Archives de Tag: la crème du 91

Saturday night bâtard

Alors pour ceux qui se demanderaient, ce papier c’est une commande en fait. C’est pas qu’on a écouté le son hier et qu’on a écrit super vite. Non. Ça fait un mois qu’on l’a, c’est juste qu’on avait rien foutu avant.
Mais on a su mettre ce temps à profit pour mener une réflexion ethnologique sur les modes de vie de certaines peuplades. Enjoy.

Seno – ah, salut Joe, content de te voir
Joe – salut, mimil.
Seno – non, moi c’est Seno, le sale blanc bâtard.
Joe – ne sois pas si dur avec toi-même, négro.
Seno – non mais Sales Blancs, c’est le nom de mon groupe.
Joe – mais oui, tu as un groupe, ben voyons. et vous êtes tous des sales blancs. c’est ça… toi t’as pas besoin de drogue en fait.
Seno – c’est pas pour ça que je t’ai appelé. Je me suis dit que j’allais faire tourner des sons gratos, un peu comme mon fils quand il a lâché sa webtape et…
Joe – T’as un fils ?
Seno – Ouais.
Joe – Dis lui de pas traîner dans mes pattes, je risquerais de lui proposer de la came.
Seno – C’est une phase de Booba ça.
Joe – C’est surtout un réflexe.
Seno – bref, j’ai pensé qu’on pouvait remixer le son B.M.F (il lance l’instru).
Joe – tu veux rapper sur Jour de paye de Booba ? C’est pas super original…
Seno – mais non, c’est un son de Rick Ross…
Joe – Bien sûr, Rick Ross reprend des beats à Booba. T’as définitivement un problème toi.
Seno – t’occupe. L’idée c’est qu’on parte sur des couplets plutôt crus, rue, tout ça.
Joe – fallait le dire tout de suite mimil.

Et ni une ni deux, Joe pose son couplet.

Seno – c’est pas mal du tout. Par contre y’a un truc que je capte pas. La phase où tu dis que t’as les pieds sur le bureau, le rap français sous le bureau.
Joe – ouais ?
Seno – bah comment c’est possible que le rap te suce si t’as les jambes sur le bureau.
Joe – c’est un truc de renoi, ça. Tout est dans l’appui sur les genoux et les adducteurs. c’est pas plus surprenant que toi qui te vois en Mesrine ou en Ferrara au refrain.
Seno – bah quoi ?
Joe – tu connais beaucoup de gens qui rêvent d’être mort ou en taule à perpèt mimil ?

Soudain, la porte du studio s’ouvre sans prévenir. Comment une porte pourrait prévenir de quoi que ce soit ? C’est pas la question.

Myssa – alors ça parle de gangsta ? C’est une mission pour Myssa !
Joe – mais qu’est-ce que tu fous là ?
Myssa – j’ai entendu que ça parlait de putes, de guns, je suis venu.
Seno – Attends, là. T’es venu en 4e vitesse jusqu’à Evreux parce que t’as entendu un son gangsta depuis Grigny ? Ça n’a aucun sens.
Myssa – j’ai un 6e sens pour tout ce qui est OG. Ça ne s’explique pas, c’est comme ça c’est tout.
Joe – c’est cool, plus on est de négros plus on rit.
Myssa – enfin pour être exact, moi je suis métis.
Joe – à la fois un sale blanc et un négro sale.
Seno – balaise.
Joe – non seulement tu dois être fort au basket mais en plus tu connais tous les épisodes de Friends par coeur.
Myssa – c’est des clichés ça.
Seno – Myssa, on va prendre des photos pour immortaliser le truc. Va chercher ton béret et ta cravate.
Myssa – j’en ai pas putain de merde. Je porte des bandanas et des sweat capuches moi.
Seno – pour la dernière fois tu es à moitié blanc ! T’as forcément un béret.
Joe – comme à la fin de ce clip par exemple.
Myssa – fait chier…
Joe – et tu dis que t’as bac + 5 aussi.
Myssa – et ?
Joe – et alors t’es blanc.
Myssa – je suis aussi Camerounais.
Joe – alors t’as pas bac + 5.
Myssa – …

Seno pose son couplet.

