Archives de Tag: pitbull

Interview des 3 Kaira (complet)

suite et fin bande de bâtards.

 

4 Commentaires

Classé dans hors-sujet, Interview (et ouais mon pote !), Les Kaira, sliphop

Fête de la zizic

Je me suis dit que ce serait bien de partager avec vous ma fête de la musique du 21 juin dernier. Pour ceux que ça intéresse, c’est juste en-dessous.

20h : On arrive à la block party de Noir Fluo, au skate park à côté de Bercy.

(par la suite je n’ai pas spécialement fait gaffe à l’heure tout au long de cette trépidante soirée, les horaires précis seront donc remplacés systématiquement par ça :

.

Merci de votre compréhension.)

. Peu de trucs à dire, y’a à peu près tous les Noir Fluo au complet, du son, et bientôt arrive le moment que tout le monde attendait depuis le début : le barbeuk de merguez. Par une sorte d’enchaînement de circonstances, à un moment les mecs qui s’occupaient du grill se barrent et je me retrouve à m’en charger et à servir les gens en en bouffant au passage parce que c’est quand même pour ça que je suis là (« c’est toi qui as fait le barbecue ? – non, moi je suis là pour les merguez et je dépanne le temps que les autres reviennent – ah pardon. On t’a déjà dit que tu ressembles au fils de Yannick Noah ? », etc).

. Test dit rapidement quand je lui parle d’un feat avec Joe Lucazz (je fais souvent ça quand je m’emmerde) que « ça va se faire ». Express fait le morceau Express est back en live, des badauds s’agglutinent au dessus du skate park pour profiter du spectacle, d’autres plus jeunes balancent des pétards.

. Vexé de n’avoir eu aucune merguez, Teo décide de rentrer chez lui comme un prince pour se sustenter, probablement avec des princes de LU et du magret de canard.

. Ça se confirme, Waslo est déjà parti et le morceau « ma Volvo » sera donc joué en live mais sans lui, au grand désespoir de Kicket.

. Je rejoins Daphné croisée par hasard, elle est avec Hifi, Cassidy, et Ill (c’est un peu leur manageuse et je dis « un peu » uniquement pour qu’on m’emmerde pas avec les détails et les appellations). 1er choc : Ill a des cheveux blancs, et n’est donc pas immortel. Cass a des grosses lunettes de soleil (détail crucial pour la suite).

. « Ill n’imite pas Dieudonné, c’est Dieudonné qui lui a tout piqué » Hifi

. Daphné explique à Hifi le concept du blavog, il a du mal à imaginer ce que ça peut donner concrètement alors je lui parle du billet assez vieux sur Time Bomb et Pit Baccardi, ce qui lui fait dire avec un demi-sourire : « mais c’est dangereux les trucs comme ça ».

. on va au Rex où y’a « une soirée de Dabaaz ». Hasard total, on croise Melopheelo devant l’entrée, qui du coup vient aussi avec ses potes.

. Devant le Rex, moment de flottement où personne dit trop rien. Pris d’une impulsion de crétin, je dis à Cassidy que c’était très sympa de s’être prêté pour de vrai au jeu de l’interview parce que du coup c’était la 1ère qu’on avait publiée sur le blavog. Sa réponse est édifiante :

mais tu m’as pas interviewé.
– …
– …
ah pardon je t’ai confondu avec Cassidy
pas de problème.

Cet instant sera mon grand moment de solitude de la soirée et me traumatisera durablement. Je ne sais pas vraiment si Cassidy je l’ai perdu de vue, ou s’il n’a simplement jamais été présent ce soir là.

. Une bande de gars reconnaît Ill et il reste avec eux 10 bonnes minutes. En revenant il m’explique (non pas spécialement que c’est à moi qu’il voulait parler, seulement y’avait que moi) être complètement las de ce genre de choses. Et là c’est vraiment un truc sans doute difficile à intégrer quand t’es un gros fan mais Ill sort ce qu’on appellera désormais « le théorème Lino ». C’est à dire qu’évidemment c’est super flatteur d’avoir tous ces gens qui viennent le féliciter, mais qu’en gros ils lui parlent d’une période de sa vie qui est révolue et qui date de plus de dix ans maintenant, du coup c’est gentil mais sur la longueur c’est limite déprimant. Je lui cite la phase de Lino « bors refais nous quelques gouttes » et il dit c’est exactement ça. Si vous aussi vous êtes rappeur, ne claquez pas vos thunes chez un psy, appelez-moi.

