2 en même temps ?
Zekwe -Bon allez, j’en ai raz le cul ! Je reprends ma Delorean et je vais remonter le temps avant d’avoir cette conversation avec vous.

funny-pictures-auto-415950

Booba -Bref. Quelqu’un ici n’a pas suivi le plan, quelqu’un ici a trahi, quelqu’un ici a poussé le bouchon beaucoup trop loin sans s’appeler Maurice. Et c’est toi, Niro !
Niro -Quoi ?! La vie de ma mère que je suis pas un teutrai, reste tranquille !
Booba -Tu as franchi la limite !
Niro -Mais c’est quoi la limite ?
Booba -Ne pas feater le rappeur pointeur !
Niro -Le feat avec La Fouine ?
Booba -Si si.
Djé -Pas dire je veux, mais Grodash, Kennedy, Seth, Smoker et surtout Nessbeal aussi l’ont déjà fait.
Booba -Allez hop ! Tous par dessus bord et toi aussi, Djé, parce que j’aime pas les gens trop fidèles non plus ! Poucav tout naze.
Niro -t’inquiète j’ai pas fini d’en faire des feats qui vont te faire chier.

–Les hérauts décident alors de se tirer devant un accueil aussi mitigé de la part de leur hôte. Quelque part, qu’il aille se faire foutre–

Linsen -Nous aussi on se casse ? Parce qu’à vrai dire le canap est confortable, ici.
Booba -Rappelle moi qui tu es ?
Linsen –Linsen. Le mec d’Unité Spéciale.
Booba -Les mots sortent de ta bouche mais n’ont pas de sens.
Linsen -Je fais du rap. On m’appelle l’insane.
Booba – …
Linsen – L’insane. Jeu de mot.
Booba – …
Linsen – non parce que tu vois, en fait…
Booba – je t’arrête tout de suite, mon silence n’est pas un oubli. Tu dis que tu rappes, prouve le, sors une phase.
Linsen – À quoi sert un avocat si t’es coupable ?
Booba -Au hasard : esquiver la zonz ?
Linsen -Mouais.
Booba -Donc toi si on te demande si tu veux un baveux tu réponds « pas la peine, je suis coupable »
Linsen -Bah ouais. La dernière fois l’inspecteur m’a dit qu’il en faudrait plus des comme moi.
Booba – Tu m’étonnes. Et sinon, tu veux un grec ?
Linsen -Pas la peine, j’ai faim.
Booba -Je vois, je vois… Hey Dam16, tu veux poser sur une de mes mixtapes ? Au point où on en est.
Dam16 -Pas la peine, j’ai un gros son en réserve que je vais bientôt mettre sur myspace.
Booba -Pourquoi tout le monde me fout pas la paix comme vous ? Vous êtes les meilleurzere.
Gato – I am Gato
Booba – je me disais aussi. Tu peux rester, mais je sais pas vraiment pourquoi.

Dehors, les hérauts discutent entre eux pour tuer le temps et briser le silence gênant en attendant que leurs parachutes Ünkut (facturés) ne les ramènent sur la terre ferme. Booba Fury allait pas se faire chier à poser l’Elieporteur non plus.
Niro -Moi je dis, on s’en bat les couilles. Bat les couilles. Bat les couilles.
Dosseh -On va continuer nos affaires de notre côté.
Kennedy -Mais vous comprenez pas ? C’était la chance de notre vie.
Seth -Mais qu’est-ce que t’as à être comme ça avec Booba, ma couillasse ? Même moi, je l’aime beaucoup, mais toi t’es excité comme Guy George aux jeux paralympiques à chaque fois que t’en parles.
Kennedy -Mais c’est normal. Booba déchaîne les passions. C’est comme ça. Le mec est arrogant. Il dit qu’il va tout baiser. Et ça arrive. Comment il fait ? Est-ce que c’est un gros gogol qu’a de la chatte ? Mais comment il ferait tout ça si il était gogol ? Est-ce qu’il savait avant qu’il allait tout niquer ? Comment il savait ? Est-ce que c’est son arrogance qui lui donne sa fore ? Sa force qui lui donne son arrogance ? Sa confiance en lui aurait été ébranlée si il avait merdé en route ?
Shay -Et il a des pecs trop beaux.
Kennedy -J’allais le dire. Finalement, Booba nous renvoie à notre propre condition. Quelle est la chose que je dois avoir en moi pour réussir comme lui ? S’il me regarde, est-ce que ça veut dire qu’il voit cette chose en moi ?
Issaka -tu parles de sa bite ?

Kennedy -S’il me regarde pas, est-ce que ça veut dire qu’il a rien vu en moi ? Comme tout leader d’un mouvement, il fascine. Est-il fou ? Très intelligent ? Les 2 ? Et nous ? Comment réagit-on à cette fascination ? Comment l’assume-t-on ? L’assume-t-on seulement ? Si oui, au grand jour ?
Shay -Mais surtout, il a de gros bras. La chatte à Popeye.
Seth -Non mais merde, là ! C’est moi qui dit la chatte à ceci où la chatte à cela ! Voleurs ! C’est mes chattes ! Surtout celle là.
Dosseh -Ah oui, alors à ce sujet…
Niro -En fait, c’est tout bête, tu vas voir…
Seth -Bah qu’est-ce qu’y a ? Crachez votre pastille, les julots.
Dosseh -Tout le monde dit la chatte à ceci la chatte à cela, maintenant.
Seth –Non ! Vous mentez !
Despo -Enfin, voyons, Seth, ouvre les yeux. C’est Chatte Land le rap maintenant.
Seth -NEEUUUUHOOOON ! POURQUOIIII ??
Niro -Ça va aller, poto ?
Seth -J’ai besoin d’un peu de temps. Ça fait tout drôle de plus être considéré comme un des rappeurs frinçais les plus vulgaires. Où est passé l’époque où je choquais ? J’ai beau élargir mon champ lexical toujours plus loin, ça a juste l’air chelou, comment que je cause. C’est plus comme avant.
Djé -Que tu invites Bigard, c’est pour ça ?
Seth -Mais non, putain. J’ai déjà dit mille fois, c’est parce …
–Mais Seth Gueko ne peut finir sa phrase, un missile Syrien qui passait par là vient accrocher son parachute et embarque maintenant le pauvre Seth vers la Californie–
Niro -C’est dommage. Un parachute tout neuf.
roger-rabbit-cameos
Booba -Vous voyez, Agent Maître Gims..
Gims -Maître Agent Gims.
Booba -Ok… Vous voyez, Agent Maître Gims, presque aucun n’a passé les tests.
Gims -Comment ça ? Vous les avez presque tous jetés par dessus bord.
Booba -Ok… Presque aucun n’a passé les tests. Je peux pas compter sur eux pour changer le rap avec moi afin d’en façonner un meilleur et plus beau.
Gims -Ils n’ont pas cette haute capacité à vendre à des pisseuses de 13 ans comme nous.
Booba -Exactement. Mais si tu recommences à m’interrompre, je te pète la gueule.
Gims -Ah ? Je croyais que vous m’ignoriez.
Booba -C’est ce que je fais avec tout le monde normalement. Mais toi, c’est impossible. T’ouvres toujours ta gueule. T’es tout le temps là. J’allume ma radio, t’es dessus. Ma télé, t’es dessus. Mon dernier CD, t’es dessus. On croit rêver, putain.
Gims -C’est le moment que vous attendiez tous, c’est ma réplique, mon moment, mon instant : DÉÉÉÉÉÉÉSOOOOOOOOOLÉÉÉÉÉÉÉ.
Booba -T’es lourd… Je disais donc, avant de te péter la gueule…
Gims -Mais vous m’avez pas pété la gueule. Ni ici ni dans les ventes.
Booba -Nan mais je vais le faire. Mais d’abord j’aimerais finir cette putain de phrase !
Gato – I am Gato.
Gims – Plaît-il ?
Gato – You are not Gato.
Gims -DÉÉÉÉÉÉÉSOOOOOOOOOLÉÉÉÉÉÉÉ. Vous disiez donc qu’il fallait sauver le rap Frinçais. Et faire du real Hiphop comme les mecs en Amérique ! Tout pareil.
Booba -Et celui qui a suffisamment de potentiel pour atteindre ce but, c’est le Hulkaaris.
Gims -Mais le Hulkaaris est instable, l’exposition trop prolongée au poulet braisé a altéré son métabolisme à un point…
Booba -50 cm de tour de bras, je sais, il le répète partout, vous me faites tous chier avec ça.
Film Title: The Incredible Hulk
Ils entrent alors dans la chambre forte sécurisée où Hulkaaris attend.
Kaaris -KAARIS !!! KAARIS !!!
Gato – GATO !!! GATO !!!
Kaaris – gâteau ? Kaaris préfère le poulet avec de la chapelure.
Booba -Tout doux, mon gros. Alors tu as choisi comment tu allais enchaîner après ton album ?
Kaaris -Kaaris va faire une réédition de Or Noir !
Booba -Quoi ? Non ! Tu peux pas faire ça. C’est moi qui fait les rééditions ici.
Kaaris -Alors pourquoi Edgar Davids peut et pas Kaaris ! Click ! OOOH CLICK !!
Gims -C’est parce que c’est moi qui ai eu l’idée le premier.
Kaaris -Kaaris croyait que c’était Booba Fury qui avait eu l’idée de faire réédition en premier.
Booba -Personne n’a eu l’idée de faire la réédition en premier, ça se fait depuis la nuit des temps dans la musique, mais c’est bien que tu dises que c’est moi
Gims -C’est comme ça que ça marche le rap frinçais.
Booba -Pas plus d’un pompage à la fois, sinon ça se voit.
Kaaris -Oh click !! Kaaris s’en fiche ! Kaaris va quand même sortir réédition !!!
Booba -Alors tu n’auras plus mon soutien. Méchant.
Kaaris -Et ?
Booba -Et alors, sans tous mes Boolievers, tu es foutu.
Gims -Boolievers ?
Booba -They believe in Booba. They boolieve !
Kaaris -Kaaris se moque des Boolievers.
Booba -Tu as tort, c’est grâce à eux que t’en es là, aujourd’hui. Observe.
-Le directeur Général Booba Fury ouvre un sas qui donne sur une fosse où plein de gens dorment à même le sol dans une pièce
sans lumière-
Les Boolievers -Oh ! C’est Booba ! Gloire à Booba !!
Booba –Salut les p’tits PDs. Dites moi, vous vous souvenez de ce gros, là ?
Les Boolievers -Oui, c’est Kaaris. Il est trop fort ! Il ramène du lourd dans ce rap game ! On a tous bien acheté son disque comme tu nous l’avais dit. We Boolieve in Booba !!!
Booba -Voilà. Sauf qu’en fait ça a changé, mes cons. Kaaris est un enculé de petit ingrat maintenant.
Les Boolievers -Boooooh Kaaris ! Nique ta mère Kaaris ! On achètera plus tes CDs. We Boolieve in Booba !

