Archives de Tag: film d’horreur

Ca sent le sapin

Parce que la nature est belle, la lessive LeChat, le blavog se devait de vous offrir ce présent : Treevenge. Ca veut dire quoi treevenge ? ça veut dire l’arbrevanche. Ca veut dire quoi l’arbrevanche ? ça veut dire ta gueule, tu poses trop de questions, mate le truc et on en reparle après.

voilà. best christmas ever. scénario de fou furieux, humour de sociopathe, répliques cultes, effets spéciaux bluffants et jeux d’acteurs proches de la perfection : ces 16 minutes justifient à elles seules l’invention du cinéma parlant. la preuve qu’avec peu de moyens mais une putain de bonne idée on peut aller très loin, et même plus encore. avec un subtil message écolo en bonus, autant dire que Avatar n’a qu’à bien se tenir continuer de montrer des autistes en train de sucer des bites de naviis sur pandora. Les vrais savent qui sont les boss.

attention : un hommage/référence à Cannibal Holocaust se cache dans ce court-métrage. Sauras-tu le retrouver ? probablement pas.

Inutile de dire merci (mais faites-le quand même). comme disait l’ivrogne du précédent billet, « c’est gnôël ». ou un truc du genre.

19 Commentaires

Classé dans cinoche, joyeux noël bande de putains

Esther…

… était assez bien comme film. D’une part parce que le retour des enfants tueurs et des enfants maltraités au ciné s’est fait attendre plus de 10 ans (traumatiser une chiarde sourde-muette, respect à Esther), mais surtout, surtout, pasque Esther était le plus bel hommage/pompage qu’on puisse faire à un personnage oublié de tous, en particulier toi là-bas.
BABY-DOLL.
la méchante la plus pathétique et glauque de tous les épisodes de Batman. tu te rappelles pas qui c’est, bah mate ça, tu comprendras le rapport avec Esther.


Si tu captes pas, c’est probablement que tu n’as pas vu Esther, que tu n’as pas fait le rapprochement avec Baby-Doll, voire que tu n’as pas vu l’épisode à l’époque et que par conséquent tu mérites de crever.
Comme j’ai bien fait gaffe d’attendre la fin de la durée officielle d’espérance de vie d’un twist final (4 mois, selon une étude scientifique infaillible), j’ai maintenant le droit de parler plus précisément sans qu’on vienne me faire chier.
Esther c’est un peu ce qu’aurait donné Baby-Doll dans une adaptation ciné qui aurait eu des couilles en quelque sorte la famille : une femme coincée dans un corps de merdeuse de 11 ans à cause d’une anomalie de croissance, que ça fait trop chier de pas pouvoir vivre normalement (et donc, fatalement, de pas pouvoir niquer) et qui opte pour la seule solution possible, c’est à dire devenir une cinglée de première.

pasque y’a pas que le rap dans la vie, y’a batman aussi.

Esther – scènes coupées + fin alternative
Baby-Doll – breathe me

Ces sacrés petits enfoirés ont même repris le truc de la glace déformée/déformante qui lui donne des airs de daronne. it’s all part of the plan.

6 Commentaires

Classé dans cinoche, série

Sociologie des films d’horreur (Ce qui ne te tue pas te rend plus gore)

 

Et oui.

Pasque dans les films d’horreur, y’a un message (si si).

et ce message dépend du méchant.

pasque y’a à peu près 2 grandes écoles dans les méchants : les monstres et les tueurs fous.

et selon que tu te tapes l’un ou l’autre, ben le message il change.

par exemple si tu prends alien tu t’aperçois que les mecs qui s’en prennent systématiquement plein la gueule c’est les plus haut gradés, les militaires qui s’la pètent et les savants fous trop arrogants pour capter que non, les aliens, tu les dresseras pas.

en gros les figures de l’autorité quoi.

y’a qu’à voir la scène dans alien III où le dirlo de la prison se met à engueuler tout le monde à base de « vous êtes de la merde & c’est moi l’chef » et hop, un alien farceur surgi du plafond le soulève comme une merde et lui bouffe le crâne avec passion devant tous les taulards. ——– > faut pas péter plus haut que son cul.

y’a également les scientifiques du 4 qui prennent tous très chers, et le chef militaire du 2.

on peut aussi parler des gremlins, qui sont un peu les petits cousins des aliens, en plus folklo & golri. des espèces de sales punks de merde (le chef a même une crète, faut pas l’oublier).

les ptits monstres ils niquent tout, ils n’aiment pas les mères au foyer, les vieux, et dans le 2 bon ben là c’est clairement des anarchistes qui foutent la merde dans une multinationale.