. Ill et Clément d’Animalsons font connaissance, Clément lui rappelle qu’il a travaillé sur l’album de Booba période 45, ce que Ill semble ignorer totalement. #rapfrinçais

. On me présente ensuite à Clément, ce qui donnera lieu au dialogue suivant
T’as produit pour Guizmo récemment, et ce qui m’étonne c’est…
c’est que je produise pour lui.

je réalise subitement que je porte
a) un sac à dos
b) un bonnet
Clément a donc logiquement dû me prendre pour une sorte d’immonde chieur extrémiste le-rap-c’était-mieux-lavande probablement révolté à l’idée qu’il produise pour Guizmo. Je lui explique que je suis simplement surpris qu’il travaille avec un jeune rappeur émergent. Pragmatique, Clément détaille un peu le processus : il a produit des sons qui dans ce cas précis passent en rotation radio, donc les royalties sont au rdv, donc tout va bien. Je lui demande s’il connaît le blavog, mais non. Je lui explique le concept, il éclate de rire et parle d’un délire de lui et Jim Profit (autre producteur) à l’époque de la rime de Booba sur Makelele : « on avait imaginé un casting avec des types qui se font mesurer la queue pour pouvoir entrer dans le 92i ». Vraisemblablement il parle du texte le mâle aimé de Olivier Catin. Curieux de savoir ce que devient l’autre moitié d’Animalson (Marc) je lui demande de ses nouvelles.
il fait ses affaires
en Jamaïque ?
c’est possible.
Voilà. Tels les deux milf guys de la saga American Pie, le duo de producteurs semble avoir appris à ses dépens que « l’amitié est une route à deux trottoirs » (non, ça ne veut pas dire grand-chose mais dans le dernier film c’est rigolo).

. Un type arrive, remarque qu’il y a quand même beaucoup de rappeurs au mètre carré, et décide de, roulements de tambour, faire une photo. Je m’écarte illico, mais Clément, qui était définitivement très gentil, ou très fatigué, me rappelle en disant « ah bah si, le blavog, sur la photo ». Je commence à me dire que finalement, cette soirée pourrait s’avérer plus intéressante que regarder un film tout seul chez moi.

. Dans un moment où apparemment personne n’avait rien d’intéressant à dire, Daphné explique à Ill le concept du blavog (il faut se rendre à l’évidence, elle explique tout ça bien mieux que moi, probablement qu’on la prendra en manageuse quand on sera riches et célèbres). Ill dit qu’il voit à peu près le principe et que ça lui rappelle une fausse interview des X-men qu’on lui avait fait lire à une époque. Bah oui, c’est ça, c’était nous l’interview. La moitié des X me regarde, choqué et calmé, puis fait à peu près le meilleur compliment qu’on puisse entendre quand on tient un blog de merde avec des faux dialogues entre rappeurs français dedans :
« mais… c’est spécial, parce que d’un côté c’est complètement abusé et d’un côté c’est un peu moi quand même. Du coup je comprenais pas, ça m’a surpris, parce que comme tout le monde je me considère comme quelqu’un d’unique, et là je vois un double imaginaire qui me ressemble un peu. Mes potes disaient que c’était bien, ça nous mettait en valeur moi et Cass, mais moi j’étais surtout très surpris, ça me ressemble pas mal alors que vous aviez aucun moyen de me connaître »
L’anecdote sur la réaction de Joe et Cross qui ont d’abord pensé qu’un de leur pote voire leur ingé son avait écrit le billet So Parano lui fait taper une barre, et s’ensuit un échange où j’explique d’où vient sa caricature à lui, que c’était aussi par rapport à son rap mais aussi ses fans, le côté « jay-z frinçais » (là faut savoir que ça le choque absolument pas) et le paradoxe avec le fait qu’il n’ait concrètement toujours rien sorti. Bref un bon moment, qui se conclura par un exercice de style pas piqué des hannetons :
mais si là tout de suite tu devais écrire un truc sur moi tu ferais quoi ?
Tout de suite ?! Ouais mais non, faut…
ah si ! C’est comme moi, les gens ils sont là  »fais un freestyle, fais un freestyle », à ton tour
ok (petit moment de silence et effort de concentration, mon ki augmente sans doute ostensiblement.) alors tu vois je ferais…
putain, déjà ?! Mais tu blagues pas toi !
En fait je te mettrais dans un truc où t’es au milieu de nouveaux rappeurs, tous ceux qu’on appelle « la relève », ils seraient tous là à dire ouais t’es une inspiration, sauf que toi tu les traiterais plus ou moins comme des merdes, et ce serait ça le gag
– …
– …
pas mal.

. Quelques temps plus tard, vaguement désœuvré, je décide de m’activer, ce qui chez moi consiste à rester bloqué devant une fille debout sur un siège en train de donner toute sa vie dans un bootyshake de bonne facture. Je ne suis pas seul, un type encore plus déterminé que moi a sorti son portable ou son appareil photo et la filme carrément. Une fois qu’il estime avoir filmé suffisamment il se tourne vers moi et on se check en riant : c’était Ekoué.
ça va finir dans un clip, ça !
Hahaha. J’ai écouté le dernier lp…
Il tue !!
ensuite j’essaie de glaner des infos sur leur projet de film, mais soit je n’entends pas ses réponses soit je ne les retiens pas (toujours pro).