groupie_300
Booba -Tu vois ? Ils feront tout ce que je leur dis même quand c’est débile.
Gims -Impressionnant.
Kaaris -C’est la connerie des Boolievers que Kaaris trouve impressionnante.
Booba -Pffff c’est facile d’insulter mes fans.
Gims -Euh… Je veux pas dire, mais là c’est toi qui leur pisse dessus.
Booba -Bah c’est aussi mes chiottes, ici. Izi.
Kaaris -Boolievers rien dire quand Booba leur pisse dessus ?
Les Boolievers -Oh ! Louons le Seigneur, il nous arrose avec le nouveau parfum Ünkut !
Kaaris -…
Gims -…
Booba -Oui, même pour moi, c’est choquant parfois. Mes fans sont géniaux.
Kaaris -Kaaris sortira quand même Réédition Or Noir !

(Le Hulkaaris saute alors très haut et passe à travers le plafond de l’Elieporteur)

117244-Tyrion-Tywin-trial-gif-Imgur-f-WVZY
Gims -Il est parti.
Booba -Mmmm… Ce petit con échappe à mon contrôle. Très bien… Je vais guetter ses paroles, maintenant. Et à la première occasion, je dirai qu’il me clash et que c’est lui qu’a commencé.
Gims – t’es sûr que tes fans vont suivre ?
Booba – mais t’as rien compris de ce que j’ai dit ? Pourquoi tout le monde s’obstine à me faire chier aujourd’hui ? Oh et puis merde, laisse-moi, j’ai un important coup de fil à passer. Allo ?
Salif – ouais ?
Booba – salut, c’était juste pour te redire une dernière fois que tu feras jamais partie de mes Avengerzer
Salif – si c’est un truc sexuel, je veux rien savoir
Booba – arrête de faire le con, je parle de rap
Salif – mais t’as rien compris de ce que j’ai dit ? Pourquoi tout le monde s’obstine à me faire chier aujourd’hui ? J’en ai plus rien à péter de ce rap de merde
(il raccroche)

Booba – il me rappelle quelqu’un, ce type…
Gato – toi, à l’époque où t’étais obligé de kicker parce que tu connaissais pas encore l’autotune ?
Booba – peut-être mais… hé mais d’où tu parles français toi ?!
Gato – I am Gato
Booba – …
Gato – Little Haiti vagabon toujou ladan’l men’m si’l gen san. I am Gato.
Booba – j’ai dû rêver. Quel dommage que ce petit Salif ait peur que je l’écrase en featuring et qu’il soit jaloux de ma réussite…
Dje – Ce qu’il a dit, pas du tout c’est ça. Mais de plus graves problèmes nous avons.
Booba – Toi je sais même pas par quel miracle t’as échappé à l’éjection hors de mon Elieporteur.
Dje – en fait…
Booba – j’ai pas dit que ça m’intéressait non plus. Va faire un son avec Mala, et fous-moi la paix. Et sors le en même temps que le nouveau son de Kaaris
Mala – IZI OK, MAIS IZI POURQUOI FAIRE ?
Booba – pour que le Hulkaaris comprenne que c’est pas la fête non plus. Et pour vous rappeler que vous avez pas le dixième de son buzz aussi, donc mollo sur les ambitions solos.
Mala – IZI HUMILIATION
Gato – I am Gato da bato.
Dje – véridique c’est, mais toujours blessant. Mais c’est pas pour ça que revenu je suis. Attaqués nous sommes.
Booba -Attaqués ?
Gims -Il a raison. Un énorme vaisseau en forme de pelle se dirige droit sur nous.
Booba -Ça ne peut être que Crâne Rohff…

(en attendant la suite, tu devrais cliquer sur l’image ci-dessous, ça t’emmènera vers un endroit merveilleux où tu peux télécharger un nouveau bootleg pas piqué des hannetons)
avengerzer3

