Archives de Tag: mlc

capitale du green (6)

Dans le QG de Banlieue Sale, il reste un carton que Medine n’a pas remporté.

La fouine – ah ba bravo… C’est pas une décharge ici non plus
Canardo – je crois que celui-là n’est pas à lui

ils tentent ensuite de virer le carton, seulement voilà, il ne bouge pas d’un pouce.

Gued’1 – c’est trop lourd
Kennedy – je sais, tous mes couplets c’est du lourd
Gued’1 – je parle du carton
Green – on a qu’à l’ouvrir et le vider, ce sera plus simple
La fouine – c’est que t’es pas la moitié d’un con, toi !

Ils ouvrent donc le carton. Et à la surprise générale de toi tout seul, v’là t-y pas que dedans il y a deux hommes. Un gros. Et un autre. Moins gros.

La fouine – mais qu’est-ce que vous foutez là vous ? Et d’abord vous êtes qui
Bauza – je crois qu’on est repérés chef
Oxmo – ta gueule. Fais le mort et ça passera. Ces gens nous repèrent au bruit.
Canardo – non, je vous assure qu’on vous voit aussi.
La fouine – une minute ! C’est oxmo ? Oxmo puccino ? Pucc fiction l’enfant seul black mafia tout ça ? Mais c’est la classe de dingue ça !
Oxmo – tu m’as donc démasqué
Bauza – ba c’était pas très dur
Oxmo – la ferme.
La fouine – ba ouais attends, je connais tous tes couplets par coeur, ça a bercé ma jeunesse
Oxmo – ça fait plaisir, tu connais les lyrics de l’arme de paix par coeur ?
La fouine – non, je parle de tes bons couplets uniquement.
Oxmo – ta gueule bauza.
Bauza – j’ai rien dit là
Oxmo – ba continue.

La fouine – tu veux quoi ? Attends je sais : tu veux poser sur capitale du crime toi aussi
oxmo – oh non, loin de là. Vois-tu (enfin c’est une expression car il est clair pour moi que tu ne comprendras mes propos que dans une trentaine d’années) je suis au-delà du rap désormais.
Gued’1 – moi c’est pareil, même en sautant sur un trampoling t’arrives pas à mon niveau
oxmo – ne te sens pas obligé de m’interrompre. Donc je suis au dessus de tout ça, le rap, je ne l’envisage plus comme avant. Pourrais-je poser avec toi sur un son et déchirer l’instru ? Oui, sans aucun doute. Mais est-ce que ce serait bon pour autant ?
La fouine – ba a priori oui, si le son est bon.
Canardo – il est bizarre ce mec
Oxmo – Pourrais-je faire des feat qui tuent, avec des pointures du rap, retrouver les ex compagnons de route, les anciens de Time Bomb, ou simplement poser avec Bauza…
Bauza – ouais ?
Oxmo – le faire croquer, le rendre « célèbre » pour de vrai…
Bauza – ouais !
Oxmo – …l’emmener sur scène, lui faire enfin décoller ses pieds du 3e sous-sol plein de merde où il reste scotché depuis maintenant 15 ans malgré une aisance flagrante au micro ? Oui, certainement. Mais je ne le fais pas, et vous savez pourquoi ?
Lino – parce que t’es complètement cinglé ?
Oxmo – exactement. Pendant des années on m’a dit que j’étais le Biggie frinçais, le poète, le gentleman rappeur. Et puis j’ai fini par comprendre que c’était bien gentil mais que le succès ne venait pas alors que d’autres y parvenaient en racontant de la merde, sur des instrus de merde, avec des textes de merde. Alors j’ai commencé à développer une mégalomanie excessive et, disons le franchement, une dépression qui s’est peu à peu muée en une folie galopante et instoppable. Seul mon surnom me remontait le moral…
Lino – je vais pisser, vous me raconterez la fin
oxmo – … Black Jack Brel. Le seul moyen de canaliser tout ça était d’être reconnu par l’élite de la culture française, je veux bien sûr parler de Nagui et ses amis chanteurs. Oui petit, tu as une question ?
Gued1 – est-ce que je peux aller aux toilettes moi aussi ? Non pasque…
oxmo – il me FAUT donc une victoire de la musique coûte que coûte. Et quand je croyais toucher au but, tu déboules avec des reprises improbables de chanson frinçaise… mes cordes vocales n’ont aucune chance. voilà, messieurs des Yvelines, vous êtes désormais au fait de mon terrible secret. Raillez mes faiblesses si le goût vous en dit, mais souvenez bien d’une chose : j’ai oublié la fin de ma phrase.

