Archives de Tag: gros

capitale du green (4)

on retrouve donc le studio banlieue sale music là où on l’avait laissé, mais 2 énergumènes font leur apparition sans prévenir.

Juicy P – va falloir que t’arrêtes de pomper notre juice
Jack Many – c’est ça les by.
La Fouine – mais vous êtes qui exactement ?
Juicy P – on est les LMC click !
Jack Many – c’est ça les by.
Canardo – LMC ?
Juicy P – demande à ta ratte, elle-même sait !
La Fouine – non mais moi c’est La Fouine, et lui c’est Canardo, la ratte c’est à côté.
Jack Many – LMC aka Les Mecs Cramés ! LMC aka Les Mecs Cruels !
Gued’1 – Les Mecs Cruels click ? c’est cool comme nom, ça
Juicy P – et on représente tout c’qu’on représente mon pote !
La Fouine – mais vous voulez quoi concrètement ?
Juicy P – faut que tu comprennes une chose. quand tu nous vois, je sais que tu peux dead. mais moi j’peux pas dead si tu copies nos dièses.
Jack Many – c’est ça les by.
La Fouine – ah mais donc vous aussi vous faites du dirty ?
Juicy P – dirty… aaaaa !? (il part vomir)
La Fouine – les trucs de T.I, Young Jeezy, Lil Wayne, tout ça. les instrus ralenties, les… ça va ?
Jack Many – faut éviter ce mot en sa présence
Juicy P – (il vomit très rapidement, c’est pratique) on fait pas du dirty de merde ! c’est des by de floco ça ! nous on est down south parce qu’à la base on est deep dans la west enfoiré !
La Fouine – bon je comprends rien de dingue. Kennedy, tu traînais pas mal dans le 91 à l’ancienne, tu captes quelque chose ?
Kennedy – bien sûr, j’ai tous les argots, gros. il dit qu’il fait du son typé sudiste des Etats-Unis, mais pas ton style, des trucs plus anciens
Jack Many – des by de vrais geez, mogo.
Kennedy – des sons plus authentiques.
Juicy P – des by de Memphis et Sacramento ! Des by de Project Pat, de 36 mafia ! des sons pour se mettre stand dans la street tu vois c’que j’veux dire mogo.
Kennedy – là par contre j’ai rien compris
La Fouine – ah ba bravo
Kennedy – non mais moi j’étais plus vers Les Ulis, j’ai pas pris la spécialisation Grigny centre.

La Fouine – écoutez les gars. moi aussi j’ai débuté comme un westeux, comme vous, j’étais dans le G-funk et tout.
Juicy P – G-funk ? (il crache par terre)
La Fouine – quoi, j’ai encore dit un truc qui fallait pas ?
Jack Many – non, là ça veut dire qu’il est content.
La Fouine – et on a même des instrus qui finissent par se ressembler, écoutez celle-là
Juicy P – mmh… pas mal. c’est presque burchett comme instru.
Jack Many – avec des bons mogo dessus ce serait opé.
Canardo – ba si vous voulez vous pouvez poser dessus, je vous la passe.
Juicy P – ça c’est sympa.
Canardo – « ça c’est sympa »… c’est tout ?
Juicy P – ba oui c’est tout. On a pas de mot spécial pour les trucs gentils.
Canardo – non mais je veux dire vous oubliez de me payer.
Jack Many – te payer ? Mais pourquoi faire ?
Juicy P – c’est un by mystique que tu nous racontes là.
Canardo – ba je vous ai passé un beat.
Juicy P – c’est exact.
Jack Many – et on t’en remercie.
Canardo – donc il faut me payer.
Juicy P – c’est là que je ne comprends pas.
Canardo – me payer POUR l’instru.
Jack Many – …
Juicy P – …
Kennedy – il dit que vous devez lui donner de la money en échange du by, sinon il sera iomb de vous.
Jack Many – t’aurais pas dû dire ça
Juicy P – QUOI ? Tu nous prends pour des floco ?!
Canardo – non mais ça va pas recommencer…
Juicy P – jamais de ma vie je paierai pour une instru ! Allez tous vous faire foutre mon pote !
Jack Many – c’est ça les geez.
Juicy P – J’ai des potes et même des petits de chez moi ils font des instrus qui bousillent toutes tes merdes ! Des vrais burchetteurs !
Canardo – et tu les payes pas ?
Juicy P – mais t’es complètement fou ?! C’est des petits de chez moi !
Canardo – …

