Archives de Tag: no life

T’vas voir ta gueule à la récré (2)

Orelsan a finalement convaincu Nessbeal de monter l’escalier, ou du moins c’est ce qu’il croit, en fait Ness avait juste envie de pisser c’est pour ça qu’il s’est levé. ils arrivent donc dans le foyer des élèves, avec un babyfoot au milieu pasque le rap français ça rigole plus en 2009.

Nessbeal – cool, un flipper !
Orelsan – heu… c’est un babyfoot j’crois
Nessbeal – t’as le chic pour me casser le moral toi. attends moi là, je vais aux chiottes.

et là Seth Gueko fait son entrée.

Seth – ah bah il est encore là lui ! toujours à me piquer ma place
Orelsan – c’est la 1ère fois qu’on se voit… enchanté d’ailleurs je suis fan
Seth – ça doit te faire bizarre de voir plein d’noirs autour de toi d’un coup hein ?
Orelsan – pas trop, en fait j’ai des potes noirs à Caen, comme toi ici.
Seth – ouais mais moi je vois pas la couleur tu vois. c’est ça les quartiers, la mixité.
Orelsan – ben en fait moi j’ai pas grandi en quartier
Seth – ah !!!
Orelsan – mais je m’en cache pas. après mes potes ils y vivent pour certains, et y’en a des basanés, je m’en fous quoi.
Seth – la ferme. moi je suis pas un gwère. Un gwère c’est un blanc pas bien. Mais moi je suis un blanc bien. J’aurais pu être noir, moi.
Orelsan – oui je comprends. tu veux dire que t’es michael jackson, mais à l’envers
Seth – peut-être, mais moi j’ai pas les OREILLES SALES !
Orelsan – heu… je vois pas le rapport, vraiment
Seth – T’as profité de mon buzz sale enculé. J’ai fait monté la sauce depuis des années avec le côté Eminem Français. J’ai même acheté une roulotte. Et toi tu fais tout pareil…
Orelsan – non ça c’est depuis que j’ai vu 8 mile. je sais pas moi, fallait sortir ton album plus tôt au lieu de faire 36 mixtapes-street-trucs…
Seth – Faut travailler le terrain. Tu peux pas sortir un album direct, tu vendras pas.
Orelsan – ben je sais pas moi j’y arrive… un peu quoi.
Seth – et fermer ta gueule ? t’y arrives ? Ah bah oui, c’est ce que tu fais très bien dans les médias quand on t’attaque. Tu vas devenir has been en moins de 2, tu finiras à « Star à culs démis. » t’es qu’une bête de foire
Orelsan – ben c’est quand même toi qui fais des clips dans un cirque hein. mais la télé c’est dur. on dirait pas comme ça mais toi aussi quand t’y passeras tu verras que…
Seth – mais je passe à la télé sale petit con !
Orelsan – j’me suis pris tout le monde dans la gueule. Même des ministres. toi t’arrives avec un délire proche, white trash et tout.
Seth – attends un peu là ! C’est mon délire, c’est moi, moi ! Que moi ! C’est mes thèmes enculés, surtout celui là !
Orelsan – Ah ouais ? Même une chanson entière sur la branlette ? T’avais jamais fait ça avant. C’est du Orelsan ça.
Seth – Comment ça ? La bistouflex c’est mon rayon ! Je me pignole bien plus que toi. Je suis le plus gros branleur de nous deux. Mon record c’est 7 fois d’affilée.
Orelsan – Ah ouais ? Et ben moi je me branle même en pensant à des moches tellement j’ai écumé tout le reste en me branlant tout le temps. Alors tu peux ranger ta bistouflex.
Busta – Et yo je me place fils, place à l’artiste !
Seth – Mais casse toi, toi, qu’es-ce que tu fous là ?
Busta – On m’a pas appelé ? J’ai entendu mon nom. Busta Busta Flex ! Tu connais la vibe !!!
Seth – Tu connais le chemin de la sortie, aussi.
Orelsan – Wahou ! C’est Busta Flex. Monsieur Flex, il faut revenir dans le rap. Vous étiez trop fort.
Busta – Mais j’ai jamais arrêté.
Orelsan – hein ?
Busta – Je t’assure.