. Une semaine plus tard (oui, je fais aussi des bonds dans le temps dans cet article, sortez les lunettes 3d) je découvre qu’Ekoué ne rigolait pas du tout : on peut voir cette jeune demoiselle se déhancher dans le clip Un soir comme un autre.

. Ekoué tombe par hasard sur Ill, les deux font les pitres comme des gamins en se reconnaissant et se pincent la joue en éclatant de rire (NO HOMO).

. Moment wtf : à la sortie, une meuf bien belle semble un peu paumée, et un peu désireuse de se faire voir aussi, bref elle sait pas trop où elle va, elle fait deux pas en avant, trois en arrière, manque de se casser la gueule et du coup s’accroche vite fait aux épaules de Ill (en train de parler) avant de partir en disant oups pardon, sans que PERSONNE ne remarque rien
J’étais le seul témoin mais les faits sont là : Ill avait séduit une femme en étant de dos.

. Melopheelo lui aussi se barre de là, mais il a #unevoiture et confirmera sa réputation de mec extracool en nous raccompagnant. Je sais plus bien où on était censé aller parce qu’on a remarqué 2 minutes après qu’on avait faim et Melo nous a gentiment déposé à côté d’une crêperie.

. Dans la crêperie, où y’avait Trace tv sur un écran derrière moi (détail de la plus haute importance). Ill fait éclater de rire les deux cuistots en sortant des blagues d’entrée de jeu.

. le côté baby-sitter (ou manager, dans le rap c’est un peu la même chose) de Daphné se met en marche, attention ça va très vite :

ce serait bien que tu taffes avec Clément
ouais je lui ai bien parlé… par contre j’ai pas pris son numéro
je l’ai pris.
Cool.
Et demain c’est séance photo pour Snatch.
ok.

#managementfrinçais

. ill évoque booba période Time Bomb et parle d’un long trajet dans le métro, avec l’ourson qui le raccompagne jusqu’à chez lui. Problème : Gilles Boulanger ne comprend que très peu de choses quand Elie Yaffa lui parle, il n’est pas habitué à son style d’argot et reste assez sidéré par son vocabulaire. Fin de l’anecdote.

. En revenant sur ses collègues de Time Bomb, Ill reconnaît évidemment le sens de la punchline de Booba et admet avoir eu une petite pression la première fois qu’il a écouté les Lunatic. Idem pour Oxmo qu’il décrit comme ayant vraiment une intelligence dans l’écriture et un sens de la formule de dingue.

. Ill confirme qu’en plus d’avoir des vues sur Lunatic, Kenzy est venu proposer aux X, à l’époque, de signer chez Secteur Ä, sauf que les 2 rappeurs venaient de quitter Time Bomb « donc c’était pas pour signer derrière avec un mec de notre âge, il allait pas devenir notre daron tu vois« . Là tu déduis qu’entre ça et Booba qui prend un RTT carcéral imprévu, Kenzy a dû légèrement maudire les ex-Time Bomb. Et se contenter de Pit Baccardi, mais ça, cela ne nous regarde pas.

. Parce qu’un peu d’humour ne fait jamais de mal, je lui demande également s’il connaît pas par hasard un groupe nommé 1995.
« c’est un groupe ? ça me dit rien, pour moi c’est une date. » Merci à tous.

. Lors d’un moment de silence où tout le monde mange (parce qu’il est impoli de parler la bouche pleine bande de malpropres), Ill lève la tête, regarde la télé et lâche : « je le trouve vraiment bizarre le rebeu de leur groupe, là. Il a une tête étrange quand même. » Je me retourne : c’était un clip de la Sexion d’Assaut et il parlait de Maska.

. Ensuite arrive un clip de Pitbull : « mais vous avez vu la vidéo où il cogne le mec qui le faisait chier dans le public ? Moi je pense que ce gars là, il est pas latino du tout. Il est d’Europe de l’Est. Tu vois les mercenaires sans âmes qui viennent de ce genre de pays, bah c’est ça. »

. Quand j’explique ce que je fais pour gagner ma vie, Ill a une définition qui lui vient immédiatement à l’esprit : « en fait ton métier c’est de réfléchir à la prochaine quenelle que tu vas glisser, et comment tu vas la glisser aux gens ». Une bonne définition du journalisme ma foi. La preuve, tu viens de lire un truc à peine mieux rédigé qu’un journal intime d’adolescente américaine qui vient d’avoir ses 1ers ragnagnas mais t’es content quand même.

y’a aussi eu un moment où ça parlait d’un concert en Suisse ou je ne sais où et j’ai pas pu résister à la question qui tue :  mais pourquoi pas Paris ? « parce que je dois m’entraîner avant de me produire à la maison, pour être sûr que ce soit bon« . Et il a pas menti, puisque le 4 juillet dernier y’a eu ça :

mais nous on y était pas, on matait American Pie 4.