De l’autre côté du studio, le téléphone sonne.

Bellanger – Allo, Fessebeal ?
La Fouine – Non c’est La Fouine.
Bellanger – Ah, La Gouine ! Tu tombes bien. On a un gros problème avec le remix du son Krav Maga. Y’a plus la phrase où tu dis qu’un grand-père nique sa fille. du coup je passerai pas le morceau.
La Fouine – mais bordel ! Quand je dis « on va faire comme ton père, on va t’niquer ta mère » et qu’à la fin je change par « ou comme ton grand-père » ça veut juste dire « on va t’niquer ta grand-mère ». Comme Booba qui parlait de chatte de grand-mère dans plusieurs sons. Pourquoi personne comprend ça ?!
Canardo – et puis faut laisser de la place pour les autres sur le remix, Mlc, Gued’1, Green…
Bellanger – Green ? Ça a un rapport avec le blavog ? *
La Fouine – bon, ça commence à vraiment devenir n’importe quoi là

et c’est là que fouiny a l’idée de faire d’une pierre deux coups.

La Fouine – je vais vous passer les futurs grands de demain, LMC click
Bellanger – Elle aime ses clits ?
Jack Many – c’est nous mogo
Bellanger – vous faites dans le porno lesbien ?
Juicy P – quoi ?
Jacky Many – on est dans la musique mogo.
Juicy P – mais c’est vrai que quand ça pique, j’appelle Annabelle, chambre d’hôtel, on taffe ça façon marteau-piqueur.
Jack Many – tu connais les by.
Bellanger – Nathalie Baye ? elle est dans votre porno ?
Jack Many – on est des burchetteurs.
Juicy P – moi j’aspire aux lèvres d’Anne-Sophie Lapix. burchett !
Bellanger – pur chèque ? Comment ça un pur chèque ? Je suis prêt à faire de vous des princesses et vous parlez d’argent ?!
Jack Many – y’a pas de princesse à Grigny centre sale bâtard !
Bellanger – Grigny ? ba fallait le dire tout de suite. jamais de la vie je ferai quoique ce soit avec vous, c’est pas des enculeurs de poules qui vont commencer à pourrir ma radio.
Jack Many – hein ?!
La Fouine – je veux engrainer personne mais en plus, il a insinué que vous faisiez du crunk.
les LMC – QUOI ?!

Les LMC, investis d’une nouvelle mission, se rendirent donc chez Pierre Bellanger pour pop ce négro comme il se doit. Le floco se vit contraint de leur offrir une compensation pour les outrages subits, même s’il ne comprit pas tout Il proposa d’abord des passages radios en haute rotation, mais les LMC ne mangent pas de ce pain là. Ils repartirent donc avec 4 putes en dédommagement. Burchett.

mais les emmerdes ne s’arrêtent pas là.

