Archives de Tag: G8

interview de Hype et Sazamyzy (avec un peu de Zesau en rab)

je sais plus exactement quand mais cet été on a pu gratter des places été cordialement invités au concert Meload-e Show organisé par J’l’Tismé à la scène bastille (ou une autre salle, c’est pas le problème). Et donc entre autres y’avait les LMC Click, Expression Direkt, et Hype et Sazamyzy qui ont ramené Zesau parce que c’est comme ça. Donc on en a profité pour faire une sorte d’interview dans les coulisses, et nous avons appris plusieurs choses, la principale étant : ne jamais faire une interview dans des coulisses d’une petite salle sinon on entend rien. Mais c’était sympa quand même, Hype vous dit qui est son rappeur préféré, Zesau parle de Gunplay et Saza est en grande forme. Si vous tendez l’oreille vous pourrez même entendre au loin les hurlements inimitables de DJ Soke.

ou ici

braquage à l’africaine 2

freestyle live

et ça, ça fait toujours plaisir

3 Commentaires

Classé dans Hype et Saza (+ Zesau), Interview (et ouais mon pote !)

Bondy de grands chemins

Bienvenue à Bondy Bronx, ici l’ascenseur social ne marche plus, mais nique sa mère :
Sazamyzy et Hype bicravent au rez de chaussée.
Mais toujours classe, demandes à Ali qui a le style tah l’Italie.
Big Sazarmani.
Donc allez chercher votre exemplaire de « Grand Banditisme Paris Volume 1 », c’est seulement 10 €.
Tu vas un peu moins bédav mais y’a rien, GB Paris c’est déjà de la drogue.
Hype -C’est ma drogue ! Ma drogue ! Ferme ta gueule, le son bastonne !


Nous sommes donc dans un hall, repeint sans pinceau ni peinture, par contre, y a des billets collés au plafond depuis que Hype à refait la toiture.
Hype -Alors, ça dit quoi ?
Saza -T’étais où, loubard ?
Hype -J’étais à l’arrière, je prépare une bombe atomique. Le rap frinçais est pas prêt pour nous.
Saza -Ils auront pas le choix, ils reconnaitront notre puissance. Eux, quand ils ont plus de prods, nous y a Houston qui arrive.
Hype -D’ailleurs y a même un rappeur qui erre dans la rue, il va sûrement venir ici. Ah bah ça y est, il vient par ici.
Saza -Pourquoi il nous siffle, lui ? Sale chien.
Hype -Que veux tu ? Quand la drogue est vraiment bonne, on la siffle.
Sinik -Euh… Salut.
Saza -Qu’est-ce que tu veux ?
Sinik -Euh… J’aimerais avoir un peu de GB Paris, si c’était possible. C’est pour savoir comment on fait du bon rap.
Hype -Tu m’étonnes.
Sinik -Non mais c’est pas pour moi, c’est pour les gars de mon label, moi je sais faire.
Saza -Alors pourquoi tu leur montres pas toi même, rappeur balourd ?
Sinik -Parce que euh… non mais en fait, j’ai su, à une époque, je vendais pas mal et… et…
Hype -Et quoi ?
Sinik -Bah…
Hype -Bah quoi ?
Sinik -Bah bah bah bah ouais ! Pardon, c’est un réflexe.
Hype -C’est un réflexe d’avoir des gimmicks de merde ? Je comprends pourquoi tu vends plus beaucoup.
Sinik -Non, mais sans déconner, vous avez du bon rap à bicrav ou pas ?
Saza -Mais évidement, tu te crois où là ?
Sinik -Dans le 93 ?
Saza –Dans mon 93 !
Sinik -Vous pouvez m’en passer, alors ?
Hype -T’inquiète ! Je suis blanc mais je pourrais être noir tellement je suis dans le charbon.
Sinik -Quoi ?!
Hype -C’est une métaphore, je sais que t’es pas habitué, mais c’est une figure de style rhétorique. En gros ça veut dire que le charbon me noircit et c’est aussi un jeu de mot parce que charbonner veut dire taffer. T’as compris ?
Sinik -Absolument rien. Mais c’est pas ça le problème, le problème c’est que tu peux pas dire que t’es blanc !
Hype -Déjà je dis ce que je veux. Ensuite je t’emmerde.
Sinik -Non, mais moi ça fait des années que je répète que je suis pas blanc mais Kabyle. Et toi, t’es Kabyle aussi et tu viens dire que t’es blanc, c’est pas possible, tu peux pas faire ça.
Hype -Je disais ça d’un point de vue purement ethnologique en même temps. Il parait qu’en gros, y a …
Saza -Non mais laisse tomber, il a décroché à « ethnologique »…
Sinik -gn…gn… (il a l’écume aux lèvres)
Hype -Non mais rassure toi, je me fais quand même emmerder par les flics dès que je roule en grosse Allemande, si c’est ça que tu veux savoir.
Sinik -Gnn… Gnn…
Hype -Bon, oublie ce que je viens de dire. Tout ça on s’en fout. L’essentiel c’est qu’on baise tout sauf les rousses.
Saza -Hé oh ! Moi j’ai rien contre les rousses. J’aime les arc en ciel de raclis.
Hype -Non mais l’embrouille pas.
Saza -Il est déjà tout embrouillé, loubard.
Hype -Bon bah je vais l’achever en lui parlant de transumance métaphorique.
Saza -Molo, gros, là tu vas l’achever.
Hype -Il pourrait bien crever devant moi, je crois que je taperai une barre de ouf !
Saza -Pas moi, il veut du GB Paris, il paye ! Il est malade, il paye ! Il est en slip, il paye ! Il vend plus de disques, il paye ! Rien à foutre de ses problèmes.