2 Commentaires

Classé dans avengerzere

Avengerzere 2

C’est la suite de ça #LeBlavogPourLesNuls
g1336250885166307635
Kennedy -Par rapport à Gim’s, si c’est parce qu’il peut chanter sur tes refrains, moi aussi je peux. Je me suis entraîné. Après Scarface, j’ai fait « Mon cœur sur écoute » pour toi. Tu l’as écouté ?
Booba -Hélas… oui…
Kennedy -Ah merde. Bah j’espère que ça a pas entaché l’image que t’avais de moi…
Booba –Hélas… non…
Humphrey -De toute façon, s’il faut chanter après Maître Gims, je suis deuze.
Soma -Et moi, je suis troize.
Booba -Calmez vous, vous. Toi, je t’ai invité sur A3 juste pour faire chier Rohff.
Soma -Moi ?
Booba -Non, l’autre. Toi je ne me souviens plus vraiment de qui tu es, wesh. Désolé, hein.
Soma -Tu déconnes ?
Booba -Ouais, je suis pas désolé, en fait. Bien vu. Tu gagnes la porte.
Naadei -En plus, moi j’ai chanté sur 2 de ses mixtapes ET un de ses albums, ça m’a pas apporté grand chose, tabernacle.
Shay -Bah casse toi la cause perdue, une fois. C’est moi la Izi First Lady, maintenant, morray.
Naadei -Ostie de niaiseuse, me monte pas en christ. Câlice !
Shay -Alley ! Facile !
bitch fight
Grodash -Je comprends rien à leur accent, et vous ?
Despo -Non plus, pour une fois c’est pas nous les plus gros blédards.
Gato – Chak jou se pou’m fe lajan !
Despo – qu’est-ce que je disais
Niro – dites, on devrait peut-être séparer les 2 meufs qui se roulent par terre non ?
Seth – tu veux dire que je devrais arrêter de les filmer avec mon phone ?
Nessbeal – ce serait un premier pas, khey
Seth – zblax ! si on peut plus rigoler aussi…
Grodash – allez les filles ça suffit maintenant. Naadei tu vas là-bas, B-la tu viens ici.
Shay – mais je suis pas B-la
Grodash – j’ai pas le temps de retenir de nouveaux noms putain…
Naadei – haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan !
Shay – mais t’as déjà dit mon nom dans une rime j’te ferais dire.
Booba – tu fais des name-dropping de rappeuses quand elles ont plus d’actu ? J’aime ça. Où qu’elles sont comme Princess Anies ?
Grodash – heu… je me souviens plus trop
Shay – Et mon cul c’est du poulet ?
Kaaris – Kaaris aime le poulet !
Booba – oh bordel vous l’avez réveillé. Du calme Ris-Ka, on ne parle pas réellement de poulet, c’est juste une expression
Kaaris – c’est pas grave, Kaaris aime les culs aussi. Autant que le poulet en fait.
Seth – t’es un bon mon julot
Kaaris – par contre calme-toi, Kaaris n’encule pas des poulets.
Seth – mais j’ai jamais…
Shay – laissez-moi parler ! « Débordé de weed, comme si y’avait le boul de Shay dans le pochon », tu l’as bien dit ça nan ?
KFC-Obama
Grodash – pas du tout, j’ai dit Shy’m, enfin je crois.
Niro -Donc son cul c’est pas du poulet, mais de la guedro, c’est ça ?
Kennedy -Comme de la Blue Magic !! Comme le son qu’on a fait avec Doss, arrêtez de pomper le cahier de rimes, les refrés
Dosseh -T’emballe pas, t’emballe pas
Kaaris – J’TE COUPE, J’T’EMBALLE ET J’TE BIBI
Smoker – Les Refrés c’est pas un groupe de Paris ?
Kaaris -Kaaris aime la guedro aussi !
Booba -T’aimes beaucoup de choses toi…
Kaaris -Kaaris peut aimer manger du poulet avec des baguettes et en même temps manger le cul du petit chaperon rouge et en même temps fumer de la OG Kush et en même temps faire le grand écart et…
Seth -Kamoulox !
Booba -Ouais ouais, c’est bon. Mais ça n’a aucun sens tout ça.
Kennedy -C’est moi qui dit « en même temps« , normalement. Arrêtez de pomper mon cahier de rimes euh… allez quoi.
Shay – Ta gueule, on parlait de moi, là.
Niro -Bah non, puisqu’il parlait de Shy’m…
Grodash -Mais je sais plus en fait, j’avais pris de la purple haze et…
Shay -Mon cul est quand même mieux que celui de Shy’m wesh
Nessbeal – c’est vrai
Niro – elle marque un point
Despo – Shy’m ce serait plutôt la poitrine, pas trop le boul
Humphrey – pas faux
Dosseh – ça dépend quand même, Shy’m est revenue très lourd ces derniers temps
Kennedy – grave, je regarde régulièrement ma compil vidéo de Danse avec les stars et dedans elle est au top
Linsen – cette phrase est horrible à tous les niveaux
Dje – dans son fessier, concentrée est la force
Gim’s – on vote ?
Seth – toi ta gueule.
shy'm
Gato – Nu lajan, nu lajan !
Humphrey – mais qu’est-ce qu’il raconte ?
Smoker – il parle d’un agent de police à poil je crois
Dosseh – mais c’est qui ce bouseux ?
Booba – on se calme, oublie pas que tu viens d’Orléans. Et lui c’est Groot. Enfin je veux dire c’est Gato.
Gato – I am Gato.
Booba – voilà, merci. Je sais pas vraiment qui c’est exactement et je comprends rien à ce qu’il dit mais c’est un jeune qui n’en veut.
Gato – I am Gato.
Booba – n’en rajoute pas non plus.
Seth – la tête de Gato, on peut dire que c’est une tronche de cake. PROFESSEUR PUNCHLINE !!
Gato – ?
Booba – arrêtez de l’embêter, il parle pas la langue
Gato – I am Gato da bato
Kaaris – Kaaris préfère le poulet rôti
Nessbeal – il dit qu’il est le gâteau du bateau ?
Shay – mais je pensais qu’on était dans un avion
Kaaris – Kaaris aime les serpents aussi
Kennedy – des serpents dans l’avion ?
Booba – je vous hais tous tellement. Mala ! Dje ! Remettez la bête dans sa cage, il est en train de se transformer.
Kaaris – Les singes vont retourner au zoo !
Nessbeal – ton petit cœur tombe en panne sèche ?
Booba – là tu pousses le bouchon un peu loin morray
Seth -C’est moi qui dit « Morray » normalement.
Booba -Wesh morray, je t’ai invité sur un projet, tu m’as invité sur un projet. Donc maintenant, tes gimmicks sont à moi si je veux. Comme ta phase sur le liquide et la banque du sperme.
Seth -Ah ok, de toute façon moi j’ai repris ton « Shalom, salam, salut » pour un refrain. On est quitte ma couillasse.
Booba -Ça c’est à mon avocat d’en décider.
rocket raccoon on groot
Dosseh -Tu reprends des trucs à tous les gens que t’invites ?
Booba -Si je peux. Toi j’aime bien ta phase « Tant pis si les mains sont sales tant que les nike air sont propres »
Dosseh -Alors moi je te reprends le truc sur la coupe à Krilin.
Booba -Ça marche. C’est aussi comme ça que j’ai repris le « Zer » aux mecs du 91.
Grodash -Ça vient du 91 mais surtout de Grigny en fait.
Smoker -Ouais c’est pas nous, le « Zer » c’est plutôt La Comera, les LMC Click
Grodash -Ou le reste du DGC.
Booba -C’est possible mais je parlerai pas à ces gens là. Jamais.
Smoker – lesquels ? Parce qu’ils sont plein à rapper là-bas
Booba – c’est possible, mais c’est tous les mêmes pour moi, d’ailleurs tout le monde les appelle « les mecs de Grigny » sans distinction.
Smoker – comment ça ?
Booba – comment t’expliquer avec des mots à ta portée… pour moi ils se ressemblent tous, les Grignois. C’est l’Afrique du rap, ils sont sympas, ils ont leurs coutumes, leurs traditions, leurs danses et leur langage folklorique que je peux emprunter, mais il est hors de question que je me mélange avec, j’aurais trop peur de chopper des saletés.
Despo – mais alors la frince du rap c’est quoi ?
Booba – pardon ?
Despo – si Grigny c’est l’Afrique du rap, la frince du rap c’est quoi ?
Booba – t’es con ou quoi, la frince du rap ce serait paris et la proche banlieue si on reste dans cette comparaison. Tu me déçois, à l’époque t’aurais capté direct le parallèle
Seth – c’est vrai que ces derniers temps niveau images dans les textes ton niveau a un peu baissé
Despo – bah le truc c’est que…
Dosseh – et niveau choix de feat aussi
Despo – non mais en fait…
Shay – et il me semble même que t’es plus petit qu’avant d’ailleurs
Despo – hein ?!
Kennedy – et ta nouvelle coupe est pas terrible
Despo – alors déjà…
Nessbeal – sans parler de tes fringues
Despo – ARRÊTEZ
Night_Watch_Judging_You
Kaaris – Kaaris n’est pas d’accord.
Despo – ah bah quand même, merci
Kaaris – tes fringues sont très bien.
Despo – …et ?
Kaaris – Kaaris a fini.
Despo – ah bah d’accord.
Kaaris – plus sérieusement, même si c’est vrai que tes fans se suicident à la pelle en écoutant Jamais 203, t’es typiquement le genre de mec totalement imprévisible qui peut revenir quand on l’attend pas, surtout avec ton style basé sur l’écriture qui ressemble à rien d’autre dans le rap frinçais. Moi j’y crois. Et le T Shirt « BTTF » te va bien mieux que le « Y&W ».
Despo – merci. Et attends, c’est la 1ère fois que tu parles normalement non ?
Kaaris – c’est parce que là c’est pas Kaaris, c’est Draaman aka Fresh, avant la transformation. Si tu regardes bien, j’ai moins de muscle, un doo-rag sur la tête, des sapes de zoulou et pas de barbe. Ah, « l’autre » revient, salut.
Mala – MEZETAZAMOZORPHOZOSE !
Kaaris – tu as aidé Kaaris à l’époque. Kaaris te défendra toujours, petit homme.
Despo – …bon. Revenons à ma question, si Grigny est l’Afrique du rap…
Booba – pardon, j’écoutais pas
Despo – et que la France du rap c’est Paris et sa petite couronne…
Booba – ça m’intéresse pas
Despo – mais du coup vu que paris c’est déjà new york avec 10 ans de retard est-ce que…
Booba – ça sert à rien d’insister
Kennedy – tu veux dire que… si on remonte le temps à new york, sur 10 ans, on se retrouve à paris ?
Zekwe – ça dépend macfly, parce que si c’est comme dans retour vers le futur, tu bouges pas géographiquement, normalement. Seul le temps se déplace.
Kaaris – back to the future ?
Booba – Vos gueules les trisos. Seth, qu’est-ce que je t’avais dit à propos de plus jamais ramener tes potes de label chez moi ?
Mala – TRISO DANS LE VAISSEAU
——————————————————-
(en attendant la suite, tu devrais cliquer sur l’image ci-dessous, ça t’emmènera vers un endroit merveilleux où tu peux télécharger un nouveau bootleg pas piqué des hannetons)
cover cross over

4 Commentaires

Classé dans avengerzere, sliphop

Avengerzere

Les MCs regardaient le ciel, hagards, ils attendaient un signe, ils attendaient le vaisseau mère, izo. L’héliporteur du 92I.
Mais alors que tous les 2 ans, l’hézélizipozorteuzeur descendait et emmenait quelques élus effectuer une autopsie pour les mixtapes du directeur des lieux, le général Booba Fury… Attendez. Mais qui êtes vous ?