THAT’S ALL FOLKS.

11 Commentaires

Classé dans hors-sujet, sliphop

Bonnes résolutions

On a retrouvé les bonnes résolutions que tous les rappeurs frinçais ont prises pour la nouvelle année. Par contre on a paumé les noms. Du coup, à vous de retrouver qui a écrit quoi. Et pour les feignasses, bah y’a qu’à sélectionner le texte caché tout en bas, vous faites pas chier.

1) Faire prendre à Lefa des puissants somnifères pendant toute la période de promo
faire prendre la même chose à Maska, pour toute la période d’enregistrement

2) prendre exemple sur la Sexion avec Maska pour savoir comment écarter Eff Gee lentement mais sûrement

3) réussir, au moins une fois, à retenir un couplet de clash par cœur et, soyons fous, remporter un battle

4) yeaaaaaaaah ! toucher les étoiles : haute résolution !

5) Tourner un clip sans grosses cylindrées, et sans porter de lunettes de soleil alors que c’est la nuit. Ou alors, plus simplement, on mettra plein de putes, c’est sympa aussi.

6) Revenir en force, faire un feat avec nicki minaj, signer 6 coups MC, revenir en force, et… comment ça je l’ai déjà dit ? Mets un god à ton father, zoulou !

7) miser sur la nicki minaj frinçaise (mais sans la signer, pas que ça à foutre non plus), et continuer de pomper des instrus cainris sorties y’a moins d’un an, vu qu’apparemment tout le monde s’en fout

8) faire un clip avec Pierre Woodman en guest

9) bien rigoler en pensant aux cons qui tenaient le compte à rebours pour la sortie de Detox

10) ne plus me laisser violenter par des vilaines chroniqueuses télé (en plus j’étais pas consentant)

11) ne pas appeler un album « noir désir » alors que personne n’en veut, quelle que soit la couleur en plus

12) ranger ma chambre

13) faire mon grand retour. Et ça sert à rien de me dire « tu le dis chaque année », sinon Nubi t’braque

14) dormir

15) réveiller Ill

16) admettre publiquement mon lien de parenté évident avec Cutty de The Wire et Rick Ross

17) être un peu plus diplomate dans mes lyrics, éviter les phases trop polémiques et… ahaha non je déconne, ma folie fait ma prestance.

18) Devenir le Nas français. C’est à dire, dans un premier temps, signer sur le label du type qui insultait très salement ma mère y’a quelques années. Tchiki en route vers la gloire !

19) Essayer, juste une fois, de ne pas faire fuir un artiste de mon label. ca va être dur mais j’y arriverai

20) mettre de côté mes fans de la première heure qui apparemment préfèrent l’époque où ils étaient à peine 38 à m’écouter sur des k7 qui sautent, et me concentrer sur le principal : faire les sons qui me plaisent.

21) Multiplier les interviews afin que l’expression « ça pue l’anus de bonobo » se perpétue à travers les âges

22) inviter DSK dans un clip, lui aussi a l’air de kiffer se pavaner en peignoir

23) sortir mon album en physique, ça commence à bien faire maintenant. Il faut respecter le respect.

24) revenir avec un dernier projet histoire de rappeler à tous ces ptits cons qui sont les boss qui ont apporté le rap de caille avec succès. Planquez vos pitbulls !

25) Stopper les feats qui forcent mes fans à appuyer sur la touche avance rapide, haaaaoooooo (pardon, c’est un tic)

26) sortir un solo alors que personne ne m’a rien demandé

27) faire une nouvelle sextape, ce sera toujours mieux qu’un nouvel album

28) sortir un nouveau solo avant mon frère, sinon c’est la honte putain

29) faire un album suicide collectif

30) arrêter de prétendre être en période de réflexion artistique alors que je télécharge du hentai toute la journée