Hype -Alors ? Qui veut du bon GB Paris ? Venez les petits rappeurs.
Médine -Salam à toi frère gros.
Hype -Ouais, salut frère au régime, tu voulais quoi ?
Saza -Tu cherches du GB Paris, toi ?
Médine -Je voulais surtout te demander, frère Sazamyzy, quand tu dis « Bienvenue dans ma jungle où les singes jouent aux cartes avec le Diable sur les branches d’un buisson ardent », est-ce que le buisson ardent représente la volonté divine ou sont-ce les flammes de l’Enfer ? Est-ce la représentation de notre planète ?
Saza -Ça c’est une vraie question. En gros ça veut dire que…
Médine -Vraiment ?
Saza -Vraiment quoi ?
Médine -C’est vraiment une bonne question ? Tu me rassures, parce que j’ai cherché partout sur wikipedia, encarta, à la bibliothèque, je ne trouvais pas la réponse et je finissais par me dire que peut-être mon interrogation était erronée. Peut-être ne posais-je pas la bonne question.
Saza -C’est normal que t’aies rien trouvé, j’écris pas mes rimes avec des bouquins, ça vient de moi et ça veut dire que…
Médine -Ça veut dire que mon CD rom encarta n’est pas abîmé ! C’est fantastique !
Saza -Fous moi le camp…
Hype -Sacré François Hollande, maigrir ne lui donnera pas plus de style.


Hype -Il est frais mon GB Paris ! Il est frais !
Kennedy -Kennedy dans la maison ! Le 9.4 dans le 9.3 !
Saza -Déjà, t’es pas dans une maison mais dans un immeuble, alors tu vas arrêter de gueuler.
Hype -Ouais, ta gueule Kenny.
Kennedy -Je voudrais un GB Paris, mais attention ! Piquez pas mes phases !
Saza -Quoi ?! On pique pas les phases, nous !
Hype -Te fatigue pas, il est complètement débile. Il reprend des phases de tout le monde et ensuite il dit à qui veut l’entendre que tout le monde le pompe…
Kennedy – Mais c’est le cas ! Par exemple, dans mon dernier morceau y a des phases que Booba et Rohff m’ont pompé.
Hype -Pour la dernière fois : quand les gens sortent les mêmes phases que toi mais plusieurs années avant, c’est que c’est toi qui les pompes…
Saza -Mais comment on peut pomper les phases d’un merdeux qui pleure à son procès ?
Hype -Surtout qu’il pompe Booba sur le même son… C’est pathologique.
Kennedy -Yes we Ken !
Hype -Mais, j’ai déjà entendu ta merde y a plusieurs mois, c’est pas du tout un nouveau son !!…
Kennedy -Mais personne avait calculé.
Saza -Tu m’étonnes…
Kennedy -Alors je l’ai ressorti dernièrement, ça compte pas ?
Hype -Non, ça compte pas.
Kennedy -Alors mon dernier son c’est « Port of Rotterdam » avec HEF.
Hype -Seigneur…
Saza -Mais qu’est-ce que c’est que tes conneries de rappeur ? Tu crois que tu pèses à Rotterdam, toi ?
Kennedy -Bah ouais ! On a même fait le clip, je suis sur un toit de la ville et aussi j’achète des chaussures au foot locker.
Hype -…
Saza -Remballe tes histoires farfelues. Moi, là bas, je suis en famille ; y a personne entre moi et le boss de Rotterdam.
Hype -Il est marrant ton clip. J’ai de la peine pour le Hollandais, il me fait penser au Rat Luciano, donc je le trouve sympa, mais il pose avec toi… Et ça c’est dur.
Kennedy -Qu’est-ce qu’il a mon clip ?
Hype -Tu surjoues horriblement. Même pour aller acheter des chaussures on dirait le pire des acteurs qui passerait un casting pour « Gremlins 3 » mais qu’a pas compris qu’on lui demande pas de jouer un gremlins mais juste une victime…
Kennedy -Quoi ?!
Saza -T’es choqué petite victime ? Bah prend un lexomil…

