Archives de Tag: rappeurs

Wire & rap game (1)

avec des si on couperait du bois
pasque c’est un truc qui m’a toujours titillé.
faire des correspondances stupides entre la fiction & la réalité.
en plus entre le temps que je me mette en route, les ricains m’avaient déjà piqué l’idée (http://smokingsection.uproxx.com/TSS/2009/02/if-rappers-were-characters-from-the-wire), alors comme on aime pas trop recycler les merdes ici, on a fait la même mais en français. y’en a dans la caboche du blavog quand même.
si y’a des trucs qui vous paraissent incohérents, si vous avez de meilleures idées pour les parallèles à faire, et ben j’en ai rien à foutre mettez les en commentaires, soyez pas timides.
et ce sera en 2 ou 3 parties, parce que les images & wordpress c’est relou, surtout quand on fait aucun effort et pis comme ça vous aurez l’impression d’être gâtés 2 fois plus bande de ptits canaillous.

Avon Barksdale

Passi
le mec arrivé quoi. installé, il a fait son biff, même en dehors du game il continue d’être une figure de poids et de mailler.

Stringer-Bell

Kenzy
bizness man dans l’âme jusqu’au bout, un poil trop sans doute, ses pairs ne l’ont pas toujours compris. il a contribué à construire un empire mais il s’est écroulé juste au moment où il touchait au but : la respectabilité.

Prop’ Joe

pasqu’il est gros et qu’il a une bonne tête, et bien qu’un peu roublard, il reste sympa quand même. en plus il est là depuis longtemps et toujours de la bonne came. un mec cool, quoi.
http://www.dubcnn.com/media/audio/driver-meccool/

wallace

Disiz la Peste
la gentillesse n’est pas faiblesse, sauf quand elle l’est. trop naïf pour ce monde de brutes, fallait qu’il parte.

Chris Partlow

mala

Mala
« tu m’connais pas, moi… »
il est sale, il exécute sans poser de questions, on ne comprend que très rarement ce qu’il pense, et encore ça c’est quand il parle.

Felicia « Snoop » Pearson

Casey
« perhaps the most terrifying female villain to ever appear (in a television series). » c’est pas moi qui le dit, c’est Stephen King. vraie citation, tu peux vérifier si t’as que ça à foutre.
bah oui. forcément. ça tombe sous le sens. Zec to zec.

marlo
booba
booba
des glaçons dans les veines, les canines qui rayent le parquet, il ne s’arrête jamais avant d’obtenir ce qu’il veut, et ce qu’il veut c’est souvent beaucoup trop. et il pète plus haut que son cul desfois, aussi.

Brother Mouzone

ILL
aucune ressemblance dans le caractère, mais c’est le tueur que sa réputation précède, en plus il disparaît quand tu t’y attends pas et réapparaît quand tu l’attends plus, donc on est obligés.

Cheese

Kennedy
tu sais pas trop pourquoi mais quelque chose te dit qu’il bouffera à tous les râteliers, il change d’équipe comme de casquette et malgré ça on le déteste pas non plus, même si « this boy has been nuthing but a deception ».

Michael

Escobar Macson
jeune prodige du quartier, précoce, doué en tout, pris en charge par les mauvaises personnes ce qui ne lui rendra pas service, maintenant il veut sa part.

Dukie

Nubi
même situation que michael, mais avec encore moins de chance, et beaucoup moins débrouillard apparemment.

Nick Sobotka

seth gueko
représente les ouvriers, flirte avec la rue et, livré à lui-même, finit par se ramasser la gueule comme on le sentait depuis un moment.

Ziggy Sobotka

orelsan-500
orelsan
un brave petit gars à la base, mais le manque de confiance en soi ça mène à des tragédies.

Sergei « Serge » Malatov

sefyu molotov
pas seulement pour le nom et l’accent, mais aussi pour ça : « he had a head ? he had arms ? so it wasn’t us » —> quand t’entends boucher, y’a lui qui va avec.

Bodie

Salif
trop rue pour gravir les échelons, il finit par foutre un chassé dans la fourmilière pour se faire entendre, ghetto soldier style. en général ça réussit moyen niveau plan de carrière.

Cutty fabe
Fabe
repenti, il a fait le tour du game, maintenant il observe de loin sans trop d’illusion, même si les plus jeunes le calculent plus, son nom est encore respecté des connaisseurs.

