Archives de Tag: dry

Mortelle Saint Valentin (3)

Sortez les fleurs et le lubrifiant, comme tous les ans ou presque, le blavog vous aide à trouver les mots magiques qui vous donneront les clés du cœur (ou autre) de celui ou celle qui fait battre le vôtre, de cœur.
Là j’en entends dans le fond qui marmonnent que la saint valentin c’était y’a deux bonnes semaines. Oui mais, ici c’est un blog avec du rap frinçais dedans. Et comme chacun sait, le rap frinçais ne respecte jamais les délais, quels qu’ils soient. Alors, hein. On n’en est plus là. Et de toute façon la saint valentin c’est pour les pédés.

un petit rappel des éditions précédentes, lues par une conteuse hors-pair dont le charisme n’a d’égal que sa diction catastrophique

et c’est pas la peine de dire « c’est dégueulasse d’avoir enlevé et séquestré une mineure pour la forcer à lire des insanités », c’est pas comme ça que ça s’est passé. en plus c’est B-la, elle a l’habitude des déclarations d’amour saugrenues.

Trève de plaisanteries, c’est parti !

N’ayez pas peur de mettre à nu votre côté romantique, ça fera craquer votre chérie.
suffit du « clac » du string d’une tass pour que le char se réveille : un doigt de génie rectal en guise de tendresse
Kaaris, houdini

Si elle n’est pas convaincue, mettez en valeur votre côté mature : le temps a passé, vous êtes maintenant prêt pour le grand amour
j’veux plus d’celles qui couchent le premier soir, faut attendre toute l’aprèm’
Kevin « Zekwe » Ramos, sous les draps

communiquez, jouez la transparence. Attention tout de même : trop de franchise et c’est la boulette.
c’est le meilleur rapport qualité/prix que j’ai trouvé, j’pourrais presque l’épouser, sauf qu’elle m’excite pas
Orelsan, double vie

si vous êtes un artiste, faites-la rêver et partagez avec elle votre train de vie de star
ramène toutes tes copines on fait le clip : frottis-frottas sur la piste et pas de slip
ol kainry, champagnons

et si par bonheur un heureux événement se profile, réagissez avec la tendresse qui vous caractérise
Va te faire niquer ! Ça j’te l’dit depuis le bac à sable. J’veux un test de paternité, les « je t’aime » c’est pas fiable
Fababy, fuck l’amour

montrez que vous gardez l’esprit ouvert en toutes circonstances et que rien ou presque ne vous bloque.
faut jamais dire femme fontaine, je ne boirai pas de ton eau
Seth Gueko, sexationnel

une fois venu le moment de la déclaration, oubliez la carapace et laissez parler l’amoureux transi qui sommeille en vous
j’arrête pas d’mater son cul, j’y plongerais 25 fois par jour jusqu’à ce que la go appelle au secours
booba, scarface

votre belle est indisposée ? Ce n’est pas grave, car c’est avant tout le bonheur d’être à ses côtés qui vous satisfait.
c’est les putains de règles, c’est les putains de règles, dégage de mon lit, salope si t’as tes règles !
la fouine, fouiny juice

n’hésitez pas à vous engager sur le long terme
c’est hors de question ! je suis pas un beau p’tit con, j’trempe mon saucisson et j’taille, c’est c’que les OG font
guizmo, normal

sachez rester naturel, c’est aussi ça qui fait votre charme
un ptit peu gros, même un ptit peu trop, les filles cassent les couilles quand trop près de leurs gueules j’té-rô
freko, ils disent que c’est grave

même si c’est pas votre truc à la base, soyez attentif à ses besoins, même les plus intimes
satanée crasseuse pourrie, essuie avec du moltonel ta merde
al kpote, hurlez

soyez toujours doux et compréhensif, montrez bien que jamais ô grand jamais vous ne la jugez
espèce de vieille meuf, ici nos sacs sont pleins de billets, tu veux ton louis vuitton ? Va taffer ou va t’rhabiller
Dry, vieille meuf

ne soyez pas susceptible, apprenez à jouer avec elle au jeu complexe des compliments et des taquineries
ok ok ma chérie, comment ça tu m’charries ? Certes je suis pas l’pape mais toi t’es pas non plus la vierge marie
mister you, pas d’love

et en effet, un expert en séduction vous le confirmera :
t’es pas la vierge Marie, t’es qu’une timp
Stomy Bugzy, Sois hardcore

rassurez la : ce sont les sentiments qui priment pour vous, et avant tout, la beauté intérieure
cousine, tu crois au cupidon, on cherche la bonne combine, si t’as un cul bidon tu seras jamais ma concubine
abis, gangsta

soyez exigeant sur le choix de votre valentine, histoire d’éviter tout mauvais souvenir.
la poisse colle à la peau comme l’odeur de cette marocaine
sofiane, les 5 fantastiques
qu’est-ce qu’on vous avait dit mesdames ? L’HYGIENE BORDEL. C’est pas difficile à retenir putain.

