Archives de Tag: msj

Seno en solo

Parce que si vous le savez pas forcément, y’a un type qui s’appelle Seno (si, si) et qui rappe (oh !) depuis maintenant pas mal de temps (wouhou) et qu’a sorti un EP gratuit sur le net. et aussi une tape. et un autre EP qu’il était pas au courant mais en fait si, c’est aussi sorti. autant dire que c’est pas con de rappeler qu’il fait aussi partie d’un groupe, d’un ensemble, d’une entité, comme on dit dans le futur. Et pas n’importe quel crew (ouais, on peut dire crew aussi) puisque c’est Les Sales Blancs. Des westeux indécrottables et sympathiques. Comment réagissent-ils à l’évolution de leur compadre (on part ici du principe que les westeux aiment l’amérique latine) ?

On retrouve Seno dans son quotidien qui, contrairement à son crâne, reste peu reluisant.  Après une dure journée de labeur où lap dance et drive-by n’auront pas été au rendez-vous, il range des cartons de comics dans son grenier, quand soudain, une lampe torche l’éclaire. De manière soudaine, subite et impromptue. tout en étant surprenante.
Le Foulala – on a des choses à se dire
Manol – et pas qu’un peu
Seno – mais vous faites quoi ici ?
Tombokarnage – assieds-toi
GG – on a des choses à se dire
Seno – Le Fou, là, a déjà dit ça
Tombokarnage – tu veux dire que Le Foulala l’a déjà dit ?
Seno – non, je veux dire, Le Fou, qui est là, l’a déjà dit
Manol – peut-être qu’il veut parler de foulard ? Genre bandana ?
Le Foulala – ça n’a aucun sens
Seno – on tourne en rond, là. On va pas répéter la même chose dix fois.
GG – écoute, on est 5 dans le groupe au total, c’est normal qu’on se répète de temps à autres
Seno – ça me dit pas ce que vous venez foutre ici. C’est sympa, hein, mais si vous aviez prévenu, j’aurais préparé le barbecue, la tise, les low-riders, les meufs et surtout le beau temps. Là on est quand même en pleine grisaille.
Le Foulala – m’en parle pas, j’ai mis deux paires de lunettes de soleil pour ne pas voir ça.
Tombokarnage – le fait est qu’on est là pour une affaire grave
Manol – t’imagines bien qu’on a pas fait le trajet jusqu’au bled pour rien
Seno – le bled ?
GG – Évreux, quoi
Tombokarnage – joue pas sur les mots non plus
Seno – mais vous voulez quoi pour débarquer en pleine nuit comme ça. Pour l’effraction, je dis rien c’est westeux.
Tous – WESTEUX !
Seno – mais sinon je comprends pas bien le but
Le Fou – le but c’est de mettre les points sur les i
Tombo – tu nous a fait un enfant dans le dos
Seno – écoutez, on va pas remettre Lil Thug sur la table, maintenant il va faire du K-pop, de toute façon
Manol – du quoi ?
Seno – du K-pop. En fait c’est une abréviation pour musique populaire coréenne, et c’est plutôt…
GG – bref. Revenons au principal. Westeux ?
Tous – WESTEUX !
GG – donc le truc c’est qu’on a vu que là tu trahissais totalement l’esprit du groupe.
Seno – hein ?
Tombo – ton projet solo là. Ça n’a plus rien à voir avec nous.

Seno – non mais ok, au niveau de la forme, ça change un peu, mais sinon ça reste dans la lignée je trouve.
Le Fou – nous on trouve pas. Tu nous as tourné le dos pour embrasser une nouvelle carrière
Seno – pas du tout, je m’éloigne de la west niveau instru mais j’ai même un son « parole de sale blanc » pour rappeler le nom du groupe, ça remet rien en cause, et en plus, c’est un ep virtuel, c’est téléchargeable gratos et…
Manol – ah mais c’est pas l’orientation de la musique le problème
GG – c’est que ça nous a fait réaliser un truc par rapport à toi
Tombo – un truc grave par rapport à l’image du groupe
Seno – sérieux ? Genre quoi ?
Le Fou – t’as des origines juives. Tu nous avais caché ça quand on a formé le groupe.
Seno – hein ?
Tombo – on s’appelle Les Sales Blancs, bordel de merde. Ça te dit quelque chose ?
GG – et c’est déjà pas facile à porter. On va pas changer ça pour « Les Sales Blancs et Le Sale Juif », surtout maintenant
Seno – mais vous connaissiez mon prénom et mon nom, donc vous pouviez quand même savoir que…
Manol – les mots on leur fait dire ce qu’on veut
Seno – non, ça c’est les chiffres
Manol – t’as aussi triché sur ta date de naissance ? Et bah putain !
Le Fou – du coup tu comprends qu’on doit t’exclure temporairement du groupe, pour trouver une solution
Seno – je ne comprends pas
GG – pour te parler en westeux : imagine une chatte. Elle a ses règles. Et tu seras exclu temporairement du coup.
Seno – oui mais on peut toujours…
Manol – ne complique pas les choses.
Seno – mais vous captez bien qu’à la base les sons style rabbi jacob ou les références juifs/argent c’est avant tout pour faire des punchlines marrantes ?
Tombo – rabbi jacob on te l’a peut-être pas dit mais mc solaar l’a fait avant toi

