Archives de Tag: maitre gims

Interlude – Ici trop de merdes, si peu de toilettes

C’est l’heure de la récré et beaucoup en profite pour aller aux gogs. Dans une des cabines, Maître Gims de la Sexion d’Assaut écrit son prochain texte. Oui, il écrit aux toilettes.

Gims -Je sais, je vais prendre un débit lent de mec possédé pour balancer des vérités bien senties. Un peu comme Despo Rutti. Ça, ça va en choquer plus d’un. Je suis trop fort. Putain je suis twop louwd !
(Dans une cabine à côté)
Ol Kainry -Vaz-y mon bougzer. Fais moi écouter ; un peu. J’écoute vos projets dans mes chiottes.
Gims -Tu vas voir, le son il est louwd !
(Une troisième voix s’élève d’une autre cabine)
Booba -Vos gueules, j’ai besoin de me concentrer pour pas laisser de gouttes sur le trône.
Gims -Toi aussi t’écris aux toilettes ?
Booba -Non, moi je matte mon écran plasma. Voilà ma condition. Même si je pourrais écrire tes textes avec le trou de balle.


C’est alors que Nessbeal arrive et vide sa vessie dans un urinoir.
Booba -Tu fais quoi ?
Nessbeal -Bah je pisse.
Gims -On peut faire ça aussi aux toilettes ?
Ol Kainry -Je savais pas.
Booba -Et c’est bien de pisser ?
Nessbeal -Parfois c’est la meilleure sensation du monde de pisser.

Après avoir fini, NE2S repart en sifflant.
Gims -…
Ol Kainry -…
Booba -… Mais n’oublie pas. Je pourrais écrire tes textes avec le trou de balle… Sérieusement.

Les chiottes, lieu magique s’il en est – http://www.dailymotion.com/playlist/xwfbn_Kad-et-O_toilet-zone/1#videoId=x8s9qw

73 Commentaires

Classé dans Uncategorized

old dirty canard 2

dry – alors maska t’es bien installé ?
maska – on m’a assommé à la sortie du mcdo et je viens de me réveiller.
dry – c’est pour ton bien.
maska – et je suis attaché à une chaise
dry – bref. Tes potes sont là, ils ont tous quelque chose à te dire. Personne ne doit s’interrompre et tu ne dois pas répondre. T’as compris ?
Maska – …
dry – non mais là tu peux répondre.
Maska – alors ouais.
Gims – Le blanc a échoué !!!
Adams – bon j’y vais. (il sort un papier) Maska, ça fait longtemps qu’on se connaît, on a grandi ensemble et je te considère comme mon pote. Mais il arrive un moment où c’est plus possible. Les rimes pas top, la voix de mauvais doubleur de méchant dans un dessin animé sont venues à bout de ma patience. Sans rancune.
Doumam’s – à moi. Maska, ça fait longtemps qu’on se connaît, on a grandi ensemble et je te consid…
Dry – non mais vous avez tous grandi ensemble tas de cons, vous allez pas le répéter à chaque fois non plus.
Gims – je vais parler.
Doumam’s – mais c’était à moi, là.
Gims – ouais mais je suis le plus rapide. le flow le plus rapide de france. je fais du real fast flow comme Twista en amérique.
Doumam’s – quel chieur…
Gims – maska, ça fait combien de temps qu’on se connaît ?
Maska – …
Gims – ahah ! arrête, ça nous rajeunit pas. Bref le prends pas mal mais tes lyrics sont chiants. alors tu vas me dire que tous nos lyrics à nous aussi sont chiants
Maska – …
Gims – mais nous on compense avec le flow. chose que tu n’as jamais eue. je pense que tu seras d’accord avec moi pour dire que t’es aussi utile au groupe qu’une grille de sudoku pour une colonie de fourmis, non ?
maska – …
Gims – ravi de voir qu’on est sur la même longueur d’onde. et perso, ta dégaîne dans les clips je la considère comme une insulte, akhi.
Doumam’s – une insulte à qui ?
Gims – j’ai dit une insulte AKHI.
Doumam’s – ah pardon.
Black m – dirty akhi ?
Gims – …
Dry – …
Lefa – …
Adams – …
JR – burp. pardon, c’est la cuite d’hier.
Black m – on dit pas pardon on dit dééééééésoooooooléééééééé.
Lefa (il sort un cahier classeur de plusieurs centaines de pages) – merci à tous. Je tenterai d’être bref. Il me semble clair que l’homosexualité est un problème grave doublé d’un signe du début de la fin du monde. C’est pourquoi après enquête j’ai constitué un dossier en 12 parties qui j’en suis sûr vous convaincra de…
Dry – non mais attends c’est pas le sujet là.
Lefa – akhi ! T’as dit pas d’interruption non ? Alors faut pas m’interrompre ! Faut fermer sa gueule quand je parle et me laisser finir. non mais ho !
Black m – non mais ho et juliette ?
Dry – toi tu sors. Pour toujours.