Petit jeu : arriveras-tu à trouver toutes les punchlines détournées dans ce billet ?
Parce que crois moi quand je te dis qu’y en a beaucoup.
‘Braquage en YZ’ et ‘GB Paris vol. 1’, ça pèse des tonnes en grosses phases !

28 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Nouvelles blagues (Début)

Vous connaissez Ghetto Youss ?
Mais si. C’est 13Or…
Ça vous dit pas grand chose non plus ? OK.
Son groupe c’est L’S-Kadrille. L’S-Kadrille ?
Vous voyez pas vraiment non plus mais au moins ça vous rappelle un truc lointain…
C’est déjà ça…

Ouais bah lui, donc, il va sortir un truc en solo.
Ouais, un truc. Non c’est pas un album apparemment.
Non. Il dit que c’est pas un street album non plus.
Il dit que c’est un projet, lui.
Ouais non, mais c’est un disque quoi…
De la musique si vous préférez.

Du coup on sait pas trop si c’était une bonne idée de changer de nom à ce moment là…
Ouais vous avez raison. On s’en fout un peu, au point où on en est, hein.

Et ça fait plus de 2 ans que notre petit Youssouf (Ghetto Youss (13Or (de l’s-kadrille (laissez tomber)))) a commencé la promo de son projet.
Et vu que le 2ème album de Sefyu venait de sortir dans les bacs et qu’il cartonnait bien, 13Or/ Ghetto Youss avait invité Sefyu sur le premier extrait de son projet.
13Or -Salut Youssef.
Sefyu -Salut 13Or.
13Or -Non ! Tu dois dire ‘Salut Youssouf.’ Comme ça c’est plus drôle.
Sefyu -Oh ? Acide !
13Or -On refait ! Salut Youssef.
Sefyu -Salut 13Or.
13Or -Non ! Faut que tu m’appelles Youssouf.
Sefyu -Mais t’es 13Or toi ? TTTTTT TTTTTT TTTT 13Or !
13Or -Ouais. Mais je suis Youssouf aussi, c’est mon prénom.
Sefyu -Tu t’appelles pas 13Or ?
13Or -Si. Mais c’est mon nom d’artiste. Comme toi Sefyu. C’est ton nom d’artiste.
Sefyu -Non. C’est mon prénom. Retraduit en Français, ça faisait Youssafie.
13Or -Mais personne ne s’appelle Youssafie… Enfin bon, on s’en fout.
Sefyu -S’en fout ? S’en s’en s’en s’en s’en fout !
13Or -Youssef c’est ton prénom et Sefyu c’est ton nom d’artiste.
Sefyu -Non. C’est du verlan.
13Or -Oui non mais…
Sefyu -C’est une victoire pour toutes les langues urbaines.


