Archives de Tag: alpha 5.20

Oh qu’c’est mou

« J’avais beaucoup travaillé sur mon deuxième album qui fut un échec retentissant à tous les niveaux, critique et commercial. A partir de là, je me suis senti en décalage avec ce qui se faisait. Je me suis détaché de la musique, et elle s’est aussi détachée de moi. Je marche par la passion, et là je l’avais perdue. Dans le même temps le hip-hop français a connu un creux, et je ne me suis plus du tout senti en adéquation avec ce milieu. Je suis revenu sur une chanson, presque par hasard : ‘Avoir des potes’, en 2002. »

Oxmo Puccino – interview sur Evene.net

 

Quelque part, Oxmo c’est le Kaynie Ouest Frinçais.

Mon album n’a pas vendu, le public n’a pas de talent, je donne des perles en nourriture aux cochons.

Alors je suis parti et là le rap Français s’est écroulé sans moi.

Et puis alors je suis revenu, complètement par hasard, j’ai même pas fait exprès.

Au moment même où je pensais en avoir finit avec tout ça, je fais mon pire morceau commercial pour la radio.

C’est ce que c’est que la destinée tout de même…

 

Un vrai poète maudit. Son nouvel album est dans la lignée de ce genre de réflexion. Donc du coup ça ne me parle pas.

Ceux qui aiment disent que si on aime pas c’est à cause des feats ou des prods mais que Oxmo il est fort.

Ben je suis pas d’accord, j’aime bien les musiques, sont sympas. Et les feats, des chanteurs de variétés dans l’ensemble, sont dans leur élément, ils se baladent.

On peut ne pas aimer Olivia Ruiz mais on ne peut pas lui en vouloir de venir faire du Olivia Ruiz quand on l’invite pour faire du Olivia Ruiz.

En plus c’est Oxmo qui l’a invité, donc c’est à lui qu’il faut faire ses réclamations.

Et heureusement qu’elle est là. Parce que Oxmo qui chante tout seul c’est un naufrage. Elle vole à son secours au refrain.
C’est pas à Amsterdam mais à Malibu qu’ils auraient dû aller, Olivia Ruiz en maître nageuse tout de rouge vêtue courant au ralenti pour aider ce gros morse échoué sur la plage.

En plus ça cadre à peu près, vu qu’Olivia qu’on la trouve bonne chanteuse ou pas, elle reste vaguement mettable.

On serait tous contents de l’avoir en covoiturage (surtout si l’autoradio et les boomers marchent à fond). Ben Oxmo non. Il ne s’en contente pas. Faut qu’il aille jusqu’à Amsterdam…

De là on peut s’imaginer qu’en fait, Oxmo et Olivia sont un couple de vieux partousards dégueulasses qui aiment tringler de la pute de l’Est en vitrine.
Hypothèse étayée par une phrase de Ox (au delà du jeut de mot pourri) qui ne laisse plus aucune place au doute :

« Les moins fortunés restent au Bois de 20 cents. »

Donc voilà ! Ce morceau du dernier album de Oxmo est sûrement le plus profond de par son écriture à tiroir. C’est enfin le retour du hardcore dans le rap.
Mais que font les féministes ? (à part la cuisine, la vaisselle et le ménage je veux dire)

 

8 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Entre mâle et mal

Salut les sales putes.
 
Aujourd’hui on va s’intéresser à celui qui fait couler l’encre et les ragnagnas des pisseuses d’internet ces derniers temps.
J’ai nommé Orelsan. En fait c’est lui qui s’est nommé comme ça. Tu m’aurais demander je l’aurais appelé Petite Crotte parce que ça colle bien à son personnage. Mais ça c’était avant qu’on ne découvre ses supers pouvoirs.
En effet, Orelsan, Orel pour Aurélien et San pour les putes Asiats comme i se plait à le rappeler, possède un don inné :
Dés qu’il s’adresse à une femme, celle ci rentre alors obligatoirement dans sa période de menstruation. Et comme chacun sait, une femme qu’a ses doches n’est plus un être raisonnable mais une chieuse.
Juste une chieuse. Rien d’autre.
 
Mais loin de nous l’idée de défendre ce Orelsan qui est quand même un foutu merdeux.
Rappel des faits. Orelsan c’est un rappeur Normand (sic) qui a fait son buzz sur internet pendant quelques années avant d’être signé par une bande de cons mais avec logistique et gros moyens (une maison de disque quoi). Cette bande de cons voyait en Orelsan le Eminem Frinçais.
Orel accouche (et oui mesdames, il accouche) d’un premier album honnête mais il est déjà détesté dans le milieu rap et en plus le grand public ne suit pas vraiment son délire. Le grand public et le milieu rap aurait trop l’impression d’être un PD en écoutant Orelsan qui est une sorte de boutonneux geignard qui collectionne des figurines à l’effigie de héros de séries de merde Japonaise. Bref, de quoi passer pour une tarlouze avec ça dans les écouteurs. Et les vraies tarlouzes, elles, écoutent de la techtonique ou Kanye West et pas ce grossier personnage.


 
Malgré tous ses efforts, le rappeur ne vendra donc pas beaucoup. Pourtant il avait tout fait bien, comme il le dira lui même dans ses nombreuses interviews aux questions peu inspirées. Il avoue avoir fait un album pour plaire au plus grand nombre, avoir édulcoré son délire, poli son univers. Pour s’en convaincre, y a qu’à écouter « Entre bien et mal » première version et celle finalement disponible sur son album. Beaucoup moins de violences gratuites, d’homophobie ou de misogynie.
Le mec se trempe les couilles dans l’eau froide avant de rapper.
 
