Archives de Tag: calbo

Radio Biture

Vous vous souvenez de Bayes ?
Le chef de Menace Records et aussi des sorties controversées.
Il avait, entre autres, sorti “X Story” un soit disant album des X Men fait avec tout et n’importe quoi.
Cerise sur le gâteau, il avait même collé des stickers “Les nouveaux Lunatic”… Pourquoi pas.
En fait, Bayes c’est tout simplement un méchant de films du début des années 90 : il veut l’argent de la banque mais il piétinera d’abord le château de sable de ton gosse sur la plage et pissera sur ton parasol dès que tu vas te baigner.
Il est comme ça Bayes : vilain.
On pourrait l’imaginer au sommet d’un gratte ciel regarder la ville avec un rire diabolique, mais t’es en frince ici, alors t’auras une cave en Seine Saint Denis.

Bayes -Mouahahahahah ! J’adore être mauvais. La seule chose qui est mieux qu’être méchant, c’est compter tout l’argent que j’ai gagné en étant méchant ! (on vous avait dit qu’il était vilain)

Au même moment, quelques étages au-dessus.
Serveur – bonjour monsieur, qu’est-ce que ce sera ?
Lino – trouve moi de l’essence et un alibi
serveur – heu… c’est un bar ici, pas une station service. Mais pour l’autre chose on peut s’arranger. Alibi ! Y’a quelqu’un pour toi !
Lino – mais qu’est-ce que…
Alibi – ah salut Lino, ça faisait longtemps.
Lino – ça dépend pour qui.
Alibi – oh, ça va. Une connexion Lino/Alibi Montana, ça fait toujours du bien.
Lino – ça dépend pour qui.

Soudain, un être qui semble flotter dans les airs fait son apparition. Il porte un costume ringard des années 80 et a des traces blanches sous le nez.

Tony – pourquoi tou portes mon nom, coño ?
Alibi – ah ! Qu’est-ce que c’est que ça ?!
Lino – tiens, tu peux le voir toi aussi ? Je croyais que j’étais le seul, ou que c’était le délirium tremens
Alibi – mais qu’est-ce qu’il veut ?!
Tony – le monde, chico ! Et tout ce qu’il y a dédans. Mais pour l’instant yé veux youste qué tou té casses, hors dé ma vue.
Lino – voilà, barre-toi.
Alibi – à la base si j’ai pris ce blase c’est…
Lino – mais on s’en fout !
Alibi – …en hommage à ton parcours tu vois, parce que ça me rappelle le mien.
Tony – yé né comprends pas. Toi aussi tou es oune millionnaire ?
Alibi – non, mais bon, j’ai fait de la prison, j’ai fait du biz
Tony – y’ai yamais fait dé prison, y’avais pas lé temps pour cette merde
Alibi – j’ai fait du biz aussi j’ai dit !
Tony – yé souis oune traficante international, coño
Alibi – j’ai été pris dans une fusillade et je suis tombé pour tentative de meurtre du coup
Tony – yé souis mort dans oune fusillade après avoir toué oune cinquantaine de coños.
Alibi – mais on est presque voisins, je suis haïtien à la base.
Tony – yé souis cubain, et yé té pisse à la raie. Maintenant fous moi lé camp.
Lino – pas trop tôt.
Tony – bon ! Qu’est-ce qu’on fout là, chico ?
Lino – « on » ne fout rien. T’es juste un chieur qui me suit partout sans que je lui ai rien demandé.
Tony – yé t’arrête tout dé suite. Si yé souis là c’est uniquement parce que tou m’as invoqué grâce à ton truc de sorcier africain.
Lino – le sample de ta voix ?
Tony – mé sors pas ton dialecte dé bamboula.
Lino – t’as de la chance que mes coups de poings passent à travers toi.
Tony – sans ça yé n’aurais pas pu inspecter les sous-sols et découvrir que c’est là que se cache célui qué tou cherches, coño
Lino – encore heureux que tu serves à quelque chose.