13Or -Donc mon vrai nom c’est Youssouf.
Sefyu -Youssouf ?
13Or -Voilà.
Sefyu -Et pas 13Or ?
13Or -Voilà.
Sefyu -Et c’est qui 13Or alors ?
13Or -…
(Bon, là faut couper sinon ça devient long)
13Or -Donc si tu préfères, Youssouf en verlan ça fait 13Or.
Sefyu -Acide ! Fallait le dire plus tôt.
13Or -…
Sefyu -Et pourquoi c’est si important que je t’appelles Youssouf ?
13Or -Ben parce que, Youssef, Youssouf, c’est trop stylé.
Sefyu -Pourquoi ?
13Or -Parce que ça se ressemble et tout.
Sefyu -Oh ? Acide !
13Or -…


Sefyu -Mais pourquoi ton nom en verlan ressemble pas à ton prénom ?
13Or -De toute façon je vais le changer en Ghetto Youss.
Sefyu -Oh ?
13Or -Parce que ça ressemble plus à mon prénom.
Sefyu -Oh ?
13Or -Bah oui. Puisque c’est Youssouf.
Sefyu -Oh ?
13Or -On en a déjà parlé…
Sefyu -Et pourquoi Ghetto Youss ?
13Or -Pour le jeu de mot.
Sefyu -Oh ?
13Or -Arrête avec ça ! Bon mon prénom c’est Youssouf. Pour aller plus vite on dit Youss, parce que c’est la première syllabe du nom. C’est un diminutif.
Sefyu -C’est comme un surnom ?
13Or -Oui ?! Oui !! C’est ça ! Oh putain ! Tah sah ! On y arrive.
Sefyu -Et pourquoi Ghetto ?
13Or -Bah… par rapport à ghetto youth.
Sefyu -Oh ?
13Or -Mais si tu sais bien. Quand un truc est bien, qu’il est dar, on dit qu’il est ghetto youth. Tu le sais. T’as même fait un morceau où tu le gueulais au refrain.
Sefyu -C’était pas moi, c’était Salif.
13Or -Ah ? Marant. J’aurais juré que c’était toi…
Sefyu -Moi aussi. Mais qui suis-je ? Suis je Salif ?
13Or -Euh… Non ?
Sefyu -Mais inconsciemment qui suis-je ? Suis je le Boulogne Boy ?
13Or -Qu’est-ce qu’il me fait là ?
Sefyu -Qui es tu ?
13Or -Mais putain ! Moi c’est Ghetto Youss ! Enfin 13Or quoi…
Sefyu -Es tu le gardien de ton frère ?
13Or -De quoi ?
Sefyu -Oui, tu l’es.
13Or -Je suis en train de le perdre là…
Sefyu -Danse comme un cheval !
13Or -Ça y est c’est foutu pour lui…

 

Ensuite Sefyu se mit réellement à danser comme un cheval. Hélas pour vous, la façon dont dansent les chevaux est assez indescriptible donc vous ne saurez pas ce que signifie cette phase. Pas cette fois. (Je sais on vous l’a déjà faite celle là, mais on sait toujours pas ce que ça veut dire)
Finalement, Sefyu reviendra à lui après que 13Or lui eût ramené plein d’herbe. Ils peuvent enfin discuter musique (ça fait déjà 5 heures qu’ils sont là).
13Or -Donc en fait, c’est mon premier projet solo. C’est pour ça aussi que je change de blase. C’est symbolique comme ma main sur un brolic.
Sefyu -Tu repars à zééééééééééééééro !
13Or -Ouais voilà.
Sefyu -Zéro ! Zéro !
13Or -C’est pour ça que je suis plus 13 mais…
Sefyu -Zéro ! Zéro !
13Or -Tu te calmes bien !


13Or -Donc le morceau s’appellerait « Nouvelle marque. »
Sefyu -Et c’est le nom de l’album ?
13Or -Aussi oui.
Sefyu -Oh ?
13Or -Quoi encore ? Tu vas pas me dire que tu comprends pas ça non plus…
Sefyu -C’est pas ça, mais c’est surtout que
c’est c’est c’est c’est c’est c’est
c’est c’est c’est c’est c’est c’est
c’est c’est c’est c’est c’est nul !
13Or -Tu peux parler, tes albums ils ont des titres qui viennent de New Jack City…
Sefyu -Comme Extazik City ?
13Or -J’ai rien dit…


Sefyu -Et tu veux que je fasse un refrain dessus ?
13Or -Ouais.
Sefyu -Tu veux pas que je fasse 1 ou 2 couplets aussi ?
13Or -Pourquoi faire ?
Sefyu -Je viens de sortir un album qui est crr crr ! Si je fais un featuring juste derrière il faut que ce soit crr crr ! Les gens s’attendent à m’entendre rapper crr crr ! Si je fais que le refrain ce sera pas crr crr !
13Or -Justement, c’est ça qu’est bien, les gens vont l’écouter pour toi mais au final ils m’entendront moi. Ça va me faire du buzz.
Sefyu -Je suis pas sûr…
13Or -Non, t’es Sefyu.
Sefyu -Oui je le suis !
13Or -Donc on est d’accord. Tu fais que le refrain.
Sefyu -Acide !
13Or -Comme ça, ça attire l’attention sur moi.
Sefyu -Je peux faire un refrain merdique, comme ça t’auras l’air encore plus fort.
13Or -Vendu !