Mais c’est alors qu’un miracle survint.
Un obscure blog de merdeuses comme le net en compte par millier découvre un des morceaux qui a aidé Orelsan à se faire du buzz à ses débuts. Il s’agit de la chanson qui va par le nom de « Sale pute. »
 
Alors Sale pute, c’est quoi ?
C’est l’histoire d’un tâcheron de merde, Orelsan, qui se sappe comme un pingouin et achète même des fleurs comme un canard pour sa pute.
Hors, sa pute est en fait une sale pute (nuance subtile) et elle est en train de se faire déboiter la boîte à merde par un mec un peu moins minable que orelsan (un peu le tout venant donc).
Orelsan arrive sur ces entre faits.
Que va-t-il faire ?
Tuer les deux acteurs de cette sinistre comédie ?
Non… Même pas…
Il va gueuler ? Rentrer dans le tas, se taper ?
Ou juste insulter la sale pute et le mec avant de se barrer ? Casser des objets ?
Non ! même pas…
Mais alors que va faire ce barbare ?
Il va écrire un mail d’insultes à chaud en rentrant chez lui en pleurant avec son costar et ses fleurs qu‘il n‘offrira jamais…

Le fou, le sauvage, l’odieux personnage, le monstre, l’agent du chaos…
 
Aurélien, on le sait, c’est une lopette un peu beaucoup quand même. Il a des sentiments et un rien le fout parterre. Il est anéanti par le spectacle qu’il a vu. Il est tombé amoureux d’une crasseuse et il le savait pas.
En ces circonstances, l’atterrissage ne se fait pas en douceur. Il s’emballe, il est énervé toussa…
Voilà. « Sale pute » c’est tout cela.
Ignoble non ?
Du jamais vu. Quelle oûtrecuidance. Sacré barbare de merde.
Et c’est pour ça que ce groupuscule de vierges éffarouchées lui tombe sur le coin de la gueule comme la misère sur le monde.
 
Probablement une bande de vieillasses adeptes de la bien pensance et qui sont contentes quand leurs gosses apprennent du Molière à l’école.
Paske dans l’oeuvre de Moière en fait, y a 15 fois pire que dans « Sale pute » mais lui il a le droit parce que ça fait des siècles qu’on te dit que c’est un génie (ce qui est sûrement vrai par ailleurs, on revient pas là dessus) et que donc ces mégères ont grandi avec l’idée que moière c’était vachement bien sans jamais vraiment se poser la question de savoir ce qu’il racontait vraiment, le père Moière.
C’est vrai ça ? Il voulait dire quoi Moière quand il écrivait des scènes où Sganarelle tabassait sa femme ?

Bah ça tu vois, c’est typiquement le genre de question que ces petites blogueuses ne se pose pas.
Parce que des questions elles doivent pas s’en poser beaucoup, elles ne sortent pas de leur moite intimité cérébrale encrassée.
Elles restent sur un ressenti primaire. Sans la moindre réflexion aucune derrière. Elles ne réfléchissent pas par elles même.
Juste cette tendance malsaine à se poser en victime dés que c’est faisable.
Cette façon indécente de se mettre en avant en profitant d’un vrai combat. Celui des autres. Celui qu’on a pas mené même quand on est concerné.
Qu’est-ce qu’y a connasse ? T’étais pas là pour obtenir les droits de la femme et tu regrettes ? T’as jamais rien accompli dans ta vie de merde et tu t’ennuies tellement que tu t’inventes des problèmes come pour te prouver à toi même que t’existes et que ça a été dur ?
Moi aussi je peux tirer des conclusion hâtives fondées sur absolument rien. J’y arrive, ça me fait pas peur.
 
 
Une chance inéspérée de se faire du buzz et relancer les ventes de son album pour notre ami Orelsan.
La technique est simple. Il va à la télé pour s’expliquer et mater cette bande de putains déssechées.
Spleenter, mon collègue vous explique comment :

« il aurait dû faire le méchant là quand même, partir en yeuks toussa.
à base de « bah si les jeunes m’écoutent rien à foutre, chuis pas leur babysitter non plus », tout simplement. niveau argumentation c’est basique.
1) j’vous baise
2) c’est pas des assos de connes qui vont me casser les couilles
3) tu sais pas la diff entre la fiction & le réel alors va mater superman & jette toi de ta fenêtre connasse, tu verras la diff’
4) vous restez toutes des putes, et ça depuis toujours dans le rap français, et c’est ça qu’est bien. »

 


 
 

Seulement, voilà…
Là c’est Orelsans Couilles qui est là.
Calimérisme de base, Il va se retracter comme un vagin et s’excuser comme une merde.
Parce qu’Orelsan c’est une chatte. Depuis le début en fait, c’était une gonzesse.
C’est comme ces affreux thrilleur où tu te rends compte à la fin qu’en fait c’était le héros du film le meurtirer depuis le début et qu’il le savait même pas lui même.
 
La « Sale pute » c’est lui dans l’histoire, depuis le début. Orelsan est une fille !
Et il trompe son mec en se faisait déboîter par d’autres tocards pendant que le régulier n’est pas là.
Et un jour elle a reçu un e-mail de son petit ami régulier qui avait tout vu et l’insultait sur plusieurs pages avec des menaces de morts aussi pathétique qu’inconcevable venant d’un émasculé qui a vu sa meuf se faire mettre avec plaisir par un autre homme et qui s’est barré sans rien dire.
 
Orelsan, Orelie Chan de son vrai nom, décide alors de transformer cet e-mail en rap.
Un rap qui témoignerait de l’aspect pathétique des hommes dans leur course au bonheur.
Pour ce faire elle doit changer de sexe et devenir un homme pour mieux interpréter cette chanson à la première personne.
Une sorte de madame Doubtfire mais renversée.