Quand vous tombez sur la perle rare, n’hésitez pas, faites lui comprendre que vous savez qu’elle est votre élue, la seule, l’unique.
si t’es vraiment bonne, je réserve un suite. j’vais me branler avant pour pas cracher tout de suite
Rohff, dans tes yeux

toujours avoir le sens des priorités, c’est important en amour.
j’préfère dire je t’aime à une salope qu’à une connasse
nessbeal, ginger wine

des fois que la donzelle ne comprenne pas bien vos intentions, expliquez lui de façon douce mais claire.
si tu vois weedy à poil, c’est que tu sautes sur mes couilles
weedy, freestyle Didaï session

n’oubliez pas de vous tenir au courant des dernières modes qui vous permettront de rester dans le coup
ça m’rappelle celle-là, à qui j’avais mis un exta dans l’verre de vin : quand elle se réveille, la belle ne se rappelle de rien
dany dan, veux-tu coucher

sans en faire trop, laissez filtrer un ou deux indices sur vos atouts.
je suis tellement sexy que si j’pouvais j’me baiserais
B. James, ça devait être sur un son de Que d’la haine 2 mais j’ai eu la flemme de chercher. si y’en a un qui le retrouve, qu’il nous le dise, et il gagnera une poupée gonflable (usagée).

même si vous ignorez l’issue de ce rendez-vous galant, ayez confiance en vous.
si j’avais l’bif à B20 elles m’suceraient la bite dans tous les sens
Niro, hors-catégorie

et vous mesdemoiselles, mettez toutes les chances de votre côté en ne laissant rien au hasard
Pute, donne du rhum à ton homme pour qu’il te fourre plus fort
Seno, babtoo

pour finir, capturez la magie de cette magnifique soirée avec la sensibilité qui vous caractérise
Sur son boul des impacts de zgueg forment mon logo
Venom, sans titre

on pourrait vite conclure de ce recueil de poésie que les rappeurs frinçais sont parfaitement incapables de traiter la femme dignement, et que c’est bien la preuve que c’est une musique de dégénérés. c’est pourquoi le blavog vous offre également ça :

dans cette vidéo se cache l’arme ultime qui vous permettra de clouer le bec d’un nombre incalculable de cons et de connes s’ils vous font chier une énième fois avec le machisme dans le rap. Parce que « pauvre laura » c’est quand même un level bien au-dessus, en plus d’être une chanson rigolote.

et ça c’est cadeau, ça me fait plaisir :

bonne st valen’r’tard à tous et pour ceux qui ne sont pas accompagnés…

faut pas mollir

8 Commentaires

Classé dans experts en séduction

LE GRAND SONDAGE 2 (avec un vrai sondage dedans)

et tout de suite, la suite. Présentons tout de même brièvement nos 2 protagonistes.

D’un côté, Dry qui est loin d’être un inconnu au bataillon rap Frinçais mais peut-être déjà un peu plus pour le grand public, surtout chez la jeune génération.
Alors commençons par dire qu’il a beaucoup contribué au succès de la Sexion d’Assaut. C’est déjà pas rien d’aller dénicher un des groupes qui restera certainement l’un des plus marquants de son époque. Il y a fort à parier que dans encore plus de dix ans on entendra toujours les refrains populaires de la Sexion lors de fêtes de village familiales et pluvieuses qui sentent bon la bouse de vache et la choucroute, où les vieilles dansent collé serré sous le regard dépité des ânes et des poules au milieu d’un champ servant de cimetière de fortune pour quelques tracteurs désossés, ce que l’on appelle aussi plus communément « place de la mairie. » Un mauvais DJ local du futur aura pris soin de caler « Désolé » entre « Le petit bonhomme en mousse » et « La digue du cul. »
Mais Dry c’est bien plus que ça.
Plus d’une quinzaine d’années de bons et loyaux services dans le rap frinçais où il a notamment officié au sein de son groupe : Intouchable. L’histoire d’Intouchable n’aura peut être pas inspiré le flim du même nom mais elle reste mouvementée puisque plus de la moitié des membres du groupe sont décédés et/ou disparus…
Alors même si c’est pas le sujet, rendons hommage à LAS Montana, MS et Mamad.
Du coup Intouchable ça restera surtout le binôme Dry et Démon One. Pour faire court, ils étaient là depuis le début.  Déjà sur le classique Le Combat continue avec L’amour nous a rayé mais aussi en 99 avec Hold Up, l’un des plus gros succès de l’époque avec leur partenaires en rimes : le 113. A travers le temps ils ont été là sur tous les gros titres de la Mafia K1 Fry de ‘Pour ceux‘ à ‘Guerre‘ en passant par ‘Balance‘, ‘Rusé‘, ‘Tu vois‘, ‘Invasion‘ ou encore ‘Le bitume chante‘ et surtout ‘La cerise sur le ghetto‘ où le duo livrera un de ses classiques qui donnera son nom au 1er album du collectif, seulement épaulé par Rohff pour l’outro (tiens donc) qui disait déjà à l’époque « C’est pas des voyous de studio ! » en parlant de l’Intouchable Clique.
Si tu demandes à quelqu’un ce qui caractérise Intouchable, il te dira souvent que c’était vraiment hardcore. Mais y’a autre chose qu’on dit moins souvent, c’est que même en cherchant bien, y a très peu de rimes ouvertement misogynes dans leur discographie… C’est étonnant quand on y pense. Trouve un autre groupe qui a atteint le statut d’icône du  rap de rue hardcore sans jamais le faire sur le dos des femmes ?
Y en a très peu. C’est un peu un signe de puissance et de grande classe en vrai. Et si on veut parler de Dry en lui même, faut quand même préciser qu’au début il rappait un peu comme tout le monde dans la Mafia K1 Fry mais qu’au fur et à mesure son flow a évolué et s’adapte à absolument tout en variant entre accélérations, roulements et intonations à la fois trainantes et énergiques (ah ouais quand même !?) le tout avec une aisance et un naturel qui le font glisser sur n’importe quel instru. Très peu de gars ont autant progressé dans toute leur carrière et rien que pour ça, Dry restera un des artistes les plus intéressants de ce foutu rap game.

