Archives de Tag: casey

Le Clashico : mode multi-joueur

531-the-pope-he-will-steal-your-baby-and-eat-it

On retrouve Rohff, TLF et leur nouveau super meilleur pote qui tiennent un conseil secret dans un lieu connu d’eux seuls…
Du moins c’est ce qu’ils pensent, mais une ombre rôde près de la cabane abandonnée dans le bois de Vincennes où se tient leur assemblée extraordinaire.

la-communaute-de-lanneau-355703

La Fouine -Et donc là, Fouiny a tapé « Booba » sur youtube et…
Alain – tu parles de toi à la 3e personne ?
Ikbal – comme alain delon ?
Alain – mais j’ai jamais fait ça
Ikbal – non mais pas toi, alain DELON. L’acteur.
Alain – je connais pas, moi à la base c’est en hommage au sketch des inconnus
La Fouine – ça explique tellement de choses.
Rohff – mais attends, donc tu tapes Booba sur youtube ?
La Fouine -Bah j’allais pas le taper en vrai. Ho.
Rohff -Mais et ton histoire, là, où vous étiez dans le parking je sais pas quoi ? Et il a refusé le tête-tête, zoulette.
La Fouine -Il était en voiture.
Rohff -Et ?
La Fouine -Bah Fouiny allait pas taper dans une voiture, enfin voyons, quand même. Mais j’étais si-dé-ré.
Rohff -Je comprends pas.
La Fouine -J’ai tout fait pour le faire descendre. Je l’ai traité de bouffon, de minable et de moins que rien. J’avais même fait une vidéo de 20 minutes sur internet pour expliquer à quel point mon voisin du dessus avait pas les couilles de parler en face. N’importe quel mec de quartier serait descendu normalement.
Rohff -Ah ouais quand même…
La Fouine -À un moment, j’ai même dû lui dire qu’il avait le swagg à Flo Rida, on peut pas faire pire.
Rohff -Ferme ta mère, Flo Rida c’est mon ami inséparable, je te ferais dire. c’est grâce à lui que j’ai pu feater la célèbre chanteuse Wynter Gordon.
La Fouine – qui ça ?
Rohff – tout compte fait t’as raison, qu’il aille se faire foutre ce trou du cul.
La Fouine -Fouiny est désolé, il ne savait pas.
Rohff – Ce que je crois surtout, c’est qu’à ta place, n’importe quel mec de quartier aurait défoncé sa caisse pour le faire sortir.
La Fouine -Mais quelle violence, c’est affreux. En plus il avait un garde du corps aussi dans sa voiture. Il se balade pas sans…
Rohff -Et alors ? Vous étiez 3, non ?
Alain -C’est curieux de ramener 2 potes pour un tête-tête, non ?
Ikbal -Bah non, pourquoi ? Moi j’en ramène 10 quand je cherche la zoulette dans Paris.
Alain -J’ai rien dit.
La Fouine – de toute façon ils étaient là en tant que témoins. comme pour un mariage quoi. Hicham demoiselle d’honneur, Toumani qui apporte les alliances. Swagg ou pas ?
Ikbal – t’es pour le mariage gay enculé ?
La Fouine – non. enfin, si, mais ça n’a aucun rapport, c’est pour que ça glisse en promo ça. Hassoul.

C'est Rohff qui a inventé ce bonus stage

C’est Rohff qui a inventé ce bonus stage

Rohff -Moi même, dès que quelqu’un se gare trop longtemps devant ma fenêtre, je sors la pelle comme à Vitry.
La Fouine -Ah merd… Je veux dire « que diable » ?
Rohff -Pourquoi tu fais le mec à faire des phrases, enculé ?
La Fouine -Je repositionne mon image. J’ai des casseroles au cul quand même, Housni Baby.
Rohff -C’est vrai qu’y a rien de glorifiant à exhiber ton petit casier judiciaire à toi aussi.
La Fouine -Ouais, justement, donc, dans son canular bidon à la fin de son clash de R’n’B…
Ikbal -C’était un canular ?
La Fouine -Oui, c’était pas swaggué.
Rohff -En plus, lui il s’en fout, il le montrait déjà comme un gros gogol dans ses clips de gay de merde.
La Fouine -Exactement ! C’est sûrement lui qui s’est démerdé pour que nos casiers sortent, il était déjà immunisé.
Ikbal – apparemment c’est le site d’un juif qui a fait le coup, ça confirme que booba est juif
Alain – ils se connaissent pas tous tu sais
Ikbal – mon cul, on me la fait pas à moi ! c’est bien joué de les avoir infiltrés avec bruel, j’imagine qu’il t’a filé des tuyaux sur booba du coup ?
Rohff – Ta gueule, on dirait S’co bordel. Donc en plus, la zoulette continue de faire croire qu’elle est en avance dans la tendance. la fameuse ruse du galsen sournois !
Ikbal -C’était facile pour ce grand saucisson. Sa mère la proc !
La Fouine -Mais c’est vrai ça que sa daronne est procureur de la république ?
Alain -Bah en fait…
Rohff -SÛREMENT ! C’est un enculé ! Et d’ailleurs toi, je sais plus trop. C’est quoi cette histoire de pointe ? Hachek.
Ikbal -Es-tu bien aussi green que tu le prétends ?
Alain -Et c’est reparti… Mais lui il est avec nous, en théorie.
Ikbal -Ouais mais les explications qu’il cause à la fin de son morceau, moi j’ai pas compris.
Rohff -Et Gisèle est de cet avis aussi.
La Fouine -Gisèle ?
Rohff – ma pelle !
Ikbal -C’est pas une mineure, si c’est ce que tu veux savoir, enculé.
La Fouine -Non mais c’est comme je le dis à la fin d’Autopsie 5 : j’ai rien fait, à l’insu de mon plein gré et en petite quantité.
Rohff -Mouais… Je suis pas bien sûr de pas te péter la gueule, quand tout ça sera fini.
La Fouine -Nihao nem cum pai pai nuokman.
Rohff –Me parle pas chinois, putain !

406.cartman.joins_.NAMBLA-1

La Fouine -Là où je voulais en venir, c’est que lui il me parle de pointeur alors qu’y a des filles de 16ans dans ses clips. Prudence au casting.
Rohff -Comment t’arrives à voir qu’elles ont 16ans ?
La Fouine -Bah attends, ces petits seins en forme de pommes pas tout à fait formés, ces petits fessiers frais et moelleux, tant qu’on voudrait s’y plonger et…
Rohff –Hum ! Hum !
La Fouine – kaaris ? BORDEL DE MERDE, C’ÉTAIT UN PIÈGE
Alain – bah quoi ?
La Fouine – pardon j’ai cru entendre autre chose… mais pour la meuf, Hum ! Enfin ça se voit. Après hassoul à vous de suce… de JUGER ! De juger…
Ikbal -De toute façon, ça c’est sûrement vrai !
Rohff -Évidemment ! Cette zoulette, il n’a pas la grande claclaclasse. Pas comme moi ou ce vieux en djellaba qui entre… Hachek, qu’est-ce que tu fous là sale rageux ?
Alain -C’est qui ?
Rohff -Plus tard les détails ! Ikbal, apporte moi Gisèle !
Ikbal -Green Hous ! Super green !
Alain -Sans déconner, mec. Faut vite que tu dises t’es qui, sinon les 2 Comoriens avec leur tête de mannequins pour crash test ils vont pas te faire dans la poésie.
Le vieux -Ché zuis lé pape !
Alain -OK, tu le prends comme ça, bah va te faire enculer.

rutger
La Fouine -Non mais c’est vraiment le pape, calmez vous.
Ikbal -Le grand Pope ? L’enculé dans les chevaliers du Zodiaque ?
La Fouine -Non, le VRAI Pape !
Ikbal – Dany Dan ?
Rohff – ferme la putain. L’enculé du vatican ?
Le Pape -Ach ja !
Rohff -Y a Ali qui a appelé, il veut que tu lui rendes l’or que tu portes au cou, fils de pute.
La Fouine -Qu’est-ce qui se passe Benny Babe ? Je t’ai dit que je finissais ma réunion super secrète avec mes coupains rappeurs et ensuite je t’emmène à l’aéroport pour Bogota.
Le Pape -Ach nein ! Nein ! Nein ! Nein !! On a pas ton temps, nekro ! Il faut y aller, ja ?
Rohff -Mais qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Je comprends plus rien là… Mais hachek ! Bien bonhomme sera l’hatitude.
Alain – tu veux dire « l’attitude » ou c’est une sorte de néologisme pour dire l’attitude d’un hater ?
Rohff – mais t’es con ou quoi, t’es pas censé lire mon texte, c’est un dialogue, comment tu fais ça ?
Alain – pardon, c’est mes lunettes.
Rohff -IKBAL !
Ikbal -Green ?
Rohff -Où est Gisèle ? Elle vient cette pelle ?!
Ikbal -Super green !

