Archives de Tag: dbz

Hasard ? ou réalité scientifique ? (4)

parce qu’une addition vaut mieux que tous les arguments du monde, surtout quand on a été consterné par Dragon Ball GT

+

=

intéressons nous maintenant à la scène de Grigny Centre. Avec tous les artistes du DGC et tout ça, des gens talentueux qu’absolument personne ne semble calculer. Il faut dire qu’ils ont un argot bien à eux, qui les rend un peu dur d’accès quand t’es pas habitué. Entre les « zère » ajoutés en fin de mots, les anglicismes approximatifs, les expressions totalement inconnues que tu sauras jamais vraiment d’où elles viennent (et crois moi y’en a vraiment beaucoup), c’est vrai que c’est pas évident.

PAR CONTRE y’en a une, une des plus utilisées en plus, qu’on a pu retrouver ailleurs, dans un coin paumé où des gens tentent de survivre comme ils peuvent (ça fait déjà des similitudes avec Grigny, me direz-vous) :

Au début de l’aventure, la répartition des équipes est faite par sexe : les femmes forment l’équipe des « Chapera » et les hommes forment l’équipe des « Mogo ».

et oui. C’est un petit peu la honte mais c’est comme ça. On ne vous félicite pas, messieurs les grignois.

et ça c’est cadeau :

+

=

et ça c’est le remix

4 Commentaires

Classé dans hasard ou réalité scientifique, hors-sujet, sliphop

Booscata’4 : les recalés

Demi-portion – les gars, y’a un type chelou qui vient d’arriver
Mister You – booska’taga !
BKP – mais c’est pas vrai…
Mister You – je viens vous filer mon son pour la booska’tape
BKP – comme c’est gentil. Seulement voilà, tu n’es PAS dessus. Ça sert à rien de revenir tous les jours putain.
Mister You – mais… je suis jeune… j’ai du buzz, alors pourquoi pas ?
BKP – ah mais oui, tu as du buzz, du succès, et tout. Mais tout le monde te déteste maintenant que ton album est sorti et a cartonné. Fallait rester en cavale et faire des mixtapes.
Fababy – Et pas s’afficher avec Colonel Reyel
Sultan –  ni se faire défoncer par deux meufs chez Laurent Ruquier
Abis – désolé frérot, avant t’étais cool, mais là c’est plus possible.
Mister You – et merde… j’ai plus qu’à racketter les 5 types devant le studio.
BKP – voilà. Attends ! 5 mecs, tu dis ? Mais alors ça ne peut être que…


1995 – salut les gens !
BKP – qu’est-ce que vous branlez ici ?
Nekfeu – on vient vous filer le titre pour votre tape comme on avait dit.
Sofiane – comment il a trop de cheveux lui
Abis – c’est vrai que niveau dégaines vous êtes durs, surtout tina arena et keufmachin
Alpha Wann – areno jaz et nekfeu ?
Abis – si tu veux
BKP – mais vous avez pas eu mon mail ? On a plus besoin de vous maintenant. On a la Sexion d’assaut.
Sneazzy – c’est de la triche, ils sont déjà triple platine eux, comment vous pouvez les mettre dans un truc censé présenter des gens qui ont pas encore bien percé ?
H magnum – c’est simple, techniquement c’est mon titre, et eux sont en feat. Malin, non ?
Alpha Wann – mais nous on pourrait vous apporter une autre couleur sur votre mixtape. Surtout que le public de la Sexion c’est des collégiens
H magnum – en même temps quand on voit la gueule du vôtre c’est pas glorieux non plus.
BKP – voilà, techniquement, vous êtes des rappeurs très corrects. C’est pas vraiment vous le problème, c’est plus vos fans
Nekfeu – bah ils ont quoi nos fans ?
Scylla – disons que ça fait toujours bizarre de voir des gens qui ont la moitié de ton âge et qui écoute du rap depuis une semaine t’expliquer que vous êtes les seuls qui ramènent le « vrai hiphop »
Abis – et ça donne envie de leur sauter sur les couilles à pieds joints
Alpha Wann – mais attendez, ça on y peut rien nous. vous devriez le savoir, tonton marcel
BKP – plus jamais tu m’appelles comme ça. JAMAIS. et si, quand même. Vous appelez votre EP « la source », vous posez que sur des instrus ambiance à l’ancienne…
Fonky Flav – ça c’est parce qu’on y est accrocs. Mais depuis un mois, on essaie de se sevrer, on met des patch.
Sneazzy – en plus on fait des efforts, regardez, moi j’ai posé avec la fouine sur une instru dirty
Fababy – c’est marrant, parce que sur un son avant tu disais « fuck le dirty » du coup tu passes un peu pour un con.

Nekfeu – et notre remix de The Motto ? Ah ! Vous voyez qu’on tente des trucs !
BKP – tu dois parler de ce truc où vous pompez littéralement les placements de Drake, Lil Wayne et Tyga sur plus de 3 minutes.
Alpha Wann – ouais non mais bon, nous
BKP – bah ? Tu finis pas ta phrase
Alpha Wann – j’ai oublié mon texte, ça m’arrive souvent
Sultan – en plus pendant tout le clip on voit Sneazzy tiser du champomy
Sneazzy – mais c’était pour le fun, ça
Sultan – je te rassure, on a tous beaucoup ri en te voyant.
Areno Jaz – vous pouvez quand même reconnaître qu’on ranime la flamme de l’esprit hiphop alors qu’elle s’était éteinte depuis longtemps
Amy – vous en avez pas marre de parler tout le temps du hiphop comme si c’était votre daron ?
Niro – surtout que l’esprit hiphop c’est comme le père Noël. Ça fait rêver mais à partir d’un certain âge faut passer à autre chose les mecs.
Fonky Flav – comme quoi ?
Leck – comme les meufs par exemple
Sneazzy – moi je peux pas, je me préserve pour le mariage, je l’ai dit plusieurs fois sur twitter
BKP – et les autres, c’est quoi votre excuse ?
Nekfeu – ah non, mais nous on a des meufs
Areno Jaz – plein !
BKP – bien sûr, bien sûr. Ça ne change rien au fait que vous ne pouvez pas être sur la booska’tape
Alpha Wann – et vous les autres, ça vous dirait pas de nous défendre un peu non ?
Ladea – on aimerait bien mais on voit pas bien qui vous êtes exactement
Nekfeu – vous voulez dire qu’aucun d’entre vous n’a saigné nos sons ?
Sofiane – Est-ce que j’ai la gueule d’un connard qui a grandi dans les Pyrénées ?