De l’autre côté, Rohff c’est pas mal du tout non plus.
On ne le présente plus, le gars s’est forgé une solide carrière entre ses nombreux classiques pour la rue et ses innombrables tubes pour le grand public.
Parce que oui, perso, je fais la différence entre ses tubes et ses classiques. C’est pas pareil. Je jette pas la pierre à Rohff, hein. Il a fait ce qu’il fallait pour se faire connaître et lui ouvrir les portes des radios à une époque où y’avait pas vraiment de rap aussi rentre-dedans en rotation sur les grandes ondes.
Mais des singles soûlants comme « 5.9.1. » ou « Qui est l’exemple » ce sont des tubes. Des tubes ! pas des classiques ! Parce qu’il en a des classiques. Seulement faut pas tout mélanger.
Et à l’époque, le 2e album de Rohff enfonce les portes des grosses radios, oui. Il vend énormément de singles, oui. Mais il n’a pas convaincu tout le monde pour autant. Pour les fans de la 1ère heure, ça passait difficilement, avec un arrière goût curieux. Mais R.O.H.2 F sait aussi faire ravaler leur venin à ses détracteurs à grand coup de freestyles racailleux.
Et c’est l’album de la Mafia K1 Fry La cerise sur le ghetto, où Housni de son prénom frôlera plus d’une fois l’état de grâce sur quasiment tous ses couplets, qui l’assiéra sur les plus hautes marches du podium. Là où il est toujours après tant d’années malgré tout.
On va pas retracer en détail les exploits du rappeur de Vitry au micro ou non. C’est pas que ce soit pas drôle, mais entre les embrouilles avec son ex-futur-ex-crew, les disques d’or, les menaces par vidéo et pelle interposées, son incarcération, ses aventures aux sports d’hiver, sa maladie génétique extrêmement rare qui l’empêche de prononcer le nom « Booba », ses déboires privés ou même ses aller-retour chez le dentiste… Y en a trop… Beaucoup trop…
Tout devient un événement avec Rohff, qu’il aille en vacances avec Benzema ou qu’il soit en photo en short à Miami, tout le monde lui demande toujours des comptes, on sait pas trop pourquoi… laissez cet homme se reposer aussi un peu de temps en temps.
Au final, Rohff est sûrement bien plus aimé et apprécié qu’il semble le croire. Parce que ces dernières années ne lui auront définitivement pas fait que des cadeaux. Ni à sa carrière d’ailleurs, mais il revient toujours. Malgré les flops répétitifs de single avorté comme « Salamoualikoum« , « Animal » ou encore « Rends les fous » il est toujours l’un des rappeurs les plus attendus.
Malgré les ventes en dessous de ses résultats habituels pour son dernier album et la suite de ses projets qui tarde à venir.
Malgré le nombre de contradictions évidentes qui émaillent ses morceaux et ses apparitions publiques révélant un très mauvais caractère parfois proche de la mauvaise foi.
Oui, malgré tout ça, on l’aime bien Rohff.
Et on est parfois un peu triste de voir que son succès, mérité, ne le rend pas heureux. Parce que Rohff de bonne humeur, c’est un type marrant et tout.

Et pour finir là dessus, on voit bien que les 2 laisseront une trace de leur passage dans la musique, d’une manière ou d’une autre. Ainsi que le fait que la Mafia K1 Fry est indissociable de leur histoire.
Et s’il te faut une preuve je dirai juste que pour Rohff « La cerise sur le ghetto » était une confirmation et pour Dry une révélation.
Sans cet album, tout aurait pu être différent pour eux.
La Mafia K1 Fry, ce collectif qui a su résister à l’érosion et à de nombreux drames.
Une pièce maitresse du rap dans le 94, mais aussi de toute la frince.

Mais après, je sais pas trop si c’est vraiment Rohff qui donnait sa force à la Mafia, si c’est la Mafia qui donnait la force à Rohff, si en scred Renaud a écrit le meilleur texte du Padre du rap game, si c’est un peu des 2 ou si la réponse est Obiwan Kenobi.

A venir : qu’est devenu AKH sans sa moustache ?

3 Commentaires

Classé dans sliphop

LE GRAND SONDAGE

Lors d’une récente interview, Dry (cofondateur du label Wati B sur lequel est, entre autres, signée la Sexion d’Assaut ; membre du groupe Intouchable qu’il n’est plus besoin de présenter et donc également de la Mafia K1 Fry, légendaire collectif de rap Frinçais, s’il en est) se livre à l’exercice toujours amusant des questions réponses avec les internautes.
C’est toujours drôle ces conneries de questions du web parce que, disons le franchement, ils posent souvent des questions de merde. Ou alors ce sont les journaleux qui sélectionnent les pires questions mais là, on n’ose pas y croire…
Alors, à part les questions inintéressantes mais aussi les questions pas directement destinées à l’artiste lui même mais plutôt son entourage ou à un mec qu’il connaît vaguement, il y a aussi les questions qui foutent la merde.

C’est pratique, d’ailleurs. Imagine, t’es journaliste et tu dois demander à un gars « Pourquoi ton single pue la défaite et le guano ? » mais tu ne sais pas comment lui dire pour ne pas heurter ses sentiments (les rappeurs frinçais ont leur petite sensibilité, quand même).
C’est là que les questions des gogo… des internautes rentrent en jeu.

Et Dry c’est un peu monsieur super cool, tu vas pas le niquer comme ça. Parfois, tu te dis qu’y a juste pas moyen de faire perdre son calme à ce gars tellement il a l’air détaché de tout. On dirait plus un reggaeman qu’un rappeur en interview. Et pas le rasta à la con avec un gros bonnet vert, jaune, rouge qui fume des joints entre 2 interjections folkloriques qui ne masquent pas un faux accent Jamaïcain tout balourd.
Moi je te parle du mec zen avec un vrai recul, sur lui, sur ses potes et sur un peu tout.