La Fouine – c’est beau. Bon les gars, il faut faire quelque chose pour lui.
Green – … (il dort)
La Fouine – En fait je vois pas où est le problème, moi je suis pas une menace pour toi niveau victoire de la zic.
Oxmo – tes paroles sont tels des chewing gums à mon coeur : douces dans un premier temps, mais vite recrachées
Kennedy – je peux la prendre celle-là ? C’est pour un pote en galère
La Fouine – t’es à peu près le seul nominé qui fait pas peur, ou pitié au grand public je te signale.
Oxmo – y’a kool shen quand même.
La Fouine – Kool Shen fait peur ET pitié pour un français de base. et moi, c’est pas avec mes égotrips à base de bites et de guns que je vais les amadouer. Et en plus aucun son où je pousse la chansonnette a jamais été médiatisé.
Oxmo – tu penses que je peux gagner alors ?
La Fouine – même stevie wonder penserait que tu peux gagner
Oxmo – tu sais qu’il est aveugle stevie wonder, pas stupide.
La Fouine – c’est bien ce que je dis. et du coup tu vas refaire des sons lourds de fou comme à l’époque ? Des combinaisons qui font mal, qui font mal ?
Oxmo – absolument pas. Mon seul contact avec le rap ce sera quand j’enverrai une photo de moi à coté de ma victoire de la musique à pit baccardi pour me foutre de sa gueule. En voiture, fidèle Bauza !
Bauza – tu vas refaire des feats avec moi maintenant ?
Oxmo – ahahah ! Monte dans le coffre et ferme ta gueule.
Lino – j’ai loupé quoi ? Il est toujours là le gros ?

parce que oui, c’est bien gentil de dire que la fouine représente tout ce qui va pas dans le rap frinçais, le seul souci c’est que quand oxmo fait sensiblement la même chose en moins bien, personne ouvre sa gueule (surtout toi là-bas).
vous savez ce que ça veut dire ? BATAILLE DE CHANSON FRINCAISE !

La fouine – wesh wesh city vs Oxmo – quitte-moi
La Fouine – bois d’arcy vs Oxmo – soleil du nord
la fouine – feu rouge vs oxmo & olivia ruiz – la route d’amsterdam
la fouine – freeOXstyle rap2bomb (fouiny rappe un texte d’oxmo quoi, hommage-on-t’aime-bien-refais-nous-des-classiques-style, donc tu peux cliquer dessus, sale assisté de merde)

Bonus track

eh ouais, t’as même droit à la scène pourrie d’après le générique, celle que voient seulement les gars trop bourrés ou trop lents pour être sortis de la salle à temps.

Green – mais du coup oxmo n’est pas sur la tape non plus
La Fouine – c’est pas grave, on a qu’à appeler le roi heenok, niveau lyrics c’est du même niveau
Canardo – euh…
La Fouine – et on va aussi faire un clip façon chanson frinçaise ! Sur fond noir avec du piano, et prévois un budget briquet conséquent
Canardo – ça c’est pas chanson française, c’est juste rap français
La Fouine – pas si on fout des enfants qui regardent fixement la caméra d’un air triste ou perdu avec leurs parents à côté.
Canardo – en fait si, ça aussi ça a été fait et refait…
La Fouine – très bien. Je voulais pas en venir là mais j’ai pas le choix. d’abord tu vas te faire une coupe de jeune premier et tu te saperas comme si tu savais pas que t’étais arabe. et cerise sur le cake, ce sera des enfants blancs pour la plupart. Là ça fera chanson bien française.
Canardo – mais comment on va en trouver ?
La Fouine – Gued’1 les capturera.
Gued’1 – MASTA !!!
Lino – mais vous êtes fous ?
La Fouine – non, on est banlieue sale music ! Ahahahahahahahahahahahahahahahaha*

* rire diabolique d’un méchant de james bond.

La Fouine, Canardo, Green, Mlc – Nés pour briller
parce que quand tu vois la gueule des gosses, tu sais qu’ils n’étaient pas là de leur plein gré.

