Entre mâle et mal

Salut les sales putes.
 
Aujourd’hui on va s’intéresser à celui qui fait couler l’encre et les ragnagnas des pisseuses d’internet ces derniers temps.
J’ai nommé Orelsan. En fait c’est lui qui s’est nommé comme ça. Tu m’aurais demander je l’aurais appelé Petite Crotte parce que ça colle bien à son personnage. Mais ça c’était avant qu’on ne découvre ses supers pouvoirs.
En effet, Orelsan, Orel pour Aurélien et San pour les putes Asiats comme i se plait à le rappeler, possède un don inné :
Dés qu’il s’adresse à une femme, celle ci rentre alors obligatoirement dans sa période de menstruation. Et comme chacun sait, une femme qu’a ses doches n’est plus un être raisonnable mais une chieuse.
Juste une chieuse. Rien d’autre.
 
Mais loin de nous l’idée de défendre ce Orelsan qui est quand même un foutu merdeux.
Rappel des faits. Orelsan c’est un rappeur Normand (sic) qui a fait son buzz sur internet pendant quelques années avant d’être signé par une bande de cons mais avec logistique et gros moyens (une maison de disque quoi). Cette bande de cons voyait en Orelsan le Eminem Frinçais.
Orel accouche (et oui mesdames, il accouche) d’un premier album honnête mais il est déjà détesté dans le milieu rap et en plus le grand public ne suit pas vraiment son délire. Le grand public et le milieu rap aurait trop l’impression d’être un PD en écoutant Orelsan qui est une sorte de boutonneux geignard qui collectionne des figurines à l’effigie de héros de séries de merde Japonaise. Bref, de quoi passer pour une tarlouze avec ça dans les écouteurs. Et les vraies tarlouzes, elles, écoutent de la techtonique ou Kanye West et pas ce grossier personnage.


 
Malgré tous ses efforts, le rappeur ne vendra donc pas beaucoup. Pourtant il avait tout fait bien, comme il le dira lui même dans ses nombreuses interviews aux questions peu inspirées. Il avoue avoir fait un album pour plaire au plus grand nombre, avoir édulcoré son délire, poli son univers. Pour s’en convaincre, y a qu’à écouter « Entre bien et mal » première version et celle finalement disponible sur son album. Beaucoup moins de violences gratuites, d’homophobie ou de misogynie.
Le mec se trempe les couilles dans l’eau froide avant de rapper.
 
Mais c’est alors qu’un miracle survint.
Un obscure blog de merdeuses comme le net en compte par millier découvre un des morceaux qui a aidé Orelsan à se faire du buzz à ses débuts. Il s’agit de la chanson qui va par le nom de « Sale pute. »
 
Alors Sale pute, c’est quoi ?
C’est l’histoire d’un tâcheron de merde, Orelsan, qui se sappe comme un pingouin et achète même des fleurs comme un canard pour sa pute.
Hors, sa pute est en fait une sale pute (nuance subtile) et elle est en train de se faire déboiter la boîte à merde par un mec un peu moins minable que orelsan (un peu le tout venant donc).
Orelsan arrive sur ces entre faits.
Que va-t-il faire ?
Tuer les deux acteurs de cette sinistre comédie ?
Non… Même pas…
Il va gueuler ? Rentrer dans le tas, se taper ?
Ou juste insulter la sale pute et le mec avant de se barrer ? Casser des objets ?
Non ! même pas…
Mais alors que va faire ce barbare ?
Il va écrire un mail d’insultes à chaud en rentrant chez lui en pleurant avec son costar et ses fleurs qu‘il n‘offrira jamais…

Le fou, le sauvage, l’odieux personnage, le monstre, l’agent du chaos…
 
Aurélien, on le sait, c’est une lopette un peu beaucoup quand même. Il a des sentiments et un rien le fout parterre. Il est anéanti par le spectacle qu’il a vu. Il est tombé amoureux d’une crasseuse et il le savait pas.
En ces circonstances, l’atterrissage ne se fait pas en douceur. Il s’emballe, il est énervé toussa…
Voilà. « Sale pute » c’est tout cela.
Ignoble non ?
Du jamais vu. Quelle oûtrecuidance. Sacré barbare de merde.
Et c’est pour ça que ce groupuscule de vierges éffarouchées lui tombe sur le coin de la gueule comme la misère sur le monde.
 