Kertra – excusez-moi. Je me permets d’intervenir ici parce que j’ai l’impression qu’on s’fout un peu de ma gueule.
Abis – oh !
Leck – Kertra !
Sneazzy – qui ça ?
Sadek – c’est normal que ça te dise rien, c’est le père spirituel de tous les rebeux hardcore dans le rap.
Sneazzy – je suis marocain
Sadek – haha ! T’es con.
BKP – mais qu’est-ce que tu fous là ? Parce que si c’est pour qu’on fasse la promo du prochain Express D, faut d’abord passer par la régie pub.
Kertra – la quoi ? De toute façon moi je suis là pour Sofiane
Sofiane – ah ?
Kertra – ouais. Ta rime là. Sur les connards des Pyrénées. Pourquoi tu dis ça ?
Sofiane – bah j’en sais rien, j’ai pas réfléchi 10 ans non plus, c’est une phase marrante alors j’ai pris un nom de région qui rimait et c’est tout.
Kertra – parce que moi je suis né à Pau, donc dans les Pyrénées.
Sofiane – mais non, t’es de Mantes, comme ton groupe
Still Fresh – tout le monde sait ça
Kertra – non, je suis né à Pau, et j’ai bougé dans le 78 quand j’avais 1 an. Regardez ma carte
(silence choqué de toute la salle)
Kertra – je vois pas ce qu’il y a de si incroyable
Spri Noir – bah t’es un provincial ! Comme Niro !
MOH –  et comme moi !
Abis – non, comme Niro seulement, faut pas abuser non plus.
Niro – vous voyez qu’on peut venir de province et être plus hardcore que les parisiens maintenant. On les entend moins vos grandes gueules là.
Kertra – en tout cas Sofiane, faut bien réfléchir quand tu dis des trucs comme ça. Moi quand je dis du mal des gens, je le pense vraiment. Quand je dis « celui qui dit qu’on vient de Paris je m’occupe de lui et de sa reumé » faut savoir que je me visualise en train de défoncer la vieille mère de cette personne. Toujours focus !
Sofiane – ok
Kertra – quand t’insultes des gens comme ça, n’oublie jamais l’homme. Allez salut les ptits gars.

Sneazzy – Les mecs vous allez pas le croire mais j’ai l’impression que mes couilles sont plus grosses !
Guizmo – mets ton froc à l’endroit, ça passera
Sneazzy – ah ouais ? Bah t’es viré mon pote !
Guizmo – hein ?
Alpha Wann – ça allait finir par se voir que t’étais pas des beaux quartiers, que t’étais pas un vrai. le real hiphop c’est fait par des petits bourgeois pour des petits bourgeois.
Sneazzy – surtout que Guizmo n’a jamais fait partie de 1995, mais juste de L’Entourage, même s’il était proche du S-crew
Ladea – dites, c’est une manie chez vous, les noms de groupes qui puent la merde ?
Nekfeu – …et nous nous sommes réunis à la pleine lune, nous avons invoqué l’esprit ancestral du hiphop et il nous a dit que Guizmo devait être exclu.
Fonky Flav – Guizmo, vous êtes le maillon faible
Alpha Wann – tu vas nous rendre ton insigne et ton mic.
Guizmo – sérieux ?
Nekfeu – Oui. On a voté à l’unanimité et de toute façon on a déjà fait un communiqué qu’on a diffusé massivement sur le net
Guizmo – ah. Bon bah dans ce cas, pas de souci. Du coup moi je vais devoir envoyer un clash dans vos mères.
Alpha Wann – Hein ? Mais c’est pas du jeu, ça ! Chez nous on ne se clash que par communiqué
Sneazzy – et on dit « big up à nos souteneurs » à la fin.
Guizmo – peut-être que comme ça vous allez arrêter de confondre communiqué et protège-slip. De toute façon vous deviez vous y attendre, j’ai même fait une vidéo où j’explique à quel point faut pas m’emmerder
Leck – elle est bizarre cette vidéo d’ailleurs
Guizmo – comment ça ?
Leck – bah t’es torse nu, t’as des nanas avec toi, de la tise et du shit, et une caméra. A priori y’avait plein de trucs sympas à faire. Mais non.
Guizmo – ah mais moi c’est juste qu’à un moment je me suis dit « hé, faut que mes détracteurs voient ça ! » alors je sors la caméra, bon les meufs étaient contentes, jusqu’à ce qu’elles comprennent que non, car moi j’ai le sens des priorités. Si je sors la cam’ c’est principalement pour insulter tous ces clampins qui me chient dans les bottes. Je vous baise !
Demi-portion – ah ouais, quand même…
Guizmo – en plus j’ai été très patient, j’ai même rien dit pour cette vidéo étrange, malsaine et dérangeante où Sneazzy se met à caresser la main d’Areno Jaz en pleine interview
Sneazz – je croyais qu’il voulait me passer le micro ! Vous faites chier à la fin !
Abis – ah, c’est donc pour ça que Jeez a des trucs si étranges autour de la bouche
Guizmo – ouais, tu comprendrais si tu voyais les couilles de Sneazzy.
MOH – j’aimerais bien voir ça
les autres – …
Guizmo – alors achète un microscope
Areno Jaz – gnagnagna ! Ça suffit, on vous emmerde et on rentre à notre maison.
Amy – mais tu vas être bien embêté pour tes textes, non ? Vu que t’arrêtais pas de balancer l’entourage par ci, ou carrément des cassded avec les noms des mc’s à tout bout de champ
Guizmo – c’est pas grave, je remplacerai des mots. Par exemple, dans « Normal », j’aurais qu’à dire «tu connais les bails, du rhum et des tasses, et Nekfeu a p’têtre niqué SA frangine »
Nekfeu – ah bah bravo, c’est fin.
Guizmo – la taille de ton sexe ne regarde que toi.

