Archives de Tag: live

Interview des 3 Kaira (complet)

suite et fin bande de bâtards.

 

4 Commentaires

Classé dans hors-sujet, Interview (et ouais mon pote !), Les Kaira, sliphop

Photogéniqué

je sais pas bien où vous allez chercher vos infos sur les dernières actus du rap frinçais, et, franchement, j’en ai rien à branler. mais y’a un site que j’aime bien, c’est rapadonf. Pas parce qu’il est spécialement meilleur que les autres, pas parce que son interface est plus claire, et encore moins pour les pubs de merde qui font ramer ton ordi comme un obèse dans une course d’aviron.

Mais parce que, contrairement à pas mal d’autres, quand vient le choix de l’illustration qui va accompagner une actualité, notamment vidéo, le site met souvent un arrêt sur image d’un clip ou d’une interview où l’on voit l’artiste. jusque là rien de bien folichon, mais c’est dans le choix de cette image que le site se démarque. Parce que bien souvent c’est pas une photo flatteuse. Mais alors vraiment pas du tout. Au point qu’on se demande parfois si ces canaillous ne le font pas un peu exprès. Peu importe au fond, c’était l’occasion parfaite de jouer à « trouve une légende pour la photo ».

je détiens Nakk. ma rançon s'élève à 10000 dollars et je ne le relâcherai que s'il répond à TOUTES mes questions.

il y a plein de moments classes dans le clip "elle était belle". celui-ci n'en fait pas partie.

on est toujours sans nouvelle de 16ar, retenu en otage dans une prison pour femmes en Turquie

une victime de plus traumatisée par le Collectionneur. aidez-nous à éviter que ça se reproduise.

Shone a marché sur un clou

ça se confirme, Sadek et Eric Cartman étaient la même personne depuis le début.

la constipation, un fléau dont on parle trop peu

Rma2n n'aurait pas dû mater Inception

contre les lèvres gercées, n'oubliez pas le labello

Flash spécial : Lino a retrouvé sa bouteille de cognac

si tu ne veux pas tchatter avec Mister You, il mangera tes enfants. c'est comme tu le sens.

aujourd'hui les enfants, un exercice original : mimez la tour de Pise

Kamel est heureux, il s'est fait un nouvel ami pour la vie. mais il restera menotté jusqu'à la signature officielle.

Fababy en a une bien bonne à vous raconter

"j'ai un truc coincé entre les dents, non ?"

"ça c'était moi en vacances, et derrière, c'est le type louche dont je te parlais, celui qui me suivait partout"

si vous avez été mordu, pensez à vous faire vacciner contre la rage

ne jamais confier une caméra à n'importe qui

"écoutez, c'est bien simple, soit vous donnez + de fréquences à skyrock, soit je me fous à poil. et croyez-moi que c'est pas joli à voir"

"à qui parle cet homme étrange et surtout qu'est-ce qu'il fout sur mon canapé ?"

2 Commentaires

Classé dans sliphop

Ze Ze Ze Ze Ze Ze Ze Ze Ze Ze Ze Ze Zehenith !!!!

C’est pas que j’ai grand chose à branler des victoires de la musiquette et de leur grande fils de puterie organisée mais là y a un gars qu’on aime bien qu’il a gagné un truc.
On va donc continuer sur Sefyu vite fait. Parce qu’on est très content pour lui même si on y a absolument pas contribué (je voulais voter pour lui, mais ils me demandaient plein de trucs leur site de merde alors ça m’a cassé les couilles « Yes we can do nothing »)

Un rappeur a être nominé dans « Révélation du public » et à gagner.

Sacré Mister Coupe Coupe, il a pas fini de péter les scores et de faire chier ceux qu’aime pas sa gueule pourtant habilement dissimulée sous sa visière de casquette.

 

 

Mais juste avant je vais faire une digression (je fais ce que je veux, j’t’emmerde) pour témoigner mon respect et mon soutien à monsieur Alain Bashung. Qui a remporter un prix mais ça on s’en cogne un peu vu qu’il en a déjà plein (et c’est mérité) mais qui surtout est apparu très marqué par son cancer du poumon ; ça fait bizarre de le voir comme ça même si évidememnt je le voyais pas mourir d’une crise de fou rire. Bah ouais je suis pas très vieux, moi le Bashung que je connais c’est celui de sa période dépressive, même si je sais qu’il a eu d’autres périodes pas nécessairement aussi sombre.

Enfin bref, je me souviens gamin quand on partait en vacances tassés à 4, 5, 6 voir 7 dans la voiture et que tout le monde voulait écouter un truc dufférent. Y avait que Bashung pour mettre tout le monde d’accord. Des heures de routes la nuit sur la banquette arrière à somnoler en écoutant la voix d’Alain Bashung. C’est des souvenirs ça enculé. Alors Bashung n’est pas encore mort et sa musique elle ne mourra pas. Et tu l’sais !

« Je raconte ma life. Même si tu t’en bats les couilles de ma life » Sefyu sur ‘My life’ en duo avec Jessica Celious

T’as vu cette transition ? Cette compétence ? Y a que sur le blavog que tu liras ça.

Sefyu va donc être appelé à monter sur scène après avoir piné le cul des autres nominés qui ont bien fait de venir. La voix off félicitera cet artiste d’en arriver là après seulement 3 albums (alors qu’il n’en a fait que 2, bravo…) Dans une musique de triomphe pas Romain il va traverser le pont qui sépare le communs du public avec les gens qui sont sur la scène. Il est rejoint par pratiquement tout son département au grand dame de Nagui qui sait parfaitement être faux-cul en ce genre de circonstances.