Nikkfurie -Je suis Nikkfurie de La Caution et si vous faites une parodie d’Avengers alors c’est moi qui devrait reprendre le personnage de Nick Fury.
Booba -Mais t’es qui wesh ?
Nikkfurie –Nikkfurie, puriste, urine sur le racisme, lubie que…
Booba -Non mais ta gueule, je t’ai pas demandé un freestyle.
Nikkfurie -Figure toi que tu as devant toi Nikkfurie, illustre interprète et compositeur au sein du groupe de rap avant-gardiste y’a genre dix ans : La Caution.
Booba -T’es en train de me dire que vous existez que sur internet.
Nikkfurie -Ah non, c’est moi qui ai fait la musique dans la scène de capoeira entre les lasers d’Ocean’s 12, reprise partout après.
Booba -OK, ça pèse, je peux rien dire. Mais ne m’interromps plus, c’est sérieux ici. Et c’est moi Nizick Furizi.
Nikkfurie -Mais je peux faire un Nick Fury aussi. Y’a plusieurs versions.
Booba -Comment te dire sans être blessant : je suis Samuel Jackson et t’es David Hasselhoff, t’as j’veux dire ?
Nikkfurie -Frais !
Booba -…
Mouloud -Ah t’es là.
Booba – qu’est-ce que tu fous là, toi ?
Mouloud -Je suis le manager de La Caution.
Booba -Ah bah je comprends mieux pourquoi j’arrive pas à le trouver sympathique ce groupe.
Mouloud -Bon, tu viens, Nikkou ? Je vous ai trouvé une 3e de couverture dans le mag Hipsters & Jardinage mais comme ils savent pas qui vous êtes, faudra vous faire passer pour Eric & Ramzy, alors rase toi bien le crâne.
Booba -Et maintenant je comprends comment votre carrière a pas décollé après le film à Clooney et ses potes…

Platane

Platane

Donc, tous les 2 ans, l’Héliporteur du SHIZIELD descend et ramène des élus que le général Booba Fury estime dignes. Mais cette année, il n’y eut point d’autopsie. En lieu et place, il y eut une réédition du Futur. Parce que le Futur est une variable fluctuante, ou va savoir quelle phrase de puceau intrépide ses fans vont encore trouver pour que ça fasse complexe et cool.
Les MCs ne savaient plus quel coin du ciel balayer de leur regard. C’est alors que ça arriva : tous les élus des différentes époques passées furent rappelés sur le vaisseau mère. Réunis dans la salle de contrôle, ils attendent Booba Fury qui ne tarde pas à faire une entrée au moins aussi pressionnante que celle de Shredder dans Tortues Ninjas 1.

187212578

ouais, on fait toujours des montages hideux

Booba -Si je vous ai réunis, c’est que vous avez tous été mes hérauts à travers les âges, c’est à dire de 2005 à 2011 et seulement les années impaires, afin d’un jour mener l’assaut final.
Niro -Mais sinon, on va faire des feats ou pas ? Ça m’arrange pas, j’essaie d’arrêter en ce moment, j’ai acheté des patch et tout.
Booba -C’est moi qui parle, morray. Donc je réunis une équipe, les meilleurs. Il faut sauver le hip hop Frinçais.
Issaka -Non, qu’il repose en paix
Booba -tu vis dans le passé, mec, ça je le disais y’a 5 ans
Issaka -non, y’a 12 ans
Niro -c’est vrai que t’es plus tout jeune dis donc
Booba – fermez la, j’ai 27 ans
Issaka – 37 ans. et ça règle pas le problème, c’est pas du tout ce que tu disais.
Booba – ouais mais à supposer que j’ai vraiment 37 ans, ce qui reste à prouver et qui en attendant vous vaudra à tous un procès en diffamation et sans doute toute une vie de labeur en dommages et intérêts, bah c’est normal que j’ai évolué.
Seth – tu m’étonnes ! C’est comme moi, avant j’avais pas de tatouage. Dingue, non ?
Booba – si tu veux. Et donc en fait…
Seth – maintenant j’en ai plein ! et sur mes mains si je les croise ça fait T.H.U.G  S.E.X.E. mais ça fait aussi S.E.T.H. G.U.E.X ! Astuce ! PROFESSEUR PUNCHLINE !
Booba – …bref à l’époque c’est normal que j’ai parlé comme ça, je montais à peine, aucune pute me faisait de steak frites, et Miami c’était juste un décor de série dans ma télé. Là non, donc je peux jouer les mécènes et me plaindre du niveau du rap. Mais effectivement j’en ai toujours autant rien à foutre, si ça peut te rassurer.
Avengerzer