Nakk – salut, je viens faire mes emplettes pour mon prochain son, je cherche des petits jeunes qui n’en veulent. Pour un morceau qui s’appelle les 4 fantastiques. Hmm… je prends Niro, Sofiane et j’ai déjà Kevin Ramos.
Leck – cool, on pose quand ?
Nakk – hein ? Mais non, j’ai juste invité Niro, Sofiane et Zekwe Ramos. D’ailleurs tu vois bien : on est 4 au total, d’où le titre les 4 fantastiques
Sofiane – les 4 fantastiks c’est un groupe de blanc-mesnil
Nakk – c’est surtout des héros de comics
Leck – bah alors vous avez qu’à changer le titre et l’appeler les 5 fantastiques
Niro – c’est complètement con comme idée
Leck – trop tard ! J’ai déjà posé.
Nakk – déjà ?! Mais comment c’est humainement possible ?
BKP – personne ne sait comment il fait ça. Comment tu crois qu’il a eu 2 titres au lieu d’un seul sur la booska’tape ?
Nakk – ah ouais, vu comme ça…

Et, sur le chemin du retour vers le futur du passé du hiphop :

Sneazzy – hé les mecs, je me demandais… ce que j’ai fait avec ma main dans la vidéo là
Nekfeu – ouais ?
Sneazzy – C’est peut-être ça ce que les gens appellent « devenir un homme »
Nekfeu – heu… je sais pas, là
Sneazzy – Tu penses que je devrais m’acheter un test de grossesse ?
Nekfeu – Je pense que tu devrais d’abord faire un communiqué, c’est plus sûr.

1 commentaire

Classé dans sliphop

Booscata’ 3

Retour à Paris, et derniers conseils pour la promo

BKP – bon, maintenant que vous êtes tous là et que vous avez posé on va pouvoir bosser la promo, et notamment comment mettre en avant chacun, avec un style différent à chaque fois.
Ladea – perso je suis une lyriciste de haut niveau. La preuve, j’ai fait une apparition dans un clip de Nakk
BKP – ça ne veut rien dire, Sofiane aussi était dans ce clip
Sofiane – hé !
Ladea – ah oui tu marques un point
Demi-portion – moi ce serait plutôt rap à l’ancienne
Leck – moi j’ai une crête
BKP – …
MOH – moi c’est plus, au niveau du style, un peu…
BKP – et n’oubliez pas, donnez le meilleur de vous-mêmes, comme dans une compet’
Niro – vous voulez qu’on se tape ?
BKP – Hein ? Mais non. Je veux une compétition saine et positive entre vous
Guizmo – Ah, je vois. Vous voulez qu’on se clashe
BKP – non plus. Faut juste que tout le monde soit au top. Comme à la belle époque des grands freestyles, les time bomb, etc.
Sultan – c’est gentil de nous comparer à time bomb
BKP – personne n’a dit ça. Il va vous falloir des gimmicks qui accrochent l’auditeur aussi, histoire de pas se retrouver comme des cons entre deux couplets avec des moments de silence, ça fait pas pro
Guizmo – ça y’a pas de problème, on en a tous un
BKP – comme quoi par exemple ?
Ladea – Qui veut-qui veut !
BKP – Je ne comprends pas. Qui veut quoi ?
Ladea – Non mais c’est tout. Si c’était une question complète ça marcherait pas
BKP – ça marche déjà moyen. les autres c’est quoi ?
Fababy – baby! Baby !
Sadek – N-n-n-n-n-n-n-ium !
Leck -Yougo !
Sofiane – I need m…
BKP – te fatigue pas va, je crois que j’imagine la suite. Bon on va oublier les gimmicks pour le moment.
Leck – attends moi j’en ai un deuxième
BKP – et c’est ?
Leck -Youguette !
BKP – pardon ?
Leck – Parce que yougo, youguette !
les autres – …
Leck – c’est le féminin, quoi
les autres – …
Leck – et… heu… oui, non continuez, désolé.


Guizmo – Villeneuve-la-Garenne ! Les immeubles, la galère !
BKP – ça par contre c’est une rime, pas un gimmick
Guizmo – ça m’empêchera pas de le dire tout le temps !
BKP – si tu veux, si tu veux. Mais vous en avez pas des plus simples ? Qui rentrent dans la tête des gens ? Comme le tchtch de Lino ?
Lino – je pense que vous vous méprenez sur la fonction d’un gimmick, les jeunes.
Still Fresh – ah ! Y’a un fantôme dans le studio !
Spri noir – non, lui c’est Lino
Still Fresh – y’a le fantôme de Lino !
Spri noir – Laisse tomber.
BKP – mais qu’est-ce que tu fous là ?
Lino – je dormais dans le studio, dans la pièce à côté, et j’ai entendu votre concours de qui a le pire gimmick
Demi-portion – tu dormais au studio ? Tu prépares ton nouveau solo en bossant non-stop dis donc
Lino – non, c’est juste qu’hier soir j’étais bourré et j’ai perdu mes clés.
Demi-portion – forcément.
Lino – et je trouve que vous vous forcez trop pour vos gimmicks. Vous savez pourquoi je dis « tchtch » à la base ?
MOH – Pour faire genre « chut, chut, je vais parler » ?
Lino – toi tu dois être l’intello du groupe. J’ai trouvé ce gimmick juste pour pas imiter les cainris et dire « yo » toutes les 4 mesures. Et c’est tout. Vous devriez arrêter de vous prendre la tête et juste être naturels.
Leck – merci pour vos conseils monsieur… qui que vous soyez.
Lino – c’est ça. À la revoyure les jeunes.
Amy – So-so, pourquoi tu lui a pas dit que c’est ton rappeur préféré ?
Sofiane – mais tais-toi, merde ! Il pourrait encore t’entendre.
Amy – bah quoi ?
Sofiane – bah on est des rappeurs français. Ça ne se dit pas ce genre de choses, c’est obscène. Quand on apprécie un autre rappeur, on se contente de hocher la tete tout au fond de la salle dans ses concerts, discrètement. Et tu m’appelles plus jamais so-so, y’a que moi qui fais ça, et seulement sur mes morceaux.
Sultan – moi je vais faire un truc bonne ambiance, de toute façon c’était déjà le cas avec « Ce soir je ken »
Sadek – et des cainris ont répondu à ton clash
Sultan – mais c’était pas du tout un clash
Sadek – ça les empêche pas d’avoir répondu
Sultan – répondu à quoi ?
Fababy – t’as fait un son où tu dis que tu vas peut-être niquer, eux ils ont fait un son où ils disent qu’ils ont niqué, et y’a jessica alba et d’autres en guest. Et c’est pas des rappeurs, c’est des comiques
Sultan – j’me suis fait keeeeeeeeeeeeeen !

