Archives de Tag: Ideal Junior

Noir du slip 2

Nous retrouvons donc Youssoupha en studio pour la confection de son album.
Il y est conseillé par Oxmo Puccino et s’est aussi « offert » les conseils de Kery James et Akhenaton.

Kery -Faut me laisser partir, maintenant. Détache moi !
AKH – aideuh nous toi.
Oxmo -Vous êtes très bien attachés là. Ne nous forcez pas à vous mettre au mitard.
Kery – Vous avez un mitard ?
AKH -C’est quoi un mitard ?
Youssou -En fait c’est la salle de bain. On a dû y mettre Ekoué, il se tenait pas tranquille.
Kery -Vous avez mis Ekoué dans les chiottes ?
AKH -Ekoué est ici ??!! Le laissez pas sortir, siouplait. Je ferai tout ce que vous dites !
Ekoué -LAISSEZ MOI SORTIR !!!!
Oxmo -Ah ?! Il s’est réveillé…
Kery -Il a senti ta peur, à tous les coups.
AKH -Mais j’ai pas peur, putaing con !
Ekoue -IL EST LÀ !! AKHENATON EST LÀ !! ÇA SENT L’HUILE D’OLIVE ET LE POISSON !!! C’EST LUI !!!
AKH -Vous l’avez bieng attaché au moins ?
Ekoue -JE SUIS METEQUE  MAIS JE VIENS PAS D’ITALIE, ORDURE !
Kery -Il a l’air très remonté contre toi.
AKH –C’est ça mon frère
Kery -M’appelle pas frère, frère, je suis pas rastafrère !
AKH -Et moi je suis pas une ordure. Mais je suis attaché, je peux pas aller lui dire en face.
Kery -forcément…
Oxmo -Tu n’es point tellement mat, non plus.
Kery -Bah, Métèque et blanc comme un cul, ça devait pas être vendeur.
Oxmo -Et Métèque et moustachu, c’était déjà Nougaro.
AKH – Non, mais c’était une façon de dire que j’étais méditerranéen comme les arabes et tout.
Kery -C’est vrai que t’es un peu à l’origine de tous ces rappeurs blancs complexés qui compensent en parlant de la perte de leur prépuce à tout va.
Oxmo -Leur grand manitou.
Kery – leur père spirituel
Youssou – leur capichef
Oxmo – leur gourou
Kery – leur big boss
Youssou – leur grand Gana
AKH -C’est un fond de commerce comme un autre.
Kery -On ne t’en blâmera pas.
Oxmo -Oh que non.
Ekoue -MOI SI, SALE MERDEUX !

