Archives de Tag: cocu

La phrase débile de la semaine

c’est une idée qui est même pas de nous, mais de Zekwe Ramos, la preuve. Alors moi je dis banco, d’autant qu’on pourra pas dire qu’on pompe le principe de la phrase du jour de rapadonf, puisque, comme dit précédemment, ce sera qu’une par semaine, déjà, et en plus c’est l’idée à Zekwe, qui inaugure donc cette nouvelle rubrique, sans doute vouée à disparaître la semaine prochaine.

« Je transforme ta radio en film de uc. Plus je baise ta meuf, plus je transforme ton marmot en fils de pute »

on note que « monsieur futur » (les rappeurs aiment les surnoms de merde, ça, ça change pas) est capable, grâce à un procédé révolutionnaire, de tourner un film avec un équipement de radio. il est à ce jour le seul à pouvoir faire ça, avec Chuck Norris.

Par contre on ne sait pas exactement à partir de quel stade le gosse d’un cocu devient officiellement un fils de pute, faudrait faire un graphique avec la fréquence d’adultère en abscisses et l’âge du gamin en ordonnées, et moi-même je n’ai pas compris ce que je viens d’écrire, alors non.

le contresens à ne pas faire : penser que Zekwe veut dire qu’il est le père de ton fils, ce qui pourrait signifier qu’il se traite lui-même de pute.

l’idée bonus : dire « plus je baise ta femme enceinte et plus je transforme ton marmot en fils de pute », d’une part parce que ça supprime tout malentendu, mais aussi parce qu’on ne parle pas assez de baiser des femmes enceintes dans le rap français en règle générale, ensuite parce que l’image est encore plus forte, et enfin, pour les connaisseurs, parce que ça rappelle une rime de Pimp C (RIP), le saint-patron des pimp.

et ça c’est cadeau, ça me fait plaisir, la première interview vidéo du jeune Zekwe, encore innocent et pas habitué au style de Tonton Marcel, qui tentera de lui faire dire qu’il vient du 77, ou encore qu’il est un bourreau des cœurs, ce qui donnera naissance au surnom Justin TimberZek. #flashback

si tu aimes ce genre d’étude de texte complètement conne, tu peux aussi aller , ou , ou , ou même, soyons fou, là-bas. avec les compliments de la maison.

5 Commentaires

Classé dans la phrase débile de la semaine

Samdiksa

ouais le titre est pas top, mais on l’a fait dans l’urgence, et par on, je veux dire juste moi. c’était ça ou : D.S.K. Dans Son Kul (on fait c’qu’on peut).

comment aspirer au hautes fonctions du gouvernement sans avoir une casserole au cul pour viol ? quand vous êtes riches et connus, ça s’appelle une maladie. Mais n’essayez pas ça chez vous avec vos enfants, pour vous c’est toujours pareil ça s’appelle un crime.
alors bien sûr, vous allez dire on en sait rien de quéquicépassé en vrai dans la chambre. Peut-être quelqu’un a-t-il trop écouté un son de Tyler the Creator et ses petits camarades, peut-être pas. y’a til eu oui ou non zizipanpan, tout ça. clarifions les choses : le blavog respecte la présomption d’innocence. mais il respecte encore plus les gros pervers. Il n’est pas seulement question de la dignité d’un homme et de la bouche d’une femme, mais aussi du fait divers le plus burlesque de l’année.