Kennedy -Ouais, il faut sauver le hiphop de tous ces mecs qui pompent mon cahier de rimes, refré.
Booba -Faut surtout le sauver de la médiocrité et des assistés de merde.
Kennedy -Ouais, pendant qu’ils regardaient Dragon Ball, moi je dealais dans le hall. Dealer dans le hall. Lady Di-ler dans le hall.
Booba -Alors déjà, arrête de reprendre mes gimmicks et ensuite, qu’est-ce que t’as contre Dragon Ball ?
Kennedy -T’aimes bien Dragon Ball ?
Booba -Bah évidemment. En plus j’ai le Krilin swag, plus un poil sur le caillou.
Kennedy -Alors j’adore. Tout pareil que toi.
Booba -…
Dosseh -Pas mal le Krilin swagg.
Booba -T’as vu. C’est exactement ça que je voulais dire, quand on s’exprime, c’est classe. On est l’élite du rap, morray.
Linsen -Même moi ?
Booba -Qui es tu ?
Linsen -Un mec de l’Unité Spéciale.
Booba -Izi ?
Linsen -J’ai posé sur Autopsie.
Booba -Izo ?
Linsen -3 fois.
Booba -Izer ?
Kennedy -Je vous ai pas croisés moi, à l’époque. Vous étiez pas sur Autopsie 2.
Linsen -Non, mon frère avait plus de portable.
Kennedy -?
Linsen -Il avait pas de portable où il était.
Kennedy -Ça, ok. Mais où est le rapport ?
Linsen -C’est lui qui a le numéro à Kopp.
Kennedy -Oh cool ! Il peut me le passer ?
Booba -Non !
Prisco Zbeul -C’est les Gheeettooo booooooooys.
Kennedy -Toi non plus je te connais pas. T’as le numéro à Booba ?
Niro -Tu veux faire un feat ?
Booba -Par contre, je vous cache pas qu’il va y avoir de l’écrémage.
Prisco Zbeul -Livin in the gheetooo streeeeeeet.
Booba – …
Prisco Zbeul – bah quoi, c’est plus classe que si je disais « livin in the aulnay streeeeee…
Booba – j’ai compris l’idée
Dosseh – Aulnay ? si ça se trouve c’est un des potes de Booba qui fait sa sécu
Booba – tu confonds avec Ibou
Niro – si ça se trouve c’est la même personne depuis le début
Seth – ou alors c’est Sefyu, c’est pour ça qu’il cache sa tête
Prisco Zbeul – qui suis-je ?
Booba – ça n’a aucun sens, Sefyu existait déjà en 2005
Seth – je vois pas bien le rapport.
tumblr_static_loki-1
Booba -Passons. Passe moi la zeb et la boisson. J’ai fait appel à vous pour constituer une véritable force de frappe et faire contre poids à toutes ces saloperies qui passent à la radio, dans ce pays.
–>C’est alors que le général Booba Fury allume l’autoradio de l’héliziporteur du shizield :
Pub -Ce soir, radio libre. Un vieil animateur glauque demande à des filles de 14 ans si elles se doigtent.
Jingle –You’re listening to Skylope. Ici, on ne coupe pas les disques, ni les couilles des rappeurs. Et surtout, on ne viole pas les mineures.
Animateur sous coke -Alors Tristan, tu nous appelles de vers Lille et tu vas faire tourner la skyzoulette.
Tristan de vers Lille -Dédicace à mon père et à mon grand frère.
Animateur – ils doivent être fiers
Tristan – pourquoi au pluriel ? C’est la même personne.
Animateur sous coke -Et bien tu repars avec 3 discs compacts de Beyonce et 4 piles.
Tristan de vers Lille -cassded à Madame Amadéo et à Yasm
Animateur sous LSD -Et maintenant c’est l’heure de Planète Rap/R&B/ Cultures Urbaines/ Electro/ House/ Pop/ Zumba.
Fred -Et aujourd’hui on reçoit Team BS, le nouveau crew de La Fouine. Moi, je tiens pas 5 secondes face à Rohff mais je peux tenir 10 minutes face à la Fouine.
La Fouine -C’est çaaaaaaa !
Sultan -On se sait.
La Fouine -Skuuuurt
Fababy -Baby Baby no more dans le noir.
La Fouine -Skuuuuuuuuuurt
Sindy -Je suis retenue contre mon gré, si vous entendez ce message, qui que vous soyez, s’il vous plaît, aidez moi.
La Fouine -Squiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiirt
Fababy -Je suis F A Baby, j’ai la gueule à Droopy. Tu reconnais mon timbre de voix sans être facteur.
La Fouine -Skuuuuurt Skuuuuuuuuurt Skuuuuuuuuuuuurt
Sultan -Soult’One number one, je fais du rap comme Dre mais je suis pas docteur.
La Fouine -Skuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuurt
BhL7miJIAAAFX_D.jpg large
Orelsan – si Booba et ses potes c’est Nick Fury et les Avengers, alors on peut dire que toi t’es Loki, avec le côté petite fiotte perfide ça marche bien.
Gringe – ou alors on peut dire que vous êtes des cons, ça marche aussi.
Sultan – et nous on est quoi du coup ?
Orelsan – les Chitauris.
Fababy – c’est quoi ?
Gringe – des aliens hideux qui savent pas parler et meurent tous en un temps record, c’est cohérent
La Fouine – c’est pas mal comme nom « Chitauri », je vais le faire rimer avec clitoris et clip torride, et… attendez, qu’est-ce que vous foutez là déjà ?
Orelsan – moi j’étais sur le dernier capitale du crime
Gringe – et moi je suis son pote cool.
La Fouine – ça répond pas à ma question, Orel-baby
Orelsan – puisqu’aucun d’entre vous ne s’y connaît question comics le blavog m’utilise comme interprète pour introduire un subtil parallèle entre les méchants d’Avengers et Banlieue Sale. Pourtant mon truc c’est les mangas à la base, c’est dire à quel point c’est n’importe quoi.
La Fouine – j’ai rien compris. Par contre j’aime bien la phase de ton pote sur les écolières
Gringe – j’fais l’ours avec des écolières : PEDOBEAR
La Fouine – mais pourquoi personne te fait chier quand tu sors des trucs comme ça ?
Gringe – c’est simple, d’une part vu le nombre de conneries que je débite par morceau personne n’y fait attention…
La Fouine – bah moi aussi, c’est injuste
Gringe – …et d’autre part je suis un rappeur blanc de province. Les gens partent donc du principe que j’ai une sexualité tordue d’entrée de jeu.
La Fouine – vous mesurez pas votre chance.
Orelsan – ouais mais on mesure nos bites, ça compense.
SKYLOPE-LOGO
–>C’est alors que le général Booba Fury éteint l’autoradio de l’hézéliziporteur du shizield.
Booba -C’est insupportable.
Nessbeal -Moi j’ai pas tout détesté.
Booba -Tu fais bien de remettre la question de la sélection naturelle sur le tapis. Je vais vous tester pour savoir si vous méritez !
Grodash -Mériter quoi ?
Booba -De faire partie de l’izinizitiazatizive… Houlà, c’est pas facile à dire ça. De l’izinizitiazatizive Avengerzer !
Tous -Ooooooh !
Nessbeal -Et ça veut dire que tu vas nous signer sur ton label ?
Booba -Ahah ! T’es con !
Gims -AHAHAHAHAHAHAHAH ATTERRIS !
Booba -Il ne faut pas hurler comme ça, y’a que Mala qui a le droit. Tu n’es plus vice directeur du shizield.
Issaka -Et qu’est-ce qu’il fout là, lui ?
Booba -Lui c’est l’ancien vice directeur du Shizield, le désormais rétrogradé au rang d’Agent Maître Gims, il va vous coacher pour essayer d’améliorer vos performances.
Djé -Agent et maître, il est.
Issaka -Si ça veut dire qu’il va nous apprendre à chantonner, sans moi. Je préfère retourner bicrav
Booba -On te retient pas.
Gims -Il se tire ! Lui demande pas pourquoi il est parti sans motif ! Parfois il sent son cœur qui s’endurcit. C’est triste à dire mais plus rien ne l’attriste. Laissez le partir vendre du shiiiiiiit !
Dosseh -Mais pourquoi c’est Gims qui fait ça ? Pourquoi c’est lui que t’as invité sur ta réédition et aucun d’entre nous ? Les anciens hérauts ?
Kennedy -Alors on admet enfin qu’on a des héros ?
Dosseh -Non, « héraut » pas « héros ». C’est du langage un peu soutenu.
Seth -C’est pas moi qui utilise les mots chelous, d’habiutude ?
Djé -Du langage soutenu c’était. Plutôt langage de plouc tu utilises.
Seth -Bien vrai, ma couillasse ! J’aime bien péter dans la casserole, moi ! Zblax !!
Booba -Tu te calmes, vous vous calmez tous. Et si j’ai pris Maître Gims et pas vous, bah figurez vous que c’est parce que c’est pas vous qui pèse, akhi !
Gims -Quand j’ai posé mon refrain j’avais la méga-chiasse, mais je suis resté pro. Alors un peu de dignité, siouplait.
Booba -Vous avez beaucoup à apprendre de lui.
Dosseh – ouais je vois, le côté mec qui a du succès mais qui lâche pas son crew, genre tout le monde croque ensemble, et les solos viennent seulement après, ce genre de trucs ?
Booba – Voilà, si tu remplaces « crew » par « avocat », « tout le monde » par moi et que tu vires la dernière partie, c’est à peu près ça. T’as tout comprizi. Il ne doit en rester qu’un morray.
Nessbeal – mais…
Mala – IZI HIGHLANDER
Booba – voilà, y’en a au moins qui suit, bravo Mala
Mala -IZI CHRISTOPHE LAMBERT
Booba – je retire ce que je viens de dire.
———————————————–
(en attendant la suite qui est là, tu devrais cliquer sur l’image ci-dessous, ça t’emmènera vers un endroit merveilleux où tu peux télécharger un bootleg pas piqué des hannetons)
avtape

3 Commentaires

Classé dans avengerzere, sliphop

Un sapin, des cadeaux, de la neige et du couscous – 2013

Salut les parasites,
en cette occasion spéciale de l’année, j’aimerais avant tout avoir une pensée pour ceux qui réveillonnent tous seuls et leur dire ceci :
ce sera sans doute pire au jour de l’an.

Sinon, on a quelques cadeaux pour vous, ci-dessous.

une mini-interview de la mort qui tue : Cinéfilou hors série

un retour vers le back to the future : Kaaris, rap et proctologie II

et ça c’est des golmontages que vous avez pas encore (ou pas assez) vus.

« OUIOUICHEYOUEUHMAIRIEKRISSMEUSS »

4 Commentaires

Classé dans joyeux noël bande de putains

Rap Frinçais’s Finest


Tu le sais, la Frince c’est les Etats-Unis mais enlève au moins 10ans, et si tu savais pas, maintenant tu sais, préviens les autres.
On serait aux states, les grosses têtes d’affiche auraient déjà fait plusieurs connexions. Kaaris et Niro en sont à leurs 1ers pas dans leur carrière (enfin, pas vraiment, voire pas du tout, mais bon) et sont surtout parmi les rares élus à encore avoir du buzz même en période de clash. Mais c’est pas pour autant que tu les vois poser ensemble. Parce que c’est pas le pays de l’oncle Sam, ici.

batman_superman_logo

On retrouve Niro qui arpente une vieille casse dans le 93. Soudain, une structure genre Terror Dome dans Mad Max III sort du sol. Le jeune rappeur de la ZUP de Blois ne semble nullement surpris et frappe à ce qui semble être la porte d’entrée qui s’abaisse alors tel un pont levis. Un grand type en sort.
Kaaris -Salut.
Niro -Salam.
Kaaris -Bah ? Où est ton clebs ?
Niro -Quoi ? J’ai pas de chien, kheyou.
Kaaris -Tu viens pas pour les combats de chiens ?
Niro -T’organises des combats de chiens ?
Kaaris -Chacun ses hobbys. T’es là pourquoi toi ?
Niro -Je viens te demander si on peut faire un feat ensemble.
Kaaris –Tu rappes ? Bof, t’as un corps de lâche. Fais des pompes et des tractions.
Niro -Ouais, ouais, j’ai un corps de traître, si tu veux. Mais en rap je suis beaucoup trop lourd pour 70 kilos. Alors reste tranquille.
Kaaris -Non mais sans déconner, tu viens pas pour un combat de clébards, t’es sûr ?
Niro -Mais arrête avec ça.
Kaaris -Dommage, qu’est-ce que je vais manger, ce soir ?
Niro -Quoi ?
Kaaris -C’est une tradition, on mange le perdant. Wallaye je me mets bien, même si la viande c’est du chien.