Niro, Unité 2 feu, RCP, Tige la rafale, Sidi Sid – Bandes de putains remix (ça n’a rien à voir avec le reste mais on aime bien ce son)

4 Commentaires

Classé dans sliphop

Booscata’ 2

Demi-portion – salut
BKP – bonj… attends deux secondes. C’est quoi cet accent ? T’es sûr que tu fais partie des parisiens ?
Demi-portion – à la base je suis de Sète, mais je suis sur Paris en ce moment, je taffe avec Yonea.
Leck – c’est marrant, il vient de Sète, et il taffe avec Yonea.
Demi-portion – je vois pas bien ce qu’il y a de drôle
Leck – bah Sète, Sète… Gueko ! Avec Yonea, tout ça.
(silence consterné de toute la pièce)
Demi-portion – vous êtes tous comme ça en Île-de-France ?
BKP – non, rassure-toi. Où j’en étais ? Ah oui. Le truc c’est qu’il faut, en plus du reste, arriver à satisfaire un max de labels. Par exemple nous on aurait adoré avoir la Sexion, mais ça sert à rien, ils ont fait triple platine. Alors du coup on a pris H magnum, histoire de toujours avoir du Wati B
H magnum – vous m’avez aussi pris pour mon talent, non ?
BKP – Ton ?
H magnum – TALENT
BKP – je ne vois pas bien de quoi tu parles. Quant à Amy elle est là pour Foolek
Fababy – mais vous en avez pas besoin, vous filmez rohff souvent quand même
BKP – oui mais là c’est un problème au niveau de la base de données
Abis – la base de données ? C’est quel quartier ça ?
BKP – Non, c’est un truc du site. À chaque vidéo de rohff, y’a une avalanche d’attardés qui font 10 000 commentaires, une partie pour dire que c’est un enculé, une autre pour dire que c’est le meilleur, jusqu’à ce qu’un petit génie fasse une comparaison foireuse avec booba, et là c’est la porte ouverte à tout un troupeau de cinglés qui s’insultent pendant des jours. Ça prend trop de place ces conneries. Alors qu’avec Amy, c’est plus simple, étant donné que tout le monde s’en fout. Ne le prends pas mal surtout.
Amy – ça va, je suis une rappeuse, j’ai l’habitude*
Sofiane – c’est pas pour faire chier mais pourquoi y’a personne du label de Booba ?
BKP – parce qu’il n’y a personne sur le label de Booba, einstein. Il est le seul artiste. Bon, je vous laisse, je dois recruter les provinciaux.


Et évidemment il fait la connerie de laisser tout ce beau monde seul. Parce que les rappeurs, c’est comme les auvergnats, quand y’en a un, ça va, c’est quand y’en a plusieurs que les problèmes commencent (dédicace à brice de pute, un mec qui n’en est plus à une connerie près, en plus d’être roux)
Sofiane – moi je serai dans le registre arabe vénèr, comme si j’étais le nouveau Demon One un peu
Fababy – c’est pour ça que tu vas plus chez le dentiste ?
Sofiane – En attendant j’ai pas un alien qui essaie de sortir de mon crâne. Le prends pas mal, Niro
Niro – ça va, j’ai l’habitude
Still Fresh – et toi, gros ?
Sadek – m’appelle pas gros, petit
Still Fresh – je suis pas ton petit, bouboule
Sadek – ça suffit les attaques sur le physique ! C’est dégueulasse !
Spri noir – Non mais il disait gros comme une façon de parler
Sultan – c’est pas comme s’il t’avait dit que t’es le Tekilatex du 93
Fababy – ou qu’entre ce que tu transpires et ce que tu postillonnes à chaque freestyle, on tient la solution de la sécheresse en Afrique
Sadek – ouais, ouais. En attendant comme disait un grand rappeur français «le rap c’est le seul genre musical ou on en a rien à foutre de ta gueule : Biggie pesait plus de 100kg, il était laid comme pas possible, mais il tuait, donc on s’en foutait »
Niro – C’est pas con du tout, ça, c’est de qui ?
Sadek – Casey
Demi-portion – forcément

———A Marseille (ça va très vite, on a qu’à dire que BKP voyage en booska’tapulte)——–

Ladea – pourquoi je suis la seule à qui vous avez demandé une photo, une pièce d’identité et un prélèvement sanguin ?
BKP – parce que t’es une rappeuse consciente du Sud
Ladea – et alors ?
BKP – et alors on devait, avant toute chose, s’assurer que t’étais pas Keny Arkana.
Ladea – et pourquoi vous invitez pas mon pote Luciano ? Il est pas assez mis en avant et c’est un tueur.
BKP – oui mais non. Le principe c’est de faire croquer des petits, des tous jeunes
RedK – ahem !
BKP – … ou des quasi-trentenaires qui n’ont jamais percé, c’est vrai. Vous êtes qui, vous quatre ?
Les 4 – on est Révolution Urbaine !
BKP – Attendez, c’est le nom de votre groupe ? Ça sonne comme une association ou un parti politique de hippies. Et c’est quoi vos blases à chacun sinon ?
Makiavel – Zino, La Meche, lui c’est Briganter et moi c’est Makiavel
BKP – …
les autres – …
BKP – vous vous foutez d’ma gueule ? C’est quoi ces noms de merde ? On dirait des méchants de dessin animé japonais à chier
Makiavel – en fait, Makiavel vient de Machiavel, qui était…
BKP – JE SAIS QUI C’EST. C’est justement le problème. Mais passons, de toute façon vous êtes des rappeurs marseillais, c’est pas comme si vous étiez réputés pour vos blases de génie non plus. Par contre, vous pourrez pas tous monter sur Paris pour la promo à Sky.
Briganter – Oh ? Vous pouvez pas tous nous payer de billets de train ?
BKP – Pour faire court : non. Pour faire moins court : on ne paiera les billets de personne. C’est juste que vous allez pas tous venir.
Zino – Comment vous allez choisir qui vient ou pas ?
BKP – C’est très simple, tu vas voir. Ladea et MOH ! Vous venez. Les autres, vous restez sur place.
Les autres – Pourquoi ?
BKP – Ladea c’est le quota fille. Et MOH c’est… mmh… y’a pas trop de raison en fait, mais on allait pas prendre un groupe. Désolé.
RedK – comme par hasard
BKP – en même temps, vous êtes des rappeurs du sud de la France. Pour vous donner une proportion, vos chances dans le rap game sont les mêmes que celles d’un noir dans un film d’horreur des années 90.

