Archives de Tag: capitale du green

Passe à la cuenta, t’es virret ! (2)

Clique enculé

Rohff a donc décidé de prendre sa promo en main et quoi de mieux pour ça que de trouver Olivier Cachin et de lui demander d’écrire un texte sur l’album à venir ?
Non. Ne répondez pas. Ce serait trop long.
Ikbal -Rappelle moi ce qu’on fait Housni…
Rohff -On cherche Olivier Cachin.
Ikbal – À DisneyLand ?
Rohff -C’est ici qu’on le trouvera.
La Fouine -Et moi ? Qu’est-ce que je fais là ?
Rohff -Tu nous suis. Tu seras sur mon album, que tu le veuilles ou non.
La Fouine -Non mais vous pouvez pas au moins me détacher ? Que j’aille draguer Blanche Neige ou la princesse Yasmine. Y’a Pocahontas qui me mate là, elle a quelque chose de spécial.
Rohff -C’est des plumes, c’est tout.
La Fouine -Allez quoi… Même pas Alice ?
Ikbal -Non ! Tu viens avec nous cherchez Olivier Machin.
Rohff -Cachin.
Ikbal -Green ?


La Fouine -Et pourquoi on cherche un journaliste de rap chez Disney ?
Rohff -Parce qu’il habite là !
La Fouine -Où ça ? Dans DisneyLand ?
Rohff -Oui, tu vois ce gros bâtiment en forme de canard ?
La Fouine -Le super Picsou géant ?
Rohff -Bah il habite là.
La Fouine -Et tu veux un journaliste qui vient de super Picsou géant ?
Rohff -Il nous faut ce qu’il y a de mieux. On est des pros comme Meyer Lansky !
Ikbal -Ouais ! C’est le meilleur Lansky !
Rohff -…
La Fouine -…


Dans l’enceinte du super Picsou géant, un petit gendre idéal avec un pantalon remonté jusqu’au nombril comme un congolais, une chemise infecte et une cravate texane est assis à un bureau.
La Fouine -C’est lui ton Meyer Lansky ? Mais c’est encore pire que dans boardwalk empire
Rohff -Rien n’est pire que dans boardwalk. Salut Cachin.
Cachin -Oh mais c’est Rohff ! Le légendaire guerrier linguistique !
Rohff -Voilà ! VOILÀ !! C’est pour ça que c’est lui qu’il nous faut. Il dit bien que je suis un guerrier et que j’encule la langue de Molière.
La Fouine -Mon Dieu…


Rohff -Tu vas faire la biographie de mon album.
Cachin -Mais ça n’existe pas ça…
Rohff -Tu fais ce que je te dis !
cachin -D’accord Rohff le warrior !
Rohff -Ouais ouais ouais !!!! Vous voyez ce mec, les gars ? Vous devriez être plus comme ça !
Ikbal -Ouais Hous’ ! Super green, Hous’ !!
Rohff -Maintenant tu vas me suivre, on va à Toulouse. Tu vois comment je finalise mon album et tu fais un papier où tu me bouffes les cou… où tu montres que je suis le meilleur.


Direction Toulouse, la ville rose, ses élus qui partouzent, ses usines qui explosent. Au volant d’un cayenne couleur poivre (parfois y a des auteurs que faut qui mangent).
Rohff -Attention ! Il parait qu’ici, même les mémés sont des sales jaloux de merde qui cherchent la castagne. en voilà une ! Hé mémé ! T’es l’ancienne mère d’hier, prends ça dans ta gueule ! Oh ! Je t’avais pas vu, excuse moi de t’avoir renversée !
La Fouine -Tu vas écraser chaque petite vieille qu’on croise ?
Rohff -C’est elles qui cherchent la merde ! C’est la théorie du chauffard. Quand je vois des gens traverser, je klaxonne pas, je fonce ! Je change la vitététesse avec mon zizi !
La fouine -…
Rohff -Encore une ! Attention ! Elle fonce droit sur nous
Cachin -Housni de son prénom a inventé un univers de mots et de sentiments qui n’appartient qu’à lui.
Rohff -Ouais ! Ma galaxie est trop agité pour être dessinée !
La Fouine -Mais vous êtes tous tarés ou quoi ?


Nous sommes maintenant dans le studio où Rohff enregistre une partie de son album, à Toulouse.
Cachin -Parle moi de ton album, ô légendaire guerrier linguistique.
Rohff -Bah alors, La Cuenta c’est la somme de toutes mes expériences, de mon vécu. C’est un mot qui sonne bien, ça résume bien le fait que…
Ikbal -C’est pas juste parce que ça vient de Scarface ?
Rohff -Tais toi, toi ! Bon allez, t’as gagné ! Pour la peine tu vas clipper « O phone » !
Ikbal -Nooooon !!
Cachin -Je vais mettre « La Cuenta, un album au titre latin et à la rage intacte. »
La Fouine -Mais ça n’a aucun sens…


Cachin -Alors Housni de ton prénom, parle moi un peu de cet album.
Rohff -Me contenter d’écrire des morceaux méchants, c’est trop facile. C’est ce que les petits attendent de moi.
Cachin -Et donc tu le fais pas.
Rohff -Hein ?! Mais bien sûr que si. T’es con ou quoi ?!
Cachin -Et donc nous sommes à Toulouse.
Rohff -Ouais, j’aime bien être ici. Me retirer de toute civilisation. Le trou du cul du monde. La seule chose qui me saoule, c’est que Al Peco habite dans le coin. J’ai toujours peur qu’il vienne pour me proposer un feat. Entre la rue et le studio y a que la porte qui sépare. Et Al Peco il est totalement à la rue…
Cachin -C’est déjà arrivé ?
Rohff -Ouais ouais ouais. Du coup je l’ai envoyé à Ikbal.
Ikbal -Je l’ai fait poser sur Talents Fachés.
Rohff -Et il n’est jamais revenu. Ah ! Aha ! Des barres.