Seth – on s’en fout. moi j’ai été repéré par booba qui m’a fait posé sur autopsie 3. et toc.
Orelsan – ouais, c’est un peu le Raymond Domenech du rap. Il sélectionne que les meilleurs : Kennedy, Dosseh, Dje. il sait voir le talent.
Seth – la 1ère fois que j’ai vu bienvenue chez les ch’tis j’ai cru que c’était un de tes clips
Orelsan – heu… mais donc tu as vu bienvenue chez les ch’tis, c’est pas top. en plus tu dis « la 1ère fois » donc tu l’as vu plusieurs f..
Seth – blax ! tu sais pourquoi les rappeurs ricains font jamais de concert à caen ?
Orelsan – heu mais des fois ils en font… je crois
Seth – ta gueule ! c’est pasque la dernière fois que les ricains ont débarqué en normandie l’accueil était mitigé.
Orelsan – ahah, oui pas mal, bien trouvé.
Seth – voilà, c’est moi le plus fort, j’ai gagné

Mais Nessbeal est revenu des toilettes (finalement il en a profité pour rouler & fumer, ce qui lui a donné envie de chier, d’où son absence prolongée).

Nessbeal – orel faut que tu te défendes mieux que ça, redis lui ce que tu m’as dit l’autre jour
Orelsan – ah cool tu m’as appelé orel
Nessbeal – c’est faux
Orelsan – ok… donc j’ai dit que je trouve ça cool que tu dises que t’es du 95 vu que c’est dur de retenir le nom de ta ville Saint-Ouen-l’Aumône. au début je croyais que c’était une de tes punchlines le nom, je savais pas que ça existait.
Seth – oh bon diou ! le sale…
Orelsan – mais je vois pas vraiment en quoi c’est une vanne, c’est plutôt gentil

ILL – bon vous commencez à faire chier à gueuler comme ça. c’est quoi le problème ?
Orelsan – ill ! oh mon dieu c’est ill !
Seth – c’est lui c’est un copieur il me vole mes idées et vole une partie de mon public. et en plus son public c’est des bolos.
Orelsan – ill ! comme dans « ill des x-men » ! c’est génial !
ILL – et toi c’est quoi ta version des faits ?
Orelsan – putain mais t’es ill ! de retour comme jay-z, instru de jésus ! ah merde je suis confus c’est l’émotion…
ILL – putain j’ai vraiment une vie de merde.
Seth – hé ill mon pote t’as déjà pensé à faire le jeu de mot « benny ill » pasque…
ILL – j’ai déjà sorti ça y’a plus de 10 ans.
Seth – ah.
ILL – sans y penser.
Seth – forcément.
ILL – en impro totale, quand j’étais raide défoncé & bourré.
Seth – oui j’imagine
ILL – je sortais tout juste d’un accident de voiture qui m’avait presque plongé dans le coma.
Seth – je crois que j’ai compris l’idée
ILL – et en même temps je griffonnais vite fait un texte pour Biggie, en rade d’inspi à l’époque.
Orelsan – donc vous avez ghostwrité Biggie ? c’est dingue ! c’était quelle chanson ?
ILL – mais qu’il est con. toi tu gobes vraiment tout
Seth – même les bites ! zdedededexxx !
ILL – et toi tu confonds les punchlines & les blagues de beauf. y’a qu’une seule façon de vous départager. vous connaissez les règles. rdv dans la cour, instruments en main, et que le meilleur gagne. prêts ?
Seth – prêt
Orelsan – prêt
ILL – top départ !