Costume par Karl lagerfeld

Costume par Karl lagerfeld

La Fouine -Fouiny connaît cet homme, ne vous inquiétez pas.
Rohff -Tu connais le Pape, toi ?
Le Pape -Ach ja ! Fouiny et moi ça remonte à tout pétit. surtout lui. Gut !
La Fouine -Mais tu devais m’attendre dans la voiture, Benoît Baby.
Le Pape -Ils ont tiré sur la fature ! Ils sont à nos trousses ! Tu dois fite m’envoyer en Colombie, avec tous les anciens copains. Là pas che serai en zécurité, ja ?
La fouine – chez les nazis ? OK, OK on va y aller. Mais parle pas de ça devant les amis de Fouiny.
Ikbal -On est pas tes amis.
Alain -Moi j’ai aucun avis sur la question.
Rohff -Qui t’a tiré dessus ? c’est l’autre zoulette de Booba ? Parce que moi, Benoit 16, je t’aime pas, mais j’irai jamais faire des chansons sur toi et…

le téléphone sonne

images

Rohff – allo ?
Jack Many – c’était juste pour dire que Benoît 16 mesures c’est pas un Doracel, c’est un beatmaker sur Certifié Vrai volume 1, il a notamment produit Green Peace.
Rohff – mais qu’est-ce que tu veux que ça me foute ?
Jack Many – d’ailleur le mogo rappe un peu aussi et…
Rohff – ça suffit les conneries, c’est déjà assez compliqué comme ça.
Le pape -Ach… Ja… OK… C’est très bien tout ça… Bon Fouiny, je n’ai pas le temps d’expliquer à tous tes amis déficients pourquoi c’est mieux pour l’église que les chens comme eux aillent en Enfer. On est pressés, khoya !
Rohff -Hachek ! Vous allez nulle part ! Je comprends plus ce qui se passe ici. Et tant que je comprends pas ce qui se passe PDRG sortira pas !
Alain – ça explique beaucoup de choses.
Le Pape -Was ?
Rohff -Je voulais dire VOUS sortirez pas !
Le Pape -Ecoute moi pien, depuis son succès le cheune Lahouni m’a toujours ramené des proies dé qualité, en compensation ch’ai du sauter pour téfentre La Fouine tans zon histoire te pétophilie. Ch’ai fait pouclier, maintenant Fouiny doit m’aiter à quitter l’Europe pour l’Amérique tu zut comme tous les nazis. Chai zacrifié ma papamobile pour lui !
Alain – c’était que des tirs de 22, fais pas le fou non plus.
Rohff -J’ai rien compris…
La Fouine -Tant mieux ! Mais il a honoré sa part du contrat, il t’a expliqué, tu dois nous laisser y aller.
Rohff -OK, cassez vous.
Le Pape -Wunderbar ! Che fais enfin poufoir tevenir réalizateur te films te poul’ ! Le rêfe Allemand !

images2

La Fouine et le Pape (Fouiny Papy) s’en vont vite vers l’aéroport.
Ikbal -Il a dit quoi le grand pope, Hous ?
Rohff -Je crois qu’il a dit que La Fouine était pétomane…
Ikbal -C’est green ou pas green ça, Hous ?
Rohff -Je ne sais pas, Ikbal… seul l’avenir nous le dira.

motivator691bcaf16f905a80b4132408dda9707b814d61d8

4 Commentaires

Classé dans clashico

Un sapin, des cadeaux, de la neige et du couscous (2)


pour la première partie c’est là-bas derrière.
Le Foulala (et Aelpeacha) – MDR (à écouter rien que pour « c’est 1 pour ma cadillac, 2 pour mon cognac, 3,4 pour tous les acteurs qui ont joué dans le film Mars Attacks)
Roro – The Famous Issaguen Road
Starlito – Funeral & Court Dates
Mike Will Made It – Est. In 1989 2.5

si vous avez bien maté la dernière partie de l’interview des Kaira vous avez dû voir que ça se termine sur un truc en suspens assez incompréhensible. Était-ce un clash de Frank Gastambide contre Thomas N’Gijol ? non, c’était juste ça :

ça c’est un son de Niro quand il était encore tout jeune et Jeff Le Nerf quand il était encore écoutable

et maintenant des freefree qui datent (un peu)











il est à noter que j’aurais pu mettre également le long freestyle 361 records pour la nuit cut killer mais en le survolant un peu j’ai constaté que
1) ces champions ont ramené l’algérino ET soprano
2) akh hurle « le monde est une abscisse » à un moment
donc à la place ce sera le long freestyle de la Scred avec leurs amis Flynt & Zone Sensible où vous pourrez entendre Willy le barge (ou son pote) gueuler « je mérite ma gloire, pas comme ce fils de pute de Magloire » (ou un truc comme ça). Ça me semble plus instructif.

alors là attention grosse exclu, puisque vous pourrez voir à l’œil nu LES CHEVEUX D’AL K-POTE, qui commençait à développer son gimmick consistant à meubler les silences par des insultes pendant les freestyles. good times.

et comme on a appris récemment que selon Mac Kregor il n’y aura plus d’album du groupe Tandem, le blavog leur rend hommage à sa façon, en se remémorant ce moment inoubliable :

un joyeux Kwanza à tous et à toutes.

1 commentaire

Classé dans joyeux noël bande de putains

Un sapin, des cadeaux, de la neige et du couscous (1)

JOE LUCAZZ – Rencontre avec JO€ : http://depositfiles.com/files/aycruioz9

pour lire (et entendre des bouts de) « l’interview » (guillemets de rigueur) qu’on avait faite du monsieur c’est là, puis et après . Bref Joe, il y a peu de chance que tu lises ça mais bon courage quand même.

Lalcko – les diamants sont éternels
Moms – dactylopathe
Sazamyzy – mix à l’ancienne (2000-2006)
Seno – Nouveau Jésus
Riff Raff – Hologram Panda
King Louie – Drilluminati
The Game – Sunday Service Compilation
Gucci Mane – Trap God

et ça c’est un court dessin animé spécial Noël par les mecs de Lil Hop, qui bossent depuis pour Trae, et si tu demandes qui c’est t’es une sacrée tache.

et maintenant, des freestyles qu’on a retrouvés, non pas qu’ils soient spécialement rares ou collectors, simplement personne d’autre les a cherchés. Sauf qu’en fait le temps de les foutre sur youtube on sera déjà le 26, donc ce sera pour la partie 2, en attendant vous aurez quand même ceux-là :






ensuite un court-métrage très rigolo avec à un moment un mec violé par son sapin de Noël (entre autres). Ca date pas d’hier mais si tu connais pas bah c’est que t’es un enculé.

et ça ça rappelle des souvenirs

1 commentaire

Classé dans joyeux noël bande de putains

Rap Game Wrestling

Alors comme ça vous voulez savoir si Booba et Rohff vont enfin se taper en 2013 ?
Et bien contre toute attente, oui. Mais pas dans un match de boxe vu que pour Rohff il n’y a pas d’arbitre dans la rue. 
Donc il se battront dans… (roulements de tambours enculé) UN STREET FIGHT MATCH DE CATCH !!! C’est comme un combat de rue mais dans un ring. C’est à dire qu’à part qu’y a des gens qui gueulent sur des gradins, c’est pareil. Juste tu te tapes, y a pas de règles  C’est ça aussi le catch, des stipulations réellement débiles et dénuées de sens. Et Bien sûr,  c’est le Blavog qu’on a appelé pour commenter ce truc.

Et non, ce n'est pas Hype Hagrah à gauche

Et non, ce n’est pas Hype Hagrah à gauche

Teobaldo -Bienvenue à cette super soirée si vous nous rejoignez seulement. Nous avons pu déjà voir Orelsan contre Cortex dans un combat de pouces match ainsi que Nessbeal face à Youssoupha dans un concours de beauté match. Et enfin voici venir le main event.
Spleenter -Le clou du spectacle pour les cons qui parlent pas anglais.
Teobaldo -Le main event de cette soirée déjà bien remplie de la RGW.
Spleenter -La Rap Game Wrestling pour les cons qui savent pas.

Teobaldo -Voici venir Ikbal, en smoking avec un micro.
Spleenter -Que va-t-il dire ?
Ikbal -Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, levez vous pour la fierté de Vitry. La 5ème étoile des Comores. Le guerrier linguistique. Le plus green d’entre nous ! Celui qui va écraser la zoulette, ce soir. ERRE O AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAACHE 2 EEEEEEEEEEEEEFFES !!!!!!!!!!
Teobaldo -Le premier à arriver sur le ring est Rohff qui rentre sur sa musique « Wesh Zoulette »
Spleenter -Alors que la foule l’acclame en criant « Super Green », surtout Ikbal.
Teobaldo -Alors qu’une 3ème personne est avec eux… Un inconnu.
Spleenter -Ce doit être Alain de L’Ombre.
Teobaldo -Comment tu fais pour le reconnaître ? Il a des lunettes de soleil et une casquette.
Spleenter -C’est ça la magie de l’ombre. On ne peut jamais être sûr.

