Le Clashico (ping pong)

Rohff – Si je clash Booba, faut que je sorte de bons dossiers. En même temps ce sera pas dur, ça fait 8 ans que je lui balance des piques. On a qu’à sortir nos listes des piques qu’on lui a envoyées au cours des années.
Alain -Alors on admet enfin qu’on a des listes.
Ikbal -La mienne est assez longue. Je l’insulte depuis le début de ma carrière une fois tous les 4 morceaux.
Alain – À part ça t’as pas de problème d’obsession dans la vie.
Rohff -La mienne est pas mal aussi et c’est même sûrement la meilleure liste qui soit. C’est la mienne. Et… ? pourquoi t’en as 2 toi ?
Alain -Hein ? Ha non, celle là c’est une autre liste. C’est les attaques subliminales que je vous ai envoyées ces dernières années. C’est pas important.
Rohff -Déjà je vais dire qu’il rappait par la fenêtre en zonzon. J’y étais pas mais tout le monde le dit alors ça compte. Parce que si tu crois aux ragots t’es un fils de pute, mais comment on peut savoir que c’est des ragots, hein ?
Ikbal -Bah oui, on peut pas.
Alain -Non mais c’est le principe de base d’une rumeur, c’est qu’on sait pas.
Rohff -Exactement ! Donc j’ai le droit.
Ikbal -Green !
Rohff -Je vais dire que moi, au moins, j’ai pas fait ma pute, j’ai lancé des carrières. Alors que lui il en a niqué. Kennedy, Mac Tyer ou Nessbeal.
Alain -C’est un peu ce que t’as fait à 6 Coups, Casus Belli et Bushy, non ?
Ikbal -Arrête maintenant. Stop being ungreen, bro.
Rohff -En plus j’en lance des carrières moi… Pas plus tard que le mois dernier là, j’ai fait un feat avec Sultan.
Alain -C’est beaucoup son grand frère qui lui a mis le pied à l’étrier.
Rohff – possible, mais juste après c’est moi
Alain – pas vraiment, juste après c’est les mecs qui l’ont fait poser sur leurs mixtapes, de dj skorp à alpha 5.20 en passant par
Rohff – non mais d’accord, mais le mec qui l’a fait émerger, voir la lumière, donné un sens à sa vie, là c’est moi.
Alain – en fait ça ce serait plutôt La Fouine qui l’a mis en avant y a un an, intégré dans sa tournée, et fait passer sur S-kal Records.
Rohff -Mais on s’en fout de ça ! De toute façon, moi c’est avec Sofiane que je voulais faire un gros featuring. D’ailleurs, je vais le dédicacer à la fin de mon morceau, avec Sefyu.
Alain -Où est le rapport ?
Rohff – Booba arrête pas de faire des clips à Aulnay et des trucs avec Kaaris, faut qu’il sache que moi aussi j’ai des copains par là-bas. Et toc ! Bien feinté l’ourson. Par contre, cet enfoiré de Booba a fait un single qui s’appelle Scarface, le fourbe, le salaud, le vil, la zoulette. Je vais donc parler d’American Gangster dans le morceau, à la place.


Ikbal -Il parle aussi de Thug Life. C’est nous ça ! Thug Life Forever TLF !
Alain – ah, ça veut dire ça ?
Rohff -Mais Kery a pas cité son nom dans Thug Life ! Ah ah ! Là je le baise.
Alain -Vous êtes sûrs de vous là ?
Ikbal -Super green, je te dis !
Rohff -De toute façon, je rime comme je veux ! Enculé de ses cheveux.
Alain -Vous êtes coiffés pareil. On est tous coiffés pareil…
Rohff -N’importe quoi, moi c’est un style, lui c’est maladif. Pour me faire la boulej’ai pas attendu la calvitie ! D’ailleurs je vais le dire ça, même ses cheveux chauves ils sont faux. En plus c’est ni un rebeu ni un negro et…
Alain – c’est une rime de Gab’1 dans J’t’emmerde, ça. Et ça fait 9 ans.
Rohff – personne s’en souvient.
Alain – mais même, toi t’es Comorien
Rohff – et alors ?
Alain – bah concrètement, toi non plus t’es ni rebeu ni negro, t’es un hybride noir/arabe/indien
Rohff – bah voilà. Lui c’est ni l’un ni l’autre, moi c’est les deux.
Alain – mais
Rohff – LES DEUX. Je suis noir ET arabe ! En même temps ! Un Noirabe !
Ikbal – et indien !
Rohff – la ferme bordel. Et je vais aussi citer plein de mecs qui ont traîné avec Booba, pour les forcer à choisir leur camp ! Et je vais dire que son feat sur Call of bitume c’était pas top, ça fera chier Rim’k et ça c’est toujours bon à prendre.
Alain – ça suffit pas, kennedy mactyer et nessbeal ?
Rohff – non. Je vais lancer une crotte de nez à seth gueko. Et après vous l’appellerez pour lui dire que c’était pas méchant.
Ikbal – pourquoi c’est à nous de faire ça ?
Rohff – c’est typiquement le genre de question que je ne me pose pas. Vous allez aussi appeler un grand écrivain du rap pour faire mon éloge.
Ikbal – olivier cachin ?
Rohff – non, c’est lui que j’avais pris pour présenter La Cuenta et on a vu le résultat. Cette fois on va prendre Richard Sentoncul, le Chester Himes du 93.
Alain – je vois pas trop qui c’est
Rohff – mais si voyons. T’as pas lu « Les Anges ont la chatte rasée »?
Ikbal – toi non plus tu l’as pas lu.
Rohff – c’est pas la question. En tout cas il est vachement hiphop ce mec, il a même écrit un livre pour illustrer un clip de Mactyer
Alain – c’est pas plutôt l’inverse ?
Rohff – vu la gueule du bouquin, j’espère pas. Maintenant laissez-moi seul, je dois préparer la cérémonie.
Alain – la cérémonie ?
Ikbal – laisse le, il a dit.