Ils descendent les escaliers en 4e vitesse, et ça fait un peu de bruit. (ça c’est de la narration)

Bayes -Vos gueules dehors ! Je m’entends plus être méchant !
Lino -Tch tch !
Bayes -Mais par où t’es rentré (je t’ai pas vu sortir) ? Comment as tu passé tous mes gardes ? Gardes !
Lino -C’est une fiction, tu sais. Donc j’ai un sabre laser.
Tony -Ma c’est lui Bayes ? Regarde le, il a pas la classe, le look !
Lino -Ah ouais, et y’a le fantôme de Tony Montana qui m’accompagne.
Bayes – une petite minute là. Tony est un personnage de fiction qui n’existe que le temps d’un film…
Tony – qu’est-ce qué ça peut té foutre d’où yé viens ? Yé meurs à la fin !
Bayes – tu es sûr que tu n’es pas le fantôme d’Al Pacino plutôt ? Il est vieux, c’est possible que…
Tony – yé n’ai rien à voir avec cette fiotte dé rital dé mes couilles !
Bayes – et à supposer que les fantômes existent, ça n’a déjà aucun sens. Mais en plus les fantômes n’existent pas, donc là ça devient vraiment le bordel. En plus tu parles même pas anglais ou espagnol.
Tony – ça c’est votre faute, à vous tous les rappeurs français. Vous m’avez fait revenir en vf à chaqué poutain dé fois. Y’ai cru qué vous alliez passer à autré chose, yé pensais qué vous m’échangeriez contré Zé Pequeño, mais il a fallu qué cé coño dé Lino fasse tout un morceau en passé-passé avec moi, puta madre !
Lino – et du coup on est 2 dans la combine : Bors et mon enfoiré de Colombie
Tony – yé souis cubain ! Et y’aime pas ces poutains de colombiens
Lino – et nous on est frinçais, donc on s’en fout.
Bayes -Quel merdier…
Lino -Le merdier c’est la sortie de “Radio Bitume” sans me prévenir !
Bayes – toutes mes excuses, j’ai dû confondre avec Alino
Lino – c’est vraiment ton excuse ? T’en as tellement rien à foutre que t’as pas voulu trouver mieux que ça ?
Bayes -Bah quoi ? regarde aux USA, Dre il a fait un hologramme Tupac. ça a fait plaisir aux fans de revoir Tupac. Bah là c’est pareil, ça leur a fait plaisir de te revoir.
Lino -Mais je suis pas mort, moi !
Bayes -Rhooo, tu chipotes sur du détail là.
Lino -Ah tu veux que je chipote sur du détail ? Fuck it ! Même la cover pue la merde. C’est des photos de 2005 !
Bayes -Et ?
Lino -Et donc je suis pas mort ! Je peux encore faire des photos !
Bayes -Mais j’en ai rien à branler que tu fasses des photos, moi. Tout le monde peut faire des photos, vas-y si ça te chante.
Tony -Ma, votré histoire d’hologramme, ça m’a l’air intéréssanté ces nouvelles technolorhia, coño !
Lino -Toi ta gueule.
Bayes -Par contre, quand tu seras plus trop occupé à te prendre sous ton meilleur profil, je veux bien que tu fasses des morceaux aussi, puisqu’il paraît que t’es pas mort.
Lino -Tch Tch ?
Bayes -Parce qu’en vrai ça fait un bon moment que tu me dois un album fini, mais ça, bien sûr, tu préfères pas en parler.
Lino -Oui, un album fini. Pas une espèce de maquette. C’est pas comme ça que je travaille.
Bayes -Et tu travailles comment ? On peut te demander ça ? Tu travailles en te sauçant avec une avance et en rendant jamais rien ? C’est ça que t’appelles travailler ?