31) je ne prends pas de bonnes résolutions, ce sont elles qui me choisissent

32) je n’adopte aucune résolution, je suis pas l’ONU

33) j’adopte personne, je suis pas ta mère, fils de pute

1) la sexion  Welcome to the wa 2

2) l’entourage

3) alpha wann Alpha Wann & Nekfeu vs Jam & Pdox

4) La Fouine (qui n’a pas bien compris l’exercice apparemment) C’est ça l’thème

5) hype et sazamyzy Attaque soviétique

6) Rohff J’vais t’faire une bosse

7) Booba Cruella

8) Al K-pote Hurlez

9) Dr Dre, un sacré maître quenellier

10) Mister You une agression sans précédent

11) Youssoupha

12) Nekfeu

13) Nubi nubi’s back

14) Ill

15) Cassidy je plaisante pas

16) Kaaris Houdini

17) Despo Apocalypto

18) Kamelancien Vécu

19) Zoxea Boulogne tristesse

20) Nakk Mad max

21) Escobar Macson Ici c’est paris et sa merveilleuse métaphore

22) Ol Kainry Soyons fous

23) Lalcko My time

24) Expression Direkt Qui

25) Nessbeal drapeau blanc

26) Calbo

27) Sniper

28) Lino

29) Hocus Pocus et Grand corps malade

30) Orelsan Ils sont cools

31) Oxmo Puccino

32) Ekoué

33) Casey une tête à la traîne  1 micro 2 platines freestyle anfalsh

Poster un commentaire

Classé dans joyeux noël bande de putains

capitale du green (2)

La Fouine -Les mecs je vous ai réuni parce que vous êtes les meilleurs de meilleurs mais surtout parce que vous habitez pas loin, loin, loin. C’est pratique.
Gued’1 -Et pourquoi qu’on est là ?
La Fouine -Pour former mon nouveau crew. j’ai nommé le 78i.
Canardo -T’as pas peur que ça se voit que tu veux faire ton 92i à toi avec un blase pareil ?
La Fouine -T’as un problème avec ce nom ? T’as un souci là ? Tu veux partir ?
Canardo -Hamdoula moi ça va, ça va. Ohoh Ohoh !!
La Fouine -Et toi ?
Gued’1 -Je sais pas trop. Amstramgram pique et pique et tue le ! tue le !!
La Fouine – Ok. Toi Canardo tu chantonnes à l’autotune tu seras mon Brams. Et toi Gued’1 t’es taré et tu gueules des trucs qui n’ont aucun sens, tu seras mon Mala. Et toi t’es nul tu seras mon Djé.
Green -Moi ? Mais je suis même pas rappeur, juste je passais par là.
La Fouine -Et alors ? C’est bien comme ça que tu t’es retrouvé sur le premier ‘Capitale du crime’, non ?
Green -Bah si.
La Fouine -Bah voilà de dingue.
Gued’1 -Et si on prenait Moms ? Il est balaise.
La Fouine -Qui ça donc ?
Gued’1 -M.O.M.S. le mec qui a sorti ‘Excelle en excellence’, un pote de Driver. Il était avec moi sur ‘Seven eight’ un hymne aux Yvelines. Il est fort.
La Fouine -Non, je le trouve pas si fort que ça.
Gued’1 -… Pourtant Jean Pierre Seck l’a comparé à un nouveau Hill G des X-Men.
La Fouine -C’est ce que je dit. ILL je l’ai jamais trouvé si fort que ça.
Gued’1 -…
La Fouine -Et puis qu’est-ce qu’il y connait au rap Jean Pierre Seck ?
Gued’1 -…
La Fouine -Par contre y avait aussi Poison sur ce son. lui c’est un bon. Lui je le veux dans mon 78i.
Gued’1 -…
La Fouine -D’ailleurs c’est une bonne idée, je l’appelle. Allo de ouf ? Poison ?
T-Killa -Hin Hin ?
La Fouine -Oui c’est lui. je reconnais sa voix. Salut Poison.
T.Killa -Non c’est T.Killa du K.Ommando Toxik.
La Fouine -Ah ah ! T’es con, putain.
T.Killa -Non mais je suis vraiment T.Killa.
Bek’s -C’est qui, chico ?
La Fouine -Dis moi Poison. est-ce que tu veux faire partie de mon 78i ?
Bek’s -Chico ?
T.Killa -C’est mort.
La Fouine -ça fait mal ! ça fait mal !
Bek’s -Chico.
La Fouine -Je me demande quand même pourquoi de ouf ?
T.Killa -Parce que j’habite le 95 nectar et pas le 78.
Bek’s -Chico.
La Fouine -ça se tient. Dommage. Allez salut Poison.
T.Killa -Il est idiot ou quoi ?
Bek’s -Chico !
La Fouine -Bon. Poison n’est pas disponible. On va se débrouiller avec ce qu’on a. Gued’1 ! T’es mon mala donc il va falloir que tu parles de blanche.
Gued’1 -D’accord ! C’est à dire ?
La fouine -Rajoute de la blanche dans tes sons.
Gued’1 -OK !

