Archives de Tag: Chris Brown

Pour les petits retardataires (bis)

Ron-Burgandy-Finishes-Drink-Quickly-Anchorman

Ouais parce qu’en fait y’a une moitié du Blavog qui participe régulièrement à l’émission Abcdr, histoire d’insuffler un peu d’esprit Cogip dans tout ce bouzin.

Donc ça c’est les 3 premières

l’impact du virus Ebola sur le rap français

un portrait type d’une partie du public rap : les sales puristes

et une sorte de revue de presse focalisée sur toutes les conspirations de ces derniers temps

voilà, merci à tous de votre attention

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

La Saint Valentin featuring la batte de Base-Ball !

 

 

Tu connais la réplique : ça va être triste et beau. Donc aujourd’hui c’est la Saint Valentin, le jour des loveurs de merds et des mecs qui deviennent des chattes. La St Valentin c’est l’excuse des putes. Tu pourrais croire qu’il y a une suite à cette phrase, mais non. C’est LE jour par excellence où il faut pas être seul dixit les pubs et les glands. C’est donc le jour de se réécouter un bon « Même les meufs elles escroquent » des X-Men.

http://www.zshare.net/download/5561005743490927/#

Pour ceux qu’on pas de feumeus, ils peuvent toujours user des techniques habituelles de drague des rappeurs. La méthode Rohff : « Une grimace pour te faire rigoler » (Ils usent et abusent de cette technique avec ses frères) ou alors la technique de Al K : « Si si si ma salope ! V’là le zizi d’Al K-Pote ! »

 

Mais en vrai c’est le jour de l’année où il faut impérativement être seul. Sinon tu vas raquer petit con.

« L’argent n’a pas d’odeur mais la femme a du flaire. » « L’amour ça tue. La haine ça maintient en vie. »

Tu le sais qu’elle va te casser les couilles des heures et que si tu joues pas le jeu alors elle non plus et tu te toucheras le soir. M’est avis que la meilleure solution pour vesqui et de simplement envoyer « Sale pute » par SMS à un ou deux jours de l’échéance. Elle reviendra en rampant d’ici quelques semaines (tu pourras même aller aux putes en attendant, techniquement c’est pas tromper). Toutefois faut pas y aller trop fort non plus hein…

Fait pas ton Cris Bron, le mec il a pas tout pigé. On lui a dit qu’il avait de la chance de se taper Rihanna. Il n’a compris que ‘taper Rihanna’ dans la phrase… Pourquoi pas ? Et parce que Cris Bron n’est pas la moitié d’un mec qui porte ses couilles, il mord au passage. Quel homme. En même temps, peut-on réellement lui en vouloir ? C’est vrai quoi, un mec qui a grandi en voyant son beau père tabasser sa mère et qui l’a très mal vécu se doit d’essayer à son tour. C’est pas le tout de penser que son beau père est une merde, mais faudrait pas prouver qu’on vaut mieux que lui, ce serait con.

Interrogeons ce personnage clef dans ce fait divers.

LB -Alors, monsieur le beau père de Cris Bron, est-ce que c’est vrai que vous tapiez la mère de Cris Bron ?

Beau père de cris Bron -Ah non, pas du tout…

LB -Merci monsieur le beau père de cris Bron.

Une belle leçon de courage pour nous tous, donc…

Du coup on s’inquiète pour le rappeur préféré de ton rappeur préféré, que l’on appelle Kennedy zarma. Paske le petit Kennedy il répète plusieurs fois que sa mère se faisait taper par son daron quand il était gosse. Déjà sur ‘Ouest Side’ de Booba dans « Je me souviens » où il dira « Mon daron cognait ma daronne ! Se prenait pour Mike Tyson. »

Depuis qu’elle a entendu ça, la juge a également condamné Mike Tyson pour violences sur madame Kennedy. Tyson a eu beau protester qu’il ne connaissait pas la maman du rappeur Français préféré de ton rappeur Français préféré.

Kennedy reviendra sur cette histoire de famille dans le titre éponyme de son « C’est Patrice » mais on le sait (et tu l’sais !) la famille Kennedy reste un clan soudé. En atteste cette phrase du rappeur préféré de son rappeur préféré ‘’Ma famille doit continuer de me supporter’’ (Sur le morceau ‘’Oseille’’ justement qui figure sur sa deuxième mixtape ‘’Flashback II’’ et son album où il reviendra sur la destinée tragique de la dynastie dont il est issue). On sait désormais ce qui est arrivé aux Kennedy. Aucune malédiction, ce n’est pas le sort qui s’acharne sur eux dans des accidents tragiques. Suicide. Ils n’en peuvent juste plus. Personne ne le sait mais c’est John Fitzgerald Kennedy lui même qui s’est tiré dessus.

Kennedy -Maman, ça te fait plaisir quand je dis que papa te cartonne la gueule dans mes chansons ?

BANG !

Mais bon, pas trop de souci à se faire pour lui. On l’appelle Kennedy ou Future. Sinon on l’appellerait No Future. Mais généralement on l’appelle pas ça va plus vite. D’ailleurs chez lui, sa famille mange sans lui. Parce qu’il a trop d’avance, il a déjà finit de manger lui. C’est arrivé une fois qu’il soit à table en même temps que le reste de sa famille. Ce qui a fortement troublé ses frères et soeurs, certains le découvraient ce jour là.

Kennedy -Kennedy dans la maison ! Le 94 dans la maison !

Sa petite soeur -Mais t’es qui toi ?

Kennedy -C’est Patrice ! Patrice Kennedy ! Yes, oui, Ken !

La petite soeur -Mais t’es qui putain ?

Kennedy -Je suis le rappeur préféré de mon rappeur préféré.

La petite reus -Et c’est qui ton rappeur préféré ?

Kennedy -C’est moi ! Kennedy ! Le 94 ! Nique sa mère en même temps gros !

La petite -D’accord mais t’es…

Kennedy -Excuse moi quelle heure il est steuplaaaaaiiiiiiiiiiit ??

La p’tite -Euh… Bah il est…

Kennedy -C’est mon heure !!! On m’appelle Kennedy ou Future parce que j’ai trop d’avance !

La p’tite frangine -Ouais mais là on est passé à l’heure d’Eté. Donc tu t’es fait bouffer ton heure…

Kennedy -Ah merde !

 

Alors vous me direz, c’est bète, méchant et gratuit comme son album chez les ruskoffs.

Bah non, si j’avais vraiment voulu faire l’enfoiré j’aurais parlé de Kennedy en mode lover (St Val oblige, mais oblige pas) et je vous aurais narré les fabuleuses frasques de Kennedy sur « Ecoute » en duo avec Ekila. Kennedy fera de belles rimes en se comparant à Jay Z et son invité à Beyonce avec accent catastrophique en prime. Parler de ce morceau ou ne serait-ce que l’évoquer, là ce serait vraiment bâtard…   

« Avant je jetais les filles comme des kleenex. Mais pas toi t’es une fille yes… »   le romantisme assumé, Ken a pas peur de passer pour un mec trop sensible. Et qui n’a jamais dit à une fille qu’elle était ‘yes’ ne peut comprendre. YES WE CAN !

10 Commentaires

Classé dans experts en séduction, problèmes de couples, Puatches, sliphop, tu parleras moins avec une batte dans ton c...