75 Commentaires

Classé dans capitale du green

capitale du green (5)

Toujours au studio Banlieue Sale, un type est dans l’entrée. mais on ne voit pas son visage.

le type – Salam les amis. Je viens vous livrer votre commande
La fouine – c’est très gentil mais on a pas commandé de pizza
le type – je vous apporte des t-shirts
La fouine – on en a pas commandé non plus
le type – je peux vous en donner gratos si vous voulez, l’important c’est qu’on voit ce qu’il y a marqué dessus.
La fouine – oh mon dieu ! Sully sefil ! Planquez-vous ou il vous sponsorisera gratuitement pendant un an avec sa nouvelle marque !

C’est la panique.
Canardo se cache dans un trou du mur, Nessbeal se cache derrière le canapé, orelsan se cache derrière nessbeal. Même les LMC, qui ne savent pas ce que le mot sponsor veut dire, prennent leurs dickies à leur cou. et là tu vas me dire « mais ils sont pas déjà partis orelsan & les lmc ? » et je ferai exprès de pas t’écouter.
La Fouine neutralise l’intrus en usant de sa fameuse technique de krav maga, mais pas la version israëlienne, non, la version trappiste. c’est à dire qu’il se met accroupi et fonce mettre un coup de boule dans les couilles de l’adversaire qui se retrouve au sol.

le type – n’ayez pas peur, ce n’est que moi, je suis là pour transmettre des messages
Gued’1 – on a déjà les sms pour ça
Ness – attendez deux secondes ! Je connais cette voix
Medine – oui, on a déjà eu un débat constructif et enrichissant tous les 2
Ness – oh merde…
La Fouine – mais ? Mais ? Mais ? Qu’est-ce que tu fous là toi de ouf ?
Medine – je t’apporte les 800 tshirts de ma marque, LSA, Le Savoir est une Arme, et comme tu l’as demandé j’ai pris les plus grands modèles pour qu’ils soient « lourds de dingue ».
La Fouine – j’ai déjà dit que chuis pas intéressé
Medine – Même pas par celui-là, « everyday i’m muslim ». Il est fait pour toi.
Ness – …
Gued’1 – …
La Fouine – …
Medine – ça fait référence à everyday i’m hustlin. De rick ross.
Ness – c’est honteux des jeux de mots comme ça
Kennedy – ouais c’est digne du blavog*
La Fouine – tu te rends compte qu’avec un minimum d’effort et de bon goût tu pourrais être le rick ross frinçais ? Tu t’en rends compte de ça ? Green, prête lui tes lunettes noires.
Green – je peux pas, je suis à poil dessous
La Fouine – …
Gued’1 – et si tu te rasais pas la tête tu ressemblerais à dieudonné aussi
Medine – non mais là c’est trop hardcore. et barbe is beautiful ?
La Fouine – mouais non. Encore si c’était « barbichette is beautiful »
Canardo – ou autotune is beautiful
Medine – vous voulez même pas la gamme “i’m muslim don’t panic” ?
Nessbeal – J’ai mon t-shirt amnezia avec le sourire sanglant du joker kheye.
La fouine – J’ai mon street swagg de dingue.
Green – J’ai mes lunettes.
Lino – ça n’a aucun rapport.
Green – n’empêche que j’ai la classe avec.
Medine – mais où je vais trouver l’argent de poche pour acheter ma nouvelle encyclopédie moi
Al K-pote – t’as qu’à chercher dans ton cul
Medine – je perçois l’ironie mais je ne saisis pas la référence

La Fouine – moi je saisis rien, et surtout pas comment t’es arrivé jusqu’ici
Al k – les lmc m’ont dit que vous étiez en contact avec le messie, l’être de lumière
Gued’1 – masta ?
Al k – aussi, oui. Il est où Bellanger ? J’ai beaucoup à apprendre de lui
La Fouine – non mais il est pas là, juste il arrêtait pas d’appeler pour dire des insanités
Canardo – Laisse tomber pour les passages radios, il s’en fout…
Al k – Les passages radios ? Kézako ?
Canardo – ah oui pardon. Le numéro est là.
Al k – salope ? Je veux dire : allo ?
Bellanger – allo ? Je veux dire : salope ?
Al k – vous voyez bien ! On est pareil, c’est mon père spirituel. C’est quand la prochaine partouze monsieur ?
Bellanger – ah, jack many. C’est bien que tu aies changé d’avis. J’ai bien écouté ton son « dans le quartier », je le trouve prometteur. Surtout le refrain où une fille chante « je check mes boules » et la mesure d’après « je vide ma bite » c’est très bien ça.
La Fouine – non mais ça c’est les lmc, et c’est pas ça du tout le refrain…
Bellanger – je suis aussi intéressé par le son banlieue sale
Ness – génial kheye, vous voulez en faire un single ?
Bellanger – haha ! absolument pas, je veux juste savoir comment vous faites pour vous tenir par la barbichette tout en vous prenant en levrette. Je suis pressé de connaître cette technique.
La Fouine – mais pourquoi il s’acharne à comprendre mes textes de travers ??
Lino – ouais alors que finalement t’as les thèmes du rappeur habituel : galère, bicrave, et ton sperme.
La Fouine – oui bon ça va.
Bellanger – ne raccrochez pas, j’ai des projets pour vous
Ness – genre quoi ?
Bellanger – je veux pas vous griller la surprise, mais ça implique une caméra, une personne âgée et un poney
Al K – je dis banco !