Tony -Ahaha ! Ese coño ! C’est vraiment oune salopard. Il investit de l’aryent et il veut le récoupérer. Màtalo !
Lino – matelot ?
Bayes – matelas ?
Lino – il a sans doute voulu dire « matons-le », ou « mouton lent » ou peut-être « mythonnons » voire même « nutella »
Bayes – toi on t’arrête pas quand t’es lancé, c’est technique
Lino – c’est comme ça que je trouve mes rimes, je me rappelle jamais de la première mais après c’est parti.
Tony – …
Lino -Mais mes morceaux étaient même pas finis, par contre ! Fuck it !
Bayes – ahahah ! Si tu savais ce que j’ai fait aux X Men. Sois encore heureux que j’ai pas eu le temps de foutre un gros sticker « le nouveau Booba » sur ta pochette.
Tony – Booba ?
Bayes – tu dois pas connaître, même s’il a fait une chanson à ton nom.
Tony – oune hommage ? Ça doit être bien, c’est oune rappeur gangster comme vous dites, no ?
Lino – si on veut. La chanson parle d’une meuf dont il est tombé amoureux, et il rappe pas, il chante sous autotune.
Tony – COÑO ! Yé souis pas oune tapette !
Bayes – en attendant t’es comme Ill, un sacré branleur.
Tony -Ah ! Des insoultes ! Ça mé plait ça ! Il veut jouer à la vache !
Lino – une vache ?
Bayes -Radio Bitume a pas eu l’air de choquer plus que ça tes auditeurs. Faut dire que depuis le temps qu’ils attendent…
Lino -Ils attendront le temps que je leur dis.
Bayes -Mais attendre quoi ?
Lino -Que l’album soit au niveau de mes attentes et que j’estime qu’on peut le sortir, dugland.
Bayes -Comme Paradis Assassiné ? Tu voulais encore ramener tous tes potes relous sur un posse cut interminable ? Tu voulais Janik pour massacrer un de tes morceaux les mieux écrits ? Et il aurait fallu attendre plus de 7 ans pour ça ?! Tu veux retenter les singles merdiques avec Wallen qui rappe aussi ?
Lino – c’est pas moi, ça c’est Rohff.
Bayes – je t’assure que c’est toi aussi. Mais c’était tellement pas glorieux que t’as préféré refouler ce souvenir.
Rohff – exact, même Lino pompe mes concepts ! Il est comme les autres rageux de merde !
Bayes – qu’est-ce que tu fous là, toi ? Et comment ça se fait que vous passez tous la sécurité comme ça ?!
Rohff – C’est Alibi qui m’a prévenu que mon pote était ici. Tony, mon ami, mon frère ! Je t’ai cherché partout.
Lino – tu le connais ?!
Tony – c’est oune cinglé qui me suit partout dès que j’apparais. Alors qu’on sé connaît même pas.
Rohff – mais je t’ai sauvé la vie dans le jeu
Tony – yé souis mort connard ! et c’est oun yeu pour toi ?
Rohff – oui, non… en fait c’était un clip animé comme un jeu vidéo
Tony – décidément vous aimez bien vous branler sour mon dos, ici !
Lino – on va pas s’en sortir, là…
Rohff – c’est pas ça, moi ça fait longtemps que je m’identifie plus à toi, je suis adulte, mais c’est toujours bien pour se mettre dans l’ambiance avant de rapper
Tony – t’as besoin du personnage principal d’un film des années 80 pour avoir de l’inspi ? Ma vous êtes tous givrés ou qué ?!
Bayes – mais tous les rappeurs ne pensent pas ça, Despo par exemple quand il parle de toi…
Lino – mais ta gueule, t’es con ou quoi ?
Bayes – ça donne ça ou encore ça
Tony – Mierda ! Alors soit vous m’idolâtrez commé des pétits coños soit vous me traitez de schlag et dé hijo de puta ? Si c’est comme ça, yé mé casse !
Rohff – non, attends ! (il lui court après)