Seno – oh putain ! Putain j’ai enregistré un truc bouillant là.
Lil Thug – Cool
Seno – non mais là c’est le buzz assuré ! Écoute ça
Lil Thug – mais t’es con ou quoi, c’est pas bayrou qui a maigri c’est françois hollande
Seno – j’avais pas le temps de fignoler non plus.
Lil Thug – c’est un peu risqué comme délire. Des attardés vont encore rien comprendre et d’autres croiront comprendre mais comprendront encore moins. T’aurais dû prendre des gens en feat pour assurer tes arrières.
Seno – J’ai voulu avoir Hype sur ce son.
Lil Thug – et ?
Seno – Il a dit que ses convictions l’empêchent formellement de plaider la cause d’un juif
Lil Thug – et Aelpeacha ?
Seno – Il dit que le viol c’est mal, m’voyez.
Lil Thug – C’est vraiment une excuse tirée par les cheveux.
Seno – après il restait Sobre qui était partant avec ses potes, mais il a juste rien compris et fini par parler de Jean-Luc Delarue.
Lil Thug – …
Seno – en tout cas c’est bien, c’est le début d’une campagne de ouf pour ce bon vieux Dom. Je me sens comme Bun B pendant le délire « free Pimp C »
Lil Thug – euh je sais pas trop là…
Seno – mais si, tout le monde va reprendre ça. On va faire des tshirts, des casquettes, on le laissera pas tomber ce brave OG. Là au moins il aura son hymne personnel, ça le motivera quand il ira à la muscu pousser la fonte avec Adebisi et O’Reilly.
Lil Thug – à ce point là ?
Seno – on va faire des concerts spéciaux pour recueillir des fonds
Lil Thug – des fonds ? Mais pourquoi ?
Seno – bah pour qu’il manque de rien. On voit bien que t’es pas encore allé en prison
Lil Thug – désolé. Je vais m’y mettre un jour.

Seno – j’espère bien. Mais faut t’imaginer, le mec un jour c’est le roi du monde, avec des pouvoirs magiques et une couronne…
Lil Thug – non, c’était le boss du FMI
Seno – c’est bien ce que je dis. Et du jour au lendemain, comme ça, il se retrouve dans une cellule qui pue le vomi de toxico à se faire draguer par une version anglophone de Mamadou Traoré. C’est dégueulasse de lui infliger ça.
Lil Thug – ouais, c’est pas comme si il avait violé une meuf…
Seno – là je t’arrête tout de suite. On en sait rien. Mais dans tous les cas il l’a pas violée. Il l’a traînée dans la pièce et s’est fait sucer de force, au pire des cas.
Lil Thug – c’est pas pointer ça ?
Seno – c’est l’erreur de débutant ça fiston. On appelle ça faire le pimp. Ça n’a rien à voir. En plus il est pas con, Dominique, tous ses potes l’ont bien rappelé : pourquoi se faire chier à pointer chez l’oncle Sam alors que tu peux le faire en France ou c’est limite un sport national quand t’es riche et célèbre ?
Lil Thug – pas con. Avec un peu de chance il aurait même écrit un livre qui détaille tout ça et on aurait salué son courage. Ça s’est déjà vu.
Seno – en tout cas le point positif c’est qu’il fait enfin son coming out de pimp. C’est pas trop tôt. Sans doute que ça faisait des années qu’il devait se rendre à la convention internationale des Pimps en anonyme, alors que t’as des Berlusconi qui se font acclamer et qui serrent la paluche à Too Short et Suga Free. Pourtant je peux te dire que les manteaux de fourrure façon années 70, à côté des costards de Dom, c’est de la fiente d’hirondelle.
Lil Thug – ah ?
Seno – mais bien sûr ! Qu’est-ce que tu crois ? Les mecs sont riches, puissants, ils font pleuvoir les biffs tout en étant protégés. Si ça c’est pas un fantasme de swag ultime je sais pas ce que c’est. Tu connais la différence entre le plus bling bling des rappeurs et un homme politique ?
Lil Thug – non
Seno – le rappeur il est obligé de conduire lui-même sa Porsche. L’homme politique il a pas le temps pour ces conneries, il a un chauffeur.
Lil Thug – respect.

Et maintenant, une question se pose. Pas le truc de savoir si c’est vrai ou pas, ça on s’en cogne pas mal. Par contre, ce son vous choque-t-il ?
1) non
2) un peu
3) beaucoup
4) au lieu de poser des questions à la con, faites un remix all star avec tous les Sales Blancs, Al k-pote, Absolut treepsal, LMC Click et B.James. Et mettez une intro de Dieudonné, c’est un peu un second Noël pour lui cette histoire.

Bonus : La version clip bricolage :

2 Commentaires

Classé dans experts en séduction, saturday night bâtard