-Hey on fait un feat ? -Non, va te faire foutre

-Hey on fait un feat ?
-Non, va te faire foutre

Niro -Tout ça c’est super, le monde est beau, je rappe bien, OK merci, mais sinon on le fait ce feat ou pas ?
Kaaris -Une connexion 93, 94 ? Ouais, c’est toujours sympa.
Niro -Je suis pas du 94.
Kaaris -T’es pas sur Street Lourd, toi ?
Niro -Si mais je viens de Blois, 41.
Kaaris -Qu’est-ce que c’est que ce département ? Personne sait où il se trouve en Frince, on dirait un numéro d’appel d’urgence.
Niro -Et t’as peur d’avoir à l’appeler si t’acceptes ce feat, c’est ça ?
Kaaris -Hé mais toi aussi reste tranquille.
Niro -C’est toi, reste tranquille. Je viole tout le monde, en feat, c’est mon taf.
Kaaris -C’est moi qui viole, ici. Et d’abord, pourquoi tu fais autant de feats ?
Niro -Je viens de te dire que c’était mon taf. T’es sourd en plus ? Faut arrêter la muscu.
Kaaris -Non mais de là à feater tout le monde, c’est autre chose.
Niro -J’ai un bracelet électronique depuis mon incarcération, l’Été dernier.
Kaaris – ah ouais, et faut que tu prouves que tu bosses dur par rapport au contrôle judiciaire
Niro – Ah non, c’est juste que mon bracelet explose si je ralentis ma cadence de featuring.
Kaaris -C’est balot ça. Moi, la juge veut me boucler juste parce que j’essaie de lui faire un enfant.
Niro -C’est balot, ça. Mais qu’est-ce que t’entends exactement par « essayer de lui faire un enfant » ?
Kaaris -C’était pas possible, parce qu’elle était déjà enceinte. Alors je la prenais en levrette pour faire attention au bébé.
Niro -Tu fais ça avec des femmes enceintes ?
Kaaris –Bah ça me fera un plan à 3.
Niro -Hey mais c’est une rime de Pimp C, ça.
Kaaris -Hmm Hmmm !
Niro -Et ça c’est un gimmick de Juicy J.
Kaaris -Tu veux faire l’intellectuel ?
Joke – en réalité pour la rime sur la femme enceinte ce serait plutôt une phase de Tyler, the creator.

les_ailes_de_l_enfer_con_air_1996_portrait_w858

Niro – …
Kaaris – …
Joke – non parce que, vous voyez, Pimp C parle de se faire sucer par le bébé pendant qu’il baise une pute enceinte, alors que Tyler parle de plan à 3 quand il viole une femme enceinte, le ressort est le même mais ça se rapproche un peu plus de Kaaris.
Kaaris – tu veux quoi Steve Urkel ?
Joke – je suis Joke
Kaaris – c’est une blague ?

JEU DE MOT POURRI

Seth – hop hop hop, qui c’est qui vole mes rimes là
Kaaris – c’est quoi cette invasion ? Personne te vole de rime ici
Seth – j’ai entendu un jeu de mot pourri. C’est mon rayon ça normalement.
Niro – c’est pas plutôt les punchlines ?
Seth – on est en 2013 ma couillasse. Blague de cul, jeu de mot, sketch de Bigard, punchline, bruits de pet, c’est la même chose pour moi. La chatte à Mireille !
Kaaris – ah ouais quand même.
Seth – par contre j’aime pas trop les ptits gars de la relève là.
Niro – j’aime pas trop qu’on m’associe à eux
Seth – non mais toi t’es vieux, t’as la trentaine
Niro – ah non pas du tout, j’ai 25 ans
Kaaris – c’est ça ouais.
Seth – t’es un sacré blagueur ma bonne couille.
Niro – mais j’ai vraiment 25 ans. C’est à cause de la barbe
Joke – tu vas nous dire quoi après, que tu viens de province ?
Kaaris – ahahahhahahhaah elle est bonne celle-là. Mais prends pas trop la confiance passe-partout.
Seth – c’est tout à ton honneur de rester discret sur ton âge Niro, je comprends.
Niro – mais…
Kaaris – tu entretiens le mystère, c’est bien, ça va de pair avec les lunettes.
Seth – ça va de pair… des lunettes… PAIRE DE LUNETTES ! ZBLEX !!
Kaaris – on sait toujours pas ce que tu fous ici par contre.
Seth – j’aime bien les ambiances genre vieille casse abandonnée, motard tout ça. C’est plutôt Joke l’intrus ici, il à qu’à s’inscrire au Rap Contender comme toutes les baltringues.
Niro – t’aimes pas les RC ? Je trouve ça marrant
Seth – moi aussi, d’ailleurs j’aime bien Dinos et j’ai inscrit Infinit mon toc-toc !
Joke – c’est pas un peu contradictoire ?
Seth – arrête de me pourrir les esgourdes toi. En plus t’as fait un clip chelou avec la nonne là, c’est pas michto ça.

joke
Kaaris – c’est vrai que c’était assez choquant, d’ailleurs le public a pas trop kiffé
Joke – ça t’a choqué ? Mais y’a plein de meufs à poil dans tes clips et tu parles d’enculer des gens toutes les 4 mesures
Kaaris – ouais mais je suis noir, musclé et j’habite Sevran, c’est ça que les gens retiennent. Toi t’es petit et tu viens de Montpellier, on s’attend à te voir dans une vidéo de Rémi Gaillard, pas un clip avec des putes.
Joke – n’importe quoi, en plus je suis noir aussi hein
Kaaris – ça reste à prouver
Niro – ouais, t’as déconné kheyou
Joke – mais toi aussi t’étais dans le clip!
Niro – peut-être mais pas au moment de la scène de la nonne. Du coup je garde mon image de mec ghetto avec des valeurs aux yeux des bouff… des fans. T’as pas la gamberge poto.
Seth – Zdedededex !
Joke – les auditeurs c’est vraiment un tas de cons…
Kaaris – évidemment. Mais te plains pas trop, s’ils étaient pas cons ils se souviendraient de tes feats avec Tekilatex et Charly Greane, je sais pas si c’est tellement mieux.
Joke – en tout cas je suis content de voir que vous connaissez bien ma carrière
Kaaris – j’ai regardé sur wikipédé
Joke – tu veux dire wikipedia
Kaaris – non, je veux dire que j’ai envoyé un pédé regarder sur wikipedia.
Joke – …
Seth – PUNCHLINE
Niro – mais à force de persévérance, t’y arriveras, t’en fais pas, euh… Jack, c’est ça ?
Joke – pour la dernière fois, c’est Joke
Seth – et c’est pour ça que t’es petit !
Joke – hein ?
Seth – ouais, parce que joke c’est une blague et les blagues les plus courtes sont les meilleures. PROFESSEUR PUNCHLINE MA COUILLASSE.
Joke – oh putain…
Seth – viens avec moi je vais t’apprendre comment maîtriser l’art délicat de la punchline. T’as un slip de rechange sur toi ?
Joke – mais qu’est-ce que…
Seth (il le prend sur son dos) – j’espère que t’as rien contre les films de Frank Dubosc mon p’tit scriboulex
Joke – aidez-moi !
Kaaris – je me suis retenu de te fendre le crâne en deux, c’est déjà beaucoup.

Niro -Là on parle pour rien, c’est oui ou merde pour mon feat ?
Kaaris -Mais pourquoi tu tiens à me feater, qu’est-ce que j’ai à y gagner ?
Niro -C’est normal, kheyou. On est des têtes montantes de ce rap game à la con, on connecte ensemble, à la cainri, quoi. La nouvelle génération de rappeurs.
Kaaris -Ouais mais toi tu poses avec tout le monde et n’importe qui et ensuite tu craches sur tout le rap Frinçais sur les 3/4 de tes sons.
Niro -Ça c’est parce que je les baise tous. Après, tu te démerdes, tu te sors les doigts du cul pour pas te faire torcher sur le son, c’est tout. C’est pas mon problème si dans le rap c’est des bitches.
Kaaris -C’est bien gentil tout ça, mais je ne suis pas un petit nouveau, hein. J’ai commencé y a bien 10ans et j’ai même sorti un premier projet en 2007.
Niro -Oui mais personne n’est au courant, alors fais profil bas là dessus. Parce que les clips avec les marcels et les doo rag et tout ça là… Mmmmh. Bref. on s’comprend.
Kaaris -C’est moi qui fait Hmm Hmm ici ! C’est à moi les hmm hmm.
Niro – Mmmmh.
Kaaris -C’est petit ce que tu fais.
Niro -Tu te trouves des excuses. Et t’as raison de te chier dessus, enfoiré de zoulou.
Kaaris -T’as l’air bien sûr de me fister sur un son commun, je trouve que tu t’exprimes beaucoup chaque fois qu’on t’enlève ta tétine.
Niro -Et alors ? Tu vas faire quoi, le golgot ? Tu vas continuer de blablater ou me prouver que j’ai tort ?
Kaaris -Toi, t’as tout gagné, on demande une bonne prod à Therapy et que le moins pété encule l’autre ! Prends ma bite dans ton cul comme une visite amicale, Nireille.
Niro -OK, Barracuda. Mais faudra pas pleurer parce que je vais te la mettre dans ton kwaah, Clarice !
3010 – C’est marrant parce que Clarice c’est le nom de l’héroïne du Silence des agneaux, et Niro a déjà fait un clip où il est en Hannibal Lecter
Niro – pas du tout, c’était le père Fourra. Maintenant arrache ta mère de là et on fera semblant de pas se demander comment t’es venu au départ.
3010 – je cherche Joke en fait

C'est l'heure du duel

C’est l’heure du duel

Booba -Stop !
Sortant à son tour du Dôme, B2O fait son entrée (oui, il sort mais il rentre, ferme la).

