Archives de Tag: actrices porno

You can take a dick off a woman but you can’t take a woman off a dick

Ceci n’est pas un top 20, et ce n’est que le début, c’est pas fini ; elles se partagent toutes la même place car ce sont toutes de grosses putes. Maintenant que les bases sont établies, ce top se veut exhaustif, c’est-à-dire une sorte de vérité absolue. Les actrices des années 80 et du noir et blanc ne sont donc pas acceptées, car ici personne n’est vieux, personne ne les connaît et une pornostar sur le déclin ça ne fait plus bander personne.

Le haut du panier, les brunes

Aria Giovanni

ariagiovanni

Sa vie a littéralement changé quand elle a décidé de s’épiler les sourcils, c’est une des seules pornostar qui ne se fait pas baiser, mais qui est considérée comme ses acolytes, d’où cette première place. Elle est Italienne-yougoslave-française-allemande-irlandaise, enfin vous l’aurez compris son père a beaucoup voyagé.
Aria c’est un peu comme la fille que tu n’arrives pas à imaginer entrain de se faire malmener dans tous les sens, la fille dont tu te rends compte que tu es vraiment amoureux et que tu es dans la merde.

Sasha Grey

sashagrey

Précisons que cette jeune actrice est plus jeune que toi vu qu’elle a 21 ans et que Soderbergh pense qu’elle pourrait incarner la méchante dans son Ocean’s Fourteen.
Sasha a commencé ses classes chez 18yearsold.com et dès le début tu savais qu’elle n’allait jamais avoir mal.
Elle connecte avec le monde du rap, dans le clip du morceau gay de The Roots « Birthday Girl », elle en profite pour se mêler à des jeunes adolescents comme elle (enfin pas tout à fait) pour leur apprendre de nouvelles cochonneries. Elle a précisé lors d’une interview donné à des français que «Vous autres, Européens, êtes plus ouverts vis-à-vis du sexe mais en Amérique, il n’est jamais inutile de rappeler que le sexe est bien donné à tout le monde».
Nous reviendrons sur elle (hoho) prochainement.

Rebecca Linares

rebeccalinares

1m57 pour 51kg un anus extensible à volonté, cette actrice est espagnol, elle ne sait donc pas parler anglais, ce qui a priori ne pose pas de problème vu qu’elle peut jouer les rôles de secrétaire dans ses scènes. Elle n’est présent dans ce top qu’en raison de mes deux employeurs, qui sont « tout-le-monde-n’est-pas-parfait » espagnol, précisons toutefois que l’un deux a fait de la prison et est noir, tandis que l’autre serait d’après la légende un lointain cousin éloigné de Rebecca.

Lela Star

lelastar

Cubaine d’origine, elle ne pouvait pas être sur le podium, car elle a le malheur d’avoir les seins refait. Depuis, Fidel Castro lui-même s’en veut encore d’avoir laissé ses parents s’échapper de son île. Au niveau des performances, elle apparait dans plus d’une cinquantaine de films mais elle n’encaisse pas comme la numéro 2 et 3, mais ça reste honorable. Éviter toutefois ces nouvelles vidéo où elle ne ressemble plus à rien.

Taylor Rain

taylorrain

La white-trash par excellence, pour échapper à une amende, après qu’un des policier l’ai reconnu, Taylor s’est senti obliger de montrer sa paire de seins à toute la brigade. Rappelons que Taylor Rain est pourvue d’une très petite poitrine, ce qui prouve que nos mangeurs de donuts préféré n’ont rien à envier aux officiers Michaels et Slater.

Audree Jaymes

audreejaymes

Mon actrice noire préférée, qui détient le titre de la meilleure paire de seins naturelle au monde. Timide à ses débuts, elle commence petit à petit à trouver ses repères.

Rachel Starr

rachelstarr

C’est le pilote automatique, pas celui d’un avion où tu peux t’allonger pépère et le boulot est fait à ta place, non ici c’est plutôt un lowrider, tu contrôles plus rien ça part dans tout les sens. Cette fille à un vibreur à la place des fesses, à ne pas manquer.

Aurora Jolie

aurorajolie

« Fuck my ass until we’re married » Pour Aurora c’est pas compliqué c’est directement dans le cul, elle se préserve pour le mariage, c’est une fille bien, la seule de ce top d’ailleurs.

