capitale du green (4)

on retrouve donc le studio banlieue sale music là où on l’avait laissé, mais 2 énergumènes font leur apparition sans prévenir.

Juicy P – va falloir que t’arrêtes de pomper notre juice
Jack Many – c’est ça les by.
La Fouine – mais vous êtes qui exactement ?
Juicy P – on est les LMC click !
Jack Many – c’est ça les by.
Canardo – LMC ?
Juicy P – demande à ta ratte, elle-même sait !
La Fouine – non mais moi c’est La Fouine, et lui c’est Canardo, la ratte c’est à côté.
Jack Many – LMC aka Les Mecs Cramés ! LMC aka Les Mecs Cruels !
Gued’1 – Les Mecs Cruels click ? c’est cool comme nom, ça
Juicy P – et on représente tout c’qu’on représente mon pote !
La Fouine – mais vous voulez quoi concrètement ?
Juicy P – faut que tu comprennes une chose. quand tu nous vois, je sais que tu peux dead. mais moi j’peux pas dead si tu copies nos dièses.
Jack Many – c’est ça les by.
La Fouine – ah mais donc vous aussi vous faites du dirty ?
Juicy P – dirty… aaaaa !? (il part vomir)
La Fouine – les trucs de T.I, Young Jeezy, Lil Wayne, tout ça. les instrus ralenties, les… ça va ?
Jack Many – faut éviter ce mot en sa présence
Juicy P – (il vomit très rapidement, c’est pratique) on fait pas du dirty de merde ! c’est des by de floco ça ! nous on est down south parce qu’à la base on est deep dans la west enfoiré !
La Fouine – bon je comprends rien de dingue. Kennedy, tu traînais pas mal dans le 91 à l’ancienne, tu captes quelque chose ?
Kennedy – bien sûr, j’ai tous les argots, gros. il dit qu’il fait du son typé sudiste des Etats-Unis, mais pas ton style, des trucs plus anciens
Jack Many – des by de vrais geez, mogo.
Kennedy – des sons plus authentiques.
Juicy P – des by de Memphis et Sacramento ! Des by de Project Pat, de 36 mafia ! des sons pour se mettre stand dans la street tu vois c’que j’veux dire mogo.
Kennedy – là par contre j’ai rien compris
La Fouine – ah ba bravo
Kennedy – non mais moi j’étais plus vers Les Ulis, j’ai pas pris la spécialisation Grigny centre.

La Fouine – écoutez les gars. moi aussi j’ai débuté comme un westeux, comme vous, j’étais dans le G-funk et tout.
Juicy P – G-funk ? (il crache par terre)
La Fouine – quoi, j’ai encore dit un truc qui fallait pas ?
Jack Many – non, là ça veut dire qu’il est content.
La Fouine – et on a même des instrus qui finissent par se ressembler, écoutez celle-là
Juicy P – mmh… pas mal. c’est presque burchett comme instru.
Jack Many – avec des bons mogo dessus ce serait opé.
Canardo – ba si vous voulez vous pouvez poser dessus, je vous la passe.
Juicy P – ça c’est sympa.
Canardo – « ça c’est sympa »… c’est tout ?
Juicy P – ba oui c’est tout. On a pas de mot spécial pour les trucs gentils.
Canardo – non mais je veux dire vous oubliez de me payer.
Jack Many – te payer ? Mais pourquoi faire ?
Juicy P – c’est un by mystique que tu nous racontes là.
Canardo – ba je vous ai passé un beat.
Juicy P – c’est exact.
Jack Many – et on t’en remercie.
Canardo – donc il faut me payer.
Juicy P – c’est là que je ne comprends pas.
Canardo – me payer POUR l’instru.
Jack Many – …
Juicy P – …
Kennedy – il dit que vous devez lui donner de la money en échange du by, sinon il sera iomb de vous.
Jack Many – t’aurais pas dû dire ça
Juicy P – QUOI ? Tu nous prends pour des floco ?!
Canardo – non mais ça va pas recommencer…
Juicy P – jamais de ma vie je paierai pour une instru ! Allez tous vous faire foutre mon pote !
Jack Many – c’est ça les geez.
Juicy P – J’ai des potes et même des petits de chez moi ils font des instrus qui bousillent toutes tes merdes ! Des vrais burchetteurs !
Canardo – et tu les payes pas ?
Juicy P – mais t’es complètement fou ?! C’est des petits de chez moi !
Canardo – …

De l’autre côté du studio, le téléphone sonne.

Bellanger – Allo, Fessebeal ?
La Fouine – Non c’est La Fouine.
Bellanger – Ah, La Gouine ! Tu tombes bien. On a un gros problème avec le remix du son Krav Maga. Y’a plus la phrase où tu dis qu’un grand-père nique sa fille. du coup je passerai pas le morceau.
La Fouine – mais bordel ! Quand je dis « on va faire comme ton père, on va t’niquer ta mère » et qu’à la fin je change par « ou comme ton grand-père » ça veut juste dire « on va t’niquer ta grand-mère ». Comme Booba qui parlait de chatte de grand-mère dans plusieurs sons. Pourquoi personne comprend ça ?!
Canardo – et puis faut laisser de la place pour les autres sur le remix, Mlc, Gued’1, Green…
Bellanger – Green ? Ça a un rapport avec le blavog ? *
La Fouine – bon, ça commence à vraiment devenir n’importe quoi là

et c’est là que fouiny a l’idée de faire d’une pierre deux coups.