Et c’est alors que la dite porte s’ouvre lentement (avec la poignée qui tourne lentement en grinçant et tout et tout). AMBIANCE ! Rohff se cache derrière son fauteuil en cuire en cherchant de la main sa pelle qu’il sait pas loin. Ikbal court dans tous les sens en hurlant, La Fouine, toujours attaché, rampe sous des escaliers tandis que Cachin réajuste sa cravate. C’est alors que dans un halo de lumière apparait une silhouette qui parait être celle de Mr. Bison dans Street Fighter
Rohff -Hachek !
Alkpote -Sucez ?

 

Rohff -T’es qui toi ? Si t’es un jaloux de merde dis le immédiatement ! J’ai un aigle, je te préviens !
Alkpote -L’aigle de Carthage est là ! Et je suis pas jaloux, dis le à ta femme si t’en as une. Même si elle est mariée ça me dérange pas.
Rohff -Quoi ? Alors toi t’arrives de nulle part et tu checks les meufs, normal ?
Alkpote -De quoi ? Tu veux du freestyle ? OK.
Rohff – Personne ne t’a demandé ça.
Alkpote -Ah mais c’est normal ça.

Rohff -Qu’est-ce que tu fous là ?
Alkpote -Je me fais pas sucer en tout cas.
Rohff -Ça me dit pas qui t’es. Qui, qui est dans la plaza ?
Alkpote -Non. kiki est dans la bouche !
Rohff -Réponds à la question !
Alkpote -Si si si gros A.L.K.P.O.T.E. de l’U.N.I.T.E. 2 F.E.U., pour toi suceuse !
Rohff -Alkpote ? Houlàlà ! Mais c’est quoi ça ?
Alkpote – même ta soeur veut que je la fasse rire, c’est l’empereur de la crasserie.
Cachin -Alkpote !
Rohff -Tu le connais ?
Cachin -C’est le légendaire libidineux truculent.
Alkpote -Molo sur les surnoms de merde. Personne m’appelle comme ça, fils de putain d’internaute.
Rohff -Mais moi ? Tout le monde m’appelle bien le légendaire guerrier linguistique, non ?
Alkpote -Peut-être, qu’est-ce que j’en sais, salope ?
Rohff -Mais putain ! Mais c’est moi ! R.O. tchicky H.2 F ! Rohff le capi’chef !
Alkpote -C’est possible, bande de putains.
Rohff -Mais c’est moi Rohff.
Alkpote -Ah mais c’est toi ?!
Rohff -En chair et en Hous.
Ikbal -Green !
Alkpote -Non je parlais de lui là, suceuse. T’es La Fouine !
La Fouine -Quoi ? Quoi ? Quoi ?
Alkpote -J’ai pas le fric à La Fouine.
La Fouine -Reste en chien. En plus t’as sûrement autant de fric que moi, tu vas chez You custom aussi pour tes blings blings.
Alkpote -Suceuse ! Fais voir ton bling bling. Salope ? On dirait celui de Rick Ross
Cachin -Et oui. You Custom le Therapy du bling bling. Eux aussi ils refont du Rick Ross mais à la frinçaise.

Clique enculé

Rohff -Donc t’es un pédé de rappeur de merde, je vois. Excuse moi de t’avoir confondu avec un sale jaloux de merde.
La Fouine -Mais c’est un sale jaloux de merde. Il veut mon fric.
Rohff -Tu veux un feat, c’est ça ?
La Fouine -C’est ça !
Rohff -Ma réponse est : JJJJJJJamais !
Alkpote -Si je voulais un feat je vous aurais appelé pour la crème d’Ile de France…
Rohff -Et j’aurais répondu JJJJJamais.
La fouine -J’aurais pas répondu.
Alkpote -… mais ça me fait chier d’appeler des gens que je connais pas. C’est chiant le téléphone.
Ikbal -Tu peux pas dire ça. On passe plus de la moitié du temps aaaaaaauuuuuu phooooooooooone.
Alkpote -Oui mais moi j’ai toujours une bière ou un pétard en main, j’ai pas le temps pour tes conneries.
Ikabl -Mais y a les kits mains libres qui sont green si tu veux.
Alkpote -On peut tout trouver de nos jours, même des pornos avec des femmes enceintes.
La Fouine -Lourd de dingue !
Rohff -Ça n’a aucun rapport ! Tu vas finir par me dire ce que tu fous là ?
Alkpote -C’est vous qu’est-ce que tu fous là ?
Rohff -Hachek !
Alkpote -Sucez ?
Cachin -Laisse moi t’expliquer légendaire libidineux truculent. Nous sommes ici avec Rohff, Housni de son prénom, La Fouine, Lahouni de son prénom et Ikbal… Ikbal aussi de son prénom…
Ikbal -Super green !
Cachin -Et moi je fais la bio de l’album de Rohff le warrior.
Alkpote -Je me suis trompé de studio alors. Je cherchais Katana.
Katana -Je suis là. Tu me cherchais comme une anorexique qui demande si il reste de la bouffe à gerber ?
Alkpote -Voila !
Rohff -Qui c’est celui là encore ? Et pourquoi il est torse nu comme ça ?
Alkpote -C’est Sergio mon allié. Jusqu’à la mort on sera liés.
Cachin -Katana ! Le légendaire barbare exhibitionniste.
La Fouine -Faut que t’arrêtes avec ça…