Youssou -Il a l’air un peu énervé, non ?
Oxmo -N’aie crainte, immonde individu, j’ai l’astuce de toutes pour se faire appeler ma puce.
Youssou -Quoi ?
Oxmo -Laisse, c’est une de ces merveilleuses citations de moi même qui te dépassent. Comme ma bite.
Youssou -Ah ok.
Oxmo -J’entends par là que je m’en vais calmer ce mufle à la virilité saillante en lui administrant un médicament bien senti.
Youssou -Euh… GESTE ?!!
Kery -Hey, le gogol ! Il va lui faire quoi en vrai ?
Youssou -Il va obliger Ekoué à regarder des clips de TTC.
Kery -Vous êtes des monstres !
AKH -C’est rude. Mêmeuh pour Equouwé de la Rumeureuh.
Oxmo -Et voilà. Ekoué est maintenant totalement choqué et calmé par la vue d’un documentaire où Teki Latex explique ce qu’est le rap.
Kery -Quel infâme gros tas visqueux et prétentieux…
Oxmo -Moi non plus je n’aime pas Teki latex mais modère ton langage.
Kery -Je parlais de toi
Oxmo -Je le savais ! Ceux qui t’ont dit le contraire t’ont menti et… Hey !! Mais c’est pas gentil.
Kery -Ah non mais je disais ça comme un compliment. T’es vraiment un gros connard fier de lui et hautain. J’aime ça.
Oxmo -Tu n’es pas mal non plus.
Kery -Tu m’étonnes. Je suis Kery James quand même ! Je donne le meilleur de moi même. Et je peux te dire que le meilleur de moi même, c’est vraiment pas de la merde !
Oxmo – c’est tellement dommage qu’on doive à chaque fois le rappeler à tout le monde
Kery – m’en parle pas, moi on me fait chier depuis des années avec des prétextes à la con : « kery t’avais renoncé aux instruments à corde et à vent pourquoi tu les réutilises » ; « kery tu dis tout le temps que faut s’unir mais tu bastonnes d’autres rappeurs » ; « kery tu refusais de faire hardcore en live à une époque et après t’as fait hardcore 2 » ; « kery ça fait 6 ans que tu fais le même morceau avec un titre différent » ;  « kery c’est quoi ce nouveau bouc à la craig david », etc.
Youssou – c’est vraiment des sales cons !
Kery – grave. sinon ils comprendraient bien que, comme tous les grands génies de ce monde, j’ai ma fragilité artistique, mes doutes, et mon autobiographie qui va bientôt paraître pour surfer sur le buzz de mon retour qui surfe lui-même sur l’actualité électorale.
Youssou – putain mais ça sur-geste à fond là ! wouhou !
Oxmo – je dois avouer que tu places la barre très haut dans l’exploitation de la branlette. Mais du coup niveau zic tu vas faire quoi ?
Kery – là tout de suite ? rien.
Oxmo – comment ça, rien ?
Kery – je vais juste faire un best-of en live. mais ce sera des concerts acoustiques où les gens seront assis, dans une salle de théâtre parisienne.
Oxmo – c’est légèrement pompé sur moi, ça.
Kery – bah…
Oxmo – non mais j’adore qu’on me pompe, rassure-toi.
Youssou – putain mais ça geeeeeeeeeeste ! gestitude de dingue !

Kery – et je vais faire quand même 2 ou 3 inédits, histoire de me payer des vacances cet été, j’ai prévu tout un planning. y’en a un où j’ai fait exprès de dire que la frince c’est caca, comme ça, polémique…
Youssou – …et débat en télé, ouais je connais, j’ai utilisé ça pour zemmour, ça m’a duré 2 ans, ça marche toujours ces trucs.
Kery – non, moi j’irai pas en télé. et j’expliquerai dans un communiqué que c’est parce que les présentateurs du PAF ne méritent pas d’adresser la parole à l’être supérieur que je suis, parce qu’après des années d’observation j’ai découvert que la télé frinçaise, c’est aussi caca que la politique frinçaise.
Youssou – j’y avais pas pensé
Oxmo – le buzz et l’argent du buzz, c’est finement joué.
AKH – je dois direuh que moi aussi je suis pas contreuh me chatouiller la nouilleuh, mais jamais à ce point là, je vous tireuh mon chapeau
Youssou – d’ailleurs en parlant de chapeau, ça doit te faire bizarre d’être en 2012 non ?
AKH – heing ? pourquoi ça ?
Youssou – bah, les prédictions mayas, tout ça. avec IAM vous étiez vachement portés sur les cultures aztèques non ?
AKH – non. moi c’était les pyramides et les pharaons d’égypte. ainsi que les jedis, les cowboys, les mafieux new yorkais des années 80 et à peu près tout ce qui nous permet de nous déguiser. on aime bien ça, les déguisements.
Youssou – alors je dois confondre avec shurikn
AKH – non plus, lui c’était les samouraïs, les ninjas, et les chevaliers du moyen-âge
Youssou – alors peut-être que c’était Fr…
AKH – STOP ! QU’EST-CE QUE J’AI DIT ?!
Youssou – pardon. Ox Pucc, mon super conseiller et interprète du grand Hip Hop. J’ai besoin de ta lumière.
Oxmo -Comme tout le monde.
Youssou -Je veux faire une super belle phase, comme toi.
Oxmo -Ah, tu veux dire emballer la plèbe aux capacités médiocres de par ma verve pour que tous m’acclament ?
Youssou -Ouais, les trucs classes où je comprends pas tout. Mais je fais semblant pour pas avoir l’air con.
Oxmo -C’est ça même ! Vous parlez d’or, ami jeune au visage dévasté par l’horreur.
Youssou -Ma phrase c’est un peu « j’ai tué ma vie d’adulte avant d’enterrer ma vie de garçon » mais en mieux, quoi…
Oxmo -Mmmm… Je vois… Je vois… Laisse moi d’abord envisager cette rime dans sa globalité… Mmmm… Oui c’est bon… Mmmm…. C’est bon !! L’esprit Hiphop est en moi ! l’esprit Hiphop me parle !!
AKH -Ah super ! Demande lui si il a aimé « I luv NY » avec Faf Larage ?
Oxmo -On a pas le temps pour ces conneries !
Youssou -Alors ? Ma phase, ça donnerait quoi ?
Oxmo -Mmm… « j’ai tué ma vie d’adulte avant d’enterrer ma vie de garçon » !!
Youssou -GESTE !!!
Kery -C’est la même phase, espèce de taré…
Oxmo -Oui, mais vu que c’est moi qui l’ai dite, c’est encore mieux. C’est l’effet Puccino, ça.
Youssou -Wow !!!
Oxmo -Tu vois, passé un certain stade, tu peux juste te permettre de dire tout et n’importe quoi.
Youssou -Sérieux ?
Oxmo -Mais oui. Y aura toujours des gros cons, quelque part, qui penseront que tu es un génie. Pourquoi auraient ils tort ?
Youssou -Je sais pas.
Oxmo -Ta gueule. Ils ont raison. Si on me trouve génial, c’est que je le suis ! Regarde moi droit dans les yeux et répète après moi : « Je suis génial. Je suis génial. »
Youssou -Je suis génial ! Je suis génial !!
Oxmo -« Mes pets sentent bon. Mes pets sentent bon ! »
Youssou -Mes pets sentent bon !! Mes pets sentent bon !!!!!!!
Oxmo -Voilà !!
Youssou -Je vais péter dans des fioles et ouvrir une parfumerie !!!
Oxmo -Oui, c’est ça l’idée. Mais ne te donne pas tant de mal : Sors juste un album.
Youssou -Mais ouais !