Tandis qu’Alain et Ikbal ferment la porte, Rohff sort un blu-ray de son coffre-fort et le met dans son lecteur dvd, qu’il jette ensuite dans un chaudron. Une fumée s’élève et prend peu à peu une forme humaine.

Tony – ma qu’est-ce qué yé fous encore là coño ?!
Rohff – ah te voilà enfin, tu sais pas comment tu m’as manqué
Tony – mais ?! c’est encore lé taré dé l’autré fois !
Rohff – oui, moi aussi ça me fait plaisir de te revoir mon pote.
Tony – mierda ! pourquoi vous mé laissez pas en paix vous les rappeurs français ? Vous avez yamais vou d’autré film dé voyou ou qué ?
Rohff – bah justement là j’ai innové, mon refrain c’est une référence à Denzel Washington
Tony – lé bamboula ?
Rohff – ça suffit avec ça. En plus c’est par rapport à son rôle de boss de Harlem, Frank Lucas.
Tony – la balance ? Ma c’est dé pire en pire, puta madre.
Rohff – c’était surtout pour le passage où il tue quelqu’un en pleine rue devant tout le monde
Tony – il l’a fait avec oune tronçonneuse ?
Rohff – non, un flingue
Tony – alors c’est oune tapette.
Rohff – bref, j’ai besoin de toi pour l’outro du morceau
Tony – ok mais après tou mé laisses tranquille. Y’ai pas qué ça à foutre non plus.
Rohff – faut juste que tu dises « yé té l’avais dit. Je peux pas me les encadrer. Tout ce que ye peux faire pour eux, c’est les encastrer ».
Tony – …
Rohff – bah quoi ?
Tony – c’est pour oune sketch ?
Rohff – non, c’est la fin de mon morceau clash.
Tony – tou sais, y’en ai dit des conneries dans votré vf dé mierda, mais alors jusqu’ici on m’avait épargné les yeux dé mots pourris.
Rohff – C’est toujours bien de finir sur une note un peu marrante, surtout qu’on me dit tout le temps que je devrais me détendre et rigoler un peu plus et
Tony – si tu veux, si tu veux. Coño.

Au QG du 92i

Dje – Une bonne et une mauvaise nouvelle j’ai. Wesh zoulette, écouté tu as ?
Booba – mais putain, tu vas continuer à taper l’incruste combien de temps, toi ?
Dje – Rohff clashé t’as
Booba – première nouvelle. Ça fait bientôt 10 ans, décidément t’es pas aidé.
Dje – non, non. De ça je parle.

il fait écouter le morceau.

Booba – …
Dje – …
Mala – …
Booba – je ne comprends pas. Il n’a pas respecté le protocole.
Mala – il a pas respecté ta mère surtout
Booba – mais c’est pas la question, ça. Ça fait des années qu’on joue au ping pong, il m’envoie une dizaine de pics, je lui en renvoie une ou deux, et tout le monde est content. Lui il reste teigneux et moi je reste au-dessus de ça. Là ça change tout.
Dje – au ping pong vous jouez ensemble ?
Booba – non mais c’était une métaphore. Tu sais, le truc que je faisais dans mes textes, avant.
Dje – parce que je crois que « tennis de table » est le nom officiel.
Booba – mais j’en ai rien à foutre, connard !
Dje – par exemple « ping pong » en tant que discipline olympique n’est pas reconnu.
Booba – C’EST PAS LE SUJET.
Mala – va falloir répondre là, t’as pas le choix izi
Booba – non.
Mala – voilà, on est d’accord
Booba – je veux dire : non, je vais pas répondre.
Mala et Dje – QUOI ?!
Booba – mon album est bouclé depuis 2 mois, toute l’équipe izi marketing a planifié la izi promo, je vais pas tout bousiller pour ça.
Dje – risqué c’est…
Mala – mais il me traite de shlazagueuzeu !
Booba – oui mais il faut aussi prendre en compte que…
Dje – double ou quitte…
Booba – avant tout y’a mon clip caramel et le single qui sort en même temps, faut penser à ça mon pote. Et pas à des détails insignifiants comme ma famille ou ta future overdose.
Mala – IZI SALOPERIE
Dje – ça casse ou ça passe.
Booba – de toute façon, s’il veut vraiment me clasher, qu’il appelle mon avocat. J’ai plus le temps pour ces conneries.
Mala – IZI DECEPTION