Ekoué – mais qu’est-ce qu’ils foutent ?
Kennedy – ba ils se battent en duel ça se voit pas ?
Ekoué – je vois surtout 2 cons qui se branlent
Kennedy – et c’est le premier qui en pourra plus qui perd
Ekoué – donc si je comprends bien… le mec qui se touche le plus longtemps à quelques mètres d’un autre qui se touche lui aussi, l’emporte ?
Kennedy – voilà
Ekoué – hum… c’est pas un peu gay ?
Kennedy – non, t’es fou, c’est un truc de bonhomme ça.
Ekoué – ça sonne comme un test pour savoir qui est le plus gay.
Kennedy – ba non, puis si ça l’était, vu qu’on est à côté, ça ferait de nous des gays aussi
Ekoué – ah… oui. merde.
Kennedy – on pourrait tout aussi bien ne jamais avoir eu cette conversation
Ekoué – je dis banco.
Kennedy – cool. mais ? diam’s tu les prends en photo ?!
Diam’s – pas du tout, je prends l’arbre qui est juste derrière eux. et puis d’abord c’est pas des tofs que j’fais, c’est une vidéo
Kennedy – …
Ekoué – …

TOUBIQUONTINNEYOUD

ill – mister Hyde (inédit prod DJ Sek) http://www.zshare.net/audio/60469478fcf9ea86/

Busta Flex – place à l’artiste http://www.youtube.com/watch?v=iY8K6N1xAG0

orelsan – différent http://www.dailymotion.com/video/x8xsqr_orelsan-different_music

seth explique sa théorie  sur les blancs & orelsan mais sans dire son nom sinon c’est pas drôle   http://www.dailymotion.com/video/x8y31q_le-dico-du-gueko-seth-gueko_music

Busta Fex – le boul dans le dos http://www.youtube.com/watch?v=2qhlumD7yo0

seth gueko et sa bande – http://www.dailymotion.com/video/x98a8g_seth-gueko-joublirai-pas-live-mr-yo_music

(AKA, Six Coups MC, 25G, Nourou, Zesau, Wira, Shirdé, Mister You, Neoklash, Bounia, Balastik Dogg)

si t’es pressé tu vas à 7’30 et tu admires balastik dogg découper l’instru

8 Commentaires

Classé dans demain y'a école, sliphop

Le con court (déguisé en lapin blanc)

Orelsan est le petit rappeur qui monte en ce moment. Il est la carte Eminem blanc de Wagram qui sera bientôt opposé à Seth Gueko, la carte Eminem blanc de Hostile. Alors bon, c’est très réducteur mais si ça peut leur permettre de sortir leur album on va pas se plaindre (ou pas).

 

L’atout de Orelsan est d’être assisté par Skread, le gars qui a contribué à donner une couleur aux deux albums de Nessbeal. Nessbeal un mec qui rappe pas avec les genoux. Mais qui pourtant rappe avec Orelsan, le temps d’un remix au moins.

Skread -Salut Ness, tiens voilà mon pote Orelsan dont je t’ai parlé.

Nessbeal -Ok. Salut.

Orelsan -Bonjour monsieur Beal, c’est un honneur. Euh… Dites, vous voudriez pas poser sur mon album ?

Nessbeal -Tu m’avais jamais dit qu’il rappait.

Skread -Moi même j’oublie à chaque fois.

Nessbeal -Moi je suis partant. C’est quoi le morceau ?

Orelsan -Ce serait un remix de ‘No life’ mon titre phare.

Nessbeal -No life ? Ah ouais ! Ça, ça me parle direct. Les morts vivants tout ça. J’ai déjà fait un clip en zombie une fois…

Orelsan -Euh non, pas vraiment…

Nessbeal -Je sais mieux que toi les clips que j’ai fait, mon frère.

Orelsan -Euh oui… Je voulais dire que ça ne parlait pas de morts vivants. C’est des no lifes quoi. Ils ont pas de vie.

