Archives de Tag: charlie sheen

Best of both worlds

le retour du neuneutre, alias le Suisse le plus dingue de la planète, alias Big Paul Castellano

LES MONTRES (GARDES-TEMPS)

 Les montres c’est quelque chose d’exclusif, les chinois on déjà essayé de faire passer la montre pour un gadget, mais ils n’ont pas réussi car maintenant même ton rappeur préféré t’informe sur la valeur de ce genre de bijou.

 Je commence par Audemars Piguet qui a une côte d’enfer en ce moment avec des rappeurs attirés par les diamants et l’or blanc (Gucci Mane, Meek Mill, Vado,…). Évidemment ils ne font que suivre l’entité « momie » la plus riche du rap : Jay-Z.

Audemars aime les rappeurs surtout quand ils sont vraiment riches, elle a même créé un modèle de sa Royal Oak Offshore spécialement pour Jay-Z.

Vous verrez donc bientôt Gucci Mane venir visiter la manufacture suisse comme Swizz Beat, tout en portant un modèle pouvant atteindre le million d’euros.

Il y a aussi les rappeurs Rolex qui sont encore traumatisés par la couverture de « All Eyez On Me », là je parle bien sûr de Wiz Khalifa, qui n’a pas encore assez d’argent pour se payer une montre de haute horlogerie.

Mettons maintenant de côté tout ce bling bling et concentrons nous sur les vraies montres, celles-ci ne viennent pas de Suisse mais d’Allemagne, forgées par Hitler lui-même avec les dentiers de tes grands-parents déportés.

La marque A. Lange & Söhne* c’est tout d’abord des montres goussets créées par Adolf Lange, des montres que l’Allemand lambda était fier de porter car elles étaient considérées comme les plus classes au monde jusqu’à ce que des noirs américains décident de libérer des juifs anorexiques.

C’est une histoire triste, je sais. Mais suite à la réunification, la digne lignée Lange va remettre sur pied la machine et maintenant la marque s’est réimposée à côté des montres de prestiges suisses comme Vacheron Constantin et Patek Philippe.

*les plus malins auront noté que « Söhne » est un anagramme de « Shone », rappeur de son état et membre du groupe « Holocost ». Hasard, ou réalité scientifique ?

LES CIGARES

Imagine quelque chose à fumer qui te revient moins cher que tes cigarettes et ta drogue et qui te permette de ressembler à un mix de Fidel Castro, Jacques Vergès et Tony Montana pendant la durée du plaisir et tu obtiendras le cigare.

Quand tu en fumes un cela dure au minimum 30 minutes, tu auras la classe et tu feras chier un maximum les gens autour de toi pendant ce laps de temps. Certains membres de La Rumeur et Charlie Sheen l’ont très bien compris.

Il existe plein de modules différents, il t’en faut forcément une ou plusieurs boîtes de chaque type. Il faut bien vérifier que ces cigares viennent de Cuba et pas de pays de merde comme le Nicaragua, le Honduras ou la République Dominicaine et encore moins des États-Unis.

Tu prends ensuite la pyramide des marques et tu sélectionnes les noms qui te parlent le plus. Tu peux aussi fumer exclusivement des Cohiba comme Castro ou que des Montecristo comme Ekoué, mais tu peux aussi découvrir d’autres saveurs chez Trinidad, Bolivar et Partagas.

Voilà. Si tu portes une montre acceptable et que tu fumes régulièrement des cigares, tu pourras enfin profiter de ta vie. Je parle bien évidemment de changer rapidement de copine pour Emma Stone, d’arrêter de mettre des polos Hilfiger et de comprendre qu’une Rolls Royce ça se conduit avec chauffeur.

11 Commentaires

Classé dans hors-sujet, sliphop

Nouvelles blagues (3) Ghetto Youss FM inné

13Or de l’SKdrille, qui s’est transformé en Ghetto Youss après avoir mangé après minuit, a un nouveau plan pour faire buzzer son projet : inviter presque tout le monde sur un super freestyle collectif. Un plan à priori sans faille…