 
C’est pour ça que toute cette cabale menée contre Orelsan/Orelichan n’a aucun sens.
Elle reste trop sage et s’excuse.

Alors qu’il y avait nombre de rappeurs avec qui ça aurait été beaucoup plus drôle.
Des mecs qui seraient volontiers venus sur des plateaux télé histoire d’en découdre et de se faire du buzz.
Alors on va vous préparer une sélection de bon petits sons de rap où de gentils jeunes hommes tiendront des propos à vous hérisser les poiles pubiens messieurs et mesdames les chattes.
J’espère que vous les trainerez dans la boue et que vous en ferez encore tout un scandale pour faire de la promo a de bons petits gars qui méritent.

30 Commentaires

Classé dans hors-sujet, Puatches, sliphop

Ouais Mimil !

Le blavog avait besoin d’un pur niggaz.
Il est viendu !

Qui ça ?

Joe Lucazz, pauvre con.

Déjà on va parler de son premier vrai long format avec son alcoolique Cross :

JOE & CROSS – Marche avec nous
1. Dip set Intro feat Cam’ron
2. Clic Clac feat III (X-Men)
3. Pas la pour rien feat Disiz
4. Pour ou contre
5. Histoire de … feat Kennedy
6. Chuutt !!
7. Prouesse feat Flynt
8. Putain d’style
9. Bracage 2004 feat Cassidy
10. Monsieur Joe
11. Illegal feat Octobre Rouge
12. Monsieur cross
13. Leur musik …..
14. Marche avec nous
15. Open-bar

Ce street album est vraiment très bon, le style Joe & Cross est défini.
Mentalité blasée, rien à foutre de rien, nous contre le reste du monde quitte à amalgamer tout le bordel, on s’en branle.

Joe irait pas appeler son fils Ousama mais son flingue s’appelle Franflin.

Le trio avec Ill fonctionne à merveille.
C’est pas le Ill de « Retour aux pyramides » mais son flow plus nonchalant passe très bien accompagné par Joe et Cross.

Cassidy est en mode super cool au volant d’un 4×4 avec des putes et des flingues à l’arrière et les Sex Pistols dans l’auto radio.

Flynt est un poile plus agressif que sur son album.

Kennedy est bon (si si vraiment).

Octobre Rouge sont voraces.

Disiz fait sûrement sa meilleure apparition.

On a même droit à 11 secondes de Cam’Ron en intro.

Toi aussi, adopte la panoplie de Joe Lucazz.
C’est très simple, pour ce faire il te suffira simplement de brûler ta cape.

Et de mettre un masque d’Escobar ensuite.

N’oublie pas la peau de l’ours sur ton dos.
(C’est encore mieux s’il est polaire, la neige tout ça)

Et bien sûr, le plus important, le fusil à pompe.

Que tu auras pris soin au préalable d’envelopper dans un torchon.

Et voilà, toi aussi tu peux désormais jouer à Joe Lucazz.
Bonne chance petit.

PS : Les fusils à pompes ne conviennent pas aux enfants de moins de trois ans, lire attentivement la notice.

2 Commentaires

Classé dans sliphop

Senegalo Ruskov

Aéroport de Moscou, Vladimir Poutine (Gangsta Gangsta !) attend en frétillant nerveusement dans les sous-sols. Une ombre s’approche. Les deux hommes se checkent khôya.

Sefyu -Salut Vlado.

Vlado -Agent Molotov, je content voir vous. je avoir mission pour vous. Reçu ordre pour vous aller en France régler compte à rap Français. Je pas pouvoir rester longtemps, je avoir chiasse. Tenez, ça être pognon, flouze, flouze, mucho dinero.

Sefyu -Acide ! Et puisque je vais en France, je peux fumer Jean Pascal ?

Vlado -Rien avoir à branler. Je maintenant aller caguer, bistro ! Bistro !

Vladimir Poutine s’en va en courant les fesses serrées puis lâche un gros cake dans les toilettes. Sefyu s’embarque donc pour la France après être passé par le hall de l’aéroport et avoir acheté des cacahouètes sucrées à des Pakistanais et des Hindous.

Il arrive à Roissy Charles de Gaulle et c’est déjà la merde. Il croise un arabe barbare et barbu, Médine, qu’il laisse passer. Sûrement du au syndrome de Stockholm. Bientôt se sont les poursuivants de l’arabe qui arrivent à sa hauteur.

Sécurité -Eh ! Vous ! Pourquoi ne l’avez vous pas arrêter ?

Sefyu -Pourquoi faire, crouille ?

Sécurité -Vous en voyez souvent des gens courir dans les aéroports ?

Sefyu -Oui. Des gens en retard. Acide !

Sécurité -Oui mais pas des arabes. En France on veut des aéroports sans rebeus. Vous allez nous suivre.

L’agent Molotov du les suivre, il ne pouvait pas griller sa couverture à peine arrivé.

Sécurité -On a fouillé vos sacs… Bon bah y a rien…

Sefyu -Quoi ? Y a même pas mes slips ? Merde alors.

Sécurité -Mais si y a vos affaires, mais on a rien trouvé de suspect. D’ailleurs vos slips sont très propres, je veux dire pour un noir, je vous félicite.

Sefyu -Qu’une seule adresse : Le_Golfeur. C’est crr crr !

Sécurité -Par contre je les trouve super grand, c’est pas normal.

Sefyu -C’est parce que ‘Wahou’ est la taille de mon sexe.

Sécurité -Mouais… Ou alors c’est parce que vous cachez des choses dans vos slips. Déshabillez vous ! Maintenant !… Ah ? Bah effectivement, avec votre bite vous mesurez 4 mètres…

Sefyu -Je peux faire un retourné acrobatique avec mes couilles.