Nessbeal -Tu veux dire qu’ils sont même pas vivants ? C’est des morts morts quoi ?! Ils bougent plus quoi, ils vont même plus faire pipi.

Orelsan -Euh non… Je veux dire oui… Je veux dire… Enfin bon… C’est des jeunes qui n’ont plus de vies sociales parce qu’ils sont sur leurs ordinateurs ou leur téléphones portables toutes la journée…

Nessbeal -Le morceau entier il est là dessus ? Qu’est-ce que tu veux que je rappe là dessus moi ? Tu m’as pris pour Tunisiano ? Je préfère ce qui est morbide moi, alors je vais rapper sur ce que j’ai dit, ça marche ?

Orelsan -Euh non… Là ça va plus, ça va être hors sujet.

Nessbeal -Il est vraiment marrant ton pote.

Skread -Je te l’avais dit. Et parfois il fait du skate en plus.

Nessbeal -Dis moi une phase de ton morceau.

Orelsan -Euh… Euh… Les filles bien euh… Bah elles sont toutes avec des mecs qui sont rien que des cons… Alors je me touche en pensant à des moches…

Nessbeal -…

(Nessbeal restera sans rien dire pendant autant de temps qu’il n’en faut au tramway de Caen pour faire l’aller retour à Hérouville Saint Claire et encore quand il marche)

Nessbeal -… Mais qu’est-ce que ça veut dire ces conneries ? Pourquoi tu penses à des moches , puisque tu fais qu’y penser ?

Orelsan -Euh… Bah parce que si je pense à des filles bien de ma classe et qu’elle l’apprennent… Elles voudront jamais sortir avec moi… Enfin elles veulent déjà pas mais… si leur mec l’apprennent, ils vont encore me mettre la tête dans les chiottes… Comme Joey Ranucci en seconde… Sauf que lui je me suis vengé… Je l’ai cité dans un texte où je disais que c’était un pauv’ con… Mais j’ai censuré son nom…

Nessbeal -…Faut plus raconter cette histoire. A personne. Jamais. Moi je veux bien poser sur ton truc mais ‘No life’ ça m’évoque plus les gens qui vivent pas. Pire que des chiens, la survie quoi. Donc faudra assombrir ton couplet un peu sinon ça le fera jamais.

Orelsan -Euh… D’accord.

Nessbeal -Funeste écriture, j’ai du sang sur le papyrus. Et toi t’as quoi ?

Orelsan -Euh… Moi j’ai une sale note sur mon bulletin scolaire… C’est un peu dans le même ordre d’idée…

Nessbeal -… Oh putain ! T’es à fond là ? Je vais jamais tenir le morceau entier moi. Il faut une troisième personne avec nous. Bon t’aimerais avoir qui d’autre sur ton son là ?

Orelsan -Euh… Pourquoi pas Sefyu ?

Nessbeal -Si tu veux. J’ai une date avec lui à Toulon bientôt. Tu viens avec moi et on lui demandera. Surtout toi.

Ils prirent le train. Mais allez savoir pourquoi Nessbeal voyagera dans un wagon différent de celui de Orelsan. Ils arrivent à Toulon. Ils rappent sur scène. Les Toulonnais sont un peu décontenancés. Nessbeal leur avait promis une surprise. C’en est une, mais allez savoir pourquoi ils ne sautent pas au plafond. Mais bon, parfois le public n’a pas de talent. Ensuite Orelsan va voir Sefyu, allez savoir pourquoi. Nessbeal ne l’accompagne pas.

Orelsan -Euh… Bonjour monsieur Yu.

Sefyu -Acide ?

Orelsan -Euh… Je suis Orelsan. Je suis le gars qu’était avec Nessbeal sur scène tout à l’heure.

Sefyu -Nessbeal c’est crr crr ! Tu veux quoi, crouille ?

Orelsan -Euh… Je voudrais que vous posiez sur le remix de ‘No life.’