POUR LA SUITE C’EST PAR ICI

remake__the_wire_animated_by_paulsizer-d3i7z4q

14 Commentaires

Classé dans hors-sujet, série

Le conflit israëlo-palestinien vu par les artistes (2)

 

Salut bande de nazes,

comme à l’avènement, on va commencer en douceur par une blague d’un mauvais goût achevé impliquant des rappeurs u.s (mais vivants cette fois).

 

alors on est à L.A. au QG du DPG (ça en fait des initiales ça hein enfoiré).

 

Kurupt est là tranquille, il get high et il don’t know why. mais l’important c’est qu’il get high. il est en grande conversation avec Too Short qui lui raconte comment il a maqué sa 1ère infirmière pour en faire sa 10e bitch, quand il avait 1 an. Freaky tale.

Quand Daz déboule, l’air bien tristounet pour un gros moustachu.

 

Kurupt – salut, quoi d’neuf ?

Daz      – ouais…

Kurupt – ça a pas l’air d’aller.

Too Short – Pimpin ?

Daz     – j’ai foiré le plan cul de ma vie

Kurupt – bah tu sais c’qu’on dit, une de perdue… heu… t’as d’la weed sinon ?

Daz     – en fait tout a commencé quand j’ai été invité dans un show télé tu vois

Kurupt – fait chier, le v’là parti…

Daz     – donc je sors du plateau, l’interview est finie tu vois. et là je tombe sur Nathalie Portman !

Kurupt – mouais.

Daz     – bon ok c’est pas une bomb ass biatch mais quand même. les actrices classes j’avais jamais tâté tu vois. alors j’enchaîne direct, tchatch, swagg, etc.

Too Short – Pimpin ?

Daz         – nan pas encore, c’est pas une bitch de bas étage non plus.

Too Short   donc c’est une boss bitch ? respect.

Daz       – et donc on a plein de points communs, elle accroche vachement sur moi tu vois

Kurupt  – je dois être vraiment défoncé pour entendre ce que j’entends

Daz       – c’est vrai ! par exemple physiquement tu vois elle…

Kurupt   – …a de la moustache ?

Too Short – ne te moque pas d’un player. je sais qu’elle s’est rasée le crâne pour un film, ça doit être ça qu’il veut dire

Daz          – mais non bordel. par exemple elle est gauchère. ça nous a direct rapprochés.

Too Short – jamais entendu parler de ça dans le guide du pimp

Kurupt    – non seulement c’est une idée de merde, mais en plus t’es même pas gaucher.

Daz        – ouais mais je suis crip ! only on the left side ! en plus elle préférait le bleu au rouge, c’est un signe ça. bon après elle a pas compris le délire des bandanas, je crois qu’elle parlait de tortues ninja, mais après je l’ai ramenée à mon hôtel.

Too Short – Biatch !

Kurupt     – je dois être vraiment défoncé, j’ai cru entendre “tortue ninja”

Daz         – j’ai eu de la chance, elle était déjà bien fonssdé. à un moment j’ai eu peur d’ailleurs

Kurupt    – ah ouais, qu’elle fasse une OD.

Daz          non, qu’elle me force à danser le C-walk ! c’est toujours un grand moment de solitude pour moi, ça me rappelle les cours de gym où je savais pas faire les saltos. elle a commencé à faire la soulja dance, mais heureusement elle s’est pété la gueule en quelques secondes. et je l’ai ramenée jusqu’à ma suite.

Too Short  – jusque là c’est un quasi sans faute. true player !

Daz         – oui mais c’est là que j’ai tout fait foirer.

Kurupt    – mais comment ? ça relève de l’exploit là quand même.

Daz         ben vous savez que quand je parle dans le feu de l’action je pense pas trop avant à.. euh…

Kurupt   – réfléchir ?

Daz       – ouais, voilà. donc je la porte (d’ailleurs heureusement que c’est un ptit gabarit pasque je l’aurais faite porter par le groom service sinon) et là on arrive devant la porte de ma chambre. et là le temps que j’ouvre ma gueule tout est fini. tout ça pasque j’avais zappé qu’elle était juive.

Too Short – qu’est-ce que t’as dit ?

Daz         – « bienvenue dans la chambre à daz »

Too Short – 

Kurupt      

 

 

 

et du rab, tiens

 

Too Short – tiens prends ça, c’est « la pimpologie pour les nuls »

Daz          – je vais pouvoir la repécho avec ça ?