Gued’1 – je vous ai ramené Moms, comme vous l’avez demandé
La Fouine – personne l’a demandé.
Moms – salut, c’est Moms, alias Mon Oseille Monsieur S’il vous plaît. Mademoiselle ou Madame Suivent après.
Gued’1 – il est vraiment super fort, c’est le plus technique que j’ai vu depuis longtemps
La Fouine – je le connais pas
Moms – bien sûr que si, t’es apparu dans mon clip même. Mec, On a Même un Son filmé à deux.
La Fouine – c’est faux. il s’appelait comment ton clip ?
Moms – où est mon fric
La Fouine – ah ba oh ! T’es même pas dans l’équipe que tu veux déjà gratter ?!
Moms – Non mais c’était le titre
La Fouine – ah ouais ? et ben c’est ce que je dis, ici pas le temps pour les questions existentielles, ciel, ciel. Où vais-je, qui suis-je, y’a t-il une vie après la mort, où est mon fric… ça philosophe trop à mon goût.
Moms – Médiocrité et Orgueil Malmènent mes Sons parfois aussi. je sais être bête et méchant.
La Fouine – ah ouais ? Et « Larme Versée » ? et « Tout a un prix » ? ça aurait été mieux si t’étais plus egotrip. en plus vu ton flow c’est du gâchis.
Kennedy – oui, tu es trop technique pour être mélancolique, infâme marlou.
Moms – …
La Fouine – …
Canardo – …
Gued’1– « infâme marlou » ?
Kennedy – pardon je mélange les argots là, en essayant de retrouver le langage du 94 j’ai trop avancé du coup je parle l’argot de Paris du siècle dernier.
La Fouine – Il s’en est fallu de peu pour que ce soit fascinant. En attendant toi tu dégages.
Moms – Mais Où Mon Style va se déverser ? ça rame sur Allmade, vous savez. les Mauvaises Ondes Me Suivent…
La Fouine – Parce qu’en plus t’es sur le même label que Black Kent ? Ba tu vas faire comme lui, tu vas pas poser.
Moms – les Médisants Ordonnent avant de Mourir Seuls. très bien j’y vais. Mes Hommages à Mes Soss.
Canardo – ça fait pas M.O.M.S. là, hommage ça commence par un h…
Moms – ouais bah ça peut pas marcher à tous les coups non plus, tas de cons. Mais Oubliez pas Mon Secret : Moi On Me Suce.
La Fouine – là il nous a bien feintés
Gued’1 – je vous avais prévenus

* comme vous l’aurez constaté, on accède à un nouveau degré dans l’humour, là.

tout d’abord on en place une dernière pour Sylar : son meilleur rôle
LMC click & Castor Troy – boss
Jack Many – Dans le quartier
Mom’s – sortir de ce trou
Mom’s – déchiffrer des lettres
Moms & Mic Impetto – Evite de me harceler (everyday i’m hustlin cover)
LMC click – Juicy P & Jack Many
Mom’s & Artik – freestyle derrière le mic
LMC click – carnaval des djnouns (en fait c’est un solo de Maestro, incarcéré depuis pas mal de temps mais membre à part entière du groupe, la preuve il leur envoie des sons depuis la prison. on ne sait pas comment il fait mais il le fait. et en plus il est loin d’être dégueulasse au micro, ça se respecte)

5 Commentaires

Classé dans capitale du green

Le Sylar du rap Français passe la seconde

 

Kennedy poursuit sa quête, assoiffé de flow qu’il est. Il les lui faut tous. On sait pas bien pourquoi mais il les lui faut.

« -J’ai tous les flow EN MÊME TEMPS ! gros ! Oui c’est possible, gros ! YES WE CAN ! »

Il a déjà essayé de subtiliser celui de Booba lors de leurs sessions communes en studio mais le météore a su le remettre en place :

Booba -Prends ton feat et casse toi bolos !

Ken -Euh… OK… Et toi Mala ? Tu en as fait quoi de ton ancien flow ?

Mala -Je suis pas ta copine moi ! Alors casse toi ou y aura du catch à l’arrière !

Ken -Que je me cache à l’arrière ? Mais à l’arrière de quoi, je ne saisis pas…

 

 

Il interpréta ces paroles à sa sauce et alla se cacher à l’arrière de la voiture de LIM de la Movez Lang. Et quand LIM était au volant à pleine vitesse, Kennedy sort de la couche de cul de joints qui tapissait la banquette.