Rohff -Donc vous êtes un groupe de 2 pédés de rappeurs de merde si je comprends bien ?
Alkpote -Voilà !
Rohff -Et vous êtes pas des haineux alors.
Katana -Si. Aussi. On est haineux, misérables, crasseux et trop tristes.
Rohff -Vous pouvez pas revendiquer la haine comme ça. C’est mal m’voyez ?
Katana -Je deviens mauvais comme l’odeur de mes pieds.
Alkpote -Vous allez me sucer les doigts de pieds.
Rohff -Mais qui sont ces gens ? C’est pas moi le plus hardcore en Frince ?
Katana -Ah non pas du tout.
Alkpote -Ici c’est le rap des vampires, des morts vivants.
Katana -Sans fond sonore, le docteur est fort si il trouve mon pouls.
Alkpote -Quand je dors je pense que des enfants morts dansent autour de moi.
Rohff -Mais qu’est-ce que vous foutez là ?
Katana -J’enregistre à Toulouse, moi aussi.
Alkpote -Il est bien ici. Bien dans son slip, heureux dans ses tripes.
Katana -Ce sera un double.
Rohff -Vous aussi vous faites des doubles albums parce que vous êtes des gogoles qui s’ennuient ?


La Fouine -C’est pas pour déranger, mais vu qu’y a d’autres studios, ici, je pourrais enregistrer des sons pour mon album.
Rohff -Mais t’as des instrus ici ?
La Fouine -Pas grave, je reprendrai l’instru de « Tous les mêmes » qui s’en rendra compte ?
Rohff -Pas moi en tout cas, j’écoute pas tes albums.
La Fouine -C’est ça ! Je vais enregistrer « veni vidi vici« . J’ai déjà des rimes.
Rohff -Tu vas encore parler de ton sperme, fais pas semblant.
La Fouine -C’est pas un mec qui me parle de ses couilles sur tout le code de l’horreur qui va m’empêcher de parler de mon foutre 3 fois par couplet si je veux.
Rohff -Ouais mais moi quand je parle de mes couilles, ça veut dire des trucs différents aussi.
Cachin -Et oui Rohff le Warrior, Housni de ton prénom. Tu utilises des métaphores.
Rohff -C’est ça des métaphores ?!
La Fouine -Fouiny bah oui. C’est ça !
Rohff -HACHEK !! Ikbal !! J’ai réussi !! Je fais des métaphores !!!
Ikbal -Green Hous ! Super green !! Criminel !!


La fouine -Je suis trop content, on a rayé ma caisse mais sans rancunes.
Rohff – mais tu peux pas dire ça dans ton morceau !
Alkpote -Y a pas de malaise.
Rohff – Mais vous êtes encore là vous ?
Katana -C’est Al K qui a rayé sa caisse. C’est pour ça.
Rohff -…
La Fouine -On va faire comme ton père. On va te faire un petit frère.
Alkpote -C’est bien ça. C’est bien d’insinuer que les pères font des petits frères à leurs filles. J’enlève même le pyjama des MC benjamins, mais toi t’es super vicieux.
La Fouine -Mais bordel de dingue. J’ai jamais dit ça.
Cachin -La Fouine, le légendaire poète incestueux.
La Fouine -Mais non ! Arrêtez avec ça. J’ai jamais prôné l’inceste.
Cachin -Pourtant La Fouine, Lahouni de ton prénom, tu dis « On a serré ta sœur, ton petit frère et mon neveu. »
La Fouine -Mais non ! je voulais dire « ton frère EST mon neveu. »
cachin -ah mais ça ne marche pas comme ça. Regarde ce graphique, si tu te maries avec une femme, son frère devient ton beau frère, pas ton neveu. Pour que son petit frère soit ton neveu, il y a cependant une solution : que tu aies baisé ta nièce.
La Fouine -Ah merde…

La Fouine -Pas grave. Je continue mon nouveau morceau. Dédicace à ceux à l’ombre comme Yougataga.
Mister You -Mais je suis sorti, moi. Yougataga ! Cowabunga !
Rohff -Putain mais t’es qui toi ? Vous êtes combien encore ?
Mister You -Mais c’est moi ! C’est Mister You ! C’est moi, quand neochrome vire Katana ils font ma promo gratos !
Katana -Ouais bah ta gueule.
Mister You -D’ailleurs faut que j’y aille. Je suis en semi, je retourne dans ma cellule pour dormir.
Katana -Mais pourquoi t’es venu jusqu’à Toulouse ?
Mister You -Pour montrer ma gueule. Faut qu’on me voit partout jusqu’à ce qu’absolument tout le monde en ait marre de moi. C’est ça être number one.

Rohff -Mais ça marche tes trucs pseudo joyeux mélancoliques là ?
La Fouine -Bien sûr.
Rohff -Super ! Je vais en faire plein !
Ikbal -Green Hous ! Super green ! Criminel !

Imprime cette biographie et encadre là chez toi, je t’assure – http://rohff-officiel.skyrock.com/2953533061-Biographie-de-LA-CUENTA-SORTIE-13-DECEMBRE.html

Mister You – Les petits de chez moi http://www.youtube.com/watch?v=VlxJGj1SIeo

79 Commentaires

Classé dans La Compta, Uncategorized

capitale du green (6)

Dans le QG de Banlieue Sale, il reste un carton que Medine n’a pas remporté.

La fouine – ah ba bravo… C’est pas une décharge ici non plus
Canardo – je crois que celui-là n’est pas à lui

ils tentent ensuite de virer le carton, seulement voilà, il ne bouge pas d’un pouce.