Seno – mais y’a pas que ça, maintenant je me lâche un peu plus niveau name-dropping, avec des persos de fiction, des héros de comics notamment, ça c’est pas feuj du tout !
GG – exact. Par contre c’est des références de petit blanc ça, du coup.
Manol – et « Les Sales Petits Blancs », non merci.
Le Fou – même « Les Sales Blancs et Le Sale Petit Blanc », tu vois bien que ça ne marche pas.
Seno – mais attendez là, quand GG a posé avec un roux vous avez rien fait
GG – je vois pas de quoi tu parles
Seno – le feat avec Cuizinier de TTC. C’était à la foix sale roux et sale petit blanc comme délire.
GG – je me souviens pas
Le Fou – on lui a fait faire une cure après ça
Manol – et il l’a banni de sa mémoire. on déconne pas avec ça.
Tombo – mais pour toi, c’est allé trop loin. on va être obligés de reprendre ton badge et ton arme de service
Seno – tu veux dire mon bandana et mon micro ?
GG – appelle ça comme tu veux
Seno – très bien, si vous le prenez comme ça
Manol – et aussi le micro que tu as à la cheville
Seno – c’est dans les films, ça
Le Fou – tu devras également te faire enlever certains tatouages qui font encore trop penser à nous
Tombo – mais comme on est pas des ingrats, on oublie pas le bon vieux temps passé ensemble
Manol – les albums…
GG – les freestyles…
Le Fou – les barbecues au soleil…
Seno – ah bah quand même
Tombo – c’est pour ça qu’on t’offre ce pin’s en souvenir
Seno – … c’est un pin’s. Et en forme d’étoile jaune.
Tombo – une étoile de Sheraf.
Manol – on a pensé que ce serait approprié
GG – on t’a pré-payé un tatouage « Seno Le Sale Juif » également
Le Fou – on s’est dit que ça te ferait plaisir
Manol – pour ton nouveau départ en solo
Seno – je sais pas comment vous remercier, là
Tombo – ta joie est la plus belle des récompenses. mais peut-être que tu devrais aussi te laisser pousser les cheveux.

Poster un commentaire

Classé dans saturday night bâtard

Mortelle Saint Valentin, le retour

celui que vous attendiez tous. et toutes. et tous. (pour les animaux le dernier).

résumé des ep précédents : la saint Valentin arrive, et comme tous les loosers, vous ne savez pas comment trouver les mots qu’il faut pour prouver votre amour à votre belle.
Les rappeurs frinçais sont là pour vous aider. Un peu comme SOS société dans Bernard et Bianca.

tout d’abord, sachez vous présenter simplement. sans pression.
salut, salope. Ça fait 3 heures qu’on poireaute, je suis avec 3 potes, viens vite avec 3 putes on s’occupe des capotes
Sheryo, Xstoire

aussi : se mettre dans le bon état d’esprit, ouvert et romantique
j’cherche une victime pour taxer une cigarette, éventuellement pour passer une nuit avec
Orelsan, n’importe comment

en cas de conflit, soyez conciliant.
ferme ta gueule, va me faire un steak-frites
Booba, killer

quand il le faut, choisissez les bons mots.
sacrifie ton corps pour enfanter ma descendance
Rohff, thug mariage
bon, si vous n’y arrivez pas, parlez d’autre chose, du sport, n’importe quoi.
mets-toi à 4 pattes que j’brûle ta cellulite
Rohff, passe-leur le salam

mais rappelez quelles sont les valeurs auxquelles vous croyez, toujours.
t’as la coiffure clean, manucure clean, démarche de mannequin mais sais-tu faire la cuisine ?
Driver, gabrielle solis

et dites-lui bien une chose : vous ne la considérez pas comme un objet qu’on achète. essentiel.
pour la demoiselle dîner et champagne rosé, et le lendemain elle boîte… keyz’ soze
Black Kent, freestyle jamrock