Et c’est là que Gued’1, qui n’a pas tout pigé, invite 2 rappeuses blanches sur son street CD.
Gued’1 -Voilà c’est bon. Ecoute.
La Fouine -Mais c’est qui ces connes là ?
Miss Kaely -Dans ce biz, personne ne te fera de cadeaux.
La Fouine -C’est là que tu te trompes, tu peux prendre la porte par exemple.
L.O.R. -En écoutant mes lyrics tu seras surpris par mon physique.
La Fouine -ça veut dire quoi ?
L.O.R. -Que j’ai des phases trop hardcore mais qu’en vrai je suis une bonnasse de dingue. Tu veux me baiser ? m’enculer ? T’auras affaire à tout le 9.1 !
La Fouine -Tout le 9.1 ? Et t’as pas trop de mal à marcher après ça ?

Notre ami La Fouine part alors dans une déprime. Il ne sait plus comment mener à bien son projet de 78i. Il est au bord du désespoir et prend alors une décision grave. Il appelle les terribles barons de son département.
Les patrons.
les tauliers.
Les bosses of all bosses.
Expression Direkt.
Et quand t’appelles le D, faut faire très gaffe à ta gueule.

Kertra -Où est le pit bull ?
La Fouine -Quel pit bull ?
Weedy -Y a pas de pit bull, c’est une fouine. Elle nous appelé pour parler rap.
Kertra -Rap ? Ah pardon. Dernièrement je rappe moins, j’ai l’habitude qu’on m’appelle plutôt pour chasser les pits bulls à mains nues.
Gued’1 -Vous chassez les pits bulls à mains nues ?
Kertra -Bien sûr ! D’abord je lui enfonce mon pouce dans le trou du cul pour le neutraliser et ensuite je l’égorge avec les dents. Vous faites comment vous ?
La Fouine -Bah nous on chasse pas les pits bulls. On se concentre principalement sur le rap.
Weedy -C’est l’erreur bête de débutants ça.
Kertra -Vous serez jamais les bosses du 78 avec une telle attitude, les mecs. J’ai même envie de te péter ton nez !
Gued’1 -Mais on s’y connait bien en blanches par contre, maintenant.
Delta -Ecoutez. Nous quand on parlait de dealer pour survivre, on parlait vraiment de survie. De mecs qui avaient rien d’autre. Pas de mec qui veulent du biff pour frimer et sortir leurs putes le week end.
Weedy -Pas faux.
Delta -Ecoute La Fouine, je te connais pas personnellement. Je trouve que t’es un bon gars mais que ton rap part trop dans les dérives du rap d’aujourd’hui. Je pense que c’est mal de parler de drogues dures aux jeunes m’voyez ? Je suis inquiet pour cette nouvelle génération qui arrive et je pense que les rappeurs ont un rôle important à jouer dans l’éducation des enfants. Que nous avons des responsabilités, m’voyez.
Weedy -Là par contre je trouve qu’il va un peu loin. Ses propos ne reflètent pas celui de tous les membres du groupe.
Kertra -Putain ! Toi aussi j’ai envie de te péter ton nez ! Les conneries comme ça tu peux aller les dire chez toi.
La Fouine -Votre ami ne dit pas grand chose.
Le TIN -.
Kertra -Et alors ? Tu voudrais qu’il dise quoi ?
Weedy -On s’éloigne du sujet là, personne ne veut que le TIN dise quoi que ce soit. On doit installer ces petits gars en haut du 78 !
Delta -Vous pourriez recruter 13Or l’S-Kadrille dans votre crew. Il représente bien le 78.
Weedy -Quoi ?
Kertra -Quoi ?
Le TIN -.
La Fouine -Quoi, quoi, quoi ?
Gued’1 -Inviter 13Or de l’S-Kadrille ? pas con ! je vais même inviter 16Ar aussi sur mon street album !
La Fouine -Mais ça va pas là, là, là !
Kertra -Là y en a marre. Delta, encore une connerie comme ça et tu te casses !
Weedy -Tu ne seras plus membre de Express Di !
Delta -Ouais ouais, c’est ça, vous allez me virer d’un groupe qui n’est même plus en activité…
Kertra -On va se gêner !!
Weedy -t’as gagné, tu dégages.
 

