Le Clashico (rattrapage)

Alors ça en fait c’est ce qu’on aurait dû sortir y’a à peu près un mois ou deux, vu que c’est la suite directe de ça,  sauf qu’on n’avait pas le temps. Du coup faut te dire dedans ta tête que ça se passe avant ce qui se passe maintenant. Je sais, c’est dur, mais tu y arriveras.

Au QG du 92i, Booba déprime, ce qui dans son cas précis veut dire qu’il fait des avions avec des billets de 500 tout en caressant un chat.

Dje – Bah alors ? Gros sur la patate tu as ?
Shay – c’est pas la grande forme on dirait
Booba – mais vous êtes qui à la fin ?
Shay – bah on…
Booba – oh et puis merde, je m’en fous. J’ai d’autres soucis.
Dje – comme quoi ?
Booba – hier j’ai dragué une dominicaine. Vous savez ce qu’elle a fait ? Elle a regardé mes jambes pendant tout le temps où je lui parlais. Et à la fin elle a dit « c’est vrai que ça me rappelle les combats de coq au pays ».
Shay – elle parlait pas espagnol ?
Booba – fous moi le camp.
Dje – si à ce point là c’est, peut-être répondre à Rohff tu devrais
Booba – c’est trop tard, j’ai essayé mais j’ai pas le temps. La technique du saladier a ses limites.
Dje – la technique du saladier ?
Booba – oui, c’est comme ça que j’écris. Je note plein de bouts de phrases sur des petits papiers, je les mets dans un saladier, et je jette le saladier en l’air. Celles qui retombent du bon côté, je les mets ensemble et ça fait un couplet.
Mala – IZI TECHNIQUE
Booba – voilà
Mala – MAIS IZI LIMITES
Booba – je te le fais pas dire. Et c’est pas tout, regardez ce que j’ai reçu comme courrier aujourd’hui
Dje – pas à ton nom c’est. « Mrs Zoulette » y’a marqué sur les enveloppes.
Booba – t’as tout compris. C’est comme ça que tout le monde m’appelle désormais, y compris le facteur. J’ai même surpris le concierge qui voulait changer le nom sur la sonnette ni vu ni connu, l’enzencuzulézé.
Dje – mais console-toi, caramel numéro 1 des ventes il est.
Booba – ventilé ? Mais qu’est-ce que ça veut dire bordel ? Tu sais que tu commences sérieusement à mes les briser à parler comme ça tout le temps ? Tu peux pas mettre des « z » partout comme tout le monde, non ?
Dje – des Zaïrois ?
Booba – oh putain.
Dje – c’est vrai que Grodash tu as invité sur Autopsie 4, mais sinon il n’y a pas eu beaucoup de…
Booba – LA FERME.
Shay – et je me demandais, t’es sûr que t’as vu Heat ? Parce qu’elle est chelou ta phrase.
Booba – pas du tout : Comme De Niro dans Heat sauf qu’à la fin je pars sans la fe-meu. Lui il tente de l’emmener avec lui.
Shay – mais au final il l’abandonne dans la voiture
Dje – du coup que t’as rien compris au film on dirait.
Mala – QUIZIPROZOQUOZO

(mais là, le téléphone sonne)