Seno – alors ?
Myssa – frais !
Joe – non.
Seno – comment ça, non ?
Joe – tu dois rapper lentement. Ou alors tu vires mon couplet, j’ai pas envie de passer pour un con.
Seno – je vois pas le rapport.
Joe – tu m’avais pas prévenu pour les roulements et tout ça. Pour moi un rappeur blanc ça rappe pas comme ça. Ça rappe comme Cross.
Seno – non mais c’est pas une règle non plus. Surtout que moi j’ai grandi chez les westeux, j’ai pris leurs trucs.
Myssa – comme Mowgli dans Le Livre de la jungle.
Seno – …
Joe – …
Myssa – en tout cas moi je ferai des roulements. C’est pas négociable, je sais pas faire autrement.
Joe – normal, t’es à moitié noir. Mais Seno il a pas d’excuse.
Seno – la journée va être longue…

Seno, Joe Lucazz, Myssa – B.M.F. (mp3)

et bonus parce qu’on l’aime bien, Myssa – amuse gueules (webtape best-of)

1 commentaire

Classé dans saturday night bâtard

capitale du green (5)

Toujours au studio Banlieue Sale, un type est dans l’entrée. mais on ne voit pas son visage.

le type – Salam les amis. Je viens vous livrer votre commande
La fouine – c’est très gentil mais on a pas commandé de pizza
le type – je vous apporte des t-shirts
La fouine – on en a pas commandé non plus
le type – je peux vous en donner gratos si vous voulez, l’important c’est qu’on voit ce qu’il y a marqué dessus.
La fouine – oh mon dieu ! Sully sefil ! Planquez-vous ou il vous sponsorisera gratuitement pendant un an avec sa nouvelle marque !

C’est la panique.
Canardo se cache dans un trou du mur, Nessbeal se cache derrière le canapé, orelsan se cache derrière nessbeal. Même les LMC, qui ne savent pas ce que le mot sponsor veut dire, prennent leurs dickies à leur cou. et là tu vas me dire « mais ils sont pas déjà partis orelsan & les lmc ? » et je ferai exprès de pas t’écouter.
La Fouine neutralise l’intrus en usant de sa fameuse technique de krav maga, mais pas la version israëlienne, non, la version trappiste. c’est à dire qu’il se met accroupi et fonce mettre un coup de boule dans les couilles de l’adversaire qui se retrouve au sol.

le type – n’ayez pas peur, ce n’est que moi, je suis là pour transmettre des messages
Gued’1 – on a déjà les sms pour ça
Ness – attendez deux secondes ! Je connais cette voix
Medine – oui, on a déjà eu un débat constructif et enrichissant tous les 2
Ness – oh merde…
La Fouine – mais ? Mais ? Mais ? Qu’est-ce que tu fous là toi de ouf ?
Medine – je t’apporte les 800 tshirts de ma marque, LSA, Le Savoir est une Arme, et comme tu l’as demandé j’ai pris les plus grands modèles pour qu’ils soient « lourds de dingue ».
La Fouine – j’ai déjà dit que chuis pas intéressé
Medine – Même pas par celui-là, « everyday i’m muslim ». Il est fait pour toi.
Ness – …
Gued’1 – …
La Fouine – …
Medine – ça fait référence à everyday i’m hustlin. De rick ross.
Ness – c’est honteux des jeux de mots comme ça
Kennedy – ouais c’est digne du blavog*
La Fouine – tu te rends compte qu’avec un minimum d’effort et de bon goût tu pourrais être le rick ross frinçais ? Tu t’en rends compte de ça ? Green, prête lui tes lunettes noires.
Green – je peux pas, je suis à poil dessous
La Fouine – …
Gued’1 – et si tu te rasais pas la tête tu ressemblerais à dieudonné aussi
Medine – non mais là c’est trop hardcore. et barbe is beautiful ?
La Fouine – mouais non. Encore si c’était « barbichette is beautiful »
Canardo – ou autotune is beautiful
Medine – vous voulez même pas la gamme “i’m muslim don’t panic” ?
Nessbeal – J’ai mon t-shirt amnezia avec le sourire sanglant du joker kheye.
La fouine – J’ai mon street swagg de dingue.
Green – J’ai mes lunettes.
Lino – ça n’a aucun rapport.
Green – n’empêche que j’ai la classe avec.
Medine – mais où je vais trouver l’argent de poche pour acheter ma nouvelle encyclopédie moi
Al K-pote – t’as qu’à chercher dans ton cul
Medine – je perçois l’ironie mais je ne saisis pas la référence