LIM -Mais ? Qu’est ce tu fous là ? Ouais ?

Ken -J’étais caché là pendant que tu conduisais EN MÊME TEMPS ! Truc de ouf ! Et maintenant tu vas me lâcher ton flow.

LIM -J’aime bien qu’on me pompe en conduisant d’habitude mais là tu vas aller te faire enculer tout de suite mon petit bonhomme. Je préfère les putes ! Ouais !

Ken -T’as pas le choix EN MÊME TEMPS parce que je cache tes mains pendant que tu conduis EN MÊME TEMPS !

LIM -Je crois que ça mérite un nique ta mère… Nique ta mèèèèèèèèèèèère !

Ken -Nique sa mère ! Nique sa mère ! EN MÊME TEMPS gros !

LIM -T’auras pas mon flow comme ça, petite bite !

Ken -Oh si je peux ! YES WE CAN !

LIM -Je préfère foncer droit devant moi et tant pis si je me prends un arbre !

Ken -Quoi ? Truc de ouf ! Mais si tu te prends un arbre, je me prends un arbre EN MÊME TEMPS ! Nique sa mère gros ! Je descends là.

Kennedy descend alors de la Fiat Punto. Et plus personne ne maintient ses mains sur les yeux de LIM. Cela dit LIM il est déter (et fonsdé) ! C’est pas un PD. Ce qu’il dit il le fait. Et il fonce alors à toute blinde en ligne droit jusqu’à l’accident et se réveillera d’un coma quelques temps plus tard sans aucun souvenir de cet épisode.

 

 

Cette fois ci Kennedy s’en sort bien.

Il entreprends alors de s’en prendre à des rappeurs plus posés, plus assagis. Par exemple : Busta Flex.

Busta Flex est en train d’enregistrer son dernier LP/EP (moyen P ?) : « Sexe, violence, rap & flooze volume 2 »

Busta -J’ai la voix, j’ai l’accroche. J’ai ma croix sur mon torse. Tu t’éloignes, je m’approche. Car mon flow et un océan dans lequel tu n’as pas pied…

Ken -Justement en parlant de ça…

Busta -Eh mais t’es qui toi ? Qu’est-ce que tu fous là ?

Ken -JE SUIS KEN ! et je suis le 94 EN MÊME TEMPS gros !

Busta -T’es au courant que je suis un pleine séance d’enregistrement là ?

Ken -Truc de ouf ! J’ai pas pu m’empêcher d’écouter pendant que je me cachais EN MÊME TEMPS ! Et t’as trop de flow !

Busta -Merci mec. Tu connais la vibe !?

Ken -Non, non. Je veux dire que t’en as vraiment trop ! L’auditeur n’a VRAIMENT pas pied. Il se noie, il ne va plus suivre ton délire.

Busta -Tu crois ?

Ken -Bien sûr. Quand j’étais petit et que j’écoutais ton premier album j’étais en galère. Sur « Pourquoi ? » et « Le zedou » par exemple c’est plus du tout le même flow. Truc de ouf !

Busta -Merci.

Ken -Moi je te reconnaissais pas. Je croyais que c’était un autre mec en feat. J’ai mis longtemps à comprendre que c’était toi. Truc de ouf gros !

Busta -Tu devais être un peu en retard pour ton âge, c’est tout, c’est pas grave.

Ken -T’es fou gros ! Les profs disaient que j’avais une intelligence au dessus de la moyenne. Que je foutais rien mais que mes notes étaient au dessus de la moyenne. Gros !

Busta -Non mais les profs ils disent ça à presque tout le monde pour les forcer à travailler un peu plus. T’as jamais remarqué ?

Ken -On s’en fout EN MÊME TEMPS ! Moi je te le dis l’auditeur va pas te suivre. Il faut pas varier les flows. Regarde moi, j’ai toujours le même flow et tout le monde me reconnaît comme ça. Et partout en France on me dit que j’ai un gros buzz dans la street.