4 Commentaires

Classé dans sliphop

LE GRAND SONDAGE 2 (avec un vrai sondage dedans)

et tout de suite, la suite. Présentons tout de même brièvement nos 2 protagonistes.

D’un côté, Dry qui est loin d’être un inconnu au bataillon rap Frinçais mais peut-être déjà un peu plus pour le grand public, surtout chez la jeune génération.
Alors commençons par dire qu’il a beaucoup contribué au succès de la Sexion d’Assaut. C’est déjà pas rien d’aller dénicher un des groupes qui restera certainement l’un des plus marquants de son époque. Il y a fort à parier que dans encore plus de dix ans on entendra toujours les refrains populaires de la Sexion lors de fêtes de village familiales et pluvieuses qui sentent bon la bouse de vache et la choucroute, où les vieilles dansent collé serré sous le regard dépité des ânes et des poules au milieu d’un champ servant de cimetière de fortune pour quelques tracteurs désossés, ce que l’on appelle aussi plus communément « place de la mairie. » Un mauvais DJ local du futur aura pris soin de caler « Désolé » entre « Le petit bonhomme en mousse » et « La digue du cul. »
Mais Dry c’est bien plus que ça.
Plus d’une quinzaine d’années de bons et loyaux services dans le rap frinçais où il a notamment officié au sein de son groupe : Intouchable. L’histoire d’Intouchable n’aura peut être pas inspiré le flim du même nom mais elle reste mouvementée puisque plus de la moitié des membres du groupe sont décédés et/ou disparus…
Alors même si c’est pas le sujet, rendons hommage à LAS Montana, MS et Mamad.
Du coup Intouchable ça restera surtout le binôme Dry et Démon One. Pour faire court, ils étaient là depuis le début.  Déjà sur le classique Le Combat continue avec L’amour nous a rayé mais aussi en 99 avec Hold Up, l’un des plus gros succès de l’époque avec leur partenaires en rimes : le 113. A travers le temps ils ont été là sur tous les gros titres de la Mafia K1 Fry de ‘Pour ceux‘ à ‘Guerre‘ en passant par ‘Balance‘, ‘Rusé‘, ‘Tu vois‘, ‘Invasion‘ ou encore ‘Le bitume chante‘ et surtout ‘La cerise sur le ghetto‘ où le duo livrera un de ses classiques qui donnera son nom au 1er album du collectif, seulement épaulé par Rohff pour l’outro (tiens donc) qui disait déjà à l’époque « C’est pas des voyous de studio ! » en parlant de l’Intouchable Clique.
Si tu demandes à quelqu’un ce qui caractérise Intouchable, il te dira souvent que c’était vraiment hardcore. Mais y’a autre chose qu’on dit moins souvent, c’est que même en cherchant bien, y a très peu de rimes ouvertement misogynes dans leur discographie… C’est étonnant quand on y pense. Trouve un autre groupe qui a atteint le statut d’icône du  rap de rue hardcore sans jamais le faire sur le dos des femmes ?
Y en a très peu. C’est un peu un signe de puissance et de grande classe en vrai. Et si on veut parler de Dry en lui même, faut quand même préciser qu’au début il rappait un peu comme tout le monde dans la Mafia K1 Fry mais qu’au fur et à mesure son flow a évolué et s’adapte à absolument tout en variant entre accélérations, roulements et intonations à la fois trainantes et énergiques (ah ouais quand même !?) le tout avec une aisance et un naturel qui le font glisser sur n’importe quel instru. Très peu de gars ont autant progressé dans toute leur carrière et rien que pour ça, Dry restera un des artistes les plus intéressants de ce foutu rap game.