*il est à noter que l’auteur de cet article n’a même pas pris la peine d’expliquer quand ni comment Amy se retrouve dans cette scène alors qu’elle n’était pas là avant, mais aucun lecteur ne l’a remarqué, c’est dire à quel point tout le monde s’en fout

Aretha Franklin – Respect

2 Commentaires

Classé dans sliphop

Hasard ? ou réalité scientifique ?




FUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUSION ! YAAAAAAAAAAH !


Hasawd ? ou wéalité scientifique ? Je pwose la question !

Et parce que tous ces gens savent quand même rapper :

celle qu’on ne présente plus, la véritable black barbie
Nicki Minaj – Itty Bitty Piggy
Nicki Minaj, Yo Gotti, Gucci Mane, Trina – 5 Star Bitch (Remix)
Nicki Minaj & Robin Thicke – Shaking it For Daddy live (félicitations à robin machin qui bat haut la main le record de la danse la plus gay du monde)
Lil Wayne Feat. Nicki Minaj – Knockout
ça c’est bien parce que ça reprend vite fait la base du son de merde d’avril lavigne d’il y a super longtemps, skater boy ou je ne sais plus quoi. en quoi c’est bien de faire ça ? j’en sais rien, mais c’est bien. wayne déguisé en rockeur anglais des années 90 qui sautille partout autour de nicki avec birdman en arrière-plan qui se frotte les mains en pensant à ce que ça va rapporter, je dis banco.

ensuite on a Jackie Chain, un blanc-jaune que rapper en peignoir et en tongs n’effraie pas et qui redonne leur fierté aux obèses, aux freaks, aux femmes enceintes en bikini sans oublier les blancs fous et les bridés, bien sûr. Si vous connaissez des chinois, appelez-les et dites leur que c’est bon, leur peuple sera cool en 2011. you can be my Cheech, i can be your Chong.
Jackie Chain Ft. Assasyn & Steven Knight – alerte à Malibu Livin It Up
Jackie Chain – Diamonds & Cadillacs
Jackie Chain – Snap’N music
Jackie Chain – Mack A Bitch
Vous remarquerez le signe des mains particulier qui consiste à déployer uniquement l’annulaire et l’auriculaire vers le bas en gardant les autres doigts pliés. Pas facile. Certains prétendent que c’est pour faire le A de Alabama. Mais ils ne trompent personne. Ce type représente Asnières-sur-Seine, c’est tout.

Al K-Pote – Apocalypse Freakstyle
Rick Ross offre une tape pour les fêtes : Ashes to Ashes

Yelawolf, un blanc fou qui a beaucoup de cheveux, ainsi que des tatouages improbables (une biche, un tracteur, un requin, un aigle, deux bœufs, et un autre aigle).
Yelawolf feat Gucci Mane – I Just Wanna Party
Yelawolf Ft Bun B – Good To Go

OJ Da Juiceman Feat Gucci Mane – Make The Trap Say Aye
Gucci Mane Feat OJ Da Juiceman – Vette Pass By
en plus de ressembler à un écureuil de dessin animé, vous noterez que ce brave garçon a un gimmick unique (bien que repris désormais par nessbeal) qui consiste à dire « aye » toutes les deux mesures. simple façon de se faire remarquer ? NON. Le Juiceman milite en réalité pour la sauvegarde d’une espèce en voie de disparition. Bravo à lui.

11 Commentaires

Classé dans cinoche, hasard ou réalité scientifique, sliphop

Le choc des ‘tits cons

Si vous lisez le blavog, il y a de fortes chances pour que vous sachiez très bien à quoi ressemble l’ANPE (ou Pôle Emploi, ou ce que vous voulez, ça change rien en fait).
Et bien pour sortir un album de rap frinçais c’est pareil, tu fais la queue dans la file qu’il faut et tu galères jusqu’à ce qu’on te mette une merguez. Cool non ?


Dans la file du 22 Novembre, Ali, Booba et LIM ne fêtent pas leurs retrouvailles et tentent au contraire de s’ignorer.
Ali -Tu pourrais au moins nous dire bonjour.
Booba -Ouais mais j’ai arrêté de fumer. J’arrête toutes les deux semaines.
LIM -Je ne comprends pas.
Booba -Pour dire bonjour, j’écrase mon mégot sur la main qu’on me tend. Donc là je peux pas, j’ai pas de mégot.
LIM -Non mais je comprends pas pourquoi t’arrêtes de fumer.
Ali -Surtout pour reprendre 2 semaines après.
LIM -Ça on s’en fout. Rien qu’arrêter, c’est naze.


Ali -Mais c’est bien qu’on soit rassemblés en ce jour.
Booba -Tu te prends pour un curé ?
Ali -J’aime ces moments là, on est là tous ensemble.
LIM -Ouais, ouais, les culs de joints dans le cendar, les regards qui se croisent et tout ça.
Ali -Ça colle bien avec mon album « Le rassemblement. »
Booba -Si tu dis ça pour avoir un feat, tu peux te gratter, sale assisté. Touche à ton cul et sens ton doigt. 2 fois.
Ali -Ah non, pas du tout. C’est pas ça le but du rassemblement.
LIM -C’est quoi le but alors ?
Ali -C’est de ne pas inviter de gens.
LIM -De quoi ?
Ali -Par exemple, dans mon Planète rap j’ai ramené Lino. Parce qu’il est vraiment très fort. C’est le meilleur en Frince, je me devais de ne pas l’inviter sur mon album.
LIM -?
Ali -Les Sages Po aussi. Sans eux, pas de rap à Boulogne, ce sont vraiment des grands. C’est un honneur pour moi de ne pas les avoir invités.
LIM -…
Ali –Cens Nino aussi, ton pote de la Movez Lang. Lui c’est typiquement le mec que je n’inviterai pour rien au monde.
LIM -Je comprends.
Ali -Et j’ai pas invité Cassidy non plus. Parce que les X Men et Time Bomb ont vraiment marqué l’histoire du rap. Dommage que Ill ne fût pas là. J’aurais vraiment voulu ne pas l’inviter lui aussi.
LIM -Ça n’a aucun sens.
Booba -Moi j’écoute pas.
Ali -Par contre, depuis planète rap, Youssoupha me harcèle pour un feat. Il n’a rien compris au principe de rassemblement…


Booba -Sors pas le même jour que moi, tu vas te faire tabasser.
Ali -…
Booba -Je déconne, n’aie crainte, je suis pas dangereux, j’ai ni cravate ni barbe.
Ali -Moi j’ai une barbe, je vois pas le rapport.
LIM -Et moi j’ai une cravate.
Booba -Ouais mais tu sais pas la mettre.