Busta -C’est vrai que j’aurais bien besoin de buzz…

Ken -Alors réenregistre tous tes nouveaux morceaux mais essaye de ne pas avoir trop de flow cette fois ci.

Busta -Je sais pas si je pourrais. Je sais que tu peux pas comprendre mais moi j’ai l’habitude de rapper de façon original et vivante. Ça me parait impossible…

Ken -YES WE CAN gros ! Il suffit que tu me donnes tes flows, comme ça tu seras pas tenté.

Busta -OK ! Tu connais la vibe mieux quoi moi apparemment.

 

 

Et c’est ainsi que Kennedy poursuivit sa quête : rendre le rap Français suffisamment basique pour qu’il puisse le comprendre…

 

LIM sort du coma, on lui souhaite un bon rétablissement et c’est sincère : http://www.dailymotion.com/video/x98p1b_lim-est-sortie-du-coma-video_music

Busta Flex sort des projets moyens, on lui souhaite un bon rétablissement et c’est sincère : http://www.myspace.com/bustaflexofficial

4 Commentaires

Classé dans Le Sylar du rap Français, sliphop

Le conflit israëlo-palestinien vu par les artistes (2)

 

Salut bande de nazes,

comme à l’avènement, on va commencer en douceur par une blague d’un mauvais goût achevé impliquant des rappeurs u.s (mais vivants cette fois).

 

alors on est à L.A. au QG du DPG (ça en fait des initiales ça hein enfoiré).

 

Kurupt est là tranquille, il get high et il don’t know why. mais l’important c’est qu’il get high. il est en grande conversation avec Too Short qui lui raconte comment il a maqué sa 1ère infirmière pour en faire sa 10e bitch, quand il avait 1 an. Freaky tale.

Quand Daz déboule, l’air bien tristounet pour un gros moustachu.

 

Kurupt – salut, quoi d’neuf ?

Daz      – ouais…

Kurupt – ça a pas l’air d’aller.

Too Short – Pimpin ?

Daz     – j’ai foiré le plan cul de ma vie

Kurupt – bah tu sais c’qu’on dit, une de perdue… heu… t’as d’la weed sinon ?

Daz     – en fait tout a commencé quand j’ai été invité dans un show télé tu vois

Kurupt – fait chier, le v’là parti…

Daz     – donc je sors du plateau, l’interview est finie tu vois. et là je tombe sur Nathalie Portman !

Kurupt – mouais.

Daz     – bon ok c’est pas une bomb ass biatch mais quand même. les actrices classes j’avais jamais tâté tu vois. alors j’enchaîne direct, tchatch, swagg, etc.

Too Short – Pimpin ?

Daz         – nan pas encore, c’est pas une bitch de bas étage non plus.

Too Short   donc c’est une boss bitch ? respect.

Daz       – et donc on a plein de points communs, elle accroche vachement sur moi tu vois

Kurupt  – je dois être vraiment défoncé pour entendre ce que j’entends

Daz       – c’est vrai ! par exemple physiquement tu vois elle…

Kurupt   – …a de la moustache ?

Too Short – ne te moque pas d’un player. je sais qu’elle s’est rasée le crâne pour un film, ça doit être ça qu’il veut dire

Daz          – mais non bordel. par exemple elle est gauchère. ça nous a direct rapprochés.

Too Short – jamais entendu parler de ça dans le guide du pimp

Kurupt    – non seulement c’est une idée de merde, mais en plus t’es même pas gaucher.

Daz        – ouais mais je suis crip ! only on the left side ! en plus elle préférait le bleu au rouge, c’est un signe ça. bon après elle a pas compris le délire des bandanas, je crois qu’elle parlait de tortues ninja, mais après je l’ai ramenée à mon hôtel.

Too Short – Biatch !