(après quelques heures)

Lefa – … et c’est ainsi que s’achève mon exposé. Maintenant que j’ai prouvé de manière irréfutable que les gays sont non seulement des pédés mais aussi des enculés, je pense qu’on sera tous d’accord pour dire qu’une solution collective ne peut que s’imposer. Pas vrai les gars ?… Les gars ?
Dry – hein ? (il se réveille) ah oui. Merci lefa, c’était très… original, j’imagine. à toi JR.
JR – ok. JR O Crom, sexion d’assaut !
Dry – mais qu’est-ce que tu fous ?
JR – ba je dis mon nom.
Gims – mais on le connaît tous ton blase.
JR – non mais c’est mon truc. Comme j’ai pas de gimmick je dis mon nom en début ou en fin de couplet quand je rappe. Pareil que quand je suis aux alcooliques anonymes. Je suis comme ça. Et ouais.
Adams – mais c’est pas du tout ce qu’on t’a demandé
JR – mais alors qu’est-ce qu’on fout tous ici à prendre la parole chacun notre tour si c’est pas un freestyle ?
Gims – t’étais censé écrire un truc, mais pas un couplet. Un truc où tu expliques ce que tu reproches à Maska et pourquoi tu veux qu’il dégage.
JR – c’est pour ça qu’on a pas de tise ?
Lefa – l’alcool c’est mal.
Gims – en plus après t’as la tête…
Tous – LA TETE A L’ENVERS !
Gims – voilà
Dry – vous êtes vraiment obligé de faire ça tout le temps ?
Lio – ba oui.
Gims – c’est du real hiphop. Comme les mecs en amérique. Tout pareil.
JR – en tout cas moi j’ai rien à dire sur le sujet. D’une part je m’en fous, et en plus je peux pas dire s’il pourrit l’album.
Adams – sérieux ?
JR – oui mais j’ai une excuse. L’album je l’écoute pas. Jamais.
Dry – enfin une parole sensée.
Doumam’s – mais tu l’as vu poser en studio non ?
JR – je l’ai vu ouais
Doumam’s – ba voilà.
JR – mais je l’ai pas entendu. j’ai bien fait gaffe d’écouter aucun de vos couplets, comme ça j’avais aucun mal à parler de trucs qui ont rien à voir, comme vendre du shit ou se bourrer la gueule en pleine rue. ça s’appelle la conscience professionnelle. ou l’inconscience, j’ai jamais bien su.
Gims – …
Adams – bon je crois qu’on a fait le tour…
Lio – moi j’ai rien dit
Lefa – ba tu devrais avoir l’habitude vu que dans l’album tu disais pas grand-chose non plus
Gims – ahahahahha ! Putain lefa ta vanne elle est lourrrde !
Adams – popopopopo !
Lio – ok mais…
Adams – j’ai dit popopopopo !
Lefa – le débat est clos.
Lio – …
Maska – et moi je deviens quoi dans tout ça ?
Gims – échouééééééé !