Avec une pelle

Avec une pelle

Teobaldo -Alors qu’on attend toujours l’arrivée de Booba dans l’arène.
Spleenter -Qui ne devrait plus tarder d’ailleurs. Ah ? Où est passé la lumière ?
Teobaldo -Nous sommes totalement dans le noir obscu-ure, ici dans cette salle omnisport Patrice Quarteron.
Spleenter -Mais c’est pas vrai, putain.
Teobaldo -La musique de Booba se fait entendre.
Spleenter -Mais pourquoi, putain ?
Teobaldo -Et il s’agit de « Caramel« …
Spleenter -Mais il est au courant qu’il y va pour se péta, là ?
Teobaldo -C’est vrai, il aurait pu rentrer sur « Kalash » mais non, t’auras « Caramel »
Spleenter -Il a vraiment un problème avec l’autotune.
Teobaldo -C’est vrai que 2013 a commencé avec des révélations chocs du médecin personnel de Booba qui a avoué qu’à cause d’un accident avec une MPC, Booba doit prendre de l’autotune matin, midi et soir.
Spleenter -Apparemment c’est un accident tout bête qui est en cause. Booba aurait demandé sa route à une MPC qui lui aurait dit d’aller tout droit. Le Duc de Boulogne aurait alors percuté la MPC de plein fouet et aurait été électrocuté.
Teobaldo -Ces faits remonteraient à 2008, selon toute vraisemblance.

mercedes-trou-dans-le-mur

Spleenter -Alors que c’est parti, le combat commence. Rohff à la droite de votre écran et Booba à gauche, en slip Ünkut.
Teobaldo -Rohff qui porterait 2 protèges dents selon les rumeurs.
Rohff -TU CROIS AUX RUMEURS ? T’ES UN FILS DE PUTE !
Spleenter -Il t’a entendu.
Teobaldo -Alors que le public donne de la voix aussi.
Spleenter -Une foule très partagée.
Teobaldo -La moitié chante « Vazy Booba » tandis que l’autre moitié chante « Booba craint »
Spleenter – c’est là qu’il faut se rappeler les paroles sages de Kamelancien qui nous a fait parvenir le message suivant : « je suis pas super fan de ce match, mais je suis pas contre non plus »
Teobaldo – qu’est-ce que ça veut dire ?
Spleenter – je suis pas payé assez cher pour réfléchir à ce genre de choses.

Spleenter -Ah ! Dans le public, Fababy, euphorique en chantant « Vazy Booba » a fait tomber la boisson d’Alpha 5 20 sans faire exprès.
Teobaldo -FAB s’excuse maintenant disant qu’il a été manipulé et qu’il peut payer une bouteille à Alpha et qu’il l’a toujours considéré comme un grand frère.
Spleenter -Alpha refuse poliment mais fermement. Il prévient que c’est la dernière fois.
Teobaldo -Quelle classe.
Spleenter -Tandis que la Fouine n’a rien dit du tout pendant tout cet épisode.
Teobaldo -Se cachant derrière Sadek qui semble plus consterné encore que devant Tonton Marcel, la famille.

C'est bien de partir en couilles, mais est-ce que tu peux les porter ?

C’est bien de partir en couilles, mais est-ce que tu peux les porter ?

Spleenter -Alors que sur le ring, le combat continue de plus belle. Booba ayant déjà placé un Destinée à son adversaire, mais ce ne fut pas assez pour en venir à bout.
Teobaldo -Il tente maintenant de lui placer son redoutable Numéro 10 mais c’est contré !
Spleenter -Un magnifique Code 187 de la part du Vitriot qui semble reprendre l’avantage.
Teobaldo -Housni de son prénom utilise maintenant La Puissance.
Spleenter -Ce ne sera pas assez. Le DUC s’est relevé et semble se préparer pour un Boulbi.
Teobaldo -Et non, Ikbal est monté sur le rebord du ring et distrait B2O.
Spleenter -Ce manque d’attention profite à Rohff qui a eu le temps de prendre appui sur la troisième corde pour un Son qui tue dévastateur. Détruisant 1 table dans son élan.

Teobaldo -Kopp est au sol mais Rohff y à mis tout son coeur dans sa gueule et semble avoir du mal à se relever lui même.
Mais ?! Qu’est-ce que ?!
Spleenter -Ikbal est rentré dans le ring et agrippe Booba pour qu’il ne puisse plus bouger. Il hurle des instructions à Alain de L’Ombre qui est parti chercher quelque chose sous le ring.
Teobaldo -Oh mon Dieu ?! C’est Gisèle ! Gisèle la pelle !!
Spleenter -Et le public ne s’y est pas trompé, il chante « Sors la pelle comme à Vitry » le nom du nouveau single de Rohff !
Teobaldo -Rohff lui même ne semble pas comprendre ce qu’il se passe mais son petit frère lui chuchote maintenant des paroles étranges à l’oreille en pointant du doigt le Météore.

Spleenter -Alors que Mala arrive en hurlant.
Mala –C’EST IZI PHYSI PHYSIQUE ICI !!!
Teobaldo -Il mord les fesses d’Alain De L’Ombre qui laisse tomber Gisèle, la pelle.
Spleenter -C’est ce qui s’appelle avoir du catch à l’arrière.
Teobaldo -On rappelle que tout ceci est parfaitement légal et régulier dans ce type de match.
Spleenter -Mais Ikbal est déjà descendu et s’en prend maintenant à Mala.
Teobaldo -Et c’est là que le surnombre rentre en jeu. Ils traînent Mala à 2 dans le ring et commencent à le rouer de coups.

Spleenter -Et Booba est toujours sonné. Tout comme Rohff, d’ailleurs qui peine à tenir debout.
Teobaldo -Il se tient aux cordes pour ne pas tomber.
Une voix provenant de la rampe d’accès -OH CLICK !
Spleenter -Oh putain ! OH PUTAIN !

ER_Photo_093
Teobaldo -C’est Kaaris !
Spleenter -Kaaris arrive en courant vers le ring. Kaaris est dans le ring. Kaaris est là !! Et il remplit des culs !!!
Teobaldo -La baraque de Sevran fait le ménage, infligeant un double SuperNova sur Ikbal et De L’Ombre en même temps !
Un mec –EN MÊME TEMPS !
Spleenter -Veuillez retourner dans le public, monsieur.

Teobaldo -Kaaris semble vouloir les achever, il se prépare pour son finish : L’armée de soucis.
Spleenter -La foule est en transe alors que Kaaris fait entendre sa voix pour annoncer la fin des hostilités.
Kaaris -KAARIS !! KAARIS !!!
Teobaldo -C’est parti, il prend son élan, il va le faire.
Spleenter -Putain de merde !!
Teobaldo -Kaaris est à terre, Kaaris est à terre !
Spleenter -Il s’est pris un méchant coup de pelle par derrière. Mais qui qu’a fait ça ?

sneak_attack

Teobaldo -C’est La Fouine ! La Fouine a profité du chaos pour quitter le public et ramasser Gisèle la pelle pour assommer le Légiste.
Spleenter -Il enfonce maintenant sa barbichette dans la bouche de Kaaris pour l’étouffer !
Teobaldo -C’est le fameux Paname Boss, cette technique aussi fourbe qu’efficace.
Spleenter -K A double napalm est foutu.
Teobaldo -Mais Mala s’est relevé et mord les fesses de La Fouine ! La Fouine qui est obligé de lâcher prise ! Quel beau match ! Ça c’est du grand catch !!
Spleenter -Sale taré…

Teobaldo -Le public chante à nouveau « KAARIS ! KAARIS ! »
Spleenter -Ils savent ce qui arrive.
Teobaldo -Une armée de soucis !! UNE ARMEE DE SOUCIS !! Parfaitement exécuté !
Spleenter -La Fouine est maintenant au sol, inanimé.
Teobaldo -Les TLF qui ont vu le sort réservé à La Fouine préfèrent s’en aller à travers la foule.
Spleenter -Ils sont poursuivis par Mala et Kaaris qui sautent à leur tour par dessus les barrières.
Kaaris -KAARIS ! KAARIS !!
Mala -IIIIIIIIIIIIIZIIIIIIIIIIIIIII

Teobaldo -Alors que dans le ring Rohff semble avoir retrouvé tous ses esprits et aperçoit Gisèle au sol.
Spleenter -C’est mauvais signe pour Booba, ça.
Teobaldo -Booba qui a enfin repris connaissance lui aussi et se relève difficilement.
Spleenter -Le public a vu Rohff avec sa pelle, en main. Tout le monde se doute de la suite.
Teobaldo -Les supporters de Rohff entonnent le célèbre chant « À la Gisèle, à la, à la Gisèle !! »
Spleenter -Rohff attaque !
Teobaldo -Mais Booba utilise La Fouine, resté sur les lieux, comme bouclier ! Très belle stratégie.
Spleenter -Stratégie ?

