Archives de Tag: futurama

Inglorious Samedis Basterds

En ce moment, chaque samedi, Seno lâche un nouveau remix d’un gros son US, probablement parce qu’il s’emmerde (allez à Évreux, vous comprendrez).
C’est juste pour le kiff, donc il ramène des potes.
Ou plutôt les potes de son manager, Fizzle. Et les potes de ce mec c’est un peu comme la boîte à chocolat de Forrest Gump, on sait jamais sur quoi on va tomber.
Cette semaine, il lui a ramené Sobre d’Experty qui était en train de cuver dans une voiture. Après avoir ouvert sa portière sur une keuf et s’être perdu trois fois sur le chemin, le brave expertiseur arrive à destination.

Seno -Salut Sobre.
Sobre -Salut Sinik.
Seno -Non. Moi c’est Seno…
Sobre -T’as changé de nom ?
Seno -Bordel ! Je suis Seno ! S.E.N.O.
Sobre -Ouais voilà. S.E.N.O.K. malsain mocassin tout ça.
Seno -Non. toujours pas. Je suis Seno, un sale blanc.
Sobre -Mon pauvre, ça t’a traumatisé ton clash avec Booba. Tu veux du Xanax pilé ?
Seno -Bon. Le mieux c’est que tu m’entendes rapper.


Sobre -OK. T’as du flow, donc tu peux pas être Sinik.
Seno -Voilà.
Sobre -C’est quoi le projet ?
Seno -On remix des sons US et…
Sobre -Ah cool ! On peut reprendre le générique de Futurama ? Ou de South Park ?
Seno -Euh… non… attends… on reprends des hits US du moment.
Sobre -Ben oui. C’est ce que je dis. C’est comme quand j’avais rappé sur la musique des Simpsons.
Seno -Non, pas du tout. Là on pose sur des sons US. Rick Ross, Gucci Mane etc…
Sobre -Wahou ! T’as réussi à avoir Gucci Mane et Rick Ross ?! Ça tue !
Seno -Mais non, putain…


Seno -Donc, le principe c’est qu’on reprenne No hands et qu’on le remix. OK ?
Sobre -OK.
Seno -Et y a pas d’Américains. OK ?
Sobre -OK.
Seno -Des questions ?
Sobre -Il arrive quand Eminem ?
Seno -…
Sobre -Il vient pas ?
Seno-… En fait t’as rien compris… En plus Eminem est même pas sur No hands.
Sobre -Bah tu pourrais l’inviter quand même. Entre blancs ça se fait non ?
Seno -Tu crois vraiment que je vais inviter des gens uniquement par solidarité entre blancs ?

Et c’est là que Craiz arrive à point nommé.
Sobre -Ah bah voilà déjà Yelawolf. Sauf qu’il s’est coupé les cheveux.
Seno -c’est pas Yelawolf du tout…
Craiz –Mais waiii !
Seno -Qu’est-ce que c’est que ça ?
Craiz -C’est mon gimmick. Mais waiii !
Seno -…
Sobre -…
Craiz – je viens représenter S-town baby !
Seno – tu viens de Strasbourg ?
Craiz – mais non, c’est Sartrouville moi.
Sobre – c’est pas vraiment mieux tu sais.

Craiz – En tout cas c’est sympa de m’avoir invité. Ça m’a surpris, surtout que tu peux avoir diam’s quand tu veux non ?
Seno – Non mais ho, ça va pas recommencer ?! Tu veux que j’t’appelle James Deano ?
Sobre -C’est qui lui au départ ?
Seno -C’est Charlie Greane.
Sobre -Green ?
Seno -Non. Greane.
Sobre – Ah ok, avec un « a » et un « e » (et oui, Sobre il est tellement défoncé qu’il voit les paroles des autres).
Craiz -Non. Craiz.
Sobre -Charlie Craiz ?
Craiz -Non. Je m’appelle juste Craiz.
Sobre -Mais où est Charlie ? (là c’est du très haut niveau comme gag)


Sobre – Ça me fait penser que ce serait bien un truc style « où est Charlie Sheen ». Ce serait comme où est charlie, plein de petits persos, avec au milieu d’eux un mec qui sniffe et des stars du porno.
Seno – …
Craiz – …
Seno -Donc tu t’appelles Craiz ?
Craiz -Mais waiii ! Je suis pas Charlie Greane.
Seno -Mais t’as pas fait un son avec Joke ?
Craiz -Si.
Sobre -Alors t’es Charlie Greane.
Craiz -Mais non.
Seno -Et comment il s’appelait ton son avec Joke si t’es pas Charlie Greane, gros malin ?
Craiz – « Tu sers à rien »
Sobre -C’était autobiographique ?
Seno -Bon. Tu t’appelles Craiz et t’as fait un son avec Joke. OK.
Craiz -Et alors ? Ça peut arriver à tout le monde.
Seno -J’ai jamais dit le contraire…
Craiz -Le jour où ça t’arrivera tu feras moins le malin.
Seno -Non mais j’ai rien contre Joke, moi.
Sobre -Joke ? C’est une blague ? (Là c’était encore une vanne de ouf, mais faut être billingue)
Craiz – Hé ho, ça va, toi t’as même posé avec Cuizinier de TTC d’ailleurs.
Sobre – Je m’en souviens pas
Seno – Tu te rappelles de beaucoup de featurings en général ?
Sobre – Je fais des featurings ?