JR O Crom – freestyle
L.I.O. – freestyle retour vers le futur
Black M – black shady live
Lefa + une guitare – un monde parfait (acoustique)
Sexion d’assaut – Même pas l’smic live

4 Commentaires

Classé dans old dirty canard

old dirty canard

Dry – alors maska, il est bon ton happy meal ?
Maska – ça va ouais.
Dry – est-ce que tu sais ce qu’on fait ici ?
Maska – ba ici on fait des sandwich akhi. on fait aussi des frites et…
Dry – non, je veux dire est-ce que tu sais pourquoi je t’ai amené ici…
Maska – pour manger un sandwich ?
Dry – ça va être plus long que ce que j’imaginais. Bon, tu sais que tu fais partie d’un groupe qui a un gros succès en ce moment
Maska – ba ouais, tu crois que chuis bête ou quoi ?
Dry – et tu sais que dans un groupe, y’a des hauts et des bas.
Maska – c’est pas que dans les groupes ça, c’est dans les joggings aussi.
Dry – si tu veux. Bref, le public est parfois cruel et tous les membres d’un crew, surtout quand y’en a beaucoup trop comme chez vous, sont pas appréciés pareil. Et faut parfois prendre des décisions un peu dures. Tu vois où je veux en venir ?
Maska – non.
Dry – bon. Regarde cette image. Qu’est-ce que tu vois ?
Maska – je vois une tache.
Dry – non mais c’est une photo, pas un test de psy.
Maska – ah pardon. Heu… je vois… menzo ?
Dry – voilà. Maintenant regarde celle-ci. Tu vois quoi ?
Maska – c’est freeman non ?
Dry – très bien. Et là ?
Maska – Melopheelo.
Dry – parfait. Et 2 dernières pour la route, des fois que t’aies pas encore compris.
Maska – il me semble que c’est Selim du 94 et RR du G8. mais pourquoi tu…
Dry – j’y viens. Est-ce que tu vois un point commun à tous ces gens ? Tu sais qu’ils font tous partie d’un crew, mais y’a un truc qui les rassemble, un truc qui devrait te sauter aux yeux.

Maska – ah ba oui. C’est bon, j’ai compris.
Dry – cool, j’aurais cru que ce serait plus dur.
Maska – y’en a aucun qui est blanc, c’est ça ? Vous en avez pas marre de me renvoyer à ma couleur de peau tout le temps ?!
Dry – mais non, c’est pas…
Maska – vous croyez peut-être que je l’ai fait exprès ? Je sais bien que ça fait tache sur les pochettes d’album niveau graphisme, mais je me mets toujours au fond bordel ! Je fais des efforts akhi ! Quand est-ce que vous allez me lâcher bon dieu ?
Dry – bon, tu te calmes, et tu te calmes BIEN. Ça n’a rien à voir avec ce que je voulais dire. Je comptais pas en arriver là, mais j’ai plus le choix. Leur point commun c’est que c’est tous des canards boiteux.
Maska – ah ouais ? Mais pourquoi ils sont déguisés en rappeurs connus si c’est des canards ?

Dry – putain… bon disons que au sein de leur groupe, chacun est le moins performant on va dire. Le boulet au micro. Le sale tâcheron qui fait zapper le début ou la fin du morceau pour tout auditeur exigeant, le catcheur qui s’est perdu dans un tournoi de karaté, le plus mauvais, quoi. Tu vois le rapport avec la Sexion maintenant, champion ?
Maska – ah ouais je vois.
Dry – parfait, ça va faciliter les choses.
Maska – tu penses qu’il faut virer Maître Gims.
Dry – voilà, et je… attends, quoi ?!
Maska – tu m’as fait venir pour me demander si je suis d’accord pour le virer du groupe. C’est normal akhi, les auditeurs le supportent pas, il rappe beaucoup trop vite, et le reste du temps c’est du ragga son truc.
Dry – non mais c’est pas…
Maska – oh, tu sais akhi, moi aussi il va me manquer. Mais faut être réaliste, il tire le groupe vers le bas.
Dry – bon, c’est plus grave que ce que je pensais. (il sort son téléphone) allo les gars ? Va falloir passer au niveau 2. Quoi ? Oui, moi non plus je pensais pas qu’il était aussi lent. Hein ? Non je peux pas vous ramener de bucket, je suis pas au kfc je suis au mcdo, relisez le début du billet, ça parle de happy meal, bande de cons.

Et tandis que Dry hurlait pour la 3e fois à son portable que non, un sundae au nutella ça n’a jamais existé, Maska se demandait bien ce que lui réservait la suite des événements… akhi.