Et t’as vu, ça se vérifie même quand on lui pose la question « Tu penses quoi du fait que Démon One a annoncé son retrait de la Mafia ? »
Là, Dry semblait ne pas être au courant mais il ne panique pas plus que ça. On notera la formulation « demon one a dit qu’il quittait l’aventure ». Quitter l’aventure. La phrase de merde que le présentateur dit quand un candidat de télé-réalité est éjecté suite au vote d’un public de mongoliens.
En même temps, Dry a pas dû lire les tweets de Démon qui disaient en gros « Je ne serai pas dans le prochain album de la Mafia K’1Fry, c’est comme ça, pis c’est tout. Hin Hin Hin » Et si tu le sais pas, tu peux pas le deviner, vu que la carrière solo de Démon existe plus, c’était un peu notre dernier espoir de le voir faire de bonnes choses. C’est vraiment dommage.
Mais l’amiral DR doit pas lire les tweets très souvent. Pas plus que les statuts facebook, sinon il aurait anticipé la question suivante d’un de ces filous d’internautes.
Une question qui porte sur le statut fb d’un de ses anciens petits camarades qui s’était lâché sur les réseaux sociaux, sûrement victime d’une grosse déprime passagère :
« Que penses tu de la phase de Rohff : Qu’est devenue la Mafia K1 Fry sans R.O.H.2 F. ?  »

Et là, magie, Dry va s’emporter…
Ce qui est encore plus fort c’est que même s’il s’emporte, il s’énerve pas. C’est super chelou. Déjà, quand il découvre la phrase, une ombre passe sur son visage. L’ombre de la consternation et de la pitié. Parce qu’il doit maintenant avoir l’habitude des piques de merde qu’envoie Rohff, mais ça reste toujours gênant de se lever le matin et de constater qu’un petit coquinou a encore chié sur ton paillasson.

Dry, Landry de son prénom, va alors riposter.
Il semble rentrer dans une espèce de transe mystique comme on en voit souvent dans masterchef : « Mà si ! Mà qu’est-ce que la Mafia K1 Fry ?! Mà qué no !! La Mafia alle est plouss qué ça !! Multo Plouss !! Mà si !! »
On saura pas exactement ce que ça veut dire mais on comprend que son collectif lui est très cher à son petit cœur et qu’on peut pas déconner comme ça avec les vraies choses de la vie.

Ensuite il a une belle phrase de rappeur-en-interview qui dit en substance : « Dans la Mafia K1 Fry, y avait des rappeurs, mais pas seulement. Y avait des mecs qui faisaient des trucs plus louches. Et on sait tous qui faisait quoi à l’époque… »
Ce qu’on pourrait traduire grossièrement par : « Respecte ton couloir ! »

Mais là où DRY sous entend très clairement que, pour lui, Rohff a perdu son triple A c’est quand il dit : « On pourrait faire un sondage et savoir ce que les gens pensent. Qu’est devenu R.O.H.2 F sans nous ? »

Bah oui on pourrait faire un sondage !
Et même que nous, au Blavog, on va le faire.
Parce qu’on est des cons, c’est comme ça, pis c’est tout. La preuve.

2 Commentaires

Classé dans hors-sujet, sliphop

dead buzz walking 9


Doudou Masta tente toujours d’expliquer à Lil Thug comment fonctionne le buzz.
Lil Thug -Mais tu sais, moi le buzz j’en ai, ça va. On a parlé de mon album.
Doudou -Ça c’est parce que t’étais un gamin et aussi parce que ton père est déjà un rappeur.
Lil Thug – Attends, attends, je croyais que mon père, il en avait pas du buzz, ça n’a pas de sens.
Doudou -Voilà ! Tu commences à comprendre ! Ce buzz n’a aucun sens, mec. Si t’occupes pas le terrain, une fois adulte, on se souviendra plus de toi. Je vais t’emmener voir un mec dans le même cas que toi. On va chez Démon One. Par contre, j’ai plus trop de paires de chaussures en rab, c’est chiant.
Lil Thug -Où est le rapport ?
Doudou -T’as jamais vu « Un prophète » ou « District 9 » quand Démon One vole les chaussures au début ?
Lil Thug -C’était pas Démon One dans District 9, c’était un extraterrestre.
Doudou -Ouais, c’est ça… à qui tu vas faire croire ça ?

Ils arrivent donc à Choisy (Choisy la ville, Choisy-le-Roi).
Doudou -Yagaya yagaya, yagayaya !
Demon -Doudou Masta ! Hin hin hin.
Doudou -Salut Démon, je te présente Lil Thug.
Lil Thug -Bonjour.
Demon -Salut petit, elles sont belles tes chaussures.
Lil Thug -Quoi ? Non !
Demon -À ton âge, nous on les donnait direct.
Doudou -Arrête Demon, c’est pas ta taille.
Demon -C’est pour mon fiston, alors.
Doudou -Justement c’est lui qu’on vient voir.
Demon -OK, on va aller dans sa chambre sans faire toc toc toc ! Hin hin hin !

Démon One mène donc Doudou Masta et Lil Thug dans la chambre de Bene, l’interrompant bien évidemment.
Bene -Putain là ! J’écris là ! Qu’est-ce qu’y a là !!
Lil Thug -Je l’imaginais avec une plus petite voix.
Doudou -C’est ce que je voulais te faire comprendre, vous vieillissez. Donc faut être studieux dans ton rap.
Bene -Bah ouais j’ai une plus grosse voix. Plus couillue. Bene Nuts.
Demon -Hin hin hin !
Doudou -Oui mais moi je voulais surtout insister sur le fait qu’il fallait taffer.
Bene -Ouais bah justement, sortez de la chambre, faut que je travaille sur mon album. C’est pas l’Undertaker et Rey Mysterio qui vont écrire mes texte.
Demon -Non eux c’est Doudou Masta et Lil Thug, tu as encore beaucoup à apprendre.