Gued’1 – c’est trop lourd
Kennedy – je sais, tous mes couplets c’est du lourd
Gued’1 – je parle du carton
Green – on a qu’à l’ouvrir et le vider, ce sera plus simple
La fouine – c’est que t’es pas la moitié d’un con, toi !

Ils ouvrent donc le carton. Et à la surprise générale de toi tout seul, v’là t-y pas que dedans il y a deux hommes. Un gros. Et un autre. Moins gros.

La fouine – mais qu’est-ce que vous foutez là vous ? Et d’abord vous êtes qui
Bauza – je crois qu’on est repérés chef
Oxmo – ta gueule. Fais le mort et ça passera. Ces gens nous repèrent au bruit.
Canardo – non, je vous assure qu’on vous voit aussi.
La fouine – une minute ! C’est oxmo ? Oxmo puccino ? Pucc fiction l’enfant seul black mafia tout ça ? Mais c’est la classe de dingue ça !
Oxmo – tu m’as donc démasqué
Bauza – ba c’était pas très dur
Oxmo – la ferme.
La fouine – ba ouais attends, je connais tous tes couplets par coeur, ça a bercé ma jeunesse
Oxmo – ça fait plaisir, tu connais les lyrics de l’arme de paix par coeur ?
La fouine – non, je parle de tes bons couplets uniquement.
Oxmo – ta gueule bauza.
Bauza – j’ai rien dit là
Oxmo – ba continue.

La fouine – tu veux quoi ? Attends je sais : tu veux poser sur capitale du crime toi aussi
oxmo – oh non, loin de là. Vois-tu (enfin c’est une expression car il est clair pour moi que tu ne comprendras mes propos que dans une trentaine d’années) je suis au-delà du rap désormais.
Gued’1 – moi c’est pareil, même en sautant sur un trampoling t’arrives pas à mon niveau
oxmo – ne te sens pas obligé de m’interrompre. Donc je suis au dessus de tout ça, le rap, je ne l’envisage plus comme avant. Pourrais-je poser avec toi sur un son et déchirer l’instru ? Oui, sans aucun doute. Mais est-ce que ce serait bon pour autant ?
La fouine – ba a priori oui, si le son est bon.
Canardo – il est bizarre ce mec
Oxmo – Pourrais-je faire des feat qui tuent, avec des pointures du rap, retrouver les ex compagnons de route, les anciens de Time Bomb, ou simplement poser avec Bauza…
Bauza – ouais ?
Oxmo – le faire croquer, le rendre « célèbre » pour de vrai…
Bauza – ouais !
Oxmo – …l’emmener sur scène, lui faire enfin décoller ses pieds du 3e sous-sol plein de merde où il reste scotché depuis maintenant 15 ans malgré une aisance flagrante au micro ? Oui, certainement. Mais je ne le fais pas, et vous savez pourquoi ?
Lino – parce que t’es complètement cinglé ?
Oxmo – exactement. Pendant des années on m’a dit que j’étais le Biggie frinçais, le poète, le gentleman rappeur. Et puis j’ai fini par comprendre que c’était bien gentil mais que le succès ne venait pas alors que d’autres y parvenaient en racontant de la merde, sur des instrus de merde, avec des textes de merde. Alors j’ai commencé à développer une mégalomanie excessive et, disons le franchement, une dépression qui s’est peu à peu muée en une folie galopante et instoppable. Seul mon surnom me remontait le moral…
Lino – je vais pisser, vous me raconterez la fin
oxmo – … Black Jack Brel. Le seul moyen de canaliser tout ça était d’être reconnu par l’élite de la culture française, je veux bien sûr parler de Nagui et ses amis chanteurs. Oui petit, tu as une question ?
Gued1 – est-ce que je peux aller aux toilettes moi aussi ? Non pasque…
oxmo – il me FAUT donc une victoire de la musique coûte que coûte. Et quand je croyais toucher au but, tu déboules avec des reprises improbables de chanson frinçaise… mes cordes vocales n’ont aucune chance. voilà, messieurs des Yvelines, vous êtes désormais au fait de mon terrible secret. Raillez mes faiblesses si le goût vous en dit, mais souvenez bien d’une chose : j’ai oublié la fin de ma phrase.

La Fouine – c’est beau. Bon les gars, il faut faire quelque chose pour lui.
Green – … (il dort)
La Fouine – En fait je vois pas où est le problème, moi je suis pas une menace pour toi niveau victoire de la zic.
Oxmo – tes paroles sont tels des chewing gums à mon coeur : douces dans un premier temps, mais vite recrachées
Kennedy – je peux la prendre celle-là ? C’est pour un pote en galère
La Fouine – t’es à peu près le seul nominé qui fait pas peur, ou pitié au grand public je te signale.
Oxmo – y’a kool shen quand même.
La Fouine – Kool Shen fait peur ET pitié pour un français de base. et moi, c’est pas avec mes égotrips à base de bites et de guns que je vais les amadouer. Et en plus aucun son où je pousse la chansonnette a jamais été médiatisé.
Oxmo – tu penses que je peux gagner alors ?
La Fouine – même stevie wonder penserait que tu peux gagner
Oxmo – tu sais qu’il est aveugle stevie wonder, pas stupide.
La Fouine – c’est bien ce que je dis. et du coup tu vas refaire des sons lourds de fou comme à l’époque ? Des combinaisons qui font mal, qui font mal ?
Oxmo – absolument pas. Mon seul contact avec le rap ce sera quand j’enverrai une photo de moi à coté de ma victoire de la musique à pit baccardi pour me foutre de sa gueule. En voiture, fidèle Bauza !
Bauza – tu vas refaire des feats avec moi maintenant ?
Oxmo – ahahah ! Monte dans le coffre et ferme ta gueule.
Lino – j’ai loupé quoi ? Il est toujours là le gros ?

parce que oui, c’est bien gentil de dire que la fouine représente tout ce qui va pas dans le rap frinçais, le seul souci c’est que quand oxmo fait sensiblement la même chose en moins bien, personne ouvre sa gueule (surtout toi là-bas).
vous savez ce que ça veut dire ? BATAILLE DE CHANSON FRINCAISE !