Lino – pas trop tôt. En tout cas je boycotte cette sortie.
Tony – c’est yentil. Moi aussi yé pense que y’aurais dû rester dans la pièce.
Lino – mais pas ta sortie à toi abruti, celle de mon projet. C’est pas comme ça que je travaille ! Je valide pas.
Bayes -Et tes supporters ? Tes fans ? Tes auditeurs ? Eux, tu leur as demandé s’ils validaient ?
Lino -?
Tony -Pero que ?
Bayes – rien à foutre de ton perroquet. Ils ont l’air de bien aimer. En tout cas les retours sont meilleurs que pour Noyau dur, hein ?
Tony -Lé fourbe, il tape là où ça fait mal !
Bayes -Et puis ça leur fera sûrement bien plus plaisir que le Bisso Na Bisso 2, hein ?
Tony -Lé mauvais garçon !
Bayes -La grande vérité c’est que t’es comme ce gros glandeur de Ill des X-Men, tu te prendras jamais en main.
Lino -Tu vas voir où tu vas te la prendre ma main.
Tony -Ah ça y est ? Tou parles toi ?! Vas-y, réplique ! Rentré loui dédans !
Lino – Qui c’est, Louis ?
Tony – Loui qui ?
Bayes – Tu as besoin d’ordures et de directeurs artistiques derrière toi !
Tony – oune ordure derrière loui ? Ma y’a qu’à démander, yé souis là !
Bayes -Tu as besoin qu’on te pousse au cul et qu’on force ton talent !
Lino -Fuck it ! C’est bien gentil tes conneries, mais ton blabla passera pas devant un juge quand les mecs des Choristes se rendront compte que t’as refoutu un sample refusé en 2005.
Bayes -Mais ils s’en rendront jamais compte. Personne ne vérifiera jamais un truc sorti à l’arrache n’importe comment. C’est ma combine perso, ça.
Black Kent – j’t’ai vu, man !
Bayes -Qu’est-ce que tu veux toi, qu’est-ce que tu fous là avec… Oh putain ?!
Tony -Joder ! Coño !
Lino -Je me rends plus compte si je suis vraiment bourré ou si Jay Z se tient devant moi.
Black Kent -Oui, c’est Jay Z.
Lino -Qu’est-ce qu’il fout là ?
Black Kent -Jay Z il dit qu’il y a un sample qui lui appartient sur ton album.
Lino -C’est pas le mien, démerdez vous avec Bayes.
Bayes -Hein ?! Quoi ?! Mais non…
Black Kent -Jay Z il dit que le sample de Mâle dominant et ben en fait c’est “Umbrella” de Rihanna et lui et que tu dois déclarer ce sample.
Bayes -Bah c’est à dire qu’en fait…
Black Kent -Jay z il dit qu’il va estimer le montant que tu lui dois et…
Lino -Attends, tch tch ! Personne ne m’a encore expliqué ce que tu foutais là, toi, tch tch !
Black Kent – non, Chichi c’est le prénom de la femme de Sangoku, et depuis le début de ta carrière tu le prononces très mal. d’ailleurs tu prononces aussi très mal « George Jung », mais c’est pas le sujet. Moi c’est Black kent, ton boy black, blacky pour les intimes. En fait ma nouvelle super major me fait rattraper mes mauvaises ventes en me faisant faire des petits boulots. Là je fais interprète pour rappeurs Américains…
Bayes -Mais je peux parler biz directement avec Jay Z, moi, je suis réglo.
Lino -Bah voyons…
Bayes -Dis lui que je parle Anglais.
Black Kent -Jay Z il dit que c’est ton droit, mais qu’il parle pas avec toi quand même.

et ça c’est une vidéo live de Chuck Brown, qui vient de décéder. Vous vous demandez sans doute quel est le rapport avec Lino, et bien avancez la vidéo à 3’25 et vous verrez le lien.

RIP

et ça c’est pour les plus jeunes, ou les plus vieux remarque, on est pas racistes.

5 Commentaires

Classé dans complots, sliphop

Bonnes résolutions

On a retrouvé les bonnes résolutions que tous les rappeurs frinçais ont prises pour la nouvelle année. Par contre on a paumé les noms. Du coup, à vous de retrouver qui a écrit quoi. Et pour les feignasses, bah y’a qu’à sélectionner le texte caché tout en bas, vous faites pas chier.

1) Faire prendre à Lefa des puissants somnifères pendant toute la période de promo
faire prendre la même chose à Maska, pour toute la période d’enregistrement

2) prendre exemple sur la Sexion avec Maska pour savoir comment écarter Eff Gee lentement mais sûrement

3) réussir, au moins une fois, à retenir un couplet de clash par cœur et, soyons fous, remporter un battle

4) yeaaaaaaaah ! toucher les étoiles : haute résolution !

5) Tourner un clip sans grosses cylindrées, et sans porter de lunettes de soleil alors que c’est la nuit. Ou alors, plus simplement, on mettra plein de putes, c’est sympa aussi.

6) Revenir en force, faire un feat avec nicki minaj, signer 6 coups MC, revenir en force, et… comment ça je l’ai déjà dit ? Mets un god à ton father, zoulou !

7) miser sur la nicki minaj frinçaise (mais sans la signer, pas que ça à foutre non plus), et continuer de pomper des instrus cainris sorties y’a moins d’un an, vu qu’apparemment tout le monde s’en fout

8) faire un clip avec Pierre Woodman en guest

9) bien rigoler en pensant aux cons qui tenaient le compte à rebours pour la sortie de Detox

10) ne plus me laisser violenter par des vilaines chroniqueuses télé (en plus j’étais pas consentant)

11) ne pas appeler un album « noir désir » alors que personne n’en veut, quelle que soit la couleur en plus

12) ranger ma chambre

13) faire mon grand retour. Et ça sert à rien de me dire « tu le dis chaque année », sinon Nubi t’braque

14) dormir

15) réveiller Ill

16) admettre publiquement mon lien de parenté évident avec Cutty de The Wire et Rick Ross

17) être un peu plus diplomate dans mes lyrics, éviter les phases trop polémiques et… ahaha non je déconne, ma folie fait ma prestance.