Jayden James

jaydenjames

Là on sort l’artillerie lourde, très difficile à gérer, on parle d’un élevage aux hormones depuis sa tendre enfance, un vrai monstre qui ne fait malheureusement pas assez de scène noir et blanc.

aelpeacha & Jee l’tismé – suce lèche ma teub (sea sex & sun cover)

12 Commentaires

Classé dans hors-sujet, sex & sum, string

Saison 2

sincèrement

Salut bande de nazes,

Comme vous pouvez le constater, le meilleur blog du monde revient pour une nouvelle année riches en plein de trucs, et pour marquer le coup et faire un peu plus sérieux, vous allez donc vous taper un édito pas drôle pour un sou, qui sera uniquement composé de vantardise frisant l’auto-fellation.
Alors déjà vous allez me dire c’est bizarre de faire une intro de la saison 2 mi octobre alors qu’on a repris depuis septembre, et que même en été y’avait déjà des nouvelles merdes, etc. Et je vais vous dire que j’en ai absolument rien à foutre, forcément.
Donc quoi de neuf (pd) pour le blavog en cet an de grâce 2009-2010 ? c’est ça que le peuple veut savoir.
Et ben pas grand-chose. On va donc faire la liste de tout ce que vous n’aurez pas : des sketch vidéos façon the real avec des vrais bouts de rappeurs dedans, des dessins animés avec des rappeurs dedans, des planches de bd trop marrantes avec des rappeurs dedans, et n’importe quoi qui pourrait se rapprocher d’un semblant d’évolution dans cette merde avec des rappeurs dedans. En fait on peut même parler de régression, dans le sens où ça va être de plus en plus con dans les parages et que c’est le but recherché depuis le début.
Histoire de tromper les plus bouseux d’entre vous, on va feindre de lancer une nouvelle rubrique : les chroniques de clip.
Alors une chronique de clip qu’est-ce que c’est ? ba c’est comme une critique de film, mais pour un clip. De rap. Français. et là tout d’suite tu fais moins le malin.
Et y’aura d’autres trucs qui devraient vous plaire, en sachant bien que si ça vous plaît pas ça prouvera uniquement que vous avez des goûts de merde, surtout toi là-bas.

Enfin et surtout, last but(t) not least, le blavog ouvre ses portes et recrute un nouveau membre. Mais la seconde d’après le blavog ferme ses portes et jette des seaux de pisse au reste de la populace. Ce 3e membre est un gros membre. « Accueillir un gros membre » that’s what she said. Vous l’aurez compris, ça va parler cul. Ecartez les enfants. Quoique non, écarter un enfant ça peut prêter à confusion comme phrase, surtout quand on parle à des cons. Trêve de digressions, ce 3e larron sera l’éminence blonde du blavog et aura en charge, de manière ponctuelle, la toute nouvelle rubrique. La rubrique porno. Parce que y’a pas que le rap dans la vie, en plus si t’écoutes beaucoup de rap français il est probable que tu sois pauvre et même si tu l’es pas il est certain que tu n’as pas de meuf, que tu es un de ces autistes sociopathes irrécupérables qui font peur aux gosses dans la rue, et dont les proches finissent par dire en lisant l’article détaillant son arrestation pour violence et acte de barbarie sur personne âgée « merde, il faisait pas ça qu’aux chats ». Et j’aime autant vous dire que son 1er billet va faire date dans l’Histoire, avec un grand h et un gros q. Il va par le nom de Big Paul Castellano et c’est une pointure venu de Suisse, il a le bras long dans le milieu du cul. Il écrira cependant moins que nous (c’est-à-dire moi et l’autre), parce que c’est comme ça, et aussi parce qu’il est trop occupé à compter l’or des juifs en mangeant du chocolat au fromage. Suissez le bande de putains.
Ah et on a pris une résolution aussi. on va pas attendre qu’un rappeur qu’on aime bien soit connu pour le foutre dans un billet de demeuré alors qu’il a lui aussi le droit à ce qu’on rigole avec lui autant que les autres. démocratisons ce bordel. donc si vous voyez de nouveaux persos faire leur apparition, que vous pigez pas qui c’est et les références qui vont avec, rassurez-vous, c’est juste que vous y connaissez rien et que vous voyez enfin la lumière grâce à la divine parole du blavog.
parole qui d’ailleurs va se répandre encore plus qu’avant, on va pas tout balancer mais y’a du lourd qui se prépare et l’avancée de la conquête du monde est plus rapide que prévue.

Le Blavog, c’est un peu comme ce morceau de dance de merde que t’écoutais dans les 90’s et que t’as retrouvé, tu aimerais le détester mais tu finis par détester l’aimer, comme le petit pervers que tu as toujours été.

Ah, et cadeau bonus pour tous les désoeuvrés qui lisent jusqu’au bout : Albert Fish.
vous allez lire sa page wikipedia, en entier, c’est primordial pour la suite des événements. ne me remerciez pas, jeu de jambes papa toussa.

TWDY – player’s holiday
Mase – welcome back
Rappin 4 tay – I’ll be around

pour toujours et à jamais.

13 Commentaires

Classé dans sliphop