Booba -Mais t’inquiète, Ali, je t’aime bien. Lunatic c’est mon premier groupe.
Ali -C’est surtout ton seul groupe.
Booba -T’oublies un peu le bridge. Qu’on avait fait avec Oxmo et Pit.
Ali -Tout le monde a oublié ça. Ça a jamais vraiment existé.
Booba -Bah j’ai quand même invité le petit frère de Pit, Dosseh. Sur le son 45 Scientific.
Ali -Tu appelles ton album Lunatic et tu fais un son qui s’appelle 45 Scientific ?!
Booba -Pour 45, c’est parce qu’en fait j’ai invité Dosseh et qu’il est du 45.
Ali -C’est surtout le contraire, t’as invité Dosseh pour faire un son qui s’appellerait 45 Scientific.
Booba -Non ! pas du tout ! c’est pas vrai ! Je l’ai invité parce que je le trouve bon.
LIM -Ah ouais ?
Booba -Parfaitement ! Je fais pour lui ce que j’ai fait pour Mac Tyer ou Kennedy.
LIM -Tu vas niquer sa carrière ?

 

Ali -De toute façon, moi je sors plus tard finalement.
Booba -A L I tu as toute ma reconnaissance.
Ali -En fait c’est à cause de ma pochette, le photographe a fait tomber son appareil, on voit rien sur cette photo…
Booba -Plus qu’à m’occuper de LIM.
Shone -Hé ! Je suis là moi aussi.
LIM -Tu sors le 22 Novembre aussi ?
Shone -Ouais ! Et que le plus médiatisé gagne !
LIM -… Ouais mais non là…
Booba -Si si voilà, Izi. Boss du rap game.
LIM –Illicite, je le suis et je le reste. Nique ta mère si tu te prends pour le best.


Shone –Wesh Booba, moi je vis pas au ghetto à mi-temps. Ascenseur démonté, tu peux pas imiter.
Booba -Tu veux dire que t’es un assisté ? T’as le cul cloué à la cité et tu voudrais qu’on partage…
Shone -Non. Ghetto Fabulous Gang avait déjà du blé avant de rentrer dans le rap.
Booba -Tant mieux pour toi.
Shone –La bicrav est dans ma tête.
LIM -Avec un litron on peut devenir patron.


Rim’K -Nous on sort le 6 Décembre.
Mokobe -Personne ne veut sortir le même jour ? Histoire de ?
AP -J’ai une idée, les gros. On sort tous ensemble.
Rim’K -C’est à dire ?
AP -Bah toi, moi et Mokobe, on a qu’à sortir le même jour.
Mokobe -Ouais trop chaud ! Les jaloux vont maigrir.
Rim’K -Euh… Vous êtes certains là ?
AP -Mais ouais gros. Au pire on retarde d’une semaine et on sort en même temps que Rohff.
Rohff -Houlàlà ! c’est quoi ça ? Si c’est ça je quitte encore la Mafia K1 Fry définitivement. Je qui-quitte la plazza.
Mokobe -Tu peux pas, t’es pas encore revenu depuis la dernière fois que t’es parti définitivement.
Rohff -C’est parce qu’on a des relations de merde. Rela ! Rela ! Relation de merde.
Rim’K -Fuck ton pote.
Rohff -C’est toi fuck ton pote, sale jaloux.
Mokobe -Je peux te dire qu’on se pèse tous les jours et on est pas des jaloux.
AP -Sinon on maigrirait et c’est pas le cas.
Rim’K -C’est qui le gros ?! Hein ?! Hein ?! C’est qui le gros ??!!


AP -Calme toi, gros.
Rim’K -C’est qui le gros, putain !!!??
AP -C’est nous les gros.
Rim’K -OUAIS GROS !!!!
Mokobe -Calme toi, voilà un album d’Amel Bent. AP, mets lui dans les oreilles… Non mais mets les écouteurs dans ses oreilles, le CD c’est pour le lecteur…
AP -Ah pardon.
Rim’K -J’ai besoin qu’on calme mes pulsions meurtrières avec du R’n’B.
Mokobe -T’inquiète pas mon gros, on a plein de sons dansants sur notre album.
AP -C’est que t’as un sacré paquet de pulsions meurtrières, toi.
Mokobe -Rim’K a un bon fond. Et je veux dire par là qu’il est dangereux pour toute forme de vie sur cette planète.

Et dans le clip, elle fera souvent rempart entre rim'k et la caméra, c'est pour vous protéger.
Rim’K -Merci les copains.
Cortex -Ouais moi je te comprends ! Moi aussi j’ai un instinct meurtrier !
Rim’K -Et t’écoutes du R’n’B pour te calmer aussi ?
Cortex -Ouais. La seule chose qui me calme c’est l’album à Zaho.
Mokobe -Salut gros. Tu sors le 6 Décembre toi aussi ?
Cortex -Ouais ! Cortex ! Instinct meurtrier dans les bacs le 6 Décembre. Je nique les fachos, les keufs et tous les fils de putes !
Rim’K -Il m’est sympathique.
Cortex -Je nique Guerlain aussi. Florent Pagny et même le Roi Heenok. Je les insulte tous en vidéo.
AP -Tu fais beaucoup de vidéo dis donc.
Cortex -Je fais ce que j’ai à faire. C’est peut-être les autres qui en font pas assez.
AP -Moi je suis discret.
Mokobe -Et moi je suis mon Afrique.
Rim’K -…
Mokobe -Bah à toi, gros. Tu dois dire que toi t’es une famille nombreuse.
Rim’K -Mais on était pas du tout en train de dire les titres de nos albums, là.
Mokobe -Ah, désolé. Mais moi je suis comme ça. Promo, promo.

Cortex -En fait je fais des vidéos parce qu’il le faut. Quand j’entends un enculé à la télé, je mets mon costume, ma cape et je les insulte sur youtube et… Hé ! Toi là ! Tu fraudes pas dans les files d’attente !
Ali -Veuillez excuser mon arrivée brutale. Si ça a pu choquer des gens je m’en excuse.
Cortex -Ouais bah j’étais à 2 doigts d’aller chercher mon costume dans la voiture et de revenir te péter la gueule.
Ali -Si j’ai blessé des gens à cette époque, je me repens humblement.
Rim’K -C’était y a 5 minutes.
Ali -Oui mais j’ai été transféré tardivement. Je devais sortir le 22 Novembre mais j’ai repoussé à cause de la pochette.
Rim’k -C’est vrai qu’elle est à chier ta pochette, on dirait que t’ouvres une épicerie.
Ali -Ah non mais celle-là c’est la nouvelle.
Mokobe -Ah putain. Quand même…
Ali -Elle est pas bien non plus ?
Mokobe -Une pochette ça se travaille.
Cortex -Ah bon ?
AP -Regarde la nôtre par exemple. 113 Universel.
Ali -Tu fais quoi avec ta main ?
AP -La main sur le cœur, gros !
Ali -C’est de l’autre côté le cœur…
AP -Ouh merde !