Maître Gims, Adams, Lefa (Sexion d’assaut), Al k-pote & K-tana (Unité 2 feu) – le renouveau
Lio – 75
Lio – spirale infernale freestyle
c’est con que lui il pose pas plus, pasque mis à part le fait qu’il partage son pseudo avec ça, c’est pas mauvais.
sexion d’assaut, dry & John Travolta – Wati by Saturday Night Fever
sexion d’assaut & dry – Wati by night remix chipmunks

5 Commentaires

Classé dans old dirty canard

watiti et gros minet

L’album de Dry est déjà disponible, donc on l’a déjà écouté et on l’aime déjà beaucoup.
Parce que Dry enfin en solo, c’est tout un univers à découvrir. Un univers tout à fait Wati Blavoguable.

Démon -Salut Dry, ça avance ton album ?
Dry -Ça avance bien oui, je suis épaulé par mon label, mes Wati Bon gars.
Démon -Salut les gars.
La Sexion D’Assaut -Wati Bonjour, akhi. Wati Bien ou bien, akhi ?
Démon -Euh… Bien…
Dry -Tu vas me donner ton avis sur le dernier morceau que je viens d’enregistrer. C’est une chanson d’amour.
Démon -J’ai toujours su que sous ta carapace se cachait un coeur gros comme ça qui a envie de dire je t’aime.
Dry -Là je suis allé au bout de ma sensibilité, j’explique bien qu’ils n’arriveront pas à briser mon couple. Si ils essayent je les tuerai tous.
Démon -hein ? mais qui ça ?
Dry -Ben, ceux qui veulent nous séparer, ma douce et moi. On les tuera, on prendra les armes et on les tuera tous. Les juges et les jurés, Delanoë, l’État, les Francs maçons, les américains, tous ! Ils sont partout mais ils nous font pas peur. On doit se cacher tu vois ?
Démon -Pardon ?
Dry -Pour plus de sûreté, on s’embrasse pas en pleine rue… Ils sont partout je te dis.
Démon -Tu crois vraiment que des Francs maçons veulent t’empêcher d’aimer ? c’est pas illégal d’aimer en plus…
Dry – je suis sûr que si. la preuve, on a jamais parlé de loverie sur nos cd, et on parlait de bicrave, donc ça doit être encore plus illicite. logique.

Mais Démon One n’aura pas le temps de finir sa phrase (d’ailleurs il n’a pas non plus le temps de la commencer si tu regardes bien). La porte s’ouvre, Dry plonge immédiatement derrière un canapé, l’arme au poing. C’est alors qu’entre Jay Z, il regarde à gauche puis à droite, il ne semble pas trouver ce qu’il cherche.
Jay Z -I’m looking for a guy who’s called Harry or something like that.
Lefa -Akhi ?
Jay Z -Yeah ! Harry.
Gims -On s’appelle tous akhi ici, akhi.
Jay Z -… Ok…

Finalement il s’en va. Dry réapparaît de derrière son canapé.
Dry -Tu vois ?
Démon -…
Dry -Et j’ai appelé Kayliah, c’est un peu la Rihanna Frinçaise !
Démon -En fait, je crois que je ne mesure que maintenant à quel point tu es totalement cinglé…
Rohff -Que serait Kayliah sans qui est l’exemple ? Pas reconnaissante. Si t’étais humble, girl, tu serais déjà au top 50 !
Dry -Tu emploies souvent le mot « girl » comme ça dans les phrases ?
Rohff -Houlàlà mais c’est quoi ça ? Déjà, que tu invites Kayliah c’est de la provocation pure et simple envers moi, tu ne trompes personne. mais ça c’était vraiment en trop ! Ikbal !!! Viens ici !!
Ikbal -Green ?
Rohff -Note ! À compter de ce jour, je quitte de nouveau la Mafia K1 Fry définitivement !
Ikbal -Mais tu l’as pas encore réintégré depuis la dernière fois Hous’…
Rohff -Alors on va virer Alain De L’Ombre !
Ikbal -C’est déjà fait Hous’…
Rohff -Pas green !


