Archives de Tag: kicket

Areuhretour

comme le dit le titre. et l’image.

en fait on a pas eu le temps de retranscrire toutes les interviews qu’on a faite, notamment parce qu’une moitié du blavog n’est jamais parti en vacances, et que l’autre ne sait pas vraiment écrire sans que la première moitié ne relise derrière, donc non. mais sinon ça va.

alors du coup, on va vous foutre des clips montés par nos soins (et nos soins, ça revient à teobaldo, faut pas se leurrer, même si dans certains cas spleenter dit « met aussi telle scène sur tel truc », ça s’arrête là et c’est déjà beaucoup). certains nouveaux, d’autres pas, mais bon. et y’a un teaser d’interview à la fin. ouais. un teaser d’interview. c’est comme un teaser de clip, mais en mieux, parce que rien ne sera jamais pire qu’un teaser de clip, demandez à youssoupha ou joey starr.

ça c’est deux arabes qu’on aime bien

ça c’est un gros noir qu’on aime bien, et il a ramené ses copains

et ça c’est un rongeur qu’on aime bien qui gagne à être connu, même si la légende veut qu’il se soit fait péter la tronche par Alley Boy à une époque. en même temps, dans ranger du risque, y’a risque.

et ça c’est une association de malfaiteurs

et maintenant, ce que vous n’attendez pas, pas parce que c’est une surprise, mais parce que tout le monde s’en fout : le fameux

TEASER D’INTERVIEW

« sa galbation est très très élevée »

Shone, expert en galbation

« hmmm, héhé »

Miko, qui était là aussi

« crois moi, tu dirais pas que c’est un transexuel si tu l’avais vue en vrai. »

Kicket, spécialiste en teaser d’interview

« la violez pas, les mecs »

DJ Allstaarrzzz, on saura jamais le nombre exact de a ou de z dans son nom mais il est de bon conseil.

« elle est bonne elle, non ? »

Express, certifieur de bavonnitude

« elle fait garçon manquée, en vrai ? »

Hich’, expert en séduction

« bon ok : elle est bonne »

Cockein, un mec de Grigny qui s’y connaît en barbecue

« elle est refaite de partout »

une amie jalouse

« mais baise la, putain ! »

Hype, éternel romantique

« pour moi, bon ça va être cru ce que je vais dire, mais pour moi, une meuf, elle a rien à faire dans le rap« *

Kertra, entraîneur de pitbulls.

« je l’ai croisée, elle a des sales mollets »

un gars sur twitter.

« B-La ??!!! Pffffffffffftt !!! »
Merci Seno

« ah ? c’est elle la Brésilienne ? Ouais… la Colombienne, c’est pareil, hein… »

Madizm, futur président du FMI.

« vous auriez pas de la coke, sinon ? »

Jackie du club Dorothée

« Mais pourquoi elle vous parle ? »

Damencio, malien comme un singe

« tant qu’elle n’a pas couché avec moi, une fille n’est qu’une salope. Et après, c’est pas forcément mieux »

ça je sais plus bien d’où ça sort, mais c’était très bien.

*on notera que la phrase de Kertra prend un tout nouveau sens si on rajoute une seule lettre : pour moi, une meuf, elle a rien à faire dans le rape. merci à tous pour votre attention.

Et repose en paix DJ Mehdi.

on l’avait placé , dans une improbable blague de merde. des gens plus calés niveau musique parleront bien mieux de ses prods de fou furieux que nous, donc on va juste dire salut l’artiste et chapeau bas à celui qui a tiré la mafia kainfry vers une qualité que peu de gens soupçonnaient au départ.

et en plus il était de Gennevilliers. c’est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup.

3 Commentaires

Classé dans hors-sujet, sliphop

Sa mère time

C’est l’Été et il fait (un peu) chaud (sûrement quelque part).
Et toi croyais comme un bouffon que le blavog était en vacances. Bah t’as un peu raison, mais comme un bouffon.