 

 

mais si tu prends l’inverse, des tueurs fous, style freddy krueger par exemple.

le mec il est né comment ? pasque c’était un tueur de gosses, et les parents l’ont brûlé. justice expéditive donc.

et qui sont ses cibles ? les parents ? non. leurs gosses, et tout particulièrement ceux qui baisent, bédavent, sortent des conneries et plus si affinités.

en gros c’est les règles de film d’horreur classiques, énoncées dans scream 1er du nom : les puceaux sont toujours épargnés, surtout s’ils boivent pas une goutte de tise & se droguent pas.

Niveau tolérance, Freddy se pose là également : ils traitent toutes les filles de putes ou de salopes, et quand par malheur il tombe sur une renoi il se lèche les babines en disant « chic, de la viande noire ». Sacré Dy-fre.

par contre, les mecs & meufs qui ont franchi la ligne sont une cible prioritaire. Freddy, Jason & Michael Myers (Halloween) tuent systématiquement des drogués & des filles à petite vertu, et se font niquer par des pucelles sobres & sans ami (la plus représentative étant l’ennemie de Myers, la fille jouée par Jamie Lee Curtis)

surtout que le petit Myers dans halloween il débute sa carrière de criminel comment ? en butant sa sœur qui est une traînée & ramène des mecs à la baraque ——— > faut pas être une traînée.

Leatherface (le mec de massacre à la tronçonneuse) : pauvre mec moche analphabète incapable de parler, et bouseux par dessus le marché. on s’est foutu de sa gueule pendant toute sa scolarité, il a été élevé par des ploucs complets bien réacs texas & compagnie. bon ben le mec faut pas s’étonner si quand il grandit il prend sa revanche sur la vie en découpant des gosses beaux et leurs putes des grandes villes qui ont eu le malheur de se paumer chez lui. petit plus : il arrache leur visage pour se le coller sur sa propre gueule. complexe quand tu nous tiens…

Jason (Vendredi 13) pire encore dans le genre : le mec est un gamin moche débile profond, on se fout tous de sa gueule en colo de vacances, et pis bon ben tu connais, tu le jettes à l’eau en éclatant de rire. on l’a tous fait.

sauf que là, manque de pot, les monos sont des hippies fonssdés qui tirent un coup à l’arrière du lac, et du coup jason se noie. Sa pauvre maman (qui est un psycho finie) tente la vengeance, se fait trancher la tête par la dernière mono, et hop, Jason taille adulte surgit des eaux avec une haine absolue des jeunes qui prennent du bon temps. Immortel sinon c’est pas drôle. Une sorte de Christine Boutin avant l’heure.

Les monstres mongols (je parle pas des « intelligents » style predator qui maîtrisent les armes sophistiquées & tout, eux ce serait plus des cailleras dans l’esprit, défense d’un terrain & extension du territoire, et clash avec les aliens qui seraient plus des émeutiers qui foutent le bizness en l’air, normal) sont donc globalement de gauche voire d’extrême gauche alors que les tueurs fous sont plus conservateurs voire carrément d’extrême droite.

et voilà quoi.

 

PS : c’est vrai qu’on a zappé les zombies. alors où les ranger ? ben je dirais que c’est un peu les 2 à la fois.

conservateurs : pasque ça reste des sales cons qui avancent comme des moutons sans réfléchir, quitte à se faire shooter lamentablement, et surtout ils se réunissent au centre commercial le plus souvent. le zombie il veut tout & tout de suite, c’est un consommateur libéral version 2.0, apocalypse style.

et en même temps… le zombie vu qu’il connaît une période transitoire, il force les humains à être les pires enculés du monde (« t’as été mordu ? t’es mon pote ? bon ba tant pis j’te flingue »), et pis ils kiffent eux aussi bouffer les autoritaires (le général dans la nuit des morts vivants, je sais plus lequel exactement mais c’est un gros facho qui se fait littéralement déchiqueter par la foule, en mode employé de grande surface piétiné par la foule en période de soldes), et foutre la merde dans la société.

 

quant aux vampires & autres loups-garous, c’est variable selon le traitement du film, vu qu’ils sont encore à moitié humains, ça reste des persos à part entière, donc selon le scénar ils sont soit d’un bord soit de l’autre, mais le plus souvent ça reste des humains avec des pouvoirs & rien de plus.

 

 

halloween http://www.youtube.com/watch?v=YGGr3Ixfxcg

freddy krueger http://www.youtube.com/watch?v=fgOx7-z-lmg

aliens http://www.youtube.com/watch?v=F0oQlZwLZzs

gremlins http://www.youtube.com/watch?v=eZp00ZAmseU

texas chainsaw massacre http://www.youtube.com/watch?v=bY32HWnKUo8

friday the 13th http://www.youtube.com/watch?v=OCcloXtA82U

zombies http://www.youtube.com/watch?v=wZ_jOK3lVYc

rules of a horror movie http://www.youtube.com/watch?v=TuuMd-E5jKk

16 Commentaires

Classé dans cinoche