18) Devenir le Nas français. C’est à dire, dans un premier temps, signer sur le label du type qui insultait très salement ma mère y’a quelques années. Tchiki en route vers la gloire !

19) Essayer, juste une fois, de ne pas faire fuir un artiste de mon label. ca va être dur mais j’y arriverai

20) mettre de côté mes fans de la première heure qui apparemment préfèrent l’époque où ils étaient à peine 38 à m’écouter sur des k7 qui sautent, et me concentrer sur le principal : faire les sons qui me plaisent.

21) Multiplier les interviews afin que l’expression « ça pue l’anus de bonobo » se perpétue à travers les âges

22) inviter DSK dans un clip, lui aussi a l’air de kiffer se pavaner en peignoir

23) sortir mon album en physique, ça commence à bien faire maintenant. Il faut respecter le respect.

24) revenir avec un dernier projet histoire de rappeler à tous ces ptits cons qui sont les boss qui ont apporté le rap de caille avec succès. Planquez vos pitbulls !

25) Stopper les feats qui forcent mes fans à appuyer sur la touche avance rapide, haaaaoooooo (pardon, c’est un tic)

26) sortir un solo alors que personne ne m’a rien demandé

27) faire une nouvelle sextape, ce sera toujours mieux qu’un nouvel album

28) sortir un nouveau solo avant mon frère, sinon c’est la honte putain

29) faire un album suicide collectif

30) arrêter de prétendre être en période de réflexion artistique alors que je télécharge du hentai toute la journée

31) je ne prends pas de bonnes résolutions, ce sont elles qui me choisissent

32) je n’adopte aucune résolution, je suis pas l’ONU

33) j’adopte personne, je suis pas ta mère, fils de pute

1) la sexion  Welcome to the wa 2

2) l’entourage

3) alpha wann Alpha Wann & Nekfeu vs Jam & Pdox

4) La Fouine (qui n’a pas bien compris l’exercice apparemment) C’est ça l’thème

5) hype et sazamyzy Attaque soviétique

6) Rohff J’vais t’faire une bosse

7) Booba Cruella

8) Al K-pote Hurlez

9) Dr Dre, un sacré maître quenellier

10) Mister You une agression sans précédent

11) Youssoupha

12) Nekfeu

13) Nubi nubi’s back

14) Ill

15) Cassidy je plaisante pas

16) Kaaris Houdini

17) Despo Apocalypto

18) Kamelancien Vécu

19) Zoxea Boulogne tristesse

20) Nakk Mad max

21) Escobar Macson Ici c’est paris et sa merveilleuse métaphore

22) Ol Kainry Soyons fous

23) Lalcko My time

24) Expression Direkt Qui

25) Nessbeal drapeau blanc

26) Calbo

27) Sniper

28) Lino

29) Hocus Pocus et Grand corps malade

30) Orelsan Ils sont cools

31) Oxmo Puccino

32) Ekoué

33) Casey une tête à la traîne  1 micro 2 platines freestyle anfalsh

Poster un commentaire

Classé dans joyeux noël bande de putains

Dead Buzz Walking (12) L’arrêt de buzz

Doudou Masta est censé apporté du buzz aux rappeurs frinçais qui l’attendent à l’arrêt de buzz.
Mais les MCs, assis sous l’abribuzz, ne voient toujours pas la doudou-bécane à l’horizon et commencent à s’impatienter.
Pit Baccardi a accompagné son petit frère pour lui montrer comment ça se passait la distribution de buzz en Frince.
Pit -Comme je suis fier de toi, tu rentres dans la cour des grands là. Laisse moi te prendre en photo. Fais un sourire.
Dosseh -C’est obligé ?
Pit -Oui ! Fais un sourire !
Dosseh -Mais je souris là.
Pit -Tu ne souris pas assez ! Plus de sourire !
Dosseh -…