La Fouine – moi je saisis rien, et surtout pas comment t’es arrivé jusqu’ici
Al k – les lmc m’ont dit que vous étiez en contact avec le messie, l’être de lumière
Gued’1 – masta ?
Al k – aussi, oui. Il est où Bellanger ? J’ai beaucoup à apprendre de lui
La Fouine – non mais il est pas là, juste il arrêtait pas d’appeler pour dire des insanités
Canardo – Laisse tomber pour les passages radios, il s’en fout…
Al k – Les passages radios ? Kézako ?
Canardo – ah oui pardon. Le numéro est là.
Al k – salope ? Je veux dire : allo ?
Bellanger – allo ? Je veux dire : salope ?
Al k – vous voyez bien ! On est pareil, c’est mon père spirituel. C’est quand la prochaine partouze monsieur ?
Bellanger – ah, jack many. C’est bien que tu aies changé d’avis. J’ai bien écouté ton son « dans le quartier », je le trouve prometteur. Surtout le refrain où une fille chante « je check mes boules » et la mesure d’après « je vide ma bite » c’est très bien ça.
La Fouine – non mais ça c’est les lmc, et c’est pas ça du tout le refrain…
Bellanger – je suis aussi intéressé par le son banlieue sale
Ness – génial kheye, vous voulez en faire un single ?
Bellanger – haha ! absolument pas, je veux juste savoir comment vous faites pour vous tenir par la barbichette tout en vous prenant en levrette. Je suis pressé de connaître cette technique.
La Fouine – mais pourquoi il s’acharne à comprendre mes textes de travers ??
Lino – ouais alors que finalement t’as les thèmes du rappeur habituel : galère, bicrave, et ton sperme.
La Fouine – oui bon ça va.
Bellanger – ne raccrochez pas, j’ai des projets pour vous
Ness – genre quoi ?
Bellanger – je veux pas vous griller la surprise, mais ça implique une caméra, une personne âgée et un poney
Al K – je dis banco !

et il file illico.

Au même moment, dans le sous-sol d’un bar de la capitale, un individu peu recommandable monte le volume d’un poste de radio des années 30. Après avoir écrasé son cigare monte cristo, il se tourne (pasque toi tu le sais pas mais le gars il était de dos jusque là).

Oxmo – Je veux chanter comme ça. Bauza !
Bauza – Oui ?
Oxmo – Tu vas faire un truc pour moi…
Bauza – Un feat ?
Oxmo – Ahahahah ! Connard !! Non chope moi ce La Fouine, je veux chanter comme lui.
Bauza – Mais comment ?
Oxmo – On le fera chanter et on dira que c’est moi
Bauza – Mais si tu dis que c’est toi, la police t’arrêteras
Oxmo – Mais non ducon, on va le faire chanter à ma place sur mes disques et on dira que c’est moi comme avec Olivia Ruiz
Bauza – Oui mais non, là ça c’est vu
Oxmo – De quoi ?
Bauza – Ben, que c’était pas vous…
Oxmo – Ahahahaha !!! ferme-la.

toubi continyoud.

* mais ouais !!!

Al k-pote, OGS, Taro OG – on s’en bats les
Admiral T, La Fouine, Medine – viser la victoire (oui, ce son existe)
Green – triple poney (on voit le champion)
Nessbeal – ça bouge pas
Green – tonight (pourquoi pas)
La Fouine & Rickwell – youporn

57 Commentaires

Classé dans capitale du green

Rentrée des classes

la suite de ça, et de ça aussi.

On arrive au duel des white trash.

Ekoué – mais pourquoi c’est ill qui fait l’arbitre ?
Kennedy – ben c’est l’expert en la matière
Ekoué – comment ça ?
Kennedy – sachant qu’il est ni mort ni en prison, si avec son niveau pendant tout ce temps il a toujours rien sorti, c’est forcément le plus gros branleur du rap français
Ekoué – ça se tient
Kennedy – mais il paraît que c’est sa dernière année, après c’est Sheryo qui prend la relève
Ekoué – on peut pas être au top tout le temps j’imagine. mais j’ai toujours su que l’heure de sheryo viendrait.
Seth – abandonne ! tu fais pas le poids j’ai un zgeg de poulain.
Orelsan – mais heu ! dans ce duel c’est pas la taille qui compte
Seth – c’est un truc que tu dois te répéter tous les soirs hein ?
ILL – pas de déconcentration ! Seth tu as un carton jaune. 5 minutes du clip de Laam & Princess Aniès.
Seth – nooooooooooooon
ILL – si tu t’arrêtes t’es éliminé.
Ekoué – là il faut qu’on s’en aille. très vite.
Kennedy – et très loin