La fouine – wesh wesh city vs Oxmo – quitte-moi
La Fouine – bois d’arcy vs Oxmo – soleil du nord
la fouine – feu rouge vs oxmo & olivia ruiz – la route d’amsterdam
la fouine – freeOXstyle rap2bomb (fouiny rappe un texte d’oxmo quoi, hommage-on-t’aime-bien-refais-nous-des-classiques-style, donc tu peux cliquer dessus, sale assisté de merde)

Bonus track

eh ouais, t’as même droit à la scène pourrie d’après le générique, celle que voient seulement les gars trop bourrés ou trop lents pour être sortis de la salle à temps.

Green – mais du coup oxmo n’est pas sur la tape non plus
La Fouine – c’est pas grave, on a qu’à appeler le roi heenok, niveau lyrics c’est du même niveau
Canardo – euh…
La Fouine – et on va aussi faire un clip façon chanson frinçaise ! Sur fond noir avec du piano, et prévois un budget briquet conséquent
Canardo – ça c’est pas chanson française, c’est juste rap français
La Fouine – pas si on fout des enfants qui regardent fixement la caméra d’un air triste ou perdu avec leurs parents à côté.
Canardo – en fait si, ça aussi ça a été fait et refait…
La Fouine – très bien. Je voulais pas en venir là mais j’ai pas le choix. d’abord tu vas te faire une coupe de jeune premier et tu te saperas comme si tu savais pas que t’étais arabe. et cerise sur le cake, ce sera des enfants blancs pour la plupart. Là ça fera chanson bien française.
Canardo – mais comment on va en trouver ?
La Fouine – Gued’1 les capturera.
Gued’1 – MASTA !!!
Lino – mais vous êtes fous ?
La Fouine – non, on est banlieue sale music ! Ahahahahahahahahahahahahahahahaha*

* rire diabolique d’un méchant de james bond.

La Fouine, Canardo, Green, Mlc – Nés pour briller
parce que quand tu vois la gueule des gosses, tu sais qu’ils n’étaient pas là de leur plein gré.

75 Commentaires

Classé dans capitale du green

capitale du green (3)

On revient là où on vous avait laissés, Lino pose son couplet, et comme d’hab y’a pas à tortiller du cul, ça tue.

Canardo – bon ba à toi fouiny
La Fouine – aha… dis donc Lino… t’y es pas allé de main morte hein
Lino – burp.
La Fouine – ton couplet là… il est lourd de ouf hein.
Lino – c’est pour ça qu’on m’appelle.
Canardo –t’as plus qu’à poser ton couplet après celui de Lino
La Fouine – j’ai une meilleure idée. après le couplet de Lino c’est J-mi Sissoko qui va poser
Lino – il était pas censé faire le refrain ?
La Fouine – hein ? J-Mi Sissoko, le refrain ? bah non, c’est typiquement le mec qu’on prend pas pour ça, sinon ça se saurait, excuse-moi.
Lino – mais qui fait le refrain ?
La Fouine – et bah… et ben… c’est moi qui vais faire le refrain du coup ! hop ni vu ni connu j’t’embrouille.
Lino – ça aurait été plus discret sans cette dernière phrase.
La Fouine – on est encore trop peu, il me faudrait un autre gars dans ma team, team team. j’en connais un sympa, MLC, je vais l’appeler.

Mais fouiny se plante, et il appelle les LMC. de Grigny. plus précisément de Grigny centre sale bâtard. Et entre le 78 et le 91 ça capte très mal au portable.

Juicy P – allo zère ?
La Fouine – allo mlc ?
Jack Many– c’est quoi les by ?
La Fouine – c’est çaaaaaaa !
Jack Many – ça répond pas à ma question.
La Fouine – c’est pour capitale du crime 2, on va se faire un ptit délire dirty south et tout, tu pourrais poser avec nous ?
Juicy P – …
La Fouine – allo ?
Jack Many – Juicy P est allé vomir.
La Fouine – mais vous êtes 2 en fait ? C’est pas un mec tout seul mlc ?
Jack Many – peut-être. Je le connais pas mlc. Mais là on est 2.
La Fouine – mais vous vous êtes qui ?
Jack Many – les LMC
La Fouine – c’est bien ce que je dis, mlc
Jack Many – c’est ça les djeez.
La Fouine – et donc c’est un groupe de 2 en fait ?
Jack Many – pas du tout zère, on est 3.
La Fouine – mais je croyais que vous aviez dit que vous étiez 2.
Jack Many – c’est normal mogo, là on est que 2.
La Fouine – j’ai mal à la tête, tête, tête.

Jack Many – on est 3 moins 1 si tu préfères
La Fouine – ça fait toujours 2
Juicy P – En vrai on est 3, mais y’en a un qui manque à l’appel. une pensée pour Maëstro au Chtar !
La Fouine – … ok. À la base j’ai demandé conseil à express D. mais bon, ils sont plus trop dans le rap maintenant, ils font plus rien, et ça fait mal, ça fait mal…
Gued’1 – grave !
Juicy P – grave, mogo !
La Fouine – krav maga !
Jack many – non mais ho ! Tu nous prends pour des floco ? Tu vas pas reprendre nos expressions non plus ?!
La Fouine – d’une part je ne vous prends pas pour des flacons
Juicy P – des floco !
La Fouine – … ni des flocons, mais en plus krav maga c’est un titre à moi les mecs
Juicy P – t’as osé appeler un de tes sons « grave mogo » ?!
La Fouine – en fait c’est krav maga, la réception est pas très bonne apparemment.
Jack Many – j’entends plus rien là, y’a plus de juice dans le by du phone.
Juicy P – dans le doute, partons du principe qu’il nous a insulté
Jack Many – pas con zère.
Juicy P – il est hors de question qu’on soit iomb de lui.
Jack Many – c’est ça les by mon frère
Juicy P – c’est ça les dièses mon pote
Jack Many – c’est ça les dièses-by mogo
Juicy P – on devrait peut-être y aller.