Sécurité -Vous pouvez y aller. Mais je vous préviens vos papiers ne vous permettent pas de rester en France, seulement y séjourner temporairement. Vous êtes bien gentils les noirs mais on a déjà assez de rappeurs, de danseurs, de sans papiers ou de chefs d’Etats dictateurs en exile.

L’agent Molotov prend ensuite un taxi.

Sami Naceri -Où est-ce qu’on va ?

Sefyu -Direction Villier Le Bel, Acide !

Sami Naceri -C’est parti ! Je vous conseille de mettre votre ceinture.

Sami Naceri fonce à travers le Val d’Oise en échappant à tous les contrôles de routine, néanmoins il écrasera Kenza Farah. Ils arrivent à destination. L’agent Molotov va à la recherche de son contact tandis que des jeunes viennent voir le chauffeur de taxi.

Les jeunes de cités -M’sieur ? On peut brûler ta caisse ? C’est pour monter une assoce.

Sami Naceri -Si si ! Vous voulez un cendrier dans la gueule ou quoi ?

Sefyu arpente un immeuble en construction (ou en démolition, on sait plus bien) il demande son chemin à des Portugais qui mangent de la morue.

Sefyu -Oh !? Les carailles, je cherche mon contact pour qu’il m’aide dans a mission secrète.

Les mecs de La Harissa -Ouais, il est là bas.

Notre agent top secret arrive donc face à Téquila, il lui donne alors le mot de passe à base de ses fameux gimmicks.

Sefyu -Zaefyu ! Acide ! Crr crr ! Crouille !

Téquila -Hun ! Hun ! Tcht Tcht ! Jamiroquai !

Avec une dernière interjection aussi conne, ça ne pouvait être que lui.

Sefyu -Tu as les armes ?

Téquila -On a du les faire venir par la poste. Il faut aller les chercher.

Ils vont donc à la poste et demande à l’Antillais au guichet s’ils ont un colis au nom de l’agent top secret Molotov.

Francky Vincent -Zoukez ! Zoukez ! Que puis-je pour vous ?

Téquila -Aïe ! Tu dois avoir un colis pour l’agent top secret Molotov, va le chercher.

Francky Vincent -Je vais voir ça, ça glisse Alice !

Sefyu et Téquila attendent une heure dans le hall de La Poste… Ils décident alors d’en avoir marre. Ils vont de l’autre côté du comptoire et trouvent le guichetier Antillais en train de faire la sieste dans un hamac.

Sefyu -Oh ?! C’est pas acide ça. Qu’est-ce que tu fous ?

Francky Vincent -Vous étiez pressés ? Je suis désolé. Je termine ma pause dans 5 heures et j’arrive.

Téquila -Vas-y Francky, c’est bon. On va se démerdez seul.

Sefyu -J’ai vu une maroquinerie en arrivant, Crouille, on va y aller.

Téquila -Tu vas trouver des guns dans une maroquinerie toi ?

Sefyu -Non, mais on y trouvera sûrement des Chinois…

Effectivement, c’est un Chinois qui tient la maroquinerie.

Sefyu -Crouille ! Tu peux m’aider à trouver des armes à feu ? Ce serait bien acide à toi.

Super Chinois -Bien tûr ! Te tuis très doué en informatique. Hi ! Hi ! Hi ! Te vais lanter une recerce.

Le Noiche tape alors sur son ordinateur et lance la recherche. Une sonnerie retentit.

Sefyu -C’est les résultats.

Super Chinois -Ah nan désolé euh ! C’est mon four micro onde, te fais sauffer du riz.

Une deuxième sonnerie, cette fois ci c’est la bonne. Le Chinois indique à l’agent top secret Molotov où il doit aller pour s’armer.

Macson Escobar – Alors comme ça tu veux des armes ? Allons-y ! Aux armes !

—Pom Pom Pom— (à suivre)

Les bonus – Super Chinois : http://www.youtube.com/watch?v=Lfq_r_Wajb4

Lyrics de « La légende » : http://www.rap2france.com/paroles-sefyu-la-legende.php

Sefyu – Pucc fiction (Remix) – http://www.rap1pulsif.com/mp3.2831.sefyu.pucc.fiction.remix.html

Aux armes – http://www.dailymotion.com/search/macson%252Baux%252Barmes/video/x4yn95_escobar-macson-aux-armes_music

Senegalo Ruskov ! Molotov !

4 Commentaires

Classé dans sliphop

Braza ville

Ceux qui ont acheté l’album de Dany Dan (Le Pape de Boulogne) et qui ont lu les dédicaces dans le fascicule ont pu lire ce remerciement troublant : « Je dédie cet album à (…) Brams (Le vrai roi de Boulogne) »… ça vous la coupe hein ? Et sans vous la mettre dans la glace, hein ? Serait-ce le même Brams qui officie dans la Malekal Morte et le 92I ? Celui des 3 qu’on a le moins entendu. Dont on ne sait en fin de compte pas grand chose.
Et si c’était lui qui depuis le début manipulait toute la scène Boulonaise ? Mais qui est-il ? Que veut-il ? Difficile de répondre, parce que dernièrement on a pas bien compris où il voulait en venir…

Brams -Bon alors Booba, pour ton prochain album tu vas sortir le premier single un an avant.

Booba -Izi. Autre chose ?

Brams -Dedans tu vas dire que NTM, Solaar, IAM c’est de l’antiquité.

Booba -Izi oui mais dans quel but ?

Brams -Comme ça Joey Starr t’insulteras dans toutes ses interviews et il en aura pas mal à ce moment là. Il dira que tu pues la merde en concert.

Booba -Izi c’est vrai.

Brams -Mais là j’ai la parade, tu te démerderas pour que t’es concert partent en couille à chaque fois et dés le début. Et tu n’en seras que plus détestable.