si jamais elle a des amies, ne les précipitez surtout pas dans les bras de vos potes, ça pourrait faire vulgaire.
si elle a des copines, ramène les, qu’on les pine
Kennedy, phone game

si vous en êtes encore au stade du dîner, ne lui parlez pas du dessert. pas encore.
bébé, tu vas tellement aimer, tu voudras te marier, t’iras plus te laver en pensant à tout ce qu’on a fait
MSJ, savoir-faire

précisez bien qu’il n’y a pas que le physique qui vous attire chez elle
y’a pas qu’la chatte, pas qu’la chatte, pas qu’la chatte !
Aelpeacha, y’a pas que la chatte

mais également sa personnalité, sa beauté intérieure
y’a aussi ton cul, salope !
Aelpeacha, y’a pas que la chatte

ne soyez pas systématiquement honnête. on sait jamais, vous pourriez être un peu trop sensible.
j’aimerais tant te dire que t’es pas ma chienne, mais ces mots sonnent faux, owoh ! (owoho !)
La Fouine, veni vidi vici

faites-la rêver, mettez sa beauté en avant.
je rêve ou tu penses vraiment qu’il y ait des chances que tu me plaises ? Putain ! Tu comprends rien, je veux juste que tu te taises
Haroun, va rejoindre ton mec

surtout, ne vous embarrassez-pas des conventions, prouvez que les tabous ne vous font pas peur.
baise les meufs au poids, évite de calculer leur âge
Autop-C, (Absolut Treepsal), pour mes G

promettez-lui des trucs. dans la mesure du possible, mais rien de tordu, par pitié.
ma grosse assume tes rondeurs, t’es la meilleure, j’ferai du trampoline sur ton ventre
Nessbeal, ma grosse

mais fixez-lui des limites à ne pas dépasser. rappelez-lui que vous avez un certain niveau à préserver, ne lui en déplaise.
c’est les by de midnight love, j’baise que des juments
Juicy P, insomniak

sachez refuser la soirée de trop.
va rejoindre ton mec, tu pues du cul tu pues des chaussettes
Scred Connexion, va rejoindre ton mec

jouez la franchise. allez-y à fond. ouais, vous êtes pas riche. ouais, vous êtes pas beau. mais vous êtes au moins… attendez. c’est quoi le troisième truc ?
j’aurai jamais le salaire d’un footballeur, chiennasse, j’passe par derrière je m’en fous d’l’odeur
Al k-pote, chiens

mettez-la en confiance, vous avez maintenant les cartes en main
joue pas la princesse ou l’altesse si t’es une tass de la tess qui a déjà sé-cu tout myspace, pose ton cul dans la caisse chérie ça t’ira, un tour au bois, 3 doigts, je te ferai chanter comme shakira
Koma, va rejoindre ton mec

soyez tout de suite honnête avec votre belle, ne lui mentez pas, abattez vos cartes, il est temps
michetonneuse me suce pas la bite si t’avales pas
Seno, rap à l’eau

soyez attentif à ses besoins.
quoi j’te dépose ? T’es folle tu prends un vélib !
Mokless, va rejoindre ton mec

c’est le moment, lâchez-vous, ouvrez votre cœur, parlez d’amour !
pour nous l’amour, c’est un trou avec des poils autour
seth gueko, tapis moquette

n’oubliez-pas de lui conter fleurette, c’est le principal
je t’ai pas touché le cul, chérie, j’essaye de lire en braille
hype, brut de tess

parfois, vous devez vous adapter. faites-le le plus naturellement possible.
faut la traiter comme une vraie dame du monde, lui ouvrir la portière et dire pétasse tu montes !
Salif, biff love & unity

montrez-lui que vous ne la jugez pas, à aucun moment.
j’ai pas dit que t’étais une chienne, mais tu mérites une laisse
Aki, va rejoindre ton mec

ménagez votre intimité
on tourne en 4×4 pour que tu sois à l’aise à 4 pattes
sazamyzy, freestyle indépendants

amenez-la au top. tout simplement.
là je suis au max, comme une pipe sans dents
ol kainry, au max

et guidez-la. il s’agit de la nuit d’amour de votre vie. romantisme, champagne et abdo-fessiers.
suce nos bites, salope, lèche nos boules de bowling, fais-nous plaisir et mets la langue, ouais, utilise ton piercing
mister you, suce nos boules

le moment venu, une fois la mission accomplie, bercez votre belle
oh, petite conne, petite conne, j’aimerais que tu suces mon zob, et que jamais tu t’endormes
makregor, petite conne

bonne bourre les amoureux joyeuse st ballantine’s tout le monde !