Mais quelque chose a dû merdé dans la stratégie de Ghetto Youss parce que plus de 2ans après, le projet n’a toujours pas de date de sortie prévue. Mais ne vous en faites pas, notre ami 13Or a d’autres idées de featuring et de thèmes pour faire monter le buzz.
Sefyu (sur le chemin du retour)-J’ai oublié de lui dire qui si il faisait des morceaux à gimmicks avec la même phrase répétées à la fin de chaque phases faut qu’il attaque fort dés la première rime… Tant pis, pas acide. Il doit bien s’en douter.
13Or (en studio) -La grosse caisse que tu lâches au réveil C’EST DU SALE !
Sefyu -Et d’être percutant à chaque ligne.
13Or -Tu manges des céréales C’EST DU SALE !

Ghetto Youss & Sefyu – Nouvelle marque : http://www.dailymotion.com/video/x87nkz_13or-feat-sefyu-nouvelle-marque_music

Ghetto Youss – C’est du sale : http://www.youtube.com/watch?v=4q7dzzQLOxQ

Salif – Ghetto youth : http://www.youtube.com/watch?v=mmsBXr6q6fc

Sefyu – Zéro : http://www.youtube.com/watch?v=ACJuijjvwoI

104 Commentaires

Classé dans Nouvelle blague

Ze Ze Ze Ze Ze Ze Ze Ze Ze Ze Ze Ze Zehenith !!!!

C’est pas que j’ai grand chose à branler des victoires de la musiquette et de leur grande fils de puterie organisée mais là y a un gars qu’on aime bien qu’il a gagné un truc.
On va donc continuer sur Sefyu vite fait. Parce qu’on est très content pour lui même si on y a absolument pas contribué (je voulais voter pour lui, mais ils me demandaient plein de trucs leur site de merde alors ça m’a cassé les couilles « Yes we can do nothing »)

Un rappeur a être nominé dans « Révélation du public » et à gagner.

Sacré Mister Coupe Coupe, il a pas fini de péter les scores et de faire chier ceux qu’aime pas sa gueule pourtant habilement dissimulée sous sa visière de casquette.

 

 

Mais juste avant je vais faire une digression (je fais ce que je veux, j’t’emmerde) pour témoigner mon respect et mon soutien à monsieur Alain Bashung. Qui a remporter un prix mais ça on s’en cogne un peu vu qu’il en a déjà plein (et c’est mérité) mais qui surtout est apparu très marqué par son cancer du poumon ; ça fait bizarre de le voir comme ça même si évidememnt je le voyais pas mourir d’une crise de fou rire. Bah ouais je suis pas très vieux, moi le Bashung que je connais c’est celui de sa période dépressive, même si je sais qu’il a eu d’autres périodes pas nécessairement aussi sombre.

Enfin bref, je me souviens gamin quand on partait en vacances tassés à 4, 5, 6 voir 7 dans la voiture et que tout le monde voulait écouter un truc dufférent. Y avait que Bashung pour mettre tout le monde d’accord. Des heures de routes la nuit sur la banquette arrière à somnoler en écoutant la voix d’Alain Bashung. C’est des souvenirs ça enculé. Alors Bashung n’est pas encore mort et sa musique elle ne mourra pas. Et tu l’sais !

« Je raconte ma life. Même si tu t’en bats les couilles de ma life » Sefyu sur ‘My life’ en duo avec Jessica Celious

T’as vu cette transition ? Cette compétence ? Y a que sur le blavog que tu liras ça.

Sefyu va donc être appelé à monter sur scène après avoir piné le cul des autres nominés qui ont bien fait de venir. La voix off félicitera cet artiste d’en arriver là après seulement 3 albums (alors qu’il n’en a fait que 2, bravo…) Dans une musique de triomphe pas Romain il va traverser le pont qui sépare le communs du public avec les gens qui sont sur la scène. Il est rejoint par pratiquement tout son département au grand dame de Nagui qui sait parfaitement être faux-cul en ce genre de circonstances.

