Archives de Tag: l’effet papillon

Interview Zekwe Ramos – bonus

Jamais 2 sans 3, Zekwe revient pour vous parler de ses influences musicales niveau beatmaking et de son point de vue sur certains collègues (Kaaris, Seth, Al K, Orelsan, L’Entourage, Dinos, Sinik, Diam’s…)

et ça c’est un quizz sur les voyages dans le temps, qu’on a donc décidé d’appeler MacFly Quizz, pour être sûr que personne ne comprenne bien de quoi il s’agit. D’ailleurs à un moment ça parle de Quick.

et ça c’est le freestyle du bonhomme à Générations, c’est pas du tout notre vidéo mais on s’en fout il dit notre blase dedans alors c’est tout comme

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Sylar 2.0

Youssoupha est le nouveau Sylar, sa mission devant les hommes et de trouver ceux qui ont pompé son style et de leur dire « c’est pas bien » afin qu’ils ne recommencent plus jamais.
Il va maintenant s’attaquer à Papillon, cet infâme rustre bridé et bandané qui a osé s’appeler Papillon depuis des années alors que Youssoupha vient juste de sortir un son du nom de « L’effet papillon. »
Quelque part ça prouve bien que ce westeux adepte de G-Funk, de substances illicites et de putes est un imposteur.
En tout cas il en faut pas plus à Youssoupha, l’autoproclamé Morphéus au mic.

Youssoupha -Dis donc l’ami. Je sais que tu as depuis longtemps prévu un album qui s’appelle l’effet papillon.
Papillon – Tu m’apprends un truc, là.
Youssoupha – Et je tenais à te dire que j’ai déjà sorti un son de ce nom récemment donc tu es un copiteur et c’est mal, m’voyez ?
Papillon -Burbs ! Hic ! (oui, il est bourré) Attends t’es qui toi ? lâchez moi l’bandana !
Youssoupha -Youssoupha AKA Morpheus au Mic.
Papillon – … On va dire que je t’ai pas posé cette question et que t’as pas répondu. Alors écoute mon gars. Papillon, c’est mon blase. Depuis des lustres*. Je faisais un top single plein de gros mots et d’obcénités vendus à des milliers d’exemplaires avec Eddy Barclay dans mon clip quand toi t’avais même pas encore posé sur une compil de merde comme « Sachons dire non » ou que sais-je…
Youssoupha -Mais l’effet papillon c’est mon morceau, alors tu refais pas comme moi, copieur, c’est mal.
Papillon -Ouais mais moi c’est mon blase Papillon. Donc je l’écris avec un P majuscule dans mon titre « L’effet Papillon » et là t’es bien feinté. en plus l’effet papillon c’est déjà un titre de Benabar, et c’est aussi une émission sur Canal +. donc l’un dans l’autre, tu l’as dans le cul.

Youssoupha -Les rappeurs lancent des clashs pour s’égayer, mais dans le freestyle Hostile 2006, c’est pas Médine qui bégayait !
Papillon -Quoi ? C’est quoi le rapport ?
Youssoupha -C’est dans mon son « L’effet papillon » donc tu vois un peu le niveau. Si tu t’entêtes à garder le même nom que moi faudra être à la hauteur.
Papillon -Petit a°/ Il y a trop de gay dans ta phase. Petit b°/ Tu reproches à un rappeur d’en clasher un autre en envoyant aussi le même genre de pique de merde. Petit c°/ dans la version album de ton son tu censures toi même le nom de Kemi Seba que tu prononçais avec fierté dans la version qui tournait avant. Petit d°/ Si t’as fini de dire de la merde faut j’aille me saouler la gueule au Soleil et j’y vais en vélib parce que mon low-bike il est cassé.
Youssoupha – un low-bike ? c’est une abréviation pour stylo bic ? moi aussi ça me saoule quand ils se pètent, en plus t’as de l’encre partout et…
Papillon – toi je devrais te prêter mon dickies pour que t’aies du style. mais je suis pas sûr que ça suffise.
Youssoupha – j’ai déjà mon t-shirt « le rap c’est mieux maintenant », en combinant les deux ça va le faire.
Papillon – ah ouais ben non du coup. rends le dickies, il a pas mérité ça. Comment s’appelle ton album au fait ?
Youssoupha – Sur le chemin du retour.
Papillon – OK, bah le mien ce sera Destination ailleurs. Parce que si tu reviens je me casse.
Youssoupha -Ils seraient prêts à reconnaître la môme de Rachida Dati pour avoir des fafs !
Papillon -C’est de toi ça ?
Youssoupha -Ouaip !
Papillon -Putain de merde !
Youssoupha -C’est pas bien, c’est ça ? C’est ce que je me disais…
Papillon -Au contraire grosse tête. C’est vachement bien. C’est la preuve qu’en plus t’en es capable. T’es capable de faire de vraies punchlines, c’est donc toi qui décide sciemment de faire du vieux rap conscient.
Youssoupha -Le rap c’est pour éduquer…
Papillon – bon ben je vais être forcé de te demander de foutre le camp. Putain… Il a changé Youss de l’S-Kadrille…