13Or -Donc c’est pour ça que j’aimerais que tu sois sur mon Ghetto Youss FM.
Alpha 5.20 -T’inquiète, mon negro. Je suis pas comme tous ces negros qui oublie la famille une fois qu’ils sont montés.
13Or -Merci Alpha, c’est du sale.
Alpha 5.20 -Par contre, je vais bientôt arrêter ma carrière, donc j’aimerais que ton projet sorte avant mon dernier solo, si tu vois ce que je veux dire, mon frère ?
13Or -Pas de problème, mon projet devrait sortir assez vite, je suis quand même 13Or de l’SKdrille, à la base. Tah sa !
Alpha 5.20 -À la base, mon frère ?
13Or -maintenant je suis Ghetto Youss !
Alpha 5.20 -…


13Or -Si j’ai fait appel à vous, c’est parce que vous habitez pas loin, c’est pratique.
M.A.S. -OK.
Chabodo -Cha’OK.
Gued’1 -OK masta. ça fait plaisir, on représente les Yvelines ! Mecs de Trappes !!
13Or -Ouais, c’est du sale ! Mais je suis de Saint Cyr, moi. D’ailleurs à quelle heure il faut que je vous ramène à Trappes ? J’ai promis à La Fouine que vous seriez de retour pour le goûter. Paraît que vous avez des albums à enregistrer.
M.A.S. -Banlieue Sale music !
13Or -Peut-être qu’un jour, vous aurez la chance, comme moi, de sortir un projet personnel.
Gued’1 -Justement, masta. Moi je veux pas sortir sur Banlieue Sale. je veux pas être connu comme le petit de La Fouine.
Chabodo -Mais si tu cha’rentres pas avec cha’nous, La cha’Fouine va nous faire la cha’peau.
Gued’1 -Il vous fera des chapeaux, si il veut. Mais moi je rentre pas. Et vous devriez faire comme moi. Réfléchissez…
M.A.S. -Non.
Chabodo -Cha’non.
Gued’1 -Attendez, mastas, j’ai encore rien dit. Vous voulez vraiment sortir sur le label de La Fouine ? OK, vous avez plus de chance d’avoir du buzz. OK, vous aurez de meilleures conditions pour travailler et sortir vos projets. OK, vous pourrez vendre plus… Mais réfléchissez : est-ce que c’est bien ce que vous voulez ?
M.A.S. -Faut vraiment réfléchir ?
Gued’1 -Moi je préfère taffer avec 13Or, c’est ça être un vrai. Galérer pendant près de 15 ans et n’avoir toujours aucune notoriété ! Un truc de vrais !
M.A.S. -…
Chabodo -Cha’…
13Or -… et moi ? Je peux prendre ta place chez Banlieue Sale ? Ça a l’air pas mal…


13Or -Il me faudrait des mecs d’un peu toute l’île de Frince. Et c’est très important que Paris même soit bien représenté. C’est la capitale quand même. Je vais donc faire appel aux meilleurs ! Des mecs de Panam ! Allo ?
Simsky –Mais grosse putain ! Allo ?
13Or -Je prépare un gros truc et il me faut les meilleurs. Et vous, Ghetto Diplomats, vous êtes les meilleurs !
Celsius -Y a eu les gnomes voleurs de slips, Minus & Cortex, les zinzins de l’espace et maintenant y a la
Kamal –FAMILLE HAUSSMANN !!
Simsky -Mais grosse putain, qui est à l’appareil ?
13Or -C’est moi. Ghetto Youss.
Kamal -Bateau mouche ?
13Or -Non, c’est Ghet…
Celsius -On connait aucun « Bateau Mouche » mec ! Qui es tu ? Qui t’envoies ?
13Or -Non, mais…
Simsky -Attendez ? C’est peut-être un message en code…
Kamal -Oh oui ! Un code ! J’aime bien les codes secrets, moi.
13Or -Quoi ?
Simsky -Et qu’est-ce qu’on sait sur les codes, mes amis ?
Celsius -Que c’est des trucs qui veulent dire d’autres trucs.
13Or -Allo ? Vous êtes toujours là ? Allo ?
Simsky -Voilà ! C’est dire quelque chose sans que les autres comprennent !
Kamal -Un peu comme les punchlines de Celsius.
Celsius -Hé !! C’est pas ma faute si personne ne capte la force d’une phase comme « Les negros sont à la mode depuis que je leur sappe le moral »
Kamal -A Haussmann !
Simsky -Il y a des bateaux mouches près de l’île de la cité, je pense que c’est là bas que nous trouverons notre premier indice, mes amis.
Kamal -Si on y allait déguisé pour pas que le FBI et les hommes de Sosa nous repèrent ?
Simsky -Excellente idée, frère Haussmannien.
Celsius -Je pourrai mettre un foulard rose de vieille mémé ?
Simsky -Si tu veux. Allons y, mes amis, notre contact doit nous attendre près d’un stand de hot dog, à l’heure qu’il est.
Kamal -C’est plus que certain !
Celsius -A Haussmann !