Probablement une bande de vieillasses adeptes de la bien pensance et qui sont contentes quand leurs gosses apprennent du Molière à l’école.
Paske dans l’oeuvre de Moière en fait, y a 15 fois pire que dans « Sale pute » mais lui il a le droit parce que ça fait des siècles qu’on te dit que c’est un génie (ce qui est sûrement vrai par ailleurs, on revient pas là dessus) et que donc ces mégères ont grandi avec l’idée que moière c’était vachement bien sans jamais vraiment se poser la question de savoir ce qu’il racontait vraiment, le père Moière.
C’est vrai ça ? Il voulait dire quoi Moière quand il écrivait des scènes où Sganarelle tabassait sa femme ?

Bah ça tu vois, c’est typiquement le genre de question que ces petites blogueuses ne se pose pas.
Parce que des questions elles doivent pas s’en poser beaucoup, elles ne sortent pas de leur moite intimité cérébrale encrassée.
Elles restent sur un ressenti primaire. Sans la moindre réflexion aucune derrière. Elles ne réfléchissent pas par elles même.
Juste cette tendance malsaine à se poser en victime dés que c’est faisable.
Cette façon indécente de se mettre en avant en profitant d’un vrai combat. Celui des autres. Celui qu’on a pas mené même quand on est concerné.
Qu’est-ce qu’y a connasse ? T’étais pas là pour obtenir les droits de la femme et tu regrettes ? T’as jamais rien accompli dans ta vie de merde et tu t’ennuies tellement que tu t’inventes des problèmes come pour te prouver à toi même que t’existes et que ça a été dur ?
Moi aussi je peux tirer des conclusion hâtives fondées sur absolument rien. J’y arrive, ça me fait pas peur.
 
 
Une chance inéspérée de se faire du buzz et relancer les ventes de son album pour notre ami Orelsan.
La technique est simple. Il va à la télé pour s’expliquer et mater cette bande de putains déssechées.
Spleenter, mon collègue vous explique comment :

« il aurait dû faire le méchant là quand même, partir en yeuks toussa.
à base de « bah si les jeunes m’écoutent rien à foutre, chuis pas leur babysitter non plus », tout simplement. niveau argumentation c’est basique.
1) j’vous baise
2) c’est pas des assos de connes qui vont me casser les couilles
3) tu sais pas la diff entre la fiction & le réel alors va mater superman & jette toi de ta fenêtre connasse, tu verras la diff’
4) vous restez toutes des putes, et ça depuis toujours dans le rap français, et c’est ça qu’est bien. »

 


 
 

Seulement, voilà…
Là c’est Orelsans Couilles qui est là.
Calimérisme de base, Il va se retracter comme un vagin et s’excuser comme une merde.
Parce qu’Orelsan c’est une chatte. Depuis le début en fait, c’était une gonzesse.
C’est comme ces affreux thrilleur où tu te rends compte à la fin qu’en fait c’était le héros du film le meurtirer depuis le début et qu’il le savait même pas lui même.
 
La « Sale pute » c’est lui dans l’histoire, depuis le début. Orelsan est une fille !
Et il trompe son mec en se faisait déboîter par d’autres tocards pendant que le régulier n’est pas là.
Et un jour elle a reçu un e-mail de son petit ami régulier qui avait tout vu et l’insultait sur plusieurs pages avec des menaces de morts aussi pathétique qu’inconcevable venant d’un émasculé qui a vu sa meuf se faire mettre avec plaisir par un autre homme et qui s’est barré sans rien dire.
 
Orelsan, Orelie Chan de son vrai nom, décide alors de transformer cet e-mail en rap.
Un rap qui témoignerait de l’aspect pathétique des hommes dans leur course au bonheur.
Pour ce faire elle doit changer de sexe et devenir un homme pour mieux interpréter cette chanson à la première personne.
Une sorte de madame Doubtfire mais renversée.