Dje – mais pour Sinik parce qu’il avait parlé de l’enlèvement de ta mère tu disais répondre. Là, bien pire c’est, ce qu’il dit, et…
Booba – comment ça, ce qu’il dit est percé ? Tu veux pas parler normalement, non ?
Dje – ok, en fait t’as dit à l’époque que tu répondais à sinik surtout parce qu’il avait parlé de l’enlèvement de ta mère, alors qu’à côté de ce que dit rohff, c’était franchement inoffensif. Les gens vont se poser des questions du coup et tu vas passer pour une sacrée tarlouze.
Mala – …
Booba -…
Dje – qu’est-ce qu’il y a ?
Booba – mais tu peux vraiment parler comme tout le monde en fait
Dje – bah oui
Mala – pourquoi tu nous fais chier tout le temps à parler chezeulouzou alors ?
Dje – pour le style
Booba – bah c’est un style de merde. Et en plus, tu connais mal mon public. Y’a que les fans de rohff qui vont penser comme ça, les miens ils vont expliquer à tout le monde que je suis trop haut pour répondre à l’autre. Et toc ! Bien feinté, Dent du bonheur. C’était quoi la bonne nouvelle au fait ?
Dje – Willy Denzey te remercie d’avoir cité son nom.
Booba – BORDEL DE MERDE
Shay – sinon je peux faire un remix « wesh marion » et au refrain je fais « tu vas mourir à la marion, à la, à la marion, à la marion, cotillard marion ! »
Booba – putain les mecs, on bosse, là ! Qui a appelé une strip-teaseuse ?
Dje – mais c’est Shay
Booba – si tu crois que j’ai le temps de retenir leurs noms, t’es encore plus con que ce que je pensais.
Shay – non mais je suis rappeuse.
Booba – bah on est content pour toi, c’est bien, on avance, 21e siècle, la parité, même les strippers se mettent à rapper, c’est le progrès. Mais faut nous laisser maintenant.
Shay – mais on a fait un titre ensemble : Cruella.
Booba – si tu crois que j’ai le temps de retenir mes feats, t’es encore plus conne que ce que je pensais… qui que tu sois.
Shay – n’empêche que ce serait bien comme réponse : à la marion, à la, à la…
Booba – mais pourquoi « à la marion » ?
Shay – bah c’est pire que « mort dans le film », c’est « mort comme marion cotillard dans le film ». T’as pas vu The Dark Knight Rises ?
Mala – t’es fan de batman pourtant
Dje – chauve souris sur le projo, tu arrives
Booba – cette conversation prend un tour déplaisant. Foutez le camp. Et éteignez la lumière en partant, je dois m’entraîner à prendre l’air pensif du méchant qui prépare une vengeance diabolique.

Que va manigancer Booba ?
Rohff va-t-il aller encore plus loin ?
La consternation d’Alain 2 l’ombre atteindra-t-elle ses limites ?
Bixente Lizarazu continuera-t-il à squatter youtube longtemps ?

Tant de questions, et si peu de réponses dans le prochain épisode.

Publicités

14 Commentaires

Classé dans clashico

14 réponses à “Le Clashico (ping pong)

  1. Kid

    « Alors on admet enfin qu’on a des listes. » Dewey!!!

  2. Tim Osman

    Alain – bah concrètement, toi non plus t’es ni rebeu ni negro, t’es un hybride noir/arabe/indien
    Rohff – bah voilà. Lui c’est ni l’un ni l’autre, moi c’est les deux.
    Alain – mais
    Rohff – LES DEUX. Je suis noir ET arabe ! En même temps ! Un Noirabe !

    Ce passage est trop haut !!

  3. Tim Osman

    Rigoler, Dje me fait !

  4. kamal

    Booba – je ne comprends pas. Il n’a pas respecté le protocole.
    Mala – il a pas respecté ta mère surtout
    mouahah

  5. kebs

    Excellent franchement !

  6. Siggisool

    j’ai bien ri franchement ! j’espère que la suite sera aussi drôle mec !

  7. Hodji

    AAAAAAAAAAAAAAAAH La meilleure vanne est la dernière ahah je suis mort Liza il veut pas partir

  8. Pingback: Booba et le marxisme « LA TREMPE

  9. Riski (Paris)

    That shit funny as fuck!

  10. Pingback: Le Clashico (rattrapage) | Le Blavog

  11. Clara Saunier

    « N’importe quoi, moi c’est un style, lui c’est maladif »

    Copyright Aimé Césaire dans H 🙂

  12. leblavog

    Si si, bien vu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s