Archives de Tag: médine

Thérapie de groupe

Si Sinik a invité Médine sur son nouvel album, c’est pour parler d’un sujet bien particulier.

Sinik -Donc le principe ce serait qu’on serait 2 grosses baltringues mais qu’on en serait conscients.
Médine -C’est du rap conscient de baltringue ?
Sinik – et le rap conscient c’est ton truc.
Médine -Je relève le degré de qualification et entrevois la logique mais pourquoi faire appel à moi ?
Sinik -Parce que t’es comme moi, un autre rappeur a dit du mal de toi.
Médine -Oui, j’ai lu un jour que dans la rue, il était coutume de considérer le rappeur qui ne répond pas au clash comme étant la « petite pute » de son agresseur.
Sinik -C’est si étrange et compliqué quand tu parles.
Médine -En gros tu es la pute de Booba.
Sinik -Et toi celle de Nessbeal.
Médine -Bah et Alkpote ?
Sinik -Il t’avait clashé aussi ?
Médine -pas clairement, mais un peu.
Sinik -C’est possible mais vu que Youssoupha l’a pas clashé ensuite, je m’en souviens pas. En même temps pourquoi clasher Alkpote ? Le grand public le connaissait pas. C’est comme quand je répondais plus à Kizito, c’est pas grave.
Médine -Un instant, frère baltringue, peux tu éclaircir un dernier point pour moi ?
Sinik -Quoi, t’écoutes du Kizito ?
Médine -Ce n’est pas ce point là sur lequel j’aimerais revenir.
Sinik -Oui, bon, Alkpote est toujours pas très connu aujourd’hui, mais un peu plus quand même, non ?
Médine -Non, je veux dire, par rapport à Youssoupha…
Sinik -Ah oui. Il est venu à ta rescousse, c’est surtout ça qui a fait parler.
Médine -Donc non seulement je suis comme la pute de Nessbeal…
Sinik -Mais en plus t’es la petite sœur de Youssoupha.
Médine -Tu veux dire que sans ça, l’affront eut été moindre et peut-être même que ça n’eusse pas fait l’objet de tels débats ?
Sinik -J’ai rien compris. Mais si ça se trouve, si Youssoupha il avait pas ouvert sa gueule, ça passait mieux.
Médine -…
Sinik -Enfin, moi je dis ça comme ça.

Médine -Mais dis moi, frère Sinik.
Sinik -Tu peux m’appeler frère Thomas, si tu veux.
Médine -Ça fait vraiment trop bizarre, surtout que t’es pas un moine.
Sinik -Mais c’est pas gentil, ça. Merci.
Médine -Désol… Comment ça merci ?
Sinik -Je vais le mettre dans mon couplet « Tu connais beaucoup de rebeus qui s’appellent Thomas ? »
Médine -Tu sembles prendre goût à l’humiliation frère… Thomas.
Sinik -C’est depuis que Booba m’a clashé, ma vie n’est plus la même.
Médine -Faut dire que tu avais promis une réponse si il redisait quelque chose sur toi. Et il a fait tout un morceau sur toi. Et derrière, plus rien du tout de ta part.
Sinik -Bah bah bah ouais… La seule erreur que j’ai faite c’est que j’avais pas prévu qu’il répondrait.
Médine -Et aussi de faire un premier couplet de victime/ fan qui comprends pas pourquoi on le tape. Alors que t’avais pas du tout fait ça pour tes clashs d’avant.
Sinik -Bah bah bah ouais.
Médine -Et même le titre…
Sinik -Je sais, on a vu mieux comme titre de clash que « L’homme à 4 pattes. »
Médine -d’après Wikipedia c’était « L’homme à abattre »
Sinik -Pour ce que ça change.


Médine -Et depuis tout va de mal en pis, c’est bien cela, frère Toto ?
Sinik – bah bah bah non, depuis c’est la merde. Je vends plus, on me respecte plus, les petits me jettent des cailloux, les vieilles me crachent dessus, je veux me taper quand je vois mon reflet… j’ai besoin de me clasher sur un morceau
Médine -Je ne remets pas en cause ton jugement et même, quelque part, le comprends. Mais que viens-je faire là dedans ?
Sinik – toi aussi tu dois avoir des envies de vomir en voyant ta tronche dans la glasse ? Toi aussi tu t’es fait putifier par les uns, petite sœuriser par les autres. Et en plus Youssoupha il a pris ta place chez les fans du rap chiant et scolaire alors que c’était ton terrain.
Médine -C’est un peu toi aussi, ça.
Sinik -Oui mais t’as oublié racailleux. Moi j’étais l’incarnation du rap de rue. Je suis hardcore, quoi.
Médine -Si tu le dis. D’ailleurs on est un peu de la même génération, pourquoi ne pas m’avoir invité plus tôt, sur tes albums quand ils vendaient ?
Sinik -Bah bah bah parce qu’ils vendaient. Pas besoin d’un gros barbu qui prend la tête des petits cons qui m’écoutent et qui fait peur aux parents qui leur achètent mes disques.


Médine -Mais t’es sûr que c’est une bonne idée de mettre un son où tu te clashes sur ton album ?
Sinik -Pourquoi pas, je dois tout miser sur mon statut de super victime, désormais. Et être le meilleur tant qu’à faire.
Médine -…
Sinik -Y aura même un interlude où j’ai demandé à Dinos Punchlinovic, un petit jeune qui n’en veut, de me clasher sur mon répondeur.
Médine -…
Sinik -Et j’ai invité Fababy pour un remix d’un morceau où je garde les mêmes couplets que dans le morceau original pour être bien sûr que son couplet ressorte mieux que les miens.
Médine -…
Sinik -Et le titre c’est « Mister punchline »
Médine -… C’est cohérent… Vous allez encore pratiquer l’onanisme à dire que vous êtes forts en punchlines et oublier d’en faire au passage ?
Sinik -Bah bah bah bah ouais. J’aurais pu attendre quelques années et refaire un son avec Seth Gueko. Il sera bientôt mûr pour parler de punchlines pendant 5 minutes sans plus en faire une seule. Mais ce FAB c’est un prodige dans son genre.
Médine -Oui, il a sauté les étapes. Quelques freestyles sympathiques avec Despo Rutti, des intervieweurs qui le montent un peu trop en épingle et en moins de 2, c’était fini.
Sinik -Un vrai don du Ciel ! Il avait du potentiel, il l’a tué dans l’oeuf avec une telle rapidité, ça force le respect.
Médine -En plus, il est sur le label de La Fouine qui avait insisté publiquement pour dire que tu étais vraiment un très gros tocard et témoigner du dégoût que lui inspirait ta musique.
Sinik -Oui, c’est super rabaissant pour moi, surtout que FAB la dédicace dans le morceau. J’en suis pas peu fier. Ou alors j’en suis pas fier du tout… Je sais plus.

Sinik -Même ma promo c’est basé sur ça. J’ai demandé au clasheur du moment de venir me test à mon Planète Rap.
Médine -Mais t’as pas peur de te faire dégommer ?
Sinik -Bah c’est Gaiden, personne sait qui c’est. Pour lui passer à la radio, à Planète Rap, ça doit être un rêve. C’est un peu la chance de sa vie que je lui offre. Donc je lui ai demandé de pas être trop méchant avec moi.
Médine -… C’est vraiment… Je ne trouve pas les mots…
Sinik – lamentable, tu peux le dire. Après Ul Team Atom. Je suis l’Ul Team Victime. Ou Vic Team Atom. J’ai pas encore choisi.
Médine -En parlant de victime ultime, frère Tom Tom, qu’as tu pensé du clash du frère Rohff à l’encontre du frère Booba ?
Sinik – t’as vu comme j’ai dit je suis plutôt du côté de Rohff.
Médine -Ça c’est parce que Booba t’a clashé.
Sinik -Mais non ! Pas du tout ! J’ai toujours plus écouté Rohff que Booba, moi.
Médine -Tes influences quand tu rappes, on dirait plutôt Booba.
Sinik – même pas vrai ! j’ai toujours préféré Rohff, d’abord ! C’est un mec avec des valeurs, comme moi.
Médinz -Pourtant quand Booba t’a attaqué, tu faisais très fan déçu et…
Sinik -J’écoute Rohff depuis toujours ! Parce que j’ai des principes et tout ça. Il me semble même que Rohff il avait fait un truc, là… le code de l’honneur ou je sais pas quoi.
Médine -Oui. C’était son premier album en 99. Tu m’as l’air bien renseigné dis donc…
Sinik -Tu vois ? Parce que moi aussi l’honneur, tout ça, c’est mon truc.
Médine -Mais j’y pense. En parlant d’honneur. Si Booba ne répond pas à Rohff, il sera considéré comme la pute de Rohff.
Sinik -Ouais.
Médine -Et donc tu seras la pute de la pute de Rohff.
Sinik -Attends, va moins vite…