Teobaldo -Booba a réussi à rouler sous les cordes pour descendre du ring. Il cherche lui aussi sous le ring, mais que cherche-t-il ?
Spleenter -C’est une bouteille de Jack ! Une bouteille de Jack Daniels. Si si !
Teobaldo -Il remonte sur le ring. Les 2 hommes sont face à face. c’est l’heure de vérité.
Spleenter -Mais c’est quoi cette musique ?
Teobaldo -Je connais cet accord de piano !

Chuchotement -À la mort ! À la mort !
Spleenter -Le public a tout de suite compris et chante « Caillera à la muerte ».
Teobaldo -Batte de base ball à la main, casquette sur le regard, Salif est de retour !
Spleenter -On avait pas ou très peu aperçu Salif au Rap Game Wrestling depuis 2010. Presque 3ans, mesdames et messieurs.
Teobaldo -Le Boulogne Boy ! Le Black Skin ! L’homme libre est de retour dans ce Rap Game !
Spleenter -Ouais bah c’est bon, rassied toi.
Teobaldo -Non !
Spleenter -Sors au moins ta main de ton calebar…
Teobaldo -Jamais ! C’est un grand jour ! Il revient faire du catch à l’antenne !
Spleenter -Mais que va-t-il faire ? Que va-t-il se passer ?
Teobaldo -La suite au prochain NUMEROOOOOOOOOOOOOOOO
chereau-agius
Voilà, si 2013 ça se passe comme ça, moi j’achète. Et en prime, du bonus :

6 Commentaires

Classé dans Avec Salif, booba & rohff sont sur un bateau, Uncategorized

Banane Grosse 2

Swagg

On retrouve la fouine du rap Frinçais qui, non content d’avoir fait son petit coup de buzz tout bidon avec des rappeurs de l’âge de pierre (bah oui, parce que « Gravé dans la roche » —-> EPIC JEU DE MOT), va aussi réunir une pléiades d’autres gens sur son son.

La Fouine -Maintenant qu’on les a filmés en studio, on va s’enjailler toute la night en club !
Niro -Moi aussi je peux ne pas apparaître avec les autres ?
La Fouine -Qu’est-ce que tu fous là, toi ?
Niro -Alors, là ? Je sais pas non plus.
La Fouine -C’est un mystère mystérieux… c’est swagg !
Niro -Bah ouais, c’est comme ça. Je feate tout le monde, moi.
La Fouine -Mais comment tu fais ?
Niro -Je sais pas. Je le fais, c’est tout. Je pose avec tout le monde. Une sorte de 2 Chainz frinçais, je suis partout.
La Fouine – partout ?
Niro -Qui peut se vanter d’avoir eu ma voix en featuring ? J’ai posé avec Alkpote, Katana, Sidi Sid, Mac Tyer, Joke, Hype & Sazamyzy, Zesau, Worms T, Derder, Tige La Rafale, RCP, Kaaris, BO Digital, Bene, Lino, Seth Gueko, Dosseh, Sofiane, Zekwe Ramos, Sadek, Mister You, Rim’K, AP, Lacrimton frère, ton voisin, ton facteur, des mecs que tu connais pas…
La Fouine -Fouiny OK.
Niro -Sur des projets de Street Lourd, de Booba, de Booska P, de Neochrome
La Fouine -J’ai dit OK…
Niro -J’ai aussi freestylé avec LECK, FAB, Guizmo, Abis, Ladea, Amy, H Magnum, MOH, Demi Portion, S.Pri Noir…
La Fouine -Non mais c’est bon, d’accord.
Niro -Et c’est pour ça, monsieur ou madame, que j’aimerais intégrer votre clip et ainsi collaborer avec des collègues compétents au sein d’une équipe motivée.
La Fouine – le CV est impressionnant, t’as l’air à fond.
Niro -Si je montre pas que je travaille à mon contrôleur judiciaire, ils me refoutent en taule.
La Fouine – mais pourquoi t’es béton au fait ?
Niro – bah j’avais une fiche de recherche, et puis j’ai fait un freestyle où je gueulais « appelle les flics » au refrain et y’a une connasse à sa fenêtre qui les a vraiment appelés.
La Fouine – …
Niro -Mais par contre, comme je disais, je tiens pas à être avec les autres dans le clip. Je me mélange pas trop, tu comprends.
La Fouine -OK Fouiny Baby. Y aura que nous 2.
Niro -Non, toi non plus. Par contre je vais ramener des potes, eux faudra les filmer pendant mon couplet. Et pendant mon passage chanté…
La Fouine – T’auras un passage chanté ?
Niro – Je t’aime bien, je te respecte en tant qu’artiste. Mais ne m’interromps pas quand je parle. Donc pendant mon passage chanté, parce que je m’adapte à mes invités et…
La Fouine – Mais c’est toi l’invité, là
Niro – QU’EST-CE QUE J’AI DIT ?! Donc faudra montrer une meuf mimi qui kiffe sur mon couplet chanté en bougeant la tête. Parce que quitte à montrer des putes, hein, autant en avoir une qui a l’air d’écouter de la zic.
La Fouine – non mais y’aura pas de putes dans ce clip.
Niro – t’avais pas dit que y’aurait plein de rappeurs parisiens ? je viens de Blois, je fais pas la différence tu sais.
La Fouine -admettons. Tu veux bien mettre un t-shirt « Swagg » ?
Niro -…
La Fouine -Non mais je disais ça comme ça.

Multi catégorie aussi

La Fouine -Super, j’ai Niro sur un son. Ça Booba il l’a pas. Il l’invite sur sa mixtape mais il l’a pas encore featé.
Canardo -Et alors ?
La Fouine -Je place mes pions. Je suis fouiny machiavélique. Swaggavélique !
Canardo -En fait, t’en veux vraiment à Booba.
La Fouine -Mais non, j’ai aucune haine. seulement c’est lui qui me fait la tête depuis l’époque de 09 et Mes Repères. Il a flopé et moi pas.
Canardo -Et ça t’attriste dans ton fouiny petit coeur ? c’est pour ça que t’as invité Rohff sur l’album d’après ?
La Fouine -Si tu veux dire par là que j’ai connecté avec Rohff juste pour faire chier l’autre, alors là pas du tout… C’est juste que… Euh… je ferai tout pour être un super rappeur à la cainri… C’est bien comme excuse ça. Et en plus c’est vrai.
Canardo -Swagg !
Kennedy – Moi j’ai fait mieux, je me suis tatoué le visage de Tupac sur l’épaule ! Pour le buzz. C’est Kennedeezy mozeur phoque !
La Fouine -Ah merde, tu t’enjailles, négro.
Kennedy -Le prochain ce sera BIG, obligé et ensuite je me tatouerai le visage de Booba près du bas ventre. POUR LE BUZZ !
La Fouine -…
Canardo – Quand on croit qu’il touche le fond, il arrive toujours à se dépasser.
La Fouine – oublie le. Maintenant on va aller voir Youssoupha. Pour être sûr de ratisser un max auprès de toute sorte de public.
Youssoupha -Vefte ! T’avais vamais entendu de rap frinfais.
La Fouine – J’avais jamais vu ta gueule en vrai non plus, ça me manquait pas spécialement.