Nessbeal bouge dans la cour, pasque bon ce spectacle lui plaît quand même que moyennement à lui aussi.
et là, vlà-t’y pas qu’il tombe sur un gros barbu. physiquement je veux dire, il trebuche, tombe sur lui et rebondit sur son ventre.

Nessbeal – bordel. qu’est-ce que tu fous sur mon chemin toi ?
Medine – tu sais je crois que rien n’arrive par hasard dans cette vie, donc je dirais que si le sort m’a placé sur…
Nessbeal – stop ! tu fais du rap de bibliothèque, j’ai horreur de ce délire de balance.
Medine – si tu penses ça tu dois avoir tes raisons et je respecte ton avis
Nessbeal – ouais et tu… attends, quoi ?!
Medine – quand tu le voudras je serai à ta disposition pour avoir une longue conversation ou chacun expliquera son point de vue, avec un temps de parole équitable. le débat sera certainement houleux, mais constructif.
Nessbeal – mais il est insupportable ce con
Medine – bah pourquoi ? chuis un bon gars, et pis je défends la cause
Nessbeal – c’est justement le problème. personne t’a rien demandé et tu le fais quand même.
Medine – tu me trouves chiant en fait
Nessbeal – oula non je le dirais pas comme ça. je dirais plus que… tu vois j’ai fait de la taule à un moment. ben si on m’avait passé ton skeud en en cellule j’aurais pris ça comme une double peine.
Medine – ah oui la prison ! bon sujet ça. prochainement je ferai un son sur les conditions de détention inhumaines et…
Nessbeal – alors déjà tu vas te calmer. et oublier ça tout de suite.
Medine – on pourrait faire un feat, ce serait un story-telling sur un gars qui a un accident de la route.
Nessbeal – mais c’est ma vie ça bordel de merde !
Medine – ah mais c’est pas grave ça, j’ai vu un épisode d’urgences avec un gars qui a un accident de camion, ça devrait le faire.
Nessbeal – bon. on va faire un deal. je vais arrêter de te parler mal et tu vas oublier toute cette histoire de featuring. et tu vas m’oublier moi aussi, tiens.

Youssoupha – ouais c’est ça, te laisse pas faire medine, chuis avec toi ! patate le !
Medine – hein ?
Nessbeal – de quoi ?
Youssoupha – ouais c’est trop facile de critiquer mon super meilleur pote barbu comme ça, je te défends mon pote. je veux pas engrainer mais j’ai entendu « fils de pute ».
Medine – mais vous êtes qui monsieur ?
Nessbeal – oui, pasque là on comprend plus rien. tu veux quoi en fait ?
Youssoupha – mais je suis Youssoupha. Boumayé music !
Nessbeal – …
Medine – …
Youssoupha – aka parolier le lyriciste bantou !
Nessbeal – …
Medine – …
Youssoupha – éternel recommencement, tout ça. tous mes classiques là. t’avais jamais entendu de rap fraaaaaançaaaaaiiiiiis ! l’album à chaque frère…
Nessbeal – je vois pas, désolé.
Medine – t’es ghetto youss de l’skdrille c’est ça ? 13or ?
Youssoupha – mais euh ! bon peu importe. l’essentiel c’est que je viens dans la bagarre pour défendre medine contre toi, vilain.
Nessbeal – en même temps tu dis ça mais t’es à 10m de nous et tu nous parles depuis la fenêtre d’une classe.
Youssoupha – ah mais ça c’est pasque j’ai rien contre toi en fait, juste je trouvais ça pas juste.
Medine – oui, mais là ça va trop se voir que c’est encore des travaux pratiques pour ton cours de buzz. tu vas encore avoir en dessous de la moyenne.
Youssoupha – ah ça s’est vu ?
Nessbeal – autant que le clash sur éric zemmour.
Medine – autant que quand t’as dit que ton album s’appelait négritude alors que non.
Nessbeal – autant que quand t’as été « prof d’écriture » à popstars.
Youssoupha – fais chier. je reviendrai !