 

Demon -Au fait, puisque t’es là, tu pourrais me dépanner d’un peu de buzz ?
Doudou -Ça tiendrait qu’à moi, t’en aurais plein du buzz, tu le sais. ce que je peux faire c’est t’en donner un peu parce que t’es le beau père de Béné et je lui en donne aussi un peu parce que c’est ton beau fils.
Demon – merci vieux.
Lil Thug -Mais ça n’a pas de sens.
Doudou -Voilà ! Tu commences à comprendre.
Demon -Hin hin hin !

Doudou -Et ainsi s’achève ce chapitre…
Lil Thug -C’est curieux j’ai l’impression que c’était plus rapide que d’habitude, il nous est rien arrivé et…
Mais c’est ce moment que le ciel choisit (pas le roi cette fois) pour se couvrir de nuages noirs, masquant le soleil. Le sol se mit alors à trembler quelques instants pour finalement s’arrêter quand un éclair frappa le sol dans un fracas assourdissant. Puis plus rien. Le silence. Comme après une blague de Laurent Gerra. Ce n’est qu’au bout de quelques secondes après avoir réalisé ce qui venait de se produire sous leurs yeux que Doudou Masta et Lil Thug se rendirent compte qu’une silhouette était apparue devant eux.
(Là tu écoutes ça en même temps, lecteur désoeuvré : http://www.youtube.com/watch?v=7KKcBDsZtdk)

Lil Thug -Mais merde, c’était quoi ça ?!
Doudou -C’est.. C’est… Oh putain !!
Ol Kainry -Démolition Ol ! O ! O ! Ol !!!
Doudou -Démolition Oh putain !!…

 
Lil Thug -Je vois Ol Kainry, jusqu’ici c’est normal, mais son buzz… il a l’air vivant.
Ol Kainry -Mon buzz est au max de sa maxance !
Doudou -Il n’y a qu’une seule explication possible. Quelqu’un lui a collé un procès au cul. Ça a ressuscité son buzz.
Ol Kainry -Wahou ! C’est trop fort ! Merci les Dragon Balls !
Doudou -C’était pas les dragon balls putain
Lil Thug -surtout que ça ressemblait plutôt à l’arrivée de Terminator sauf que t’as encore tes fringues et… Et mais oh ! qu’est-ce qu’il fout ?!
Ol Kainry -Voilà, maintenant c’est comme dans terminator. Je suis le premier rappère à me montrer à poil. C’est pas une fierté mais c’est comme ça c’est tout. je me suis sacrifié pour la communauté.
Lil Thug -Qu’est-ce que c’est que ce malade ? Qui lui a rendu son buzz ?
Al Kpote – montre pas ton cul, c’est la tehon ! coup de tête balayette dans le front !
Doudou – qu’est-ce que tu fous ici toi ?
Al Kpote – non parce que dans mon son « allez boom » j’ai une mesure comme ça et…
Doudou – et ?
Al Kpote – ba, c’est pas facile en c’moment…salope ! la crise tout ça… lèche mes boules ! alors bon, je me disais, il montre son cul dans un clip, moi je fais cette rime à côté…
Lil Thug – un clash ?
Al Kpote – bah, tant qu’on y est… pétasse !
Doudou – ouais mais non. c’est vraiment trop tiré par les cheveux là.
Al Kpote – tiré par les cheveux ? comme dans un casting de pierre woodman ? en quoi c’est pas bien ?
Doudou – barre-toi ou je dis à Grand Corps Malade que tu veux faire un feat.
Al Kpote – salaud ! je reviendrai !
Lil Thug – il a des problèmes lui.
Doudou -Y a plus grave à régler… Remets tes fringues ! Pourquoi tout le monde montre sa bite dés que je suis accompagné d’un mineur ?!
Ol Kainry -OK, je remets mon T-shirt « Bellek ici ça tire. » en dédicace à mon boug Dry.
Doudou -Euh… je sais pas trop là…
Ol Kainry -Tu préfères « Zizi dur clan » ?
Doudou -C’est triste à dire mais je crois que je préfère, ouais.

 

Ol Kainry -Mister OL !
Lil Thug -Monsieur Olympique Lyonnais ? C’est quoi ces conneries ?
Doudou -Mais qu’est-ce qui s’est passé ? Qui t’as fait un procès ?
Ol Kainry -Christian Louboutin. Il a pas apprécié mon clip « Sexy legging et louboutin ».
Lil Thug -Faut dire que Christian louboutin doit même pas comprendre pourquoi un noir parle de chaussures. Rien que ça, ça doit totalement le dépasser.
Ol Kainry -Surtout que dans le clip je me frotte à des fesses qui me mettent des baffes.
Doudou -…
Lil Thug -Cool !
Ol Kainry -je me pavane totalement au max.
Doudou -C’est quoi cette expression ?
Ol Kainry -C’est un de mes nouveaux gimmicks.
Doudou -Bordel ! C’est nettement mieux que toutes tes anciennes répliques.
Ol Kainry -Maintenant que j’ai mon propre label et plus de buzz je me lâche, c’est pour ça que je peux me mettre à poilzère ou me frotter à des booty comme Tortue Géniale. Partir dans des délires plus perso quoi.
Doudou -Mais bordel !! C’est très bien ça !
Ol Kainry -Grâce à ce procès on parle de moi jusque sur le site Thisis50, l’Amérique mec ! Les states ! je veux l’avoir ! et je l’aurai ! Ol Kainry arrive ! C’était prédestiné avec un nom pareil. Je suis Ol Kainry ! All American.
Lil Thug -Ouais enfin, leur dis pas ça. parce que all american chez eux, c’est un titre qu’on donne au champion universitaire de lutte. Les trucs de tarlouzes en collants, là…
Doudou – et sur le site de fifty le commentaire que je retiens c’est le type qui dit que tu ressembles à la fusion de Beanie Sigel et Raekwon.
Ol Kainry – M’en fous ! Personne pourra m’arrêter maintenant que mon buzz est backzère !
Doudou -Sauf que tant que t’es en procés tu peux pas sortir ton disque… Donc ton buzz sert à rien…
Ol Kainry -Ah merde.
Lil Thug – c’est balot.