Youssoupha -Pourquoi vous m’avez pas pris pour faire Bisso Na Bisso 2 ?
Passi -Parce qu’on a pris les mêmes que dans le 1 à part Mystik et que t’étais pas dans le 1 à la base.
Youssoupha -Oui mais moi je te parle du 2 à la base.
Lino -Mais nous on te parlait pas du tout à la base. On fait pas toujours ce qu’on veut.
Passi -Pourquoi on t’aurait pris ?
Youssoupha -Parce que je suis du Zaïre aussi et que…
Lino -Attends, ta gueule. Tcht ! je veux dire Chut ! Si on t’avait pris il aurait fallu prendre aussi tous les autres rappeurs Congolais qui sont meilleurs que toi. et crois moi y en a une chiée. Despo Rutti, Escobar Macson, Dry d’Intouchable, Maître Gims et j’en passe.
Passi -Et puis nous c’est plutôt le Congo de Brazzaville et toi t’es de Kinshasa.
Lino -Ouais enfin bon, si tu dois retenir qu’une seule raion, c’est surtout que t’es nul.
Youssoupha -Mais pourtant j’ai trop l’esprit Bisso. J’ai tout un tas de putes qui font des choeurs de merde dans mes refrains pour donner un côté africanisant tout ça dans mon nouvel album.
Lino -Mais qu’est-ce que ça à voir avec l’esprit Bisso ça ? L’esprit Bisso c’est juste qu’il faut niquer tout le monde !
Youssoupha -Qui ça ?
Lino -Mais tout le monde, bordel ! On a pas le temps de se poser des questions pareilles. Faut tous les détester !
Passi -Oui enfin non… Pas vraiment. À vrai dire le petit est plus proche de l’esprit de départ.
Lino -Tiens, bah commence par détester Passi. ça devrait être facile, même pour toi. Tout le monde déteste Passi.
Passi -Mais toi tu me détestes pas, t’es mon ami.
Lino -Je vois pas le rapport. T’as quand même fait la Star Ac.
Youssoupha -Moi j’ai fait Popstar !
Lino -Oh putain…

Youssoupha -J’ai fait un morceau où je parle à ma future fille que j’ai pas encore.
Lino -Ta meuf est en cloque et vous attendez une gnarde ? Pas de bol. Je connais ça moi aussi, je voulais un bonhomme mais j’ai eu une fille. Alors pour me consoler je hais mon futur gendre, ça aide.
Youssoupha -Non, non, moi c’est pas ça. Moi je parle à la fille imaginaire que je rêve d’avoir. Si je dois être papa je veux une fille.

Lino lui met une tarte dans la gueule.

Youssoupha -Mais t’en fais pas, pour mon futur gendre je sais déjà qui ce sera. Ce sera mon pote S-Pi. C’est mon rêve qu’il épouse ma fille.
Lino -C’est encore un ami imaginaire ce merdeux ?
Youssoupha -Non, c’est potentiellement le plus grand rappeur français de sa génération.
S-Pi -Au lit je suis un X-Man comme ill et cass. Illégal style de fille, tous les styles de bites, il régale !
Youssoupha -Avec un mec comme ça, ma fille sera entre de bonnes mains.
ILL –Mais ?!! Pourquoi il reprend une de mes phrases pour dire de la merde ? Qu’est-ce que je lui ai fait bordel ?!
Lino -Ah bah t’es là toi ?
ILL -Dés qu’y a une guerre et qu’on m’appelle, comme Machiavel j’acours. c’est ILL, la ville m’appelle !
Lino -Ouais… Et si on t’appelle pour un concert tu cours aussi ?
Youssoupha -Wahou ! C’est ILL ! ILL devant moi, c’est merveilleux. Je te kiffais trop à l’ancienne. Bien sûr t’étais pas aussi fort que Diable Rouge qu’était le mec le plus buzzé de Time Bomb mais t’étais fort aussi.
ILL -Oh putain ! C’est qui lui ?
Lino -Maintenant tu regrettes d’être venu.