et il file illico.

Au même moment, dans le sous-sol d’un bar de la capitale, un individu peu recommandable monte le volume d’un poste de radio des années 30. Après avoir écrasé son cigare monte cristo, il se tourne (pasque toi tu le sais pas mais le gars il était de dos jusque là).

Oxmo – Je veux chanter comme ça. Bauza !
Bauza – Oui ?
Oxmo – Tu vas faire un truc pour moi…
Bauza – Un feat ?
Oxmo – Ahahahah ! Connard !! Non chope moi ce La Fouine, je veux chanter comme lui.
Bauza – Mais comment ?
Oxmo – On le fera chanter et on dira que c’est moi
Bauza – Mais si tu dis que c’est toi, la police t’arrêteras
Oxmo – Mais non ducon, on va le faire chanter à ma place sur mes disques et on dira que c’est moi comme avec Olivia Ruiz
Bauza – Oui mais non, là ça c’est vu
Oxmo – De quoi ?
Bauza – Ben, que c’était pas vous…
Oxmo – Ahahahaha !!! ferme-la.

toubi continyoud.

* mais ouais !!!

Al k-pote, OGS, Taro OG – on s’en bats les
Admiral T, La Fouine, Medine – viser la victoire (oui, ce son existe)
Green – triple poney (on voit le champion)
Nessbeal – ça bouge pas
Green – tonight (pourquoi pas)
La Fouine & Rickwell – youporn

57 Commentaires

Classé dans capitale du green

capitale du green (4)

on retrouve donc le studio banlieue sale music là où on l’avait laissé, mais 2 énergumènes font leur apparition sans prévenir.

Juicy P – va falloir que t’arrêtes de pomper notre juice
Jack Many – c’est ça les by.
La Fouine – mais vous êtes qui exactement ?
Juicy P – on est les LMC click !
Jack Many – c’est ça les by.
Canardo – LMC ?
Juicy P – demande à ta ratte, elle-même sait !
La Fouine – non mais moi c’est La Fouine, et lui c’est Canardo, la ratte c’est à côté.
Jack Many – LMC aka Les Mecs Cramés ! LMC aka Les Mecs Cruels !
Gued’1 – Les Mecs Cruels click ? c’est cool comme nom, ça
Juicy P – et on représente tout c’qu’on représente mon pote !
La Fouine – mais vous voulez quoi concrètement ?
Juicy P – faut que tu comprennes une chose. quand tu nous vois, je sais que tu peux dead. mais moi j’peux pas dead si tu copies nos dièses.
Jack Many – c’est ça les by.
La Fouine – ah mais donc vous aussi vous faites du dirty ?
Juicy P – dirty… aaaaa !? (il part vomir)
La Fouine – les trucs de T.I, Young Jeezy, Lil Wayne, tout ça. les instrus ralenties, les… ça va ?
Jack Many – faut éviter ce mot en sa présence
Juicy P – (il vomit très rapidement, c’est pratique) on fait pas du dirty de merde ! c’est des by de floco ça ! nous on est down south parce qu’à la base on est deep dans la west enfoiré !
La Fouine – bon je comprends rien de dingue. Kennedy, tu traînais pas mal dans le 91 à l’ancienne, tu captes quelque chose ?
Kennedy – bien sûr, j’ai tous les argots, gros. il dit qu’il fait du son typé sudiste des Etats-Unis, mais pas ton style, des trucs plus anciens
Jack Many – des by de vrais geez, mogo.
Kennedy – des sons plus authentiques.
Juicy P – des by de Memphis et Sacramento ! Des by de Project Pat, de 36 mafia ! des sons pour se mettre stand dans la street tu vois c’que j’veux dire mogo.
Kennedy – là par contre j’ai rien compris
La Fouine – ah ba bravo
Kennedy – non mais moi j’étais plus vers Les Ulis, j’ai pas pris la spécialisation Grigny centre.