Harley Quinn – Fly (Nicki Minaj & Rihanna)
Outkast – Roses
batman x catwoman x lil wayne x rick ross (ouais ça a l’air dégueu dit comme ça mais c’est sympa) – something you forgot

89 Commentaires

Classé dans experts en séduction

Dead Buzz Walking 6

Chez les Sales Blancs, on s’inquiète des hallucinations de Lil Thug. Entouré du Fou la merde et de Tombokarnage, Seno tente de calmer son fils.

Seno – va falloir que ces crises s’arrêtent fiston
Lil Thug – mais c’est pas moi ! C’est eux qui me parlent tout le temps !
Seno – qui ça eux ?
Lil Thug – les rappeurs au buzz mort ! Ils me poursuivent !
Seno – écoute, on en a déjà parlé. C’est dans ta tête tout ça. Quand le buzz d’un rappeur s’éteint, plus personne ne peut l’entendre. Regarde Harlem : une fois sorti du château magique, il a disparu de la surface de la terre.
Lil Thug – tu veux dire la starac ?
Seno – je veux surtout dire que faut stopper tes conneries. T’es plus un bébé maintenant.
Lil Thug – mais…
Seno – y’a pas de mais. Maintenant va dans ta chambre.
(lil thug part)
Le Foulala – tu sais, il serait peut-être temps de le mettre au courant…
Tombokarnage – ouais
Seno – hors de question. Il est bien trop jeune pour ça et… attendez c’est quoi ces bruits dans la chambre du petit ?

Lil Thug s’est enfermé dans sa piaule et repense aux événements étranges de la journée. Mais il est dérangé par un intrus.

James Izmad – et ça te dirait un feat ?
Lil Thug – ah ! Dégage de chez moi !
James Izmad – non mais attends. Ça fait des mois que je cherche quelqu’un qui peut me voir, et t’es le seul, donc tu vas m’aider. Tu sais qui je suis ?
Lil Thug – mais ouais t’es james izmad. T’as posé avec kery, puis sur plein de tapes, et même sur hostile 2006. et l’année suivante ton buzz est décédé.
James Izmad – non mais j’ai quand même sorti un album, t’es pas au courant ?
Lil Thug – mais PERSONNE n’est au courant, sale cinglé.
James Izmad – j’m’en fous. Mon heure n’est pas encore venue. Que tu le veuilles ou non tu vas me suivre et poser avec moi !
Lil Thug – non mais ça va pas ?! À l’aiiiiiiiiide !

C’est alors que Seno et ses deux compères défoncent la porte de la chambre et voient avec stupeur Lil Thug à terre, tiré vers la fenêtre par une sorte de force invisible. Un peu comme dans Paranormal activity, sauf que ce film pue la merde et que donc je l’ai pas vu.

Seno – oh putain ! Ça a déjà commencé !
Lil Thug – aidez-moi !
Foulala – mais comment ?
Lil Thug – enlevez-moi çaaaaaaaaaaa !
Tombokarnage – mais quoi ?
James Izmad – ils ne peuvent rien contre moi car ils ne peuvent me voir. Abandonne ! Et puis bon une bonne combinaison sur une prod d’un de mes potes ça peut…
Lil Thug – pitiééééééééé !
Seno – accroche toi fiston ! Et vous autres, écartez vous. Je te bannis de ma demeure, buzz ectoplasmique ! Ta place n’est pas ici !

Il sort alors un bocal de poudre vert foncé et en jette l’intégralité dans toute la chambre. James Izmad qui en a plein les yeux se met à hurler et tombe par la fenêtre (on voit le winner).

Seno – ça va aller fiston ?
Lil Thug – ouais, mais c’était quoi ça putain ?
Seno – tu as été victime d’une attaque de fantôme de buzz.
Tombokarnage – c’est le truc le plus con que j’ai jamais entendu*
Seno – ça sonnait mieux dans ma tête. Quoiqu’il en soit ma poudre magique…
Lil Thug – c’est du poivre
Seno – pas du tout, sinon on aurait tous les yeux qui piquent, alors que non
Lil Thug – ça c’est parce qu’on porte des lunettes de soleil en permanence
Seno – c’est une poudre magique ! Et elle a renvoyé le démon d’où il venait.
Foulala – et il est où maintenant ?
Seno – il est retourné dans les ténèbres, là où les buzz morts reposent en paix depuis la nuit des temps.
Lil Thug – pas du tout, il est en bas dans le jardin en train de ramper en hurlant parce qu’il s’est pété une jambe.