Youssoupha -Le rap c’est novateur !
Lino -Ton rap c’est nos waters ? Pas faux…
Youssoupha -Non c’est pas ce que j’ai…
Lino -Mais ta gueule. c’est à cause de ton cheveux sur la langue, on comprend pas bien.
Youssoupha -Mais mon cheveux il fait pas mal prononcer les V ?
ILL -Faut fermer ta gueule quand même, par mesure de prévention.
Youssoupha -Mais toi aussi t’as un cheveux sur la langue.
Lino -Oui mais lui il peut se permettre de pas aller à un concert événementiel où tout le monde a payé pour le voir alors qu’il avait aucune actu et que ça lui aurait fait un buzz de ouf. Quelque part il peut tout se permettre.
Youssoupha -Tu veux savoir pourquoi j’ai un cheveux sur la langue ? Demande à ta pine-co !
Lino -Attends, bouge pas, je l’appelle. Allo ? Madame Bors ? Ouais c’est moi… Non mais je m’en fous de ça… Attend, tais toi j’ai une question… Quoi ? Non tu peux pas toucher à la réserve d’alcool du garage, c’est au cas où les Chinois nous attaque, ça. C’est des réserves ! Quoi ? Mais je m’en fous qu’il y ait plus de place pour la voiture, gare là dans le hall. Oui, j’ai une question. Pourquoi Youssoupha a un cheveux sur la langue ? Ah bah voilà ! On est d’accord ! Faut qu’il ferme sa gueule !!
ILL -Mouahahahaha ! Les cheveux sur la langue c’est comme le rap : c’était mieux avant.
Lino -Le rap c’était mieux avant ? Tu veux dire quand t’en faisais ? Quand tu te sortais les doigts du cul et que t’allais au concert où t’es sensé te produire ? Ouais c’était mieux, mais je la ramènerai pas à ta place. Tcht ! Tcht !

*Pour ceux qui voient pas qui est Papillon exactement, bande d’attardés, c’est le mec de Playa (c’est plage en Espagnol ça vient pas de player, faut tout te dire à toi, sale assisté de merde).
Si tu vois toujours pas qui c’est (c’est que déjà t’es un connard) c’est une espèce de vietnamien qui ressemblerait à n’importe quel vietnamien s’il était pas sappé en latinos.
C’est la preuve qu’en y mettant les moyens et avec un peu de goût, un asiatique peut s’acheter une âme sans forcément faire des TIG de plusieurs siecles en tant que Lutin du Père Noel après sa mort pour gagner le Paradis.
Un exemple pour tous. Mais faut pas que ça vous incite à faire pareil non plus.
Résumons nous pour les attardataires.
Latinos > Asiatiques
Et je ne m’appuie sur absolument rien.

Papillon – qui m’aime me suive
youssoupha feat S.pi – check de l’épaule
youssoupha – l’effet papillon
Bandana music feat OG Auteuil
si quelqu’un pouvait trouver de quel making off de film c’est tiré, il gagne un flamby.

79 Commentaires

Classé dans Le Sylar du rap Français

Rentrée des classes

la suite de ça, et de ça aussi.

On arrive au duel des white trash.

Ekoué – mais pourquoi c’est ill qui fait l’arbitre ?
Kennedy – ben c’est l’expert en la matière
Ekoué – comment ça ?
Kennedy – sachant qu’il est ni mort ni en prison, si avec son niveau pendant tout ce temps il a toujours rien sorti, c’est forcément le plus gros branleur du rap français
Ekoué – ça se tient
Kennedy – mais il paraît que c’est sa dernière année, après c’est Sheryo qui prend la relève
Ekoué – on peut pas être au top tout le temps j’imagine. mais j’ai toujours su que l’heure de sheryo viendrait.
Seth – abandonne ! tu fais pas le poids j’ai un zgeg de poulain.
Orelsan – mais heu ! dans ce duel c’est pas la taille qui compte
Seth – c’est un truc que tu dois te répéter tous les soirs hein ?
ILL – pas de déconcentration ! Seth tu as un carton jaune. 5 minutes du clip de Laam & Princess Aniès.
Seth – nooooooooooooon
ILL – si tu t’arrêtes t’es éliminé.
Ekoué – là il faut qu’on s’en aille. très vite.
Kennedy – et très loin