La Fouine – écoutez les gars. moi aussi j’ai débuté comme un westeux, comme vous, j’étais dans le G-funk et tout.
Juicy P – G-funk ? (il crache par terre)
La Fouine – quoi, j’ai encore dit un truc qui fallait pas ?
Jack Many – non, là ça veut dire qu’il est content.
La Fouine – et on a même des instrus qui finissent par se ressembler, écoutez celle-là
Juicy P – mmh… pas mal. c’est presque burchett comme instru.
Jack Many – avec des bons mogo dessus ce serait opé.
Canardo – ba si vous voulez vous pouvez poser dessus, je vous la passe.
Juicy P – ça c’est sympa.
Canardo – « ça c’est sympa »… c’est tout ?
Juicy P – ba oui c’est tout. On a pas de mot spécial pour les trucs gentils.
Canardo – non mais je veux dire vous oubliez de me payer.
Jack Many – te payer ? Mais pourquoi faire ?
Juicy P – c’est un by mystique que tu nous racontes là.
Canardo – ba je vous ai passé un beat.
Juicy P – c’est exact.
Jack Many – et on t’en remercie.
Canardo – donc il faut me payer.
Juicy P – c’est là que je ne comprends pas.
Canardo – me payer POUR l’instru.
Jack Many – …
Juicy P – …
Kennedy – il dit que vous devez lui donner de la money en échange du by, sinon il sera iomb de vous.
Jack Many – t’aurais pas dû dire ça
Juicy P – QUOI ? Tu nous prends pour des floco ?!
Canardo – non mais ça va pas recommencer…
Juicy P – jamais de ma vie je paierai pour une instru ! Allez tous vous faire foutre mon pote !
Jack Many – c’est ça les geez.
Juicy P – J’ai des potes et même des petits de chez moi ils font des instrus qui bousillent toutes tes merdes ! Des vrais burchetteurs !
Canardo – et tu les payes pas ?
Juicy P – mais t’es complètement fou ?! C’est des petits de chez moi !
Canardo – …

De l’autre côté du studio, le téléphone sonne.

Bellanger – Allo, Fessebeal ?
La Fouine – Non c’est La Fouine.
Bellanger – Ah, La Gouine ! Tu tombes bien. On a un gros problème avec le remix du son Krav Maga. Y’a plus la phrase où tu dis qu’un grand-père nique sa fille. du coup je passerai pas le morceau.
La Fouine – mais bordel ! Quand je dis « on va faire comme ton père, on va t’niquer ta mère » et qu’à la fin je change par « ou comme ton grand-père » ça veut juste dire « on va t’niquer ta grand-mère ». Comme Booba qui parlait de chatte de grand-mère dans plusieurs sons. Pourquoi personne comprend ça ?!
Canardo – et puis faut laisser de la place pour les autres sur le remix, Mlc, Gued’1, Green…
Bellanger – Green ? Ça a un rapport avec le blavog ? *
La Fouine – bon, ça commence à vraiment devenir n’importe quoi là

et c’est là que fouiny a l’idée de faire d’une pierre deux coups.

La Fouine – je vais vous passer les futurs grands de demain, LMC click
Bellanger – Elle aime ses clits ?
Jack Many – c’est nous mogo
Bellanger – vous faites dans le porno lesbien ?
Juicy P – quoi ?
Jacky Many – on est dans la musique mogo.
Juicy P – mais c’est vrai que quand ça pique, j’appelle Annabelle, chambre d’hôtel, on taffe ça façon marteau-piqueur.
Jack Many – tu connais les by.
Bellanger – Nathalie Baye ? elle est dans votre porno ?
Jack Many – on est des burchetteurs.
Juicy P – moi j’aspire aux lèvres d’Anne-Sophie Lapix. burchett !
Bellanger – pur chèque ? Comment ça un pur chèque ? Je suis prêt à faire de vous des princesses et vous parlez d’argent ?!
Jack Many – y’a pas de princesse à Grigny centre sale bâtard !
Bellanger – Grigny ? ba fallait le dire tout de suite. jamais de la vie je ferai quoique ce soit avec vous, c’est pas des enculeurs de poules qui vont commencer à pourrir ma radio.
Jack Many – hein ?!
La Fouine – je veux engrainer personne mais en plus, il a insinué que vous faisiez du crunk.
les LMC – QUOI ?!