Médine -Si Rohff est le mac de ton mac, il devient un peu ton mac, non ?
Sinik -Ah bah bah bah non. C’est pas aussi simple. Y a des degrés dans l’humiliation. C’est ça qui est passionnant. Moi c’est Booba qui m’a clashé, c’est donc lui mon mac même si lui même fait la pute.
Médine -Effectivement, tu es très bien calé sur le sujet.
Sinik -Du coup, pour bien le rappeler à tout le monde, je vais mettre un T Shirt Ünkut dans mon clip. Et je vais faire un super effet de merde, à la Clark Kent qui montre le S de Superman sous ses fringues.
Médine -…
Sinik -Bah bah bah quoi ?
Médine -Ce sera surtout le « Ü » de « Ultime Victime ».
Sinik -Bah bah bah voilà !
Médine -Mais si on fait un clip alors je veux qu’on mette une citation au début. C’est mon truc à moi ça, les grandes citations. J’en fous partout, même dans mes livrets.
Sinik -OK.
Médine -Et puisque tu veux tant montrer ton T shirt, pourquoi t’en prendrais pas un « I’m muslim don’t panik »
Sinik -Ils sont trop chers tes T-Shirts. Je vais pas hypothéquer ma maison, non plus. Qu’est-ce qu’elle va dire ma femme, après ?
Médine -J’espère vraiment que ta femme te bat.
Sinik -Moi aussi je souhaite que Kayna fasse de meilleurs scores dans les bacs et ramène de l’argent à la maison. Parce qu’il faudra pas compter sur moi.
Médine -Non, moi ce que je voulais dire, c’est que j’espère qu’elle te bat avec un rouleau à pâtisserie quand tu rentres chez toi.

6 Commentaires

Classé dans sliphop

Dead Buzz Walking (12) L’arrêt de buzz

Doudou Masta est censé apporté du buzz aux rappeurs frinçais qui l’attendent à l’arrêt de buzz.
Mais les MCs, assis sous l’abribuzz, ne voient toujours pas la doudou-bécane à l’horizon et commencent à s’impatienter.
Pit Baccardi a accompagné son petit frère pour lui montrer comment ça se passait la distribution de buzz en Frince.
Pit -Comme je suis fier de toi, tu rentres dans la cour des grands là. Laisse moi te prendre en photo. Fais un sourire.
Dosseh -C’est obligé ?
Pit -Oui ! Fais un sourire !
Dosseh -Mais je souris là.
Pit -Tu ne souris pas assez ! Plus de sourire !
Dosseh -…

Pit -Alors mon petit Dodo ? Tu as bien suivi mon guide du buzz ? Tu as fait tous tes devoirs ?
Dosseh -« mon petit Dodo » ? Seigneur…
Pit -Tu sais, quand le monsieur du buzz sera là, il te posera plein de questions pour savoir si tu mérites du buzz.
Dosseh -Non mais sans déconner, faut plus jamais m’appeler « mon petit Dodo ».
Pit -Est-ce que t’as bien fait toutes tes vidéos internet pour le monsieur du buzz ?
Dosseh -Mais oui, c’est bon. J’en ai fait chez moi, j’en ai fait au kebab, j’en ai fait à l’hotel, partout.
Pit -Est-ce que tu as fait des featurings, c’est important. Le monsieur du buzz va te poser toutes ces questions.
Dosseh -Mais bien sûr. J’étais partout. Sur le Nakk Mendosa avec Seth Gueko, sur le Escobar Macson, sur le Ol kainry avec plein d’autres types, sur le Booba. Partout.
Pit -Sur le Booba ? Mais c’est super. Et je peux te jurer que je n’y suis pour rien. C’est pas grâce à moi s’il t’a invité.
Dosseh -Je sais.
Pit -Mais il l’aurait fait si je lui avais demandé. Tu sais, à l’époque, Booba et moi on était comme ça !
Dosseh -Et c’est reparti…
Pit -J’ai côtoyé les plus grands. C’était autre chose qu’aujourd’hui, crois moi bien.
Dosseh -Il fait quoi ton gars, là ? On va pas attendre dans le vent pendant 10ans pour du buzz qui viendra peut-être jamais, quand même ?!
Pit -Patience, petit scarabée.
Dosseh -Putain…

Doudou Masta n’est toujours pas là mais l’abribuzz n’est pas loin de la rue de la haine. Lino, Calbo, le K.Ommando Toxik et toute l’équipe de Ghetto Star arrivent bientôt sur les lieus.
Calbo -Salut les gars. Il est toujours pas là Doudou Masta ?
Pit -On l’attend, il doit avoir du retard.
Lino -Très bien. Donc cachez vous tous derrière moi vous autres.
T-Killa -Pourquoi ?
Lino -Bordel ! On a pas le temps pour les questions. Faites le c’est tout.
Calbo -Si Doudou Masta voit autant de gens pour du buzz, il acceptera jamais.
Lino -Donc d’abord je demande du buzz pour mon album solo et après on demandera pour vous.
Calbo -C’est pour ça qu’il faut surtout pas qu’on vous voit. Aucun d’entre vous. Jamais.
Lino -J’ai dit « tous » !
Calbo -Moi aussi ?
Lino -Ne m’oblige pas à me répéter.
Pit -Sacré Lino, toujours à faire le bout en train.
Lino -Toi aussi tu traines ta famille dans tes jambes ?
Pit -Oui, j’ai conduit le petit Dosseh avec moi. Dis bonjour Dosseh.
Lino -En fait c’est à lui que je m’adressais…


Dosseh -Alors les gars, ça dit quoi ?
Bek’s -Chico !
T-Killa -Ça va. À part que mes grands frères veulent pas que j’aille chercher du buzz tout seul. Ils ont peur qu’on se perde en allant en chercher.
Bek’s -C’est pas juste. Ça nous est arrivé que 2 fois en plus…
T-Killa -3 fois en fait.
Bek’s -C’est pareil.
T-Killa -En y repensant bien, c’était peut-être 4 fois… Mais bon ! On est grands maintenant.
Dosseh -Les grands frères dans le rap ils sont comme ça. C’est pour notre bien qu’il nous laisse pas aller chercher notre buzz tout seul. Regarde Ikbal ou Canardo. Vous voulez mal tourner vous aussi ? Faire de l’autotune sur de la techno ?
Bek’s-Non, c’est vrai. Chico.
T-Killa -Mais le problème, c’est que mon grand frère il me parle jamais. Quand est-ce que je pourrais buzzer moi aussi ?
Dosseh -Il fait comment pour buzzer, Lino, d’après vous ?
T-Killa -La tchatche ? Quand on a de la débale, on buzz plus.
Dosseh -Voilà. Faut pas raconter de la merde, déjà. Il vous a jamais donné de conseils pour bien écrire ?
T-Killa -Tu vas voir ce qu’il se passe quand on lui demande.
Bek’s -Il va encore te dire d’aller embrasser un TGV, un truc dans le genre…
T-Killa -Frangin !
Lino -Tcht ! Tcht !
T-Killa -Comment faut faire pour gratter de bons lyrics ?
Lino -Fais toi un trou dans le crâne et laisse le se vider.
Bek’s -Et voilà, chico. Qu’est-ce que je disais.
Dosseh -Non. J’ai compris, moi. C’est un putain de bon conseil.
Lino -Toi t’es pas con.


