Archives de Tag: rakailles 4

Des souris et des hommes, des rappeurs et des chattes

parce que quelqu’un devait le faire.

Poster un commentaire

Classé dans sliphop

T’vas voir ta gueule à la récré

 

on est donc à l’école des mc (je vais pas me faire chier à expliciter le concept, vous pouvez décemment pas être si cons que ça), et la récréation de 10h vient de sonner.

tous les rappeurs français courent dans tous les sens, relâchant leurs nerfs après ces longues heures de studio, promo, ou même live pour les plus sportifs.

Freko & Lino tisent à l’arrière de la cour, Al k-pote course Amel Bent, Salif fait une course de moto tout seul. Booba & Rohff sont aux 2 extrémités du préau & se lancent des pommes de pin dans la gueule en faisant semblant de rien. Les TTC se font racketter par le Ghetto fabulous Gang dans un coin sombre tandis que Saloon & Agonie sont interrompus dans leur flirt par Aelpeacha qui les traite de thons tout en dansant le C-walk.

Dany Dan, toujours le cœur sur la main et le beurre sur le pain, aide le brave morsay à enfiler son tshirt « le rap c’était mieux avant moi » et tente de lui apprendre à parler en combattant son syndrôme de la tourette.

S’Co est en retenue parce qu’il a encore séché le cours de buzz, avec Kennedy & Monsieur R également.

 

 

seth   – hé les mecs ! ah chuis bien content d’vous voir

cassidy – fait chier…

seth      on fait un concours de phases ?

lino    – nan, tu peux pas jouer avec nous

cassidy – dégage

ill         – pas mieux

médine – on peut pas on révise

ill          – mais ?! qu’est-ce que tu fous là toi encore ? on t’avait pas dit de bouger ?

médine – si mais vous, tout time bomb, vous êtes une sorte de source d’inspiration pour moi je me rappelle encore des freestyles sur…

cassidy  – décampe avant que j’te foute mon pied au cul

lino – des sources d’inspiration, nous ? t’es gay ?

médine – oui monsieur. pardon. enfin je veux dire oui je me casse, mais non je suis pas gay hein. non pas que j’ai quelque chose contre les gays, et d’ailleurs si c’était le cas ça n’aurait rien à voir avec ma religion, et heu… je vais y aller je crois.

seth     – c’est vrai qu’on est mieux entre punchlineurs pas vrai les potes ?

cassidy – …

ill          – …

lino       – …

seth      – ok j’y vais.

 

 

médine & seth s’en vont donc la queue basse et vont s’asseoir à côté de ikbal qui fait des pompes.

 

 

médine   – on va à la bibliothèque ? paraît qu’ils ont une version collector de la biographie de Massoud

ikbal      – ils en ont pas une de rohff ? pasque mon grand frère c’est le plus fort, même que…

seth       – lire pendant la récré, je sais pas trop.

médine    – t’as l’air triste. dur de se faire accepter des grands et de traîner avec eux hein ? je sais c’que c’est

seth        – parle pour toi, moi j’ai bien senti que mon charme opérait à merveille sur le pote de cassidy, si t’avais pas été là ils m’auraient adopté.

ikbal       – green ! c’est comme avec mon grand frère. pasque vous voyez il est tellement fort que

médine   – le pote de cassidy ? tu veux dire ill ?

seth        – nan, l’antillais tressé là, tu sais, qui parlait pas

médine   – je crois que c’était casey

seth       – et merde.

médine  – bah c’est bien aussi, c’est une grande

seth       – oui mais maintenant je comprends pourquoi tout le monde a regardé ailleurs quand j’ai fait ma blague sur les pull-overs qui moulent & les moules qui puent l’ovaire.

médine – …

ikbal  – mais elle portait pas de pull-over casey, nan ?

seth      – …

médine – …

seth   – finalement t’as raison, on devrait se poser à la bibliothèque

ikbal  – où ça ?

seth  – non toi tu restes ici, et tu… tu comptes les étoiles tiens.

ikbal   – mais il fait jour, y’a pas d’étoile.

seth   – alors attend la nuit.

ikbal   – ok

seth   – t’es un bon gars.

 

pendant ce temps, à l’autre bout de la cour (faut imaginer une voix off super classe qui prononcerait cette phrase pour que ça marche sinon c’est foutu). 