Et c’est ainsi que les LMC partirent depuis leur Grigny natal jusqu’aux terres inconnues des Yvelines, juchés sur leurs fidèles destriers, des air force one flambant neuves.

Retour dans le studio Banlieue Sale Musique

La Fouine – je vais dire 2 punchlines avec le mot sperme dans mon 1er couplet, donc y’aura du niveau.
Nessbeal – ouais j’vois. Je pense que je vais parler du manque d’argent sur mon compte.
La Fouine – heu… ouais non ness, l’esprit c’est plus patate tu vois, dans le refrain je répète gifle dans les dents, ce genre de truc
Nessbeal – alors je vais aussi parler des fois où les grands m’ont mis des gifles
La Fouine – non mais c’est pas…
Nessbeal – mais t’inquiète, pour le clip je serai torse-nu avec mes tatouages et j’aurai les mêmes lunettes que lil wayne
Gued’1 – cool, les grosses lunettes noires là ?
Nessbeal – non, ses lunettes de vue.
Gued’1 – …
La Fouine – … bon ben pour équilibrer je vais être forcé d’avoir une chemise de bûcheron et marcher pieds nus sur la plage, je vois que ça. Par contre trouve toi des gimmicks classes, c’est le minimum.
Nessbeal – je pourrais faire « aeïye ! » avec une voix qui tire vers les aigus.
La Fouine – en quoi c’est classe ça ?
Nessbeal – ba j’en sais rien mais en ce moment j’écoute beaucoup OJ da juiceman, un pote de Gucci Mane, et c’est son gimmick.
La Fouine – OJ c pas le pote le plus demeuré de gucci ?
Nessbeal – possible, mais en même temps c pas un mec qui pompe intégralement les intonations de soulja boy sur tout un couplet qui va commencer à me briser les burnes
canardo – il marque un point là
La Fouine – ok, c’est super, ness !
orelsan – c’est génial pasque quand vous dites ça, ben ça fait Super Nes.
La Fouine – …
Nessbeal – …
Canardo – …
Gued’1 – …
Green – …
Orelsan – Super Nes. Comme la console à l’ancienne là. La super nintendo. Avec bomberman et tout ça.
La Fouine – …
Canardo – …
Gued’1 – tue-le tue-le tue-le ?
Green – …
Nessbeal – qu’est-ce que tu fous là toi ? Je t’ai raccompagné à la gare t’étais censé rentrer en normandie
Orelsan – je sais mais le métro c’est compliqué, j’avais peur de me perdre. je fais quoi maintenant ?
La Fouine – barre-toi
Nessbeal – pas mieux

La Fouine – et on fera sans doute des concerts, faut vous préparer
Green – je sais pas trop, le rap me prend trop de temps, j’ai même pas le temps de voir ma famille
Canardo – mais je croyais que t’étais pas rappeur à la base
Green – je le croyais aussi
La Fouine – en attendant pour la promo à planète rap t’étais pas là
Green – c’est ce que je dis, le rap m’occupe tellement que j’ai pas le temps d’aller à la radio
La Fouine – …
Green – non pasque tu comprends, j’étais à Atlanta pour taffer mon album
La Fouine – aha ! trop marrant de dingue !
Green – je rigole pas
Lino – donc t’as loupé tout la promo qui t’aurait fait connaître pour préparer ton album ?
Green – tout à fait
Lino – album qui du coup passera inaperçu, tu es conscient de ça ?
Green – oui, mais en même temps je rappe comme Picasso peignait.
Lino – tu veux dire que tu fais des trucs tout moches mais que ça te prend beaucoup de temps pour le faire ?
Black Kent – non mais ho ! c’est un détournement d’une phase à moi, ça !
Lino – toi par contre je sais pas qui t’es mais je pense parler au nom de tous si je dis que je m’en fous.
Black Kent – « mes textes c’est des images, donc je rappe pas, je peins » c’est mieux dit, et c’est de moi ! ton boy black ! cette tape est trop petite pour nous 2 !
La Fouine – pas faux. tu dégages
Black Kent – voilà !
La Fouine – c’est à toi que je parlais.
Black Kent – mais ?!
La Fouine – c’est pas contre toi mais t’es un ricain, t’habites loin.
Black Kent – pas du tout, je suis ivoirien
Canardo – c’est encore plus loin ça
Black Kent – mais bordel je vis en France, ça fait des années
Gued’1 – et t’es où ?
Black Kent – à Bordeaux
Lino – ahahahhahahahahaha !
La Fouine – tu connais le chemin.
Green – je croyais qu’il avait plusieurs sons sur la tape ?
La Fouine – oui, mais en fait suffit de les virer du tracklist et de pas les sortir. Jamais.
Green – incroyable…
La Fouine – c’est un truc que t’apprends avec le temps.