Medine et Ness retournent donc voir leurs potes respectifs. à leur grande surprise c’est fini, et ill tente de ranimer un type mal rasé au sol avec un tshirt « 77 celibatard ».

Ness – alors qui c’est qui a gagné ?
Medine – et c’est qui ce mec par terre ?
Orelsan – c’est compliqué
Medine – c’est qui ?
Seth – en fait ce qu’il s’est passé c’est qu’on a fait ex-aequo, selon ill. ensuite un mec est sorti de nulle part la bite à l’air en disant que c’était lui le vainqueur.
Ness – mais je croyais que vous étiez que 2 dans ce concours.
Orelsan – on le croyait aussi
Seth – apparemment dès que ça parle de se branler ce mec rapplique direct, par réflexe. c’est le recordman français invaincu depuis plus de dix ans.
Medine – mais pourquoi il est par terre ?
ill – ça c’est la déshydratation. il va vraiment jusqu’au bout au moins lui.
Orelsan – on fait quoi maintenant ? on fait quoi maintenant ?
Seth – ben tu sais ce que tu devrais faire ?
Orelsan – heu… non
Seth – aller niquer une chèvre.
Orelsan – …
Medine – on dirait pas mais s’il commence à te faire des vannes comme ça c’est qu’il t’aime bien

Al k-pote – alors les suceurs ? on tapine dans la cour ?
Medine – non mais ça va on a tous fait la paix
Orelsan – oui
Nessbeal – à peu près
Seth – ouais c’est bon maintenant on va juste s’ignorer
Al k-pote – mais moi j’en ai rien à foutre. toi t’es un enculé de barbu qui rappe en lisant une encyclopédie et toi t’es un imposteur qui pique mon public. dégagez bande de chiennasses !
Orelsan – va falloir qu’on fasse la paix avec lui aussi
Medine – je rentre chez moi. à chaque jour suffit sa peine.
Orelsan – moi aussi, c’est bientôt l’heure du goûter
Seth – ouais casse toi ! c’est là qu’on voit la diff entre les gwères & les babtous !
Casey – en fait non, gwère c’est juste l’équivalent antillais de « toubab » pour les africains. c’est juste le terme pour dire blanc. c’est ni péjoratif ni avantageux, ça dépend comment on le dit.
Seth – mais moi je suis pas un gwère, c’est le principal
Casey – tu n’as pas compris un traître mot de ce que j’ai dit.
Sinik – même qu’on a fait un morceau « rap de gwère » tu t’rappelles ?
Seth – non. et j’me rappelle pas de toi non plus. j’en ai suffisamment chié pour m’intégrer au rap de rue, tu vas pas tout bousiller.
Sinik – mais…
Casey – barre-toi.
Seth – voilà, dégage.
Casey – et toi aussi barre-toi.
Seth – oui m’dame.

Nessbeal – alors cette 1ère journée ? ça change de la normandie hein ?
Orelsan – ouais j’ai rencontré plein de gens sympas. en plus chuis content j’étais seul. à chaque fois que je participe à une compétition ma mère se sent obligée de venir, ça aurait pas loupé.
Nessbeal – attends. t’es en train de dire que ta mère serait venue t’encourager pour un concours de branlette ?
Orelsan – elle est gentille hein ?
Nessbeal – c’est pas le mot que j’emploierai
Orelsan – tu dirais quoi ?
Nessbeal – à ta place je dirais rien. jamais.

MSJ – moi et ma bite tu vas comprendre qui pèse réellement dans ce dick game.
Aelpéacha feat Msj & Pimp cynik – Pavillonner pas de serviette pour les doigts y’a-t-il une coquine qui lèche ?
nessbeal n’aime pas medine
al k-pote n’aime pas orelsan ni agonie
al k-pote n’aime pas medine non plus
medine, sefyu, youssoupha, nessbeal, nubi – freestyle hostile (quand ça rappe c’est quand même mieux)
youssoupha n’aime pas nessbeal, mais il n’a rien contre lui. c’est fortiche.
medine comprend que nessbeal le déteste et est prêt à faire des efforts. c’est très fortiche (à la 16ème minute, pasqu’avant c’est quand même chiant)

7 Commentaires

Classé dans demain y'a école, sliphop