Booba – quand je dis stop, c’est pour Niro et Kaaris. Toi par contre tu dégages.
3010 – mais vous êtes sûr que je peux pas…
Booba – c’est déjà un miracle que tu m’adresses la parole morray, t’en parleras à ta famille et ils seront impressionnés. J’suis meilleur que toi, va le dire à ta mère.
Niro -Salam.
Booba –Shalom, salam, salut, qui que tu sois.
Niro -Bah je suis Niro. Fenwick, tout ça.
Booba -Parfait. J’en ai rien à foutre. Dans ce milieu, tu n’est qu’une figurine. Kaaris, qu’est-ce que j’ai dit sur le fait de se mélanger.
Kaaris -Oh… Que c’est mal ? Click ?
Booba -VOILÀ ! Se mélanger c’est mal m’voyez !
Niro -Mais toi même tu dis dans tes interviews que t’as fait tes classes à l’ancienne, dans le rap, en rappant avec presque tout le monde.
Booba -Moi même je sais, merci. Mais je dis ça comme ça. Je dis souvent n’importe quoi en interview, de toute façon. Faut pas feater tout le monde, non plus. Par exemple j’ai jamais posé avec l’autre sale pointeur.
Niro -Bah si.
Booba -Non !

Deni
Kaaris -Je t’assure que là, il a raison l’avorton.
Booba -De quel côté tu es, toi ?
Kaaris -Je disais juste que…
Booba -Non !
Niro -Même Mala a featé La F..
Booba -NON ! NON ! C’est pas vrai ! Je l’ai jamais featé. Ou alors un tout petit peu et y a longtemps et à l’insu de mon plein gré.
Niro -Ouais c’est ça. Je vais quand même feater tout le monde de toute façon, c’est comme ça quand on débute.
Booba -T’es demeuré ou quoi ? Rappeur, quand tu débutes, c’est pour aller bronzer, prendre congé et baiser des putes.
Niro -T’es un marrant toi. Je fais du rap de pauvre, moi, hein. Si j’avais ton biff, elles me suceraient la bite dans tous les sens.
Kaaris –Le chibre est laiteux, enculé de mes 2.
Booba – tu as bien pris tes pilules aujourd’hui ?
Niro -Alors en attendant, je dois faire mon biz. Mmmmh Bref. Chacun son temps.
Kaaris -Hmm Hmm.
Booba -Bordel… Mais tu m’as pas dit que t’avais déjà taffé avec Niro ?
Kaaris -C’était pas le même et c’était y a plus de 10 piges.
Booba -Alors comme ça on vole les blases des gens ? J’aime ça.
Niro -Je savais pas qu’y avait un autre Niro quand je suis arrivé dans le rap.
Booba -Raconte pas ta vie non plus.
Kaaris -Surtout que Niro des 2Neg, tout le monde voit qui c’est. Les 2Bal 2Neg ils ont fait quelque chose dans ce rap.
Booba -Oui, alors t’emballes pas non plus, toi. Un seul assisté à la fois, merci.
Kaaris -Hmm hmm !
Niro -Mmmmh !
Booba -La vazacheuzeu vous êtes flizippanzants à foutre vos gimmicks pazartouzout. T’as j’veux dire ou t’as pas j’veux dire ? Izi.

couv-toc-aftoc-eh

Kaaris -Mais maintenant que t’en parles, on a quand même déjà posé ensemble.
Booba -En plus ? Mais pourquoi il nous emmerde, lui alors ?
Niro -Tu comptes le gros freestyle collectif Street Lourd ?
Kaaris -Ouais, ça date un peu mais on y était tous les 2 dessus.
Niro -Y avait tellement de monde sur ce son, ça compte pas vraiment.
Booba -Et c’est ça ton excuse pour ton feat avec le sale pointeur, aussi ?
Niro -T’es sec, comme mec, toi.
Booba -Tu trouves que je suis sec ? (paniqué, il sort son blackberry pour vite commander un pot de 40kg de protéïnes)
Niro -Non mais je veux dire, t’es froid comme mec.
Booba –Mon expression est directe, demande à Weedy.
Weedy -En attendant, y a jamais eu de connexion Express D – B2O, donc calme toi fiston.
Booba -Mais qu’est-ce que tu fous là, wesh ?
Weedy -C’est pas ici les combats de pits ?
Kaaris -Ah si, bien sûr ! T’as un candidat ? C’est comment son blase ? Je l’inscris dans le registre.
Weedy -C’est Kertra. Il remet enfin son titre en jeu.

Ou 2014.. ou 2015

Ou 2014.. ou 2015

À suivre, à c’qui parait.

6 Commentaires

Classé dans sliphop

Le Clashico (rattrapage)

Alors ça en fait c’est ce qu’on aurait dû sortir y’a à peu près un mois ou deux, vu que c’est la suite directe de ça,  sauf qu’on n’avait pas le temps. Du coup faut te dire dedans ta tête que ça se passe avant ce qui se passe maintenant. Je sais, c’est dur, mais tu y arriveras.

Au QG du 92i, Booba déprime, ce qui dans son cas précis veut dire qu’il fait des avions avec des billets de 500 tout en caressant un chat.

Dje – Bah alors ? Gros sur la patate tu as ?
Shay – c’est pas la grande forme on dirait
Booba – mais vous êtes qui à la fin ?
Shay – bah on…
Booba – oh et puis merde, je m’en fous. J’ai d’autres soucis.
Dje – comme quoi ?
Booba – hier j’ai dragué une dominicaine. Vous savez ce qu’elle a fait ? Elle a regardé mes jambes pendant tout le temps où je lui parlais. Et à la fin elle a dit « c’est vrai que ça me rappelle les combats de coq au pays ».
Shay – elle parlait pas espagnol ?
Booba – fous moi le camp.
Dje – si à ce point là c’est, peut-être répondre à Rohff tu devrais
Booba – c’est trop tard, j’ai essayé mais j’ai pas le temps. La technique du saladier a ses limites.
Dje – la technique du saladier ?
Booba – oui, c’est comme ça que j’écris. Je note plein de bouts de phrases sur des petits papiers, je les mets dans un saladier, et je jette le saladier en l’air. Celles qui retombent du bon côté, je les mets ensemble et ça fait un couplet.
Mala – IZI TECHNIQUE
Booba – voilà
Mala – MAIS IZI LIMITES
Booba – je te le fais pas dire. Et c’est pas tout, regardez ce que j’ai reçu comme courrier aujourd’hui
Dje – pas à ton nom c’est. « Mrs Zoulette » y’a marqué sur les enveloppes.
Booba – t’as tout compris. C’est comme ça que tout le monde m’appelle désormais, y compris le facteur. J’ai même surpris le concierge qui voulait changer le nom sur la sonnette ni vu ni connu, l’enzencuzulézé.
Dje – mais console-toi, caramel numéro 1 des ventes il est.
Booba – ventilé ? Mais qu’est-ce que ça veut dire bordel ? Tu sais que tu commences sérieusement à mes les briser à parler comme ça tout le temps ? Tu peux pas mettre des « z » partout comme tout le monde, non ?
Dje – des Zaïrois ?
Booba – oh putain.
Dje – c’est vrai que Grodash tu as invité sur Autopsie 4, mais sinon il n’y a pas eu beaucoup de…
Booba – LA FERME.
Shay – et je me demandais, t’es sûr que t’as vu Heat ? Parce qu’elle est chelou ta phrase.
Booba – pas du tout : Comme De Niro dans Heat sauf qu’à la fin je pars sans la fe-meu. Lui il tente de l’emmener avec lui.
Shay – mais au final il l’abandonne dans la voiture
Dje – du coup que t’as rien compris au film on dirait.
Mala – QUIZIPROZOQUOZO

(mais là, le téléphone sonne)