Les heures passent et toujours pas de signe de Doudou Masta et du buzz.
Dosseh -Qu’est-ce qui fout, le gars là ?
Pit -Tu devrais profiter du temps qui est mis à ta disposition pour t’arranger un peu mieux. C’est important le premier buzz dans la vie d’un jeune homme.
Dosseh -…
Pit -Range moi ce sweat-shirt dans ton pantalon et t’aurais pu te raser un peu mieux que ça, quand même. Elle ressemble à rien ta barbe. En rentrant je t’apprendrai à te servir de mon gillette mach 3.
Dosseh -Mais si je me rase je ressemble à T.I.
Lino -C’est vrai qu’il se traine du cul, le père Masta. Fuck it !
Calbo -Il a du se passer quelque chose.
Lino -Ouais, ou alors c’est parce que vous vous êtes pas bien cachés comme je vous l’avais dit.
Calbo -Ok, ok… Je retourne derrière le buisson avec les autres.
Lino -Va plutôt me chercher 3 flash à l’épicerie. Ça pourrait être long encore.
Calbo -Mais t’en as déjà bu 8 et il est que 16 heures.
Lino -Et alors ?
Calbo -Et alors c’est moins que d’habitude.
Lino -J’essaye de diminuer.
Calbo -Je suis fier de toi, mon frère.
Lino -Et moi j’ai soif. Et, hé ! Scalo ! Qu’est-ce que j’ai dit ? Cachez vous.
Scalo -Mais je viens d’arriver, moi.
Calbo -Il ne fait plus parti du Ghetto Star, lui.
Lino -Quoi ? Mais c’est l’un des seuls à avoir sorti un album et on l’a viré ? C’est quoi ces conneries ?
Scalo -Non mais ça remonte à quand j’ai quitté le K.Ommando Tox.
Lino -Ah bah bravo. Et tu viens chercher du buzz, toi aussi ?
Scalo -Non, rien à foutre du buzz. Je torche le cul des gouines avec ton buzz. J’ai entendu que ça tisait ici. Alors je suis venu.
Lino –Je l’aime bien, lui. Bon bah, Calbo, va chercher 6 flash, en fait.
Scalo -Pour moi aussi, s’te plait.


Peu à peu, des MC’s venus de partout se regroupent près de l’abribuzz.
Mac Tyer –Et donc, si mon album n’a pas vendu, c’est de la faute de Sarkozy qui m’a fait sauter de toutes les playlists des radios nationales.
Lino -Ah ?
Mac Tyer -Mais c’est fini, je veux plus faire la paix avec la Frince. Je suis en venu en paix, avec une crête sur la tête et en dansant sur de l’electro, mais j’ai été censuré et boycotté. Il refuse la paix. Pour moi, c’est la preuve qu’il fallait pour dire que la Frince est raciste.
Lino -Sans déconner… Par contre, ce qu’on va faire, c’est que je vais me retourner et parler à une autre personne, n’importe laquelle. Ça pourra pas être pire, de toute façon… taré va.
Médine -Oh ?! Monsieur Borsalino, le dinosaure de Brazaville. Ça te dirait d’entendre mon nouveau morceau « Enfant du destin » qui parle d’un petit Amazonien ?
Lino -Et merde…
Medine -Donc c’est un petit amazonien qui voit chaque jours sa jungle disparaitre un peu plus. Et tu sais pourquoi ?
Lino -J’en ai tellement rien à branler.
Mediné -Je te le donne en mille ! À cause de tractopelles vendus par de riches entrepreneurs américains, impérialistes, capitalistes et islamophobes.
Lino -Des tracteurs islamophobes ? Bon ça suffit. Calbo ! On échange nos places, t’attends le buzz ici et moi je vais me foutre derrière le buisson. J’ai l’habitude, j’ai passé mes études dans un buisson aussi.


Mac Tyer -Et vu que Sarkozy me déclare la guerre personnallement en censurant mon clip « Ah ah ah » sur MTV, je repars en guerre. Je vais raser ma crête et revenir à un rap plus dur.
Dosseh -T’as bien raison. Les blackos avec des crêtes et des slims, c’est vraiment chelou.
Salif -Tu dis ça mais t’as mis un crêteux dans le clip de « Tu connais nos codes« .
Dosseh -Ouais, je sais. Mais il fait de la gratte électrique alors je le laisse s’en tirer avec cette excuse… Pour cette fois.
Salif -Tant qu’il met pas de jean slim, ça va. Intransi-sigeant, sur ce point je reste hyper sensible.
Kennedy -Toi aussi tu mets des « izi » partout parce que tu veux faire partie du 92I ?
Salif -Non, moi c’est parce que je suis heureux quand je peux placer le mot « zizi » dans un texte, c’est tout.
Kennedy -Ah ouais. Moi aussi je m’en fous du 92I en vrai. D’ailleurs c’est pas pour ça que je dis « Kennedizi ». Pas du tout… Rien à voir…
Dosseh -C’est pourquoi alors ?
Kennedy -C’est parce que… euh… c’est… pour faire comme Young Jeezy ! Voilà ! C’est ça ! D’ailleurs ça s’écrit Kennedeezy, alors hein… Kennedeezy dans la maisonzon.


L’abribuzz est maintenant bondé de rappeurs. Zoxea répète à qui veut l’entendre qu’il n’écrit jamais ses textes, depuis maintenant 10ans, OGB lance un grand jeu des devinettes pour patienter, pensant que ça lui attirera plus de buzz, Youssoupha regarde son reflet dans l’abribuzz en se demandant qui a mis un miroir déformant ici, Escobar Macson, B James et Mac Kregor aiguisent leur machette. Sur le trottoire d’en face, Alibi Montana promène Max Boublil en laisse.
Alibi -Qu’est-fe que vous faites les mecs ? Vous v’attendez touvours du buvv ?
Esco -Ouais, pourquoi ?
Alibi -Parfe que Booba et Rohff ont encore prefque tout pris, comme fouvent.
Tous en choeur -Encore ? Putain !
Alibi -Oui, fauf que là, Rohff a eu un acfident. Il a effayé de conduir avec une groupie fous le volant pour prouver qu’il était avile. Et il a raté un virave à cauve de la neive, il a gliffé fur le toit pendant pres de finq fent metres avec le coffre overt. Il a perdu les 3/4 de fon buvv et Amy et Buffy ont difparue.
Sinik -Mais alors ? Ça veut dire qu’il y a plein de buzz en liberté ? Faut y aller !

Et Sinik s’en va en courant. Les autres le regardent partir en silence. Au bout d’un moment, Sinik revient avec l’air un peu plus con que d’habitude.
Sinik -C’est par où au fait ?
Alibi -Te fatigue pas, fa fert plus à rien. Quelqu’un a dévà tout ramaffé.
Sinik -C’est qui ?
Zoxea -C’est moi, c’est ça ? C’est moi qui ait ramassé tout le buzz ?
Sinik -Ça peut pas être toi, t’étais là.
Zoxea -Toi, un jour, je te ferai du mal. Prépare ta pierre tombale.
Sinik -Je ne peux pas mourir. si je fais ça, mes milliards de fans ne s’en remettront pas et s’ouvriront les veines.
Esco -C’est qui qui a pris le buzz ?
Alibi -F’est La Fouine qu’a pris le buvv.
Cortex -La Fouine ?
Alibi -F’est fa !
Cortex -L’enculé ! On le baise !
Morsay -Non attends. Faut trouver un shlag qui a le sida et il baisera La Fouine.
Cortex -Ou alors, on arrache un oeil à La Fouine et le shlag qui a le sida lui pisse dans l’orbite vide.
Morsay -Oh oui ! Oh oui ! Vient on va chercher un shlag qui a le sida.


 
Esco -Et toi ? T’as pas juste regardé, je te connais. Gros malin.
Alibi -Ve fuis arrivé après et v’ai vuste eu le temps de prendre fe canife.
Sinik -Un canife ?
Alibi -Oui, un canife. Un petit fien, quoi.
Esco -Le mec en laisse, là ? Tu vas en faire quoi ?
Alibi -V’ai un plan pour faire du buvv, t’inquiète. Ve vais leur donner une polémique comme ils les v’aiment.
Esco -Mets la leur bien profond, alors.

2 Commentaires

Classé dans dead buzz

capitale du green (6)

Dans le QG de Banlieue Sale, il reste un carton que Medine n’a pas remporté.

La fouine – ah ba bravo… C’est pas une décharge ici non plus
Canardo – je crois que celui-là n’est pas à lui

ils tentent ensuite de virer le carton, seulement voilà, il ne bouge pas d’un pouce.