Mokobe -si tu veux changer de pochette va falloir reporter encore ton album.
Ali -Je vais.
AP -C’est pas un peu chiant de repousser tout le temps comme ça ?
Ali -Mes auditeurs savent que je suis sur 45 Scientific, on les a habitué à pire.
Rim’K -Bah du coup va dans la file du 13 Décembre.
Rohff -Hachek !! Jamais ! JJJJamais !!! Hé mais toi ! Je vais sortir ma pelle ! Je te préviens !
Rim’K -Mouahahaha ! Je pense à toi, renoi. Les années noires tu les a fait avec moi.
Rohff -Tu te fous de ma gueule en plus ?!
Ali -Je vais plutôt sortir le 20, en fait. Je vais bien peaufiner ma pochette cette fois ci.
Rohff -C’est ça. Casse toi pauv’ con.


Rohff -Moi je sors pas n’importe quand ! Je sors le même jour que Michael Jackson, moi ! je vous baise en brochette.
Lino -C’est ici la file des gens qui sortent le 13 Décembre ? Hips !
Rohff -Quoi ? Tu sors aussi à ce moment là toi ?
Lino -Burps !
Rohff -Mais attends !? Tu sors un album ? Une mixtape ?
Lino -Hips !
Rohff -Mais ça va pas du tout ça. J’ai repoussé pour pas sortir avec Booba, c’est pas pour sortir avec Lino.
Lino -OK. Mais fuck it !
Et Monsieur putain de Bors n’en dira pas plus. On ne saura jamais ce qu’il a voulu sortir ce fameux jour. Une annonce de sortie et puis plus rien.


Rohff -Mais t’es qui toi ? Qu’est-ce que tu fais dans cette file. Je suis pas ton pote. Tu m’as pas consulté pour sortir le même jour que moi.
Macson -Mais qu’est-ce que tu racontes ?!
Rohff -Qui est dans la plazza ? On a pas été présentés.
Macson -On se vouvoie plus alors qu’on a pas encore baisé.
Rohff -Quoi ?
Macson -Je suis Escobar Macson. Plus de 93 kg de colère. On m’appelle Esco pour faire plus vite.
Rohff -S’Co ? Comme mon frère ?
Macson –M’appelle pas « mon frère » t’insultes ma mère.
Rohff -T’es un haineux, c’est ça ?
Macson -La haine, c’est sûr je l’ai.
Rohff -… je suis choqué…
Macson -Par exemple, moi aussi j’ai invité Dosseh, mais je lui ai dit de gueuler 45 000. On gueule pas 45 chez moi ! Ou tu toucheras les cieux ! Ali a bien fait de pas sortir aujourd’hui. Parce que je l’attendais avec ma planche.


Rohff -Qu’est-ce que tu fous là toi putain ?
Ol Kainry –Je me pavane.
Rohff -Non mais qu’est-ce que tu fous ici ! Là ! Tu sais où t’es ?
Ol Kainry -Oui. Je suis totalement au max !
Rohff -Faux ! T’es dans la file des gens qui sortent le 13 Décembre.
Ol Kainry -Voilà. Je sors le 13/12, sachez le. Demolition man ! Appelle moi la 10ème balle qui va flinguer Fifty.
Rohff -Moi c’est pas Fifty que je fuck, c’est Boo… C’est ses contrefaçons.
Cortex -Et moi c’est Ol Kainry que je baise. Ouais on te baise !
Ol Kainry -Me voir en galère, ça mon vieux, ça ne te gène pas.
Cortex -T’avais qu’à pas sortir le même jour que moi.
Ol Kainry -Mais on sort pas le même jour.
Cortex –Je te baise quand même.
Ol Kainry -…


Ol Kainry -Mon procès est fini. Alors je peux sortir Iron Mic. Dans le cul le boug christian. Ta grand mère la milf. Le morceau « Sexy Legging et Louboutin » sera pas sur le disque, mais ça a fait parler les bougzer. Maintenant ce vendeur de chaussures sera toujours associé à mon clip. Mercizer, enculézer.
Rohff -Mais pourquoi t’as pas juste changé le titre en « Sexy Legging et popotin » ?
Ol Kainry -Ah merde, pas con…
Rohff -Eh bah voilà, maintenant tu vas retourner en studio et sortir ton album plus tard.
Ol Kainry -De toute façon je sors plus Iron Mic.
Rohff -Ah bon ? Mais pourquoi tu m’emmerdes alors ? Tire toi de la file.
Ol Kainry -Mais ma colère a donné naissance à une nouvelle transformation.
Rohff -T’es ridicule comme Dragon Ball avec le recul.
Ol Kainry -En fait je sors Iron Mic 2.0.
Rohff -Hachek ?
Ol Kainry -Tchiiiip. Ça veut dire que ce sera un double album finalement.
Rohff -Toi aussi tu fais un double album parce que t’es un gogol qui s’ennuie ?
Ol Kainry -Sachez le !


Rohff prétexta d’avoir un trou à creuser pour s’esquiver. À l’abri des regards de jaloux de merde, il prend alors son téléphone pour appeler quelqu’un (en même temps il allait pas s’en servir pour se laver les mains).
Ol Kainry -Allo au max ?
Rohff -It’s me, Mandingo.
Ol Kainry -C’est un grand honneur, je connais tous vos films par cœur.
Rohff -Alors tu think every tout le monde can voler my name ? I’m gonna make you a procès au cul.
Ol Kainry -Oh non, totalement pas au max. J’aime pas me manger des procès, je préfère les miel pops. Sachez le.
Rohff – dirty rageux of merde. You will never sortir le 13 Décembre. Never ! Never ! NNNNever !!
Ol Kainry -Rohff ? C’est toi mon boug qui fais des blagues ?
Rohff -No ! It’s not me. It’s Mandingo. and if you’re pas content I will tartiner your gueule with my pelle !
Ol Kainry -Ahahahah ! T’as failli m’avoir.
Rohff -Mais non mais merde. Je suis vraiment Mandingo.
Ol Kainry -J’ai confiance qu’en 3 gars. Le 1er c’est moi, le 2ème c’est Bobby et le 3ème c’est pas toi.
Rohff -C’est qui Bobby ?
Ol Kainry –C’est ma bite.
Rohff -… Je vais raccrocher.