La Fouine – je vais vous passer les futurs grands de demain, LMC click
Bellanger – Elle aime ses clits ?
Jack Many – c’est nous mogo
Bellanger – vous faites dans le porno lesbien ?
Juicy P – quoi ?
Jacky Many – on est dans la musique mogo.
Juicy P – mais c’est vrai que quand ça pique, j’appelle Annabelle, chambre d’hôtel, on taffe ça façon marteau-piqueur.
Jack Many – tu connais les by.
Bellanger – Nathalie Baye ? elle est dans votre porno ?
Jack Many – on est des burchetteurs.
Juicy P – moi j’aspire aux lèvres d’Anne-Sophie Lapix. burchett !
Bellanger – pur chèque ? Comment ça un pur chèque ? Je suis prêt à faire de vous des princesses et vous parlez d’argent ?!
Jack Many – y’a pas de princesse à Grigny centre sale bâtard !
Bellanger – Grigny ? ba fallait le dire tout de suite. jamais de la vie je ferai quoique ce soit avec vous, c’est pas des enculeurs de poules qui vont commencer à pourrir ma radio.
Jack Many – hein ?!
La Fouine – je veux engrainer personne mais en plus, il a insinué que vous faisiez du crunk.
les LMC – QUOI ?!

Les LMC, investis d’une nouvelle mission, se rendirent donc chez Pierre Bellanger pour pop ce négro comme il se doit. Le floco se vit contraint de leur offrir une compensation pour les outrages subits, même s’il ne comprit pas tout Il proposa d’abord des passages radios en haute rotation, mais les LMC ne mangent pas de ce pain là. Ils repartirent donc avec 4 putes en dédommagement. Burchett.

mais les emmerdes ne s’arrêtent pas là.

Gued’1 – je vous ai ramené Moms, comme vous l’avez demandé
La Fouine – personne l’a demandé.
Moms – salut, c’est Moms, alias Mon Oseille Monsieur S’il vous plaît. Mademoiselle ou Madame Suivent après.
Gued’1 – il est vraiment super fort, c’est le plus technique que j’ai vu depuis longtemps
La Fouine – je le connais pas
Moms – bien sûr que si, t’es apparu dans mon clip même. Mec, On a Même un Son filmé à deux.
La Fouine – c’est faux. il s’appelait comment ton clip ?
Moms – où est mon fric
La Fouine – ah ba oh ! T’es même pas dans l’équipe que tu veux déjà gratter ?!
Moms – Non mais c’était le titre
La Fouine – ah ouais ? et ben c’est ce que je dis, ici pas le temps pour les questions existentielles, ciel, ciel. Où vais-je, qui suis-je, y’a t-il une vie après la mort, où est mon fric… ça philosophe trop à mon goût.
Moms – Médiocrité et Orgueil Malmènent mes Sons parfois aussi. je sais être bête et méchant.
La Fouine – ah ouais ? Et « Larme Versée » ? et « Tout a un prix » ? ça aurait été mieux si t’étais plus egotrip. en plus vu ton flow c’est du gâchis.
Kennedy – oui, tu es trop technique pour être mélancolique, infâme marlou.
Moms – …
La Fouine – …
Canardo – …
Gued’1– « infâme marlou » ?
Kennedy – pardon je mélange les argots là, en essayant de retrouver le langage du 94 j’ai trop avancé du coup je parle l’argot de Paris du siècle dernier.
La Fouine – Il s’en est fallu de peu pour que ce soit fascinant. En attendant toi tu dégages.
Moms – Mais Où Mon Style va se déverser ? ça rame sur Allmade, vous savez. les Mauvaises Ondes Me Suivent…
La Fouine – Parce qu’en plus t’es sur le même label que Black Kent ? Ba tu vas faire comme lui, tu vas pas poser.
Moms – les Médisants Ordonnent avant de Mourir Seuls. très bien j’y vais. Mes Hommages à Mes Soss.
Canardo – ça fait pas M.O.M.S. là, hommage ça commence par un h…
Moms – ouais bah ça peut pas marcher à tous les coups non plus, tas de cons. Mais Oubliez pas Mon Secret : Moi On Me Suce.
La Fouine – là il nous a bien feintés
Gued’1 – je vous avais prévenus

* comme vous l’aurez constaté, on accède à un nouveau degré dans l’humour, là.

tout d’abord on en place une dernière pour Sylar : son meilleur rôle
LMC click & Castor Troy – boss
Jack Many – Dans le quartier
Mom’s – sortir de ce trou
Mom’s – déchiffrer des lettres
Moms & Mic Impetto – Evite de me harceler (everyday i’m hustlin cover)
LMC click – Juicy P & Jack Many
Mom’s & Artik – freestyle derrière le mic
LMC click – carnaval des djnouns (en fait c’est un solo de Maestro, incarcéré depuis pas mal de temps mais membre à part entière du groupe, la preuve il leur envoie des sons depuis la prison. on ne sait pas comment il fait mais il le fait. et en plus il est loin d’être dégueulasse au micro, ça se respecte)

Publicités

5 Commentaires

Classé dans capitale du green

5 réponses à “capitale du green (4)

  1. Niafron

    « non mais moi j’étais plus vers Les Ulis, j’ai pas pris la spécialisation Grigny centre. »

    ah ah xD

  2. CARNAVAL DES DJNOUNS elle est vraiment violente , on va tous mourir c’est sombre hein

  3. Moi

    Putain les LMC faut les placer partout c’est énorme, déjà sur 92Fm c’était lourd. Swift Guad aussi ça serait pas mal de le placer avec l’argot gitan de Montreuil.

  4. Guile18

    J’avoue Maestro est le plus fort de l’equipe, dommage qu’il soit incarcéré, putain l’album aurait été une boucherie!

    Sinon très bon billet les mecs avec celui sur les X-men., des barres!

  5. leblavog

    Cimer les gens.

    Sinon on critique mais on est un peu comme les X-Men dans le sens où on a ce qu’il faut dans le barillet encore, mais qu’on est des glandeurs =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s