De l’autre côté, Rohff c’est pas mal du tout non plus.
On ne le présente plus, le gars s’est forgé une solide carrière entre ses nombreux classiques pour la rue et ses innombrables tubes pour le grand public.
Parce que oui, perso, je fais la différence entre ses tubes et ses classiques. C’est pas pareil. Je jette pas la pierre à Rohff, hein. Il a fait ce qu’il fallait pour se faire connaître et lui ouvrir les portes des radios à une époque où y’avait pas vraiment de rap aussi rentre-dedans en rotation sur les grandes ondes.
Mais des singles soûlants comme « 5.9.1. » ou « Qui est l’exemple » ce sont des tubes. Des tubes ! pas des classiques ! Parce qu’il en a des classiques. Seulement faut pas tout mélanger.
Et à l’époque, le 2e album de Rohff enfonce les portes des grosses radios, oui. Il vend énormément de singles, oui. Mais il n’a pas convaincu tout le monde pour autant. Pour les fans de la 1ère heure, ça passait difficilement, avec un arrière goût curieux. Mais R.O.H.2 F sait aussi faire ravaler leur venin à ses détracteurs à grand coup de freestyles racailleux.
Et c’est l’album de la Mafia K1 Fry La cerise sur le ghetto, où Housni de son prénom frôlera plus d’une fois l’état de grâce sur quasiment tous ses couplets, qui l’assiéra sur les plus hautes marches du podium. Là où il est toujours après tant d’années malgré tout.
On va pas retracer en détail les exploits du rappeur de Vitry au micro ou non. C’est pas que ce soit pas drôle, mais entre les embrouilles avec son ex-futur-ex-crew, les disques d’or, les menaces par vidéo et pelle interposées, son incarcération, ses aventures aux sports d’hiver, sa maladie génétique extrêmement rare qui l’empêche de prononcer le nom « Booba », ses déboires privés ou même ses aller-retour chez le dentiste… Y en a trop… Beaucoup trop…
Tout devient un événement avec Rohff, qu’il aille en vacances avec Benzema ou qu’il soit en photo en short à Miami, tout le monde lui demande toujours des comptes, on sait pas trop pourquoi… laissez cet homme se reposer aussi un peu de temps en temps.
Au final, Rohff est sûrement bien plus aimé et apprécié qu’il semble le croire. Parce que ces dernières années ne lui auront définitivement pas fait que des cadeaux. Ni à sa carrière d’ailleurs, mais il revient toujours. Malgré les flops répétitifs de single avorté comme « Salamoualikoum« , « Animal » ou encore « Rends les fous » il est toujours l’un des rappeurs les plus attendus.
Malgré les ventes en dessous de ses résultats habituels pour son dernier album et la suite de ses projets qui tarde à venir.
Malgré le nombre de contradictions évidentes qui émaillent ses morceaux et ses apparitions publiques révélant un très mauvais caractère parfois proche de la mauvaise foi.
Oui, malgré tout ça, on l’aime bien Rohff.
Et on est parfois un peu triste de voir que son succès, mérité, ne le rend pas heureux. Parce que Rohff de bonne humeur, c’est un type marrant et tout.