Gued’1 – c’est trop lourd
Kennedy – je sais, tous mes couplets c’est du lourd
Gued’1 – je parle du carton
Green – on a qu’à l’ouvrir et le vider, ce sera plus simple
La fouine – c’est que t’es pas la moitié d’un con, toi !

Ils ouvrent donc le carton. Et à la surprise générale de toi tout seul, v’là t-y pas que dedans il y a deux hommes. Un gros. Et un autre. Moins gros.

La fouine – mais qu’est-ce que vous foutez là vous ? Et d’abord vous êtes qui
Bauza – je crois qu’on est repérés chef
Oxmo – ta gueule. Fais le mort et ça passera. Ces gens nous repèrent au bruit.
Canardo – non, je vous assure qu’on vous voit aussi.
La fouine – une minute ! C’est oxmo ? Oxmo puccino ? Pucc fiction l’enfant seul black mafia tout ça ? Mais c’est la classe de dingue ça !
Oxmo – tu m’as donc démasqué
Bauza – ba c’était pas très dur
Oxmo – la ferme.
La fouine – ba ouais attends, je connais tous tes couplets par coeur, ça a bercé ma jeunesse
Oxmo – ça fait plaisir, tu connais les lyrics de l’arme de paix par coeur ?
La fouine – non, je parle de tes bons couplets uniquement.
Oxmo – ta gueule bauza.
Bauza – j’ai rien dit là
Oxmo – ba continue.

La fouine – tu veux quoi ? Attends je sais : tu veux poser sur capitale du crime toi aussi
oxmo – oh non, loin de là. Vois-tu (enfin c’est une expression car il est clair pour moi que tu ne comprendras mes propos que dans une trentaine d’années) je suis au-delà du rap désormais.
Gued’1 – moi c’est pareil, même en sautant sur un trampoling t’arrives pas à mon niveau
oxmo – ne te sens pas obligé de m’interrompre. Donc je suis au dessus de tout ça, le rap, je ne l’envisage plus comme avant. Pourrais-je poser avec toi sur un son et déchirer l’instru ? Oui, sans aucun doute. Mais est-ce que ce serait bon pour autant ?
La fouine – ba a priori oui, si le son est bon.
Canardo – il est bizarre ce mec
Oxmo – Pourrais-je faire des feat qui tuent, avec des pointures du rap, retrouver les ex compagnons de route, les anciens de Time Bomb, ou simplement poser avec Bauza…
Bauza – ouais ?
Oxmo – le faire croquer, le rendre « célèbre » pour de vrai…
Bauza – ouais !
Oxmo – …l’emmener sur scène, lui faire enfin décoller ses pieds du 3e sous-sol plein de merde où il reste scotché depuis maintenant 15 ans malgré une aisance flagrante au micro ? Oui, certainement. Mais je ne le fais pas, et vous savez pourquoi ?
Lino – parce que t’es complètement cinglé ?
Oxmo – exactement. Pendant des années on m’a dit que j’étais le Biggie frinçais, le poète, le gentleman rappeur. Et puis j’ai fini par comprendre que c’était bien gentil mais que le succès ne venait pas alors que d’autres y parvenaient en racontant de la merde, sur des instrus de merde, avec des textes de merde. Alors j’ai commencé à développer une mégalomanie excessive et, disons le franchement, une dépression qui s’est peu à peu muée en une folie galopante et instoppable. Seul mon surnom me remontait le moral…
Lino – je vais pisser, vous me raconterez la fin
oxmo – … Black Jack Brel. Le seul moyen de canaliser tout ça était d’être reconnu par l’élite de la culture française, je veux bien sûr parler de Nagui et ses amis chanteurs. Oui petit, tu as une question ?
Gued1 – est-ce que je peux aller aux toilettes moi aussi ? Non pasque…
oxmo – il me FAUT donc une victoire de la musique coûte que coûte. Et quand je croyais toucher au but, tu déboules avec des reprises improbables de chanson frinçaise… mes cordes vocales n’ont aucune chance. voilà, messieurs des Yvelines, vous êtes désormais au fait de mon terrible secret. Raillez mes faiblesses si le goût vous en dit, mais souvenez bien d’une chose : j’ai oublié la fin de ma phrase.

La Fouine – c’est beau. Bon les gars, il faut faire quelque chose pour lui.
Green – … (il dort)
La Fouine – En fait je vois pas où est le problème, moi je suis pas une menace pour toi niveau victoire de la zic.
Oxmo – tes paroles sont tels des chewing gums à mon coeur : douces dans un premier temps, mais vite recrachées
Kennedy – je peux la prendre celle-là ? C’est pour un pote en galère
La Fouine – t’es à peu près le seul nominé qui fait pas peur, ou pitié au grand public je te signale.
Oxmo – y’a kool shen quand même.
La Fouine – Kool Shen fait peur ET pitié pour un français de base. et moi, c’est pas avec mes égotrips à base de bites et de guns que je vais les amadouer. Et en plus aucun son où je pousse la chansonnette a jamais été médiatisé.
Oxmo – tu penses que je peux gagner alors ?
La Fouine – même stevie wonder penserait que tu peux gagner
Oxmo – tu sais qu’il est aveugle stevie wonder, pas stupide.
La Fouine – c’est bien ce que je dis. et du coup tu vas refaire des sons lourds de fou comme à l’époque ? Des combinaisons qui font mal, qui font mal ?
Oxmo – absolument pas. Mon seul contact avec le rap ce sera quand j’enverrai une photo de moi à coté de ma victoire de la musique à pit baccardi pour me foutre de sa gueule. En voiture, fidèle Bauza !
Bauza – tu vas refaire des feats avec moi maintenant ?
Oxmo – ahahah ! Monte dans le coffre et ferme ta gueule.
Lino – j’ai loupé quoi ? Il est toujours là le gros ?

parce que oui, c’est bien gentil de dire que la fouine représente tout ce qui va pas dans le rap frinçais, le seul souci c’est que quand oxmo fait sensiblement la même chose en moins bien, personne ouvre sa gueule (surtout toi là-bas).
vous savez ce que ça veut dire ? BATAILLE DE CHANSON FRINCAISE !

La fouine – wesh wesh city vs Oxmo – quitte-moi
La Fouine – bois d’arcy vs Oxmo – soleil du nord
la fouine – feu rouge vs oxmo & olivia ruiz – la route d’amsterdam
la fouine – freeOXstyle rap2bomb (fouiny rappe un texte d’oxmo quoi, hommage-on-t’aime-bien-refais-nous-des-classiques-style, donc tu peux cliquer dessus, sale assisté de merde)

Bonus track

eh ouais, t’as même droit à la scène pourrie d’après le générique, celle que voient seulement les gars trop bourrés ou trop lents pour être sortis de la salle à temps.

Green – mais du coup oxmo n’est pas sur la tape non plus
La Fouine – c’est pas grave, on a qu’à appeler le roi heenok, niveau lyrics c’est du même niveau
Canardo – euh…
La Fouine – et on va aussi faire un clip façon chanson frinçaise ! Sur fond noir avec du piano, et prévois un budget briquet conséquent
Canardo – ça c’est pas chanson française, c’est juste rap français
La Fouine – pas si on fout des enfants qui regardent fixement la caméra d’un air triste ou perdu avec leurs parents à côté.
Canardo – en fait si, ça aussi ça a été fait et refait…
La Fouine – très bien. Je voulais pas en venir là mais j’ai pas le choix. d’abord tu vas te faire une coupe de jeune premier et tu te saperas comme si tu savais pas que t’étais arabe. et cerise sur le cake, ce sera des enfants blancs pour la plupart. Là ça fera chanson bien française.
Canardo – mais comment on va en trouver ?
La Fouine – Gued’1 les capturera.
Gued’1 – MASTA !!!
Lino – mais vous êtes fous ?
La Fouine – non, on est banlieue sale music ! Ahahahahahahahahahahahahahahahaha*

* rire diabolique d’un méchant de james bond.

La Fouine, Canardo, Green, Mlc – Nés pour briller
parce que quand tu vois la gueule des gosses, tu sais qu’ils n’étaient pas là de leur plein gré.