 
On retrouve Dry en studio, il va désormais enregistré un son avec ses copains de label, la Sexion D’Assaut.
Dry -Je vous préviens, la dernière fois je me suis abstenu de tout péter sur votre projet, mais là c’est mon album et je vais tout déchirer. Et pour plus de sécurité, Black M tu feras le refrain.
Black M -Wati Bien, akhi.
Gims -Ahah, akhi !
Dry -Rigole pas parce que toi aussi tu vas faire le refrain.
Gims -Akhi ? Mais je croyais que c’était Black M qui le faisait, akhi.
Dry -Et ben y aura 2 refrains pis c’est tout. Vous vous démerdez. Je peux pas prendre le risque que vous fassiez des couplets.
Maska -Et moi, akhi ? Moi aussi je fais le refrain parce que je suis trop Wati balaise, akhi ?
Dry -Non, toi tu fais juste pas de couplet mais tu fais pas de refrain non plus.
Maska -OK akhi.
Lefa -Et moi, akhi ? Je pourrais parler de l’occident qui dévergonde nos soeurs, des homos qui mènent ce monde au désastre ou du complot Israélien, akhi ?
Dry -Non. Juste tu kick pis c’est tout. Si je voulais un enculeur de mouches j’inviterais Kery james.
Maska -Mais akhi, je viens de percut, si je fais ni de couplets ni de refrains, je fais rien, akhi.
Dry -Tu te rapproches de l’idée de base, oui. Je vais aussi faire un son story telling, il me faut le meilleur du meilleur, le fin du fin, je veux des dialogues de merde mal joués entre les couplets comme dans votre street album. Il me faut les meilleurs acteurs pour faire ça, je vais faire appel au mec qui joue Piccolo, Brainiac et Spike dans Buffy, j’ai nommé James masters ! Maska trouve le moi, tu peux faire ça ? Comme ça tu participes.
Maska -Bien sûr, akhi !

à suivre, akhi.

dry et kayliah, le couple le plus dangereux de toute l’histoire de la musique
dry feat sexion d’assaut – wati bonhomme

21 Commentaires

Classé dans super dryen

mieux vaut pas venir que guérir (3)

 

 

Booba – Bon, t’es peut-être un pro de l’autopsie…
Autop C – Je suis au top, si !
Booba – Mais à partir de maintenant les autopsies se feront aux scalpels rouillés. économie.
Koffi Trop 2 Style – T’arrives même pas à gérer ton buzz, négro. Comment tu vas gérer un hosto, negro ?
Booba – Mais t’es qui wesh ?
Autop C – C’est mon assistant. Y a un nouveau à la morgue et c’est mon pote Koffi.

Booba – y’a une raison pour laquelle vous avez attaché ce cadavre de vieux au plafond ?

Koffi – c’est pour s’entraîner, ça fait un punching ball

Booba – pourquoi faire un punching ball avec un cadavre ?

Koffi – ça sert à quoi d’avoir un cadavre si on en fait pas un punching ball ?

Rockin’squat – s’il vous plaît, je vous répète que je suis pas encore mort !
Autop C – faut pas faire gaffe, c’est une réaction chimique normale au début de la décomposition. ça s’appelle le déni.

Booba –  putain de cassos… c’est pour ça qu’on y arrive pas à la fin du mois ! Et d’abord, je suis même pas sûr qu’il y ait des légistes dans un hosto…
Autop C – J’en sais rien non plus. C’est la vision de Salif tu lui demanderas.
Booba – Bordel ! Pourquoi les auteurs écrivent des scènes qui servent à rien ?
Autop C – C’est pour meubler, ducon.
Booba – meubler ? Ah non ! J’ai fait des coupes dans le budget des meubles. Les bollos… fin les clients… Les patients pardon, dorment par terre maintenant.


On retrouve les petits gars de Nysay qui ont fait tout le tour parce qu’ils obéissent au concierge. C’est un grand de l’hôpital (plus de 2 mètres). Ils pénètrent une nouvelle chambre. Black Kent est dans un lit et Driver qui lui rend visite est assis sur deux chaises.