Pit -Alors mon petit Dodo ? Tu as bien suivi mon guide du buzz ? Tu as fait tous tes devoirs ?
Dosseh -« mon petit Dodo » ? Seigneur…
Pit -Tu sais, quand le monsieur du buzz sera là, il te posera plein de questions pour savoir si tu mérites du buzz.
Dosseh -Non mais sans déconner, faut plus jamais m’appeler « mon petit Dodo ».
Pit -Est-ce que t’as bien fait toutes tes vidéos internet pour le monsieur du buzz ?
Dosseh -Mais oui, c’est bon. J’en ai fait chez moi, j’en ai fait au kebab, j’en ai fait à l’hotel, partout.
Pit -Est-ce que tu as fait des featurings, c’est important. Le monsieur du buzz va te poser toutes ces questions.
Dosseh -Mais bien sûr. J’étais partout. Sur le Nakk Mendosa avec Seth Gueko, sur le Escobar Macson, sur le Ol kainry avec plein d’autres types, sur le Booba. Partout.
Pit -Sur le Booba ? Mais c’est super. Et je peux te jurer que je n’y suis pour rien. C’est pas grâce à moi s’il t’a invité.
Dosseh -Je sais.
Pit -Mais il l’aurait fait si je lui avais demandé. Tu sais, à l’époque, Booba et moi on était comme ça !
Dosseh -Et c’est reparti…
Pit -J’ai côtoyé les plus grands. C’était autre chose qu’aujourd’hui, crois moi bien.
Dosseh -Il fait quoi ton gars, là ? On va pas attendre dans le vent pendant 10ans pour du buzz qui viendra peut-être jamais, quand même ?!
Pit -Patience, petit scarabée.
Dosseh -Putain…

Doudou Masta n’est toujours pas là mais l’abribuzz n’est pas loin de la rue de la haine. Lino, Calbo, le K.Ommando Toxik et toute l’équipe de Ghetto Star arrivent bientôt sur les lieus.
Calbo -Salut les gars. Il est toujours pas là Doudou Masta ?
Pit -On l’attend, il doit avoir du retard.
Lino -Très bien. Donc cachez vous tous derrière moi vous autres.
T-Killa -Pourquoi ?
Lino -Bordel ! On a pas le temps pour les questions. Faites le c’est tout.
Calbo -Si Doudou Masta voit autant de gens pour du buzz, il acceptera jamais.
Lino -Donc d’abord je demande du buzz pour mon album solo et après on demandera pour vous.
Calbo -C’est pour ça qu’il faut surtout pas qu’on vous voit. Aucun d’entre vous. Jamais.
Lino -J’ai dit « tous » !
Calbo -Moi aussi ?
Lino -Ne m’oblige pas à me répéter.
Pit -Sacré Lino, toujours à faire le bout en train.
Lino -Toi aussi tu traines ta famille dans tes jambes ?
Pit -Oui, j’ai conduit le petit Dosseh avec moi. Dis bonjour Dosseh.
Lino -En fait c’est à lui que je m’adressais…


Dosseh -Alors les gars, ça dit quoi ?
Bek’s -Chico !
T-Killa -Ça va. À part que mes grands frères veulent pas que j’aille chercher du buzz tout seul. Ils ont peur qu’on se perde en allant en chercher.
Bek’s -C’est pas juste. Ça nous est arrivé que 2 fois en plus…
T-Killa -3 fois en fait.
Bek’s -C’est pareil.
T-Killa -En y repensant bien, c’était peut-être 4 fois… Mais bon ! On est grands maintenant.
Dosseh -Les grands frères dans le rap ils sont comme ça. C’est pour notre bien qu’il nous laisse pas aller chercher notre buzz tout seul. Regarde Ikbal ou Canardo. Vous voulez mal tourner vous aussi ? Faire de l’autotune sur de la techno ?
Bek’s-Non, c’est vrai. Chico.
T-Killa -Mais le problème, c’est que mon grand frère il me parle jamais. Quand est-ce que je pourrais buzzer moi aussi ?
Dosseh -Il fait comment pour buzzer, Lino, d’après vous ?
T-Killa -La tchatche ? Quand on a de la débale, on buzz plus.
Dosseh -Voilà. Faut pas raconter de la merde, déjà. Il vous a jamais donné de conseils pour bien écrire ?
T-Killa -Tu vas voir ce qu’il se passe quand on lui demande.
Bek’s -Il va encore te dire d’aller embrasser un TGV, un truc dans le genre…
T-Killa -Frangin !
Lino -Tcht ! Tcht !
T-Killa -Comment faut faire pour gratter de bons lyrics ?
Lino -Fais toi un trou dans le crâne et laisse le se vider.
Bek’s -Et voilà, chico. Qu’est-ce que je disais.
Dosseh -Non. J’ai compris, moi. C’est un putain de bon conseil.
Lino -Toi t’es pas con.