Seno -Donc le principe c’est qu’on remix des sons ricains.
Craiz -D’accord.
Sobre -Ce serait bien de remixer « Ride it« , comme ça on invite Ciara. Elle est trop bonne Ciara.
Seno -Toi, t’as encore rien compris…
Craiz -C’est vrai qu’elle est bonne Ciara. Oups ! J’ai fait sploutch…
Sobre -Wahou ! Tu t’es craché dessus ! Sans les mains ! Trop fort !
Seno -On va dire que vous êtes dans le thème…
Sobre – Par contre si c’est un remix, pourquoi on prend pas l’instru du remix de No hands directement ?
Seno – Non mais c’est un remix parce qu’on pose à la place de Waka.
Sobre – Ça aurait été quand même mieux sur l’instru du remix, elle est plus pêchue.

Seno -C’est quoi vos style de rap ?
Sobre -Moi je fais des hits en disant de la merde comme Waka Flocka.
Seno -Ça c’est bien.
Craiz -Je vais pas te faire un dessin sinon ce serait un rébus.
Seno -…
Sobre -…
Craiz -Levez les bras pendant que je fouille les poches de vos 501.
Seno -…
Sobre -…
Craiz -Leurs couplets sentent les pieds, j’écris les miens sans les mains.
Seno -…
Sobre -…
Craiz –Aussi bionique que Steve Austin.
Seno -…
Sobre – C’est pas un catcheur Steve Austin ?
Craiz -Des comme ça j’en ai beaucoup.
Sobre -Putain…
Seno -Je dois être complètement fonsdé mais je trouve ça bien.
Sobre -Je te l’avais dit. Notre OJ Kush est meilleure que la weed à Wiz Khalifa.
Seno -Non mais là, ta Kush c’est de la FuKushima. Je dois être complètement explosé pour kiffer ça.
Craiz – Mais je comprends pas le truc. Rapper sans les mains, c’est pas dur. Si t’avais dit rapper sans la bouche, là déjà t’impressionnes les gens. Mais sans les mains, c’est à la portée de tous.
Sobre – Surtout que tu triches. Dans ton couplet tu parles de mettre des gifles sur les fesses des meufs. Alors que tu vois bien que sans les mains, c’est pas possible. Je le sais, j’ai essayé.
Seno – Toi aussi tu dis que l’instru se prend des coups de poings.
Craiz – Ouais, mais je dis pas par qui ! T’as vu l’astuce un peu ?
Seno – oui, c’est brillant.
Craiz – Merci, ça m’a pris un temps fou pour trouver ça.
Seno – Ça m’étonne pas.
Sobre – Faudrait penser à s’activer, moi j’ai un rencart. Y’a une keuf qui me court après depuis ce matin. C’est dingue à quel point elle me veut.
Seno – Non, elle voulait t’arrêter.
Craiz – Et te passer les menottes.
Sobre – C’est bien ce que je dis. Depuis que je l’ai assommée elle est folle de mon corps.
Craiz – Parce qu’en plus tu l’as assommée ?
Sobre – Oh, c’est pas la peine de faire le snobinard parisien. Moi je viens de Normandie, straight outta Caen town. Chez nous, c’est pas comme ailleurs avec les filles. 1ère étape : l’homme assomme la femme. 2e étape. 3e étape : on a des enfants.
Seno – Attends mais c’est quoi la 2e étape ?
Sobre – 3e étape : on a des enfants.
Craiz – je suis pas sûr de vouloir savoir en fait.