Nessbeal bouge dans la cour, pasque bon ce spectacle lui plaît quand même que moyennement à lui aussi.
et là, vlà-t’y pas qu’il tombe sur un gros barbu. physiquement je veux dire, il trebuche, tombe sur lui et rebondit sur son ventre.

Nessbeal – bordel. qu’est-ce que tu fous sur mon chemin toi ?
Medine – tu sais je crois que rien n’arrive par hasard dans cette vie, donc je dirais que si le sort m’a placé sur…
Nessbeal – stop ! tu fais du rap de bibliothèque, j’ai horreur de ce délire de balance.
Medine – si tu penses ça tu dois avoir tes raisons et je respecte ton avis
Nessbeal – ouais et tu… attends, quoi ?!
Medine – quand tu le voudras je serai à ta disposition pour avoir une longue conversation ou chacun expliquera son point de vue, avec un temps de parole équitable. le débat sera certainement houleux, mais constructif.
Nessbeal – mais il est insupportable ce con
Medine – bah pourquoi ? chuis un bon gars, et pis je défends la cause
Nessbeal – c’est justement le problème. personne t’a rien demandé et tu le fais quand même.
Medine – tu me trouves chiant en fait
Nessbeal – oula non je le dirais pas comme ça. je dirais plus que… tu vois j’ai fait de la taule à un moment. ben si on m’avait passé ton skeud en en cellule j’aurais pris ça comme une double peine.
Medine – ah oui la prison ! bon sujet ça. prochainement je ferai un son sur les conditions de détention inhumaines et…
Nessbeal – alors déjà tu vas te calmer. et oublier ça tout de suite.
Medine – on pourrait faire un feat, ce serait un story-telling sur un gars qui a un accident de la route.
Nessbeal – mais c’est ma vie ça bordel de merde !
Medine – ah mais c’est pas grave ça, j’ai vu un épisode d’urgences avec un gars qui a un accident de camion, ça devrait le faire.
Nessbeal – bon. on va faire un deal. je vais arrêter de te parler mal et tu vas oublier toute cette histoire de featuring. et tu vas m’oublier moi aussi, tiens.

Youssoupha – ouais c’est ça, te laisse pas faire medine, chuis avec toi ! patate le !
Medine – hein ?
Nessbeal – de quoi ?
Youssoupha – ouais c’est trop facile de critiquer mon super meilleur pote barbu comme ça, je te défends mon pote. je veux pas engrainer mais j’ai entendu « fils de pute ».
Medine – mais vous êtes qui monsieur ?
Nessbeal – oui, pasque là on comprend plus rien. tu veux quoi en fait ?
Youssoupha – mais je suis Youssoupha. Boumayé music !
Nessbeal – …
Medine – …
Youssoupha – aka parolier le lyriciste bantou !
Nessbeal – …
Medine – …
Youssoupha – éternel recommencement, tout ça. tous mes classiques là. t’avais jamais entendu de rap fraaaaaançaaaaaiiiiiis ! l’album à chaque frère…
Nessbeal – je vois pas, désolé.
Medine – t’es ghetto youss de l’skdrille c’est ça ? 13or ?
Youssoupha – mais euh ! bon peu importe. l’essentiel c’est que je viens dans la bagarre pour défendre medine contre toi, vilain.
Nessbeal – en même temps tu dis ça mais t’es à 10m de nous et tu nous parles depuis la fenêtre d’une classe.
Youssoupha – ah mais ça c’est pasque j’ai rien contre toi en fait, juste je trouvais ça pas juste.
Medine – oui, mais là ça va trop se voir que c’est encore des travaux pratiques pour ton cours de buzz. tu vas encore avoir en dessous de la moyenne.
Youssoupha – ah ça s’est vu ?
Nessbeal – autant que le clash sur éric zemmour.
Medine – autant que quand t’as dit que ton album s’appelait négritude alors que non.
Nessbeal – autant que quand t’as été « prof d’écriture » à popstars.
Youssoupha – fais chier. je reviendrai !