75 Commentaires

Classé dans capitale du green

capitale du green (5)

Toujours au studio Banlieue Sale, un type est dans l’entrée. mais on ne voit pas son visage.

le type – Salam les amis. Je viens vous livrer votre commande
La fouine – c’est très gentil mais on a pas commandé de pizza
le type – je vous apporte des t-shirts
La fouine – on en a pas commandé non plus
le type – je peux vous en donner gratos si vous voulez, l’important c’est qu’on voit ce qu’il y a marqué dessus.
La fouine – oh mon dieu ! Sully sefil ! Planquez-vous ou il vous sponsorisera gratuitement pendant un an avec sa nouvelle marque !

C’est la panique.
Canardo se cache dans un trou du mur, Nessbeal se cache derrière le canapé, orelsan se cache derrière nessbeal. Même les LMC, qui ne savent pas ce que le mot sponsor veut dire, prennent leurs dickies à leur cou. et là tu vas me dire « mais ils sont pas déjà partis orelsan & les lmc ? » et je ferai exprès de pas t’écouter.
La Fouine neutralise l’intrus en usant de sa fameuse technique de krav maga, mais pas la version israëlienne, non, la version trappiste. c’est à dire qu’il se met accroupi et fonce mettre un coup de boule dans les couilles de l’adversaire qui se retrouve au sol.

le type – n’ayez pas peur, ce n’est que moi, je suis là pour transmettre des messages
Gued’1 – on a déjà les sms pour ça
Ness – attendez deux secondes ! Je connais cette voix
Medine – oui, on a déjà eu un débat constructif et enrichissant tous les 2
Ness – oh merde…
La Fouine – mais ? Mais ? Mais ? Qu’est-ce que tu fous là toi de ouf ?
Medine – je t’apporte les 800 tshirts de ma marque, LSA, Le Savoir est une Arme, et comme tu l’as demandé j’ai pris les plus grands modèles pour qu’ils soient « lourds de dingue ».
La Fouine – j’ai déjà dit que chuis pas intéressé
Medine – Même pas par celui-là, « everyday i’m muslim ». Il est fait pour toi.
Ness – …
Gued’1 – …
La Fouine – …
Medine – ça fait référence à everyday i’m hustlin. De rick ross.
Ness – c’est honteux des jeux de mots comme ça
Kennedy – ouais c’est digne du blavog*
La Fouine – tu te rends compte qu’avec un minimum d’effort et de bon goût tu pourrais être le rick ross frinçais ? Tu t’en rends compte de ça ? Green, prête lui tes lunettes noires.
Green – je peux pas, je suis à poil dessous
La Fouine – …
Gued’1 – et si tu te rasais pas la tête tu ressemblerais à dieudonné aussi
Medine – non mais là c’est trop hardcore. et barbe is beautiful ?
La Fouine – mouais non. Encore si c’était « barbichette is beautiful »
Canardo – ou autotune is beautiful
Medine – vous voulez même pas la gamme “i’m muslim don’t panic” ?
Nessbeal – J’ai mon t-shirt amnezia avec le sourire sanglant du joker kheye.
La fouine – J’ai mon street swagg de dingue.
Green – J’ai mes lunettes.
Lino – ça n’a aucun rapport.
Green – n’empêche que j’ai la classe avec.
Medine – mais où je vais trouver l’argent de poche pour acheter ma nouvelle encyclopédie moi
Al K-pote – t’as qu’à chercher dans ton cul
Medine – je perçois l’ironie mais je ne saisis pas la référence

La Fouine – moi je saisis rien, et surtout pas comment t’es arrivé jusqu’ici
Al k – les lmc m’ont dit que vous étiez en contact avec le messie, l’être de lumière
Gued’1 – masta ?
Al k – aussi, oui. Il est où Bellanger ? J’ai beaucoup à apprendre de lui
La Fouine – non mais il est pas là, juste il arrêtait pas d’appeler pour dire des insanités
Canardo – Laisse tomber pour les passages radios, il s’en fout…
Al k – Les passages radios ? Kézako ?
Canardo – ah oui pardon. Le numéro est là.
Al k – salope ? Je veux dire : allo ?
Bellanger – allo ? Je veux dire : salope ?
Al k – vous voyez bien ! On est pareil, c’est mon père spirituel. C’est quand la prochaine partouze monsieur ?
Bellanger – ah, jack many. C’est bien que tu aies changé d’avis. J’ai bien écouté ton son « dans le quartier », je le trouve prometteur. Surtout le refrain où une fille chante « je check mes boules » et la mesure d’après « je vide ma bite » c’est très bien ça.
La Fouine – non mais ça c’est les lmc, et c’est pas ça du tout le refrain…
Bellanger – je suis aussi intéressé par le son banlieue sale
Ness – génial kheye, vous voulez en faire un single ?
Bellanger – haha ! absolument pas, je veux juste savoir comment vous faites pour vous tenir par la barbichette tout en vous prenant en levrette. Je suis pressé de connaître cette technique.
La Fouine – mais pourquoi il s’acharne à comprendre mes textes de travers ??
Lino – ouais alors que finalement t’as les thèmes du rappeur habituel : galère, bicrave, et ton sperme.
La Fouine – oui bon ça va.
Bellanger – ne raccrochez pas, j’ai des projets pour vous
Ness – genre quoi ?
Bellanger – je veux pas vous griller la surprise, mais ça implique une caméra, une personne âgée et un poney
Al K – je dis banco !

et il file illico.

Au même moment, dans le sous-sol d’un bar de la capitale, un individu peu recommandable monte le volume d’un poste de radio des années 30. Après avoir écrasé son cigare monte cristo, il se tourne (pasque toi tu le sais pas mais le gars il était de dos jusque là).

Oxmo – Je veux chanter comme ça. Bauza !
Bauza – Oui ?
Oxmo – Tu vas faire un truc pour moi…
Bauza – Un feat ?
Oxmo – Ahahahah ! Connard !! Non chope moi ce La Fouine, je veux chanter comme lui.
Bauza – Mais comment ?
Oxmo – On le fera chanter et on dira que c’est moi
Bauza – Mais si tu dis que c’est toi, la police t’arrêteras
Oxmo – Mais non ducon, on va le faire chanter à ma place sur mes disques et on dira que c’est moi comme avec Olivia Ruiz
Bauza – Oui mais non, là ça c’est vu
Oxmo – De quoi ?
Bauza – Ben, que c’était pas vous…
Oxmo – Ahahahaha !!! ferme-la.

toubi continyoud.

* mais ouais !!!

Al k-pote, OGS, Taro OG – on s’en bats les
Admiral T, La Fouine, Medine – viser la victoire (oui, ce son existe)
Green – triple poney (on voit le champion)
Nessbeal – ça bouge pas
Green – tonight (pourquoi pas)
La Fouine & Rickwell – youporn

57 Commentaires

Classé dans capitale du green

capitale du green

La Fouine sort de sa tanière de nouveau; c’est ça !
Avec son titre « Krav Maga » qui est truffé de tout un tas de clins d’oeil à droite, à gauche.
Parce que La Fouine c’est un peu Ryan O’Reilly dans Oz, il veut des potes partout.

La Fouine – Allo de ouf ?
Médine – Salam à toi mon frère, c’est Médine. Je t’appelle pour élever ta conscience et amener mon message par les voix de la provoc.
La Fouine – Moi c’est ta voix que j’entends et c’est pas toujours très agréable de ouf.
Médine – Je vais te ramener dans le droit chemin, j’ai fais des recherches et je suis formel désormais. Krav maga c’est un art martial Israélien.
La Fouine – C’est çaaaa !
Médine – Je ne te jette pas la pierre mais c’est pas bien ce que tu fais là. Tu n’as donc pas écouté mon morceau « Enfant du destin : David » où je raconte comment le fils d’un méchant Israélien et d’une méchante Israélienne se rend compte à quel point son pays est méchant vilain pas beau ? Et c’est à ce moment là qu’il prend le bus pour le dire à ses parents quand soudain l’armée de l’air Israélienne le réduit au silence en bombardant le bus dans lequel il se trouve ?
La Fouine – J’ai pas du écouter, non.
Médine – C’est sur mon premier album.
La Fouine – On s’en bat les couilles ! Couilles ! Couilles !
Médine – Tu diras plus ça quand tu sauras de quoi il est question. J’ai fais des recherches intensives. Il s’avère qu’en vérité, il y a un conflit au Proche Orient qui oppose l’Etat d’Israel au Palestiniens…
La Fouine – Première nouvelle.
Médine – En appelant ton son ainsi mon frère, tu trahis ton peuple.
La Fouine – Les mecs de Trappes ? Trappes ? Trappes ?*
Médine – Je te préviens je vais organiser une manif, c’est comme ça qu’on fait avancer les choses.
La Fouine – Mais une manif pour quoi exactement ? Personne ne comprend ce que tu revendiques réellement.
Médine – Je vois où tu veux en venir. Tu tournes tout à la dérision. Mais sache une chose, quand je vends des T-Shirts Din Records je suis en parfait accord avec ma religion, j’ai le droit de le faire.
La Fouine – Non mais j’ai pas dit le contraire…
Médine – Tu ne nous opprimeras pas, nous sommes des Moudjahidin nous !
La Fouine – Non mais j’ai rien dit pour tes T-Shirts. T’as le droit d’en vendre, j’ai rien contre.
Médine – Et combien veux tu en commander ? 10 ? 100 ? J’ai le droit de t’en vendre plein, c’est raccord avec mes principes moraux.
La Fouine – T’es lourd de ouf.