Driver – Ah docteur. Qu’est-ce qu’il a mon pioupiou ?
Salif – J’en sais rien je viens d’arriver. EXs, file le dossier. Ah mais oui ! Vous êtes Black Kent de la Sexion D’Assaut…
Black kent – Je fais pas partie de la Sexion D’Assaut…
Salif – Infirmière !!!! Amenez moi des tranquillisant, le patient perd la boule et montre une attitude hostile.
Driver – Non docteur, il ne fait vraiment pas partie de la Sexion, il dit la vérité.
Salif – Infirmière !!!!! Ramenez moi deux doses de tranquillisants… Enfin plutôt trois… Vu son gabarit à là uiç. Fais des pompes mec.
Driver – Mais je vais très bien moi docteur.
EXs – Ouais bah fais des pompes sinon ça va pas durer.
Amel Bent – Tenez voilà les tranquillisants.
Salif – Merci sale pute. C’est l’heure de la dose envoie les piquouses.
Driver – Pourquoi c’est Amel qui fait l’infirmière ? Ça aurait pas pu être Vitaa ? J’aurais préféré.
Salif – C’est parce qu’elle ressemble plus à Carla dans la série Scrubs et que ce billet est en partie né d’une trop grosse consommation de cette série.
Amel – Ah ? Alors maintenant on le dit carrément, on respecte plus rien quoi ?…
Salif – On a jamais rien respecté, sale pute.
Rohff – Parce que le Blavog c’est trop sans respeeeeect !!
Black Kent – Excusez moi d’intervenir, d’habitude j’fais pas ça mais je me suis fait mal à la mâchoire et je viens juste pour ça.
Salif – Bah ferme ta gueule ça ira mieux.

 

 

 

Black Kent -Euh… Excusez moi d’habitude je fais pas ça, j’aime pas trop, mais là je dois insister… Vraiment…
Salif – Rien à foutre.
Black Kent – Mais j’ai même apporté mon scalpel.
Salif – Notre chirurgien c’est Rohff et lui il opère avec une pelle. Alors tu penses si on s’en branle de ta lame de minipouce.
Black Kent – J’aime pas faire ça d’habitude, mais j’aimerais bien que vous me soigniez s’il vous plait…
Salif – Bon bah on va appeler notre dentiste.
Dry – Tout le monde à terre ! Terre !
Black Kent – C’est lui le dentiste ?
Dry – Je viens pour déraciner tes molaires !
Black Kent – Bonjour docteur. J’ai ramené mon scalpel si besoin est, vous allez m’ausculter avec quels sortes d’instruments ?
Dry – La kalash ou le pompe c’est comme tu le sens.
Black Kent – Je… Euh… D’habitude j’aime pas trop faire ça mais je peux vous demander d’appeler mon médecin traitant ? Parce que docteur Fouiny Fouiny fait du bien.
Salif – là il est parti en vacances sur Royal Air Maroc.
Black Kent – Dites lui que c’est son boy Black.
Salif – Ouais, non, il a dit qu’il s’en foutait.

Black Kent – comment vous savez, vous l’avez pas appelé !

Salif – oh, comme si ça changeait quelque chose… bon ok.

 

il se tourne quelques secondes.

 

Salif – allo ? ouais, il dit que c’est ton boy black… tu t’en fous ? ok.

Black Kent – attendez vous vous foutez de moi, vous avez pas de blue tooth, vous avez juste plaqué votre main contre votre oreille et fait semblant de…

Salif – attendez… oui ? (il replaque sa main sur son oreille) hmm. hmm.

Black Kent – quoi ?

Salif – ma main dit que vous devez impérativement vous taire.

Black Kent – mais !!
Dry – Quelle chochotte, je regrette que tu sois signé sur le même label que moi finalement…
Black Kent – Mais je ne fais pas partie de la Sexion D’Assaut, bon sang !
Salif – Infirmière !!!

 

Dr Cox Top 5 rants http://www.youtube.com/watch?v=t-b6GIo1g68

salif – il suffit http://www.rap1pulsif.com/mp3.5467.salif.il.suffit.html

black kent – shoot me down http://www.youtube.com/watch?v=JrgLpps7q-c

4 Commentaires

Classé dans Avec Salif, série, sliphop, tu parleras moins avec une batte dans ton c...

mieux vaut pas venir que guérir (2)

 

Nos deux compères de Nysay se dirigent donc en blouses blanches à travers les couloirs de l’hôpital. Ils arrivent à une première chambre où un malade étonnamment laid et informe est allongé en attendant les résultats de ses tests.