Les heures passent et toujours pas de signe de Doudou Masta et du buzz.
Dosseh -Qu’est-ce qui fout, le gars là ?
Pit -Tu devrais profiter du temps qui est mis à ta disposition pour t’arranger un peu mieux. C’est important le premier buzz dans la vie d’un jeune homme.
Dosseh -…
Pit -Range moi ce sweat-shirt dans ton pantalon et t’aurais pu te raser un peu mieux que ça, quand même. Elle ressemble à rien ta barbe. En rentrant je t’apprendrai à te servir de mon gillette mach 3.
Dosseh -Mais si je me rase je ressemble à T.I.
Lino -C’est vrai qu’il se traine du cul, le père Masta. Fuck it !
Calbo -Il a du se passer quelque chose.
Lino -Ouais, ou alors c’est parce que vous vous êtes pas bien cachés comme je vous l’avais dit.
Calbo -Ok, ok… Je retourne derrière le buisson avec les autres.
Lino -Va plutôt me chercher 3 flash à l’épicerie. Ça pourrait être long encore.
Calbo -Mais t’en as déjà bu 8 et il est que 16 heures.
Lino -Et alors ?
Calbo -Et alors c’est moins que d’habitude.
Lino -J’essaye de diminuer.
Calbo -Je suis fier de toi, mon frère.
Lino -Et moi j’ai soif. Et, hé ! Scalo ! Qu’est-ce que j’ai dit ? Cachez vous.
Scalo -Mais je viens d’arriver, moi.
Calbo -Il ne fait plus parti du Ghetto Star, lui.
Lino -Quoi ? Mais c’est l’un des seuls à avoir sorti un album et on l’a viré ? C’est quoi ces conneries ?
Scalo -Non mais ça remonte à quand j’ai quitté le K.Ommando Tox.
Lino -Ah bah bravo. Et tu viens chercher du buzz, toi aussi ?
Scalo -Non, rien à foutre du buzz. Je torche le cul des gouines avec ton buzz. J’ai entendu que ça tisait ici. Alors je suis venu.
Lino –Je l’aime bien, lui. Bon bah, Calbo, va chercher 6 flash, en fait.
Scalo -Pour moi aussi, s’te plait.


Peu à peu, des MC’s venus de partout se regroupent près de l’abribuzz.
Mac Tyer –Et donc, si mon album n’a pas vendu, c’est de la faute de Sarkozy qui m’a fait sauter de toutes les playlists des radios nationales.
Lino -Ah ?
Mac Tyer -Mais c’est fini, je veux plus faire la paix avec la Frince. Je suis en venu en paix, avec une crête sur la tête et en dansant sur de l’electro, mais j’ai été censuré et boycotté. Il refuse la paix. Pour moi, c’est la preuve qu’il fallait pour dire que la Frince est raciste.
Lino -Sans déconner… Par contre, ce qu’on va faire, c’est que je vais me retourner et parler à une autre personne, n’importe laquelle. Ça pourra pas être pire, de toute façon… taré va.
Médine -Oh ?! Monsieur Borsalino, le dinosaure de Brazaville. Ça te dirait d’entendre mon nouveau morceau « Enfant du destin » qui parle d’un petit Amazonien ?
Lino -Et merde…
Medine -Donc c’est un petit amazonien qui voit chaque jours sa jungle disparaitre un peu plus. Et tu sais pourquoi ?
Lino -J’en ai tellement rien à branler.
Mediné -Je te le donne en mille ! À cause de tractopelles vendus par de riches entrepreneurs américains, impérialistes, capitalistes et islamophobes.
Lino -Des tracteurs islamophobes ? Bon ça suffit. Calbo ! On échange nos places, t’attends le buzz ici et moi je vais me foutre derrière le buisson. J’ai l’habitude, j’ai passé mes études dans un buisson aussi.