Booba -Izi détestable, ouais ouais !

Brams -Tu vas remettre « Garcimore » qu’on connait depuis 2 ans.

Booba -Izi ouais, pas con. Et je ferais le clip enfin ?

Brams -Surtout pas, malheureux. ET tu vas faire ta promo que sur internet, juste avec ton buzz de base, sans te servir du budget de la maison de disque. T’iras pas à la télé du tout. skyrock te proposera planète rap, et tu refuseras, histoie que tout le monde pense que tu pètes plus haut que ton cul.

Booba -Izi pourquoi pas.

Brams -Et le meilleur morceau de ton album, tu mettras Djé dessus, le petit nouveau. Et sa prise de voix puera la daube en plus. Le mix de sa voix sera meilleur sur l’album de Mala. au terme d’une promo désastreuse, tu annonceras une édition collector avec des chaussures rouge & verte, en annonçant un remix avec des ricains. sauf que là (et c’est là que ça devient génial) : tu sors pas cette édition. juste les pompes.

Booba -Izi ?

Brams -Si je te le dis. Et puis Naadei elle sait pas chanter mais tu vas quand même miiiiiiiiiiiiser dessus. Avec un autotune, histoire de bien souligner qu’elle sait pas chanter. tu feras des vidéos avec pedro winter, un homo rachitique, et tu le laisseras remixer un titre avec une instru catastrophique, tout en clamant que s’habiller moulant c’est la classe.

Booba -Izi cool !

Brams -Tu vas faire un feat avec Demarco aussi, c’est primordial.

Booba – Adrianna Demarco ?

Brams -Presque. Demarco, un chanteur Jamaïcain pas top. Comme ça Rohff fera un feat avec Junior Reid et ce sera mieux. Et lui aussi sera vocodé.

 

 

Booba -Izi, ok boss.

Brams -Et toi aussi par la même occasion, le plus possible.

Booba -Izi Izi Izi Izinedine !

Brams -Tu piques pas mes phases enculé.

Booba -Désolé… Izi.

Brams -Pis tu vas refaire le clip de « Illegal » pour qu’il y ait plus de biatches.

Booba -Izi, mais ouais ! Génial.

Brams -Mais ça suffira pas. Alors Tu vas faire le clip de « Game over » qui sera super ghetto avec pleins de monde en bas des tours. Bref, un désaveu total de tout ce que tu as fait ces dernières années.

Booba -Izi ! Izi ! Izi ! Qui est le booooooss ?!

Brams -Si tu demandes à la Sacem ce sera Rohff. Mais ça t’empèchera pas de répéter « Sors pas le même jour que moi, tu vas te faire tabasser. » en boucle sur les chaines de clips.

Booba -Izi, on va les mettre Game Over ! Game game Over !

Brams -Si tu veux. Ah ! Et une dernière chose, tu feras une opération spéciale où les gens viendront pour marchander tes fringues dont tu te vantes tout le temps à ta boutique ou je sais pas quoi là. Et là t’auras vraiment l’air d’un con.

Booba -Izi ! mais je suis balaise.

Brams -Mais même physiquement t’auras l’air con parce que tu vas te faire le bouc façon Craig David.

Booba -Izi ! Mais ça nous avance à quoi de faire ça ?

Brams -Ha ça tu vois ? c’est typiquement le genre de questions que je me pose pas.

 

 

Brams… Qui est il ? Que veut-il ? On ne sait pas. Mais c’est le patron.

Ici, une vidéo où on voit que Brazamizi parle comme un vrai boss qui n’a plus rien à prouver alors qu’il n’a toujours rien sorti en solo (même pas un freestyle) c’est bien la preuve que c’est le boss.

Et là, Booba et Brams en Freestyle : http://www.zshare.net/audio/55910499238bfe75/

 

 

« interview de Naf Naf 92 izi avec ses amis Nif Nif et Nouf Nouf » pour le plaisir sisi n-da-hood toujour au coeur du ter ter » 

« alors Djé la famille personnellement, comment tu t’es retrouvé sur cet album ? Même si Mala c’est un peu la famille ? »

Et Djé n’a pas l’air de savoir.

Et là, s’il en fallait encore, la preuve que Braza est bel est bien le boss : http://brams92izi.skyrock.com/

Là on voit très nettement Brams murmurer à l’oreille de Booba « Lance la bouteille ! » http://www.youtube.com/watch?v=a8gj-H43wo4&hl=fr

 

 

Bref, vous l’aurez compris, il est temps pour les petites groupies de Booba grillées que nous sommes de retourner nos vestes. La suite arrive…

12 Commentaires

Classé dans booba & rohff sont sur un bateau, complots, sliphop

La Saint Valentin featuring la batte de Base-Ball !

 

 

Tu connais la réplique : ça va être triste et beau. Donc aujourd’hui c’est la Saint Valentin, le jour des loveurs de merds et des mecs qui deviennent des chattes. La St Valentin c’est l’excuse des putes. Tu pourrais croire qu’il y a une suite à cette phrase, mais non. C’est LE jour par excellence où il faut pas être seul dixit les pubs et les glands. C’est donc le jour de se réécouter un bon « Même les meufs elles escroquent » des X-Men.

http://www.zshare.net/download/5561005743490927/#

Pour ceux qu’on pas de feumeus, ils peuvent toujours user des techniques habituelles de drague des rappeurs. La méthode Rohff : « Une grimace pour te faire rigoler » (Ils usent et abusent de cette technique avec ses frères) ou alors la technique de Al K : « Si si si ma salope ! V’là le zizi d’Al K-Pote ! »

 

Mais en vrai c’est le jour de l’année où il faut impérativement être seul. Sinon tu vas raquer petit con.