Sefyu -Oh ? T’es, t’es, t’es, t’es, t’es, t’es, t’es fou !

Orelsan -Euh… C’est non ?

Sefyu -ZAHAFYU !!!

Orelsan -Euh… Pardon. Désolé…. Euh… Vous voulez pas faire une liste des pour et des contres de ma musique, monsieur Yu ?

Sefyu -Bolos ! Pourquoi pas. Bolos ! Bolos ! J’aime bien parce que ça parle de choses réelles crr ! crr ! On sent qu’il y a des références en terme de rap crr ! crr ! Y a de bonnes prods crr ! crr ! Un univers ACIDE que t’amènes crr ! crr ! Tu pourrais être le gardien de ma petite soeur je sais qu’elle risquerait rien crr ! crr !

Orelsan -Euh… Vous pouvez dire que je rappe bien aussi ?

Sefyu -Je suis désolé, là je ne peux vraiment rien pour toi, crouille. Alors maintenant les points négatifs…

Là Sefyu se lance dans une énumération longue, fastidieuse et même pas exhaustif. Mais Orelsan est malin et coupe la caméra. Il retourne à l’hôtel dépité. Sefyu ne sera pas sur le son et il lui manque toujours un couplet pour son remix. Il retourne dans sa chambre et se branle devant des épisodes de Naruto, mais seulement sur les moches. Sinon il a peur que Naruto sorte de l’écran de l’ordinateur et lui pète la gueule. Oui oui, Naruto, le héros le moins charismatique de tous les temps, cette espèce de tête de fiotte terrorise Orelsan.

Après s’être soulagé il va voir Nessbeal dans sa chambre. D’ailleurs il pensait réveiller Nessbeal et s’était déjà préparé à s’excuser mais il trouve Nessbeal avec 2, 3 potes en train de se mettre bien avec du shit (il s’excusera quand même de le réveiller parce qu’il l’avait prévu).

Orelsan -Heu… ça va pas du tout, Sefyu a refusé de poser sur le remix avec nous.

Nessbeal -C’est curieux ça, il m’avait dit qu’il aimait bien mon album, je pensais qu’il aurait bien voulu faire un son avec moi.

Orelsan Euh… Merde ! j’ai oublié de lui dire que t’étais dessus…

Nessbeal -Ah bah si t’as été dire que c’était ton morceau ça m’étonne pas qu’il ait pas voulu le gars, hein…

Orelsan -Euh… En même temps c’est mon morceau… Non ?

Nessbeal -Racontes pas ta vie non plus. Enfin je veux dire ta non vie. Ta no life ah ! Ah ! Ah ! NE2S rap de tess ! Ouais ! J’ai envie de faire pipi !

(Rappelons qu’il est complètement défoncé. Après être allé pisser et avoir disserter longuement sur le fait que parfois pisser c’est la plus belle sensation du monde il s’allonge et ferme les yeux)

Orelsan -Euh… Et qu’est-ce qu’on fait pour mon remix ?

Nessbeal -Alors déjà tu vas t’excuser de m’avoir réveillé !

Orelsan -Euh… Désolé de t’avoir réveillé…

Nessbeal -Parait que t’as du buzz, non ?

Orelsan -Euh… Oui, même si je ne sais pas trop pourquoi…

Nessbeal -Oui bah je ne te demande pas de comprendre ce soir, on a pas le temps. Le remix faut le boucler pour la semaine prochaine. L’essentiel c’est que t’as du buzz.

Orelsan -Euh… je veux bien vous en passer si vous voulez… Vous le méritez…

Nessbeal -… L’enculé, il frappe où ça fait mal. Non, ce que je veux dire c’est que t’as qu’à lancer un concours et les gens suivront.

Orelsan -Euh… Je sais pas là… Je perds toujours les concours moi… J’avais joué pour avoir la statuette Titeuf dédicacée avec la lessive groloulou. J’avais jamais acheté autant de lessive d’ailleurs…

Nessbeal -Oui, non, mais là tu jouerais pas.