*(Un vendeur du panta-shop à Trappes nous avouera qu’en fait La Fouine a déjà trahi son peuple il y a bien longtemps en mettant des baggy)

La Fouine pensait en avoir fini des maboules quand soudain le téléphone resonne.
Il répond et là, quelle ne fut pas sa surprise quand il découvrit alors qu’à l’autre bout il y avait une fiotte.

La Fouine – Allo de ouf ?
Brüno – Guten tag ! La Fouine ?
La Fouine – Goûte au tag ?
Brüno – Ja ! Je voulais féliciter toi pour le message de tolérence, d’amour et de droit à la différence que tu exprimer dans nouvelle chanson à toi « Crève mon gars. »
La Fouine – En fait c’est « Krav maga. »
Brüno – Ach ! Excuser moi Herr La Fouine. Je pas parler un Français bon.
La Fouine – T’inquiète ! J’avais tricard de dingue. Si t’étais Frinçais tu parlerais lourd de ouf comme moi, c’est çaaaa !
Brüno – Wunderbach ! Je donc féliciter toi pour refrain « On va faire comme ton père on va te niquer ta mère. » et que ensuite toi préciser « On va faire come ton père ou comme ton grand père. » En Autriche, nous apprécier que toi dédicacer notre peuple et nos culture.
La Fouine -Ouais ! Big up aux autruches ! cest ça !
Brüno – Beaucoup ne comprennent pas qu’en Autriche, c’est normal pour ton grand père de niquer ta mère.
La Fouine – Quoi ? Quoi ? Quoi ?
Brüno – Nous Autrichiens considérer ça normal de pouvoir baiser sa fille dans cave. Das ist reglo.
La Fouine – Cave maga ? Je ne comprends plus rien à ce que vous dites, monsieur.
Brüno – Das ist pas grave.
La Fouine – Pas grave maga ?
Brüno – Je laisser vous. Vous sembler être fatigué. Auf wiedersehen.
La fouine – T’as envie d’air zen ? Je capte rien de dingue. Dingue. Dingue.

Mais il était écrit que ce morceau ferait parler de lui.
Et la Fouine reçut de nouveau un coup de fil.

La Fouine – Allo de ouf ?
Bellanger – Allo Le Foin ?
La Fouine – C’est La Fouine. Fouine, Fouine.
Bellanger – La Fouine ?
La Fouine – C’est çaaaaa !
Bellanger – T’es une gonzesse ?
La Fouine – Non, je crois pas. Pas . Pas.
Bellanger – Ah dommage. Enfin moi je m’en fous. Homme, femme, fouine, chimpanzé, je prends tout.
La Fouine – Mais qui êtes vous monsieur ?
Bellanger – C’est moi, PB.
La Fouine – Pedo Bear ?
Bellanger – Quasiment, c’est Pierre Bellanger. Le patron de Skyrock, la radio première sur la musique là, celle que les jeunes ils aiment bien je crois.
La Fouine – Vous voulez dire le rap ? Rap ? Rap ?
Bellanger – Probablement. En tout cas j’ai reçu un coup de fil de quelques uns de mes amis Autrichiens, ils sont très contents de ton nouveau single.
La Fouine – Ca veut dire que vous allez me passer en radio de ouf ?
Bellanger – Ah non. Je sais pas, ça c’est Chou à la Crême qui s’occupe de tous ces trucs là.
La Fouine – Qui ça ? ça ? ça ?
Bellanger – Je voulais dire Laurent Bouneau. C’est lui qui se charge de tout ce qui est musique, administratif, gestion et se prendre les insultes dans la gueule. Mais moi je l’appelle Chou à la Crême parce qu’il est gros, rond avec de la poudre blanche sur le nez et de la crême dans son c…
La Fouine – Je vois, je vois… Du coup pourquoi vous m’appelez ? Non parce que moi j’aurais bien aimé gagné plein d’argent.
Bellanger – Ahahaha ! Vous êtes drôles les jeunes. Mais vous pouvez pas tous être les futurs Strophe ou Tout Bas.
La Fouine – Vous voulez dire Rohff ou Booba ?
Bellanger – Ouais, ouais, les 2 noirs là. ceux qui me font gagner de quoi acheter une nouvelle baraque avec 18 chambres, histoire qu’on soit pas trop tassés avec mes femmes, leurs soeurs, leurs parents, leurs enfants, leurs animaux de compagnie et les cendres de leurs grands parents.
La Fouine – Je trouve vos propos choquants.
Bellanger – Ma sexualité ne regarde que moi… et mes 86 partenaires attitrés du moment… Dont certains sont des objets donc je vois pas ce que leur consentement peut te foutre.
La Fouine – Non je parlais du fait que vous ne connaissiez même pas le nom des rappeurs. On dirait que vous y connaissez rien au rap.
Bellanger – Ecoute moi bien petit connard. je suis un spécialiste du rape. I’m a rape specialist.
La fouine – J’espère que vous allez prendre 15 piges, piges, piges !

La Fouine en avait marre de tous ces cons au téléphone, surtout que lui il attendait le coup de fil de quelqu’un en particulier.
Mais en vain.
Donc, en bon petit-gars-qui-s’en-laisse-pas-compter qui se respecte, La Fouine appelle lui même.

Booba – Allo ?
La Fouine – Quoi de neuf Fouiny Baby ?
Booba – Ne m’appelle pas après minuit, je baise.
La Fouine – Oh pardon ! Mais vu qu’il était 18h je pensais que je dérangeais pas.
Booba – Ca prouve bien que t’es qu’un connard… Qui que tu sois… D’ailleurs t’es qui wesh ?
La Fouine – C’est moi. La Fouine !
Booba – Brams ? Qui est cet individu ?
Brams – C’est La Fouine, monsieur. Un des abrutis du secteur 78.
Booba – Excellent ! Bon écoute machin, je te mets sur attente, je regle un truc. Mala ! Fais la musique d’attente.
Mala – DAAAAAAAAAAAAAANSE POUR MOOOOOIIIIIIII !!!!!!!!!
(Le lendemain matin)
Mala – POUR MOOOOOOOIIIIIIIII OI OI OI !!!!!!
Booba – Qu’est-ce que t’as à gueuler toi ? À qui tu cries ? passe moi ce téléphone. Allo ?
La Fouine – Allo de ouf ?
Booba – T’es qui wesh ?
La Fouine – C’est toujours moi à l’appareil. La Fouine, Fouine, Fouine.
Booba – Brams ? Qui est cet énergumène ?
Brams – C’est La Fouine, monsieur. Un des incapables du secteur 78.
Booba – La Fouine, hein ? ça ne me dit rien du tout.
Brams – Il a appelé hier vers 18 heures, il est en attente depuis.
Booba – Qu’est-ce que tu me veux, Le Furet ?
La Fouine – Je voulais te dire que dans ta dernière mixtape t’insultes Sully Sefil. Ben moi aussi je me fous de sa gueule dans ma prochaine mixtape.
Booba – ouais, et ?
La Fouine – Non parce que toi tu dis « une pensée pour les rappeurs disparus comme Sully Sefil ». et moi je dis « j’ai vu ton gars en royal wear j’avais honte pour lui ».
Booba – il s’en est fallu de peu pour que ce soit fascinant. mais finalement non.
La Fouine – non mais royal wear c’est la marque de sully sefil. et plus personne la porte. donc je me disais que… voilà quoi.
Booba – Et qu’est-ce que ça peut me foutre ?
La Fouine – Je voulais savoir si je pouvais faire partie du 92I ?
Booba – Mouahahahahah ! Garde la pèche !
La Fouine – Si c’est comme ça, je vais monter mon propre crew.
Booba – Il serait peut-être temps, sale assisté de merde. T’as l’oreille clouée à ton téléphone et tu voudrais qu’on partage ?!
La Fouine – Je suis pas un assisté j’ai déjà sorti 3 albums et autant de mixtapes. Et la 4ème arrive.
Booba – C’est très possible mais moi je ne garde que les meilleurs des meilleurs !
Djé – Ouais !
DJ Medimed – Ouais !!
Booba – Non.