 

ness    – alors souviens toi bien, faut que tu lâches cette attitude de victime de merde si tu veux pas être la honte de toute l’école. oublie pas que ton père c’est pas le directeur ici.

orelsan – ok monsieur beal

ness     – combien de fois je t’ai dit de pas m’appeler comme ça en public bordel ? tu veux ruiner ma réput ou quoi.

orelsan  – ok ness

ness     – prends pas trop la confiance non plus. chuis responsable de toi mais ça s’arrête là. appelle moi nessbeal. maintenant on va se poser alors essaie de pas t’éloigner de moi. et te fais pas remarquer, on passe à côté de mon ancienne bande.

orelsan  – ? ton anc…

 

 

booba   – alors ness on se reconvertit dans le babysitting ?

ness     – ça va, ça va.

brams – c’est qui ton pote ?

ness   – c’est pas mon pote

mala    – je capte pourquoi t’as quitté 92i, tu voulais adopter un gosse et l’élever tranquille.

ness    – ouais ben j’me trimballe peut-être un merdeux, mais en attendant j’en suis à mon 3e projet moi.

mala   – …

brams – …

booba  – c’est vrai que c’est un peu la honte. là il vous a bien feinté les mecs, faut le reconnaître.

ness    – et je me fais pas huer en concert non plus

booba – ba qu’est-ce que t’attends pour répondre dje ? c’est toi qu’il visait !

dje     – mais c’est impossible, j’ai jamais fait de concert de ma vie

booba – si déformer les propos des autres t’aide à te sentir mieux, c’est ton problème. mais je suis forcé de t’exclure de la bande

dje      – bon ok. heu… dans l’ouest parisien je résiiiide.

booba – non mais c’est nul ça, c’est complètement hors sujet

orelsan – pas mal l’autotune sur la voix quand même !

booba   – ta gueule

ness     – oui, ta gueule

dje      – c’est que vous me laissez pas parler souvent non plus…

booba – je suis pas aidé. bon et sinon… [il est percuté par un objet à la tête] quel est le con qui m’a encore lancé une pomme de pin ?!?

la fouine – excusez moi je passais par là et j’ai entendu votre conversation. je veux poucav personne mais je crois que c’est rohff et sa bande. c’est çaaaaaa ! [il repart sur son vélo]

brams  – on fait quoi ?

mala    – bagaaaaarre ! bagarre !

booba  – y’a rien qui nous dit que c’est rohff

orelsan – ba si, y’a la fouine

booba  – ton pote commence à devenir lourd

ness    – c’est pas mon pote bordel !

mala   – bagarre !

ness    – de toute façon on s’en va. gardez la pêche.

booba – ouais et toi gard… l’enculé, il me pique mes répliques !

 

orelsan – on fait quoi maintenant ?

ness     – on va trainer dans l’escalier avec mes potes les dicidents.

orelsan – meuh pourquoi ?

ness       ba j’en sais rien, c’est comme ça, t’as un escalier tu te poses dessus. tu veux faire quoi d’autre ?

orelsan  – ben monter les marches pour voir où ça va

ness     – tu as décidément beaucoup à apprendre.

 

 

 

mala feat booba – danse pour moi (qualité CD) http://www.zshare.net/audio/58998772cf9cf997/

nessbeal – décroche la lune http://www.zshare.net/audio/5899888634217664/

mala feat dje – bande à part http://www.zshare.net/audio/58998975d087c578/

casseurs flowters – freestyle http://www.dailymotion.com/video/x8isfp_orelsan-gringe_music

5 Commentaires

Classé dans demain y'a école, sliphop

Discrimination positive

 

 

Vous le savez tous, un sale noir s’est fait élire au pays des obèses et des grosses voitures. Dans le cadre d’une tentative pitoyable de faire pareil mais en moins bien, la France a commencé toute sorte d’opérations pour promouvoir les basanés.

C’est pourquoi Alpha  5.20, exemple d’une réussite insolente, est reçu par la secrétaire d’état aux noirs & aux emmerdeurs, rama yade.

 

– bonjour monsieur 20

– salut biatch

– je vous en prie, vous pouvez m’appeler rama, donc je vous reçois pour parler du problème de l’intégration & des jeunes. vous êtes un peu un exemple d’un jeune entrepreneur parti de rien qui a su triompher des obstacles. un peu comme moi, mais en plus médiocre.

– je représente les gangsters qui veulent pas balancer, et toutes nos sœurs enceintes qui veulent pas avorter.

– et vous avez des solutions à proposer ?