 

Salif – Salut.
Patient – Bonj…
Salif – Ca n’appelle pas de réponse, tu la fermes. Alors bon, j’ai lu le dossier vite fait. Faut faire des pompes, matin, midi et soir. C’est tout.
Patient – Mais je ne peux pas dans mon état.
Salif – Vous voulez un deuxième avis ? Demandez à mon assistant.
EXs – Pompe et pousse à fond la fonte.
Salif – Et vend du shit mec.
Patient – Mais je ne peux pas je vous dis, j’ai le bras cassé.
EXs – T’es une chatte ? Docteur, je préconise une opération de changement de sexe pour ce patient. Qu’il se transforme en blonde.
Salif – Une SDB ? OK ! OK ! Ouiiiiiiiii !
Patient – Mais vous êtes tarés ?!…
Salif – EXs tient le, je prépare l’anesthésie.
 
 

 

Le docteur Salif sort alors une batte et défonce la télé.
 
 

 

Salif – C’est bon elle marche on y va…
Patient – Nooooooooooon !! Je veux une vraie anesthésie. J’exige un anesthésiste professionnel.
Salif – Ah oui. Excusez nous monsieur Bouneau, on avait oublié que vous étiez une chatte. J’appelle l’anesthésiste de service.
Doums – Bon, elle est où la fiotte ?
EXs – C’est monsieur Laurent Bouneau ici présent.
Salif – C’est une chatte. Allez-y monsieur Bouneau, tu t’allonges comme May Line.
Patient – Vous êtes sûr d’être habilité Docteur Doums ?
Doums – SIR Doums ! Bon alors je vous explique comment ça va se passer. On a plus le produit habituel pour endormir les patients, restriction budgétaire, donc je vais vous doser de la morphine jusqu’à ce que vous frôliez le coma. Je vous explique comment je procède…
Patient – De quoi ? Le coma ?
Salif – Si vous préférez, j’ai toujours la batte.
Patient – …
Doums – Je disais donc, trop de style, sperme dans le brushing, profil banlieusard, je kick, sors la morphine.
Patient – Mais c’est pas possible ça. Vous pouvez même pas me dire un truc rassurant dans cet hôpital ?
Doums – Je confonds « 300 » et « Le seigneur des anneaux. »
Patient – Mais qu’est-ce que j’en ai à foutre ?
Doums – Et bah disons que ça n’influera pas sur le bon déroulement de votre opération. Vous serez maintenu en vie par le shit et la coke plein le block opératoire.
Patient – Non attendez ! Je dois pas d’abord prendre une douche à la méthadone avant ? Histoire que je m’echap… que je me prépare ?
Sir Doums – On en a plus non plus de ça. Restriction budgétaire. Mais vous pouvez prendre une douche de 9 millimètres si vous le désirez.
Patient – Non ! merci… Sans façon… Mais qui est le chirurgien ?
Rohff – Tchicky ! R.O. tchicky ! H. 2 F. ! Rohff le capi’chef !

 

Laurent Bouneau s’évanouit. Le docteur Salif et son interne EXs repartent alors dans le couloir pour poursuivre leurs visites.
 
 

 

EXs – C’est curieux, mais le fait de changer de sexe était finalement ce qui avait l’air de moins le faire chier.
Salif – C’est parce que comme ça il pourra s’attirer plus facilement les faveurs de son patron, Pierre Bellenflure.
 
 

 

Ils sont alors arrêtés par le concierge, un grand gars de près de 2 mètres habillé en gris, un balai à la main et l’air pas commode.
 
 

 

Salif – Qu’est-ce que vous voulez encore ?
Issaka – Vous pouvez pas passer par ici. Je viens de nettoyer ce couloir. Vous allez devoir faire tout le tour du bâtiment.
Salif – Et alors, si on passe on aura juste les chaussures mouillées, ça fait quoi ?
Issaka – Oui, sauf que j’ai fait face aux restrictions budgétaires. j’ai dû remplacer l’eau de javel par un produit fait par mes propres soins à base de sauce tomate et d’Eristoff que j’ai volé à la cantine.
Salif – … Vous nettoyez le sol avec de la sauce tomate et de vodka ?
Issaka – Oui. Sauf le Jeudi. Je ne lave jamais le Jeudi. je suis trop occupé à faire fondre des balles de G.L.O.C.K.

Exs – mais dans quel but ?

Issaka – après je mets ça petit à petit dans la bouffe des flics. comme ça ils ont une balle de glock dans la tête

Salif – ben non c’est dans le bide du coup…

Issaka – écoutez chuis pas médecin, je fais ce que je peux.
 