Et pour finir là dessus, on voit bien que les 2 laisseront une trace de leur passage dans la musique, d’une manière ou d’une autre. Ainsi que le fait que la Mafia K1 Fry est indissociable de leur histoire.
Et s’il te faut une preuve je dirai juste que pour Rohff « La cerise sur le ghetto » était une confirmation et pour Dry une révélation.
Sans cet album, tout aurait pu être différent pour eux.
La Mafia K1 Fry, ce collectif qui a su résister à l’érosion et à de nombreux drames.
Une pièce maitresse du rap dans le 94, mais aussi de toute la frince.

Mais après, je sais pas trop si c’est vraiment Rohff qui donnait sa force à la Mafia, si c’est la Mafia qui donnait la force à Rohff, si en scred Renaud a écrit le meilleur texte du Padre du rap game, si c’est un peu des 2 ou si la réponse est Obiwan Kenobi.

A venir : qu’est devenu AKH sans sa moustache ?

3 Commentaires

Classé dans sliphop

LE GRAND SONDAGE

Lors d’une récente interview, Dry (cofondateur du label Wati B sur lequel est, entre autres, signée la Sexion d’Assaut ; membre du groupe Intouchable qu’il n’est plus besoin de présenter et donc également de la Mafia K1 Fry, légendaire collectif de rap Frinçais, s’il en est) se livre à l’exercice toujours amusant des questions réponses avec les internautes.
C’est toujours drôle ces conneries de questions du web parce que, disons le franchement, ils posent souvent des questions de merde. Ou alors ce sont les journaleux qui sélectionnent les pires questions mais là, on n’ose pas y croire…
Alors, à part les questions inintéressantes mais aussi les questions pas directement destinées à l’artiste lui même mais plutôt son entourage ou à un mec qu’il connaît vaguement, il y a aussi les questions qui foutent la merde.

C’est pratique, d’ailleurs. Imagine, t’es journaliste et tu dois demander à un gars « Pourquoi ton single pue la défaite et le guano ? » mais tu ne sais pas comment lui dire pour ne pas heurter ses sentiments (les rappeurs frinçais ont leur petite sensibilité, quand même).
C’est là que les questions des gogo… des internautes rentrent en jeu.

Et Dry c’est un peu monsieur super cool, tu vas pas le niquer comme ça. Parfois, tu te dis qu’y a juste pas moyen de faire perdre son calme à ce gars tellement il a l’air détaché de tout. On dirait plus un reggaeman qu’un rappeur en interview. Et pas le rasta à la con avec un gros bonnet vert, jaune, rouge qui fume des joints entre 2 interjections folkloriques qui ne masquent pas un faux accent Jamaïcain tout balourd.
Moi je te parle du mec zen avec un vrai recul, sur lui, sur ses potes et sur un peu tout.

Et t’as vu, ça se vérifie même quand on lui pose la question « Tu penses quoi du fait que Démon One a annoncé son retrait de la Mafia ? »
Là, Dry semblait ne pas être au courant mais il ne panique pas plus que ça. On notera la formulation « demon one a dit qu’il quittait l’aventure ». Quitter l’aventure. La phrase de merde que le présentateur dit quand un candidat de télé-réalité est éjecté suite au vote d’un public de mongoliens.
En même temps, Dry a pas dû lire les tweets de Démon qui disaient en gros « Je ne serai pas dans le prochain album de la Mafia K’1Fry, c’est comme ça, pis c’est tout. Hin Hin Hin » Et si tu le sais pas, tu peux pas le deviner, vu que la carrière solo de Démon existe plus, c’était un peu notre dernier espoir de le voir faire de bonnes choses. C’est vraiment dommage.
Mais l’amiral DR doit pas lire les tweets très souvent. Pas plus que les statuts facebook, sinon il aurait anticipé la question suivante d’un de ces filous d’internautes.
Une question qui porte sur le statut fb d’un de ses anciens petits camarades qui s’était lâché sur les réseaux sociaux, sûrement victime d’une grosse déprime passagère :
« Que penses tu de la phase de Rohff : Qu’est devenue la Mafia K1 Fry sans R.O.H.2 F. ?  »