la fouine – krav maga
l’Autriche, une terre de légende
La Fouine – Hamdoulah ça va
les pervers c’est rigolo
La Fouine – Cherche la monnaie
pierre bellanger, un être de lumière
props to the king, l’original PB – http://www.youtube.com/watch?v=H9Z_4Fn0yUM

23 Commentaires

Classé dans capitale du green

Rentrée des classes

la suite de ça, et de ça aussi.

On arrive au duel des white trash.

Ekoué – mais pourquoi c’est ill qui fait l’arbitre ?
Kennedy – ben c’est l’expert en la matière
Ekoué – comment ça ?
Kennedy – sachant qu’il est ni mort ni en prison, si avec son niveau pendant tout ce temps il a toujours rien sorti, c’est forcément le plus gros branleur du rap français
Ekoué – ça se tient
Kennedy – mais il paraît que c’est sa dernière année, après c’est Sheryo qui prend la relève
Ekoué – on peut pas être au top tout le temps j’imagine. mais j’ai toujours su que l’heure de sheryo viendrait.
Seth – abandonne ! tu fais pas le poids j’ai un zgeg de poulain.
Orelsan – mais heu ! dans ce duel c’est pas la taille qui compte
Seth – c’est un truc que tu dois te répéter tous les soirs hein ?
ILL – pas de déconcentration ! Seth tu as un carton jaune. 5 minutes du clip de Laam & Princess Aniès.
Seth – nooooooooooooon
ILL – si tu t’arrêtes t’es éliminé.
Ekoué – là il faut qu’on s’en aille. très vite.
Kennedy – et très loin

Nessbeal bouge dans la cour, pasque bon ce spectacle lui plaît quand même que moyennement à lui aussi.
et là, vlà-t’y pas qu’il tombe sur un gros barbu. physiquement je veux dire, il trebuche, tombe sur lui et rebondit sur son ventre.

Nessbeal – bordel. qu’est-ce que tu fous sur mon chemin toi ?
Medine – tu sais je crois que rien n’arrive par hasard dans cette vie, donc je dirais que si le sort m’a placé sur…
Nessbeal – stop ! tu fais du rap de bibliothèque, j’ai horreur de ce délire de balance.
Medine – si tu penses ça tu dois avoir tes raisons et je respecte ton avis
Nessbeal – ouais et tu… attends, quoi ?!
Medine – quand tu le voudras je serai à ta disposition pour avoir une longue conversation ou chacun expliquera son point de vue, avec un temps de parole équitable. le débat sera certainement houleux, mais constructif.
Nessbeal – mais il est insupportable ce con
Medine – bah pourquoi ? chuis un bon gars, et pis je défends la cause
Nessbeal – c’est justement le problème. personne t’a rien demandé et tu le fais quand même.
Medine – tu me trouves chiant en fait
Nessbeal – oula non je le dirais pas comme ça. je dirais plus que… tu vois j’ai fait de la taule à un moment. ben si on m’avait passé ton skeud en en cellule j’aurais pris ça comme une double peine.
Medine – ah oui la prison ! bon sujet ça. prochainement je ferai un son sur les conditions de détention inhumaines et…
Nessbeal – alors déjà tu vas te calmer. et oublier ça tout de suite.
Medine – on pourrait faire un feat, ce serait un story-telling sur un gars qui a un accident de la route.
Nessbeal – mais c’est ma vie ça bordel de merde !
Medine – ah mais c’est pas grave ça, j’ai vu un épisode d’urgences avec un gars qui a un accident de camion, ça devrait le faire.
Nessbeal – bon. on va faire un deal. je vais arrêter de te parler mal et tu vas oublier toute cette histoire de featuring. et tu vas m’oublier moi aussi, tiens.

Youssoupha – ouais c’est ça, te laisse pas faire medine, chuis avec toi ! patate le !
Medine – hein ?
Nessbeal – de quoi ?
Youssoupha – ouais c’est trop facile de critiquer mon super meilleur pote barbu comme ça, je te défends mon pote. je veux pas engrainer mais j’ai entendu « fils de pute ».
Medine – mais vous êtes qui monsieur ?
Nessbeal – oui, pasque là on comprend plus rien. tu veux quoi en fait ?
Youssoupha – mais je suis Youssoupha. Boumayé music !
Nessbeal – …
Medine – …
Youssoupha – aka parolier le lyriciste bantou !
Nessbeal – …
Medine – …
Youssoupha – éternel recommencement, tout ça. tous mes classiques là. t’avais jamais entendu de rap fraaaaaançaaaaaiiiiiis ! l’album à chaque frère…
Nessbeal – je vois pas, désolé.
Medine – t’es ghetto youss de l’skdrille c’est ça ? 13or ?
Youssoupha – mais euh ! bon peu importe. l’essentiel c’est que je viens dans la bagarre pour défendre medine contre toi, vilain.
Nessbeal – en même temps tu dis ça mais t’es à 10m de nous et tu nous parles depuis la fenêtre d’une classe.
Youssoupha – ah mais ça c’est pasque j’ai rien contre toi en fait, juste je trouvais ça pas juste.
Medine – oui, mais là ça va trop se voir que c’est encore des travaux pratiques pour ton cours de buzz. tu vas encore avoir en dessous de la moyenne.
Youssoupha – ah ça s’est vu ?
Nessbeal – autant que le clash sur éric zemmour.
Medine – autant que quand t’as dit que ton album s’appelait négritude alors que non.
Nessbeal – autant que quand t’as été « prof d’écriture » à popstars.
Youssoupha – fais chier. je reviendrai !

Medine et Ness retournent donc voir leurs potes respectifs. à leur grande surprise c’est fini, et ill tente de ranimer un type mal rasé au sol avec un tshirt « 77 celibatard ».

Ness – alors qui c’est qui a gagné ?
Medine – et c’est qui ce mec par terre ?
Orelsan – c’est compliqué
Medine – c’est qui ?
Seth – en fait ce qu’il s’est passé c’est qu’on a fait ex-aequo, selon ill. ensuite un mec est sorti de nulle part la bite à l’air en disant que c’était lui le vainqueur.
Ness – mais je croyais que vous étiez que 2 dans ce concours.
Orelsan – on le croyait aussi
Seth – apparemment dès que ça parle de se branler ce mec rapplique direct, par réflexe. c’est le recordman français invaincu depuis plus de dix ans.
Medine – mais pourquoi il est par terre ?
ill – ça c’est la déshydratation. il va vraiment jusqu’au bout au moins lui.
Orelsan – on fait quoi maintenant ? on fait quoi maintenant ?
Seth – ben tu sais ce que tu devrais faire ?
Orelsan – heu… non
Seth – aller niquer une chèvre.
Orelsan – …
Medine – on dirait pas mais s’il commence à te faire des vannes comme ça c’est qu’il t’aime bien

Al k-pote – alors les suceurs ? on tapine dans la cour ?
Medine – non mais ça va on a tous fait la paix
Orelsan – oui
Nessbeal – à peu près
Seth – ouais c’est bon maintenant on va juste s’ignorer
Al k-pote – mais moi j’en ai rien à foutre. toi t’es un enculé de barbu qui rappe en lisant une encyclopédie et toi t’es un imposteur qui pique mon public. dégagez bande de chiennasses !
Orelsan – va falloir qu’on fasse la paix avec lui aussi
Medine – je rentre chez moi. à chaque jour suffit sa peine.
Orelsan – moi aussi, c’est bientôt l’heure du goûter
Seth – ouais casse toi ! c’est là qu’on voit la diff entre les gwères & les babtous !
Casey – en fait non, gwère c’est juste l’équivalent antillais de « toubab » pour les africains. c’est juste le terme pour dire blanc. c’est ni péjoratif ni avantageux, ça dépend comment on le dit.
Seth – mais moi je suis pas un gwère, c’est le principal
Casey – tu n’as pas compris un traître mot de ce que j’ai dit.
Sinik – même qu’on a fait un morceau « rap de gwère » tu t’rappelles ?
Seth – non. et j’me rappelle pas de toi non plus. j’en ai suffisamment chié pour m’intégrer au rap de rue, tu vas pas tout bousiller.
Sinik – mais…
Casey – barre-toi.
Seth – voilà, dégage.
Casey – et toi aussi barre-toi.
Seth – oui m’dame.