LMC click – Ca vient d’où ?
La Fouine & Nessbeal – Banlieue sale music
La Fouine & Black Kent – BlackBerry
La Fouine, Lino & J-Mi Sissoko – Voitures Allemandes

30 Commentaires

Classé dans capitale du green

capitale du green

La Fouine sort de sa tanière de nouveau; c’est ça !
Avec son titre « Krav Maga » qui est truffé de tout un tas de clins d’oeil à droite, à gauche.
Parce que La Fouine c’est un peu Ryan O’Reilly dans Oz, il veut des potes partout.

La Fouine – Allo de ouf ?
Médine – Salam à toi mon frère, c’est Médine. Je t’appelle pour élever ta conscience et amener mon message par les voix de la provoc.
La Fouine – Moi c’est ta voix que j’entends et c’est pas toujours très agréable de ouf.
Médine – Je vais te ramener dans le droit chemin, j’ai fais des recherches et je suis formel désormais. Krav maga c’est un art martial Israélien.
La Fouine – C’est çaaaa !
Médine – Je ne te jette pas la pierre mais c’est pas bien ce que tu fais là. Tu n’as donc pas écouté mon morceau « Enfant du destin : David » où je raconte comment le fils d’un méchant Israélien et d’une méchante Israélienne se rend compte à quel point son pays est méchant vilain pas beau ? Et c’est à ce moment là qu’il prend le bus pour le dire à ses parents quand soudain l’armée de l’air Israélienne le réduit au silence en bombardant le bus dans lequel il se trouve ?
La Fouine – J’ai pas du écouter, non.
Médine – C’est sur mon premier album.
La Fouine – On s’en bat les couilles ! Couilles ! Couilles !
Médine – Tu diras plus ça quand tu sauras de quoi il est question. J’ai fais des recherches intensives. Il s’avère qu’en vérité, il y a un conflit au Proche Orient qui oppose l’Etat d’Israel au Palestiniens…
La Fouine – Première nouvelle.
Médine – En appelant ton son ainsi mon frère, tu trahis ton peuple.
La Fouine – Les mecs de Trappes ? Trappes ? Trappes ?*
Médine – Je te préviens je vais organiser une manif, c’est comme ça qu’on fait avancer les choses.
La Fouine – Mais une manif pour quoi exactement ? Personne ne comprend ce que tu revendiques réellement.
Médine – Je vois où tu veux en venir. Tu tournes tout à la dérision. Mais sache une chose, quand je vends des T-Shirts Din Records je suis en parfait accord avec ma religion, j’ai le droit de le faire.
La Fouine – Non mais j’ai pas dit le contraire…
Médine – Tu ne nous opprimeras pas, nous sommes des Moudjahidin nous !
La Fouine – Non mais j’ai rien dit pour tes T-Shirts. T’as le droit d’en vendre, j’ai rien contre.
Médine – Et combien veux tu en commander ? 10 ? 100 ? J’ai le droit de t’en vendre plein, c’est raccord avec mes principes moraux.
La Fouine – T’es lourd de ouf.

*(Un vendeur du panta-shop à Trappes nous avouera qu’en fait La Fouine a déjà trahi son peuple il y a bien longtemps en mettant des baggy)

La Fouine pensait en avoir fini des maboules quand soudain le téléphone resonne.
Il répond et là, quelle ne fut pas sa surprise quand il découvrit alors qu’à l’autre bout il y avait une fiotte.

La Fouine – Allo de ouf ?
Brüno – Guten tag ! La Fouine ?
La Fouine – Goûte au tag ?
Brüno – Ja ! Je voulais féliciter toi pour le message de tolérence, d’amour et de droit à la différence que tu exprimer dans nouvelle chanson à toi « Crève mon gars. »
La Fouine – En fait c’est « Krav maga. »
Brüno – Ach ! Excuser moi Herr La Fouine. Je pas parler un Français bon.
La Fouine – T’inquiète ! J’avais tricard de dingue. Si t’étais Frinçais tu parlerais lourd de ouf comme moi, c’est çaaaa !
Brüno – Wunderbach ! Je donc féliciter toi pour refrain « On va faire comme ton père on va te niquer ta mère. » et que ensuite toi préciser « On va faire come ton père ou comme ton grand père. » En Autriche, nous apprécier que toi dédicacer notre peuple et nos culture.
La Fouine -Ouais ! Big up aux autruches ! cest ça !
Brüno – Beaucoup ne comprennent pas qu’en Autriche, c’est normal pour ton grand père de niquer ta mère.
La Fouine – Quoi ? Quoi ? Quoi ?
Brüno – Nous Autrichiens considérer ça normal de pouvoir baiser sa fille dans cave. Das ist reglo.
La Fouine – Cave maga ? Je ne comprends plus rien à ce que vous dites, monsieur.
Brüno – Das ist pas grave.
La Fouine – Pas grave maga ?
Brüno – Je laisser vous. Vous sembler être fatigué. Auf wiedersehen.
La fouine – T’as envie d’air zen ? Je capte rien de dingue. Dingue. Dingue.

Mais il était écrit que ce morceau ferait parler de lui.
Et la Fouine reçut de nouveau un coup de fil.