Les LMC, investis d’une nouvelle mission, se rendirent donc chez Pierre Bellanger pour pop ce négro comme il se doit. Le floco se vit contraint de leur offrir une compensation pour les outrages subits, même s’il ne comprit pas tout Il proposa d’abord des passages radios en haute rotation, mais les LMC ne mangent pas de ce pain là. Ils repartirent donc avec 4 putes en dédommagement. Burchett.

mais les emmerdes ne s’arrêtent pas là.

Gued’1 – je vous ai ramené Moms, comme vous l’avez demandé
La Fouine – personne l’a demandé.
Moms – salut, c’est Moms, alias Mon Oseille Monsieur S’il vous plaît. Mademoiselle ou Madame Suivent après.
Gued’1 – il est vraiment super fort, c’est le plus technique que j’ai vu depuis longtemps
La Fouine – je le connais pas
Moms – bien sûr que si, t’es apparu dans mon clip même. Mec, On a Même un Son filmé à deux.
La Fouine – c’est faux. il s’appelait comment ton clip ?
Moms – où est mon fric
La Fouine – ah ba oh ! T’es même pas dans l’équipe que tu veux déjà gratter ?!
Moms – Non mais c’était le titre
La Fouine – ah ouais ? et ben c’est ce que je dis, ici pas le temps pour les questions existentielles, ciel, ciel. Où vais-je, qui suis-je, y’a t-il une vie après la mort, où est mon fric… ça philosophe trop à mon goût.
Moms – Médiocrité et Orgueil Malmènent mes Sons parfois aussi. je sais être bête et méchant.
La Fouine – ah ouais ? Et « Larme Versée » ? et « Tout a un prix » ? ça aurait été mieux si t’étais plus egotrip. en plus vu ton flow c’est du gâchis.
Kennedy – oui, tu es trop technique pour être mélancolique, infâme marlou.
Moms – …
La Fouine – …
Canardo – …
Gued’1– « infâme marlou » ?
Kennedy – pardon je mélange les argots là, en essayant de retrouver le langage du 94 j’ai trop avancé du coup je parle l’argot de Paris du siècle dernier.
La Fouine – Il s’en est fallu de peu pour que ce soit fascinant. En attendant toi tu dégages.
Moms – Mais Où Mon Style va se déverser ? ça rame sur Allmade, vous savez. les Mauvaises Ondes Me Suivent…
La Fouine – Parce qu’en plus t’es sur le même label que Black Kent ? Ba tu vas faire comme lui, tu vas pas poser.
Moms – les Médisants Ordonnent avant de Mourir Seuls. très bien j’y vais. Mes Hommages à Mes Soss.
Canardo – ça fait pas M.O.M.S. là, hommage ça commence par un h…
Moms – ouais bah ça peut pas marcher à tous les coups non plus, tas de cons. Mais Oubliez pas Mon Secret : Moi On Me Suce.
La Fouine – là il nous a bien feintés
Gued’1 – je vous avais prévenus

* comme vous l’aurez constaté, on accède à un nouveau degré dans l’humour, là.

tout d’abord on en place une dernière pour Sylar : son meilleur rôle
LMC click & Castor Troy – boss
Jack Many – Dans le quartier
Mom’s – sortir de ce trou
Mom’s – déchiffrer des lettres
Moms & Mic Impetto – Evite de me harceler (everyday i’m hustlin cover)
LMC click – Juicy P & Jack Many
Mom’s & Artik – freestyle derrière le mic
LMC click – carnaval des djnouns (en fait c’est un solo de Maestro, incarcéré depuis pas mal de temps mais membre à part entière du groupe, la preuve il leur envoie des sons depuis la prison. on ne sait pas comment il fait mais il le fait. et en plus il est loin d’être dégueulasse au micro, ça se respecte)

5 Commentaires

Classé dans capitale du green

capitale du green (3)

On revient là où on vous avait laissés, Lino pose son couplet, et comme d’hab y’a pas à tortiller du cul, ça tue.

