Archives de Tag: Mac

Le conflit israëlo-palestinien vu par les artistes (2)

 

Salut bande de nazes,

comme à l’avènement, on va commencer en douceur par une blague d’un mauvais goût achevé impliquant des rappeurs u.s (mais vivants cette fois).

 

alors on est à L.A. au QG du DPG (ça en fait des initiales ça hein enfoiré).

 

Kurupt est là tranquille, il get high et il don’t know why. mais l’important c’est qu’il get high. il est en grande conversation avec Too Short qui lui raconte comment il a maqué sa 1ère infirmière pour en faire sa 10e bitch, quand il avait 1 an. Freaky tale.

Quand Daz déboule, l’air bien tristounet pour un gros moustachu.

 

Kurupt – salut, quoi d’neuf ?

Daz      – ouais…

Kurupt – ça a pas l’air d’aller.

Too Short – Pimpin ?

Daz     – j’ai foiré le plan cul de ma vie

Kurupt – bah tu sais c’qu’on dit, une de perdue… heu… t’as d’la weed sinon ?

Daz     – en fait tout a commencé quand j’ai été invité dans un show télé tu vois

Kurupt – fait chier, le v’là parti…

Daz     – donc je sors du plateau, l’interview est finie tu vois. et là je tombe sur Nathalie Portman !

Kurupt – mouais.

Daz     – bon ok c’est pas une bomb ass biatch mais quand même. les actrices classes j’avais jamais tâté tu vois. alors j’enchaîne direct, tchatch, swagg, etc.

Too Short – Pimpin ?

Daz         – nan pas encore, c’est pas une bitch de bas étage non plus.

Too Short   donc c’est une boss bitch ? respect.

Daz       – et donc on a plein de points communs, elle accroche vachement sur moi tu vois

Kurupt  – je dois être vraiment défoncé pour entendre ce que j’entends

Daz       – c’est vrai ! par exemple physiquement tu vois elle…

Kurupt   – …a de la moustache ?

Too Short – ne te moque pas d’un player. je sais qu’elle s’est rasée le crâne pour un film, ça doit être ça qu’il veut dire

Daz          – mais non bordel. par exemple elle est gauchère. ça nous a direct rapprochés.

Too Short – jamais entendu parler de ça dans le guide du pimp

Kurupt    – non seulement c’est une idée de merde, mais en plus t’es même pas gaucher.

Daz        – ouais mais je suis crip ! only on the left side ! en plus elle préférait le bleu au rouge, c’est un signe ça. bon après elle a pas compris le délire des bandanas, je crois qu’elle parlait de tortues ninja, mais après je l’ai ramenée à mon hôtel.

Too Short – Biatch !

Kurupt     – je dois être vraiment défoncé, j’ai cru entendre “tortue ninja”

Daz         – j’ai eu de la chance, elle était déjà bien fonssdé. à un moment j’ai eu peur d’ailleurs

Kurupt    – ah ouais, qu’elle fasse une OD.

Daz          non, qu’elle me force à danser le C-walk ! c’est toujours un grand moment de solitude pour moi, ça me rappelle les cours de gym où je savais pas faire les saltos. elle a commencé à faire la soulja dance, mais heureusement elle s’est pété la gueule en quelques secondes. et je l’ai ramenée jusqu’à ma suite.

Too Short  – jusque là c’est un quasi sans faute. true player !

Daz         – oui mais c’est là que j’ai tout fait foirer.

Kurupt    – mais comment ? ça relève de l’exploit là quand même.

Daz         ben vous savez que quand je parle dans le feu de l’action je pense pas trop avant à.. euh…

Kurupt   – réfléchir ?

Daz       – ouais, voilà. donc je la porte (d’ailleurs heureusement que c’est un ptit gabarit pasque je l’aurais faite porter par le groom service sinon) et là on arrive devant la porte de ma chambre. et là le temps que j’ouvre ma gueule tout est fini. tout ça pasque j’avais zappé qu’elle était juive.

Too Short – qu’est-ce que t’as dit ?

Daz         – « bienvenue dans la chambre à daz »

Too Short – 

Kurupt      

 

 

 

et du rab, tiens

 

Too Short – tiens prends ça, c’est « la pimpologie pour les nuls »

Daz          – je vais pouvoir la repécho avec ça ?

Too Short  – probablement pas

Daz           – ben j’en fais quoi alors ? ça pèse aussi lourd qu’un dico en plus…

Kurupt      – tu pourrais le jeter sur la gueule de dj muggs.

Daz           – pas con.

 

ceux qui ont assisté au concert du 2 avril au zenith comprendront, et les autres iront se faire foutre.