Seno – fiston, il est temps que nous ayons une discussion tous les deux.
Lil Thug – si c’est à propos du rhum, c’est Le Foulala qui m’a dit que je pouvais vider la bouteille
Foulala – hé !
Seno – non c’est pas ça
Lil Thug – si c’est pour les dvd porno, c’est Tomborkarnage qui me les a passés
Tombokarnage – c’est faux ! Et d’ailleurs il serait temps que tu me les rendes.
Seno – fermez tous vos gueules ! Et toi assieds-toi
Lil Thug – je pourrais pas d’abord m’enlever le poivre que j’ai dans les cheveux ?
Seno – c’est une poudre mag… oh et puis merde. Donc il y a un truc qu’on t’a jamais dit ta mère et moi, et qui est plutôt grave.
Lil Thug – ah ?
Seno – Ca risque de te choquer.
Lil Thug – oh.
Seno – c’est vraiment quelque chose que j’aurais aimé éviter.
Lil Thug – hmm.
Seno – Après, plus rien ne sera comme avant. Tu ne seras plus jamais le même et…
Lil Thug – faudrait vraiment accélérer, là, les gens attendent.
Seno – très bien. Tu vois, à ta naissance, il y a eu des complications. Ca a failli être très grave. J’en flippe rien que d’y penser.
Lil Thug – comment ça ?
Seno – eh bien… c’est dur à dire… mais ton buzz s’est arrêté quelques instants, jusqu’à ce qu’on puisse le ranimer. Tu as eu un buzz cliniquement mort pendant plus d’une minute
Lil Thug – QUOI ?
Seno – c’est la vérité. On t’a sauvé de justesse, mais tu as failli être un buzz mort-né.
Lil Thug – putain…
Seno – je sais, c’est toujours choquant d’apprendre des trucs comme ça. Et c’est pour ça que nous autres avons depuis fait voeu d’abstinence de buzz et vivons retiré de toute la superficialité de ce rap game.
Tombokarnage – et aussi parce qu’on a pas de buzz de toute façon. Jamais.
Foulala – moi j’en ai eu un jour je crois…
Tombokarnage – non mais tu vas pas recommencer avec ça. T’étais bourré, c’est tout.
Lil Thug – mais quel rapport avec le fait que je sois le seul à voir les…
Seno – j’y viens. Donc tu vois pendant la minute où ton buzz était cliniquement mort, tu as pu avoir un aperçu de l’autre monde, celui des rappeurs au buzz mort. Et c’est pour ça qu’aujourd’hui tu peux voir les êtres des ténèbres.
Lil Thug – ah ouais, un peu comme John Constantine
Seno – c’est un de tes copains de collège ?
Lil Thug – non c’est un film, avec Keanu Reeves en médium et…
Seno – non mais ho ! qu’est-ce que j’ai dit sur ce genre de film ?
Lil Thug – ah c’est vrai… « s’il n’y a pas de drive-by au bout de 30 minutes, change de chaîne ».
Seno – voilà. Maintenant prépare-toi, je sais exactement qui appeler pour régler le problème.

A l’autre bout de l’île de frince, un téléphone sonne.

Doudou – allo ?
Seno – c’est moi.
Doudou – je croyais qu’on était d’accord : il n’y a pas de livraison de buzz pour les westeux en france. C’est le seul pays au monde où y’en a jamais eu, c’est pas dur à retenir bon dieu.
Seno – j’appelle pas pour ça
Doudou – l’élu a été appelé ?
Seno – voilà
Doudou – tu as utilisé la poudre magique que je t’avais passée y’a des années ?
Seno – ouais, d’ailleurs est-ce que tu pourrais bien dire à tout le monde que c’est pas du poivre, non parce que moi personne me… allo ? Allo ?

Mais Doudou Masta a déjà raccroché et s’est mis en route. Le début d’une grande mission l’attend. Désormais, plus rien ne sera comme avant.

TOUBIKONTINEYOUD.

* il faut bien prendre en compte que celui qui dit ça, c’est le gars qui jouait le serial killer du film Cramé, le tueur qui enfonçait une banane dans le cul de ses victimes. donc en matière de truc con il s’y connaît.

Les Sales Blancs – Va te faire enculer (et ouais !)
4.21 – la la la
Le Foulala dans son meilleur rôle – Yuri Orlov
Tombokarnage – chien de guerre
Tombokarnage, pimpsi, mario rui silva & slap – Besoin de personne

109 Commentaires

Classé dans dead buzz

Rentrée des classes

la suite de ça, et de ça aussi.

On arrive au duel des white trash.