 
Le Blavog soutient Ol Kainry… à sa façon. Mais on t’aime bien Dyf, ton clip est trop mongol pour pas être respectable. et surtout ça faisait longtemps qu’un rappeur frinçais avait pas eu l’air sincèrement heureux de sortir un projet en s’amusant dans les clips avec tellement d’étoiles dans les yeux qu’on les voit à travers les lunettes noires.
Ol Kainry inarrêtable http://www.youtube.com/watch?v=iWY5s_K7zvE
un mec qui fait une video aussi con peut pas être un mauvais gars : http://www.youtube.com/watch?v=Os0zjUixXvc
Alors s’te plait Chris (ouais on t’appelle chris), enlève ta plainte. Sinon Ol Kainry sera obligé de te dire « fais pas ton Materazzi » et personne ne veut se souvenir de Ol comme ça. C’est moche ce que tu fais, chris…

D’autres gamins qui rappent comme des monstre.
Black Automatik (Grigny gangstaz) : http://black-automatik-officiel.skyrock.com/  (écoutez Little Ghetto Boy avec la LMC Click)
Les Affranchis (Vitryo gros) : http://afranchi.skyrock.com/

28 Commentaires

Classé dans dead buzz

old dirty canard 2

dry – alors maska t’es bien installé ?
maska – on m’a assommé à la sortie du mcdo et je viens de me réveiller.
dry – c’est pour ton bien.
maska – et je suis attaché à une chaise
dry – bref. Tes potes sont là, ils ont tous quelque chose à te dire. Personne ne doit s’interrompre et tu ne dois pas répondre. T’as compris ?
Maska – …
dry – non mais là tu peux répondre.
Maska – alors ouais.
Gims – Le blanc a échoué !!!
Adams – bon j’y vais. (il sort un papier) Maska, ça fait longtemps qu’on se connaît, on a grandi ensemble et je te considère comme mon pote. Mais il arrive un moment où c’est plus possible. Les rimes pas top, la voix de mauvais doubleur de méchant dans un dessin animé sont venues à bout de ma patience. Sans rancune.
Doumam’s – à moi. Maska, ça fait longtemps qu’on se connaît, on a grandi ensemble et je te consid…
Dry – non mais vous avez tous grandi ensemble tas de cons, vous allez pas le répéter à chaque fois non plus.
Gims – je vais parler.
Doumam’s – mais c’était à moi, là.
Gims – ouais mais je suis le plus rapide. le flow le plus rapide de france. je fais du real fast flow comme Twista en amérique.
Doumam’s – quel chieur…
Gims – maska, ça fait combien de temps qu’on se connaît ?
Maska – …
Gims – ahah ! arrête, ça nous rajeunit pas. Bref le prends pas mal mais tes lyrics sont chiants. alors tu vas me dire que tous nos lyrics à nous aussi sont chiants
Maska – …
Gims – mais nous on compense avec le flow. chose que tu n’as jamais eue. je pense que tu seras d’accord avec moi pour dire que t’es aussi utile au groupe qu’une grille de sudoku pour une colonie de fourmis, non ?
maska – …
Gims – ravi de voir qu’on est sur la même longueur d’onde. et perso, ta dégaîne dans les clips je la considère comme une insulte, akhi.
Doumam’s – une insulte à qui ?
Gims – j’ai dit une insulte AKHI.
Doumam’s – ah pardon.
Black m – dirty akhi ?
Gims – …
Dry – …
Lefa – …
Adams – …
JR – burp. pardon, c’est la cuite d’hier.
Black m – on dit pas pardon on dit dééééééésoooooooléééééééé.
Lefa (il sort un cahier classeur de plusieurs centaines de pages) – merci à tous. Je tenterai d’être bref. Il me semble clair que l’homosexualité est un problème grave doublé d’un signe du début de la fin du monde. C’est pourquoi après enquête j’ai constitué un dossier en 12 parties qui j’en suis sûr vous convaincra de…
Dry – non mais attends c’est pas le sujet là.
Lefa – akhi ! T’as dit pas d’interruption non ? Alors faut pas m’interrompre ! Faut fermer sa gueule quand je parle et me laisser finir. non mais ho !
Black m – non mais ho et juliette ?
Dry – toi tu sors. Pour toujours.

(après quelques heures)