Qui est donc ce directeur qui réduit tous les budgets de l’hopital ?
 
Nysay feat Issaka – On fume on traine http://www.youtube.com/watch?v=fdseQ4AsD_A

2 Commentaires

Classé dans Avec Salif, série, sliphop

mieux vaut pas venir que guérir (1)

 

 

S

alif prépare activement « Curriculum vital » son second vrai-album. Depuis le 1er Mars, son nouveau son « Boomerang » est en écoute. Il a également lancé une opération spécial « Pose toutes tes questions. Salif te répond. » ici > http://www.salifofficiel.com/qr/
Mais Salif connaît-il suffisamment le public rap Français sur internet ? Est-il préparé à ça ? Quand tout un tas de cons lui envoie des messages pour dire « Oualah Salif je te suce la bite » ou l’inverse « Salif t’es un bollos, suce ma queue. » Sans parler de mecs très sérieux qui veulent tous caser un feat avec leur mc préféré dans le meilleur des cas ou avec leur cousin ou eux même.

 

« Fais un feat avec mon cousin, oualah t’as vu c’est un vrai. »
« Vas-y t’as vu ? C’est possible un feat ? »
« Pourquoi tu ferais pas un son avec Mac Tyer ? Fais le ! »
« Un feat avec Booba, c’est possible ? »
« Tu penses quoi d’un feat avec Médine ? »
« Salif avec Larsen c’est possible ? »
« Pourquoi tu fais pas un feat avec Seth Gueko ? »

(l’auteur ignore sans doute que Salif et Seth ont déjà posé plusieurs fois ensemble)
« Salif, un duo avec Rohff ce serait le top ! »
« Vas-y Salif fais pas de son avec Booba, c 1 PD. »
« Salif reste vrai, comme Rohff, fais pas le cainry comme La Fouine ou Booba mdr »
« Salif, pkoi tu fais plus de sons avec LIM »
« T con toi ? LIM c devenu de la merde. Oualah Salif y va pas s’afficher avec lui. »
« Mais vas-y toi ta gueule sale fils de pute. Je te tue si je te vois en vrai.
« Ah ouais ? Vas-y viens je te mets sale chien ! »

 

Salif – Mais qu’est-ce que c’est que ces cons ?
EXs- Bah c’est ton public.
Salif – Qu’est-ce que tu racontes ? C’est pas ça mon public. C’est pas eux.
EXs – Qu’est-ce que tu croyais ? Tu passes ton temps à parler de rue et de ta bite. Ton public c’est pas des mecs posés qui…
Salif – Tu fermes ta gueule ! Sinon tu te casses, t’es viré.

Après avoir mis un coup de batte à son PC, Salif prend sa moto et va faire un tour pour oublier toutes ces conneries. Non sans avoir donner ses instructions à EXs « Dis aux internautes et à leurs commentaires que ma vie est amère. t’aimes pas ? Pas grave, va niquer ta mère. »
Au volant de sa moto (comme dirait Sefyu) il se pose pleins de questions sans réponse sur le pourquoi du rap. Pourquoi en fait-il ? Peut-être par manque de chance, il est nul en danse. C’est ça qu’il voulait gosse ? Rêvait-il vraiment de cuts, d’assonances ? Il aurait voulu aller en seconde mais les profs ont séquestré ses rêves et lui ont à détester les règles. Ses parents auraient voulu qu’il ait son bac, mais pour son père il n’est qu’un bon à rien. Il aurait voulu être médecin pour soigner les plaies de ses frères et…
Soudain, il manque d’écraser un môme et l’évite de justesse mais perd le contrôle de sa moto. Ensuite ça devient confus… Il voit ce qu’il perçoit être des gyrophares… Il entend une voix « il a écrasé Kenza Farah » Il se sent transporté sur une civière… Il est dans l’ambulance… Il se sent partir…
Le trou noir…
 
« On demande le docteur Salif. »
Salif – Hein ?
EXs – Encore en train de pioncer ? C’est l’heure des visites.
Salif -Tu me parles pas comme ça, sale interne, c’est moi le chef de service ici. Allez, on va voir tous ces patients qui peuvent pas se soigner eux même. Bande de taches.

 

1 commentaire

Classé dans Avec Salif, série, sliphop