 
C’est pour ça que toute cette cabale menée contre Orelsan/Orelichan n’a aucun sens.
Elle reste trop sage et s’excuse.

Alors qu’il y avait nombre de rappeurs avec qui ça aurait été beaucoup plus drôle.
Des mecs qui seraient volontiers venus sur des plateaux télé histoire d’en découdre et de se faire du buzz.
Alors on va vous préparer une sélection de bon petits sons de rap où de gentils jeunes hommes tiendront des propos à vous hérisser les poiles pubiens messieurs et mesdames les chattes.
J’espère que vous les trainerez dans la boue et que vous en ferez encore tout un scandale pour faire de la promo a de bons petits gars qui méritent.

Publicités

30 Commentaires

Classé dans hors-sujet, Puatches, sliphop

30 réponses à “Entre mâle et mal

  1. O'Steal

    Beaucoup

  2. Winnie

    Un peu dur avec Orelsan, mais cohérent.

  3. Cloneoner

    Lourd l’article et tellement vrai lol haha

  4. yanayouth

    En fait ça me rappelle le clash de Krys contre mc doom tout ça. Nombre de mecs qui lancent des trucs sur lui (elle ? ça? on sait pas quel adjectif utiliser) et on choisit le mec sur qui c’est le plus facile de taper et qui a sorti ça à l’époque ou il commençait à être connu aux antilles. Bon après faut avouer que Orelsan il a vraiment une tête à prendre des coups mdr.

  5. seuchri

    bien vu boy !!! ouais là il est en procès, ça risque de péter sa carrière dans l’oeuf…

  6. Heaitmy bawlls

    J’y reviens mais bavon l’article. Soulignons bien ca ! Je dirais même que ce doit etre le plus drole.

  7. j’etais en vacance a punta cana ( republique dominicaine ) ma petite libanaise adorée est riche son pere a une boite a lui

    tu vois kiko moi j’aurai pas eu besoin de faire des etudes mais je vais epouser une meuf riche c parce que je suis plus beau gosse que toi et que je baise mieux que toi , reste bien sur ton forum a te branler avec ton bac + 5 : D metro boulot dodo j’ai tjrs su que ca pourrait pas etre pour moi

    je vous aime a pluche ( je sais pas trop quand parce que je vis en concubinage ) bisou sur le zizi a tous

  8. l’ile de france c ‘est plus pour moi je vais a charles de gaule et je me casse a punta cana , je vais a gare du nord direction le redlight a meuda je trace a orly et je finis a gwada avec edi

  9. l’année prochaine j’aurai peux etre un fils, metisse je lui enseignerai comment bien niqué la france

  10. pina colada , il est toujours foncedé

    pour une meilleur ambiance

  11. ahaha ils ont traumatisé cette petite future suceuse de bite

  12. essica Leonhardt, 11 ans, habite en Floride. Sur Internet, elle devient Jessi Slaughter ou Kerligirl13, une adolescente qui chatte avec ses ami(e)s grâce à une webcam. Elle envoie même une vidéo dans laquelle elle pousse la chansonnette afin de participer à l’émission America’s Got Talent, raconte sa mère, interrogée sur le site Momlogic, alors que la famille Leonhart se retrouve aspirée depuis quelques jours dans un phénomène viral qui la dépasse.

    Car la jeune Jessi, assez satisfaite de sa personne, fait un usage plus systématique (et moins sage) de sa webcam que sa mère ne l’imaginait. Elle poste de nombreuses photos et vidéos d’elle-même sur des sites comme Youtube. Le 10 juillet, elle obtient une « microcélébrité », raconte le site Gawker, lorsqu’une rumeur lancée sur le site Stickydrama évoque une liaison entre elle et Dahvie Vanity, 25 ans, le chanteur d’un groupe emo, Blood on the Dance Floor, dont elle se dit fan.