Lefa – … et c’est ainsi que s’achève mon exposé. Maintenant que j’ai prouvé de manière irréfutable que les gays sont non seulement des pédés mais aussi des enculés, je pense qu’on sera tous d’accord pour dire qu’une solution collective ne peut que s’imposer. Pas vrai les gars ?… Les gars ?
Dry – hein ? (il se réveille) ah oui. Merci lefa, c’était très… original, j’imagine. à toi JR.
JR – ok. JR O Crom, sexion d’assaut !
Dry – mais qu’est-ce que tu fous ?
JR – ba je dis mon nom.
Gims – mais on le connaît tous ton blase.
JR – non mais c’est mon truc. Comme j’ai pas de gimmick je dis mon nom en début ou en fin de couplet quand je rappe. Pareil que quand je suis aux alcooliques anonymes. Je suis comme ça. Et ouais.
Adams – mais c’est pas du tout ce qu’on t’a demandé
JR – mais alors qu’est-ce qu’on fout tous ici à prendre la parole chacun notre tour si c’est pas un freestyle ?
Gims – t’étais censé écrire un truc, mais pas un couplet. Un truc où tu expliques ce que tu reproches à Maska et pourquoi tu veux qu’il dégage.
JR – c’est pour ça qu’on a pas de tise ?
Lefa – l’alcool c’est mal.
Gims – en plus après t’as la tête…
Tous – LA TETE A L’ENVERS !
Gims – voilà
Dry – vous êtes vraiment obligé de faire ça tout le temps ?
Lio – ba oui.
Gims – c’est du real hiphop. Comme les mecs en amérique. Tout pareil.
JR – en tout cas moi j’ai rien à dire sur le sujet. D’une part je m’en fous, et en plus je peux pas dire s’il pourrit l’album.
Adams – sérieux ?
JR – oui mais j’ai une excuse. L’album je l’écoute pas. Jamais.
Dry – enfin une parole sensée.
Doumam’s – mais tu l’as vu poser en studio non ?
JR – je l’ai vu ouais
Doumam’s – ba voilà.
JR – mais je l’ai pas entendu. j’ai bien fait gaffe d’écouter aucun de vos couplets, comme ça j’avais aucun mal à parler de trucs qui ont rien à voir, comme vendre du shit ou se bourrer la gueule en pleine rue. ça s’appelle la conscience professionnelle. ou l’inconscience, j’ai jamais bien su.
Gims – …
Adams – bon je crois qu’on a fait le tour…
Lio – moi j’ai rien dit
Lefa – ba tu devrais avoir l’habitude vu que dans l’album tu disais pas grand-chose non plus
Gims – ahahahahha ! Putain lefa ta vanne elle est lourrrde !
Adams – popopopopo !
Lio – ok mais…
Adams – j’ai dit popopopopo !
Lefa – le débat est clos.
Lio – …
Maska – et moi je deviens quoi dans tout ça ?
Gims – échouééééééé !

JR O Crom – freestyle
L.I.O. – freestyle retour vers le futur
Black M – black shady live
Lefa + une guitare – un monde parfait (acoustique)
Sexion d’assaut – Même pas l’smic live

4 Commentaires

Classé dans old dirty canard

old dirty canard

Dry – alors maska, il est bon ton happy meal ?
Maska – ça va ouais.
Dry – est-ce que tu sais ce qu’on fait ici ?
Maska – ba ici on fait des sandwich akhi. on fait aussi des frites et…
Dry – non, je veux dire est-ce que tu sais pourquoi je t’ai amené ici…
Maska – pour manger un sandwich ?
Dry – ça va être plus long que ce que j’imaginais. Bon, tu sais que tu fais partie d’un groupe qui a un gros succès en ce moment
Maska – ba ouais, tu crois que chuis bête ou quoi ?
Dry – et tu sais que dans un groupe, y’a des hauts et des bas.
Maska – c’est pas que dans les groupes ça, c’est dans les joggings aussi.
Dry – si tu veux. Bref, le public est parfois cruel et tous les membres d’un crew, surtout quand y’en a beaucoup trop comme chez vous, sont pas appréciés pareil. Et faut parfois prendre des décisions un peu dures. Tu vois où je veux en venir ?
Maska – non.
Dry – bon. Regarde cette image. Qu’est-ce que tu vois ?
Maska – je vois une tache.
Dry – non mais c’est une photo, pas un test de psy.
Maska – ah pardon. Heu… je vois… menzo ?
Dry – voilà. Maintenant regarde celle-ci. Tu vois quoi ?
Maska – c’est freeman non ?
Dry – très bien. Et là ?
Maska – Melopheelo.
Dry – parfait. Et 2 dernières pour la route, des fois que t’aies pas encore compris.
Maska – il me semble que c’est Selim du 94 et RR du G8. mais pourquoi tu…
Dry – j’y viens. Est-ce que tu vois un point commun à tous ces gens ? Tu sais qu’ils font tous partie d’un crew, mais y’a un truc qui les rassemble, un truc qui devrait te sauter aux yeux.

Maska – ah ba oui. C’est bon, j’ai compris.
Dry – cool, j’aurais cru que ce serait plus dur.
Maska – y’en a aucun qui est blanc, c’est ça ? Vous en avez pas marre de me renvoyer à ma couleur de peau tout le temps ?!
Dry – mais non, c’est pas…
Maska – vous croyez peut-être que je l’ai fait exprès ? Je sais bien que ça fait tache sur les pochettes d’album niveau graphisme, mais je me mets toujours au fond bordel ! Je fais des efforts akhi ! Quand est-ce que vous allez me lâcher bon dieu ?
Dry – bon, tu te calmes, et tu te calmes BIEN. Ça n’a rien à voir avec ce que je voulais dire. Je comptais pas en arriver là, mais j’ai plus le choix. Leur point commun c’est que c’est tous des canards boiteux.
Maska – ah ouais ? Mais pourquoi ils sont déguisés en rappeurs connus si c’est des canards ?