Ekoué – mais pourquoi c’est ill qui fait l’arbitre ?
Kennedy – ben c’est l’expert en la matière
Ekoué – comment ça ?
Kennedy – sachant qu’il est ni mort ni en prison, si avec son niveau pendant tout ce temps il a toujours rien sorti, c’est forcément le plus gros branleur du rap français
Ekoué – ça se tient
Kennedy – mais il paraît que c’est sa dernière année, après c’est Sheryo qui prend la relève
Ekoué – on peut pas être au top tout le temps j’imagine. mais j’ai toujours su que l’heure de sheryo viendrait.
Seth – abandonne ! tu fais pas le poids j’ai un zgeg de poulain.
Orelsan – mais heu ! dans ce duel c’est pas la taille qui compte
Seth – c’est un truc que tu dois te répéter tous les soirs hein ?
ILL – pas de déconcentration ! Seth tu as un carton jaune. 5 minutes du clip de Laam & Princess Aniès.
Seth – nooooooooooooon
ILL – si tu t’arrêtes t’es éliminé.
Ekoué – là il faut qu’on s’en aille. très vite.
Kennedy – et très loin

Nessbeal bouge dans la cour, pasque bon ce spectacle lui plaît quand même que moyennement à lui aussi.
et là, vlà-t’y pas qu’il tombe sur un gros barbu. physiquement je veux dire, il trebuche, tombe sur lui et rebondit sur son ventre.

Nessbeal – bordel. qu’est-ce que tu fous sur mon chemin toi ?
Medine – tu sais je crois que rien n’arrive par hasard dans cette vie, donc je dirais que si le sort m’a placé sur…
Nessbeal – stop ! tu fais du rap de bibliothèque, j’ai horreur de ce délire de balance.
Medine – si tu penses ça tu dois avoir tes raisons et je respecte ton avis
Nessbeal – ouais et tu… attends, quoi ?!
Medine – quand tu le voudras je serai à ta disposition pour avoir une longue conversation ou chacun expliquera son point de vue, avec un temps de parole équitable. le débat sera certainement houleux, mais constructif.
Nessbeal – mais il est insupportable ce con
Medine – bah pourquoi ? chuis un bon gars, et pis je défends la cause
Nessbeal – c’est justement le problème. personne t’a rien demandé et tu le fais quand même.
Medine – tu me trouves chiant en fait
Nessbeal – oula non je le dirais pas comme ça. je dirais plus que… tu vois j’ai fait de la taule à un moment. ben si on m’avait passé ton skeud en en cellule j’aurais pris ça comme une double peine.
Medine – ah oui la prison ! bon sujet ça. prochainement je ferai un son sur les conditions de détention inhumaines et…
Nessbeal – alors déjà tu vas te calmer. et oublier ça tout de suite.
Medine – on pourrait faire un feat, ce serait un story-telling sur un gars qui a un accident de la route.
Nessbeal – mais c’est ma vie ça bordel de merde !
Medine – ah mais c’est pas grave ça, j’ai vu un épisode d’urgences avec un gars qui a un accident de camion, ça devrait le faire.
Nessbeal – bon. on va faire un deal. je vais arrêter de te parler mal et tu vas oublier toute cette histoire de featuring. et tu vas m’oublier moi aussi, tiens.

Youssoupha – ouais c’est ça, te laisse pas faire medine, chuis avec toi ! patate le !
Medine – hein ?
Nessbeal – de quoi ?
Youssoupha – ouais c’est trop facile de critiquer mon super meilleur pote barbu comme ça, je te défends mon pote. je veux pas engrainer mais j’ai entendu « fils de pute ».
Medine – mais vous êtes qui monsieur ?
Nessbeal – oui, pasque là on comprend plus rien. tu veux quoi en fait ?
Youssoupha – mais je suis Youssoupha. Boumayé music !
Nessbeal – …
Medine – …
Youssoupha – aka parolier le lyriciste bantou !
Nessbeal – …
Medine – …
Youssoupha – éternel recommencement, tout ça. tous mes classiques là. t’avais jamais entendu de rap fraaaaaançaaaaaiiiiiis ! l’album à chaque frère…
Nessbeal – je vois pas, désolé.
Medine – t’es ghetto youss de l’skdrille c’est ça ? 13or ?
Youssoupha – mais euh ! bon peu importe. l’essentiel c’est que je viens dans la bagarre pour défendre medine contre toi, vilain.
Nessbeal – en même temps tu dis ça mais t’es à 10m de nous et tu nous parles depuis la fenêtre d’une classe.
Youssoupha – ah mais ça c’est pasque j’ai rien contre toi en fait, juste je trouvais ça pas juste.
Medine – oui, mais là ça va trop se voir que c’est encore des travaux pratiques pour ton cours de buzz. tu vas encore avoir en dessous de la moyenne.
Youssoupha – ah ça s’est vu ?
Nessbeal – autant que le clash sur éric zemmour.
Medine – autant que quand t’as dit que ton album s’appelait négritude alors que non.
Nessbeal – autant que quand t’as été « prof d’écriture » à popstars.
Youssoupha – fais chier. je reviendrai !