Canardo – bon ba à toi fouiny
La Fouine – aha… dis donc Lino… t’y es pas allé de main morte hein
Lino – burp.
La Fouine – ton couplet là… il est lourd de ouf hein.
Lino – c’est pour ça qu’on m’appelle.
Canardo –t’as plus qu’à poser ton couplet après celui de Lino
La Fouine – j’ai une meilleure idée. après le couplet de Lino c’est J-mi Sissoko qui va poser
Lino – il était pas censé faire le refrain ?
La Fouine – hein ? J-Mi Sissoko, le refrain ? bah non, c’est typiquement le mec qu’on prend pas pour ça, sinon ça se saurait, excuse-moi.
Lino – mais qui fait le refrain ?
La Fouine – et bah… et ben… c’est moi qui vais faire le refrain du coup ! hop ni vu ni connu j’t’embrouille.
Lino – ça aurait été plus discret sans cette dernière phrase.
La Fouine – on est encore trop peu, il me faudrait un autre gars dans ma team, team team. j’en connais un sympa, MLC, je vais l’appeler.

Mais fouiny se plante, et il appelle les LMC. de Grigny. plus précisément de Grigny centre sale bâtard. Et entre le 78 et le 91 ça capte très mal au portable.

Juicy P – allo zère ?
La Fouine – allo mlc ?
Jack Many– c’est quoi les by ?
La Fouine – c’est çaaaaaaa !
Jack Many – ça répond pas à ma question.
La Fouine – c’est pour capitale du crime 2, on va se faire un ptit délire dirty south et tout, tu pourrais poser avec nous ?
Juicy P – …
La Fouine – allo ?
Jack Many – Juicy P est allé vomir.
La Fouine – mais vous êtes 2 en fait ? C’est pas un mec tout seul mlc ?
Jack Many – peut-être. Je le connais pas mlc. Mais là on est 2.
La Fouine – mais vous vous êtes qui ?
Jack Many – les LMC
La Fouine – c’est bien ce que je dis, mlc
Jack Many – c’est ça les djeez.
La Fouine – et donc c’est un groupe de 2 en fait ?
Jack Many – pas du tout zère, on est 3.
La Fouine – mais je croyais que vous aviez dit que vous étiez 2.
Jack Many – c’est normal mogo, là on est que 2.
La Fouine – j’ai mal à la tête, tête, tête.

Jack Many – on est 3 moins 1 si tu préfères
La Fouine – ça fait toujours 2
Juicy P – En vrai on est 3, mais y’en a un qui manque à l’appel. une pensée pour Maëstro au Chtar !
La Fouine – … ok. À la base j’ai demandé conseil à express D. mais bon, ils sont plus trop dans le rap maintenant, ils font plus rien, et ça fait mal, ça fait mal…
Gued’1 – grave !
Juicy P – grave, mogo !
La Fouine – krav maga !
Jack many – non mais ho ! Tu nous prends pour des floco ? Tu vas pas reprendre nos expressions non plus ?!
La Fouine – d’une part je ne vous prends pas pour des flacons
Juicy P – des floco !
La Fouine – … ni des flocons, mais en plus krav maga c’est un titre à moi les mecs
Juicy P – t’as osé appeler un de tes sons « grave mogo » ?!
La Fouine – en fait c’est krav maga, la réception est pas très bonne apparemment.
Jack Many – j’entends plus rien là, y’a plus de juice dans le by du phone.
Juicy P – dans le doute, partons du principe qu’il nous a insulté
Jack Many – pas con zère.
Juicy P – il est hors de question qu’on soit iomb de lui.
Jack Many – c’est ça les by mon frère
Juicy P – c’est ça les dièses mon pote
Jack Many – c’est ça les dièses-by mogo
Juicy P – on devrait peut-être y aller.

Et c’est ainsi que les LMC partirent depuis leur Grigny natal jusqu’aux terres inconnues des Yvelines, juchés sur leurs fidèles destriers, des air force one flambant neuves.