Orelsan -Euh… Pourquoi je peux pas jouer moi ? C’est pô juste !

Nessbeal -Parce que là ce serait toi le chef !

Orelsan -Euh… Le quoi ?

Nessbeal -Le patron si tu préfères.

Orelsan -Euh… Je peux pas être le patron, j’aurais jamais assez d’argent pour leur payer leur salaire…

Nessbeal -Oh putain !

Nessbeal mettra un certain temps à expliquer à Orel le principe d’organiser un concours. Une fois qu’il aura réussi, ils feront la vidéo pour inviter les gens à participer à ce concours et gagner une invitation à planète rap le Vendredi 13 (tout un programme). Nessbeal exercera le plus magistral coup de pression qu’un rappeur Français ne fera jamais sur une vidéo Internet en reprenant Orelsan qui s’était permis d’arrondir l’heure qu’il était au multiple de 5 minutes inférieur (l’infâme petit salaud, fallait le recadrer). Orelsan se liquéfiera totalement mais ils ne referont pas la vidéo parce que Ne2s en a raz le cul et il irait bien se coucher maintenant. Il sous entendra également très fortement que les fans de Aurélien vont se faire botter le cul par les fans de Nessbeal. Pourquoi pas ?

Voici la fameuse video de vacances de Orelsan à Toulon : http://www.dailymotion.com/video/k43XEqD0kecw0kWcX2

Orelsan & Nessbeal – no life remix http://www.dailymotion.com/video/x89bbw_new-tuerie-nessbeal-ft-orelsan-no-l_music

Si toi aussi tu aimes faire pipi, tu aimeras « Rois sans couronne » : http://www.dailymotion.com/video/x3os76_nessbeal-interview_music

Nessbeal en zombie  – l’oeil du mensonge http://www.dailymotion.com/video/x2psdt_nessbeal-loeil-du-mensonge_music

17 Commentaires

Classé dans experts en séduction, petites annonces, sliphop

Nous aurions pu

Chère et tendre Bushy. Ou plutôt ma petite ‘Bushy Cat’ adorée comme j’aimais à t’appeler.C’est le coeur gros que je t’écris cette lettre. N’y allons pas par quatre chemins, je pense que la nouvelle ne sera pas une surprise pour toi bien que, si tu es comme moi, tu as du vouloir nier l’évidence. Toi et moi ce n’est plus possible. Ces derniers temps ont été synonyme de changements dans notre couple et je m’en réjouis, sois en assurée.Tu mérites ce qui t’arrives. Tu as toujours été douée pour le rap, c’est ta passion, ce n’est même pas moi qui le dit mais Mad Izm et Jee2Tuluz, preuve s’il en fallait encore de ton talent naissant. Seulement les choses vont trop vite, je te revoie encore briller dans des vidéos avec tout ce que compte Toulouse comme rappeurs peu talentueux et au physique ingrat. Seul ombre au tableau, ce manque de style vestimentaire mais bon il ne fallait pas que tu brilles trop fort au milieu de tes copains les bouseux*. Je me rassurai donc en me convaincant qu’après tout ce manque de style n’était que la marque de fabrique de cette chère bonne vieille ville rose et sournoise. Depuis tu as fait ton petit bonhomme de chemin si j’ose dire (c’est super marant comme expression, paske t’es une gonzesse), tu es désormais sous la coupe de ce bon vieux Rohff et à ce titre donc, en quelque sorte la famille, l’hégérie de la marque Distinct. marque que tu arbores toujours hélas avec autant de non style : Pull à carreaux rose sous veste en cuir avec la sangle du sac par dessus le tout ornementé d’un joli chapeau à la Kyle (le Juif sournois dans South Park) mais en moumoute. Peut on faire pire ? Mais pour toi j’aurais tout supporté « et tu l’sais salope ! »