Et là, magie, Dry va s’emporter…
Ce qui est encore plus fort c’est que même s’il s’emporte, il s’énerve pas. C’est super chelou. Déjà, quand il découvre la phrase, une ombre passe sur son visage. L’ombre de la consternation et de la pitié. Parce qu’il doit maintenant avoir l’habitude des piques de merde qu’envoie Rohff, mais ça reste toujours gênant de se lever le matin et de constater qu’un petit coquinou a encore chié sur ton paillasson.

Dry, Landry de son prénom, va alors riposter.
Il semble rentrer dans une espèce de transe mystique comme on en voit souvent dans masterchef : « Mà si ! Mà qu’est-ce que la Mafia K1 Fry ?! Mà qué no !! La Mafia alle est plouss qué ça !! Multo Plouss !! Mà si !! »
On saura pas exactement ce que ça veut dire mais on comprend que son collectif lui est très cher à son petit cœur et qu’on peut pas déconner comme ça avec les vraies choses de la vie.

Ensuite il a une belle phrase de rappeur-en-interview qui dit en substance : « Dans la Mafia K1 Fry, y avait des rappeurs, mais pas seulement. Y avait des mecs qui faisaient des trucs plus louches. Et on sait tous qui faisait quoi à l’époque… »
Ce qu’on pourrait traduire grossièrement par : « Respecte ton couloir ! »

Mais là où DRY sous entend très clairement que, pour lui, Rohff a perdu son triple A c’est quand il dit : « On pourrait faire un sondage et savoir ce que les gens pensent. Qu’est devenu R.O.H.2 F sans nous ? »

Bah oui on pourrait faire un sondage !
Et même que nous, au Blavog, on va le faire.
Parce qu’on est des cons, c’est comme ça, pis c’est tout. La preuve.

2 Commentaires

Classé dans hors-sujet, sliphop

Noir du slip 1

Youssoupha est le Jay-Z frinçais.
C’est pas nous qui le disons, c’est des gens sérieux et très bien comme il faut.
Mais à part le fait d’avoir une tête amusante comme son homologue outre-atlantique, quel est le secret du succès de Prims Parolier le Lyriciste Bantou ?

Et bien c’est évidemment d’avoir de bonnes références qui font plaisir aux gentils journalistes du rap.
Encore un qui doit invoquer l’esprit hip hop seul en slip dans sa chambre le soir.


Youssou -Ah ! Kery James, mon meilleur ami de toujours, content que tu aies pu venir.
Kery -Quoi ? Qu’est-ce que je fais ici ? Qui êtes vous ? Un E.T. ?
Youssou -Mais non, c’est moi.
Kery -Vous êtes un E.T. et vous m’avez enlevé car je suis le meilleur représentant de la race humaine. Évidemment. je suis Kery James, la lumière parmi les peuples et les ruisseaux.
Youssou -Non, mais c’est moi, Youssoupha, je t’ai invité sur mon album.
Kery -Invité ? Alors pourquoi je suis attaché à une chaise ?
Youssou -On va faire du vrai hip hop ensemble.

Kery -Bon, écoute petit, je pose sur ton album, c’est d’accord, mais détache moi maintenant !
Youssou -Mais non, c’est mieux, comme ça je suis sûr que tu poseras assis puisque t’es saucissonné à la chaise.
Kery -Quoi ?!
Youssou -Mais oui ! Comme les X-Men sur Retour aux pyramides !! Ils ont posés assis !! ASSIS !!! GENIAL !!!
Kery -Euh… Ouais… Et pourquoi on doit le refaire ?
Youssou -Parce que c’est du vrai real hip hop esprit man !
Kery –M’appelle pas man, man !! Je suis pas rasta man !!!
Youssou -On va gester !
Kery -Quoi ?
Youssou -C’est le verbe gester !
Kery -Il veut dire quoi ?
Youssou -Je ne sais pas…
Kery -Alors pourquoi tu le dis ?
Youssou -Parce que dès que je sais plus quoi dire je parle de geste et de gester.
Kery -…
Youssou -Je fais pareil dans mes rimes.
Kery -… évidemment …