Booba – Allo ?
25g – salut c’est 25g mon copain
Booba – plaît-il ?
25g – c’était juste pour dire qu’à la base c’était quand même moi le premier à utiliser « morray ».
Booba – et ?
25g – et c’est tout, je tenais à le dire.
Booba – fascinant.
25g – sinon c’est vrai que « wesh morray » c’est pas contre rohff, je le vois bien.
Booba – enfin un qui comprend. T’es moins con que t’en as l’air
25g – ouais tout le monde sait que c’est un clash sur Morsay
Booba – ouais et… hein ?!
25g – c’est pas ça ?
Booba – cette conversation touche à sa fin.
Dje – d’ailleurs Morsay t’a répondu.
Booba – ahaha ! Bravo, tu m’as redonné le sourire.
Dje – c’est pas une blague
Booba – mais… mais… putain de bordel d’izi, c’est quoi tous ces cons qui répondent alors que je leur ai jamais parlé ? Quel est leur projet ? Est-ce que moi je fais ça ?
Mala – en même temps, toi tu réponds même pas quand ça t’est adressé directement.
Booba – c’était une façon de parler, tas de cons ! C’est l’autre salopard qui doit jubiler…
Dje – il est jube ?
Booba – DEHORS.
Shay – sinon j’ai pensé à autre chose
Booba – tu as pensé ?
Shay – hé ho ça va hein. J’ai quand même un mental de paysanne.
Booba – …
Shay – donc je me suis dit qu’on pourrait faire un montage vidéo, où on prend des images de l’ex à rohff qui le clash sauf qu’après on coupe le son et on fout le titre 5.9.1 à fond.
Booba – quel est l’intérêt ?
Shay – bah… sa situation avec la meuf… le gosse… tout ça… c’est ironique quoi, c’est ce qu’il dit dans 5.9.1
Booba – mais dis donc c’est un sacré truc de pute ce que tu nous proposes. Et pourtant t’es encore habillée.
Shay – mais…
Booba – non mais je disais ça comme un compliment. Ceci dit, c’est non.
Shay – mais pourquoi ?
Booba – j’ai dit que je m’attaquais pas aux mamans des gens, c’est pas pour faire chier leurs gosses après, Einstein. Par contre tu m’as fait voir la situation d’un autre œil, il est temps de me reprendre en main.
Shay – c’est à dire ?
Booba – t’es virée. Mala, va lui trouver un remplaçant.

Chez Foolek empire

Ikbal – bah alors ? Tu l’as terminée la zoulette là ! Street célébration, coup de pelle pour tout le monde.
Rohff – mouais.
Ikbal – bah quoi ? On dirait que t’as pas la patate.
Rohff – il me répond pas. A quoi ça sert d’avoir fait tout ça, j’ai repris son instru, je lui ai déclaré la guerre, je l’ai insulté salement, et il fait le mec au-dessus de tout ça.
Ikbal – mais ça c’est parce qu’il a peur. Il flippe dans son slip, hein Alain ?
Alain – si tu le dis.
Rohff – n’empêche que voilà, il vend pareil qu’avant, c’est comme si j’avais rien fait, ça sert à rien tout ça.
Ikbal – attends, mais ça on s’en fout, c’est des zoulous qui achètent ses cd. Un cheval, des chevaux, une zoulette, des zoulous, normal.
Rohff – …
Ikbal – regarde cette vidéo, même s’il est toujours à l’aise niveau ventes, dans la street il est fini ! La rue a parlé !
Rohff – les gens qui parlent ont été sélectionnés, même moi je suis assez lucide pour le voir. En plus vous avez repris les gitans de notre clip, et y’a même mon pote Sayd des Mureaux en plein milieu, comme si personne n’allait le reconnaître.
Ikbal – mais personne ne le reconnaît jamais, c’est un beatmaker et on est en frince.
Rohff – c’est pas la question. Plus rien n’a de sens maintenant. Si j’ai plus d’adversaire je vais faire quoi moi ? Qui c’est qui va remplir mon réservoir de rage ? C’est ça qui me permet d’aller au-delà de mes limites, de me dépasser.
Alain – juste une question comme ça, là. Tu parles au figuré où t’as réellement un réservoir dans lequel tu… hum, entreposes ta rage ?
Rohff – t’es con ou quoi ? C’est une image hein.
Alain – on sait jamais avec vous aussi.
Rohff – tant pis, je vais me réécouter mon feat avec Sofiane, ça me remontera le moral.
Ikbal – euh…
Rohff – quoi ?
Ikbal – concernant ce son, je crois qu’il y a un léger problème
Alain – ce qu’il veut dire c’est que ce feat n’a jamais eu lieu.
Rohff – mais si, ça s’appelle code 187 II, un pur son ghetto où on kicke tous les deux en mode vénèr et… même que le refrain ça fait, heu… non ?
Alain – c’est dans ta tête Housni. Tout ce que t’as fait pour l’instant c’est apparaître dans un clip avec lui. Le dernier mec que t’as featé c’est Sultan
Ikbal – non c’est Zaho
Alain – c’est une meuf.
Ikbal – autant pour moi.