– faire de la maille, c’est gangsta mon frère. aux puces on vend tout, tu diras à rachida dati qu’on a tous les bijoux qu’elle veut, toutes les marques, falsh louis vuitton, falsh dolce gabanna, on est là sur le ter-ter on charbonne dur mon frère tu vois c’que j’veux dire.

– et c’est tout à votre honneur monsieur 20, vraiment, mais tout le monde peut pas être vendeur aux puces

– alors qu’ils aillent chez fedex mon frère.

– vous pouvez préciser votre pensée ?

– la bicrave est dans ma tête mon frère

– entreprendre, oui, la réussite sociale

– enlève tes pessas

– non non je suis très à l’aise comme ça merci. et au niveau de l’intégration sinon ?

– pour des fafs on nique des blondes puis engendre des métisses.

– heu… oui le brassage des cultures, c’est toujours une bonne chose. au moins vous êtes pas comme ces vilains rappeurs qui disent qu’ils baiseront la France jusqu’à ce qu’elle les aime alors que chuis la preuve vivante que y’a plus de racisme dans ce pays.

– moi je suis pas tandem

– et c’est tant mieux

– quand je baise la France, pas besoin qu’elle m’aime. sinon mon frère tu sais pas si roselyne bachelot est célibataire ? c’est pour malik bledoss, il est en chien de papier, il lui faut un mariage blanc.

– je vais étudier la requête

 

le prochain président des états-unis d'Afrique. yes il t'ken.

 

– et moi je veux bien te serrer toi, rachida dati & carla bruni, mais faut que vous soyez rapides, pasque chuis un businessman très occupé. je gère trop de dièses. donc après je vous rappellerai pas, comme toutes mes autres meufs. j’ai plus le temps d’aller les voir tu vois c’que j’veux dire. du coup je drague en voiture, alpha romeo.

– heu 3 en même temps ça fait peut-être beaucoup non ?

– j’peux aimer 3 femmes, moi chuis un polygame

– heu oui non mais ça c’est illégal

– bah pourtant l’ex à sarko c’est une biatch qui a beaucoup tourné. même au bled ils la connaissent t’as vu.

– …

– on peut aller au louvre

– c’est toujours bien de se cultiver, mais chuis overbookée

– on peut aller à center park

– non ça ira merci

– on peut aller à disney land… ah non ça c’est plus le style à carla mon frère. mais on peut retourner dans le bloc aussi.

– non plus non. et sinon à quoi occupez-vous votre temps libre ?

– trouve moi dans les toilettes, où je doigte la joconde & marie-antoinette.

– ça n’a pas de sens, la joconde est un tableau. vous devriez engager des gens pour parler pour vous, ce serait mieux niveau image.

– laisse mon flingue parler. PA ! PA ! laisse mon uzi parler. Brrrrrrraaaaaaaaaaa ! laisse mon ak 47 parler. Ratattata !

– …

– j’ai juste un pétit chargeur dans mon gun. y’a 7 balles. pas 6. pas 8. la 7e balle elle te ressuscite, te lit un verset du coran & te retues. gangsta mais conscient. tu vois c’que j’veux dire.

– ça se sent en effet

– nan ça c’est juste que j’ai lâché une caisse t’as vu.

– et vous pensez quoi du bilan du gouvernement pour cette fin d’année 2008 ?

– moi le chicken little sarko il me fait de la peine, c’est un hustler d’après lui mais j’ai des cousins qui lui ont carott des tunes en piratant son compte tu vois c’que j’veux dire mon frère. Négro t’es hustler ? t’es gangsta ? alors viens récupérer tes tunes toi-même, appelle pas la police. Viens à Clicli ! Viens ! mais si tu touches au stand c’est comme la famille j’envoie ton cul 6 pieds sous terre mon frère. je te nique ta mère mon frère.

– mais au-delà de vos petits différents d’ordre privé, vous pensez quoi du président ?

– j’aime bien ses rayban.

– on va travailler là-dessus.

 

 

un exemple pour toute la jeunesse

 

alpha 5.20 – mon crack http://www.youtube.com/watch?v=bFBuyIPoB-A

alpha 5.20 – boss de panam http://www.youtube.com/watch?v=ekHwBDq1qb8

alpha 5.20 – enlève tes pessas 2 http://www.zshare.net/audio/530417762e4bcac4/

4 Commentaires

Classé dans experts en séduction, problèmes de couples, sliphop