« Je ne crois pas aux mythes, croise nombreuse clique de sodomites… »

C’est vendredi soir (c’est à dire le Samedi matin) et on retrouve Booba dans le coin VIP du coin VIP à la table où il y a le plus de Jack et arborant un bling bling encore différent de celui d’hier. Il prend les quelques 06 de quelques miss voulant être à l’aise et ayant un tour de poitrine au moins aussi conséquent que le double D du météore, ayant également du lourd à l’arrière et une furieuse envie de se faire tirer dans le tas après quelques verres. Il fixe sa bouteille à moitié vide, à moitié pleine et décide de régler le problème en la vidant pleinement. Ensuite, il se lève et se retire non sans avoir saluer tous ses convives :

« -Salut Jack.

-Salut Booba.

-Salut Jack.

-Salut Boobs.

-Salut Jack.

-Salut Élie.

-Salut Jack. »

etc… Jusqu’à avoir saluer tous les Jack de la table. Il se dirige ensuite vers la sortie non sans faire un détour aux toilettes où il croise une des mannequins anorexiques représentantes de la marque Ünkut. Celle ci est blême, tremblante, titube avec un peu de bave aux lèvres. L’ourson lui dit juste :

« -Ta démarche me fait peur. Tu devrais appeler les keufs… »

La fille retourne en courant vers la cabine pour rendre.

« -Prendre du poids c’est dangereux, t’as raison de te vomir dessus… Sinon t’es viré biatch. »

 

Après avoir laisser des goûtes sur le trône, il quitte les toilettes des mecs pour enfin arriver sur le parking où est garé son gros gamos véhicule. Il sent soudain le regard d’hommes de l’ombre sur lui. Et effectivement, une demi douzaine de jeunes cul-terreux avec des survêtements Lacoste blanc dans les chaussettes et banane du siècle à la ceinture sortent des coins sombres pour encercler Booba.

« -Wesh, c’qui s’passe ? C’est- c’est qui ?

-Je suis Le Petit Rap Porteur On est membres d’un petit collectif de hip hop du Midi Pyrénéen, on sort de Montcuq.

-Ahahah !

-Oui bah ça va ! Mais figure toi qu’on a plus d’humour en province, on fait pas du rap sourcils froncés tout ça nous. C’est pour ça qu’on s’est baptisé ‘la clique de sodomites’ alors si tu veux nous clash fils de lâche, viens nous le dire en face.

-…

-Rapport à ta phrase sur nous dans ton dernier album…

-Le rap français, le hip hop, j’en ai rien à foutre ! Je ne savais même pas que vous existiez.

-Ah bon ? Bon bah… Alors désolé… C’est con ça nous aurez fait de la pub, t’es tellement côté que… Enfin bon voilà quoi…

-Bon allez c’est pas grave les mecs, gardez la pèche. On se serre la pince et on en reste là. »

Le Petit Rap Porteur s’avance vers la main tendu du Météore, lui tendant la sienne. Mais la fourbe star du rap lui agrippe alors fermement le poigné et de sa main gauche écrase son mégot contre la paume du pauvre type de Montcuq. Et l’envoie ensuite gentiment sur ses potes d’un diplomatique low kick. Ensuite il ouvre le coffre de son gros gamos, laissant voir l’immense sono qui en occupe toute la place.

« -Vous avez de la chance, j’ai plus de place dans le coffre pour vous y mettre, putain de sono…

 

-Tu ne crois quand même pas que tu pourrais nous battre alors qu’on est 6.

-Même pas besoin de me salir. »

Il ouvre cette fois ci la sono elle même. En sort une créature dont on ne devine que la silhouette mais qui est immédiatement accompagné d’un hurlement :

« -Iiiiiiiiiiiiiiiiiziiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!

-Beat 2 Boul est dans la sono ! Vas-y Mala, attaque soviétique sur ces connards. »

Mala fond alors sur les Montculais (les habitants de Montcuq) en hurlant ‘Izi’ à la mort. B2O frappe alors le haut de sa sono : 

« -Réveille toi feignasse ! Brams ! Sors de là.

-I zzzz i ? J’aimerais bien te sortir un sosie. Izi zzzz…

-Tu te lèves et tu t’occupes de ces fans mythomanes ! En avant Brams ! Attaque autotune !

-JeEeE vOoOuUuS bAaIiSe ToOuUs ! »

Et très vite c’est la débâcle dans les rangs de la clique de sodomite.

Mala revient au trot, les yeux pétillants et un bout de bras entre les dents. Booba félicite ses troupes.

« -Si si !

-Izi !!

-Je suis izi crevé moi, je vais retourné me coucher. Izi zzzz.

-Izi !

-Si si ! Toi aussi Milou, tu retournes dans la sono.

-Izi ?

-Bah non, tu vois bien que tu peux pas, c’est qu’une sept place et y a déjà moi. Donc tu dois aller dans le coffre. Les keufs me reconnaissent ils ne m’arrêtent plus, c’est de la balle. Mais vous ils vous connaissent pas. Alors 3 noirs dans une voiture de luxe, ça passera pas. »

Mala retourne donc dans la sono avec son pote à 2 de tension qui dort déjà. Booba prend alors le volant et les voilà parti. Il roule, roule, roule, jusqu’à enfin trouver le sommeil… à 250… sur le périphérique…

 

92i – Izi life http://www.youtube.com/watch?v=JGL3JCrg4rg

Publicités

8 Commentaires

Classé dans booba & rohff sont sur un bateau, sliphop

8 réponses à “« Je ne crois pas aux mythes, croise nombreuse clique de sodomites… »

  1. Streetgal

    C’est du haut niveau là.
    De la référence et de la citation à gogo, ça tue.

  2. La nonne hymne

    Juste un texte de furieux ! Compliments, toussa.

    Le Bram’s sous Vocoder m’a tué, passage de haut vol dans ce billet et sur l’album !

    On en veut encore ! Ce blog est en passe de devenir mythique si vous continuez à ce train là.

  3. Sofiane

    « Beat 2 Boul est dans la sono ! Vas-y Mala, attaque soviétique sur ces connards. »

    Trop fort ce passage!
    Continues gars tu écris bien, c’est poilant ^^

    Peace.

  4. El General

    Enorme, continuez comme ca les gars ce truc bute :).

  5. SISI les gas tas demarche me fait peur c trop de la bonne big up

  6. Sof'

    Des barres cet article, plus je le relis, plus je me dis que c’est le meilleur du Blav’

    Izi

    Si ton blog c’est pas le blavog négro ne le lis pas

  7. leblavog

    Cimer, Sof.
    ça fait toujours plaisir.

  8. pierre

    bête de texte
    un blog mythique
    un 16 et j’fais l’tour de la terre, izi !

    bravo gars, continue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s