Feuveux fur la langue

La Fouine -Donc le concept c’est de dire qu’on est les boss, tous en mode trop unité quoi.
Canardo –Unité c’était un morceau avec JMi Sissoko, non ?
La Fouine -…
Canardo -Bah quoi ?
La Fouine -Passons, donc on surfe sur cette mode des clashs pour buzzer !
Youssoupha -Fa marfe ! En pluf, v’adore fe type de branlette. Moi auffi j’avais fait fa. Un morceau appelé Clafhes ou dedans ve divais « T’as lu clafh t’as cliqué comme d’habitude. » F’est une phave de Falif à la bave, mais fut.
La Fouine -Tu aimes bien te branler sur la gueule de ton public, c’est exactement ce que je cherchais.
Youssoupha -En pluf, v’étais en plein clafh avec Neffbeal, à l’époque.
Nessbeal -D’ailleurs pourquoi je suis pas dans ce clip. Aaoh !?
La Fouine -Ah mais t’es là, tu m’as fait peur.
Youssoupha -Faut dire qu’il est pas très voli.
Nessbeal -Non mais t’as vu ta gueule à toi ? On dirait que ton nez à un nez.
Youssoupha -T’as une tête de ET, petit apprenti.
Nessbeal –T’as meuf te trompe, t’es trop cheum.
La Fouine -Calmez vous les petits fouiny babies.
Nessbeal -Y a plus de Fouiny Baby, y a plus de Nessbeal Baby. T’étais bien content de faire des feats avec moi mais quand il s’agit de faire un grand truc fédérateur, non seulement tu m’invites pas pour le clip alors qu’on voit des gens avec qui t’as jamais rappé mais en plus, Youssoupha a un couplet… Ça me fait une sorte de fussoire…
Canardo – de ?
Nessbeal – j’ai le seum, quoi.
La Fouine -Ecoute, la raison est très simple c’est parce que ching chong taoh, dien bien fu, wong bao bam ding.
Nessbeal – hein ?
Canardo – c’est rien, quand il sait pas quoi dire il se met à parler chinois.
La Fouine – et Youssou baby, vu que t’as des tresses on va les rentabiliser. Tu vas enlever cette casquette immonde et secouer la tête comme Waka Flocka dans tous ses clips
Youssoupha – Ve vois pas qui f’est, v’écoute pas de crunk. On est pas à Atlanta.
La Fouine – Mais c’est pas du tout du crunk.
Youssoupha – F’est pareil, fe font touf les mêmes pour moi, comme pour tous feux qui n’écoutent pas de rap du South d’ailleurs, demande à AKH.
La Fouine – Bon alors oublie ce que j’ai dit. Tu vas bouger ta tête comme un autiste sous coke au moment où ton flow s’accélère pour faire un roulement sur à peine 4 mesures.
Youssoupha – F’est dévà plus clair. Par contre v’aurais besoin de reprendre ma refpirafion après.
La Fouine – Ah ouais quand même.

explicit lyrics
Fouiny Babe se rend au fond de la salle où se sont regroupés Canardo, Fababy et Sultan.

La Fouine -Et maintenant, à vous, le groupe des pistonnés qu’a rien à faire là.
Canardo -Ça commence comme ça : « Zappe mon putain d’couplet… »
La Fouine -OK.
Canardo -Non mais attends j’ai pas fini. c’est que la première phase.
La Fouine -On va pas se mentir, t’es juste là parce que t’es mon frère.
Canardo -Bah quand même, j’ai rempli des salles avant de remplir mon bide. Et mon cul avant de remplir des sal… Ah non, c’est pas ça.
La Fouine -T’inquiète, Fouiny Babe, tu seras dans le morceau.
Canardo – cool, et je vais me mettre torse nu dans le clip, à la Lil Wayne
La Fouine – tu veux dire à la 2pac non ?
Canardo – bah vu mon gabarit je préfère dire Lil Wayne
La Fouine – Je vois. Et vous, ça dit quoi les petits gars ?
Sultan -Je chatouille mon étoile depuis que je vise les gratte-ciels.
La Fouine -C’est mignon, on dirait ma fille quand elle dessine une ville de nuit.
Sultan -J’ai trop de punchlines, mon couplet en est dedans plein.
La Fouine -Dedans plein ?
Sultan -J’ai plein de phases en 2 temps avec jeux de mots qui s’enchaînent sans temps mort.
La Fouine -Ne me parle pas de Temps Mort stp.
Sultan -Non mais ça veut juste dire qu’il n’y a rien d’autre. Que y a des punchlines.
La Fouine -Mais elles ont toutes un rapport avec le fait d’être le boss, c’est ça ?
Sultan -Ah non.
La Fouine -Alors elles ont toutes un rapport avec Paname ?
Sultan -Non plus.
La Fouine -Est-ce qu’elles ont toutes un rapport entre elles ?
Sultan -Même pas !
La Fouine -Et pourquoi ?
Sultan -Parce que ça sert à rien. le public veut juste des punchlines.
La Fouine -C’est ça ! Tu as été à bonne école avec moi ! On verra bien qui a lancé ta carrière.
Sultan -C’est Rohff.
La Fouine -QUOI ? Et le dernier Capitale du Crime alors ? Et S-Kal Records ? Ingrat !
Sultan -Non mais toi aussi tu m’as lancé.
La Fouine -Mais c’est pas possible ça.
Sultan -Bah si, ça fait des années que je demande aux gens de me lancer. Vous êtes plein à l’avoir fait.
La Fouine -…
Sultan -Mais comme ça marche pas fort, faut que vous soyez plusieurs à me lancer pour que j’aille loin.
La Fouine – on appelle ça un boulet.
Sultan – y’a aussi eu Alpha 5.20, DJ Skorp, mon grand frère du Comité d’brailleurs, le mec qui m’a dépanné un stylo au collège, une pote qui m’a prêté son portable quand le mien avait plus de batterie, ton voisin, ton facteur, des mecs que tu connais pas…
La Fouine – j’ai déjà entendu ça quelque part.
Lancé de poids

Fababy – baby baby no more.
La Fouine – arrête un peu avec ça, c’est lourd. Donc toi c’est ton heure, tu vas dégainer les grosses punchlines, comme une version rajeunie de Despo.
Fababy – ah bon ?
La Fouine – bah oui, il serait temps, quand même. T’as quoi en réserve ?
Fababy – « l’amour rend pas aveugle, on t’a juste baisé dans le noir ».
La Fouine – c’est pas mal, même si ça me rappelle vite fait une phase de Lino qui était mieux écrite et plus hardcore
Fababy – toutes mes phases rappellent des phases de Lino qui sont mieux écrites et plus hardcores…
La Fouine – c’est pas grave, de toute façon je pense pas que…
Lino – « si l’amour rend aveugle je te crèverai les yeux pour que tu m’aimes encore plus ».
Fababy – ah oui mais s’il est dans le clip c’est pas du jeu aussi.
La Fouine – d’ailleurs tant que j’y pense, sur le tournage évite de fixer la caméra avec ton regard de zombie dépressif, ça fait peur aux enfants apparemment.
Fababy – ok. Sinon j’ai aussi « j’allume les rappeurs, les pompiers peuvent rien faire, comment bâtir un empire, quand t’es entouré de mange-pierres »
La Fouine – mouais
Fababy – non parce que tu vois, je dis J’ALLUME les rappeurs et après je parle de POMPIERS et
La Fouine – non mais j’avais compris, fababy baby
Fababy – et pour la seconde partie de la phrase je fais une pyramide avec mes mains, pour montrer le rapport mange-pierres/bâtir un empire, parce que
La Fouine – non mais ça aussi j’avais compris, ça suffit bordel.
Fababy – ah ? Mais t’as pas réagi pourtant
Lino – c’est parce que ça pue la merde. De toute façon les pires blagues sont celles que t’es forcé d’expliquer, petit.
Fababy – mais c’est pas des blagues, moi c’est des punchlines
Lino – T’es pas Stephan Bak ? Alors t’es encore plus mal barré que je le pensais.
Fababy – attends j’ai quand même une phrase poétique où je parle de braquer la nuit du destin.
Lino – « prêt à conquérir le jour, prêt à séduire la nuit »
Fababy – ah t’as déjà sorti ça aussi ? merde
Lino – non, ça c’est une pub youtube qui circule en ce moment, pour un parfum ou je ne sais quoi. mais c’est quand même mieux écrit et t’as pas besoin de sous-titres.
Fababy – mais mon public aime ça quand je lui décortique mes textes. Je passe mon temps à le faire. Sur twitter, dans la rue, partout, j’explique mes jeux de mot. D’ailleurs le dites à personne mais c’est moi aussi qui commente mes propres textes sur rap genius
La Fouine – bah oui, comme les cainris dans la version US du site
Fababy – voilà, sauf que moi personne m’a rien demandé, je poste juste des commentaires sur mes lyrics à chaque fois, partout, ni vu ni connu.
La Fouine – décidément je sais repérer les jeunes prodiges
Lino – attends, t’es en train de me dire que tu parles à tes auditeurs comme à des demeurés et qu’ils aiment ça ? Finalement t’es peut-être parti pour être disque de platine.
Fababy – sérieux ?
Lino – ahaha ! Va me chercher un verre.

2 Commentaires

Classé dans Banane grosse, clashico, Uncategorized

Interview : Flynt (partie 3/3)

Flynt, l’interview Captcha x Blavog : troisième et dernière partie, avec un interviewé qui devient intervieweur, une crotte de nez à Youssoupha, et des infos sur un éventuel album commun avec Sidi O.

flynt-itinc3a9raire-bis-le-bon-son

 Lire la partie 1 – Lire la partie 2

Note de Flynt : A ce moment de l’interview, les rôles se sont inversés. Pendant quelques minutes, je me suis mis à poser un certain nombre de questions à mes interviewers sur leurs motivations, leurs projets … Un peu comme ça se fait pour un film, on a coupé la scène, mais pour ceux que ça intéresse, on a retranscrit l’échange, que vous trouverez en bonus en toute fin d’interview.
Du coup, magie du montage…

Flynt : (il reçoit un mail sur son téléphone) Attends, regarde, je reçois un mail : « je tenais à te féliciter pour ton travail, il n’y a pas de déception ». Il n’y a pas de déception ! Comme je te disais on dirait que les gens étaient partis déçu d’avance !