6 Commentaires

Classé dans saturday night bâtard

Nous aurions pu

Chère et tendre Bushy. Ou plutôt ma petite ‘Bushy Cat’ adorée comme j’aimais à t’appeler.C’est le coeur gros que je t’écris cette lettre. N’y allons pas par quatre chemins, je pense que la nouvelle ne sera pas une surprise pour toi bien que, si tu es comme moi, tu as du vouloir nier l’évidence. Toi et moi ce n’est plus possible. Ces derniers temps ont été synonyme de changements dans notre couple et je m’en réjouis, sois en assurée.Tu mérites ce qui t’arrives. Tu as toujours été douée pour le rap, c’est ta passion, ce n’est même pas moi qui le dit mais Mad Izm et Jee2Tuluz, preuve s’il en fallait encore de ton talent naissant. Seulement les choses vont trop vite, je te revoie encore briller dans des vidéos avec tout ce que compte Toulouse comme rappeurs peu talentueux et au physique ingrat. Seul ombre au tableau, ce manque de style vestimentaire mais bon il ne fallait pas que tu brilles trop fort au milieu de tes copains les bouseux*. Je me rassurai donc en me convaincant qu’après tout ce manque de style n’était que la marque de fabrique de cette chère bonne vieille ville rose et sournoise. Depuis tu as fait ton petit bonhomme de chemin si j’ose dire (c’est super marant comme expression, paske t’es une gonzesse), tu es désormais sous la coupe de ce bon vieux Rohff et à ce titre donc, en quelque sorte la famille, l’hégérie de la marque Distinct. marque que tu arbores toujours hélas avec autant de non style : Pull à carreaux rose sous veste en cuir avec la sangle du sac par dessus le tout ornementé d’un joli chapeau à la Kyle (le Juif sournois dans South Park) mais en moumoute. Peut on faire pire ? Mais pour toi j’aurais tout supporté « et tu l’sais salope ! »

Car si tu as toujours autant de non style ce n’est plus le même. avant c’était le jeune fille qui devenait jeune femme, découvrant ses formes (je n’emploierai pas le terme d’aprenti biatch que des esprits chagrins m’ont rapporté, ce sont des sales jaloux de merde) bref la sexy attitude qui s’affirmait. Maladroitement certes, mais c‘était mimi tout plein. Aujourd’hui, exit cette politique de la sensualité, tu craches sur les filles qui en font autant dans tes freestyle. Pression de ton nouvel entourage peut-être ? J’ai eu du mal à comprendre mais j’ai fait des efforts, pour toi, pour nous, pour sauver notre couple. Complètement paumée, il n’y a qu’à entendre tes sons sur ton myspace, ton skyblog ou je sais plus trop quoi là. Dans « Rêve » tu te définiras « Ecorchée à vif comme Diams » et dans « Donc tu respectes » tu diras, je cite : « Kizito baise Diams. »… Alors que tu dédicaces Diams dans une chanson pour l’insulter dans une autre ne me dérange pas plus que ça. C’est surtout le fait que tu la dédicaces tout court que je ne comprends pas…

Dernièrement tu as tout de même réussi à me surprendre en teignant tes cheveux. J’apprécie les efforts que tu fais pour entretenir ma flamme et être blonde te va à ravir mais je crains pour la suite. Ton nouveau patron Rohff ne t’a-t-il pas expliqué qu’il fallait stopper la laque ? Que ça faisait fausse rebeuse, fausse black ? Parce qu’il est comme ça Rohff, il supporte pas. Il est allé voir Selim du 94 et il lui a dit « C’est quoi cette coupe ? Tu te prends pour Eminem ? » et coup de pelle dans sa gueule. Tu sais que rien ne l’arrête ce Rohff, il a dit à DJ Mehdi « Fuck la techno, c’est de la musique de drogué ! » et coupe de pele dans sa gueule aussi, paske faut pas conne-der. Il est super le programme anti drogue de Rohff, arrêter la techno et c’est bon. Mais je m’égare. Tout ça pour dire que tes tentatives de sauver notre couple de l’ennuie ne sont pas ignorés. Malheureusement, nous sommes devenus des etrangers l’un pour l’autre malgré toutes nos vaines entreprises pour rester proches. J’ai su que tout était fini entre nous quand tu as déclaré que ton morceau préféré du ‘Code de l’horreur’ (le dernier album de ton nouveau patron) n’était autre que ‘Sans amour’… Cet horrible chanson avec le vilain Speedy. Bouh Speedy ! cet affreuse voix qui homosexualise ce morceau comme pas possible mais le talent en moins, parce que c’est pas Elton John le castra là…

Ma petite Bushy, je suis venu te dire que je m’en vais, c’est fini. Sache toutefois que je ne te hais pas et ne te souhaite que du bonheur. Mais comme je ne saurais te souhaiter une vie privée heureuse désormais (ce serait déplacé) je te souhaite une carrière pleine de putain de bons sons dans ta vie professionnelle.

 

*Pour comprendre cette méchanceté gratuite justifiée envers Toulouse, la ville rose, ses députés en partouzes et ses usines qui explosent voyez plutôt la vidéo ci dessous. Vidéo à l’initiative d’Al Peco pour montrer les talents de cette ville. Et comme il est pas trop con Al Peco, il pose pas dedans et pourtant c’est le plus connu. À noter qu’il y a Billy Bats par contre, qui lui n’est pas connu alors qu’il n’est pas plus mauvais que son frère Dadoo (ex KDD) qui lui est connu (un peu).

 

 Le traditionel Myspace : http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=129104035

Aisni que le non moins traditionel blog : http://bushy-foolek-records.skyrock.com/

11 Commentaires

Classé dans hors-sujet, problèmes de couples, sliphop, soirée entre filles