 
Kennedy – Prends moi aussi. j’ai toujours voulu être dans le 92I aussi.
La Fouine – Oui mais t’es pas du 78 toi…
Kennedy – Ben toi t’es pas du 92 et tu voulais être dans le 92I…
La Fouine – Je vois pas le rapport. Mais si j’invite un mec qu’est pas du 78, autant inviter Lino.
Lino – Non mais oh ! je sais que j’ai tendance à faire des feats avec n’importe qui, mais là ce serait n’importe quoi. C’est comme si Escobar macson faisait un feat avec Black kent. Tu vois le délire ? pas du tout le même univers.
La Fouine – Mais tu sais qu’il existe ce feat Escobar et Black Kent.
Lino – Quoi ?
La Fouine – Oui, et avec eux y a même Lalcko ko ko.
Lino – Alors nous sommes perdus. Fuck it !
La Fouine – Mais vu qu’on aura pas d’équivalant pour Lalcko, on va demander à J-Mi Sissoko, c’est reglo non ?
Gued’1 – C’est aussi reglo que Guy Carlier qui joue à cache cache. Enfoiré d’enfoiré d’enfoiré !
La Fouine – C’est çaaaaaaaaa !!!!!
Lino – Ils sont tous cinglés, ma parole ?!
La Fouine – Et au refrain je dirai « Coiffures Anglaises dans nos voitures Allemandes »
Lino – une coiffure anglaise personne ne sait ce que c’est, probablement que ça n’existe pas d’ailleurs.
La Fouine – c’est pour ça que c’est génial.
Lino – vu que tu parles de voiture, tu pourrais faire un truc avec « fuite à l’anglaise » plutôt. fuite à l’anglaise dans une voiture allemande, un truc à la con comme ça.
La Fouine – « fuite à l’anglaise » ? c’est pas une expression pour parler des règles ça ?
Lino – non, ça c’est « les anglais ont débarqué ».
Gued1 – tu veux dire que Black Kent arrive ?
Lino – …

Expression Direkt – Sale Enfoiré
Expression Direkt – Dealer Pour Survivre
Expression Direkt – sale enfoiré (live)
Expression Direkt – Bas les Masques
Gued’1 feat Chabodo & L.O.R. – amstramgram
Gued’1 feat Jazz Malone & Miss Kaely – trop de style
Lira Gandj, Mom’s, Kyz, Gued’1, Poison – Seven eight yvelines (clip)
La fouine feat Lino & J-Mi Sissoko – voitures allemandes

12 Commentaires

Classé dans capitale du green

gestion de la colère (1ère séance)

 

De nombreux rappeurs s’affichent régulièrement non pas dans la section culturel/musique des grands quotidiens nationaux, mais dans la rubrique faits divers, même en été.

ça tient à 2 trucs :

1) les journalistes sont des fils de pute qui retiennent que les mauvaises choses et pis c tout

2) les rappeurs sont un chouia trop nerveux par moment

les pires d’entre eux ont donc été contraints par leur maman de suivre un stage de gestion de la colère, une thérapie de groupe menée par le plus calme d’entre eux.

 

 

Solaar – salut sali salaud c’est solaar ! alors si vous êtes là c’est pasque vous avez tous un point commun. vous avez une ptite idée de c’que ça peut être. une suggestion, Kertra ?

Kertra   – j’écoutais pas

Joey     – le point commun c’est qu’on t’aime pas.

Rohff    – on est victime de jalousie ?

Booba   – moi je suis là juste pour me faire du buzz

Rohff      tu m’étonnes t’as fait un sale flop

Booba  – ouais mais moi j’suis plus riche que toi

Rohff    – docteur, j’ai droit à ma pelle ?

Solaar – Non ! vous vous calmez tous les 2. votre point commun c’est que vous avez du mal à gérer un sentiment humain auquel chacun est confronté. je vous donne un indice : c’est dans le nom du stage, suffit de lire la pancarte derrière moi.

LIM    – pasqu’en plus on doit lire ? c’est quoi ce stage de merde ??

Solaar – alors je veux que tous vous souhaitiez la bienvenue à un nouveau venu : Ahmed Koma.

Tous   – Bonjour Ahmed Koma !

Solaar – maintenant Koma tu dois dire « bonjour je suis Koma et je ne sais pas gérer ma colère »

Koma – c’est hors de question ! je n’ai rien à foutre ici moi !

Solaar – pourtant je lis dans ton dossier que tu as débarqué dans une fnac *

Koma – c’est pas moi ! quoi à chaque fois que y’a un problème en fnac vous allez m’accuser ?

Solaar – tu as été filmé par les caméras de surveillance, regarde, on te reconnaît facilement à l’écran

Kertra – ah oui c’est toi là

Koma – vous dites ça juste pasque c’est un arabe ! rien ne prouve que c’est moi.

Solaar – regarde ce passage, là t’es en train de hurler que tu t’appelles Koma & que les cd de la scred sont pas assez mis en avant.

Koma – je vois pas ce que ça prouve.

Solaar – …

Koma – et même en admettant, ça devait être l’alcool. moi j’y suis pour rien.

Solaar – ça s’est passé à 11h du matin.

LIM    – je vois pas le rapport par contre.

Koma – oh ça va hein ! c’est un pays libre ici ! on est où là, au purgatoire ?

Booba – faut en parler avec ta bouteille de jack

Rohff  – de toute façon il a bien raison ! les vendeurs ils boycottent, coup de pelle dans la gueule gros !