Booba – Allo ?
25g – salut c’est 25g mon copain
Booba – plaît-il ?
25g – c’était juste pour dire qu’à la base c’était quand même moi le premier à utiliser « morray ».
Booba – et ?
25g – et c’est tout, je tenais à le dire.
Booba – fascinant.
25g – sinon c’est vrai que « wesh morray » c’est pas contre rohff, je le vois bien.
Booba – enfin un qui comprend. T’es moins con que t’en as l’air
25g – ouais tout le monde sait que c’est un clash sur Morsay
Booba – ouais et… hein ?!
25g – c’est pas ça ?
Booba – cette conversation touche à sa fin.
Dje – d’ailleurs Morsay t’a répondu.
Booba – ahaha ! Bravo, tu m’as redonné le sourire.
Dje – c’est pas une blague
Booba – mais… mais… putain de bordel d’izi, c’est quoi tous ces cons qui répondent alors que je leur ai jamais parlé ? Quel est leur projet ? Est-ce que moi je fais ça ?
Mala – en même temps, toi tu réponds même pas quand ça t’est adressé directement.
Booba – c’était une façon de parler, tas de cons ! C’est l’autre salopard qui doit jubiler…
Dje – il est jube ?
Booba – DEHORS.
Shay – sinon j’ai pensé à autre chose
Booba – tu as pensé ?
Shay – hé ho ça va hein. J’ai quand même un mental de paysanne.
Booba – …
Shay – donc je me suis dit qu’on pourrait faire un montage vidéo, où on prend des images de l’ex à rohff qui le clash sauf qu’après on coupe le son et on fout le titre 5.9.1 à fond.
Booba – quel est l’intérêt ?
Shay – bah… sa situation avec la meuf… le gosse… tout ça… c’est ironique quoi, c’est ce qu’il dit dans 5.9.1
Booba – mais dis donc c’est un sacré truc de pute ce que tu nous proposes. Et pourtant t’es encore habillée.
Shay – mais…
Booba – non mais je disais ça comme un compliment. Ceci dit, c’est non.
Shay – mais pourquoi ?
Booba – j’ai dit que je m’attaquais pas aux mamans des gens, c’est pas pour faire chier leurs gosses après, Einstein. Par contre tu m’as fait voir la situation d’un autre œil, il est temps de me reprendre en main.
Shay – c’est à dire ?
Booba – t’es virée. Mala, va lui trouver un remplaçant.

Chez Foolek empire

Ikbal – bah alors ? Tu l’as terminée la zoulette là ! Street célébration, coup de pelle pour tout le monde.
Rohff – mouais.
Ikbal – bah quoi ? On dirait que t’as pas la patate.
Rohff – il me répond pas. A quoi ça sert d’avoir fait tout ça, j’ai repris son instru, je lui ai déclaré la guerre, je l’ai insulté salement, et il fait le mec au-dessus de tout ça.
Ikbal – mais ça c’est parce qu’il a peur. Il flippe dans son slip, hein Alain ?
Alain – si tu le dis.
Rohff – n’empêche que voilà, il vend pareil qu’avant, c’est comme si j’avais rien fait, ça sert à rien tout ça.
Ikbal – attends, mais ça on s’en fout, c’est des zoulous qui achètent ses cd. Un cheval, des chevaux, une zoulette, des zoulous, normal.
Rohff – …
Ikbal – regarde cette vidéo, même s’il est toujours à l’aise niveau ventes, dans la street il est fini ! La rue a parlé !
Rohff – les gens qui parlent ont été sélectionnés, même moi je suis assez lucide pour le voir. En plus vous avez repris les gitans de notre clip, et y’a même mon pote Sayd des Mureaux en plein milieu, comme si personne n’allait le reconnaître.
Ikbal – mais personne ne le reconnaît jamais, c’est un beatmaker et on est en frince.
Rohff – c’est pas la question. Plus rien n’a de sens maintenant. Si j’ai plus d’adversaire je vais faire quoi moi ? Qui c’est qui va remplir mon réservoir de rage ? C’est ça qui me permet d’aller au-delà de mes limites, de me dépasser.
Alain – juste une question comme ça, là. Tu parles au figuré où t’as réellement un réservoir dans lequel tu… hum, entreposes ta rage ?
Rohff – t’es con ou quoi ? C’est une image hein.
Alain – on sait jamais avec vous aussi.
Rohff – tant pis, je vais me réécouter mon feat avec Sofiane, ça me remontera le moral.
Ikbal – euh…
Rohff – quoi ?
Ikbal – concernant ce son, je crois qu’il y a un léger problème
Alain – ce qu’il veut dire c’est que ce feat n’a jamais eu lieu.
Rohff – mais si, ça s’appelle code 187 II, un pur son ghetto où on kicke tous les deux en mode vénèr et… même que le refrain ça fait, heu… non ?
Alain – c’est dans ta tête Housni. Tout ce que t’as fait pour l’instant c’est apparaître dans un clip avec lui. Le dernier mec que t’as featé c’est Sultan
Ikbal – non c’est Zaho
Alain – c’est une meuf.
Ikbal – autant pour moi.

Rohff – Sultan j’ai fait plus que le feater, j’ai lancé sa carrière, on a déjà parlé de ça
Alain – tu sais c’est dur de trouver un rappeur qui n’a pas lancé ce mec à un moment ou à un autre.
Ikbal – mais tais-toi à la fin, tu l’aides pas, là.
Rohff – qu’est-ce que je vais faire maintenant ? S’il répond pas du tout mais que tout le monde pense que j’ai gagné, je vais insulter qui ?
Ikbal – tu peux toujours insulter six coups mc, enfin moi je dis ça je dis rien
Rohff – 6 coups ? Passer de booba à 6 coups ? Non mais tu m’as pris pour qui ?! Il me faut un ennemi, un grand, un vrai, à ma taille. Sinon je vais me faire chier. Maintenant que l’autre est plus dans la course je suis au sommet. Je n’ai plus rien à accomplir. C’est la fin d’un beau rêve, l’aventure s’arrête ici les gars.
Alain – j’aime pas trop quand il se met à parler comme ça.
Rohff – laissez-moi seul. Je dois faire mes adieux à celle qui a guidé mes pas dans la tourmente.
Ikbal – ah ?
Rohff – oui. Il est temps d’enterrer Gisèle. Prends là, et offre lui un enterrement décent.
Alain – donc maintenant on va enterrer une pelle. Tout va bien.
Ikbal – t’inquiète Hous, je m’en charge

(il s’en va avec la pelle)

Rohff – ah, je ne pensais pas que ce serait si dur pour moi d’être le numéro 1 incontesté du rap game mon petit Alain. Tu as bien de la chance d’être un mc médiocre et inconnu tu sais.
Alain – ouais enfin faudrait peut-être aussi que tu sortes un nouvel album un jour.
Rohff – bof, quel intérêt ?
Alain – mais… je sais pas, enfin, c’est assez évident que si t’es le plus fort mais que tu fais rien, le public va se brancher sur d’autres au bout d’un moment. Quand y’a eu un petit creux dans le créneau egotrip, le public a un peu plus écouté La Fouine par exemple, c’est mécanique.
Rohff – attends. Mais t’as raison, Alain.
Alain – ah ?
Rohff – c’est dingue que je m’en sois pas aperçu plus tôt.
Alain – tu me fais peur là
Rohff – mais c’est évident ! Je dois affronter La Fouine désormais ! C’est lui ! C’est le prochain ! Comme dans Highlander !
Ikbal – bon ça y est, j’ai enterré Gisèle. Ça a pas été facile parce que…
Rohff – tu étais triste, oui, je comprends
Ikbal – ah non, c’est juste qu’une fois que j’ai eu fini de creuser je me suis rendu compte que j’avais pas prévu de seconde pelle pour lui remettre des pelletées de terre dessus, donc j’ai dû…
Rohff – peu importe. J’ai à nouveau besoin d’elle. Le devoir m’appelle. J’ai un nouveau rival, Alain me l’a dit
Ikbal – t’as fait ça ?
Alain – non, mais au point où on en est…
Rohff – on a pas de temps à perdre. Va me chercher Gisèle immédiatement.
Ikbal – ouais mais c’est chiant je viens de l’enterrer, on peut pas se contenter d’une bêche plutôt ?
Rohff – UNE BÊCHE ?! Tu te fous de ma gueule ?!
Ikbal – ou alors je sais pas, moi, un… hum… peut-être un râteau ? C’est thématique, en plus.
Rohff – ne sois pas insolent. Alain, accompagne le et assure toi qu’il traite ma pelle comme une princesse.
Alain – évidemment…

Retour chez le 92i

Booba – va aussi falloir lancer le son avec 2 Chainz, peut-être que ça calmera tous ces assistés.
Dje – pourquoi tu lancerais pas celui avec Rick Ross ?
Booba – pourquoi tu fermerais pas ta gueule ? Ah, voilà Mala, avec… mais qu’est-ce que ?
Mala – DE REZETOUZOUR
Booba – ça je vois, mais pourquoi t’as une centaine de mecs avec toi ? Et pourquoi ils ont une catapulte ?
Mala – c’est pas moi, c’est à lui, il dit que c’est sa « catapulte à foutre »
Booba – une catapulte à foutre… de mieux en mieux. quel nouveau genre de cinglé tu m’as ramené ?
C’est alors qu’un rugissement retentit depuis le fond de la salle, et un type se fraie un chemin jusqu’à Booba.
Kaaris – bon, alors on va se poser calmement et tu vas me dire qui doit se faire remplir le cul
Booba – …

on passe enfin aux choses sérieuses

1 commentaire

Classé dans clashico