Car si tu as toujours autant de non style ce n’est plus le même. avant c’était le jeune fille qui devenait jeune femme, découvrant ses formes (je n’emploierai pas le terme d’aprenti biatch que des esprits chagrins m’ont rapporté, ce sont des sales jaloux de merde) bref la sexy attitude qui s’affirmait. Maladroitement certes, mais c‘était mimi tout plein. Aujourd’hui, exit cette politique de la sensualité, tu craches sur les filles qui en font autant dans tes freestyle. Pression de ton nouvel entourage peut-être ? J’ai eu du mal à comprendre mais j’ai fait des efforts, pour toi, pour nous, pour sauver notre couple. Complètement paumée, il n’y a qu’à entendre tes sons sur ton myspace, ton skyblog ou je sais plus trop quoi là. Dans « Rêve » tu te définiras « Ecorchée à vif comme Diams » et dans « Donc tu respectes » tu diras, je cite : « Kizito baise Diams. »… Alors que tu dédicaces Diams dans une chanson pour l’insulter dans une autre ne me dérange pas plus que ça. C’est surtout le fait que tu la dédicaces tout court que je ne comprends pas…

Dernièrement tu as tout de même réussi à me surprendre en teignant tes cheveux. J’apprécie les efforts que tu fais pour entretenir ma flamme et être blonde te va à ravir mais je crains pour la suite. Ton nouveau patron Rohff ne t’a-t-il pas expliqué qu’il fallait stopper la laque ? Que ça faisait fausse rebeuse, fausse black ? Parce qu’il est comme ça Rohff, il supporte pas. Il est allé voir Selim du 94 et il lui a dit « C’est quoi cette coupe ? Tu te prends pour Eminem ? » et coup de pelle dans sa gueule. Tu sais que rien ne l’arrête ce Rohff, il a dit à DJ Mehdi « Fuck la techno, c’est de la musique de drogué ! » et coupe de pele dans sa gueule aussi, paske faut pas conne-der. Il est super le programme anti drogue de Rohff, arrêter la techno et c’est bon. Mais je m’égare. Tout ça pour dire que tes tentatives de sauver notre couple de l’ennuie ne sont pas ignorés. Malheureusement, nous sommes devenus des etrangers l’un pour l’autre malgré toutes nos vaines entreprises pour rester proches. J’ai su que tout était fini entre nous quand tu as déclaré que ton morceau préféré du ‘Code de l’horreur’ (le dernier album de ton nouveau patron) n’était autre que ‘Sans amour’… Cet horrible chanson avec le vilain Speedy. Bouh Speedy ! cet affreuse voix qui homosexualise ce morceau comme pas possible mais le talent en moins, parce que c’est pas Elton John le castra là…

Ma petite Bushy, je suis venu te dire que je m’en vais, c’est fini. Sache toutefois que je ne te hais pas et ne te souhaite que du bonheur. Mais comme je ne saurais te souhaiter une vie privée heureuse désormais (ce serait déplacé) je te souhaite une carrière pleine de putain de bons sons dans ta vie professionnelle.

 

*Pour comprendre cette méchanceté gratuite justifiée envers Toulouse, la ville rose, ses députés en partouzes et ses usines qui explosent voyez plutôt la vidéo ci dessous. Vidéo à l’initiative d’Al Peco pour montrer les talents de cette ville. Et comme il est pas trop con Al Peco, il pose pas dedans et pourtant c’est le plus connu. À noter qu’il y a Billy Bats par contre, qui lui n’est pas connu alors qu’il n’est pas plus mauvais que son frère Dadoo (ex KDD) qui lui est connu (un peu).

 

 Le traditionel Myspace : http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=129104035

Aisni que le non moins traditionel blog : http://bushy-foolek-records.skyrock.com/

11 Commentaires

Classé dans hors-sujet, problèmes de couples, sliphop, soirée entre filles