Le soleil là et tout le merdier c’est quand même l’occasion de ressortir de bons disques de G-Funk à la Frinçaise.
Pourquoi j’écoute de la G-Funk en Frinçais ?
Déjà parce que force est de constater qu’il y a de bien bonnes perles dont on ne parlera jamais assez et ensuite parce que je fais ce que je veux (et je t’emmerde).
En fait (je fais même tellement ce) que je veux que je (peux mettre) des parenth)èse où je veux )(. ça ! te la, coupe

C’est vrai que les Français qui rappent avec un style West Coast, on se fout souvent d’eux même si ça tend à se démocratiser. Alors pourquoi qu’en France ça passe moyen le rap ensoleillé ?

Peut-être est-ce sociologique rapport aux modes de vies des Frinçais qui se rapprocheraient plus de la vie à la New Yorkaise que de la vie de LA ?
Peut-être parce que NY est plus proche de la Frince que LA et que les Frinçais qui ramenaient les premiers disques de rap revenaient le plus souvent de NY ?
Ou p’t’êt’ ben que c’est paske les rappeurs G Funk peuvent pas faire leur promo.
Ils vont pas aller chanter « Tiens moi au chaud dans ta chatte » sur les plateaux télé de variété.
Peut-être que les pochettes zoophiles passent moins à la télé Française, va savoir ?

Regardez plutôt, China et Mouloud ne peuvent pas montrer le disque du CSRD sur MTV :
http://www.dailymotion.com/video/xiord_aelpeacha-driver-421-freestyle

Et pourtant ça c’est le genre de rappeurs qu’on devrait inviter plus souvent, on retrouve Aelpeacha qui est un peu l’un des boss de ce style en France. Ce mec a juste la discographie la meilleure de tout le rap Français. Rien moins que ça bande de putains.

On retrouve aussi Driver qui est gros. Et donc, pour paraphraser le plus grand spécialiste du porno au monde mais également la réincarnation de Big Paul Castellano sur Terre (et dans les chattes) et également ami du Blavog, mais hélas Suisse :
« Driver son classique c’est « Le grand schelem » et c’est tout. « Swing popotin » son deuxième album ne vaut rien à côté. Driver c’est un gros et les gros c’est fait pour les courtes distances, il leur faut de grandes pauses. Là ça fait longtemps qu’il est parti, en plus il va revenir avec Aelpeacha donc ça va être bien. »

Et y a aussi Le Fou la Merde et autant vous dire que quand Coolio comprend que ce blanc fou coiffé comme Snoop Dogg va VRAIMENT rapper il se cache derrière un banc de putes à l’arrière.
(Il est d’ailleurs à noter que ces putes sont en fait le repas de Mouloud. Quand Aelpeacha rappe « Y a pas que la chatte » il ne comprends pas bien tout, il comprend surtout que y a pas que la chatte qui se mange chez les putes ; parce que son esprit est focalisé sur la bouffe faut dire. C’est un gros lui aussi, mais à l’inverse de Driver, il n’a pas de talent.)
Et oui, y a des blancs aussi dans les rappeurs Frinçais qui font la G-Funk/bandana music/ouest côte. y’a même des jaunes, pour te dire. et la plupart se prennent pour des latinos, ce qui ne gâte rien.
la preuve :

blanc bercé au rap new yorkais se prenant pour un noir, qu’on appellera un monchéri, un bounty à l’envers.
note mon nom sur ta liste !
non, lui c’est son frère, désolé.
le monchéri, c'est celui du milieu
voilà. on le voit direct, le mec est ridicule, moche, a une sale gueule, et tire une tronche de croque-mort.

blanc/jaune bercé à la west se prenant pour un latino

attendez je me suis encore planté.

à l’inverse, lui, il est ridicule, moche, a une sale gueule, mais au moins il est heureux de vivre et partage sa bonne humeur, meme si ça ne se voit pas sur cette photo et surtout il est pas chiant à écouter au micro. et il te fait pas chier son monde en posant des sons sur la monopole de la world company dans le marché de la banane séchée en polynésie, non, il te parle tise drogue ride & pute. des vrais thèmes bordel de merde.
tous les tests le prouvent : dans 60% des cas, ça marche tout le temps.
Y a même tout un groupe qui s’appelle « les sales blancs » et ça c’est respectable.

bienvenue en france

1 commentaire

Classé dans hors-sujet