Spleenter : Sans vouloir faire l’avocat du diable, est-ce que c’est pas dû à ton style de rap ?

Flynt : Un deuxième album, c’est dur. Les gens ont un point de comparaison, ce qui n’était pas le cas avec le premier.

Genono : Ton public semble mûr (25 ans et plus). C’est vraiment le cas ?

Flynt : Pas seulement. Je le remarque surtout sur mon site internet, et sur la boutique en ligne, qui m’a bien aidé à faire mon album d’ailleurs. J’ai beaucoup de jeunes de 19, 20, 21 ans qui me suivent, c’est que ma musique ne parle pas uniquement à des trentenaires. Ca parle aussi à des plus jeunes, et c’est tant mieux.

Teobaldo : Youssoupha dit une phrase du genre « je suis le seul trentenaire à écrire comme un adulte ».

Flynt : Youssoupha a dit aussi « t’avais jamais entendu de rap français ». Il a dit aussi « le meilleur rappeur de France a un cheveu sur la langue ». Il a dit aussi que Sarkozy était un fils de polonais, donc à partir de là difficile de le croire … Pour sa phrase sur les trentenaires … forcément, je suis pas d’accord avec lui. Mais ça m’étonne qu’il ait dit ça. Il l’a vraiment dit ?

Spleenter : Ah oui oui !

Flynt : Il a une faculté à se mettre naturellement les gens à dos.

Teobaldo : J’ai l’impression que c’est voulu, il se met à part, l’air de dire « regardez, je suis celui que les gens aiment pas, parce que je dis des trucs intelligents, et que vous êtes tous des cons ».

Flynt : Je sais pas. C’est un bon rappeur, qui a un bon discours, mais y’a toujours un truc qui … « T’avais jamais entendu de rap français », nan, arrête, tu peux pas dire ça. On a grandit avec Authentik, avec Note ton nom sur la liste et j’en passe, le rap français on l’a vu arriver, on l’a vu grandir. Même un mec qui aurait révolutionné le rap ne pourrait pas dire ça ! Alors Youssoupha … c’est le type de personne avec qui beaucoup pensaient que je pouvais me sentir proche artistiquement, mais en fait pas du tout, vraiment pas du tout !

youssoupha-l-amour

Teobaldo : Nodey il aime bien Youssoupha

Flynt : Oui, il l’aime bien, et j’espère que l’avenir lui permettra de travailler avec lui.

Genono : Est-ce que tu aimerais feater (et pas fister, comme le propose mon correcteur d’orthographe) un américain ? Si oui, lequel ?

Flynt : Ca a faillit se faire sur Itinéraire Bis. J’avais une instru d’Alchemist, que j’ai finalement pas gardé.

Spleenter : Sérieux ?

Flynt : Ouai, je l’ai rencontré. J’étais assis avec lui dans sa chambre d’hotel, à écouter des beats. C’est quand même un truc mortel ! Pour la petite histoire, en 99-2000, j’avais fait une mixtape spéciale Alchemist. Début des années 2000, il était au sommet de sa carrière, avec Mobb Deep. Et puis finalement, l’Alchemist d’aujourd’hui, ou en tout cas ce qu’il m’a fait écouter, ça me parlait beaucoup moins.

Il m’a fait écouter  une dizaine instrus, et quand t’es là, à côté d’Alchemist, tu chipotes pas trop parce que tu sais que cette occasion ne se représentera pas. Du coup j’ai pris 3 instrus, pour en garder une finalement. Et avec le recul, j’ai pas réussi à faire de morceau dessus. L’instru que j’avais gardé, je trouvais que c’était la moins bonne de toutes celles que j’avais sur l’album. Donc la réflexion ça a été : est-ce que je la garde parce que c’est Alchemist, quitte à faire un truc  avec un einstru qui me plaît moyennement ? Est-ce que ça sert à quelque chose d’avoir un gros effet d’annonce en mettant le nom d’Alchemist, pour au final avoir un son pas terrible ? Donc voila, j’avais une instru d’Alchemist, je l’ai pas utilisé.

Pour répondre à première la question, oui, j’aimerais bien faire un featuring avec Busta Rythmes. Pour moi c’est le meilleur. Et je sais même pas si je le ferais si on me le proposait, parce que si c’est pour qu’il s’asseye sur moi, c’est pas la peine. Y a pas match dès le départ avec lui. Par contre là je dois faire un featuring avec Parrish Smith (EPMD), Lil’ Dap (Group Home) et AKH. C’est pour une compil. Un beatmaker que j’avais rencontré une fois  (Crown)  m’a appelé, m’a envoyé un couplet de Lil’Dap, m’a demandé si je voulais poser. J’ai aimé l’instru et j’ai écrit et enregistré, après il a amené Akh et Parrish sur le track… entre-temps, la gauche est passée, et je dois refaire mon couplet (rires). Contrairement à l’album où j’en parle pas du tout, là j’ai parlé de politique dans ce couplet. J’aurais préféré que Sarko passe, j’aurais pas eu à le refaire (rires). J’ai pas voté Sarko hein, on est d’accord. Le seul truc pour lequel j’étais content qu’il passe en 2007, c’est parce que j’avais écrit une rime dans « Ca fait du bien d’le dire » où je dis « on aurait pas la droite si on jouait les élections à l’applaudimètre » quand le résultat est tombé,  malgré la déception,  je me suis dit « bon, au moins ma rime a un sens, je peux la garder ». (rires)

demotivational-poster-0vropdje7s-WHITE-PEOPLE

Spleenter : Tu te vois pas finir sur un projet, qui est quand même le truc typique de rappeur blanc, à la Soulkast ?

Flynt : « Typique de rappeurs blancs », je sais pas. « Rappeur blanc », j’ai du mal. Déjà, « rappeur », j’ai du mal. L’autre fois une journaliste me demande « alors, à quel moment tu as décidé de devenir rappeur ? ». Mais j’ai jamais décidé de devenir rappeur ! Si j’ai fait du rap, c’est que je suis tombé dedans. On m’a dit que ce que je faisais c’était bien, et puis je sais pas faire grand-chose d’autre à part écrire. L’histoire me donne raison d’avoir continué jusqu’à présent. Si j’avais été bon en Rubiks Cube, et si j’étais devenu champion de Rubiks Cube, ça aurait été cool aussi. A partir du moment où t’as un savoir-faire, faut le cultiver. Pour Soulkast, c’était quoi la question ?

Spleenter : Le fantasme ultime, par rapport aux featurings ricains …

Flynt : J’ai aucun fantasme par rapport à ça. Ni en France, ni outre-Atlantique.

Teobaldo : Sur « comme sur un playground », y’a un dialogue à la fin qui dit « jouer chez les pros, rien à foutre ». Pour toi, le Michael Jordan du rap français, ce serait qui ?

Flynt : Aucune idée. Bien sûr, quand j’étais simple auditeur, y’avait des tauliers, mais j’ai plus la même vision, maintenant que moi-même j’enregistre des albums et que je sors des disques. De l’intérieur, je ne vois plus de tauliers. Mais quand j’étais plus jeune, oui, il y avait Le Rat Luciano, NTM. J’ai jamais été ce qu’on appelle un fan, j’ai pas ce côté fanatique, que ce soit dans la musique ou dans d’autres domaines. J’aime bien des gens, et donc je respecte ce qu’ils font mais j’suis pas en sang sur les gens.

Je reçois parfois des messages de ouf, récemment un mec m’écrit avec ses tripes que « Tourner la page » ça l’a aidé dans sa vie, qu’il est ému, que maintenant il écoute le deuxième album et que « Homeboy » c’est sa vie … personnellement, il me le dit et ça me touche. Mais moi-même si je le pensais je pourrais pas écrire ça à quelqu’un. Donc les featurings … ça peut très bien être un illustre inconnu, à partir du moment où je m’entends bien avec lui, et d’ailleurs c’est ce que je fais.

michael-jordan-whistle

Genono : T’as toujours opéré en solo, t’as jamais eu envie de te joindre à une équipe, un label ?

Flynt : Pas vraiment. Sur J’éclaire ma ville, on était une petite équipe, mais ça s’arrête là. Rejoindre un label comme, je dis n’importe quoi, IV My People, Nouvelle Donne à l’époque, ou même des labels plus petits … J’ai décidé d’y aller tout seul, parce que je sais faire des disques, ça s’arrête là. Mais je suis pas tout seul non plus, j’ai la chance d’être très bien entouré. Je suis le cerveau, j’ai tout planifié tout seul, tout coordonné tout seul, mais c’est pas un truc solo, c’est quand même collaboratif. Même au delà de la musique ! Rien que le mec que j’ai rencontré dans le RER, et avec qui j’ai fait le site internet, s’il avait pas été là, j’aurais pas pu faire mon disque !