Kurupt     – je dois être vraiment défoncé, j’ai cru entendre “tortue ninja”

Daz         – j’ai eu de la chance, elle était déjà bien fonssdé. à un moment j’ai eu peur d’ailleurs

Kurupt    – ah ouais, qu’elle fasse une OD.

Daz          non, qu’elle me force à danser le C-walk ! c’est toujours un grand moment de solitude pour moi, ça me rappelle les cours de gym où je savais pas faire les saltos. elle a commencé à faire la soulja dance, mais heureusement elle s’est pété la gueule en quelques secondes. et je l’ai ramenée jusqu’à ma suite.

Too Short  – jusque là c’est un quasi sans faute. true player !

Daz         – oui mais c’est là que j’ai tout fait foirer.

Kurupt    – mais comment ? ça relève de l’exploit là quand même.

Daz         ben vous savez que quand je parle dans le feu de l’action je pense pas trop avant à.. euh…

Kurupt   – réfléchir ?

Daz       – ouais, voilà. donc je la porte (d’ailleurs heureusement que c’est un ptit gabarit pasque je l’aurais faite porter par le groom service sinon) et là on arrive devant la porte de ma chambre. et là le temps que j’ouvre ma gueule tout est fini. tout ça pasque j’avais zappé qu’elle était juive.

Too Short – qu’est-ce que t’as dit ?

Daz         – « bienvenue dans la chambre à daz »

Too Short – 

Kurupt      

 

 

 

et du rab, tiens

 

Too Short – tiens prends ça, c’est « la pimpologie pour les nuls »

Daz          – je vais pouvoir la repécho avec ça ?

Too Short  – probablement pas

Daz           – ben j’en fais quoi alors ? ça pèse aussi lourd qu’un dico en plus…

Kurupt      – tu pourrais le jeter sur la gueule de dj muggs.

Daz           – pas con.

 

ceux qui ont assisté au concert du 2 avril au zenith comprendront, et les autres iront se faire foutre.

 

I want a jew bitch- http://www.dailymotion.com/video/x520p2_les-femmes-juives-sont-les-plus-bel_creation

le DPG à Panam – http://www.dailymotion.com/video/x8v6ll_tha-dogg-pound-paris-zenith-part-1_music (pour la suite c’est là : http://www.dailymotion.com/getch92/1)

Too Short – I’m a player http://www.youtube.com/watch?v=tXPVfqx0hGE

Too Short – Freaky tales live http://www.youtube.com/watch?v=LBDG5WOrm3s

Nathalie Portman aka mc natty natt – freestyle hardcore (si, je vous jure) http://www.youtube.com/watch?v=3VSJwWP8NqI

Nathalie Portman & soulja boy – leçon de danse (pareil) http://thebosh.com/archives/2007/11/video_natalie_portman_soulja_boy_dance.php

 

3 Commentaires

Classé dans politrique, rap d'amères loques, sliphop

Petite annonce (3)

Kennedy le rappeur du 94 qui a tous les flows.

Vous voulez des flows ?

Des flows rapides, des flows lents, des flows saccadés, des flows double time, des flows smooth, des flows crades, des flows techniques, ils sont tous là.

Des flows entièrement neufs, encore emballés. Ils n’ont rigoureusement jamais servi. Kennedy se servant uniquement du même à chaque fois, il a choisi de les mettre à disposition de qui en voudra bien.

Il s’en explique : « -J’ai tous les flows gros. Mais en fait je ne sais pas m’en servir. J’avais commencé à les collectionner quand j’étais petit. Aujourd’hui ça ne me dit plus rien, j’utilise toujours le même, j’ai mes marques avec. Je n’ai même jamais sorti mes autres flows de leur boites. Ils perdent de leur valeur sinon. Mais là je me sépare de tous mes flows. N’hésitez pas c’est la grande braderie. »

 

3 Commentaires

Classé dans petites annonces, sliphop