Archives de Tag: Collectionneur

Pour les petits retardataires (bis)

Ron-Burgandy-Finishes-Drink-Quickly-Anchorman

Ouais parce qu’en fait y’a une moitié du Blavog qui participe régulièrement à l’émission Abcdr, histoire d’insuffler un peu d’esprit Cogip dans tout ce bouzin.

Donc ça c’est les 3 premières

l’impact du virus Ebola sur le rap français

un portrait type d’une partie du public rap : les sales puristes

et une sorte de revue de presse focalisée sur toutes les conspirations de ces derniers temps

voilà, merci à tous de votre attention

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Le Sylar du rap Français passe la seconde

 

Kennedy poursuit sa quête, assoiffé de flow qu’il est. Il les lui faut tous. On sait pas bien pourquoi mais il les lui faut.

« -J’ai tous les flow EN MÊME TEMPS ! gros ! Oui c’est possible, gros ! YES WE CAN ! »

Il a déjà essayé de subtiliser celui de Booba lors de leurs sessions communes en studio mais le météore a su le remettre en place :

Booba -Prends ton feat et casse toi bolos !

Ken -Euh… OK… Et toi Mala ? Tu en as fait quoi de ton ancien flow ?

Mala -Je suis pas ta copine moi ! Alors casse toi ou y aura du catch à l’arrière !

Ken -Que je me cache à l’arrière ? Mais à l’arrière de quoi, je ne saisis pas…

 

 

Il interpréta ces paroles à sa sauce et alla se cacher à l’arrière de la voiture de LIM de la Movez Lang. Et quand LIM était au volant à pleine vitesse, Kennedy sort de la couche de cul de joints qui tapissait la banquette.

LIM -Mais ? Qu’est ce tu fous là ? Ouais ?

Ken -J’étais caché là pendant que tu conduisais EN MÊME TEMPS ! Truc de ouf ! Et maintenant tu vas me lâcher ton flow.

LIM -J’aime bien qu’on me pompe en conduisant d’habitude mais là tu vas aller te faire enculer tout de suite mon petit bonhomme. Je préfère les putes ! Ouais !

Ken -T’as pas le choix EN MÊME TEMPS parce que je cache tes mains pendant que tu conduis EN MÊME TEMPS !

LIM -Je crois que ça mérite un nique ta mère… Nique ta mèèèèèèèèèèèère !

Ken -Nique sa mère ! Nique sa mère ! EN MÊME TEMPS gros !

LIM -T’auras pas mon flow comme ça, petite bite !

Ken -Oh si je peux ! YES WE CAN !

LIM -Je préfère foncer droit devant moi et tant pis si je me prends un arbre !

Ken -Quoi ? Truc de ouf ! Mais si tu te prends un arbre, je me prends un arbre EN MÊME TEMPS ! Nique sa mère gros ! Je descends là.

Kennedy descend alors de la Fiat Punto. Et plus personne ne maintient ses mains sur les yeux de LIM. Cela dit LIM il est déter (et fonsdé) ! C’est pas un PD. Ce qu’il dit il le fait. Et il fonce alors à toute blinde en ligne droit jusqu’à l’accident et se réveillera d’un coma quelques temps plus tard sans aucun souvenir de cet épisode.

 

 

Cette fois ci Kennedy s’en sort bien.

Il entreprends alors de s’en prendre à des rappeurs plus posés, plus assagis. Par exemple : Busta Flex.

Busta Flex est en train d’enregistrer son dernier LP/EP (moyen P ?) : « Sexe, violence, rap & flooze volume 2 »

Busta -J’ai la voix, j’ai l’accroche. J’ai ma croix sur mon torse. Tu t’éloignes, je m’approche. Car mon flow et un océan dans lequel tu n’as pas pied…

Ken -Justement en parlant de ça…

Busta -Eh mais t’es qui toi ? Qu’est-ce que tu fous là ?

Ken -JE SUIS KEN ! et je suis le 94 EN MÊME TEMPS gros !

Busta -T’es au courant que je suis un pleine séance d’enregistrement là ?

Ken -Truc de ouf ! J’ai pas pu m’empêcher d’écouter pendant que je me cachais EN MÊME TEMPS ! Et t’as trop de flow !

Busta -Merci mec. Tu connais la vibe !?

Ken -Non, non. Je veux dire que t’en as vraiment trop ! L’auditeur n’a VRAIMENT pas pied. Il se noie, il ne va plus suivre ton délire.

Busta -Tu crois ?

Ken -Bien sûr. Quand j’étais petit et que j’écoutais ton premier album j’étais en galère. Sur « Pourquoi ? » et « Le zedou » par exemple c’est plus du tout le même flow. Truc de ouf !

Busta -Merci.

Ken -Moi je te reconnaissais pas. Je croyais que c’était un autre mec en feat. J’ai mis longtemps à comprendre que c’était toi. Truc de ouf gros !

Busta -Tu devais être un peu en retard pour ton âge, c’est tout, c’est pas grave.

Ken -T’es fou gros ! Les profs disaient que j’avais une intelligence au dessus de la moyenne. Que je foutais rien mais que mes notes étaient au dessus de la moyenne. Gros !

Busta -Non mais les profs ils disent ça à presque tout le monde pour les forcer à travailler un peu plus. T’as jamais remarqué ?

Ken -On s’en fout EN MÊME TEMPS ! Moi je te le dis l’auditeur va pas te suivre. Il faut pas varier les flows. Regarde moi, j’ai toujours le même flow et tout le monde me reconnaît comme ça. Et partout en France on me dit que j’ai un gros buzz dans la street.

Busta -C’est vrai que j’aurais bien besoin de buzz…

Ken -Alors réenregistre tous tes nouveaux morceaux mais essaye de ne pas avoir trop de flow cette fois ci.

Busta -Je sais pas si je pourrais. Je sais que tu peux pas comprendre mais moi j’ai l’habitude de rapper de façon original et vivante. Ça me parait impossible…

Ken -YES WE CAN gros ! Il suffit que tu me donnes tes flows, comme ça tu seras pas tenté.

Busta -OK ! Tu connais la vibe mieux quoi moi apparemment.

 

 

Et c’est ainsi que Kennedy poursuivit sa quête : rendre le rap Français suffisamment basique pour qu’il puisse le comprendre…

 

LIM sort du coma, on lui souhaite un bon rétablissement et c’est sincère : http://www.dailymotion.com/video/x98p1b_lim-est-sortie-du-coma-video_music

Busta Flex sort des projets moyens, on lui souhaite un bon rétablissement et c’est sincère : http://www.myspace.com/bustaflexofficial

4 Commentaires

Classé dans Le Sylar du rap Français, sliphop