Et les braves Ghet Diip partent en laissant le téléphone sur la table.
13Or -Allo ? Allo ?! Répondez moi, bon Dieu ! C’est pire que la hotline de Free. Bon bah… Je vais appeler Gaye Sissoko de Rédemption puisque c’est comme ça. Avec lui, au moins, c’est le gros buzz assuré.
 

Malgré tout, Ghetto Youss arrive à recruter des MCs.
13Or -Ah, Despo ! T’as trouvé facilement ?
Despo -Un peut trrrop facilement… Y avait même pas de mot de passe à la porrrte.
13Or -Un mot de passe ? qu’est-ce que vous avez tous aujourd’hui ?
Despo -L’expérrrience prrrouve que sans mot de passe, le loup rrrentrrrerrra plus facilement dans la berrrgerrrie.
13Or -Si tu le dis.. T’es prêt à kicker ?
Despo -Je vais kicker tellement forrrt, tu peux chier de l’orrr !
13Or -Ah, Sultan ! Ça va ?
Sultan -Ouais, ce soir je ken !
13Or -Hype ! Bien, gros ?
Hype -Je suis pas gros, j’ai une ossature lourde !
13Or -Non mais je disais pas ça par rapport à…
Hype -Respecte mon autorité !
13Or -Euh… Ok… c’est du sale… Ah ! Kennedy ! Sinik !
Kennedy –Kennedy dans la maison ! ! Le futur dans la maison ! Et la maison dans le futur ! Et nique sa mère, gros !
Hype -Ta gueule Kenny !!! Je suis pas gros, je suis balaise !!!
Kennedy -Mais je disais pas ça pour toi…
Hype –Balaise !!!!
Despo -L’expérrrience prrrouve que le gorrrille peut épelucher la banane des 2 côtés !
13Or -Mais qu’est-ce que ça veut dire ?
Hype -Est-ce que t’écoutes la musique ou est-ce que tu passes à travers ?
Kennedy -Hé mais ! C’est pas une réplique de Cartman, c’est une phase de Jay Z, ça…
Hype -Ta gueule Kenny !!


Sinik -Moi faut que j’aille faire un S I N I Caca.
13Or -Bah vas-y, hein… Mais non, c’est pas les chiottes ça, c’est la cabine d’enregistrement.
Sinik -Bah c’est toujours là que je lâche mes merdes, moi.
Kennedy -Vous avez entendu ? Il a fait un jeu de mot avec le K à la fin de son blase. C’est moi qui lui ai dit de faire ça.
Chabodo -Al K-Cha’Pote l’a déjà fait, avant.
Kennedy -Quoi ?
Chabodo -Bah cha’ouais, Al K-tastrophe, Al K-tapulte, cha’etc…
Kennedy -L’enfoiré. Il pompe mes idées.
Chabodo -Mais il l’a cha’fait avant.
Kennedy -Personne ne cha’pompe mes idées !
Chabodo -Hé oh ! C’est mon cha’truc de m’être des cha’ partout.
Kennedy -Il me cha’semble que je le cha’saurais si c’était le cha’cas. Vous cha’pompez tous mes idées. J’ai tous les cha’flow gros ! C’est moi le Sylar du cha’rap frinçais !
Hype -Hey !! Je suis pas gros, je suis balaise ! T’es qu’un sale enfoiré qui nique son oncle !
Kennedy -Mais c’est la faute de Chabodo…
Hype -Alors faut lui dire : Vilain le Cha ! Méchant le Cha ! Respecte mon autorité !
Chabodo -Mais c’est cha’pas moi. Alors Hype t’insulte et tu dis cha’rien ?
Kennedy -Je vais pas m’en prendre à Hype, il est plus petit que moi…
Chabodo -Il est cha’pas du tout plus cha’petit que cha’toi. Il est même cha’carrément plus massif.
Kennedy -C’est une autre bonne raison…
Hype -Balaise !!!!
Kennedy -Il est plus petit et plus grand que moi EN MÊME TEMPS !
Chabodo -Bon, cha suffit. Cha’coup de boule ! Boum Chakalaka !!
Kennedy -Putain merde. T’es con. Ça fait mal. Maintenant il me manque les dents de devant, j’ai l’air trop con.
Chabodo -Cha’bien fait pour ta cha’gueule.
Kennedy -Je sais ! Je vais dire que c’est le charme du ghetto ! Que c’est classe d’avoir les dents de devant en moins ! Et je fais aller à Miami tourner dans un clip tout pourri de Ace Hood ! Ma carrière est chez les grands ! J’ai pas le temps pour vos trucs, moi…
Hype -Tu nous emmerdes et tu rentres à ta maison ?
Kennedy -La maison dans la maison !!!!
13Or -Ouais enfin, t’emballe pas trop. C’est comme la fois où Booba t’a invité sur son album. Après t’as cru que tu faisais partie du 92I pendant 3ans… Jusqu’à ce que tu sortes un 1er album tout pété.
Kennedy -Très drôle ! je sais très bien que je fais pas parti du 92I, d’abord. Seulement, ça aurait été bien de me le dire en 2006… Parce qu’avec Mac Tyer on avait déjà cousu nos T-Shirts Ünkut, on s’y croyait…
13Or -À propos de Tyer, je vais l’appeler. Allo.
Mac Tyer -Ouais ouais ouais.
13Or -C’est 13Or. Ça te dit de poser sur mon projet solo ?
Mac Tyer –Quoi ? D’où je viens on parle pas comme ça au portable !