Medine et Ness retournent donc voir leurs potes respectifs. à leur grande surprise c’est fini, et ill tente de ranimer un type mal rasé au sol avec un tshirt « 77 celibatard ».

Ness – alors qui c’est qui a gagné ?
Medine – et c’est qui ce mec par terre ?
Orelsan – c’est compliqué
Medine – c’est qui ?
Seth – en fait ce qu’il s’est passé c’est qu’on a fait ex-aequo, selon ill. ensuite un mec est sorti de nulle part la bite à l’air en disant que c’était lui le vainqueur.
Ness – mais je croyais que vous étiez que 2 dans ce concours.
Orelsan – on le croyait aussi
Seth – apparemment dès que ça parle de se branler ce mec rapplique direct, par réflexe. c’est le recordman français invaincu depuis plus de dix ans.
Medine – mais pourquoi il est par terre ?
ill – ça c’est la déshydratation. il va vraiment jusqu’au bout au moins lui.
Orelsan – on fait quoi maintenant ? on fait quoi maintenant ?
Seth – ben tu sais ce que tu devrais faire ?
Orelsan – heu… non
Seth – aller niquer une chèvre.
Orelsan – …
Medine – on dirait pas mais s’il commence à te faire des vannes comme ça c’est qu’il t’aime bien

Al k-pote – alors les suceurs ? on tapine dans la cour ?
Medine – non mais ça va on a tous fait la paix
Orelsan – oui
Nessbeal – à peu près
Seth – ouais c’est bon maintenant on va juste s’ignorer
Al k-pote – mais moi j’en ai rien à foutre. toi t’es un enculé de barbu qui rappe en lisant une encyclopédie et toi t’es un imposteur qui pique mon public. dégagez bande de chiennasses !
Orelsan – va falloir qu’on fasse la paix avec lui aussi
Medine – je rentre chez moi. à chaque jour suffit sa peine.
Orelsan – moi aussi, c’est bientôt l’heure du goûter
Seth – ouais casse toi ! c’est là qu’on voit la diff entre les gwères & les babtous !
Casey – en fait non, gwère c’est juste l’équivalent antillais de « toubab » pour les africains. c’est juste le terme pour dire blanc. c’est ni péjoratif ni avantageux, ça dépend comment on le dit.
Seth – mais moi je suis pas un gwère, c’est le principal
Casey – tu n’as pas compris un traître mot de ce que j’ai dit.
Sinik – même qu’on a fait un morceau « rap de gwère » tu t’rappelles ?
Seth – non. et j’me rappelle pas de toi non plus. j’en ai suffisamment chié pour m’intégrer au rap de rue, tu vas pas tout bousiller.
Sinik – mais…
Casey – barre-toi.
Seth – voilà, dégage.
Casey – et toi aussi barre-toi.
Seth – oui m’dame.

Nessbeal – alors cette 1ère journée ? ça change de la normandie hein ?
Orelsan – ouais j’ai rencontré plein de gens sympas. en plus chuis content j’étais seul. à chaque fois que je participe à une compétition ma mère se sent obligée de venir, ça aurait pas loupé.
Nessbeal – attends. t’es en train de dire que ta mère serait venue t’encourager pour un concours de branlette ?
Orelsan – elle est gentille hein ?
Nessbeal – c’est pas le mot que j’emploierai
Orelsan – tu dirais quoi ?
Nessbeal – à ta place je dirais rien. jamais.

MSJ – moi et ma bite tu vas comprendre qui pèse réellement dans ce dick game.
Aelpéacha feat Msj & Pimp cynik – Pavillonner pas de serviette pour les doigts y’a-t-il une coquine qui lèche ?
nessbeal n’aime pas medine
al k-pote n’aime pas orelsan ni agonie
al k-pote n’aime pas medine non plus
medine, sefyu, youssoupha, nessbeal, nubi – freestyle hostile (quand ça rappe c’est quand même mieux)
youssoupha n’aime pas nessbeal, mais il n’a rien contre lui. c’est fortiche.
medine comprend que nessbeal le déteste et est prêt à faire des efforts. c’est très fortiche (à la 16ème minute, pasqu’avant c’est quand même chiant)

7 Commentaires

Classé dans demain y'a école, sliphop

Sa mère time

C’est l’Été et il fait (un peu) chaud (sûrement quelque part).
Et toi croyais comme un bouffon que le blavog était en vacances. Bah t’as un peu raison, mais comme un bouffon.