C’est à cet instant qu’Ali arrive dans la file du 27 Décembre avec une troisième pochette qui fait plus penser à un album d’Iznogoud que de rap.

Tiny Booba – Comme une étoile au piano/sans autotune

Faut pas faire chier somno Cortex dans les files d’attente :

67 Commentaires

Classé dans sliphop

watiti et gros minet

L’album de Dry est déjà disponible, donc on l’a déjà écouté et on l’aime déjà beaucoup.
Parce que Dry enfin en solo, c’est tout un univers à découvrir. Un univers tout à fait Wati Blavoguable.

Démon -Salut Dry, ça avance ton album ?
Dry -Ça avance bien oui, je suis épaulé par mon label, mes Wati Bon gars.
Démon -Salut les gars.
La Sexion D’Assaut -Wati Bonjour, akhi. Wati Bien ou bien, akhi ?
Démon -Euh… Bien…
Dry -Tu vas me donner ton avis sur le dernier morceau que je viens d’enregistrer. C’est une chanson d’amour.
Démon -J’ai toujours su que sous ta carapace se cachait un coeur gros comme ça qui a envie de dire je t’aime.
Dry -Là je suis allé au bout de ma sensibilité, j’explique bien qu’ils n’arriveront pas à briser mon couple. Si ils essayent je les tuerai tous.
Démon -hein ? mais qui ça ?
Dry -Ben, ceux qui veulent nous séparer, ma douce et moi. On les tuera, on prendra les armes et on les tuera tous. Les juges et les jurés, Delanoë, l’État, les Francs maçons, les américains, tous ! Ils sont partout mais ils nous font pas peur. On doit se cacher tu vois ?
Démon -Pardon ?
Dry -Pour plus de sûreté, on s’embrasse pas en pleine rue… Ils sont partout je te dis.
Démon -Tu crois vraiment que des Francs maçons veulent t’empêcher d’aimer ? c’est pas illégal d’aimer en plus…
Dry – je suis sûr que si. la preuve, on a jamais parlé de loverie sur nos cd, et on parlait de bicrave, donc ça doit être encore plus illicite. logique.

Mais Démon One n’aura pas le temps de finir sa phrase (d’ailleurs il n’a pas non plus le temps de la commencer si tu regardes bien). La porte s’ouvre, Dry plonge immédiatement derrière un canapé, l’arme au poing. C’est alors qu’entre Jay Z, il regarde à gauche puis à droite, il ne semble pas trouver ce qu’il cherche.
Jay Z -I’m looking for a guy who’s called Harry or something like that.
Lefa -Akhi ?
Jay Z -Yeah ! Harry.
Gims -On s’appelle tous akhi ici, akhi.
Jay Z -… Ok…

Finalement il s’en va. Dry réapparaît de derrière son canapé.
Dry -Tu vois ?
Démon -…
Dry -Et j’ai appelé Kayliah, c’est un peu la Rihanna Frinçaise !
Démon -En fait, je crois que je ne mesure que maintenant à quel point tu es totalement cinglé…
Rohff -Que serait Kayliah sans qui est l’exemple ? Pas reconnaissante. Si t’étais humble, girl, tu serais déjà au top 50 !
Dry -Tu emploies souvent le mot « girl » comme ça dans les phrases ?
Rohff -Houlàlà mais c’est quoi ça ? Déjà, que tu invites Kayliah c’est de la provocation pure et simple envers moi, tu ne trompes personne. mais ça c’était vraiment en trop ! Ikbal !!! Viens ici !!
Ikbal -Green ?
Rohff -Note ! À compter de ce jour, je quitte de nouveau la Mafia K1 Fry définitivement !
Ikbal -Mais tu l’as pas encore réintégré depuis la dernière fois Hous’…
Rohff -Alors on va virer Alain De L’Ombre !
Ikbal -C’est déjà fait Hous’…
Rohff -Pas green !


 
On retrouve Dry en studio, il va désormais enregistré un son avec ses copains de label, la Sexion D’Assaut.
Dry -Je vous préviens, la dernière fois je me suis abstenu de tout péter sur votre projet, mais là c’est mon album et je vais tout déchirer. Et pour plus de sécurité, Black M tu feras le refrain.
Black M -Wati Bien, akhi.
Gims -Ahah, akhi !
Dry -Rigole pas parce que toi aussi tu vas faire le refrain.
Gims -Akhi ? Mais je croyais que c’était Black M qui le faisait, akhi.
Dry -Et ben y aura 2 refrains pis c’est tout. Vous vous démerdez. Je peux pas prendre le risque que vous fassiez des couplets.
Maska -Et moi, akhi ? Moi aussi je fais le refrain parce que je suis trop Wati balaise, akhi ?
Dry -Non, toi tu fais juste pas de couplet mais tu fais pas de refrain non plus.
Maska -OK akhi.
Lefa -Et moi, akhi ? Je pourrais parler de l’occident qui dévergonde nos soeurs, des homos qui mènent ce monde au désastre ou du complot Israélien, akhi ?
Dry -Non. Juste tu kick pis c’est tout. Si je voulais un enculeur de mouches j’inviterais Kery james.
Maska -Mais akhi, je viens de percut, si je fais ni de couplets ni de refrains, je fais rien, akhi.
Dry -Tu te rapproches de l’idée de base, oui. Je vais aussi faire un son story telling, il me faut le meilleur du meilleur, le fin du fin, je veux des dialogues de merde mal joués entre les couplets comme dans votre street album. Il me faut les meilleurs acteurs pour faire ça, je vais faire appel au mec qui joue Piccolo, Brainiac et Spike dans Buffy, j’ai nommé James masters ! Maska trouve le moi, tu peux faire ça ? Comme ça tu participes.
Maska -Bien sûr, akhi !

à suivre, akhi.

dry et kayliah, le couple le plus dangereux de toute l’histoire de la musique
dry feat sexion d’assaut – wati bonhomme

21 Commentaires

Classé dans super dryen