James Izmad pose son couplet en cabine, les autres attendent dans l’autre partie du studio.
Izmad -C’était bon ?
13Or -Je sais pas, j’ai pas écouté. Mais on la garde.
Izmad -OK… Tiens ? La porte de la cabine s’ouvre… Mais ? Mais ?
13Or -Qu’est-ce qui se passe ?
Izmad -Je ne sais pas, la porte s’est ouverte et quelqu’un est rentré… On dirait… Oh non ! Noooooooon !!!!
13Or -Qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce qui se passe ?
Izmad -C’est Lord Kossity ! C’est Lord Kossity !!
Lord Ko -Woaï ! Hou hou hou !! Yeah !
Izmad -Oh mon Dieu ! Il me feat ! Il me feat !! Et ça fait mal !!!
13Or -Reste calme.
Sultan -Mais comment tu peux lui dire ça ? Il est en cabine avec un véritable satyre…
Dry –Belleck ! Belleck ! ici satyre ! Ici satyre !!
Lord Ko -OUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!! GHETTO YOUSS FM !! Wouh ! Wouh !
13Or -Je vous dis que ce n’est pas grave…
Six Coups MC -Mais il chante ! il chante !!
13or -Bah oui. C’est du sale !
Despo -C’est toi qui l’a fait venirrr ?
Hype -T’es qu’un sale enfoiré de merde !
Mister You – je regrette ma cellule…
Shone – ce refrain ne me plaît pas, khey !
Tunisiano – pareil.
Shone – arrête de répéter ce que je dis, abruti.
13Or -Mais avec Lord Kossity, je peux attirer plus de public. C’est comme ça qu’on fait dans le rap, non ?
Gued’1 -Qu’est-ce que j’ai bien fait de quitter Banlieue Sale Music. Je sens qu’en suivant l’exemple de 13Or, j’irai très loin…

Et le making of pour les anglophones

4 Commentaires

Classé dans Nouvelle blague

Inglorious Samedis Basterds

En ce moment, chaque samedi, Seno lâche un nouveau remix d’un gros son US, probablement parce qu’il s’emmerde (allez à Évreux, vous comprendrez).
C’est juste pour le kiff, donc il ramène des potes.
Ou plutôt les potes de son manager, Fizzle. Et les potes de ce mec c’est un peu comme la boîte à chocolat de Forrest Gump, on sait jamais sur quoi on va tomber.
Cette semaine, il lui a ramené Sobre d’Experty qui était en train de cuver dans une voiture. Après avoir ouvert sa portière sur une keuf et s’être perdu trois fois sur le chemin, le brave expertiseur arrive à destination.

Seno -Salut Sobre.
Sobre -Salut Sinik.
Seno -Non. Moi c’est Seno…
Sobre -T’as changé de nom ?
Seno -Bordel ! Je suis Seno ! S.E.N.O.
Sobre -Ouais voilà. S.E.N.O.K. malsain mocassin tout ça.
Seno -Non. toujours pas. Je suis Seno, un sale blanc.
Sobre -Mon pauvre, ça t’a traumatisé ton clash avec Booba. Tu veux du Xanax pilé ?
Seno -Bon. Le mieux c’est que tu m’entendes rapper.