Nessbeal – alors cette 1ère journée ? ça change de la normandie hein ?
Orelsan – ouais j’ai rencontré plein de gens sympas. en plus chuis content j’étais seul. à chaque fois que je participe à une compétition ma mère se sent obligée de venir, ça aurait pas loupé.
Nessbeal – attends. t’es en train de dire que ta mère serait venue t’encourager pour un concours de branlette ?
Orelsan – elle est gentille hein ?
Nessbeal – c’est pas le mot que j’emploierai
Orelsan – tu dirais quoi ?
Nessbeal – à ta place je dirais rien. jamais.

MSJ – moi et ma bite tu vas comprendre qui pèse réellement dans ce dick game.
Aelpéacha feat Msj & Pimp cynik – Pavillonner pas de serviette pour les doigts y’a-t-il une coquine qui lèche ?
nessbeal n’aime pas medine
al k-pote n’aime pas orelsan ni agonie
al k-pote n’aime pas medine non plus
medine, sefyu, youssoupha, nessbeal, nubi – freestyle hostile (quand ça rappe c’est quand même mieux)
youssoupha n’aime pas nessbeal, mais il n’a rien contre lui. c’est fortiche.
medine comprend que nessbeal le déteste et est prêt à faire des efforts. c’est très fortiche (à la 16ème minute, pasqu’avant c’est quand même chiant)

7 Commentaires

Classé dans demain y'a école, sliphop

Un peu de kérimédine ?

Kery James arrête de nouveau le rap mais cette fois ci il a pris ses précautions, il a dit que c’était temporaire. Il est dégouté de la façon dont la scène rap le traite, lui, le mentor, le grand mandarin, le porteur de lumière. On devrait le remercier, lui ériger des statues et au lieu de ça, on lui demande des comptes quand il fait appel à vous… C’est dégueulasse…
Black V-Ner devrait rendre grâce au Ciel tous les jours d’avoir été choisi pour apparaître auprès de cet astre céleste qu’est Kery James, sur son album « À l’ombre du show business ». Mais ce petit mécréant a le front d’aspirer au salaire qu’on lui avait promis et tout ça au moment où le nouvel album de Saint Kery James sort, histoire de faire du buzz. Quel bâtard.
On comprend que Kery James ait dû tabasser ce païen aidé de ses gardes du corps. C’est ça se comporter en homme responsable.

Alors maintenant Kery James s’en va comme un prince pour vous punir. Vous le regretterez. Et Médine le regrette déjà.
Médine -Tu es un homme de foi, à ce jour ton retour on ne peut qu’espérer. Ce n’est pas juste qu’ils veuillent étouffer ton message par les voies de la provoc.
Kery -Tu comprends, je les dérange. Parce que j’écris avec le coeur, la raison et le courage.
Médine -T’as pas de stylo ?
Kery -Ce que je veux dire c’est que mon message dérange.
Médine -La vérité dérange comme la grosse frappe de King Kong.
Kery – ah oui, c’est marrant comme phrase ça
Medine – et en plus ça fait référence au 1er leader noir
Kery – Manu Key ?
Medine – non, King Kong. Ils l’ont tué, comme ils ont tué Martin Luther & Malcolm. il voulait montrer son amour inter ethnique à la face du monde et épouser la blonde au sommet des twin towers. et du coup ils ont aussi explosé les tours.
Kery – putain je savais pas tout ça !
Medine – ils ont pas blagué, ils lui ont envoyé l’aviation et tout. c’est pour ça qu’il ne faut pas oublier l’histoire, pour des gens comme king kong qui ont tout sacrifié pour nous
Kery – comme jésus sur la croix un peu.
Medine – non, mieux. ça c’est ce qu’ils veulent te faire croire.
Kery – mais c’est qui ça, « ils » ?
Medine – c’est les gens comme eux.
Kery – j’aurais dû m’en douter.
Medine – à l’époque les mariages mixtes étaient interdits. la ségrégation ça rigolait pas.
Kery – y’avait pas de mariage entre homme & femme ? chaud.
Medine – non, pas mixte dans ce sens là. fin quoique, les gens comme eux ont une moralité douteuse. hardcore comme 2 pédés qui s’embrassent en plein paris, comme tu dis.
Kery – je le dis plus. fin si, mais je suis plus hardcore maintenant, fin encore un peu, mais conscient. je dirais désormais « hardcore comme 2 biiiiiiiiip qui s’embrassent en plein paris » tu vois.
Medine – ou sinon tu remplaces par Marseille.
Kery – …

Medine – c’est qui le mec qui est explosé de rire dans un coin là derrière ?
Kery – ça doit être Ekoué, je l’avais pris en consultant rap conscient mais il prend pas son taf très au sérieux apparemment. Mais je dirai ce que j’ai à dire avant qu’on m’assassine et qu’on m’enterre à Médine.
Médine -…
Kery – Médine la ville, pas Médine toi.
Médine – On ira rejoindre JamesBrown et Isaac Hayes !
Kery – Euh… T’es sûr que c’est pareil ? C’était pas spécialement des chanteurs engagés… Si ?
Médine – Bien sûr que si. Ils faisaient de la Black Music. Et la Black Music vient des Black Panthers. C’est pour ça qu’on les a tué. Les gens comme eux savent que les rappeurs sont dangereux pour eux. J’ai fait des recherches.
Kery – C’est pour ça qu’il faut leur rappeler notre message.
Médine – La vache, Kery !
Kery – T’as encore faim ?
Medine – hein ? non. On a bien fait de leur rappeler qu’on est des rappeurs conscients et qu’on a un message.
Kery – Ouais !… C’est juste dommage qu’on ait encore oublié de parler de quelque chose dans cette chanson…
Médine – …
Kery – …
Médine – …Mais sinon, t’écris avec quel stylo ?
Kery – bon alors Ekoué t’en dis quoi ? c’est vachement subversif comme morceau non, cette connexion kery-medine, ça t’évoque quoi ?
Ekoué – « kérimédine »… ça m’évoque le nom d’une pommade contre la migraine surtout.
Medine – mais ça peut pas exister la pommade anti-migraine
Kery – et si ça existe ça doit être une arnaque
Ekoué – c’est bien ce que je dis.

Le Blavog rappelle que James Brown et Isaac Hayes n’étaient pas vraiment des rappeurs, ni des leaders à proprement parler, c’était surtout des zicos surdoués. Et c’était surtout 2 gars qui avaient tellement tout le temps envie de baiser qu’ils ont inventé la classe moderne. Mais rendons à César toussa, Isaac Hayes était un leader d’opinions, surtout quand il a quitté South Park pour défendre son Eglise de dégénérés… de scientologues. et même avec ça, il reste classe.

RIP la Sex Machine & le Black Moses
i feel good
http://www.youtube.com/watch?v=yTA19M9rB5k
say it loud (black & proud)
http://www.youtube.com/watch?v=2VRSAVDlpDI
James Brown et un guest de choix
http://www.youtube.com/watch?v=opVmR5H8jGU
Isaac Hayes – Walk On By
http://www.youtube.com/watch?v=U5tqAbrZeX0
la beauté à l’état pure.
Chef – Chocolate Salty Balls
http://www.youtube.com/watch?v=RcNWQ_VWMDk
bonus : Isaac Hayes/south park cover – Chocolate Salty Balls Live (aka Chef anthem)
http://www.youtube.com/watch?v=tM9rnqdAx00

14 Commentaires

Classé dans complots, sliphop