Too Short  – probablement pas

Daz           – ben j’en fais quoi alors ? ça pèse aussi lourd qu’un dico en plus…

Kurupt      – tu pourrais le jeter sur la gueule de dj muggs.

Daz           – pas con.

 

ceux qui ont assisté au concert du 2 avril au zenith comprendront, et les autres iront se faire foutre.

 

I want a jew bitch- http://www.dailymotion.com/video/x520p2_les-femmes-juives-sont-les-plus-bel_creation

le DPG à Panam – http://www.dailymotion.com/video/x8v6ll_tha-dogg-pound-paris-zenith-part-1_music (pour la suite c’est là : http://www.dailymotion.com/getch92/1)

Too Short – I’m a player http://www.youtube.com/watch?v=tXPVfqx0hGE

Too Short – Freaky tales live http://www.youtube.com/watch?v=LBDG5WOrm3s

Nathalie Portman aka mc natty natt – freestyle hardcore (si, je vous jure) http://www.youtube.com/watch?v=3VSJwWP8NqI

Nathalie Portman & soulja boy – leçon de danse (pareil) http://thebosh.com/archives/2007/11/video_natalie_portman_soulja_boy_dance.php

 

3 Commentaires

Classé dans politrique, rap d'amères loques, sliphop

Les rappeurs morts…

… sont rigolos !

1) ils aiment les jeux de mots pourris

Biggie & 2Pac sont au paradis
– salut bibi
– salu tutu
– j’viens d’voir l’autre en bas, le gros con, en sang… toi comment t’as pris la nouvelle ?
– si tu parles d’Aaliyah elle est pas nouvelle, elle n’a pas saigné, et je l’ai prise en levrette
– putain t’es vraiment sans respect… nan je parle du KO de Suge !
– j’ai vu ça… le mec qui l’a boxé manque pas d’air… pas comme suge
– y’a un jeu de mot à chercher là ?
– oui je te le suggère
– …
– en tout cas ton suge, chuis prêt à parier qu’il va riposter
– vas-y on parie ! celui qui perd doit faire un album entier de feats virtuels avec Ja Rule.
– chais pas trop… parier sur Suge Knight…
– tu te dégonfles ?
– nan mais j’ai jamais fait de Pari by Night.
– toi t’es défoncé
– pas du tout c’est la prescription de mon nouveau psychothérapeute, c’est à base de sirop pour la toux
– déconne pas, tu vois pas de psy
– d’habitude non, mais celui-là est mieux que les autres, il est aussi proxénète, & ça je respecte à fond
– stylé ! c’est qui ?
– Pimp psy
– …
 

 

2) ils sont obsédés

alors c’est ODB & Pimp C qui vont se faire une pute au paradis. Pimp C il arrête pas de s’la raconter « oui je connais très bien casanova et j’me fais autant de meufs que lui maintenant bla bla bla toi t’es qu’une loque qui s’endormait sur ses groupies ou qui leur gerbait dessus » etc.
Bref Pimp C il passe en premier (pasque c’est un pimp quand même) et il fait à ODB « prends en d’la graine ».
et en effet la meuf crie comme pas possible. Pour patienter (pasque ça dure 4 heures quand même, Pimp C il rigole pas) ODB commence à se défoncer.
Ensuite l’autre il sort de la chambre tout fier et il fait « whoa comment j’lui ai pété le cul ! Mon seul regret c’est qu’elle était pas enceinte. »
Donc ODB il y va complètement déchiré, il ferme la porte et là Pimp C il entend pas des cris de plaisir, mais des hurlements, il a jamais vu ça, il en revient pas.
Quand ODB sort il lui fait « putain mais qu’est-ce t’as fait putain pour qu’elle gueule comme ça c’est ouf même moi j’y arrive pas »
et ODB il fait « ba toi tu lui as pété le cul, moi je lui ai pété les 2 bras. »
 
 

 

3) ils n’aiment pas chiens de paille (essentiel)

 

alors c’est odb & pimp C qui sont au paradis

ODB fait à Pimp C :

– tu connais le groupe Chiens de paille ?

– hmmm… non, je connais pas.

– bah moi non plus.

 

voilà.

 

 

 

à l’attention de l’admirateur secret fan de dany dan & des vestes aux couleurs de la jamaique : ça arrive, et ce sera plus fort que lil hop. BIATCH !

4 Commentaires

Classé dans rap d'amères loques, sliphop