J’ai eu de la chance sur pas mal de trucs, comme la fresque. C’est des mecs de Toulouse, Sismik et Azot, j’arrive à la salle de concert à Toulouse y a un an, ils avaient cellophané la grande grille coulissante du parking, et ils avaient fait un gros graff avec ma tête. Quand j’ai vu ça, j’en revenais pas ! Donc j’ai discuté avec eux, et y’a deux mois, Azot m’envoie un message « salut, je crois que tu vas sortir ton album bientôt, ce serait bien de faire une fresque sur Paris ». Alors que le mec, à la base, je le connais pas, il me doit rien, je lui ai rien demandé ! Et finalement ils sont venus à Paris ils l’ont fait et de belle manière sur un mur gigantesque ! Ca a fait parler, grâce à cette fresque on a parlé de mon disque dans Le Parisien … Ca a énormément participé à l’album. Et c’est pour ça que je dis que j’ai été porté par le public, eux ce sont des graffeurs, des web-masters, mais ça reste des gens du public ! Ils ont fait ça juste parce qu’ils aimaient bien ma musique ! J’ai plein d’exemples comme ça

L’histoire de la pochette, elle est folle, aussi ! Moins de deux semaines avant la date limite du rendu des éléments, je me rends compte, après plusieurs essais, que j’ai pas la photo que je veux pour ma pochette. Je m’assois, je réfléchis là-dessus, et sans mentir, trente minutes après, je reçois un mail « salut, je m’appelle Léo, je suis photographe, je sais pas si t’as des projets ou pas » … le mec savait  pas que j’allais sortir un album ! « Si t’as des projets, contacte-moi ». Je l’ai contacté dans la seconde ! On s’est vu deux jours après, il me claque la photo de l’album !

Mon obstination a été récompensée par la chance, le hasard, je sais pas comment appeler ça. Je trouve ça remarquable.

Teobaldo : Dans l’ancien album, tu disais « cousin, achète mon disque, tu seras riche toute l’année ». C’est valable que pour les cousins de ta famille ? Parce que pour moi, ça a pas marché.

Flynt : Je vois ça !!! (rires)

Umz5Xn0NmEma_j6fYVI5qw2

Genono : Tu te vois faire un projet commun avec un ou des autres rappeurs ?

Flynt : On me l’a déjà proposé, j’ai refusé. On en a parlé aussi y a pas si longtemps avec Sidi-O, j’avais dit « pourquoi pas », mais ça s’est pas fait encore. J’ai un peu du mal avec ce concept d’albums communs.

Genono : Pourquoi t’as pas fait de morceau collectif, un peu comme tu l’as fait pour le remix de « 1 pour la plume » ?

Flynt : J’y ai pensé trop tard. J’aurais pu faire « Haut la main » remix. Après, faut contacter du monde, etc. J’ai commencé dans le rap avec la compil « Explicit 18 », et quand j’ai terminé cette compil, je me suis dit « plus jamais ». C’est très relou une compil ou des titres à plusieurs, faut composer avec les emplois du temps de chacun.. Et puis, c’est quelque chose de déjà vu et revu. Ca a déjà été fait. Je voulais faire un maxi remix de Haut la main, avec des instrus différentes, une de Alchemist, une de Enzoolou, de Perpignan, qui est très très fort, et dont vous allez entendre beaucoup parler et une de Saï du Havre

Spleenter : Donc t’as une instru d’Alchemist dans tes tiroirs. Il te l’a donné, par solidarité entre rappeurs blancs ?

Flynt : (rires) Qu’est ce que c’est que cette fixation sur les rappeurs blancs ?

Spleenter : C’est la seule minorité dans le rap, avec les femmes.

Flynt : Si j’avais dû l’utiliser, on aurait discuté, je pense pas qu’il me l’aurait donné gratuitement, mais c’est pas du tout rentré en ligne de compte. Sur le coup, j’ai regretté, mais une fois l’album fini, je trouve ça cohérent, au final, aucun regret. Je me suis dit aussi « je suis le seul con qui sort un album sans clip ! ». Et au final, ça m’a pas du tout handicapé. J’ai un modèle qui m’est spécifique on dirait.

Spleenter : Je me rappelle que pour le clip de « Fidèle à son contexte », y’avait Félina. Et vues les réactions, ça encourage pas à faire des clips.

Flynt : Félina, c’est une fille bien, elle est gentille. L’idée, c’était de mettre une seule fille, et pas plein, c’était pas mon idée mais celle du réalisateur. Mais bon, passons.

illus_felina

Teobaldo : Vraie question d’enculé de journaliste de merde : sur « j’ai trouvé ma place », « j’ai choisi mon camp », et « homeboy », t’as une notion de bien et de mal très marquée. C’est pas forcément le cas de tous les albums de rap français aujourd’hui, et malgré ça, tu fais une référence à Dieudonné, l’axe du mal de la bien-pensance à la française.

Flynt : Quelle référence ? La quenelle ?

Teobaldo : Oui.

Flynt : Est-ce que ça appartient encore à Dieudonné aujourd’hui ? Ca a dépassé Dieudo, c’est rentré dans le langage courant.

Teobaldo : Ton discours passe bien. Je peux écouter ça avec ma mère à côté, elle va pas gueuler. T’as un discours de « gentil ». Comment tu te places par rapport au reste de la société ?

Flynt : (hésitation) De la même manière que je me suis affranchi de toute la thématique sociale dans mon album, j’ai l’impression que la vie m’a rendu un peu individualiste. Pas égocentrique, mais individualiste. J’essaye d’évoluer au mieux possible dans cette société, sans ignorer complètement les problèmes qu’il y a autour, mais j’arrive à un âge où je veux profiter de mes enfants, de ma femme, de ma vie. Le côté revendicatif ou révolté que je pouvais avoir sur J’éclaire ma ville, il était aussi dû au bordel qu’était ma vie à ce moment-là. Aujourd’hui, j’ai trouvé un équilibre qui me convient.

Teobaldo : Mais on écoute pas du rap pour ça, merde !

Flynt : Si ça peut faire comprendre aux gens que c’est un bon chemin à prendre … Avoir une famille, un travail, des amis, être équilibré. J’ai eu des exemples autour de moi, de gens qui ont fondé une famille, et qui se sont senti tout de suite mieux dans leur peau et qui m’ont servi d’exemple.

Teobaldo : Y’a des trucs qui te manquent dans ta vie d’avant ?

Flynt : Pas du tout. Quand j’ai appris que j’allais être papa, je me suis lavé de toutes mes interrogations sur la vie. J’ai muri en une fraction de seconde. Et si y’a des gens qui, en écoutant ça, se disent que c’est une bonne direction à prendre dans leur vie … ce sera pas grâce à moi, mais ce sera une bonne chose. Dans le rap, on parle de vie dissolue, de plein de trucs, mais la simplicité, ça fait pas de mal non plus.

Spleenter : T’as écouté d’autres morceaux de rappeurs sur la paternité ?

Flynt : J’ai entendu « Papa » de Triptik, j’ai trouvé ça plutôt pas mal. Nakk, « mon père, ce héros ». Youssoupha aussi . Ouai, je les ai écouté … je préfère Homeboy ! . Qu’est ce que vous en pensez de ce morceau ?

Teobaldo : Sans avoir d’enfants, ça aide à se poser la question, « est-ce que ça vaut le coup d’être daron ? ». C’est bien, parce que ton discours est structuré, tu parles de t’être lavé de tes interrogations, c’est un peu l’impression que donne le morceau. On sent que c’est quelque chose de fort, de spécial.

images

Spleenter : Moi j’aime bien le jeu de mots du titre. Dernière question : tes sons du moment, rap et hors-rap ?

Flynt : J’ai découvert une chanteuse y’a pas longtemps nom … Azealia Banks ! Qu’est ce que j’ai découvert y’a pas longtemps (il hésite beaucoup ) … Mac Miller.

Spleenter : Encore un rappeur blanc !

Flynt : J’ai découvert Niro aussi y’a pas longtemps, j’ai bien aimé … j’ai écouté Action Bronson et Sean Price … C’est tout ce qui me vient à l’esprit.

Spleenter : Tu suis pas vraiment le rap français ?

Flynt : Je suis, mais j’écoute pas forcément. Parfois j’ai des a-priori, parfois je suis un peu con. Et depuis un an et demi, j’ai la tête dans mon disque. J’ai même pas écouté les derniers albums de Nas, Jay-Z, Rick Ross … faut dire que j’ ai été très souvent déçu ces dernières années par les sorties US dans leur ensemblre alors…

Teobaldo : Pour le mot de la fin, des morceaux comme Itinéraire Bis et Le Biff sont des morceaux qui te représentent bien, dans le sens où le constat de départ n’est pas vraiment joyeux, mais où on te sent toujours très combatif.