Medine et Ness retournent donc voir leurs potes respectifs. à leur grande surprise c’est fini, et ill tente de ranimer un type mal rasé au sol avec un tshirt « 77 celibatard ».

Ness – alors qui c’est qui a gagné ?
Medine – et c’est qui ce mec par terre ?
Orelsan – c’est compliqué
Medine – c’est qui ?
Seth – en fait ce qu’il s’est passé c’est qu’on a fait ex-aequo, selon ill. ensuite un mec est sorti de nulle part la bite à l’air en disant que c’était lui le vainqueur.
Ness – mais je croyais que vous étiez que 2 dans ce concours.
Orelsan – on le croyait aussi
Seth – apparemment dès que ça parle de se branler ce mec rapplique direct, par réflexe. c’est le recordman français invaincu depuis plus de dix ans.
Medine – mais pourquoi il est par terre ?
ill – ça c’est la déshydratation. il va vraiment jusqu’au bout au moins lui.
Orelsan – on fait quoi maintenant ? on fait quoi maintenant ?
Seth – ben tu sais ce que tu devrais faire ?
Orelsan – heu… non
Seth – aller niquer une chèvre.
Orelsan – …
Medine – on dirait pas mais s’il commence à te faire des vannes comme ça c’est qu’il t’aime bien

Al k-pote – alors les suceurs ? on tapine dans la cour ?
Medine – non mais ça va on a tous fait la paix
Orelsan – oui
Nessbeal – à peu près
Seth – ouais c’est bon maintenant on va juste s’ignorer
Al k-pote – mais moi j’en ai rien à foutre. toi t’es un enculé de barbu qui rappe en lisant une encyclopédie et toi t’es un imposteur qui pique mon public. dégagez bande de chiennasses !
Orelsan – va falloir qu’on fasse la paix avec lui aussi
Medine – je rentre chez moi. à chaque jour suffit sa peine.
Orelsan – moi aussi, c’est bientôt l’heure du goûter
Seth – ouais casse toi ! c’est là qu’on voit la diff entre les gwères & les babtous !
Casey – en fait non, gwère c’est juste l’équivalent antillais de « toubab » pour les africains. c’est juste le terme pour dire blanc. c’est ni péjoratif ni avantageux, ça dépend comment on le dit.
Seth – mais moi je suis pas un gwère, c’est le principal
Casey – tu n’as pas compris un traître mot de ce que j’ai dit.
Sinik – même qu’on a fait un morceau « rap de gwère » tu t’rappelles ?
Seth – non. et j’me rappelle pas de toi non plus. j’en ai suffisamment chié pour m’intégrer au rap de rue, tu vas pas tout bousiller.
Sinik – mais…
Casey – barre-toi.
Seth – voilà, dégage.
Casey – et toi aussi barre-toi.
Seth – oui m’dame.

Nessbeal – alors cette 1ère journée ? ça change de la normandie hein ?
Orelsan – ouais j’ai rencontré plein de gens sympas. en plus chuis content j’étais seul. à chaque fois que je participe à une compétition ma mère se sent obligée de venir, ça aurait pas loupé.
Nessbeal – attends. t’es en train de dire que ta mère serait venue t’encourager pour un concours de branlette ?
Orelsan – elle est gentille hein ?
Nessbeal – c’est pas le mot que j’emploierai
Orelsan – tu dirais quoi ?
Nessbeal – à ta place je dirais rien. jamais.

MSJ – moi et ma bite tu vas comprendre qui pèse réellement dans ce dick game.
Aelpéacha feat Msj & Pimp cynik – Pavillonner pas de serviette pour les doigts y’a-t-il une coquine qui lèche ?
nessbeal n’aime pas medine
al k-pote n’aime pas orelsan ni agonie
al k-pote n’aime pas medine non plus
medine, sefyu, youssoupha, nessbeal, nubi – freestyle hostile (quand ça rappe c’est quand même mieux)
youssoupha n’aime pas nessbeal, mais il n’a rien contre lui. c’est fortiche.
medine comprend que nessbeal le déteste et est prêt à faire des efforts. c’est très fortiche (à la 16ème minute, pasqu’avant c’est quand même chiant)

7 Commentaires

Classé dans demain y'a école, sliphop