(On se souvient à taratata quand il avait demandé en rigolant aux membres du Saïan de ne pas voler les micros et imagine sa détresse devant tous ses sauvages qu’il ne pouvait surveiuller de ses seuls deux yeux, et également sa folle jeunesse à taratata où un homme mystérieux du nom de Fabe l’avait humilié en 6 secondes chrono « non mais on rigole fabe, on peut en rester là si vous le voulez bien » « oui on va en rester là en effet » et Fabe partit du plateau avec sa bite et son couteau)

Sefyu est très émus, faut dire qu’il en a fait du chemin en peu d’années finalement. Il va remercier tous les gens qui sont avec lui sur scène et ceux qui n’y sont pas non plus. Avec un peu de chance il t’a peut-être même dédicacé toi qui lit ses lignes, il a cité tellement de nom. Il aurait lu le générique des 3 Seigneurs des anneaux que ça aurait été la même. Au grand dame de Nagui auprès duquel Sefyu s’excusera mais continuera quand même_Sefyu il est désolé mais il est pas désolé.

(On se souvient quelques lignes plus haut quand je disais que Nagui avait l’air d’un con.)

Ensuite Sefyu va dire que cette récompense c’est aussi celle de tout le public puisque c’est cette entité instable qui a voté pour lui. Il décide donc de faire passer son trophé dans les rangs pour que tout le monde dans la salle puisse le toucher. Benabar a été offusqué par ce geste et considère ça comme une insulte personnellement.

Ceux qui connaissant un peu Sefyu savent qu’il fait parti d’un label, le G8, et d’un groupe à l’intérieur de ce label « NCC » (Natural Court Circuit…) groupe composé de Sefyu, Kuamen, Baba et Toony comptait. Cette équipe comptait également « Can Can » (je sais pas comment ça s’écrit désolé) qui est décédé en 1998. Suite à quoi Sefyu et ses amis mirent le rap de côté. c’est à cette période que le Senegalo Ruskov a connu sa courte mais pas à chier carrière de footballeur. Avant finalement de revenir au rap.

Il profitera de cette victoire pour rendre hommage publiquement à son ami disparu.

Et Nagui profitera donc de ça pour opérer une transition toute service public dans l’esprit (n’est pas le blavog qui veut, on se souveint de ce magnifique enchainement d’idées tout à l’heure). C’est l’heure de rendre hommage aux acteurs de la musique qui nous ont quité cette année. Fond noir, noms en italique qui apparaissent et la voix off toujours hors sujet dans le ton qui énumère les noms comme si c’était des chiffres du loto. C’est triste et beau d’entendre « Pascal Sevran » juste après le discour ému de Sefyu qui criait à la victoire du Hip Hop…

 

LE GRAND PERDANT en action :

 

alors forcément dans le fond on se dit qu’il a raison. et pis 2 secondes après on se rappelle qu’il a arpenté tous les plateaux télés avec son parrain du slip Aznavour, sans jamais faire aucun autre titre de son dernier album, devant des showbizmen qui le regardaient comme un enfant handicapé.

donc c’est assez minable.

 

le blavog lève donc le voile sur le pourquoi du comment du pourquoi.

Kery James – cool chuis enfin nominé ! je vais pouvoir rassurer les gens et expliquer que les banlieusards sont tous gentils et surtout j’aurais une victoire et ma maman…

Le showbiz – houla tu t’emballes jeune fou. la catégorie « singe savant » elle est pour abd al malik, depuis 3 ans.

Kery james – « singe savant » ?

Le showbiz – oui, les musiques urbaines mou du caleçon, les noirs habillés en costard quoi… on a tous notre jargon tu vas pas commencer à faire chier.

Kery James – mais si vous me faites gagner, je pourrais être le symbole de la reconnaissance du vrai rap

Le showbiz – non plus, non. la catégorie « gorille » heu pardon, ce que toi t’appelles vrai rap et que nous on appelle rap à casquette, ce sera pour sefyu cette année. désolé. j’te fais pas trop d’ombre, là ?

Kery restera donc à l’ombre du showbizness.

Les vidéos :

Daddy Lord C dédicacé aux victoires de la musique, un petit pas pour le rap mais un grand pour la télé.

Danse comme un cheval !!!

 

20 Commentaires

Classé dans hors-sujet

dans la série « régis est un con »

tellement moche qu'on le dessine de dos

 

aujourd’hui, sinik imite booba

 http://www.dailymotion.com/video/x7depj_sinik-embrouille-en-concert-wwwrapa_music

 

vous l’avez tous compris, ça ne ressemble à rien.

pire : ça ressemble à morsay.

« si le mec qu’a lancé une bouteille il a des couilles, il lève sa main il se met sur le côté on lui éclate sa race, mais d’abord on finit le concert, je prends une douche, je signe des autographes, on va manger au grec, mais ensuite j’appelle mes potes et on lui éclate sa race »

en plus il a pas compris le principe essentiel de l’embrouille sur scène : faut que ça se passe pendant un festival/concert à plusieurs, sinon ça sert à rien à part pourrir son propre show.

et faut que ce soit médiatisé aussi.

et faut sortir un album juste après.

et faut une teille de jack.

bref, sinik est un con.

 

au prochain épisode : sinik imite une boîte de cassoulet en promo

 

 

 

6 Commentaires

Classé dans sliphop