Retour dans le studio Banlieue Sale Musique

La Fouine – je vais dire 2 punchlines avec le mot sperme dans mon 1er couplet, donc y’aura du niveau.
Nessbeal – ouais j’vois. Je pense que je vais parler du manque d’argent sur mon compte.
La Fouine – heu… ouais non ness, l’esprit c’est plus patate tu vois, dans le refrain je répète gifle dans les dents, ce genre de truc
Nessbeal – alors je vais aussi parler des fois où les grands m’ont mis des gifles
La Fouine – non mais c’est pas…
Nessbeal – mais t’inquiète, pour le clip je serai torse-nu avec mes tatouages et j’aurai les mêmes lunettes que lil wayne
Gued’1 – cool, les grosses lunettes noires là ?
Nessbeal – non, ses lunettes de vue.
Gued’1 – …
La Fouine – … bon ben pour équilibrer je vais être forcé d’avoir une chemise de bûcheron et marcher pieds nus sur la plage, je vois que ça. Par contre trouve toi des gimmicks classes, c’est le minimum.
Nessbeal – je pourrais faire « aeïye ! » avec une voix qui tire vers les aigus.
La Fouine – en quoi c’est classe ça ?
Nessbeal – ba j’en sais rien mais en ce moment j’écoute beaucoup OJ da juiceman, un pote de Gucci Mane, et c’est son gimmick.
La Fouine – OJ c pas le pote le plus demeuré de gucci ?
Nessbeal – possible, mais en même temps c pas un mec qui pompe intégralement les intonations de soulja boy sur tout un couplet qui va commencer à me briser les burnes
canardo – il marque un point là
La Fouine – ok, c’est super, ness !
orelsan – c’est génial pasque quand vous dites ça, ben ça fait Super Nes.
La Fouine – …
Nessbeal – …
Canardo – …
Gued’1 – …
Green – …
Orelsan – Super Nes. Comme la console à l’ancienne là. La super nintendo. Avec bomberman et tout ça.
La Fouine – …
Canardo – …
Gued’1 – tue-le tue-le tue-le ?
Green – …
Nessbeal – qu’est-ce que tu fous là toi ? Je t’ai raccompagné à la gare t’étais censé rentrer en normandie
Orelsan – je sais mais le métro c’est compliqué, j’avais peur de me perdre. je fais quoi maintenant ?
La Fouine – barre-toi
Nessbeal – pas mieux

La Fouine – et on fera sans doute des concerts, faut vous préparer
Green – je sais pas trop, le rap me prend trop de temps, j’ai même pas le temps de voir ma famille
Canardo – mais je croyais que t’étais pas rappeur à la base
Green – je le croyais aussi
La Fouine – en attendant pour la promo à planète rap t’étais pas là
Green – c’est ce que je dis, le rap m’occupe tellement que j’ai pas le temps d’aller à la radio
La Fouine – …
Green – non pasque tu comprends, j’étais à Atlanta pour taffer mon album
La Fouine – aha ! trop marrant de dingue !
Green – je rigole pas
Lino – donc t’as loupé tout la promo qui t’aurait fait connaître pour préparer ton album ?
Green – tout à fait
Lino – album qui du coup passera inaperçu, tu es conscient de ça ?
Green – oui, mais en même temps je rappe comme Picasso peignait.
Lino – tu veux dire que tu fais des trucs tout moches mais que ça te prend beaucoup de temps pour le faire ?
Black Kent – non mais ho ! c’est un détournement d’une phase à moi, ça !
Lino – toi par contre je sais pas qui t’es mais je pense parler au nom de tous si je dis que je m’en fous.
Black Kent – « mes textes c’est des images, donc je rappe pas, je peins » c’est mieux dit, et c’est de moi ! ton boy black ! cette tape est trop petite pour nous 2 !
La Fouine – pas faux. tu dégages
Black Kent – voilà !
La Fouine – c’est à toi que je parlais.
Black Kent – mais ?!
La Fouine – c’est pas contre toi mais t’es un ricain, t’habites loin.
Black Kent – pas du tout, je suis ivoirien
Canardo – c’est encore plus loin ça
Black Kent – mais bordel je vis en France, ça fait des années
Gued’1 – et t’es où ?
Black Kent – à Bordeaux
Lino – ahahahhahahahahaha !
La Fouine – tu connais le chemin.
Green – je croyais qu’il avait plusieurs sons sur la tape ?
La Fouine – oui, mais en fait suffit de les virer du tracklist et de pas les sortir. Jamais.
Green – incroyable…
La Fouine – c’est un truc que t’apprends avec le temps.

LMC click – Ca vient d’où ?
La Fouine & Nessbeal – Banlieue sale music
La Fouine & Black Kent – BlackBerry
La Fouine, Lino & J-Mi Sissoko – Voitures Allemandes

30 Commentaires

Classé dans capitale du green