Sobre -OK. T’as du flow, donc tu peux pas être Sinik.
Seno -Voilà.
Sobre -C’est quoi le projet ?
Seno -On remix des sons US et…
Sobre -Ah cool ! On peut reprendre le générique de Futurama ? Ou de South Park ?
Seno -Euh… non… attends… on reprends des hits US du moment.
Sobre -Ben oui. C’est ce que je dis. C’est comme quand j’avais rappé sur la musique des Simpsons.
Seno -Non, pas du tout. Là on pose sur des sons US. Rick Ross, Gucci Mane etc…
Sobre -Wahou ! T’as réussi à avoir Gucci Mane et Rick Ross ?! Ça tue !
Seno -Mais non, putain…


Seno -Donc, le principe c’est qu’on reprenne No hands et qu’on le remix. OK ?
Sobre -OK.
Seno -Et y a pas d’Américains. OK ?
Sobre -OK.
Seno -Des questions ?
Sobre -Il arrive quand Eminem ?
Seno -…
Sobre -Il vient pas ?
Seno-… En fait t’as rien compris… En plus Eminem est même pas sur No hands.
Sobre -Bah tu pourrais l’inviter quand même. Entre blancs ça se fait non ?
Seno -Tu crois vraiment que je vais inviter des gens uniquement par solidarité entre blancs ?

Et c’est là que Craiz arrive à point nommé.
Sobre -Ah bah voilà déjà Yelawolf. Sauf qu’il s’est coupé les cheveux.
Seno -c’est pas Yelawolf du tout…
Craiz –Mais waiii !
Seno -Qu’est-ce que c’est que ça ?
Craiz -C’est mon gimmick. Mais waiii !
Seno -…
Sobre -…
Craiz – je viens représenter S-town baby !
Seno – tu viens de Strasbourg ?
Craiz – mais non, c’est Sartrouville moi.
Sobre – c’est pas vraiment mieux tu sais.

Craiz – En tout cas c’est sympa de m’avoir invité. Ça m’a surpris, surtout que tu peux avoir diam’s quand tu veux non ?
Seno – Non mais ho, ça va pas recommencer ?! Tu veux que j’t’appelle James Deano ?
Sobre -C’est qui lui au départ ?
Seno -C’est Charlie Greane.
Sobre -Green ?
Seno -Non. Greane.
Sobre – Ah ok, avec un « a » et un « e » (et oui, Sobre il est tellement défoncé qu’il voit les paroles des autres).
Craiz -Non. Craiz.
Sobre -Charlie Craiz ?
Craiz -Non. Je m’appelle juste Craiz.
Sobre -Mais où est Charlie ? (là c’est du très haut niveau comme gag)


Sobre – Ça me fait penser que ce serait bien un truc style « où est Charlie Sheen ». Ce serait comme où est charlie, plein de petits persos, avec au milieu d’eux un mec qui sniffe et des stars du porno.
Seno – …
Craiz – …
Seno -Donc tu t’appelles Craiz ?
Craiz -Mais waiii ! Je suis pas Charlie Greane.
Seno -Mais t’as pas fait un son avec Joke ?
Craiz -Si.
Sobre -Alors t’es Charlie Greane.
Craiz -Mais non.
Seno -Et comment il s’appelait ton son avec Joke si t’es pas Charlie Greane, gros malin ?
Craiz – « Tu sers à rien »
Sobre -C’était autobiographique ?
Seno -Bon. Tu t’appelles Craiz et t’as fait un son avec Joke. OK.
Craiz -Et alors ? Ça peut arriver à tout le monde.
Seno -J’ai jamais dit le contraire…
Craiz -Le jour où ça t’arrivera tu feras moins le malin.
Seno -Non mais j’ai rien contre Joke, moi.
Sobre -Joke ? C’est une blague ? (Là c’était encore une vanne de ouf, mais faut être billingue)
Craiz – Hé ho, ça va, toi t’as même posé avec Cuizinier de TTC d’ailleurs.
Sobre – Je m’en souviens pas
Seno – Tu te rappelles de beaucoup de featurings en général ?
Sobre – Je fais des featurings ?