(On se souvient à taratata quand il avait demandé en rigolant aux membres du Saïan de ne pas voler les micros et imagine sa détresse devant tous ses sauvages qu’il ne pouvait surveiuller de ses seuls deux yeux, et également sa folle jeunesse à taratata où un homme mystérieux du nom de Fabe l’avait humilié en 6 secondes chrono « non mais on rigole fabe, on peut en rester là si vous le voulez bien » « oui on va en rester là en effet » et Fabe partit du plateau avec sa bite et son couteau)

Sefyu est très émus, faut dire qu’il en a fait du chemin en peu d’années finalement. Il va remercier tous les gens qui sont avec lui sur scène et ceux qui n’y sont pas non plus. Avec un peu de chance il t’a peut-être même dédicacé toi qui lit ses lignes, il a cité tellement de nom. Il aurait lu le générique des 3 Seigneurs des anneaux que ça aurait été la même. Au grand dame de Nagui auprès duquel Sefyu s’excusera mais continuera quand même_Sefyu il est désolé mais il est pas désolé.

(On se souvient quelques lignes plus haut quand je disais que Nagui avait l’air d’un con.)

Ensuite Sefyu va dire que cette récompense c’est aussi celle de tout le public puisque c’est cette entité instable qui a voté pour lui. Il décide donc de faire passer son trophé dans les rangs pour que tout le monde dans la salle puisse le toucher. Benabar a été offusqué par ce geste et considère ça comme une insulte personnellement.

Ceux qui connaissant un peu Sefyu savent qu’il fait parti d’un label, le G8, et d’un groupe à l’intérieur de ce label « NCC » (Natural Court Circuit…) groupe composé de Sefyu, Kuamen, Baba et Toony comptait. Cette équipe comptait également « Can Can » (je sais pas comment ça s’écrit désolé) qui est décédé en 1998. Suite à quoi Sefyu et ses amis mirent le rap de côté. c’est à cette période que le Senegalo Ruskov a connu sa courte mais pas à chier carrière de footballeur. Avant finalement de revenir au rap.

Il profitera de cette victoire pour rendre hommage publiquement à son ami disparu.

Et Nagui profitera donc de ça pour opérer une transition toute service public dans l’esprit (n’est pas le blavog qui veut, on se souveint de ce magnifique enchainement d’idées tout à l’heure). C’est l’heure de rendre hommage aux acteurs de la musique qui nous ont quité cette année. Fond noir, noms en italique qui apparaissent et la voix off toujours hors sujet dans le ton qui énumère les noms comme si c’était des chiffres du loto. C’est triste et beau d’entendre « Pascal Sevran » juste après le discour ému de Sefyu qui criait à la victoire du Hip Hop…

 

LE GRAND PERDANT en action :

 

alors forcément dans le fond on se dit qu’il a raison. et pis 2 secondes après on se rappelle qu’il a arpenté tous les plateaux télés avec son parrain du slip Aznavour, sans jamais faire aucun autre titre de son dernier album, devant des showbizmen qui le regardaient comme un enfant handicapé.

donc c’est assez minable.

 

le blavog lève donc le voile sur le pourquoi du comment du pourquoi.

Kery James – cool chuis enfin nominé ! je vais pouvoir rassurer les gens et expliquer que les banlieusards sont tous gentils et surtout j’aurais une victoire et ma maman…

Le showbiz – houla tu t’emballes jeune fou. la catégorie « singe savant » elle est pour abd al malik, depuis 3 ans.

Kery james – « singe savant » ?

Le showbiz – oui, les musiques urbaines mou du caleçon, les noirs habillés en costard quoi… on a tous notre jargon tu vas pas commencer à faire chier.

Kery James – mais si vous me faites gagner, je pourrais être le symbole de la reconnaissance du vrai rap

Le showbiz – non plus, non. la catégorie « gorille » heu pardon, ce que toi t’appelles vrai rap et que nous on appelle rap à casquette, ce sera pour sefyu cette année. désolé. j’te fais pas trop d’ombre, là ?

Kery restera donc à l’ombre du showbizness.

Les vidéos :

Daddy Lord C dédicacé aux victoires de la musique, un petit pas pour le rap mais un grand pour la télé.

Danse comme un cheval !!!

 

20 Commentaires

Classé dans hors-sujet