Youssou -Alors tu vas poser ? Pour l’esprit hip hop ! Pour Ideal J ! Pour DJ Mehdi !
Kery -DJ Mehdi ? Mais qu’est-ce qu’il vient foutre là ? Laisse le tranquille.
Youssou -C’était vraiment trop un musicien brillant. Il a apporté beaucoup à la musique et au grand esprit hip hop. Sa mort nous a tous beaucoup affecté.
Kery -Ouais, moi c’est surtout parce que c’était un très bon ami…
Youssou -C’était notre ami ! Oui ! Il était l’ami de tout les vrais adeptes de real hip hop. Et on se retrouvera tous là haut ! Au paradis du hip hop !!
Kery -Quoi ?!
Youssou -Et on fera une grande ronde en smurfant sous un arc en ciel peint à la bombe !
Kery -Seigneur…
Youssou -Et un Dj scratchera le soleil et la lune et on fera des freestyles avec BIG et 2Pac et…
Inconnu -NON !! NON !!! NON!!! ET NONG !!

Kery -Mais ?! Toi aussi t’es là ?
AKH -Et oui, ji mi suis fait aleupaguer à la sortie de la gare d’Ausseutèreuliteuzeu. Et toi gazier ?
Kery -m’appelle pas gazier, gazier !! je suis pas rasta gazier !!!
Youssou -Pourquoi il faut pas freestyler avec Biggie et Pac au paradis du grand esprit hip hop ? j’ai fait quelque chose de mal ?
AKH -Nang petit, aveque Bi Aïeu Deuji c’y bong, tu peux. Mais ton toupaque là, c’est le mal.
Youssou -Ah ?
AKH -Mais oui ! Il fait la ouesteuh costeuh là. Aveque les cagoles peu vêtues dans les clipeuh vidéo. Il joue li rôle de l’esclave.
Youssou -J’avais pas vu ça comme ça moi…
AKH -Crois moi mon petit. C’y moi qui ai ramené le vrai esseuprit hip hop de Nouille York alors qu’il n’était qu’un embryon de 11 mois. Sur mes épaules ! À la nage ! Jusqu’à Marseille ! Depuis nouille York !
Youssou -Wahou !
AKH -L’esseuprit hip hop qui s’est retrouvé à Lossannegelesse est un faux, peuchère !


Youssou -WAHOU !! Ça geste !! Comment je peux faire pour avoir l’esprit hip hop moi aussi ?
AKH -C’y simple. Déjà, tu as une coupeuh de cheveux de merde. Comme moi à l’époque !
Youssou -Yeah ! Comment ça geste ! Ça geste à fond là !
AKH -Et j’avais une mousseutacheu aussi.
Youssou -Bah vous avez une toujours une moustache.
AKH -Ah non.
Kery -Bah si, un peu quand même…
AKH -Non, je vous assure que non, je me raseuh.
Kery -J’ai bien peur que tu portes ta moustache toute ta vie…

Youssou -Donc Kery James, tu poses. En l’honneur de notre ami disparu.
Kery -Non mais moi c’était mon ami pour de vrai.
Youssou -Moi aussi ! regarde, c’est une photo de moi à l’enterrement de DJ Mehdi. Tu vois que c’était mon pote inséparable.
Kery -Je ne sais pas ce qui m’effraie le plus. Que tu t’incrustes à des enterrements ou le fait que tu te prennes en photo à ces enterrements… En plus t’es caché dans un arbre…
Youssou -Ça c’est parce que rester debout aux enterrements, c’est devenu trop commercial. Tout le monde le fait.
AKH -Là, il a raison. Je me souviens de l’enterrement de Freeman et…
Kery -Mais il est pas mort Freeman
AKH -POUR MOI IL L’EST !! TU M’ENTENDS ?!! NE REDIS JAMAIS QUE FREEMAN EST ENCORE VIVANT DEVANT MOI SINON JE TE VIOLE DANS LA BOUCHE, JE TE VIOLE DANS TA PUTAING DE BOUCHEUH !!!
Kery -Bon ok, d’accord, t’énerves pas, ça va…
Youssou -Tu veux bien poser ?! GESTE ! Je t’apporte le micro !
Kery -Non mais je disais ça à Akhenaton, moi… Oh puis merde…