« L’argent n’a pas d’odeur mais la femme a du flaire. » « L’amour ça tue. La haine ça maintient en vie. »

Tu le sais qu’elle va te casser les couilles des heures et que si tu joues pas le jeu alors elle non plus et tu te toucheras le soir. M’est avis que la meilleure solution pour vesqui et de simplement envoyer « Sale pute » par SMS à un ou deux jours de l’échéance. Elle reviendra en rampant d’ici quelques semaines (tu pourras même aller aux putes en attendant, techniquement c’est pas tromper). Toutefois faut pas y aller trop fort non plus hein…

Fait pas ton Cris Bron, le mec il a pas tout pigé. On lui a dit qu’il avait de la chance de se taper Rihanna. Il n’a compris que ‘taper Rihanna’ dans la phrase… Pourquoi pas ? Et parce que Cris Bron n’est pas la moitié d’un mec qui porte ses couilles, il mord au passage. Quel homme. En même temps, peut-on réellement lui en vouloir ? C’est vrai quoi, un mec qui a grandi en voyant son beau père tabasser sa mère et qui l’a très mal vécu se doit d’essayer à son tour. C’est pas le tout de penser que son beau père est une merde, mais faudrait pas prouver qu’on vaut mieux que lui, ce serait con.

Interrogeons ce personnage clef dans ce fait divers.

LB -Alors, monsieur le beau père de Cris Bron, est-ce que c’est vrai que vous tapiez la mère de Cris Bron ?

Beau père de cris Bron -Ah non, pas du tout…

LB -Merci monsieur le beau père de cris Bron.

Une belle leçon de courage pour nous tous, donc…

Du coup on s’inquiète pour le rappeur préféré de ton rappeur préféré, que l’on appelle Kennedy zarma. Paske le petit Kennedy il répète plusieurs fois que sa mère se faisait taper par son daron quand il était gosse. Déjà sur ‘Ouest Side’ de Booba dans « Je me souviens » où il dira « Mon daron cognait ma daronne ! Se prenait pour Mike Tyson. »

Depuis qu’elle a entendu ça, la juge a également condamné Mike Tyson pour violences sur madame Kennedy. Tyson a eu beau protester qu’il ne connaissait pas la maman du rappeur Français préféré de ton rappeur Français préféré.

Kennedy reviendra sur cette histoire de famille dans le titre éponyme de son « C’est Patrice » mais on le sait (et tu l’sais !) la famille Kennedy reste un clan soudé. En atteste cette phrase du rappeur préféré de son rappeur préféré ‘’Ma famille doit continuer de me supporter’’ (Sur le morceau ‘’Oseille’’ justement qui figure sur sa deuxième mixtape ‘’Flashback II’’ et son album où il reviendra sur la destinée tragique de la dynastie dont il est issue). On sait désormais ce qui est arrivé aux Kennedy. Aucune malédiction, ce n’est pas le sort qui s’acharne sur eux dans des accidents tragiques. Suicide. Ils n’en peuvent juste plus. Personne ne le sait mais c’est John Fitzgerald Kennedy lui même qui s’est tiré dessus.

Kennedy -Maman, ça te fait plaisir quand je dis que papa te cartonne la gueule dans mes chansons ?

BANG !

Mais bon, pas trop de souci à se faire pour lui. On l’appelle Kennedy ou Future. Sinon on l’appellerait No Future. Mais généralement on l’appelle pas ça va plus vite. D’ailleurs chez lui, sa famille mange sans lui. Parce qu’il a trop d’avance, il a déjà finit de manger lui. C’est arrivé une fois qu’il soit à table en même temps que le reste de sa famille. Ce qui a fortement troublé ses frères et soeurs, certains le découvraient ce jour là.

Kennedy -Kennedy dans la maison ! Le 94 dans la maison !

Sa petite soeur -Mais t’es qui toi ?

Kennedy -C’est Patrice ! Patrice Kennedy ! Yes, oui, Ken !

La petite soeur -Mais t’es qui putain ?

Kennedy -Je suis le rappeur préféré de mon rappeur préféré.

La petite reus -Et c’est qui ton rappeur préféré ?

Kennedy -C’est moi ! Kennedy ! Le 94 ! Nique sa mère en même temps gros !

La petite -D’accord mais t’es…

Kennedy -Excuse moi quelle heure il est steuplaaaaaiiiiiiiiiiit ??

La p’tite -Euh… Bah il est…

Kennedy -C’est mon heure !!! On m’appelle Kennedy ou Future parce que j’ai trop d’avance !

La p’tite frangine -Ouais mais là on est passé à l’heure d’Eté. Donc tu t’es fait bouffer ton heure…

Kennedy -Ah merde !

 

Alors vous me direz, c’est bète, méchant et gratuit comme son album chez les ruskoffs.

Bah non, si j’avais vraiment voulu faire l’enfoiré j’aurais parlé de Kennedy en mode lover (St Val oblige, mais oblige pas) et je vous aurais narré les fabuleuses frasques de Kennedy sur « Ecoute » en duo avec Ekila. Kennedy fera de belles rimes en se comparant à Jay Z et son invité à Beyonce avec accent catastrophique en prime. Parler de ce morceau ou ne serait-ce que l’évoquer, là ce serait vraiment bâtard…   

« Avant je jetais les filles comme des kleenex. Mais pas toi t’es une fille yes… »   le romantisme assumé, Ken a pas peur de passer pour un mec trop sensible. Et qui n’a jamais dit à une fille qu’elle était ‘yes’ ne peut comprendre. YES WE CAN !

10 Commentaires

Classé dans experts en séduction, problèmes de couples, Puatches, sliphop, tu parleras moins avec une batte dans ton c...