Le soleil là et tout le merdier c’est quand même l’occasion de ressortir de bons disques de G-Funk à la Frinçaise.
Pourquoi j’écoute de la G-Funk en Frinçais ?
Déjà parce que force est de constater qu’il y a de bien bonnes perles dont on ne parlera jamais assez et ensuite parce que je fais ce que je veux (et je t’emmerde).
En fait (je fais même tellement ce) que je veux que je (peux mettre) des parenth)èse où je veux )(. ça ! te la, coupe

C’est vrai que les Français qui rappent avec un style West Coast, on se fout souvent d’eux même si ça tend à se démocratiser. Alors pourquoi qu’en France ça passe moyen le rap ensoleillé ?

Peut-être est-ce sociologique rapport aux modes de vies des Frinçais qui se rapprocheraient plus de la vie à la New Yorkaise que de la vie de LA ?
Peut-être parce que NY est plus proche de la Frince que LA et que les Frinçais qui ramenaient les premiers disques de rap revenaient le plus souvent de NY ?
Ou p’t’êt’ ben que c’est paske les rappeurs G Funk peuvent pas faire leur promo.
Ils vont pas aller chanter « Tiens moi au chaud dans ta chatte » sur les plateaux télé de variété.
Peut-être que les pochettes zoophiles passent moins à la télé Française, va savoir ?

Regardez plutôt, China et Mouloud ne peuvent pas montrer le disque du CSRD sur MTV :
http://www.dailymotion.com/video/xiord_aelpeacha-driver-421-freestyle

Et pourtant ça c’est le genre de rappeurs qu’on devrait inviter plus souvent, on retrouve Aelpeacha qui est un peu l’un des boss de ce style en France. Ce mec a juste la discographie la meilleure de tout le rap Français. Rien moins que ça bande de putains.

On retrouve aussi Driver qui est gros. Et donc, pour paraphraser le plus grand spécialiste du porno au monde mais également la réincarnation de Big Paul Castellano sur Terre (et dans les chattes) et également ami du Blavog, mais hélas Suisse :
« Driver son classique c’est « Le grand schelem » et c’est tout. « Swing popotin » son deuxième album ne vaut rien à côté. Driver c’est un gros et les gros c’est fait pour les courtes distances, il leur faut de grandes pauses. Là ça fait longtemps qu’il est parti, en plus il va revenir avec Aelpeacha donc ça va être bien. »

Et y a aussi Le Fou la Merde et autant vous dire que quand Coolio comprend que ce blanc fou coiffé comme Snoop Dogg va VRAIMENT rapper il se cache derrière un banc de putes à l’arrière.
(Il est d’ailleurs à noter que ces putes sont en fait le repas de Mouloud. Quand Aelpeacha rappe « Y a pas que la chatte » il ne comprends pas bien tout, il comprend surtout que y a pas que la chatte qui se mange chez les putes ; parce que son esprit est focalisé sur la bouffe faut dire. C’est un gros lui aussi, mais à l’inverse de Driver, il n’a pas de talent.)
Et oui, y a des blancs aussi dans les rappeurs Frinçais qui font la G-Funk/bandana music/ouest côte. y’a même des jaunes, pour te dire. et la plupart se prennent pour des latinos, ce qui ne gâte rien.
la preuve :

blanc bercé au rap new yorkais se prenant pour un noir, qu’on appellera un monchéri, un bounty à l’envers.
note mon nom sur ta liste !
non, lui c’est son frère, désolé.
le monchéri, c'est celui du milieu
voilà. on le voit direct, le mec est ridicule, moche, a une sale gueule, et tire une tronche de croque-mort.

blanc/jaune bercé à la west se prenant pour un latino

attendez je me suis encore planté.

à l’inverse, lui, il est ridicule, moche, a une sale gueule, mais au moins il est heureux de vivre et partage sa bonne humeur, meme si ça ne se voit pas sur cette photo et surtout il est pas chiant à écouter au micro. et il te fait pas chier son monde en posant des sons sur la monopole de la world company dans le marché de la banane séchée en polynésie, non, il te parle tise drogue ride & pute. des vrais thèmes bordel de merde.
tous les tests le prouvent : dans 60% des cas, ça marche tout le temps.
Y a même tout un groupe qui s’appelle « les sales blancs » et ça c’est respectable.

bienvenue en france

1 commentaire

Classé dans hors-sujet