Seno -Donc le principe c’est qu’on remix des sons ricains.
Craiz -D’accord.
Sobre -Ce serait bien de remixer « Ride it« , comme ça on invite Ciara. Elle est trop bonne Ciara.
Seno -Toi, t’as encore rien compris…
Craiz -C’est vrai qu’elle est bonne Ciara. Oups ! J’ai fait sploutch…
Sobre -Wahou ! Tu t’es craché dessus ! Sans les mains ! Trop fort !
Seno -On va dire que vous êtes dans le thème…
Sobre – Par contre si c’est un remix, pourquoi on prend pas l’instru du remix de No hands directement ?
Seno – Non mais c’est un remix parce qu’on pose à la place de Waka.
Sobre – Ça aurait été quand même mieux sur l’instru du remix, elle est plus pêchue.

Seno -C’est quoi vos style de rap ?
Sobre -Moi je fais des hits en disant de la merde comme Waka Flocka.
Seno -Ça c’est bien.
Craiz -Je vais pas te faire un dessin sinon ce serait un rébus.
Seno -…
Sobre -…
Craiz -Levez les bras pendant que je fouille les poches de vos 501.
Seno -…
Sobre -…
Craiz -Leurs couplets sentent les pieds, j’écris les miens sans les mains.
Seno -…
Sobre -…
Craiz –Aussi bionique que Steve Austin.
Seno -…
Sobre – C’est pas un catcheur Steve Austin ?
Craiz -Des comme ça j’en ai beaucoup.
Sobre -Putain…
Seno -Je dois être complètement fonsdé mais je trouve ça bien.
Sobre -Je te l’avais dit. Notre OJ Kush est meilleure que la weed à Wiz Khalifa.
Seno -Non mais là, ta Kush c’est de la FuKushima. Je dois être complètement explosé pour kiffer ça.
Craiz – Mais je comprends pas le truc. Rapper sans les mains, c’est pas dur. Si t’avais dit rapper sans la bouche, là déjà t’impressionnes les gens. Mais sans les mains, c’est à la portée de tous.
Sobre – Surtout que tu triches. Dans ton couplet tu parles de mettre des gifles sur les fesses des meufs. Alors que tu vois bien que sans les mains, c’est pas possible. Je le sais, j’ai essayé.
Seno – Toi aussi tu dis que l’instru se prend des coups de poings.
Craiz – Ouais, mais je dis pas par qui ! T’as vu l’astuce un peu ?
Seno – oui, c’est brillant.
Craiz – Merci, ça m’a pris un temps fou pour trouver ça.
Seno – Ça m’étonne pas.
Sobre – Faudrait penser à s’activer, moi j’ai un rencart. Y’a une keuf qui me court après depuis ce matin. C’est dingue à quel point elle me veut.
Seno – Non, elle voulait t’arrêter.
Craiz – Et te passer les menottes.
Sobre – C’est bien ce que je dis. Depuis que je l’ai assommée elle est folle de mon corps.
Craiz – Parce qu’en plus tu l’as assommée ?
Sobre – Oh, c’est pas la peine de faire le snobinard parisien. Moi je viens de Normandie, straight outta Caen town. Chez nous, c’est pas comme ailleurs avec les filles. 1ère étape : l’homme assomme la femme. 2e étape. 3e étape : on a des enfants.
Seno – Attends mais c’est quoi la 2e étape ?
Sobre – 3e étape : on a des enfants.
Craiz – je suis pas sûr de vouloir savoir en fait.

6 Commentaires

Classé dans saturday night bâtard

Saturday night bâtard

Alors pour ceux qui se demanderaient, ce papier c’est une commande en fait. C’est pas qu’on a écouté le son hier et qu’on a écrit super vite. Non. Ça fait un mois qu’on l’a, c’est juste qu’on avait rien foutu avant.
Mais on a su mettre ce temps à profit pour mener une réflexion ethnologique sur les modes de vie de certaines peuplades. Enjoy.