Rohff – Sultan j’ai fait plus que le feater, j’ai lancé sa carrière, on a déjà parlé de ça
Alain – tu sais c’est dur de trouver un rappeur qui n’a pas lancé ce mec à un moment ou à un autre.
Ikbal – mais tais-toi à la fin, tu l’aides pas, là.
Rohff – qu’est-ce que je vais faire maintenant ? S’il répond pas du tout mais que tout le monde pense que j’ai gagné, je vais insulter qui ?
Ikbal – tu peux toujours insulter six coups mc, enfin moi je dis ça je dis rien
Rohff – 6 coups ? Passer de booba à 6 coups ? Non mais tu m’as pris pour qui ?! Il me faut un ennemi, un grand, un vrai, à ma taille. Sinon je vais me faire chier. Maintenant que l’autre est plus dans la course je suis au sommet. Je n’ai plus rien à accomplir. C’est la fin d’un beau rêve, l’aventure s’arrête ici les gars.
Alain – j’aime pas trop quand il se met à parler comme ça.
Rohff – laissez-moi seul. Je dois faire mes adieux à celle qui a guidé mes pas dans la tourmente.
Ikbal – ah ?
Rohff – oui. Il est temps d’enterrer Gisèle. Prends là, et offre lui un enterrement décent.
Alain – donc maintenant on va enterrer une pelle. Tout va bien.
Ikbal – t’inquiète Hous, je m’en charge

(il s’en va avec la pelle)

Rohff – ah, je ne pensais pas que ce serait si dur pour moi d’être le numéro 1 incontesté du rap game mon petit Alain. Tu as bien de la chance d’être un mc médiocre et inconnu tu sais.
Alain – ouais enfin faudrait peut-être aussi que tu sortes un nouvel album un jour.
Rohff – bof, quel intérêt ?
Alain – mais… je sais pas, enfin, c’est assez évident que si t’es le plus fort mais que tu fais rien, le public va se brancher sur d’autres au bout d’un moment. Quand y’a eu un petit creux dans le créneau egotrip, le public a un peu plus écouté La Fouine par exemple, c’est mécanique.
Rohff – attends. Mais t’as raison, Alain.
Alain – ah ?
Rohff – c’est dingue que je m’en sois pas aperçu plus tôt.
Alain – tu me fais peur là
Rohff – mais c’est évident ! Je dois affronter La Fouine désormais ! C’est lui ! C’est le prochain ! Comme dans Highlander !
Ikbal – bon ça y est, j’ai enterré Gisèle. Ça a pas été facile parce que…
Rohff – tu étais triste, oui, je comprends
Ikbal – ah non, c’est juste qu’une fois que j’ai eu fini de creuser je me suis rendu compte que j’avais pas prévu de seconde pelle pour lui remettre des pelletées de terre dessus, donc j’ai dû…
Rohff – peu importe. J’ai à nouveau besoin d’elle. Le devoir m’appelle. J’ai un nouveau rival, Alain me l’a dit
Ikbal – t’as fait ça ?
Alain – non, mais au point où on en est…
Rohff – on a pas de temps à perdre. Va me chercher Gisèle immédiatement.
Ikbal – ouais mais c’est chiant je viens de l’enterrer, on peut pas se contenter d’une bêche plutôt ?
Rohff – UNE BÊCHE ?! Tu te fous de ma gueule ?!
Ikbal – ou alors je sais pas, moi, un… hum… peut-être un râteau ? C’est thématique, en plus.
Rohff – ne sois pas insolent. Alain, accompagne le et assure toi qu’il traite ma pelle comme une princesse.
Alain – évidemment…

Retour chez le 92i

Booba – va aussi falloir lancer le son avec 2 Chainz, peut-être que ça calmera tous ces assistés.
Dje – pourquoi tu lancerais pas celui avec Rick Ross ?
Booba – pourquoi tu fermerais pas ta gueule ? Ah, voilà Mala, avec… mais qu’est-ce que ?
Mala – DE REZETOUZOUR
Booba – ça je vois, mais pourquoi t’as une centaine de mecs avec toi ? Et pourquoi ils ont une catapulte ?
Mala – c’est pas moi, c’est à lui, il dit que c’est sa « catapulte à foutre »
Booba – une catapulte à foutre… de mieux en mieux. quel nouveau genre de cinglé tu m’as ramené ?
C’est alors qu’un rugissement retentit depuis le fond de la salle, et un type se fraie un chemin jusqu’à Booba.
Kaaris – bon, alors on va se poser calmement et tu vas me dire qui doit se faire remplir le cul
Booba – …

on passe enfin aux choses sérieuses

Publicités

1 commentaire

Classé dans clashico

Une réponse à “Le Clashico (rattrapage)

  1. Pingback: Le Clashico : les intrus | Le Blavog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s