    Au lieu de nier, l’adolescente provoque les internautes dans les commentaires. Les insultes commencent à pleuvoir gratuitement, elle réplique. En vidéo, cette fois. Et dans un langage fleuri (avec un F, comme dans F*** word) pour une jeune fille de 11 ans. « Ceci est un message pour les gens pleins de haine. Si vous n’arrêtez pas, je vous mets un flingue dans la bouche et je réduis votre cervelle en bouillie. Vous êtes jaloux parce que je suis parfaite, c’est tout. Attrapez le sida et crevez. » La version longue et sous-titrée de cette vidéo datée du 13 juillet se trouve ci-dessous.

  13. Tout s’accélère lorsque cette vidéo est relayée sur Tumblr et sur l’un des canaux de 4Chan.org, un site à la réputation sulfureuse « où la masse des anonymes » décide alors de « lui pourrir la vie », résume Les Inrocks.

    Son vrai nom commence à circuler, ses coordonnées postales, son numéro de téléphone, son adresse e-mail aussi. Les noms d’oiseaux inondent ses profils Facebook et MySpace. Le harcèlement passe aussi par l’envoi de pizzas à son domicile, ou la mise en ligne sur le site Craigslist d’annonces de prostitution renvoyant vers son adresse. Les appels anonymes se suivent, de plus en plus violents, certains s’apparentant à des incitations au suicide et à des menaces de mort, d’après ses parents.

    C’en est trop pour la jeune fille qui, dans une nouvelle vidéo postée le 16 juillet, ne retient plus ses larmes. Derrière elle, ses parents invectivent les internautes qui s’en sont pris à elle et les menacent de leur envoyer la police.

    La machine est lancée et cette seconde vidéo fait l’objet de multiples détournements, dont Le Post a dressé une liste. Cette fois, l’attention et les moqueries se focalisent davantage sur le père de l’adolescente, dont la syntaxe comporte quelques lacunes.

    « Les conséquences ne seront plus jamais les mêmes. J’ai retourné vos commentaires. Vous vous êtes fait prendre. J’ai prévenu la cyberpolice », font partie des phrases déjà devenues cultes sur Internet. Au point de mériter une fiche sur le site Knowyourmeme, alors que le document original comptabilise déjà 1,7 millions de vues.

    Beaucoup moins drôle que ces détournements, l’affaire comporte un nouveau versant depuis le 16 juillet. La police est venue au domicile des Leonhardt très peu de temps après la mise en ligne de la deuxième vidéo, en pleine nuit, afin de vérifier que Jessi était en bonne santé. Elle a été placée sous protection policière et, d’après Gawker, ce jeudi, sa famille reste sous la surveillance des forces de l’ordre.

  14. L HABITUDE DE TRAINER TOUT SEUL SEUL J AI BESOIN DE PERSONNE SONNE MON POTO LA BOUTEILLE D ALCOOL ET JE M ENVOLE VOLE CI VOLE CA JE SUIS FONCEDE JE ME PERMET ALLER VOUS FAIRE ENCULE Lé lé lééééééééééééé

  15. les yeux bleu ex d’ hp une 20aine de g av et j’en ai rien branlé c moi le veritable cauchemard francais cé cé comme ci comme ca et puis voila lalalala lalalalala

  16. lalallala lallalallala lallalalalallla lallalallalallallalalalalalalala lalalalallalalalalalala

  17. 06-mossda-un_jour_ou_lautre

  18. les ex caillera font les bouffons sur facebook … je te jure internet ca me degoute.

    bonne soirée

  19. ma meuf elle fait le ramadan moi je fais rien c de la merde la religion , a saint domingue j’ai vu le tiers monde et labas y a meme pas de rappeur , je suis en train de jouer a megaman zero collection sur ds et je sens que la console va finir par la fenetre

  20. tout ce que je veux c mourir ou ravoir 15 ans voir 10 pour refaire ma vie autrement

  21. malheureusement cela ne semble guere possible

  22. je cherche la chanson street life par les mecs de grigny je sais plus qui chante dessus exactement

  23. on l’entend a 50 secondes de la video , teo si ta c

  24. ca s’il te plais mici

  25. la nuit je ne reve plus je m’endors a coup de cachetons comme elvira

    bonne nuit

  26. oui j’ai ce triste regard caché derriere des ray ban a 238 euros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s