Seno – ah, salut Joe, content de te voir
Joe – salut, mimil.
Seno – non, moi c’est Seno, le sale blanc bâtard.
Joe – ne sois pas si dur avec toi-même, négro.
Seno – non mais Sales Blancs, c’est le nom de mon groupe.
Joe – mais oui, tu as un groupe, ben voyons. et vous êtes tous des sales blancs. c’est ça… toi t’as pas besoin de drogue en fait.
Seno – c’est pas pour ça que je t’ai appelé. Je me suis dit que j’allais faire tourner des sons gratos, un peu comme mon fils quand il a lâché sa webtape et…
Joe – T’as un fils ?
Seno – Ouais.
Joe – Dis lui de pas traîner dans mes pattes, je risquerais de lui proposer de la came.
Seno – C’est une phase de Booba ça.
Joe – C’est surtout un réflexe.
Seno – bref, j’ai pensé qu’on pouvait remixer le son B.M.F (il lance l’instru).
Joe – tu veux rapper sur Jour de paye de Booba ? C’est pas super original…
Seno – mais non, c’est un son de Rick Ross…
Joe – Bien sûr, Rick Ross reprend des beats à Booba. T’as définitivement un problème toi.
Seno – t’occupe. L’idée c’est qu’on parte sur des couplets plutôt crus, rue, tout ça.
Joe – fallait le dire tout de suite mimil.

Et ni une ni deux, Joe pose son couplet.

Seno – c’est pas mal du tout. Par contre y’a un truc que je capte pas. La phase où tu dis que t’as les pieds sur le bureau, le rap français sous le bureau.
Joe – ouais ?
Seno – bah comment c’est possible que le rap te suce si t’as les jambes sur le bureau.
Joe – c’est un truc de renoi, ça. Tout est dans l’appui sur les genoux et les adducteurs. c’est pas plus surprenant que toi qui te vois en Mesrine ou en Ferrara au refrain.
Seno – bah quoi ?
Joe – tu connais beaucoup de gens qui rêvent d’être mort ou en taule à perpèt mimil ?

Soudain, la porte du studio s’ouvre sans prévenir. Comment une porte pourrait prévenir de quoi que ce soit ? C’est pas la question.

Myssa – alors ça parle de gangsta ? C’est une mission pour Myssa !
Joe – mais qu’est-ce que tu fous là ?
Myssa – j’ai entendu que ça parlait de putes, de guns, je suis venu.
Seno – Attends, là. T’es venu en 4e vitesse jusqu’à Evreux parce que t’as entendu un son gangsta depuis Grigny ? Ça n’a aucun sens.
Myssa – j’ai un 6e sens pour tout ce qui est OG. Ça ne s’explique pas, c’est comme ça c’est tout.
Joe – c’est cool, plus on est de négros plus on rit.
Myssa – enfin pour être exact, moi je suis métis.
Joe – à la fois un sale blanc et un négro sale.
Seno – balaise.
Joe – non seulement tu dois être fort au basket mais en plus tu connais tous les épisodes de Friends par coeur.
Myssa – c’est des clichés ça.
Seno – Myssa, on va prendre des photos pour immortaliser le truc. Va chercher ton béret et ta cravate.
Myssa – j’en ai pas putain de merde. Je porte des bandanas et des sweat capuches moi.
Seno – pour la dernière fois tu es à moitié blanc ! T’as forcément un béret.
Joe – comme à la fin de ce clip par exemple.
Myssa – fait chier…
Joe – et tu dis que t’as bac + 5 aussi.
Myssa – et ?
Joe – et alors t’es blanc.
Myssa – je suis aussi Camerounais.
Joe – alors t’as pas bac + 5.
Myssa – …

Seno pose son couplet.

Seno – alors ?
Myssa – frais !
Joe – non.
Seno – comment ça, non ?
Joe – tu dois rapper lentement. Ou alors tu vires mon couplet, j’ai pas envie de passer pour un con.
Seno – je vois pas le rapport.
Joe – tu m’avais pas prévenu pour les roulements et tout ça. Pour moi un rappeur blanc ça rappe pas comme ça. Ça rappe comme Cross.
Seno – non mais c’est pas une règle non plus. Surtout que moi j’ai grandi chez les westeux, j’ai pris leurs trucs.
Myssa – comme Mowgli dans Le Livre de la jungle.
Seno – …
Joe – …
Myssa – en tout cas moi je ferai des roulements. C’est pas négociable, je sais pas faire autrement.
Joe – normal, t’es à moitié noir. Mais Seno il a pas d’excuse.
Seno – la journée va être longue…

Seno, Joe Lucazz, Myssa – B.M.F. (mp3)

et bonus parce qu’on l’aime bien, Myssa – amuse gueules (webtape best-of)

1 commentaire

Classé dans saturday night bâtard