Mac Tyer -Et vu que Sarkozy me déclare la guerre personnallement en censurant mon clip « Ah ah ah » sur MTV, je repars en guerre. Je vais raser ma crête et revenir à un rap plus dur.
Dosseh -T’as bien raison. Les blackos avec des crêtes et des slims, c’est vraiment chelou.
Salif -Tu dis ça mais t’as mis un crêteux dans le clip de « Tu connais nos codes« .
Dosseh -Ouais, je sais. Mais il fait de la gratte électrique alors je le laisse s’en tirer avec cette excuse… Pour cette fois.
Salif -Tant qu’il met pas de jean slim, ça va. Intransi-sigeant, sur ce point je reste hyper sensible.
Kennedy -Toi aussi tu mets des « izi » partout parce que tu veux faire partie du 92I ?
Salif -Non, moi c’est parce que je suis heureux quand je peux placer le mot « zizi » dans un texte, c’est tout.
Kennedy -Ah ouais. Moi aussi je m’en fous du 92I en vrai. D’ailleurs c’est pas pour ça que je dis « Kennedizi ». Pas du tout… Rien à voir…
Dosseh -C’est pourquoi alors ?
Kennedy -C’est parce que… euh… c’est… pour faire comme Young Jeezy ! Voilà ! C’est ça ! D’ailleurs ça s’écrit Kennedeezy, alors hein… Kennedeezy dans la maisonzon.


L’abribuzz est maintenant bondé de rappeurs. Zoxea répète à qui veut l’entendre qu’il n’écrit jamais ses textes, depuis maintenant 10ans, OGB lance un grand jeu des devinettes pour patienter, pensant que ça lui attirera plus de buzz, Youssoupha regarde son reflet dans l’abribuzz en se demandant qui a mis un miroir déformant ici, Escobar Macson, B James et Mac Kregor aiguisent leur machette. Sur le trottoire d’en face, Alibi Montana promène Max Boublil en laisse.
Alibi -Qu’est-fe que vous faites les mecs ? Vous v’attendez touvours du buvv ?
Esco -Ouais, pourquoi ?
Alibi -Parfe que Booba et Rohff ont encore prefque tout pris, comme fouvent.
Tous en choeur -Encore ? Putain !
Alibi -Oui, fauf que là, Rohff a eu un acfident. Il a effayé de conduir avec une groupie fous le volant pour prouver qu’il était avile. Et il a raté un virave à cauve de la neive, il a gliffé fur le toit pendant pres de finq fent metres avec le coffre overt. Il a perdu les 3/4 de fon buvv et Amy et Buffy ont difparue.
Sinik -Mais alors ? Ça veut dire qu’il y a plein de buzz en liberté ? Faut y aller !

Et Sinik s’en va en courant. Les autres le regardent partir en silence. Au bout d’un moment, Sinik revient avec l’air un peu plus con que d’habitude.
Sinik -C’est par où au fait ?
Alibi -Te fatigue pas, fa fert plus à rien. Quelqu’un a dévà tout ramaffé.
Sinik -C’est qui ?
Zoxea -C’est moi, c’est ça ? C’est moi qui ait ramassé tout le buzz ?
Sinik -Ça peut pas être toi, t’étais là.
Zoxea -Toi, un jour, je te ferai du mal. Prépare ta pierre tombale.
Sinik -Je ne peux pas mourir. si je fais ça, mes milliards de fans ne s’en remettront pas et s’ouvriront les veines.
Esco -C’est qui qui a pris le buzz ?
Alibi -F’est La Fouine qu’a pris le buvv.
Cortex -La Fouine ?
Alibi -F’est fa !
Cortex -L’enculé ! On le baise !
Morsay -Non attends. Faut trouver un shlag qui a le sida et il baisera La Fouine.
Cortex -Ou alors, on arrache un oeil à La Fouine et le shlag qui a le sida lui pisse dans l’orbite vide.
Morsay -Oh oui ! Oh oui ! Vient on va chercher un shlag qui a le sida.


 
Esco -Et toi ? T’as pas juste regardé, je te connais. Gros malin.
Alibi -Ve fuis arrivé après et v’ai vuste eu le temps de prendre fe canife.
Sinik -Un canife ?
Alibi -Oui, un canife. Un petit fien, quoi.
Esco -Le mec en laisse, là ? Tu vas en faire quoi ?
Alibi -V’ai un plan pour faire du buvv, t’inquiète. Ve vais leur donner une polémique comme ils les v’aiment.
Esco -Mets la leur bien profond, alors.

2 Commentaires

Classé dans dead buzz