Youssou -Faudrait que ton flow soit…
Kery -Houla ! Je t’arrête tout de suite !! j’ai dit que je posais, pas que je rappais.
Youssou -Quoi ?
Kery -Ou alors tu me payes très cher.
Youssou -C’est esprit hip hop ça ?
Kery -Eh oh ! Evidemment ! Ouh ouh ! C’est moi ! Kery James. Je suis le hip hop, ok ?!
Youssou -Bah non, mais je croyais que la passion de la musique, tout ça…
Kery -Oui, mais nous ne sommes pas voués à l’échec. On peut s’en sortir. On peut monter nos propres affaires. C’est écrit sur mon t-shirt. Tu es d’accord ?
Youssou -Oui !
Kery -Et moi, mon affaire, c’est la musique. OK ?
Youssou -Oui !!
Kery -Alors si je veux m’en sortir je dois me faire payer pour ma musique et pas être voué à l’échec. Donc je me fais payer sauf que moi c’est hip hop, c’est comme ça.

Youssou – oui… OUI !!! l’esprit hiphop est en moi ! Voilà ton argent Kery !
Kery -Sacré pigeon…

Youssou -Mais ! Tu rappes pas là.
Kery -Bah non.
Youssou -Mais pourquoi ?
Kery -À ton avis ? Si tu dis que je suis sur ton album, qu’est-ce que ton public de débi… qu’est-ce que ton public va penser ?
Youssou -Bah… Que tu rappes.
Kery -Voilà ! Et tu crois qu’ils ont envie d’entendre ça ?
Youssou -Bah oui.
Kery -Mais moi je ne suis pas là pour leur dire ce qu’ils veulent entendre ! Et toc ! Esprit hip hop mon con !
Youssou -Quel geste !!
AKH -Ty es sûr là ?
Kery -Si ça passe, on dira que c’est parce qu’officiellement j’ai encore arrêté le rap. Et toc !
Youssou -Mais tu dis ça depuis des années et tu sors encore des albums.
Kery -Bah disons que j’ai arrêté de rapper avec vous.
Nouvel inconnu -C’est bien ! Mais pas encore assez !!


AKH -Mais ? Ty es là aussi toi ?
Oxmo -Et oui ! C’est moi c’est moi c’est moi. Applaudissez dissez moi.
Kery -Mais pourquoi t’es pas attaché, toi ?
Oxmo -Parce que moi je suis consentant, mon petit bonhomme.
Kery -M’appelle pas mon petit bonhomme, mon petit bonhomme ! Je suis pas rasta petit bonhomme !!
AKH -Mais poureuquoi ty es consentant ?
Oxmo -Je suis le conseiller et grand prêtre de l’esprit hip hop et je guide ce petit au faciès immonde.
Youssou -GESTE !!
Oxmo -Et tu vois, machin…
Youssou -Youssoupha.
Oxmo -Me soule pas.
Youssou -Non, Youssoupha.
Oxmo -Ne m’interromps plus Machin. Ça fâche le grand esprit hip hop quand tu fais ça. Tu devrais plutôt écouter Kery James.
Kery -Et si vous m’écoutez, vous avez intérêt à m’avoir acheté et pas téléchargé illégalement.
Oxmo -Quand il dit qu’il a arrêté de rapper avec vous, c’est génial ! C’est vers ça que tu dois aller.
Youssou -Arrêter les feats ?
Oxmo -Oui. Tu arrêtes de rapper avec les autres. C’est le premier pas. Ensuite tu arrêtes de rapper tout court.
Youssou -Euh… Vous êtes sûr là ?
Oxmo -Évidemment. Moi je ne rappe plus depuis des années et pourtant, les adorateurs du real vrai esprit hip hop me sucent toujours quand je sors une rime.
Youssou -C’est vrai. Gestitude !
Oxmo -Et c’est ça l’évolution ultime du real esprit hip hop. A terme, le hip hop n’aura plus besoin du rap du tout !

17 Commentaires

Classé dans sliphop