La Fouine – Allo de ouf ?
Bellanger – Allo Le Foin ?
La Fouine – C’est La Fouine. Fouine, Fouine.
Bellanger – La Fouine ?
La Fouine – C’est çaaaaa !
Bellanger – T’es une gonzesse ?
La Fouine – Non, je crois pas. Pas . Pas.
Bellanger – Ah dommage. Enfin moi je m’en fous. Homme, femme, fouine, chimpanzé, je prends tout.
La Fouine – Mais qui êtes vous monsieur ?
Bellanger – C’est moi, PB.
La Fouine – Pedo Bear ?
Bellanger – Quasiment, c’est Pierre Bellanger. Le patron de Skyrock, la radio première sur la musique là, celle que les jeunes ils aiment bien je crois.
La Fouine – Vous voulez dire le rap ? Rap ? Rap ?
Bellanger – Probablement. En tout cas j’ai reçu un coup de fil de quelques uns de mes amis Autrichiens, ils sont très contents de ton nouveau single.
La Fouine – Ca veut dire que vous allez me passer en radio de ouf ?
Bellanger – Ah non. Je sais pas, ça c’est Chou à la Crême qui s’occupe de tous ces trucs là.
La Fouine – Qui ça ? ça ? ça ?
Bellanger – Je voulais dire Laurent Bouneau. C’est lui qui se charge de tout ce qui est musique, administratif, gestion et se prendre les insultes dans la gueule. Mais moi je l’appelle Chou à la Crême parce qu’il est gros, rond avec de la poudre blanche sur le nez et de la crême dans son c…
La Fouine – Je vois, je vois… Du coup pourquoi vous m’appelez ? Non parce que moi j’aurais bien aimé gagné plein d’argent.
Bellanger – Ahahaha ! Vous êtes drôles les jeunes. Mais vous pouvez pas tous être les futurs Strophe ou Tout Bas.
La Fouine – Vous voulez dire Rohff ou Booba ?
Bellanger – Ouais, ouais, les 2 noirs là. ceux qui me font gagner de quoi acheter une nouvelle baraque avec 18 chambres, histoire qu’on soit pas trop tassés avec mes femmes, leurs soeurs, leurs parents, leurs enfants, leurs animaux de compagnie et les cendres de leurs grands parents.
La Fouine – Je trouve vos propos choquants.
Bellanger – Ma sexualité ne regarde que moi… et mes 86 partenaires attitrés du moment… Dont certains sont des objets donc je vois pas ce que leur consentement peut te foutre.
La Fouine – Non je parlais du fait que vous ne connaissiez même pas le nom des rappeurs. On dirait que vous y connaissez rien au rap.
Bellanger – Ecoute moi bien petit connard. je suis un spécialiste du rape. I’m a rape specialist.
La fouine – J’espère que vous allez prendre 15 piges, piges, piges !

La Fouine en avait marre de tous ces cons au téléphone, surtout que lui il attendait le coup de fil de quelqu’un en particulier.
Mais en vain.
Donc, en bon petit-gars-qui-s’en-laisse-pas-compter qui se respecte, La Fouine appelle lui même.

Booba – Allo ?
La Fouine – Quoi de neuf Fouiny Baby ?
Booba – Ne m’appelle pas après minuit, je baise.
La Fouine – Oh pardon ! Mais vu qu’il était 18h je pensais que je dérangeais pas.
Booba – Ca prouve bien que t’es qu’un connard… Qui que tu sois… D’ailleurs t’es qui wesh ?
La Fouine – C’est moi. La Fouine !
Booba – Brams ? Qui est cet individu ?
Brams – C’est La Fouine, monsieur. Un des abrutis du secteur 78.
Booba – Excellent ! Bon écoute machin, je te mets sur attente, je regle un truc. Mala ! Fais la musique d’attente.
Mala – DAAAAAAAAAAAAAANSE POUR MOOOOOIIIIIIII !!!!!!!!!
(Le lendemain matin)
Mala – POUR MOOOOOOOIIIIIIIII OI OI OI !!!!!!
Booba – Qu’est-ce que t’as à gueuler toi ? À qui tu cries ? passe moi ce téléphone. Allo ?
La Fouine – Allo de ouf ?
Booba – T’es qui wesh ?
La Fouine – C’est toujours moi à l’appareil. La Fouine, Fouine, Fouine.
Booba – Brams ? Qui est cet énergumène ?
Brams – C’est La Fouine, monsieur. Un des incapables du secteur 78.
Booba – La Fouine, hein ? ça ne me dit rien du tout.
Brams – Il a appelé hier vers 18 heures, il est en attente depuis.
Booba – Qu’est-ce que tu me veux, Le Furet ?
La Fouine – Je voulais te dire que dans ta dernière mixtape t’insultes Sully Sefil. Ben moi aussi je me fous de sa gueule dans ma prochaine mixtape.
Booba – ouais, et ?
La Fouine – Non parce que toi tu dis « une pensée pour les rappeurs disparus comme Sully Sefil ». et moi je dis « j’ai vu ton gars en royal wear j’avais honte pour lui ».
Booba – il s’en est fallu de peu pour que ce soit fascinant. mais finalement non.
La Fouine – non mais royal wear c’est la marque de sully sefil. et plus personne la porte. donc je me disais que… voilà quoi.
Booba – Et qu’est-ce que ça peut me foutre ?
La Fouine – Je voulais savoir si je pouvais faire partie du 92I ?
Booba – Mouahahahahah ! Garde la pèche !
La Fouine – Si c’est comme ça, je vais monter mon propre crew.
Booba – Il serait peut-être temps, sale assisté de merde. T’as l’oreille clouée à ton téléphone et tu voudrais qu’on partage ?!
La Fouine – Je suis pas un assisté j’ai déjà sorti 3 albums et autant de mixtapes. Et la 4ème arrive.
Booba – C’est très possible mais moi je ne garde que les meilleurs des meilleurs !
Djé – Ouais !
DJ Medimed – Ouais !!
Booba – Non.

la fouine – krav maga
l’Autriche, une terre de légende
La Fouine – Hamdoulah ça va
les pervers c’est rigolo
La Fouine – Cherche la monnaie
pierre bellanger, un être de lumière
props to the king, l’original PB – http://www.youtube.com/watch?v=H9Z_4Fn0yUM

23 Commentaires

Classé dans capitale du green