Le con court (déguisé en lapin blanc)

Orelsan est le petit rappeur qui monte en ce moment. Il est la carte Eminem blanc de Wagram qui sera bientôt opposé à Seth Gueko, la carte Eminem blanc de Hostile. Alors bon, c’est très réducteur mais si ça peut leur permettre de sortir leur album on va pas se plaindre (ou pas).

 

L’atout de Orelsan est d’être assisté par Skread, le gars qui a contribué à donner une couleur aux deux albums de Nessbeal. Nessbeal un mec qui rappe pas avec les genoux. Mais qui pourtant rappe avec Orelsan, le temps d’un remix au moins.

Skread -Salut Ness, tiens voilà mon pote Orelsan dont je t’ai parlé.

Nessbeal -Ok. Salut.

Orelsan -Bonjour monsieur Beal, c’est un honneur. Euh… Dites, vous voudriez pas poser sur mon album ?

Nessbeal -Tu m’avais jamais dit qu’il rappait.

Skread -Moi même j’oublie à chaque fois.

Nessbeal -Moi je suis partant. C’est quoi le morceau ?

Orelsan -Ce serait un remix de ‘No life’ mon titre phare.

Nessbeal -No life ? Ah ouais ! Ça, ça me parle direct. Les morts vivants tout ça. J’ai déjà fait un clip en zombie une fois…

Orelsan -Euh non, pas vraiment…

Nessbeal -Je sais mieux que toi les clips que j’ai fait, mon frère.

Orelsan -Euh oui… Je voulais dire que ça ne parlait pas de morts vivants. C’est des no lifes quoi. Ils ont pas de vie.

Nessbeal -Tu veux dire qu’ils sont même pas vivants ? C’est des morts morts quoi ?! Ils bougent plus quoi, ils vont même plus faire pipi.

Orelsan -Euh non… Je veux dire oui… Je veux dire… Enfin bon… C’est des jeunes qui n’ont plus de vies sociales parce qu’ils sont sur leurs ordinateurs ou leur téléphones portables toutes la journée…

Nessbeal -Le morceau entier il est là dessus ? Qu’est-ce que tu veux que je rappe là dessus moi ? Tu m’as pris pour Tunisiano ? Je préfère ce qui est morbide moi, alors je vais rapper sur ce que j’ai dit, ça marche ?

Orelsan -Euh non… Là ça va plus, ça va être hors sujet.

Nessbeal -Il est vraiment marrant ton pote.

Skread -Je te l’avais dit. Et parfois il fait du skate en plus.

Nessbeal -Dis moi une phase de ton morceau.

Orelsan -Euh… Euh… Les filles bien euh… Bah elles sont toutes avec des mecs qui sont rien que des cons… Alors je me touche en pensant à des moches…

Nessbeal -…

(Nessbeal restera sans rien dire pendant autant de temps qu’il n’en faut au tramway de Caen pour faire l’aller retour à Hérouville Saint Claire et encore quand il marche)

Nessbeal -… Mais qu’est-ce que ça veut dire ces conneries ? Pourquoi tu penses à des moches , puisque tu fais qu’y penser ?

Orelsan -Euh… Bah parce que si je pense à des filles bien de ma classe et qu’elle l’apprennent… Elles voudront jamais sortir avec moi… Enfin elles veulent déjà pas mais… si leur mec l’apprennent, ils vont encore me mettre la tête dans les chiottes… Comme Joey Ranucci en seconde… Sauf que lui je me suis vengé… Je l’ai cité dans un texte où je disais que c’était un pauv’ con… Mais j’ai censuré son nom…

Nessbeal -…Faut plus raconter cette histoire. A personne. Jamais. Moi je veux bien poser sur ton truc mais ‘No life’ ça m’évoque plus les gens qui vivent pas. Pire que des chiens, la survie quoi. Donc faudra assombrir ton couplet un peu sinon ça le fera jamais.

Orelsan -Euh… D’accord.

Nessbeal -Funeste écriture, j’ai du sang sur le papyrus. Et toi t’as quoi ?

Orelsan -Euh… Moi j’ai une sale note sur mon bulletin scolaire… C’est un peu dans le même ordre d’idée…

Nessbeal -… Oh putain ! T’es à fond là ? Je vais jamais tenir le morceau entier moi. Il faut une troisième personne avec nous. Bon t’aimerais avoir qui d’autre sur ton son là ?

Orelsan -Euh… Pourquoi pas Sefyu ?

Nessbeal -Si tu veux. J’ai une date avec lui à Toulon bientôt. Tu viens avec moi et on lui demandera. Surtout toi.

Ils prirent le train. Mais allez savoir pourquoi Nessbeal voyagera dans un wagon différent de celui de Orelsan. Ils arrivent à Toulon. Ils rappent sur scène. Les Toulonnais sont un peu décontenancés. Nessbeal leur avait promis une surprise. C’en est une, mais allez savoir pourquoi ils ne sautent pas au plafond. Mais bon, parfois le public n’a pas de talent. Ensuite Orelsan va voir Sefyu, allez savoir pourquoi. Nessbeal ne l’accompagne pas.

Orelsan -Euh… Bonjour monsieur Yu.

Sefyu -Acide ?

Orelsan -Euh… Je suis Orelsan. Je suis le gars qu’était avec Nessbeal sur scène tout à l’heure.

Sefyu -Nessbeal c’est crr crr ! Tu veux quoi, crouille ?

Orelsan -Euh… Je voudrais que vous posiez sur le remix de ‘No life.’

Sefyu -Oh ? T’es, t’es, t’es, t’es, t’es, t’es, t’es fou !

Orelsan -Euh… C’est non ?

Sefyu -ZAHAFYU !!!