 

 

Solaar – quant à toi LIM, j’ai cru comprendre que tu avais eu un différend avec une personne âgée ?

LIM  – non, pas du tout.

Booba – je crois qu’il parle de…

Zoxea – je suis pas une personne âgée !

Solaar – tu n’es pas dans ce stage non plus. attends à la porte, et quand Salim le sentira, il sortira & te présentera ses excuses pour votre altercation.

LIM     – mais on n’a jamais eu d’altercation, je lui ai juste niqué sa mère.

Solaar – …

Kertra – c’était pourquoi au fait ?

LIM    – ben attends il a osé dire dans un son qu’il était le king de boulogne.

Solaar – alors que c’est toi le king c’est ça ? oui, c’est classaclassique, TI & ludacris ont eu le même…

LIM    – ah non non, personne n’est le king.

Solaar – heu… mais alors pourquoi tu l’as pris pour toi ??

LIM     – dans le doute, je le prends toujours pour moi

Booba – et quand dany ou moi on dit qu’on est le pape ou le duc, tu prends ça comment ?

LIM   – vous avez dit QUOI ???

Solaar – gestion de la colère, salim ! gestion ! écoute le son de ma main et regarde ma voix ! tu te calmes, doucement…

(il l’hypnotise)

Koma – bon moi vous me signez ce certificat comme quoi j’ai suivi le stage comme ça je peux me tirer.

Solaar – ça m’est imposso-impossible, mon bon Ahmed

Koma – « mon bon Ahmed » ?!

Rohff – moi il m’appelle « mon cher housni », tu t’habitueras

Booba – moi c’est « l’élieKoppter » ou même parfois « supercopter », c’est insupportable.

Kertra – moi il sait pas mon nom donc il m’appelle pas, j’m’en sors pas mal.

 

 

 

Solaar – à moins bien sûr que tu ne prouves que désormais tu ne recommenceras plus ce genre de betabettyboop-bêtises

Joey   – moi je dis mieux vaut être colérique que de se prendre pour Ned Flanders…

Koma – mais si je peux plus m’en prendre aux gros vendeurs de disques comme la fnac, je fais quoi ? t-max c’est des potes à moi, je vais pas saccager leur shop…

Solaar – déjà je vais te faire parrainer par un ancien des alcooliques anonymes. il s’appelle Freko, il est très expérimenté. peut-être aussi devrais-tu remonter plus en amont la chaîne du disque & trouver les vrais fautifs.

Kertra – ouais fais comme moi, va traumatiser les boss des majors.

Koma – ceux qui me donnent autant d’importance qu’un mégot dans un cendar ?

LIM    – t’as tout compris (il se réveille dès qu’on parle de maltraiter les majors, ça fait partie du processus d’hypnose)

Koma – faut ptêt qu’on aille en bas de chez eux pour les menacer au fusil ! oué c’est pas con ça.

(il file).

Solaar – bon, encore un qu’on va pas tarder à revoir. j’espère que vous vous êtes nourri de cette expérience, on apprend toujours des erreurs des…

Joey – regardez les mecs y’a Eric Zemmour qui passe dans une décapotable dehors !

Kertra – préparez les molards !

Booba – j’ai un flash de jack, ça fera l’affaire.

Rohff   – et merde, je savais bien que j’aurai besoin de ma pelle ! c’est ta faute ça connard ! tu viens de Maison-Alfort et t’as toujours jalousé Vitry !

 

et tandis que Housni mettait une rouste à ce bon vieux Claude mc accompagné de LIM qui ne comprenait pas trop qui ils étaient en train de taper mais qui s’en foutait pas mal, aucun d’eux ne songeaient qu’ils avaient ainsi gagné une 2e séance… et sûrement une 3e.

 

Scred connexion – vivre de ma musique http://www.dailymotion.com/video/x61xx1_scred-connexion-16-vivre-de-ma-musi_music

Rohff extériorise sa colère http://www.youtube.com/watch?v=V9u39VcVNeE

Kertra & Weedy toujours pacifistes http://www.youtube.com/watch?v=ktAOrkCA-DM

Booba est très sociable, pédé http://www.youtube.com/watch?v=ajf-pjl4s6Y

le roi de l’humour en action http://www.youtube.com/watch?v=bVApFnc519M

là il fait la connerie de sa vie http://www.dailymotion.com/video/k1svB8gDcM2m7TVYNO
(à 12’50, et payez votre barre de rire…)
« Mes excuses » à la 14e minute : http://www.dailymotion.com/video/k7EN509AxeDCzVWtz1

* nous tenons d’ailleurs à remercier toutes les groupies/starfuckers/dickriders qui nous ramènent des anecdotes de merde et particulièrement celles qui bossent en FNAC.

28 Commentaires

Classé dans booba & rohff sont sur un bateau, gestion de la colère, sliphop