 

I want a jew bitch- http://www.dailymotion.com/video/x520p2_les-femmes-juives-sont-les-plus-bel_creation

le DPG à Panam – http://www.dailymotion.com/video/x8v6ll_tha-dogg-pound-paris-zenith-part-1_music (pour la suite c’est là : http://www.dailymotion.com/getch92/1)

Too Short – I’m a player http://www.youtube.com/watch?v=tXPVfqx0hGE

Too Short – Freaky tales live http://www.youtube.com/watch?v=LBDG5WOrm3s

Nathalie Portman aka mc natty natt – freestyle hardcore (si, je vous jure) http://www.youtube.com/watch?v=3VSJwWP8NqI

Nathalie Portman & soulja boy – leçon de danse (pareil) http://thebosh.com/archives/2007/11/video_natalie_portman_soulja_boy_dance.php

 

3 Commentaires

Classé dans politrique, rap d'amères loques, sliphop

Des voix suprêmes dans tes écouteurs

Parce qu’il faut rendre à César ce qui appartient à ceux qu’il a niqué. On va parler de Lalcko, un bon gars.

Parce que je crois que je n’en finirai jamais de digérer pleinement un projet de LAL.
Très très grand du rap Français, toutes époques confondues.

Un enchevêtrement de phrases pourtant simples qui ensemble forment des concepts qui peuvent faire décliner une même pensée à l’infini.
Ce mec sent le rap, respire le rap.
Ni trop introspectif, ni trop technique, ni trop sentencieux, ni trop énervé, ni trop conscient, ni trop égotrip, ni trop caillera, ni trop flow, etc…
À tous ces niveaux on pourra trouver meilleur que lui sauf que lui, il entre dans toutes les catégories avec un dosage jamais vu.

La Bible, la science, l’animisme, la rue, l’Afrique, l’argent, les footballeurs, les wesh !, les yo !, la drogue, les femmes, les génocides, les souvenirs, les pyramides, le sang, les armes, les fleuves, les voitures, les injures, l’alcool, les pierres précieuses, la violence, l’unité, les habits
ça parait tellement évident que tout est et a toujours été intimement lié ensemble quand tu l’écoutes.
L’oeuvre de ce mec est tellement entière.


Mince ! À chaque fois que je l’écoute il me retourne le cerveau.
Peu importe les circonstances ou mon état.

Sa plume est trempée dans toutes sortes de folies et la simplicité qui semble en émaner est effroyable :
« De la haute-couture avec des tissus de mensonges. »
« T’as un problème avec un problème. »
« Quand je ferme les yeux je vois mon peuple remplire l’espace. »
« Même mon sang saigne. »
« Le gouvernement se branle, il neige du sperme. »

« On nous extermine souvent. »

Mais je pourrais en parler des heures, bordel de merde !
Qui peut parler de putes qui pissent du chivas sans avoir l’air vulgaire, aigri ou haineux ?
Qui peut avoir l’air aussi calme et équilibré en tenant des propos de vrai sociopathe à l’instinct meurtrier d’un cannibal ?
Qui peut beugler « Les negros ! Putain les negros ! Les putains de negros ! » pendant plusieurs minutes et que ça ait lair totalement muri et refléchi ?

Je suis à chaque fois limite estomaqué quand Lalcko semble parler comme s’il était la personnification même de l’Afrique ou la réincarnation de Jésus Christ.
Parce que quand il le fait ça ne me semble jamais déplacé, arrogant, grotesque ou injustifié.
Ca passe crème.

Le gars peut avoir des propos lourds de rage voire de haine y a toujours ce dégagement, cette sérénité dans sa voix.
Et malgré ça, ce recule n’empêche pas Lalcko d’y mettre souvent énormément d’émotion.
Ce n’est pas juste récité, c’est vécu, ça se sent.

Mais comme s’il avait déjà bien assimilé ces événements ce qui fait qu’il peut parler de choses horribles sans s’emballer mais sans qu’il ait l’air de s’en foutre non plus.
Nul doute qu’il sait de quoi il parle et que ça le concerne.
Parfois j’ai l’impression qu’il a déjà vécu mille vies.
Qu’il ne transmet pas ses déceptions, ses frustrations, ses tristesse, ses victoires etc… mais plutôt toutes ses réflexions en vrac qui ont pu découler de ces événements.
Et ce n’est ni moralisateur, ni donneur de léçon, ni enculage de mouches pour un sou.

Ce gars est en dehors du commun.

C’est vrai que de prime abord il rappe plus ou moins les mêmes choses et plus ou mois de la même façon que beaucoup d’autres.
Mais c’est dans ces « plus ou moins » que se trouve des années lumières de différences avec les autres.

Il peut prendre tout le temps qu’il veut pour faire son album, je m’en fous j’attendrai.
Mais c’est clair qu’il n’a pas le droit de me décevoir et qu’il ya peu de chance que ça arrive.

 

En bonus, des clips. Celui de « Lumumba » : http://www.rap2france.com/video-clip-rap-lalcko-lumumba.php

Celui de « Prestige et collections » : http://www.rap2france.com/video-clip-rap-lalcko-prestige-et-collections.php

Et celui de « Coeur de lion » avec Escobar Macson : http://www.dailymotion.com/relevance/search/lalcko/video/x5utpw_escobar-macson-lalcko-coeur-de-lion_music

Son skyblog, parce qu’il en a, avec pas mal de petites interviews vidéos : http://lalcko-official.skyrock.com/

4 Commentaires

Classé dans hors-sujet, sliphop