Orelsan -Euh… Pardon. Désolé…. Euh… Vous voulez pas faire une liste des pour et des contres de ma musique, monsieur Yu ?

Sefyu -Bolos ! Pourquoi pas. Bolos ! Bolos ! J’aime bien parce que ça parle de choses réelles crr ! crr ! On sent qu’il y a des références en terme de rap crr ! crr ! Y a de bonnes prods crr ! crr ! Un univers ACIDE que t’amènes crr ! crr ! Tu pourrais être le gardien de ma petite soeur je sais qu’elle risquerait rien crr ! crr !

Orelsan -Euh… Vous pouvez dire que je rappe bien aussi ?

Sefyu -Je suis désolé, là je ne peux vraiment rien pour toi, crouille. Alors maintenant les points négatifs…

Là Sefyu se lance dans une énumération longue, fastidieuse et même pas exhaustif. Mais Orelsan est malin et coupe la caméra. Il retourne à l’hôtel dépité. Sefyu ne sera pas sur le son et il lui manque toujours un couplet pour son remix. Il retourne dans sa chambre et se branle devant des épisodes de Naruto, mais seulement sur les moches. Sinon il a peur que Naruto sorte de l’écran de l’ordinateur et lui pète la gueule. Oui oui, Naruto, le héros le moins charismatique de tous les temps, cette espèce de tête de fiotte terrorise Orelsan.

Après s’être soulagé il va voir Nessbeal dans sa chambre. D’ailleurs il pensait réveiller Nessbeal et s’était déjà préparé à s’excuser mais il trouve Nessbeal avec 2, 3 potes en train de se mettre bien avec du shit (il s’excusera quand même de le réveiller parce qu’il l’avait prévu).

Orelsan -Heu… ça va pas du tout, Sefyu a refusé de poser sur le remix avec nous.

Nessbeal -C’est curieux ça, il m’avait dit qu’il aimait bien mon album, je pensais qu’il aurait bien voulu faire un son avec moi.

Orelsan Euh… Merde ! j’ai oublié de lui dire que t’étais dessus…

Nessbeal -Ah bah si t’as été dire que c’était ton morceau ça m’étonne pas qu’il ait pas voulu le gars, hein…

Orelsan -Euh… En même temps c’est mon morceau… Non ?

Nessbeal -Racontes pas ta vie non plus. Enfin je veux dire ta non vie. Ta no life ah ! Ah ! Ah ! NE2S rap de tess ! Ouais ! J’ai envie de faire pipi !

(Rappelons qu’il est complètement défoncé. Après être allé pisser et avoir disserter longuement sur le fait que parfois pisser c’est la plus belle sensation du monde il s’allonge et ferme les yeux)

Orelsan -Euh… Et qu’est-ce qu’on fait pour mon remix ?

Nessbeal -Alors déjà tu vas t’excuser de m’avoir réveillé !

Orelsan -Euh… Désolé de t’avoir réveillé…

Nessbeal -Parait que t’as du buzz, non ?

Orelsan -Euh… Oui, même si je ne sais pas trop pourquoi…

Nessbeal -Oui bah je ne te demande pas de comprendre ce soir, on a pas le temps. Le remix faut le boucler pour la semaine prochaine. L’essentiel c’est que t’as du buzz.

Orelsan -Euh… je veux bien vous en passer si vous voulez… Vous le méritez…

Nessbeal -… L’enculé, il frappe où ça fait mal. Non, ce que je veux dire c’est que t’as qu’à lancer un concours et les gens suivront.

Orelsan -Euh… Je sais pas là… Je perds toujours les concours moi… J’avais joué pour avoir la statuette Titeuf dédicacée avec la lessive groloulou. J’avais jamais acheté autant de lessive d’ailleurs…

Nessbeal -Oui, non, mais là tu jouerais pas.

Orelsan -Euh… Pourquoi je peux pas jouer moi ? C’est pô juste !

Nessbeal -Parce que là ce serait toi le chef !

Orelsan -Euh… Le quoi ?

Nessbeal -Le patron si tu préfères.

Orelsan -Euh… Je peux pas être le patron, j’aurais jamais assez d’argent pour leur payer leur salaire…

Nessbeal -Oh putain !

Nessbeal mettra un certain temps à expliquer à Orel le principe d’organiser un concours. Une fois qu’il aura réussi, ils feront la vidéo pour inviter les gens à participer à ce concours et gagner une invitation à planète rap le Vendredi 13 (tout un programme). Nessbeal exercera le plus magistral coup de pression qu’un rappeur Français ne fera jamais sur une vidéo Internet en reprenant Orelsan qui s’était permis d’arrondir l’heure qu’il était au multiple de 5 minutes inférieur (l’infâme petit salaud, fallait le recadrer). Orelsan se liquéfiera totalement mais ils ne referont pas la vidéo parce que Ne2s en a raz le cul et il irait bien se coucher maintenant. Il sous entendra également très fortement que les fans de Aurélien vont se faire botter le cul par les fans de Nessbeal. Pourquoi pas ?

Voici la fameuse video de vacances de Orelsan à Toulon : http://www.dailymotion.com/video/k43XEqD0kecw0kWcX2

Orelsan & Nessbeal – no life remix http://www.dailymotion.com/video/x89bbw_new-tuerie-nessbeal-ft-orelsan-no-l_music

Si toi aussi tu aimes faire pipi, tu aimeras « Rois sans couronne » : http://www.dailymotion.com/video/x3os76_nessbeal-interview_music

Nessbeal en zombie  – l’oeil du mensonge http://www.dailymotion.com/video/x2psdt_nessbeal-loeil-du-mensonge_music

17 Commentaires

Classé dans experts en séduction, petites annonces, sliphop