Dry – putain… bon disons que au sein de leur groupe, chacun est le moins performant on va dire. Le boulet au micro. Le sale tâcheron qui fait zapper le début ou la fin du morceau pour tout auditeur exigeant, le catcheur qui s’est perdu dans un tournoi de karaté, le plus mauvais, quoi. Tu vois le rapport avec la Sexion maintenant, champion ?
Maska – ah ouais je vois.
Dry – parfait, ça va faciliter les choses.
Maska – tu penses qu’il faut virer Maître Gims.
Dry – voilà, et je… attends, quoi ?!
Maska – tu m’as fait venir pour me demander si je suis d’accord pour le virer du groupe. C’est normal akhi, les auditeurs le supportent pas, il rappe beaucoup trop vite, et le reste du temps c’est du ragga son truc.
Dry – non mais c’est pas…
Maska – oh, tu sais akhi, moi aussi il va me manquer. Mais faut être réaliste, il tire le groupe vers le bas.
Dry – bon, c’est plus grave que ce que je pensais. (il sort son téléphone) allo les gars ? Va falloir passer au niveau 2. Quoi ? Oui, moi non plus je pensais pas qu’il était aussi lent. Hein ? Non je peux pas vous ramener de bucket, je suis pas au kfc je suis au mcdo, relisez le début du billet, ça parle de happy meal, bande de cons.

Et tandis que Dry hurlait pour la 3e fois à son portable que non, un sundae au nutella ça n’a jamais existé, Maska se demandait bien ce que lui réservait la suite des événements… akhi.

Maître Gims, Adams, Lefa (Sexion d’assaut), Al k-pote & K-tana (Unité 2 feu) – le renouveau
Lio – 75
Lio – spirale infernale freestyle
c’est con que lui il pose pas plus, pasque mis à part le fait qu’il partage son pseudo avec ça, c’est pas mauvais.
sexion d’assaut, dry & John Travolta – Wati by Saturday Night Fever
sexion d’assaut & dry – Wati by night remix chipmunks

5 Commentaires

Classé dans old dirty canard

Cinécrophilie

on sort les classiques biatch !

On le sait, les rappeurs frinçais ont des goûts en matière de cinéma. Par exemple ils vouent un culte à scarface en VF… En VF !
Bon Scarface ça reste un bon film à la base. donc l’idée leur est venue de faire pire. Toujours pire.
Telle est la devise du rap frinçais.
Ne pouvant cacher leur attrait pour jean Claude Van Damme et les petites asiats, la vraie référence improbable cinématographique du rap frinçais c’est…
KICKBOXER !

Et ce grâce à une phrase toute bête qui marquera leurs esprits d’enfants à jamais.
Mais pour ça il faut résumer le film très vite.
JCVD incarne Kurt !
…Kurt… c’est déjà la loose et ça va être comme ça un peu tout le film.

Alors en gros, le mec est le frère d’un champion de box thai aux states, il est même pas champion lui même. Son reuf va en Thaïlande pour voir un peu si ils sont vraiment si fort que ça les chongs.
Autant dire que passé les premières scènes, on ne verra plus ce personnage qu’en fauteuil roulant.
Or Van Damme il aime pas trop avoir des handicapés dans sa mif (un peu douteux le message de ce film) alors il veut à son tour dérouiller le champion qui a niqué son frère. Tong Po.

(Tong Po c’est le croisement de Sagat dans Street Fighter et Karl Lagerfeld mais ça c’est déjà plus visible dans les nombreuses suites toutes géniales de cette série où il sera devenu bilingue pour mieux trafiquer de la drogue parce qu’un barbare avec deux mots de vocabulaire, même Thaïlandais, c’était pas assez marrant.)

Donc là Tong Po est encore un grand mongol en slip.
Et JCVD il peut pas le niquer comme ça.
Alors il va voir un vieux dans la montagne.
C’est ça qu’est bien en Asie du Sud Est, y a toujours des coins un peu reculés avec des vieux qui t’apprennent pleins de truc et après tu peux aller niquer le méchant.
des entraînements à base de faire la sieste sous un arbre en attendant que les noix de coco te tombent dessus, des trucs de ouf !

Et là, le ieuv, il a une nièce : Mai Li.
Et évidement y a une romance de fiottes qui naît entre JC et Mai Li
Et là ils sont tout mignon tout les deux parce qu’ils se cherchouillent, ils flirtouillent ensemble.
Bref le truc dégueulasse dont on a typiquement pas besoin dans un film de castagne.

Surtout que Tong Po c’est pas trop son truc l’amour platonique, il préfère plus tonique.
Alors il va voir Mai Li et il la viole vite fait, il a pas le temps pour ces conneries.
(D’ailleurs Mai Li aurait peut-être du lui dire « stop. »)

Et on en arrive à la scène finale fatidique, JCVD se bat contre Tong Po.
Tong Po le met par terre et dira cette phrase fatidique à JC « Tu te couches comme Mai Li. »

Voilà !!
Voilà !!
La phrase qui sera reprise par les rappeurs frinçais à travers les âges.
Tong Po rajoutera également « Mai Li bonne baise » mais ça les rappeurs l’ont moins reprise et c’est bien dommage.
Les X-Men, Bass Click, Nysay, Dry, Alain de l’Ombre (Green) et tant d’autres, ils feront références à cette phase mongole et quelque part ça prouve à quel point notre rap hexagonal est magnifique.
Seul Ol kainry qui n’a pas tout compris au film fera des punchlines sur Tong Po qui s’entraine sur le pilier.
Le mec il a retenu ça du film…
On sait pas pourquoi, on ne sait pas comment, on ne veut pas savoir.

Sinon, je vais vous gâcher la fin.
JCVD comprend donc que sa pute a été dépucelée par un géant et il l’a mauvaise, alors il nique tout le monde.
Parce que bon, le mec lui rend un frère handicapé et une pute déjà utilisée et tout le monde sait à quel point il est dur de trouver une vierge de plus de 11ans en Thaïlande, demandez à Frédéric Mitterrand.
Il en a gros sur la patate contre Tong Po.
Et c’est la victoire du bien contre le jaune.
Normal.

 

on aurait bien mis les liens des sons où cette pauvre petite bridée est salement name-droppée, mais on s’est dit autant le faire demain.

11 Commentaires

Classé dans cinoche