Flynt : Je suis obstiné. Ca fait partie de mon caractère. Quand je décide un truc, je vais au bout, quoi qu’il arrive. Sur ce disque, si j’avais pas cru en moi … y’a même des moments, j’étais au fond du trou, je me disais que je n’y arriverai pas, mais j’y croyais quand même.

Spleenter : Dernière question : t’es plutôt The Dark Knight Rises ou The Avengers ?

Flynt : J’ai vu ni l’un ni l’autre. Je suis un peu déconnecté, je ne regarde plus la télé, je ne vais plus au cinéma, je ne lis plus les journaux … La société frinçaise et ma famille font que je m’intéresse plus du tout à tout à certains trucs.

Blog_Batman2

BONUS TRACK 

Genono : Puisque tu parlais politique, une question-Captcha, un peu spéciale … plutôt Goebbels ou Himmler ?

Flynt : Nan mais toi t’es dur … (rires de Teobaldo et Spleenter) Qu’est ce que ça veut dire d’ailleurs ton aka là ? Ca a forcément un sens.

Genono : Tu trouves un sens dans « Fruits et Légumes nazis » ? (Teobaldo est sur le point de crever de rire)

Flynt : J’vais pas te dire que j’ai trouvé le sens, mais quand j’ai vu ça je me suis dit « mais il est fou lui ». Des fois je lis tes tweets, je me dis, mais t’es taré. D’ailleurs vous devriez, enfin peut-être que vous vous en foutez, mais je trouve que vous avez une plume, un truc, je sais pas où vous voulez aller avec, mais cultivez-le quoi.

Genono : Droit dans le mur !

Flynt : C’est pas tout le monde qui a un ton comme le votre.

Teobaldo : Ca fait toujours plaisir à entendre, après la question reste la même : qu’est ce qu’on en fait ?

Flynt : Vous avez un vrai talent, un vrai ton, une imagination, un regard sur les choses, je pense que vous avez des choses à faire. Je sais pas où vous voulez aller ?

Genono : Perso, j’ai plein d’idées, plein de projets, mais je suis un branleur. J’me sors pas les doigts.

Flynt : Et bah il faut, parce que personne va venir te les sortir. Quand je vous lis, j’me dis putain ! Y’a un truc, il se passe un truc, tu vois. La première fois que je suis tombé sur Le Blavog, je me suis dit « il se passe un truc ! ».

Teobaldo : C’est le piège, faut que ce soit un truc, pas forcément grand, mais un truc qui ait de la gueule.

Flynt : Mais Le Blavog ça a de la gueule ! Ca a la gueule que ça a, mais ça a de la gueule ! Tu sens que c’est fait avec les moyens du bord, mais vous pourriez aller plus loin. Pas forcément là-dessus, mais … depuis que j’ai vu Le Blavog, j’attends l’étape suivante ! J’attends plus, plus loin, plus fort. (il se tourne vers Genono) Et pareil avec toi, quand je lis certaines choses … il y a quelque chose. Ce que je retiens aussi de mon expérience personnelle, de mes albums, même si ça n’a rien à voir, à un moment donné, c’est exactement ce que t’as dit : faut se les sortir ! Il faut croire en soi, s’obstiner … « croire en soi », c’est con, mais c’est la base de tout. Alors, je sais pas si vous croyez en vous, mais en tout cas, moi je crois en vous ! Et je sais qu’il y a plein de gens qui croient en vous. Alors, c’est pas forcément dans le même registre, mais vous avez un potentiel comique fort. Bref le message est passé. Qu’est ce que vous voulez faire, vous ?

(léger moment de flottement dû à l’inversion imprévue des rôles : l’interviewé devient l’intervieweur)

Teobaldo : C’est pas une priorité, je cherche du taff, j’ai des rendez-vous … tout ça passe bien évidemment avant. Le Blavog, c’est con mais c’est vraiment à notre rythme. Pendant deux mois y’a pas d’article, puis d’un coup on peut t’en pondre trois en une semaine. Et si c’était plus cadré, genre toutes les semaines faut être drôle, avec le même sujet … j’ai pas le temps.

Spleenter : Pour moi c’est différent, y’a une partie de mon taff qui pourrait correspondre à l’exploitation de ça …

Flynt : Tu fais quoi ?

Spleenter : Je suis pigiste. J’utilise un peu le même ton, sans le côté outrancier.

Teobaldo  : Il peut pas insulter les lecteurs de fils de putes à toutes les phrases quoi.

Spleenter : Y’a aussi un mec qui m’a suggéré fortement de faire un bouquin. Un recueil de trucs fictifs, c’est pas possible. Par contre, prendre des articles décalés, qui sont pas dans le registre du faux dialogue, ça ouais, le jour où y’a assez de matière.

Teobaldo : Qui va acheter ça ?

Flynt : Je sais pas ce que c’est, mais je pense qu’il y a un projet qui vous tend les bras.

Teobaldo : Bah si, ce serait de faire la version animée du Blavog.

Flynt : Un genre de « Kebab-Caviar » ?

Teobaldo : Voila, les mecs j’ai essayé de les contacter. J’ai pas eu de réponse. Puis c’est dommage, quand tu vois Eklips ou Wilaxxx, les mecs font des imitations, mais chacun fait son truc de son côté, ça sert pas à grand-chose. Wilaxxx il va me faire marrer une fois sur trois.

Flynt : Eklips il tourne dans le monde entier …

Teobaldo : Ouais mais après ça va où ?

Flynt : Il vit !

Teobaldo : Oui mais après, comme tu dis, on attend l’étape suivante. Tu prends les mecs de Kebab Caviar à l’animation, une petite équipe pour les dialogues, plus des mecs comme Eklips, Wilaxxx, ou même Digidix. Ca pourrait aller plus loin, je suis d’accord. Mais le gâteau sera pas encore fait que les mecs voudront se tirer dessus pour avoir la plus grosse part !

Flynt : Bah alors comptez pas sur eux.

Genono : Y’a pas qu’eux qui savent faire de l’animé. Y’a du monde, même si c’est des trucs basiques.

Teobaldo : On a déjà collaboré avec des mecs. Tu leur demandes un premier truc, ils te le font dans la nuit direct, tu demandes un deuxième truc, tu vas attendre quatre mois pour l’avoir.

Flynt : Quand t’as pas d’oseille à mettre dedans, ça prend toujours plus de temps. Mais si tu l’intègres à ton projet, que tu le planifies, que tu sais que ça va prendre du temps à cause du manque de moyens … moi c’était pareil ! Pas d’oseille ! J’ai compté sur des gens qui étaient là et qui croyaient en moi, sans tirer sur la corde bien sûr, mais c’était inclus dans mon projet, et ça avançait à son rythme. Si ton projet est réalisé en fonction de ça, ça peut fonctionner.

Teobaldo : Faut des gens de confiance aussi. On y a déjà pensé, plus ou moins, faut trouver des gens compétents et à qui on fasse confiance. Je sais pas comment on trouve un graphiste, ou un mec qui fait des dessins-animés.

Flynt : C’est vrai que mon cas est un peu différent du vôtre, parce que ma tête est connue. Si je croise un mec dans le RER, comme ça s’est produit, le mec me reconnait, et ça se fait peut-être plus facilement. Vous parliez de scénario, je pense pas en avoir les capacités, mais je pense que vous, vous les avez. Les dialogues que vous faites, même si c’est un peu tiré par les cheveux, c’est pas donné à tout le monde.

2

18 Commentaires

Classé dans Flynt, Interview (et ouais mon pote !)

interview de Hype et Sazamyzy (avec un peu de Zesau en rab)

je sais plus exactement quand mais cet été on a pu gratter des places été cordialement invités au concert Meload-e Show organisé par J’l’Tismé à la scène bastille (ou une autre salle, c’est pas le problème). Et donc entre autres y’avait les LMC Click, Expression Direkt, et Hype et Sazamyzy qui ont ramené Zesau parce que c’est comme ça. Donc on en a profité pour faire une sorte d’interview dans les coulisses, et nous avons appris plusieurs choses, la principale étant : ne jamais faire une interview dans des coulisses d’une petite salle sinon on entend rien. Mais c’était sympa quand même, Hype vous dit qui est son rappeur préféré, Zesau parle de Gunplay et Saza est en grande forme. Si vous tendez l’oreille vous pourrez même entendre au loin les hurlements inimitables de DJ Soke.

ou ici

braquage à l’africaine 2

freestyle live

et ça, ça fait toujours plaisir

3 Commentaires

Classé dans Hype et Saza (+ Zesau), Interview (et ouais mon pote !)